Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Corée du Sud : à quoi s’attendre en 2011 ?

Corée du Sud : à quoi s’attendre en 2011 ?

L’année 2010 a été pleine en événements pour la Corée du Sud : une économie au top, l’organisation du G20, les bombardements nord-coréens, une Coupe du Monde de Football plutôt réussie, etc. Mais que nous prépare 2011 ? Retour sur les éléments clés de l’année du lapin... 

2011, année du lapin (ou du lièvre si vous préférez, ou bien du chat si vous êtes au Vietnam). Si celle-ci ne commence qu'après le 3 février (nouvel an lunaire) et sera une année plutôt calme en apparence selon les astres, l'année 2011 du calendrier grégorien commence demain et sera une année tout aussi importante que la précédente pour la Corée du Sud.

Au programme de l'année 2011, l'activité économique de la quatrième puissance asiatique sera observée attentivement par les experts autour du globe. Depuis la sortie de la crise de 98, la Corée du Sud n'a quasiment pas fait de faux-pas et à prouver que sa dépendance au FMI à la fin des années 90 lui avait plus que servi à comprendre ses erreurs en devenant la première grande puissance à sortir de la crise internationale de 2008. Si 2009 a été l'année du recouvrement de son économie, 2010 a prouvé que la Corée du Sud savait se relancer efficacement, malgré une forte dépendance aux exportations (85% de son PIB) et aux chaebols (Samsung plus particulièrement), tout en maintenant le cap sur sa politique lancée avant la crise, comme le plan "Green Growth" dont les applications voient le jour au fil des mois. 2011 sera par conséquent une année charnière qui prouvera la solidité (ou non ?) de la politique économique mise en place par Lee Myung-Bak. En recevant le sommet du G20 à Séoul, l'économie sud-coréenne s'est montréeaux yeux de la communauté internationale pour la première fois (les JO de 88 et la Coupe du Monde de 2002 concernant davantage le côté populaire et sportif) et doit maintenant s'affirmer comme un pays leader parmi les grandes nations du monde. Au niveau national, le pays devra surveiller la dette des foyers qui n'a cessé de grimper en 2009-2010 (il n'y a qu'à allumer votre téléviseur pour compter le nombre de publicités pour des emprunts rapides).








Sur le plan politique et géopolitique, l'année 2011s'annonce également plutôt lourde. Avec les derniers rebondissements ayant secoué les relations intercoréennes, il ne serait pas étonnant de voir encore des mouvements majeurs du côté Nord du 38e parallèle. Depuis plusieurs mois, les groupes de réflexion d'experts n'ont de cessent de parler d'un troisième essai nucléaire qui permettrait d'assoir définitivement le fiston Kim Jong-Un au pouvoir. Kim Jong-Il, dont la vie ne tient plus qu'à un fil pour les spécialistes de la Corée du Nord, va devoir s'activer s'il veut maintenir un équilibre politique et économique à Pyongyang. Cependant, si le changement de pouvoir est plus que d'actualité au Nord, il en sera de même au Sud avec la dernière année du mandat de 2MB (président Lee Myung-Bak). Élu le 20 décembre 2007 et au pouvoir depuis février 2008, 2MB arrive sur la fin de son mandat et connaîtra son remplaçant en décembre prochain, à qui il laissera sa place en février 2012. Et au-delà du départ de Lee Myung-Bak, il y aura également du mouvement aux Nations-Unis où le Secrétaire Général, le sud-coréen Ban Ki-Moon terminera son mandat en fin d'année. Bref, une année politique et géopolitique pleine de surprises...

Enfin, côté sportif, un rendez-vous de grande ampleur aura lieu cette année encore (après le premier Grand Prix de Formule 1 en Corée en 2010) dans la péninsule : Les Treizièmes Championnats du Monde d'Athlétisme qui se tiendront dans la ville de Daegu du 27 août au 4 septembre.
L'occasion de voir les stars mondiales trempées le maillot sous le soleil estival intense sud-coréen. En football, la péninsule suivra dans le courant du mois de janvier la Coupe d'Asie avec une équipe nationale de Corée du Sud qui sera privée de son attaquant vedette Park Chu-Young et qui verra pour la dernière fois de son histoire (probablement) son capitaine emblématique Park Ji-Sung porté le maillot des Guerriers Taeguk, le joueur ayant annoncé sa retraite internationale pour 2011.

AROSMIK - 20101231
Toute l'info sur encoreedusud.blogspot.com 
Suivez l’actualité de Corée du Sud sur Twitter ou Facebook

Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Arosmik

Arosmik
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès