Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > International > Côte d’Ivoire : quel espoir pour la nouvelle année ?

Côte d’Ivoire : quel espoir pour la nouvelle année ?

L’année s’est achevé hier en Côte d’Ivoire, mon pays, avec le discours du président « démocratiquement élu » Alassane Ouattara surnommé Ouattara 1er et un feu d’artifice grandiose auquel a assisté une bonne partie des abidjanais qui n’avait « jamais vu ça ». « Des jeu », pour « le pain » il faudra attendre encore. Certains étaient heureux, sans doute optimistes pour certains… Mais y a-t-il de quoi être optimiste dans ce pays ?

D’emblée je tiens à dire que je suis de ceux (nombreux) qui n’en ont rien à faire que Gbagbo ait été éjecté du pouvoir, ni qu’il ait été transféré à La Haye. Pour tout dire la chute et la mort tragique de Kadhafi m’ont plus ému que la chute et l’humiliation de l’ancien président de Côte d’Ivoire. Que Gbagbo soit seul à La Haye est ce qui peut me gêner parce que je pense que les Ouattara, Soro Guillaume et quelques chefs de guerre devraient eux aussi aller chauffer les cellules, les lits et les chaises du TPI. Mais le monde est tel qu’il est, laid et très injuste dans les faits. Certains qui fonctionnent en mode binaire pensent que parce que je ne supporte pas Gbagbo alors je suis de facto un pro-Ouattara. Je ne vois pas le monde en blanc et noir mais en nuances de gris ! Et pour moi toute la classe politique ivoirienne est corrompue et mériterait pour beaucoup de ses membres de finir dans un goulag. Mais la justice n’est pas entre mes mains, ni de celles de ceux qui pensent comme moi…

Le président « démocratiquement élu » donc a pris le pouvoir avec l’aide précieuse de l’ONU (merci au conseil de sécurité, russes et chinois compris, mais business is business), de la France (officiellement) et des anglo-saxons (officieusement). Il a pris le pouvoir avec l’aide aussi d’une armée composée des anciens rebelles du nord (dont le chef officiel est le sulfureux Soro Guillaume aujourd’hui premier ministre), de mercenaires étrangers et selon le ministre délégué à la défense Paul koffi Koffi de 40000 jeunes volontaires. Donc de source officielle plus de 40000 jeunes ont été armés pour aider au renversement de Gbagbo ! Lequel Gbagbo avait lui aussi ses mercenaires notamment libériens, ses milices tribales principalement de l’ouest, etc… Donc à la fois et les pro-Gbagbo et les pro-Ouattara ont armés des dizaines de milliers de jeunes pour leur guéguerre. Et vu qu’actuellement n’importe qui peut se procurer une tenue militaire (un centime d’euros au marché noir) on ne peut savoir qui fait ou qui fait quoi. N’importe qui peut se faire passer pour un FRCI, vu qu’il suffit de se procurer une arme, une tenue militaire voire de parler le dioula (langue commerçante parlée par les nordistes principalement malinkés) une langue très parlée en Côte d’Ivoire notamment par les libanais. Il a fallu quelques bavures médiatiques des FRCI pour que Ouattara 1er prenne des mesures énergiques et crée une police militaire dirigée par le redouté chef de guerre Koné Zakaria. Et l’homme est vraisemblablement déjà à la tâche avec dit-on un certain succès. C’est d’ailleurs un des rares chefs de guerre parmi les ex-rebelles dont le nom n’est pas mentionné par les ONG au niveau des violations des droits de l’homme. On voit de moins en moins en tout cas de FRCI du moins à Abidjan. Soro Guillaume parlait de racheter les armes des jeunes armés pour aller en guerre contre le régime Gbagbo, à la bonne heure. Pour ma part je pense que l’on doive craindre pour la situation sécuritaire pendant un certain moment encore…

Au niveau des infrastructures des travaux ont été entrepris notamment au niveau de la voirie beaucoup reste à faire cependant. On parle de la construction du troisième pont à Abidjan, mais les travaux tardent à ce qu’il semble. Au niveau social les choses vont assez mal puisque le niveau de pauvreté est élevé. Le seuil de pauvreté était officiellement de près de 50% en 2008 et il est clair qu’avec les crises successives il ne s’est pas amélioré. Au plan social, une des mesures phares du gouvernement actuel concernant la gratuité des soins semble tourner au désastre. Au plan économique il semblerait que nous aurions une croissance forte selon le gouvernement, on verra bien. Même si le PIB n’est pas un indicateur fiable ! Pour en savoir plus sur le budget 2011 voir ici. Mais au niveau de l’image de la Côte d’Ivoire à l’extérieur il semble que les choses ne soient pas reluisantes, l’allié étasuniens aurait classé la destination Côte d’Ivoire sur liste rouge... Ce qui n’est pas une bonne chose pour le tourisme et les investissements ! Dans tous les cas Ouattara 1er doit faire face à de grands défis.

A-t-on des raisons d’être optimistes ? Peut-être que oui, après tout l’espoir fait vivre… Ouattara 1er est président (ou roi la différence étant parfois floue dans cette république bananière) et il a la majorité absolue à l’assemblée nationale. Il a donc d’un certain point de vue les coudées franches pour gérer le pays à sa convenance. Il reste que les pro-Gbagbo (nombreux) n’ont pas encore digéré la chute et le transfèrement de leur roi ! Ils font courir toute sorte de rumeurs folles qui rappellent par moment les délires de Ben Gezzara à la fin du remarquable film « Le maître de la camorra ». Ils s’imaginent une attaque grandiose qui viendra redonner son « trône » à Gbagbo ! C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles je ne m’entends pas avec pas mal de pro-Gbagbo qui ont un comportement proche des adeptes ses sectes. Cependant la plupart d’entre eux sont des lâches à commencer par certains leaders pro-Gbagbo comme Blé Goudé et d’autres qui ont fui quand Gbagbo lui-même était coincé à Abidjan sous les bombes onusiennes. Tant que ces gens ne vivront pas dans la réalité, ce sera difficile pour eux de trouver un moyen intelligent de résister. Personnellement je ne suis pas optimiste quant à l’avenir, mais je ne suis qu’un homme prudent qui préfère observer et se taire, plutôt que de spéculer. La situation est confuse mais comme disent certains nous sommes encore en vie….



Sur le même thème

Pro-Gbagbo Pro-Ouattara même combat?
Côte d’Ivoire : un pays pillé par le colonialisme français
Israël tue, Radio-Canada protège l'image des assassins
Les 5 présidents africains les plus inefficaces
Qui sont ceux derrière la Cour pénale internationale


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires