Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Courage, Monsieur le Président de Wallonie !

Courage, Monsieur le Président de Wallonie !

Le "CETA" ne sera peut-être pas, de suite, accepté en Wallonie. Cette petite région belge qui est une réalité constitutionnelle de ce pays fait usage de son droit de ne pas admettre de devoir donner un blanc seing à son Gouvernement Fédéral, sans autres formes de procès, pour se prononcer en son nom. Sans avoir eu, en temps utiles, les réponses aux questions posées à l'Etat Fédéral et aux Commission Européennes, le Gouvernement de cette région doit, sous ultimatum, accepter sans conditions ce qui s'est décidé sans égard aux suites réservées aux "remarques" et "desiderata" qu'il avait exprimés dans les délais requis pour ce faire. Ne pas pouvoir disposer du temps nécessaires et des moyens mobilisables d'une étude sérieuse relative aux réponses données par l'Europe et le Gouvernement Fédéral aux propositions qui avaient été exprimées, en leurs temps, sur ce projet de traité, c'est mépriser l'opinion publique, c'est un déni de démocratie et un signal de très mauvaise augure en ce qui concerne "nos valeurs" relatives à l'Etat de Droit, de ce côté-ci de l'Atlantique Nord. Car il est à craindre qu'effectivement aucune décision motivée d'une manière exacte, complète et précise ne soit, le cas échéant, désormais nécessaire pour imposer, à tous les riverains de cet Océan, des dictats dont on connaît depuis 200 ans les effets les plus effroyables.

En effet que sert d'adhérer à des statuts, de ratifier des ententes, de faire des conventions, d'être partie à des accords, de signer des traités si on ne traite pas la corruption internationale, la maffia mondiale, le lobbying vicieux et les effets pervers qui les accompagnent.

Faut-il rappeler la Sainte alliance, le Traité de Francfort, l'Entente cordiale, la Conférence de Berlin 1885, la Triple Entente, la Triplice, le Traité de Versailles, la Société des nation, la Convention de Genève, l'Onu, le Pacte de Varsovie, l'Otan, l’OMC, le Traité de non prolifération.... ? Toutes ces gesticulations contenaient en elles le germe des catastrophes de 14-18, de 40-45 et de la troisième et dernière guerre mondiale (que nous nous préparons à "gagner", étant en cas de légitime défense préventive puisque qu'ayant signé tous les traités devant garantir la paix, la démocratie, la liberté.....). A quoi bon ces traités le uns plus iniques que les autres, les uns plus contournés que les autres, les uns plus violés que les autres.... au vu des résultats actuels : une écrasante minorité" des hommes de la planète détient l'"infime majorité" des richesses produites et moyens de production...Serait-ce un grand pas en avant pour l'humanité ?...Mais elle ne se rend pas compte, cette humanité, qu'elle est au bord du gouffre !!!

L'Onu, avec Kofi Annan et Ban Ki Moon, est en déliquescence et faillite totale et ne sert plus qu'à fournir à une flopée de soi-disant experts (trafiquants en tous genres) de bonnes couvertures diplomatiques. L'Europe avec ses Barroso et Consorts se vend sans honte au plus offrant pour passer 10 années dans un "siège" à s'empiffrer de buffets en réceptions, de colloques en conférences verbeuses. Le pacte de Varsovie lui au moins s'est fait hara-kiri avec le panache d'un chien fuyant la queue entre les pattes. Tandis que l'Otan des Dr Stangelove, plus vrais que jamais, flue et passe d'une alliance de défense à une machine de guerre d'une agressivité jamais égalée, sous la férule d'une folle, hystérique et compulsive. Un point commun : la corruption ; la drogue, le trafic des organes et des êtres humains, les marchands d'armes et d'aides médicales d'urgence, les pesticides et les vaccins....

La petite Wallonie par l'attitude de son Gouvernement (attitude qui lui coûtera cher, soyez-en assurés) montre qu'en fait il faudrait d'abord mettre un peu d'ordre chez soi avant de participer, internationalement, à une "initiative" vouée à d'engendrer un chaos supplémentaire, tout aussi incontrôlable que ceux engendrés par l'OTAN et le Traité de non prolifération.....En effet, il paraît que des armes de destructions massives capables de rayer l'Europe de la carte du monde, seraient entreposées dans le petite Belgique et ce en "flagrant délit" de violation du Traité de non prolifération...... De plus en interprétant fallacieusement les résolutions du Conseil de Sécurité la petite Belgique envoie, sans aval des représentants de son peuple, des avions commettre des crimes contre l'humanité, des crimes de guerre, tuer aux quatre coins de la planète.....par respects des obligations que la population aurait approuvés et acceptés d'appliquer ?....dans le cadre de ces mêmes traités internationaux dont on disait qu'ils étaient fait pour sauvegarder ensemble les intérêts mutuels ?.....pour sauvegarder la paix, les libertés et la démocratie...... ?

Bon courage Monsieur le Président du Gouvernement de la région Wallonne ! Prenez bien soin de votre santé !

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 20 octobre 16:29

    Sauf que...

    Ils vont se coucher ?

    Ouais, c’est très probable, ils vont se coucher ! 

    • confiture 20 octobre 17:17

      @Jeekes
      oui plus que probable en effet, ce type de « faux » dilemme existe à chaque choix cruciaux ( Ecosse, Irlande , Grèce etc...) pour faire croire qu’il y a la possibilité d’un choix.


    • Doume65 20 octobre 16:50

      «  c’est un déni de démocratie »
      Comme tout ce qui émane de l’UE, de laquelle, si l’on veut sortir, on n’est rien d’autre qu’un souverainiste-complotiste-antisémite (J’ai du reste du mal à comprendre ce que vient faire l’antisémitisme dans cette affaire, il y a encore des réalités qui doivent m’échapper, mais c’est comme ça qu’on est décrit).


      • doctorix doctorix 20 octobre 18:14

        Incroyable, que sur 27 pays qui se couchent, seulement la moitié d’un des plus petits se lève pour résister à l’oppression américaine.

        Bravo les wallons.
        En France, comment cette saloperie a-t-elle été acceptée ?
        Il faut le savoir.
        Alors que la commission devait se composer de 48 personnes, seules 16 étaient présentes.
        Le projet a été adopté par douze voix contre quatre.
        Mais, et c’est là que c’est extraordinaire, le matin même du vote, cinq personnes opposées au Ceta ont été remplacées par cinq autres qui lui étaient favorable.
        Ce qui fait que, sans cette magouille, le projet d’adhésion aurait du être rejeté par 9 voix contre sept.
        A quoi ça tient, hein ?
        Nicole Ferroni, qui, n’en doutons pas, risque sa place à France Inter sur ce coup, nous explique très bien l’arnaque ici, avec humour :
        Bravo Nicole, et bravo encore aux wallons.
        C’est quand qu’on va balancer des pavés à l’Assemblée Nationale ?
        Si on attend encore un peu, on n’aura plus à balancer que des pavés de boeuf aux hormones.
        Mais soyons pacifistes : je préconise le goudron et les plumes.

        • doctorix doctorix 20 octobre 18:18

          On aurait pu appeler cette réunion « Les douze salopards ».

          Et aussi se dire que, paradoxalement, cette « petite commission » a réussi à produire de la merde.

        • Bertrand Loubard 21 octobre 13:59

          @doctorix

          Merci pour le commentaire et la référence....Sans en avoir l’air, Nicole Ferroni ne pose pas seulement les deux questions (liées évidemment) du « Pourquoi ? » (Wh ?) et du « Comment ? » mais aussi les quatre autres « W » (What, Who, When, Where). J’aurais aimé qu’elle continue avec les « Comment ? » aux réponses à ces 4 autres « W », car comme le disait Hofmannsthal : « C’est dans le comment que réside toute la différence » (Der Rosenkavalier ;- 1910)


        • Samson Samson 22 octobre 04:15

          @doctorix
          De fait, il est assez fascinant de constater que seuls les parlementaires wallons et francophones aient pris le temps d’étudier le texte de l’accord.Et tout aussi indicatif de la haute opinion en laquelle la Commission €uropéenne tient le processus démocratique de découvrir qu’elle a attendu un an pour répondre en dernière minute aux questions et objections du Parlement Wallon.
          Le prétexte démocratique duquel elle tente de se draper commence en tout cas à lui donner bien du fil à retordre : après le déni des résultats du referendum grec, le Brexit et le refus des quotas nationaux de répartition des réfugiés, voici le poisson-pilote du TTIP recalé,... smiley

          Pour ceux qui comme moi n’ont pas de compte FB, je signale que l’arnaque en commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale que vous mentionnez est aussi détaillée sur un blog du Monde.
           ...


        • Samson Samson 20 octobre 18:41

          « Bon courage Monsieur le Président du Gouvernement de la région Wallonne ! Prenez bien soin de votre santé ! »
          Pour une fois qu’il fait preuve de courage politique, on peut bien se soucier de sa santé, et même - soyons fous ! - y trinquer ! C’est une grande première et les Wallons n’en sont pas encore revenus !
          Mais de fait, quand c’est bien, faut le dire ! smiley


          • Laurent 47 20 octobre 19:03

            On entend souvent dire : « con comme un belge », ou autre amabilité du même genre !
            D’abord, le fait que les belges plaisantent assez souvent, ne signifie pas qu’ils sont idiots !
            Ensuite, dans le cas présent, ils montrent surtout qu’ils ont compris depuis longtemps la carabistouille qui était en train de se préparer contre l’Europe, contrairement à la France, dont le chef d’état ne comprend jamais rien à rien ( comme par exemple avec la Russie ).
            Le TAFTA ayant été assez largement refusé par une majorité de pays européens, on nous sort le coup du CETA, qui lui, est canadien.
            Sauf que les Etats-Unis et le Canada étant copains comme cochons, si nous acceptons le CETA, les saloperies américaines transiteront par le Canada pour entrer en toute légalité en Europe !
            Et malheur au pays qui se permettra d’interdire un produit ne correspondant pas aux normes sanitaires, car il sera attaqué devant une juridiction canadienne par une batterie d’avocats !
            En contrepartie, vous pourrez toujours vous brosser pour faire entrer vos exportations aux States !
            Bravo la Belgique, et mes amitiés à tous les belges !


            • Samson Samson 21 octobre 17:32

              @Laurent 47
              Pour l’examen et l’opposition aux vicissitudes du CETA, c’est le Parlement Wallon et la Fédération Wallonie-Bruxelles qu’il faut remercier !
              Pour l’architecture institutionnelle kafkaïenne (5 assemblées régionales et communautaires avec chacune droit de veto sur tout traité international signé à l’échelon fédéral) qui offre l’occasion de cette bronca, ce sont les Flamands et surtout les Flamingants, d’autant plus emmerdés qu’ils sont de chauds partisans de tout traité de libre échange, des signatures du CETA, du TTIP, ..., ou tout ce qui permettra d’engraisser leurs bourgeois ! smiley


            • Bertrand Loubard 21 octobre 20:50

              @Samson

              Merci du commentaire.

              Votre approche décortique un peu la complexité du fonctionnement des démocraties........qui, il est vrai, ne sont, sans doutes, pas les pires des systèmes...(particulièrement en Belgique). Mais effectivement, le Gouvernement Flamand a probablement de fort bonnes raisons pour être favorable au CETA...puisque après, ce sera au tour du TAFTA dont il sera impossible, logiquement, d’éviter les effets pervers...Ceci nous rappelle que Bruxelles, capitale de l’Europe, est un territoire flamand, que l’OTAN y a son siège, que les Bombes Atomiques de dernière génération sont entreposées clandestinement à Kleine Brogel (Flandre) : tout argument de se monter « coopérant »......En plus le futur achat de F35 de(s) force(s) aérienne(s) belge(s) procurera des retombées en ....Flandre....puisque l’ancien Ministre de la Défense Nationale, actuellement Ministre néerlandophone, sans compétence, du Gouvernement Fédéral actuel est pressenti comme Secrétaire Général de l’OTAN si la « Belgique » opte pour le F35.... et...TAFTA....Un autre choix serait difficile pour la gouvernement fédéral belge, les armes nucléaires de Kleine Brokel ne pouvant être transportées que par des F35....

              Bien à vous.


            • Samson Samson 21 octobre 22:10

              @Bertrand Loubard
              "Ceci nous rappelle que Bruxelles, capitale de l’Europe, est un territoire flamand« 
              Non, même s’ils en ont fait leur propre capitale pour mieux en revendiquer l’appartenance, Bruxelles n’est pas plus un territoire flamand que wallon.
              Peuplée à plus de 90% de francophones, Bruxelles-capitale est une région à part entière, mais enclavée en Région flamande !
              Les Flamingants ont beau militer depuis longtemps pour le séparatisme, faute de pouvoir emballer Bruxelles avec le reste des bijoux de famille de l’État belge - que, majoritaires, ils se sont déjà largement appropriés -, le pays n’est pas prêt d’être scindé.
              La particularité des francophones bruxellois est de n’être que très marginalement d’origine wallonne. Le français étant la seule langue officielle et administrative reconnue lors de la création de l’état belge (1830), tout qui souhaitait accéder au statut enviable d’employé, ou mieux encore de fonctionnaire, se devait de le maîtriser. Ce qui en quelques générations a débouché sur une ville francophone, mais au contraire du Wallon - qui est de racine latine -, le Bruxellois francophone reste dans son esprit, son accent, son patois et sa culture très largement inspirés de ses racines flamandes.

              Je ne vais pas vous exposer toute la complexité de l’ »identité« belge qui se définit essentiellement de manière négative (tout ce qu’il n’est pas !), il y faudrait à tout le moins une boîte de Dafalgan ou de Deanxit, mais ce n’est pas pour rien qu’il est le brumeux et fort pluvieux berceau du surréalisme. Pour plus de précisions ou simplement rire un peu, voyez l’article »Belgitude" sur Wikipedia,. ou encore, savourez Jacques Brel ! smiley

              PS : si le siège de l’OTAN est à Evere (région bruxelloise), le Shape est situé à Casteau (près de Mons) en Wallonie.

              RePS : Apparemment, le CETA semble bel et bien à l’eau, ce dont je ne peux que me réjouir ! smiley

              Cordiales salutations ! smiley


            • Samson Samson 21 octobre 22:17

              @Bertrand Loubard
              PS : Comme de nombreux Bruxellois contraints à l’exode lors de son invasion par les €urocrates - qui ont fait « exploser » les loyers et les prix des maisons à leur arrivée -, je suis d’origine bruxelloise, mais habite en Wallonie,


            • Le421 Le421 20 octobre 19:18

              Encore un terrible déni de démocratie, style Sarkozy !!
              Sauf que ce sont les socialos au pouvoir en France.
              Quelque part, vous me direz, c’est pire !!


              • Tall Tall 20 octobre 20:28

                Ouais bon ... alors en tant que Belge une fois, je peux vous dire que le vrai boss de la Wallonie, c’est le grand patron du PS belge : Di Rupo.

                 
                Et quand il était 1er ministre, ils se couchait à plat-ventre ( genre sous le tapis ) devant l’UE, exactement comme Hollande.
                 
                Quant à Magnette, qui est très médiatisé pour le coup, c’est son lieutenant 

                • Samson Samson 22 octobre 18:41

                  Tant que le Parlement Wallon (et la Cour constitutionnelle allemande) n’obtient pas de garanties fermes sur la fiabilité des procédures d’arbitrage et quelques autres points comme l’agriculture, rien ne bougera ! 
                  Voici un lien vers cette fort belle leçon de démocratie donnée devant le Parlement Wallon et offerte aux €urocrates et à la Commission €uropéenne par son Ministre-Président, Paul Magnette.

                  Si je ne suis - loin s’en faut - pas un supporter du personnage et même si le train pris en route par le P$ a été initialement lancé par Ecolo, le CDH et le PTB, je dois reconnaître qu’il a grimpé de quelques degrés dans mon estime.

                  Chapeau l’artiste, et merci à nos parlementaires ! Au moins, on a le sentiment d’être défendus, ce qui nous change fort agréablement ! 


                  • Bertrand Loubard 22 octobre 22:45

                    @Samson
                    Merci pour le lien.....J’ai été profondément marqué (ému) par ce discours du Président de la Wallonie, discours dont je n’avais pas eu beaucoup d’échos, je dois bien le reconnaître. A ma décharge je pense que la presse main-stream est partout la même....Je me souviens que mon père m’avais parlé du discours d’un certain P-H Spaak, socialiste, Ministre des Affaires Etrangères de Belgique, à l’une des premières Assemblées Générales des Nations Unies, juste après la guerre et en pleine guerre froide...Il avait dit « le monde à peur ».....Si le Président de Wallonie peut continuer d’exprimer ce que le peuple wallon, à travers son Parlement, pense à propos de notre futur commun, comme d’ailleurs tant d’autres peuples européens et du reste du monde, pensent....alors on pourra, peut-être, espérer...« ma pouvou qué cela doure !!! »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès