Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Crimée : la Russie n’est-elle pas l’avenir de l’Europe (...)

Crimée : la Russie n’est-elle pas l’avenir de l’Europe ?

L’affaire du rattachement de la Crimée à la Russie est présentée par une partie de l’Occident et donc la France comme un acte agressif envers l’Ukraine, et au-delà envers le monde. Le résultat est un refroidissement remarquable des relations union Européenne – Russie, qui, pour le moment, n’a pas dépassé le stade de quelques sanctions plus symboliques qu’efficaces. Toutefois, il est notable que la réaction européenne est très précisément alignée sur celle des Etats-Unis. A l’heure où la mondialisation et le développement de la Chine, l’Inde ou le Brésil augure d’un monde multipolaire où la puissance américaine n’aura plus le leadership qu’elle a connue, il est normal de s’interroger sur nos rapports avec ce peuple russe qui est européen, donc culturellement proche de nous. Le rattachement de la Crimée à la Russie est-il illégitime ? N’avons-nous pas intérêt à construire un partenariat fort avec ce pays riche et plein de potentiel ? Enfin, n’est-il pas temps que la France retrouve une vraie diplomatie, indépendante et respectée ?

PNG

 
La Crimée a rejoint la Russie ; ceci est un fait. L’affaire s’est faite quasiment sans heurts, dans la suite d’une révolution populaire violente à Kiev. A ce moment, la Crimée, culturellement russe, a jugé qu’il était de son intérêt de rejoindre ce qu’ils considéraient comme leur mère patrie, plutôt que de rester dans un pays chaotique, enfoncé dans la crise, dont nul ne peut prédire à ce jour le destin. Le référendum organisé par les autorités criméennes a été sans appel avec plus de 95% de vote favorable. Les états d’Europe occidentale, rangés derrière les Etats-Unis, se sont offusqués de ce fait, arguant de l’illégalité d’un référendum d’après la constitution ukrainienne. En cela, ils oublient deux choses : d’abord le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, ou droit à l’autodétermination, qui est le principe issu du droit international selon lequel chaque peuple dispose d’un choix libre et souverain de déterminer la forme de son régime politique, et ensuite le cas du Kosovo. Cette dernière affaire, en effet, représente justement ce que dénoncent aujourd’hui la France et les Etats-Unis. Un référendum d’auto-détermination organisé par ces mêmes occidentaux a détaché le Kosovo de la Serbie dont il était province autonome, et ce malgré la constitution serbe qui ne le permettait pas. Comment aujourd’hui refuser à la Crimée ce qu’on a proposé pour le Kosovo ?
 
Imaginons d’autre part que le Québec, lors d’un prochain référendum d’auto-détermination, décide de se séparer du Canada. Allons-nous combattre cette décision ? Je vais aller plus loin : on peut penser à un scenario fiction pas si invraisemblable, où un gouvernement belge extrémiste flamand prenne le pouvoir en Belgique. Les wallons pourraient alors décider de se protéger soit en déclarant leur indépendance, soit en demandant leur rattachement à la France. Allons-nous rire au nez de nos frères francophones au prétexte que la constitution belge ne permet pas un référendum d’auto-détermination ? Quelles différences y-a-t-il avec le cas de la Crimée ? En réalité deux : l’alignement derrière les intérêts géostratégiques américains, et le refus de voir que l’Europe est un nain diplomatique.
 
La Russie en effet intrigue. Vladimir Poutine est brocardé par les élites françaises, vu comme autoritaire, voir autocrate. Il y a de cela quelques temps, une personne du Medef me parlait même de « poutinade » pour parler d’une prise de pouvoir litigieuse dans l’organisation. Il y a en effet un certain unanimisme de ces élites à condamner ce pouvoir fort. Certes, un gouvernement à la Napoléon III n’est plus possible aujourd’hui en France, mais on peut avoir des différences culturelles avec la Russie, et pourtant collaborer, et s’allier pour l’avenir. N’en est-il pas ainsi avec les Etats-Unis, avec qui nous ne partageons pas les mêmes valeurs sociales, ou avec l’Angleterre où le communautarisme est légalisé ? Je ne parle même pas de nos rapports que l’on veut cordiaux avec la Chine, pourtant toujours un pays gouverné par un parti unique et par une censure politique et religieuse. Or, la Russie pourrait un bon parti pour la France, et ceci à plusieurs titres :
-   D’abord parce que nous sommes historiquement, culturellement et géographiquement proches. N’oublions pas, en ce centenaire de la première guerre mondiale, que la Russie fut notre alliée de la triple-entente. Les investissements français étaient alors nombreux dans ce pays qui était un peu pour nous ce qu’était le far-west aux américains
-   Ensuite parce que la Russie présente un potentiel écononomique très important. Riche en matières premières, qui font cruellement défaut à l’Europe, la Russie est aussi un marché de près de 150 millions d’habitants avec un pouvoir d’achat en hausse permanente, insuffisamment exploité par les entreprises françaises
-   Enfin parce que la Russie représente aujourd’hui un rempart face à l’extrémisme religieux anti-occidental issu du moyen-orient. Ce pouvoir fort a su non seulement éradiquer le terrorisme sur son territoire, mais est aujourd’hui le protecteur principal des minorités menacées par le djihadisme wahhabite au moyen orient : chrétiens, chiites, arméniens, .. La Russie est aussi aujourd’hui le seul état européen à pouvoir réellement peser sur l’issue du conflit syrien.
 
Pour toutes ces raisons, et bien d’autres, et sans renier pour autant nos valeurs et notre mode de vie, nous aurions intérêt à nous rapprocher stratégiquement de la Russie. Cela demanderait toutefois une diplomatie indépendante, ce que nous n’avons pas non seulement en Europe, mais non plus en France.
 
La France a en effet perdu ce qui faisait son originalité, à savoir une diplomatie indépendante, originale, soucieuse de porter une voix différente dans le concert mondial. Cette originalité, que l’on peut faire remonter au Général de Gaulle, a été maintenue jusqu’au dernier quinquennat de Jacques Chirac. L’avènement de Nicolas Sarkozy en 2007, l’alignement diplomatique sur les Etats-Unis, ont sonné le glas de ce qu’on pouvait appeler « une certaine idée de la France ». Depuis, la France a perdu toute influence dans les dossiers du moyen-orient ; on l’a vu pendant l’affaire des armes chimiques en Syrie. Vue de l’Asie du Sud-est, elle est inexistante et ridicule, on l’a vu lors des évènements au Tibet en 2008 ; et vue de l’Afrique, l’interventionnisme armé en Libye, Mali, Côte d’Ivoire ou Centre-Afrique, dont on peut douter de l’efficacité, ressemble plutôt à un chant du cygne dans une région du monde où les enjeux deviennent de plus en plus économiques. Bizarrement, François Hollande et Laurent Fabius ont continué dans cette voie, ayant sans doute trop fort à faire sur le plan intérieur.
 
Il est donc légitime de se poser la question de notre attitude pour le moins critique, si ce n’est belliqueuse à l’égard de la Russie. La légitimité du rattachement de la Crimée n’étant pas contestable, il serait préférable que la France, et l’Union européenne, discutent avec le géant russe, et trouvent ensemble les bases d’une collaboration économique et géostratégique, respectueuse des intérêts de chacun, mais qui permettrait à notre vieille Europe bien atone de défendre réellement ses intérêts et ceux de ses concitoyens pour les 50 prochaines années.
 
Par Agathocle de Syracuse

Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (102 votes)




Réagissez à l'article

140 réactions à cet article    


  • marmor 19 mars 2014 17:53

    L’Ukraine aurait bien tort de rentrer dans ce bourbier qu"est l’UE !Pour son avenir, ilest rpéférable de rester dans le giron de la Russie plutôt que se faire endormir par ce miroir aux alouettes qu’on nous a imposé et qui s’avère être une catastrophe, culturelle, sociétale et économique.
    Il est évident que notre avenir est de sortir vite de l’OTAN et de s’allier à la Russie et ses sattelites, mais ceci n’a pas l’air de plaire aux USA, qui se verraient opposer une force économique et militaire à leur hauteur !


    • antyreac 19 mars 2014 18:35

      Tu oublies le facteur démocratie qui fait la différence avec la dictature russe

      Une aide de l’U-E est nettement plus efficace que l’aide de l’empire dictatorial russe car elle demande pour cela un régime démocratique qui est plus performant.

    • wesson wesson 19 mars 2014 21:57

      bonsoir Anty,

      "Une aide de l’U-E est nettement plus efficace que l’aide de l’empire dictatorial russe car elle demande pour cela un régime démocratique qui est plus performant."

      Ben voyons. Transmis aux Grecs et à Papandréou, déposé en 48H pour avoir demandé un référendum, ou même aux Italiens qui se sont payés un gouvernement d’austérité non élu, et même aux Hongrois dont l’extrême droite au pouvoir s’est assurée une constitution qui lui permettra d’y rester indéfiniment.

      Quand à l’aide de l’UE, elle est pas prête d’arriver, comme celle des US et du FMI d’ailleurs.


    • antyreac 19 mars 2014 22:08

      Tout n’est pas parfait dans les régimes démocrates il faut le dire et le reconnaître mais force et de constater que d’une manière générale les pays démocratiques s’en sortent mieux que les pays corrompus comme la Russie ou l’Ukraine(pays que j’ai déjà visité ) voir les dictatures comme la Russie


    • appoline appoline 20 mars 2014 18:28

      Poutine ne veut pas être sous la coupe du NWO et il a tout à fait raison. Regardez ce qui se passe chez depuis que Sarkosy nous a remis dans l’Otan, nous sommes à la botte des USA ; tout en ayant des dettes effroyables, nous essayons de jouer les grands seigneurs avec le Tout-mou en tête. J’espère qu’ils vont prendre une belle branlée dimanche car, traîtres est le terme adapté


    • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 20 mars 2014 20:57

      @ antiréac

      Il y a encore des crétins qui croient réellement que nos "Grandes Démocraties occidentales" se soucient réellement des peuples ?

      Je tiens à vous rappeler qu’une république N’EST PAS DU TOUT UNE DÉMOCRATIE !!!

      La « Révolution Française » n’a été qu’un coup d’état de la bourgeoisie pour piquer le pouvoir à la noblesse.

      Les institutions mises en place n’ont qu’un « vernis démocratique » et le système est totalement verrouillé afin d’éviter qu’un « fouteur de merde » ne vienne mettre à mal ce juteux édifice.

      Le système de « démocratie représentative » est le meilleur système politique pour maintenir en place une oligarchie qui envoie des prête-noms faire le sale boulot à sa place.

      Ce système ne peut entraîner QUE LA CORRUPTION.

      Nos « chers élus » ne roulent que dans leur propre intérêt, corrompus jusqu’à la moelle et ne font que ce que leurs commanditaires leur ordonnent.
      Tous partis confondus, de « l’extrême-gauche » à « l’extrême-droite ».

      Quand je vois ces crétins qui se crêpent le chignon pour des idéologies d’opérette, « Droite » contre « Gauche », j’en reste abasourdi.

      Je pense qu’ils devraient aller chez un ophtalmologiste (non corrompu) afin de voir un peu plus clair et de comprendre que ces escroqueries « idéologiques » sont crées de toutes pièces afin d’occuper tout l’espace de pensée politique.

      Simplement pour éviter qu’un gugusse un peu plus clairvoyant ne détecte la supercherie et n’ouvre les yeux des autres.

      Cher Antiréac, restez bien engoncé dans vos certitudes à deux balles et continuez à jouer les moutons de Panurge.

      Avec des garde-chiourme comme vous les VRAIS dictateurs (les banques, les financiers et les grosses fortunes) peuvent dormir en paix.


    • NainaBlaise NainaBlaise 27 mars 2014 15:01

      Ce ANTY est-il l’ANTICHRIST en personne qui se cache derrière un pseudo ?


    • antyreac 19 mars 2014 18:13

      L’urss puis la russie n’est l’avenir de personne l.

      La Russie se débat actuellement dans des difficultés économiques énormes et ça ne va pas s’arranger dans l’avenir malgré l’argent du pétrole et du gaz
      Tôt ou tard ce pays arriéré va éclater en plusieurs morceaux tant la dictature de Putin est néfaste pour l’ensemble des populations de la Russie.

      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 mars 2014 18:29

        La France n’est l’avenir que de 10% de sa population .

        La France se débat actuellement dans des difficultés économiques énormes et ça ne va pas s’arranger dans l’avenir en l’absence de gaz ou de pétrole .
        Tôt ou tard ce pays s’arrièrant va éclater en plusieurs morceaux tant la dictature de Bruxelles est néfaste pour l’ensemble des populations de la France .


      • antyreac 19 mars 2014 18:38

        Les difficultés du régime impérialiste corrempu russe sont beaucoup plus graves.


      • Rensk Rensk 19 mars 2014 19:59

        Bof... vous répond la Russie qui travaille déjà sur vos « sanctions » qui vont vous coûter cher... mon cher !

        La riposte russe sera totale en effet :

        - ventes des bons du trésor des pays sanctionnant ;

        - non remboursement des prêts contractés par la Russie ou par les entreprises russes

        - confiscation des actifs occidentaux ;

        - achat de devises asiatiques en remplacement des devises occidentales ;

        - fin du commerce avec l’occident et virage asiatique vers la Chine et la Corée du Sud qui ont déjà été contactées dans ce sens et seront les premiers bénéficiaires de cette rupture ;

        - fin de l’utilisation du dollar dans les échanges commerciaux.


      • antyreac 19 mars 2014 20:02

        Le monde libre saura trouver un fouet qui fera mal à l’empire russe....


      • lucidus lucidus 19 mars 2014 20:30

        @antyreac

        Un nom stupide, un commentaire débile, des assertions ridicules...
        Pauvre, pauvre petit être médiocre...


      • antyreac 19 mars 2014 20:32

        lucidus


        Un nom stupide, un commentaire débile, des assertions ridicules...
        Pauvre, pauvre petit être médiocre...


      • lucidus lucidus 20 mars 2014 07:39

        Nananananèreeeee ! Cé toi qui y’es... 

        Merci de cette confirmation, Mononeurone.

      • antyreac 20 mars 2014 11:56

        Merci de cette confirmation, Mononeurone.


      • appoline appoline 20 mars 2014 18:30

        En attendant Poutine redresse le pays alors que la Russie était à terre, notre brillant Hollande et ses tocards ne peuvent pas en dire autant. Mis à part jeter le pognon par la fenêtre et diviser les français, le reste a été de la merde


      • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 20 mars 2014 21:10

        Ça faisait un petit moment que je n’étais plus venu sur Agoravox, mais désormais je le regrette.

        Ce cher Antyreac est réellement une bête de concours, une perle rare, digne des plus grands moments de Rue89.

        Quelqu’un peut-il m’indiquer depuis combien de temps il a commencé à apporter un peu de gaîté sur Agoravox ?

        Ça m’éviterait de faire des recherches fastidieuses pour trouver au plus vite tous les commentaires qu’il a écrits.

        Je souhaite écrire un ouvrage sur les « Perles d’internet », un peu dans la veine des « Perles du BAC » et autres « Perles » du même style qui égayaient les longues soirées d’hiver de ma jeunesse.

        Je pense qu’il faudrait lui dédier un ouvrage complet à lui tout seul...
        Des comme ça, on en rencontre rarement, et ils sont précieux.

        Comme le disait le regretté Michel Audiard, « Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ».

        Je remercie d’avance les lecteurs d’Agoravox qui pourront m’aider dans cette œuvre hautement culturelle et humoristique.


      • CASS. CASS. 22 mars 2014 08:04

        la Russie n’est pas impérialiste elle est souverainiste et pas dictatoriale du tout, espéce d’abruti d’impérialiste colonialiste dictatorial sionard


      • NainaBlaise NainaBlaise 27 mars 2014 15:03

        Monde libre ? Et libre de quoi  ? Tu n’as pas pris ton biberon ?


      • bleck 19 mars 2014 18:44

        Elle est surtout une issue de secours contre l’islamisme rampant qui la ronge sans que rien ne soit fait contre

        Bien au contraire

        Depardieu serait-il un précurseur malgrès que ses préoccupations soient autres ?


        • appoline appoline 20 mars 2014 18:31

          Il a eu raison de se barrer, ici, il n’y a rien à faire tant que cette p..... de gauche sera en place


          • antyreac 19 mars 2014 20:44

            Ce n’est pas une raison d’agresser son voisin sous ce prétexte

            L’Allemagne pourrait très bien revendiquait l’Alsace et la Moselle qui naguère appartenaient à l’Empire Germanique et donc les populations sont totalement germanique

          • wesson wesson 19 mars 2014 22:01

            Il ne vous reste plus qu’une chose à faire Anty : Allez combattre les Russes afin de libérer la Crimée.

            Au passage, vous en profiterez pour expliquer aux habitants qu’ils se sont trompés dans le référendum et que c’est pour leur bien...


          • antyreac 19 mars 2014 22:23

            Il est possible que dans beaucoup d’endroit du monde les populations de telle ou telle régions veulent changer de nationalité par exemple entre Inde et Pakistan

            Mais ces changements impliquent trop les intérêts d’états et donc sont ne sont pas souhaitable dans l’intérêt de l’ensemble du peuple.

          • Rincevent Rincevent 19 mars 2014 22:27

            Qui a agressé (manipulé) qui dans cette histoire ? Qui, par exemple a commandité les snipers qui ont tiré à la fois sur les manifestants et la police ukrainienne ? Poutine ?


          • antyreac 19 mars 2014 22:32

            Il n’est pas difficiles de trouver les responsables

            c’est Ianoukovitch le clebs de Putin 

          • Le vengeur 20 mars 2014 07:44

            Faut-il rappeler que la Crimée n’était russe que depuis 1774 ?
            La Turquie, en héritière de l’empire Ottoman, pourrait-elle réclamer ce territoire ?


          • appoline appoline 20 mars 2014 18:32

            Ils n’agressent personne, la quasi totalité des habitants de Crimée veut être russe, alors qu’est qu’on va les faire chier. L’autre imbécile de Fabius critique le référendum et nous, qu’avons fait avec Mayotte, on leur a demandé de lever la main peut-être


          • CASS. CASS. 22 mars 2014 08:19

             bon bref ici il y a en très peu qui se souvienne de ce qu’est un patriote souverainiste, Poutine lui en est un et il défend et respecte ceux qui le sont.
            De Gaulle en était un aussi. Il avait viré les yenkees et leur base militaire d’occupation et envoyé chier l’otan des sionistans.


          • NainaBlaise NainaBlaise 27 mars 2014 15:05

            Heu !!!! On t’as payé pour contrer les gens ici ?
            Tu es allé en quelle classe la dernière fois que u étais à l’école ?
            Apprends l’histoire petit moveux


          • mario mario 19 mars 2014 22:07

            ce qui est curieux avec antyreac, c’est qu’il est réac !


            • antyreac 19 mars 2014 22:25

              T’as du suer des heures pour trouver des conneries pareilles.... 


            • Yohan Yohan 20 mars 2014 18:41

              Il est surtout con


            • wesson wesson 19 mars 2014 22:37

              La réalité Anty que vous refusez d’admettre est la suivante : Poutine a contrecarré le coup d’état manigancé par les USA et l’Europe en Ukraine dont le but était de réduire l’influence de la Russie.

              Poutine a tout simplement pris la Crimée à l’aide d’un référendum démocratique, et a laissé à l’Europe et aux USA son régime fantoche et ses leaders fachos.

              Maintenant, la Russie ne doit plus payer pour sa base navale, ne doit plus donner de gaz bon marché, et peut rapidement exiger le remboursement de la dette Ukrainienne et peut même si ça l’amuse réorienter un peu son business vers l’Asie qui ne demande que ça.

              Et dans le même temps, les USA et l’UE va devoir payer pour éviter à l’Ukraine des fachos un effondrement économique. Et c’est surtout nous, l’Europe qui allons la sentir passer, avec une armada de travailleurs pauvres de plus prête à débarquer. Et ceux là, ils sont vraiment pauvre (le salaire moyen en Ukraine étant inférieur à celui en Chine).

              Pour moi il ne fait aucun doute que les évènements d’Ukraine ont été planifiés par les spin doctors Américains qui ont balancé 5 milliards de $ pour ça. Mais les Russes les avaient vu venir gros comme un Saakachvili. Ils ont même cru que ça y était, qu’ils avaient gagnés parce que pendant les 3 mois de Maidan les Russes n’ont pas dit un mot, n’ont pas fait une réaction, puis au bon moment ils ont sorti la bonne pièce qui était idéalement positionné pour réaliser cet échec et mat !

              Je comprends votre amertume, et pour dire vrai, je m’en réjouis.


              • antyreac 19 mars 2014 22:57

                En réalité vous fantasmez sur les faits et les vérités de ce qui se passe en Ukraine

                La réalité est plus simple que ce que vous prétendez 
                Ianoukovitch le clebs de Putin a trahi son peuple , le peuple a réagi et a sorti dehors le traître 
                Putin a profité pour l’annexer le Crimée sachant que pour instant il ne craint rien


              • bleck 19 mars 2014 23:17

                @ Wesson

                Pour une fois que vous touchez la vérité du doigt ; n’en profitez pas pour vouloir nous faire passer Ianoukovitch pour un Allende

                Reconnaissez que le Ianoukovitch c’est pas un ange de vertu non plus , loin de là

                Dans le genre «  gentil président amoureux de la démocratie » on a vu mieux

                Avec son despotisme il aura bien préparé le terrain aux States et à ses caniches

                Pour les snipers je me garderai bien de dire qui les a postés , de nos claviers personne en sait rien : mais ce serait bien dans son style de l’avoir fait

                Une chose est sure ; Poutine a bien fait de mettre le nez d’Obama dans sa merde


              • antyreac 19 mars 2014 23:26

                Une chose est sure ; Poutine a bien fait de mettre le nez d’Obama dans sa merde


                Mais sans doute la dernière fois

              • wesson wesson 19 mars 2014 23:31

                bonjour bleck,

                « Reconnaissez que le Ianoukovitch c’est pas un ange de vertu »

                Faites-moi la grâce de considérer que cela n’as jamais été mon propos.

                Ianoukovitch n’était pas un ange de vertu, et on peut le généraliser à tout ce que la planète compte de dirigeant, élu ou pas.

                C’est la fonction qui rends comme ça. C’est mon approche spinoziste de la chose.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès