Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Corée du Sud : la surprenante intelligence nord-coréenne

Corée du Sud : la surprenante intelligence nord-coréenne

Hier, on nous parlait de tension plus qu’extrême entre les deux Corée (voir Provocation ou réel exercice ?). Certains médias faisaient même pour l’occasion un suivi en direct dès le matin des manœuvres militaires sud-coréennes en Mer Jaune, histoire de ne pas manquer un échange de tirs entre les deux pays cette fois-ci… même la Corée du Nord promettait un véritable « désastre » dès lors que la Corée du Sud utiliserait des balles réels lors de ces exercices. 

Du coup, tout le monde était d’une certaine manière sous tension pendant toute la journée d’hier (même si personne ne le montrait au final, comme d’habitude).

Et hier après-midi, une déclaration tombe et prend tout le monde à contre-pied ; seulement deux heures et demi après les manœuvres, Pyongyang lâche une phrase qui met un terme à tout ambiguïté : « La vile provocation militaire du Sud ne mérite même pas que nous en disions un mot ».

Bref, la Corée du Nord ne réagira pas, de quelconque manière que ce soit d’ailleurs.

Étonnante prise de position de Pyongyang qui nous habituait à l’art de la provocation armée. Surprenant Kim Jong-Il qui cette fois préfère d’une certaine manière humilier le Sud en montrant qu’il n’en a que faire des quelques tirs de canons en Mer Jaune. 

Côté Sud, le gouvernement semble satisfait de ses manœuvres qui ont permis d’assoir les positions armées de la Corée sur cette zone sensible.

Mais histoire de ne pas s’arrêter en bon chemin, la Corée du Nord a fait preuve d’intelligence en rouvrant les portes de la centrale de Yongbyon aux inspecteurs de l’IAEA (agence internationale de l’énergie atomique) suite à une rencontre entre des officiels nord-coréens et Bill Richardson, un gouverneur américain en visite non-officielle dans la capitale Pyongyang.

Une annonce étonnante dans un tel contexte. Personne n’est aujourd’hui à même de comprendre les raisons de cette réaction.

Pyongyang se dit même prêt à vendre et expédier par bateau 12 000 barres de combustible irradié à l’étranger, probablement côté Sud de la péninsule, ainsi que d’examiner la proposition de Richardson concernant l’ouverture d’une hotline et d’une commission militaire avec Séoul et Washington. 

Si pour les Américains, une simple visite de Yongbyon ne suffira pas à apaiser les relations avec le Nord, cela reste tout de même un pas important dans le retour des pourparlers à six (Russie, Chine, Japon, USA et deux Corée).

Cette réaction de Pyongyang ne devrait cependant pas être la première. Suite à la rencontre avec le gouverneur américain, cinq conditions ont été instaurées afin de reprendre les pourparlers dans les meilleures conditions : arrêt des provocations, faire des efforts pour adoucir la situation en Asie du Nord-Est, améliorer les relations intercoréennes, exécuter l’accord de dénucléarisation de 2005 et être conforme aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies.

En échange, différentes conditions auraient été négociées avec la Corée du Sud et ses alliés dont peu d’information n’ont pour l’instant échappé.

La Corée du Nord fait donc preuve d’une certaine intelligence en acceptant les demandes de « l’ennemi ».

Et ainsi, en réagissant de cette manière suite aux manœuvres sud-coréennes, se ferait presque passer comme le pays souhaitant avant tout la paix. Si le Pays du Matin Calme et ses nations-amies ne sont pas dupes, l’image d’une Corée du Nord qui ouvre ses portes après un exercice militaire sud-coréen proche de la provocation permet de montrer aux yeux du monde (et grâce aux médias) que la dictature du « Cher Leader » n’est pas si folle qu’elle en a l’air.

Reste à savoir si une fois encore, ces négociations n’aboutiront à rien et déboucheront sur une énième provocation comme un troisième essai nucléaire, annoncé par de nombreux experts pour 2011…

 

AROSMIK - 20101221
Toute l'info sur encoreedusud.blogspot.com 
Suivez l’actualité de Corée du Sud sur Twitter ou Facebook

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • frugeky 21 décembre 2010 10:26

    Ce revirement, bienvenu, ressemble plus à l’art de la diplomatie à la chinoise qu’à l’habituelle démonstration de force nord-coréenne. Comment ne pas s’en féliciter ?


    • Deneb Deneb 21 décembre 2010 10:33

      L’intelligence je ne sais pas, mais les chocottes, oui ! Le grand frêre Tsing Tao a du eternuer pour pas que cette histoire ne perturbe son commerce avec Obama. Et le guide suprème de la revolution, le génie du Pyongyang, la Mer Jaune de la pensée, a couru changer sa culotte.


      • Cogno2 21 décembre 2010 11:06

        L’intelligence je ne sais pas, mais les chocottes

        Chocottes ?
        Et ceux d’en face non ?
        Avec Séoul à portée d’artillerie, je doute que le sud soit si à l’aise et n’ai en rien les « chocottes ».

        Ton commentaire n’est pas très fin en définitive.


      • Deneb Deneb 21 décembre 2010 21:22

        C’est tout de même incroyable comment chez Agoravox on porte aux nues les pires dictateurs, Ahmadinejad, Kim Jong Il... Allez-y, pour voir, vous m’en direz des nouvelles. Le fils du sanguinolent Kim-il-sung n’est qu’un criminel contre l’humanité, il ne mérite que de subir lui-même ce qu’il fait subir à des millions de ses concitoyens, la famine, les tortures, privation des plus fondamentales des libertés comme celle de s’informer ou de s’exprimer librement. Celui qui défend une ordure pareille n’est pas digne de vivre dans une democratie.


      • activista/// Activista 21 décembre 2010 11:26

        Passe-Passe...

        Dimanche soir les médias nous annoncent -mine de rien, inutile de paniquer- une probable fin du monde pour lundi suite aux délires paranos des Nord-Coréens qui menacent le monde libre...

        Lundi soir dans la majorité des médias. Pas un mot sur la situation entre les deux Corée...Et la « sage » décision du Nord.

        Fou, non ?


        • manusan 21 décembre 2010 12:42

          qui a intérêt à l’effondrement de la Corée du Nord ?

          La Corée du sud ? contrairement à la RDA et la RFA, elle n’a pas les moyen financier de relever le nord.

          Le Japon ? pas envie d’avoir une grande Corée à ses frontières.

          La Chine et la Russie ? même raison : ne pas avoir de soldat US à ses frontières.

          Les US ? de moins en moins d’argent pour continuer à entretenir des légions partout dans le monde.

          Rien ne changera, les US, le Japon et la Corée du Sud continue d’envoyer de l’aide alimentaire.


          • 2102kcnarF 21 décembre 2010 13:20

            ....moi tout ce qui peut emmerder les US, j’en redemande. Vive la Corée du Nord !


            • Cogno2 21 décembre 2010 15:31

              Ca c’est malin tiens.


            • ung do 22 décembre 2010 01:45

              Corée= matin , oui mais clair , pas calme et pas du tout royaume ermite . L’erreur s’est répandue partout et est rarement rectifiée .C’est le problème des homophonies en chinois . Corée = Cho sen ; cho = matin et non règne ; sen = clair et non ermite ou calme .Cela vient du fait que très peu de personnes européennes arrivent à lire les caractères chinois , trop difficile ; même pour les missionnaires qui ont eu les premiers contacts avec ce pays et qui ont donc interrogé leurs domestiques pour connaitre le sens du nom Corée . Ces derniers qui ne savent pas lire les caractères ne connaissent que le sens des mots et le sens le plus usuel , c’est à dire ermite et par extension calme . Les journalistes qui sont paresseux comme des poux répètent les erreurs sans se documenter et cela se répand chez le commun des mortels .
              De même le mot hoa dans Trung hoa veut dire non pas fleur mais magnifique ou glorieux
              De même , abuse en anglais doit se traduire par agression
              Inversement abus en français se traduit en anglais par « addiction »
              Ou perdant en français doit se traduire par loser et non looser


              • Deneb Deneb 22 décembre 2010 06:56

                Ung-do : merci, j’adore votre intervention linguistique. Il faut se méfier des faux frêres, j’en ai fait quelques expériences rigolottes. En Italie, quand je ne parlais pas bien l’italien, j’ai été invité chez un ami, sa mère a préparé le repas. Quand elle a posé le plat sur la table, elle m’a dit : « non fare complimenti ! » Et moi je lui ai dit, mais si, bien sûr, c’est très bon, je ne peux que vous faire des compliments ! Tout le monde a rigolé. En effet, en italien, « non fare complimenti » veux dire : "ne soyez pas gêné.


              • furio furio 26 décembre 2010 16:28

                travaille pas l’arosmik le dimanche ! Le dimanche c’est repos pour les propagandistes du sud- corée !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Arosmik

Arosmik
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès