Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Coup d’état à Madagascar ? Rajoelina a quelle légitimité (...)

Coup d’état à Madagascar ? Rajoelina a quelle légitimité ?

Andry Nirina Rajoelina ex-maire destitué d’Antananarive, arrive au pouvoir avec l’appui de l’armée. Cet homme, idôle du peuple malgache, veut se faire passer pour un sauveur, alors que son comportement montre une attitude d’arriviste.
Que nous réserve-t-il cet homme ? Il est à se demander pourquoi la communauté internationale ne s’insurge pas plus que celà de ce coup d’état manifeste.

Andry Nirina Rajoelina ex-maire destitué d’Antananarive, ex-disc jockey, âgé de 34 ans, arrive au pouvoir avec l’appui de l’armée. Cet homme, idôle du peuple malgache, veut se faire passer pour un sauveur, alors que son comportement montre une attitude d’arriviste. Il vient de renverser Marc Ravalomanana, qui avait une cote de popularité au plus bas.

C’est étrange comment la situation politique a Madagascar évolue. Le président démissionnaire avait eu une victoire plus ou moins "douteuse" en 2002 alors qu’il remplaçait le président en place Didier Ratsiraka. Le monde s’était fait une raison. La France qui finance le pays avait pris sous son aile l’ancien président Ratsiraka, comme elle l’a fait pour d’autres anciens dictateurs (exemple "Bébé Doc" d’Haïti, Bokassa, etc).

Ravalomanana avait instauré une politique de violence et de mépris de la population. Cette situation a engendré des troubles, des manifestations dans le pays. Andry Rajoelina a profité de cette situation chaotiqe pour bondir et rebondir. Marc Ravalomanana n’a pas eu l’intelligence de se remettre en question, il a continué à vouloir instauré la répression. Ce qui a contribué à sa chute. Que nous réserve-t-il cet homme ? Il est à se demander pourquoi la communauté internationale ne s’insurge pas plus que celà de ce coup d’état manifeste de l’ex-maire Rajoelina. Madagascar n’a pas de pétrole, encore moins d’uranium ou tout autre bien utile à un pays occidental. Ce playboy d’entrepreneur ose demander la destitution d’un chef d’état, afin de lui "piquer" sa place, évidemment avec l’appui de l’armée. La même armée qui avait tué quelques jours plutôt des dizaines de citoyens malgaches. Après avoir obtenu la démission de Marc Ravalomanana, la soi-disant Haute Cour constitutionnelle nomme cet intrigant comme Chef d’état. Ceci pour conférer à Andry Nirina Rajoelina une légitimité. Or tout ce qui vient de se passer n’a rien de légal. L’ancien disc jockey vient une fois de plus d’augmenter le nombre de coup d’état en Afrique. Pensez-vous que cette situation se justifie ? Certes non, les élections se profilaient. Rajoelina aurait pu attendre pour asseoir son autorité et sa légitimité, or il arrive avec une popularité au top. Il fait penser à l’ancien président d’Haïti, alors au sommet : Jean Bertrand Aristide, qui se révèlera être un opportuniste et un assassin comme tous ses prédécesseurs.

Rajoelina Andry Nirina, va-t-il faire démentir l’histoire ? Les lecteurs de cet article le verront bien dans quelques temps. Par contre une de ses décisions avant l’heure doit déja commencer à inquiéter l’opinion. "....les forces armées vont obtenir et gérer leur propre budget dès maintenant, qui était administré par le gouvernement...". Pourquoi tenir un tel propos, Il est à constater par une telle phrase que ce dernier sait pertinemment que son autorité, il la doit à l’armée et qu’il n’a pas de légitimité, autant lui faire des promesses et assurer ainsi son avenir politique. Qui va diriger le pays ? Est-ce un pantin de l’armée ? Rajoelina ne rassure guère, il inquiète avec ses liens avec l’armée. Il avance que des sociétés étrangères comptent investir sur l’île. Quoi ? Comment ? Où ? Quand ? Combien d’emplois vont être créés. Quel garantie offre cet homme qui sait manipuler les foules ? 

Une chose est certaine, il sait mettre la pression avec l’appui du peuple en détresse et celle des armes. Il vient de faire et réussir son coup d’état. Le voilà en première ligne, il doit agir et rendre des comptes. Le peuple malgache qui ne croyait plus en Ravalomanana a reporté ses espoirs sur lui. Il faut espérer que Rajoelina Andry "dit TGV : train à grande vitesse en FRANCE" et porteur d’espoir à Madagascar ne s’enfuira pas avec les deniers du pays. Ce président et son gouvernement créé par lui au mois de février 2009, qui ne doivent leur légitimité qu’à la Haute Cour Constitutionnelle malgache devront montrer ce dont ils sont capables rapidement et ne pas se cacher derrière de faux semblants.

Le départ de l’ancien président démissionnaire (fut-il dictateur) va-t-il mettre fin aux violences du pays ? Andry Rajoelina peut faire plaisir à Didier Ratsiraka car il émane de son mouvement. Il est à espérer que le calme s’installe après ce drôle de coup d’état qui a tout de même valu et entraîné la mort de dizaines de personnes. Comme quoi le pouvoir corrompt et rend mégalomane ceux et celles qui en ont soif. Combien de temps va durer le règne du président nommé Rajoelina Andry ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • fouadraiden fouadraiden 19 mars 2009 09:35


    Rien d’imprévisible . ce mec c’est juste un appui que les circonstances ont révèlé aux forces qui poussent en ce moment là-bas .


    et les questions types, qui est-il, que va til faire, le peuple enfin une raison d’espérer , etc, sont autant de litanies inutiles.

     dans cette région du monde les hommes sont devenus impuissants, alors penser qu’un puceau djey va changer à lui seul la direction de l’histoire....


    • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 22 mars 2009 15:06
      Rajoelina muss lernen, was man unter Demokratie.

    • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 19 mars 2009 14:16

      Je pense que l’auteur de cet article n’a rien compris à ce qui se passait à Madagascar. 

      Nous avons une véritable révolution pacifique là bas, avec un homme jeune et épris de démocratie et de liberté. Là bas la jeunesse de ce pays a décidé de prendre en main son destin quand ici, nous les repousons hors de l’emploi, et hors des lieux publics par la force de la matrque. 

      Oui, Rajoelina est un arriviste, homme d’affaire, mais il vient de tout en bas, et il est jeune, dynamique et épris de liberté dans sa tête.

      Là bas, on a su transgresser le formalisme démocratique pour établir la démocratie réelle. 


      • fouadraiden fouadraiden 19 mars 2009 14:42


        dialectique à deux balles mille démentie pas l’expérience politique la plus élémentaire


      • at974 at974 19 mars 2009 15:36

        Je vous suis, 100%, Je ne sais pas quel intérêt a l’auteur dans cette région du monde, ùaos manifestement il ne connait pas la Grande Ile.
        Ce qui a déclenché la révolte populaire canalisée par RAJOELINA est de plusieurs natures :

        - Mépris du peuple (Achat d’un avion présendentiel alors que les caisses sont vides )

        - Désinterêt pour le peuple. Le président démissionnaire n’avait que ses propores intérêts économiques en vue ( Propriétaire des grands magasin, des importations, ). Il faisait fleurir ses affaires avant de s’occuper de son pays.

        - Location de terres cultivables (rares) aux Coréens pour 99 ans. Les pays asiatiques avancées cherchent partout des hectares de terre pour assurer la substance de leur population. et RIEN pour les malgaches.

        Quand un Président s’occupe si peu de ses concitoyens dans la pénurie, il arrive un moment où le peuple réclame des comptes. L’armée ne s’est manisfestée de bien plus tard. Elle a même tué des manifestants sous les ordres du président démissionnaire....


      • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 20 mars 2009 19:48

        Emmanuel Goldstein semble lui avoir tout compris de Madagascar. Voilà t’il pas que je me trouve rassuré. Les USA soulignent bien le coup d’ETAT de Rajoelina. Ils bloquent les avoirs et demandent de nouvelles élections. Bien et même très bien. smiley


      • Gri-Gri International 19 mars 2009 14:33

        Article et commentaires semblent, comme partout dans les médias français, mettre déklibérément de côté le rôle central joué par la France dans ce coup d’Etat même pas déguisé...

        http://grigriinternational.over-blog.com/


        • LE CHAT LE CHAT 19 mars 2009 14:54

          @l’auteur
          un arriviste chasse celui d’avant ! Mes amis malgaches n’en attendent strictement rien !
          hier l’un m’a dit " c’est toujours comme ça dans les pays sous developpés ! "

          @golstein
          on a su transgresser le formalisme démocratique pour établir la démocratie réelle.

          Si en France on pend tous les ploutocrates et leurs représentant UMPS pour donner le pouvoir au peuple , ça serait la démocratie réelle ? Car on n’a plus qu’une apparence de démocratie chez nous aussi , quand l’assemblée est aussi peu représentative du pu peuple !!!


          • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 20 mars 2009 19:54

            Dis le Chat, tu remarqueras que comme toujours nos dirigeants réagissent avec du retard. Il faut que les USA annoncent le coup d’Etat pour que la FRANCE suive. C’est triste comme attitude. A se demander ce que valent nos hommes politiques sur le plan international. Ils ne devancent jamais les autres.
            J’ai attendu trois jours pour écrire mon article en espérant que notre pays parlerait du coup d’Etat, masi rien n’y fait. Il y a eu un mutisme effrayant.
            Nous suivons une fois de plus un pays qui sait agir United States of America.


          • Traroth Traroth 19 mars 2009 16:02

            Une semaine réfugié à l’ambassade de France, la semaine suivante président à vie... La DGSE a bien travaillé !

            Le Club Med’ peut d’attendre à faire du bon business à Madagascar dans les prochaines années...

            Il y a encore quelqu’un pour nier la réalité du pillage des pays pauvres par les pays riches ?


            • fouadraiden fouadraiden 19 mars 2009 16:27


              c’est vraiement ça après on nous vent la belle histoire pour les cons


            • leypanou 19 mars 2009 17:11

              Il est président à vie ? Je ne savais pas. Pire cela m’étonnerait fort qu’il puisse l’être car Madagascar n’en est qu’à son cinquième président chassé (2), assassiné (1), empêché (1) ou démissionné (1) depuis 1960.Qu’il puisse y avoir un pillage des richesses naturelles de certains pays est tout à fait autre chose. Pour le moment, il est président de la Haute Autorité de Transition et la transmission de pouvoir a été validée par la Haute Cour Constitutionnelle. Mais ça vaut ce que ça vaut, car un président en exercice qui transmet le pouvoir à un directoire militaire n’est pas prévu par la Constittution actuelle du pays.


            • Traroth Traroth 19 mars 2009 18:05

              Et qui serait parti après avoir perdu des élections, il y en a combien ? Sans vérifier, je gage qu’on doit pouvoir les compter sur les doigts d’une main, sans avoir besoin de tous les doigts...


            • leypanou 19 mars 2009 17:48

              Je fais seulement remarquer qu’une transition par les urnes est quasiment impossible dans beaucoup de pays d’Afrique dont Madagascar fait partie, et cela à cause de différents facteurs sociologiques, culturels, économiques, etc, etc. Et ce n’est pas étonnant que dans beaucoup de pays africains, les présidents restent vingt ans, vingt-cinq ans ou même plus. Madagascar a cette chance/ce malheur que des manifestations ont pu chasser des politiciens rejetés mais qui s’accrochent au pouvoir. Parler de légalité constitutionnelle est tout simplement ridicule dans ces contextes.L’Assemblée Nationale à Madagascar a 127 députés, dont une centaine appartient au parti du président déchu ; que le Sénat se compose de 33 membres dont le tiers est nommé par le président. Et la constitution a été modifié pour qu’il nomme aussi les présidents de région pourtant suite à une volonté de décentralisation. S’il fallait destituer un président, il faut une majorité de 2/3 de l’Assemblée et faites le compte. Et je ne parle pas de l’impossibilité d’accéder aux médias nationaux -radio et télévision pour les partis d’opposition. Une majorité du peuple malgache ne voulait plus de l’ancien président ; qu’elle supporte le nouveau président et surtout ceux qui sont avec lui est tout à fait autre chose. Les anciens tenants du pouvoir (ceux avant le président déchu) veulent revenir aux affaires, on verra bien comment l’actuel va réagir. Il n’est pas aussi libre qu’on puisse le penser vus les intérêts hétéroclites qui le soutiennent.


            • Traroth Traroth 19 mars 2009 18:07

              "cela à cause de différents facteurs sociologiques, culturels, économiques" : Non. A cause d’ingérences incessantes des puissances occidentales, qui se disputent la gateau pour mieux le piller. Toute l’économie occidentale est construit sur ce principe.


            • Traroth Traroth 19 mars 2009 18:08

              construite...


            • Christoff_M Christoff_M 19 mars 2009 18:30

              Nuance ce que vous nous dites c’est la version présentée par les médias français qui nous présentent ce jeune homme un peu vite fait comme un sauveur !!

              Quand on sait les combines qui font arriver au pouvoir ce genre de personnes sorties d’une manche de magicien !!

              Karzai en Afghanistan a fait une partie de ses études en France puis aux Etats Unis...

              Comme par hasard ces deux pays interviennent "pour libérer le pays" !!


            • Traroth Traroth 19 mars 2009 18:56

              @Arthur Mage : Pour une fois, nous sommes bien d’accord !


            • leypanou 19 mars 2009 23:05

              Je ne vais pas refaire la chnonologie ici, mais la question qu’il faudrait poser c’est plutot pourquoi le président déchu n’a-t-il pas accepté un référendum qu’on lui avait déjà proposé au début du conflit. Il n’a proposé cette sortie du conflit qu’une fois acculé. Quant à la question pourquoi ne pas avoir attendu l’échéance normale, tout simplement parce que la coupe est pleine (fermeture de la station Télé ou radio) suivi de brouillage de ces mêmes stations d’ailleurs après. L’affaire Daewoo n’a été connu du public que parce que le Finantial Times en a parlé. Alors quand on propose de donner en bail emphytéotique de 99 ans la moitié des surfaces cultivables de Madagascar -gratuitement en plus pararit-il- pour cultiver du maïs pour l’exportation vers la Corée du Sud alors que Madagascar n’a même pas une autosuffisance alimentaire et importe du riz après avoir été exportateur, sous la contrepartie ridicule d’une création de 70 000 emplois, cela n’a pas plu à une majorité de personnes.


            • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 20 mars 2009 20:03

              Hahaha, pour ton information, le Zaire ne s’appelle plus ainsi, c’est la RDC (République Démocratique du Congo).


            • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 22 mars 2009 14:53

              Rajoelina est un voyou qui a usurpé le pouvoir avec l’appui de l’armée. Il se prend pour un prince, mais ce n’est qu’un fantoche à l’égard et à la solde des militaires. Ce qui est triste, c’est le BON PEUPLE MALGACHE qui a bu ses paroles de serpent. Marc RAVALOMANANA est parti, si RAJOELINA veut nous donner une bonne image, qu’il se mette en situation pour de nouvelles élections présidentielles et rapidement.


            • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 22 mars 2009 14:55

              Rajoelina est un usurpateur, il est exactement la réplique d’Aristide de Haïti qui avait berné tout son monde.


            • Traroth Traroth 19 mars 2009 18:10

              Ca fait une semaine que France-Info en parle tous les jours, et ils évitent avec un soin incroyable des expressions comme "putsch", "coup d’état", "putschiste", etc.


              • Traroth Traroth 19 mars 2009 18:12

                J’imagine que les médias français découvriront que Rajoelina est un putschiste s’il devient indocile et quand la France voudra le faire sauter pour mettre en place le suivant...


              • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 19 mars 2009 19:54

                Je partage ton avis Traroth smiley


              • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 24 avril 2009 09:07

                Les médias semblent avoir oublié le dictateur en herbe de Madagascar. Rajoelina peut faire ainsi ce qu’il veut.


              • Christoff_M Christoff_M 19 mars 2009 18:25

                 Un Séguéla malgache !!


                • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 19 mars 2009 19:54

                  Mon intérêt AT... est tout simple, je suis une personne qui apprécie l’Afrique et qui se demande pourquoi ce continent n’arrive pas à avancer ? Rajoelina fera comme tous ses prédecesseurs, il pillera les caisses de l’Etat, il va faire développer son commerce personnel. Il essaiera quelques temps de tromper son monde, mais il aboutira en finalité à ce qu’il est : CUPIDE. smiley


                  • Christoff_M Christoff_M 19 mars 2009 23:28

                     A quand les Guetta candidats à la présidence en France !!


                    • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 22 mars 2009 14:57

                      Il fait froid au dos cet intrigant. Ce n’est pas un prince du tout, il a une attitude d’opportuniste fasciné par le pouvoir total. Pauvres frères malgaches qui vont encore attendre des années avant d’espérer la belle vie. RAJOELINA est un dictateur en herbe.


                    • hahaha 20 mars 2009 12:41

                      Mr Antoine Christian LABEL NGONGO je vois que vous n’êtes pas journaliste, que vous êtes camerounais établi en France et que vous faites des choses sympas et gentilles dans la vie.
                      Mais quand vous écrivez des articles, aussi important que sur des renversements de pouvoir, renseignez vous au préalable...Il y a de l’uranium et du pétrole à Madagascar vous pouvez me croire je suis un géologue spécialisé dans les 2 domaines.

                      Pour l’Uranium il ya des tas de projets !

                      In Madagascar, uranium prospection and exploration is being performed by Cline Mining Corp., Uranium Corporation of Madagascar SARL (URAMAD), Pan African Mining Corp. , PAM Atomique Sarl , UMC Energy plc. , Pencari Mining Corporation , Minvest Madagascar SA, Haddington Resources Ltd , Red Island Resources, Uranium Star Corp. , Malagasy Minerals Ltd

                      Et pour le pétrole Total est en train de signer un contrat méga juteux sur les huiles lourdes...en plein renversement de gouvernance si ça c’est pas de l’info mon petit...

                      Nous voici au coeur de l’éternel problème du partage des richesses naturelles en afrique...je parlerais donc ni du Soudan, du Congo et du Zaïre qui sont soumis aux même causes d’instabilité en ce moment.

                      Les politiques africains sont des pantins corrompus et c’est l’ignorance et le manque d’éducation du peuple africain qui les maintients gentillement au pouvoir. Les gens se régalent de vos articles qui ne traitent pas des vrai problèmes. Continuez donc d’éduquer les gens en France cela sera déjà un bon point.

                      Merci.


                      • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 20 mars 2009 20:00

                        Hahaha, tu es tellement courageux que tu te planques derrière un pseudo de bouffon. L’uranium ou le petrole de "Madagascar est tellement immense que cette grande île fait partie de l’OPEP". N’est-ce pas ?
                        Je n’ai pas besoin d’être journaliste pour voir qu’il s’agit d’un coup d’Etat. Je n’ai pas de gênes à le dire. Rajoelina est un USURPATEUR et un ARRIVISTE. L’Avenir nous le dira. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès