Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Criminels de guerre en ex-Yougoslavie : la justice sélective du (...)

Criminels de guerre en ex-Yougoslavie : la justice sélective du TPIY

Ce 24 mars 2016 marquait un double événement au regard des terribles guerres de l'ex-Yougoslavie : la condamnation, par le TPI, de Radovan Karadzic, l'ancien président des Serbes de Bosnie, à 40 ans de prison et, parallèlement, le dix-septième anniversaire du début des bombardements de l'OTAN, en 1999, contre la Serbie.

Une double date historique à laquelle la presse internationale, légitimement concentrée sur les attentats terroristes de Bruxelles, n'a cependant pas prêté l'attention qu'elle méritait, bien que ces tragiques événements soient pourtant liés, à y regarder de près, entre eux.

Qu'il me soit d'abord permis, avant d'aller plus en profondeur dans cette analyse, de commenter ce verdict émis, à l'encontre de Karadzic, par ce Tribunal Pénal International pour l'ex-Yougoslavie, lequel, à voir la très sélective manière dont il ne cesse de rendre ses jugements depuis sa création – l'emprisonnement de tous les responsables politiques et militaires serbes et, à l'inverse, l'acquittement de presque tous les dirigeants bosno-musulmans, croates ou kosovars – semble être une institution dont le très partial fonctionnement n'a souvent rien à voir, par ses orientations politiques, avec une justice digne de ce nom, objective et impartiale.

Loin de moi, certes, la volonté de minimiser les crimes de guerre, et contre l'humanité, dont les Serbes se sont rendus coupables, entre 1992 et 1995, en Bosnie, puis, entre 1998 et 1999, au Kosovo : nier qu'ils y pratiquèrent une odieuse épuration ethnique, tout comme ils y perpétrèrent une série de massacres ressemblant furieusement à de non moins abominables génocides (dont celui de Srebenica), serait faire preuve là, outre d'une très suspecte mauvaise foi, d'un négationnisme historique de mauvais aloi.

 

UNE FUNESTE « DECLARATION ISLAMISTE  »

Mais ce qui, par-delà ce constat, ne laisse toutefois pas de surprendre l'observateur neutre, c'est de voir à quel point les responsables bosno-musulmans, croates ou kosovars, ont été systématiquement acquittés, au contraire, pour les mêmes crimes : ni l'ancien président des Bosno-Musulamans, Alija Izetbegovic, auteur d'une très fondamentaliste « Déclaration Islamique », laquelle n'a rien à envier, par son fanatisme, aux idéologues d'Al Qaïda ou de Daesh, ceux-là mêmes qui mettent aujourd'hui à feu et à sang notre Europe libre et démocratique, ni l'ancien président de la Croatie, Franjo Tudjman, antisémite notoire et révisionniste chevronné, n'ont jamais été inquiétés, quant à eux, par ce Tribunal. Au contraire : ils sont morts, couverts d'honneur, de leur belle mort, enterrés tels des héros, si ce n'est des martyrs !

Devrais-je donc pourtant rappeler ici ce que ce même Izetbegovic écrivait en cette funeste « Déclaration Islamique  », publiée, en 1990, à Istanbul, en Turquie ? Elle y stipule, niant là de manière flagrante les valeurs de nos sociétés laïques, qu’ « il n’y a pas de paix ni de coexistence entre la religion islamique et les institutions sociales et politiques non islamiques ». Et encore, ces mots dans la droite ligne de l’intégrisme religieux le plus dangereux pour la sauvegarde de nos démocraties : « Avant le droit de gouverner lui-même et son monde, l’islam exclut clairement le droit et la possibilité de la mise en œuvre d’une idéologie étrangère sur son territoire. Il n’y a donc pas de principe de gouvernement laïc, et l’État doit être l’expression et le soutien de concepts moraux de la religion. ». Édifiante, cette étrange et contradictoire conception de la tolérance, où tout humanisme se voit exclu !

 

AL QAÏDA ET L'ETAT ISLAMIQUE EN BOSNIE

Ainsi une adéquate, précise et juste résolution de l'ONU devrait-elle également condamner, là aussi pour « crimes de guerre » et « crimes contre l'humanité », les atrocités commises par les forces militaires et paramilitaires bosno-musulmanes, alors sous la férule de Naser Oric, à peine moins monstrueux que le féroce Ratko Mladic. C'est, du reste, le général Philippe Morillon, alors commandant en chef des troupes de la FORPRONU, qui l'atteste en un implacable « j'accuse », hélas trop peu entendu par le conformisme médiatique tout autant que l'antiserbisme ambiant : « Dans la nuit du Noël orthodoxe, nuit sacrée de janvier 1993, Naser Orić a mené des raids sur des villages serbes... Il y a eu des têtes coupées, des massacres abominables commis par les forces de Naser Orić dans tous les villages avoisinants », avait-il eu le courage de déclarer.

Ces villages bosno-serbes, rasés au sol et incendiés, dont Morillon parle ici, je les ai parcourus en voiture, ainsi que je le relate dans mon livre intitulé « Requiem pour l'Europe - Zagreb, Belgrade, Sarajevo  » (Éd. L'Âge d'Homme), le 21 mai 1993. Ils ont pour tragique nom, répartis entre les petites villes de Zvornik et Bratunac, non loin de Srebrenica : Tekija, Milici, Staklar, Kravica, Nova Kasaba, Konjevic Polje, Jezestica, Silijkovici, Kajici, Ranca, Repovac et Cerska. Naser Oric et ses sanguinaires hommes s'y sont rendus là coupables, en effet, des pires exactions à l'encontre des populations civiles serbes. Plus une âme qui vive ! Terre brûlée ! Hallucinant !

Mais le pire, en cette déplorable histoire, c'est que, chose aussi inacceptable qu'indigne de la part du TPIY, ce même Naser Oric a été acquitté, quant à lui, pour ces innombrables meurtres !

 

LE DJIHAD DU « GANG DE ROUBAIX »

Pis : il est désormais avéré que les forces bosno-musulmanes d'alors étaient largement infiltrées par des combattants, particulièrement sanguinaires, d'Al Qaïda, accourus, afin d'y venir porter secours à leurs « frères musulmans », d'Afghanistan, d'Iran, du Pakistan et d'Arabie Saoudite : « Allah Akhbar !, criaient-ils en décapitant leurs ennemis serbes, avant de jouer parfois au football avec leurs têtes !

Car il est un fait tout aussi avéré que les premières décapitions de ce qui deviendra par la suite l' « État Islamiste », celui-là même qui terrorise aujourd'hui des villes comme Paris ou Bruxelles, eurent lieu, à l'encontre des Serbes, en Bosnie. Aussi est-ce sur ce même territoire, au temps de la guerre en ex-Yougoslavie, que naquit, en Europe, le djihadisme, ainsi que l'atteste encore, parmi d'autres exemples, le fameux « Gang de Roubaix », cellule terroriste française ( http://www.lepoint.fr/societe/bosnie-kosovo-quand-allah-s-en-allait-en-guerre-15-11-2012-1529277_23.php) !

 

CRIMES DE GUERRE EN CROATIE

Que le sens de l'équité demeurât seulement vœu pieux pour ce TPIY, c'est ce qui, au vu de cette scandaleuse impunité dont y jouissent les criminels bosniaques, croates ou kosovars, voilà qui ne fait aucun doute. Cet injuste « deux poids, deux mesures », on le vit encore à l’œuvre, il n'y a guère si longtemps, lorsque l'un des principaux généraux croates, Ante Gotovina, fut tout simplement innocenté puis libéré, le 16 novembre 2012, de son principal chef d'accusation puisqu'il était tenu pour responsable de l'opération « Tempête » (« Oluja  », en serbo-croate), une opération militaire éclair qui se caractérisa, entre les 1er et 5 août 1995, par le pire des nettoyages ethniques : 250.000 Serbes, tous civils, y furent chassés sans ménagement, bombardés pendant quatre jours d'affilée, du territoire de la Krajina lors de ce que Franjo Tudjman, appelait, de sinistre mémoire, une « guerre de reconquête » (http://www.lepoint.fr/invites-du-point/daniel-salvatore-schiffer/ex-yougoslavie-le-scandaleux-verdict-du-tpiy-16-11-2012-1529841_1446.php) !

 

KOSOVO : TRAFIC D'ORGANES HUMAINS

Quant à l'ancien leader militaire de l'Armée de Libération du Kosovo (UCK), Hashim Taci, il est aujourd'hui président de ce même Kosovo, après en avoir été le Premier-Ministre puis le Ministre des Affaires Étrangères, malgré le fait qu'il soit soupçonné d'avoir naguère été, lors de la guérilla albanaise, le chef d'un gang s'étant livré à des trafics en tous genres (armes, drogues et prostitution), y compris d'organes humains prélevés sur des prisonniers serbes !

Cette accusation, particulièrement grave, ce sont deux éminentes personnalités du monde politique et judiciaire qui l'ont émise : Carla Del Ponte, ancienne procureure de ce même TPIY, et Dick Marty, président de la commission des droits de l'homme au Conseil de l'Europe (http://www.lefigaro.fr/international/2016/03/08/01003-20160308ARTFIG00153—peine-elu-le-president-du-kosovo-risque-d-etre-inculpe.php).

Mais, là encore, l'OTAN, sans même de mandat de l'ONU, ne fit que bombarder les seuls Serbes, y causant des milliers de morts innocentes au sein de la population civile !

C'est dire si les guerres de l'ex-Yougoslavie ont été particulièrement ignobles, à tous points de vue, tant sur le plan moral qu'humain.

 

LIBERTE POUR FLORENCE HARTMANN

Que le mode de fonctionnement de ce Tribunal Pénal International puisse choquer, par ce flagrant manque d'impartialité, c'est ce que vient de encore de confirmer, paradoxalement, la très arbitraire manière dont Florence Hartmann, ancienne porte-parole de Carla Del Ponte du temps où elle était procureure de ce TPIY, s'est vu arrêtée, au moment même où était prononcé le verdict à l'encontre de Karadzic, par les gardes de l'ONU pour un prétendu « outrage » à ce même Tribunal : aussi incompréhensible qu'absurde. Scandaleux ! Pis : « ce tribunal est complètement fou » vient de déclarer l'avocat de Florence Hartmann : le comble !

 

JUSTICE ET VERITE

Conclusion ? Aux philosophes et historiens épris d’honnêteté intellectuelle de rétablir donc, à ce douloureux et important sujet, la difficile mais indispensable vérité, ainsi que je l'écrivis en une de mes précédentes tribunes (http://leplus.nouvelobs.com/contribution/520882-guerre-de-bosnie-verites-historiques-pour-comprendre-le-conflit.html) : la cruelle mais courageuse et nécessaire vérité si l'on veut réconcilier durablement, en profondeur et non pour les hypocrites besoins d'une louable mais superficielle « bonne conscience », ces peuples trop longtemps déchirés, sinon par une ancestrale haine, du moins par le trop lourd et dramatique poids de l'Histoire au sein des Balkans !

 

DANIEL SALVATORE SCHIFFER*

 

*Philosophe, auteur de « Requiem pour l’Europe - Zagreb, Belgrade, Sarajevo  » (L’Âge d’Homme, 1993), « Le Testament du Kosovo - Journal de guerre  » (Éditions du Rocher, 2015).


Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • Abou Antoun Abou Antoun 29 mars 12:09

    Je suis tout à fait d’accord avec votre point de vue. C’est bien une justice à sens unique.
    Le TPI n’est qu’un organe de l’OTAN, voir cette page.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 29 mars 22:17

      @Abou Antoun


       ’Justice a sens unique« .  Est-ce qu’on en attend jamais vraiment une autre avant un siècle ? On n’a même pas fini de faire une analyse objective de la Deuxième Guerre Mondiale ! Merci à l’auteur qui fait ici une »part des choses", mais il et encore trop tôt pour réviser l’Histoire de la fin de ce qui fut la Yougoslavie. Il n’est pas mauvais, toutefois, de se garder quelques doutes sur le déroulement de tous les conflits dont les vainqueurs ont fait ex-post des affrontements entre les Bons et les Méchants

      PJCA

    • Patrick Samba Patrick Samba 29 mars 12:10

      " Loin de moi, certes, la volonté de minimiser les crimes de guerre, et contre l’humanité, dont les Serbes se sont rendus coupables, entre 1992 et 1995, en Bosnie, puis, entre 1998 et 1999, au Kosovo : nier qu’ils y pratiquèrent une odieuse épuration ethnique, tout comme ils y perpétrèrent une série de massacres ressemblant furieusement à de non moins abominables génocides (dont celui de Srebenica), serait faire preuve là, outre d’une très suspecte mauvaise foi, d’un négationnisme historique de mauvais aloi.

       Mais ce qui, par-delà ce constat, ne laisse toutefois pas de surprendre l’observateur neutre, c’est de voir à quel point les responsables bosno-musulmans, croates ou kosovars, ont été systématiquement acquittés, au contraire, pour les mêmes crimes".

      .

      Il y aurait donc eu volonté de génocide des deux cotés ? Les victimes du génocide seraient donc aussi des génocidaires ?

      Serions-nous en train d’assister dans ces lignes à l’apparition d’un néo-négationnisme historique ?


      • roman_garev 29 mars 12:48

        @Patrick Samba

        « Il y aurait donc eu volonté de génocide des deux cotés ? Les victimes du génocide seraient donc aussi des génocidaires ? »


        Une vision trop simpliste, ces « deux côtés ». Il y en avait plusieurs, et plusieurs faisaient du génocide. Avez-vous jamais entendu parler d’une guerre civile ? Quand les « côtes » massacrent l’un l’autre sans pitié.

      • non667 29 mars 13:03

        @Patrick Samba

        Il y aurait donc eu volonté de génocide des deux cotés ? Les victimes du génocide seraient donc aussi des génocidaires ?

        eh oui ! un génocidaire peut en cacher un autre !
         Hiroshima,Nagasaki,Dresde,...des populations civiles ......

         sans compter l’auto-génocide gratuit et obligatoire prôné par l’amère weil et son avortement , pour laisser place à des « envahisseurs » dits « sans papiers » .


      • damocles 29 mars 18:19

        @Patrick Samba


          .....et oui , c’est comme en Côte d’Ivoire , seul GBAGBO est  jugé ...les vainqueurs , qui sous la houlette de OUATARA ont massacré des villages entiers sont du « bon côté  » et ont  droit aux medailles et au tapis rouge.....

      • bakerstreet bakerstreet 29 mars 19:57

        Patrick Samba

        Oui, c’’est bien la serbie qui a allumé le feu, et c’est elle qui porte l’immense responsabilité des faits de génocide et de barbarie ; milliers de femmes violées, tuées, dont le corps ne sera jamais retrouvé. Tueries innombrables, jubilation des soudards sur de pauvres victimes. Le point d’orgue restera le charnier de Srebenica, la honte d’une Europe volontairement impuissante. Que dire de Mitterand qui restera ambigu, pour ne pas dire plus, et la position de la France renvoyant dos à dos les protagonistes pendant toute cette guerre abominable, avec des médias souvent aux ordres, la meilleure façon d’atténuer la responsabilité des grands criminels qu’ont été Mladic, Milosevic, et Karadzic, ex pédiatre...
        On croit rêver..... Bien sûr les bouchers ne manquent pas de tous cotés, mais ceux ci me semblent évidemment à l’origine du crime, les investigateurs du feu. 
        Madame Hartman a supporté une vengeance du tribunal. Particulièrement stupide de leur part, car ils se sont tirés une balle dans la jambe en rappelant cette triste affaire de compromission avec le politique, à travers ce fait divers symbolique .

      • Abou Antoun Abou Antoun 30 mars 09:05

        @bakerstreet
        Oui, c’’est bien la Serbie qui a allumé le feu,
        Non, cela est faux. Ce sont les indépendantistes slovènes et croates qui, poussés par l’Allemagne, ayant entraîné l’UE et l’OTAN, ont commencé les hostilités. La Serbie a essayé de maintenir l’unité yougoslave. Pour ce qui concerne tueries et atrocités, la guerre c’est la guerre, il y a rarement un bon et un méchant.


      • bakerstreet bakerstreet 30 mars 12:27

        @Abou Antoun

        « Pourquoi les Yougoslaves se sont entretués » | L’HistoireFaux ?...En février 1991, poussés par Belgrade qui les encourage à la révolte armée, les Serbes de Croatie, majoritaires dans la région de Krajina, font sécession* et demandent à être rattachés à la République serbe. Voilà l’événement primaire. Ce n’est qu’au mois de juin que la Slovénie puis la Croatie proclament leur indépendance.
        Désolé, mais les faits sont tétus. Le noir et le blanc ça n’existe pas, mais il y en qui sont plus gris que d’autres. Milosevic, ancien communiste à la botte, porte sans conteste la plus grande responsabilité, son arriviste boosté par le fait que la serbie a l’autorité sur l’armée, et est animé d’un instinct de toute puissance, sur fond de projet fou de « grande Serbie ». Remplacer « Serbes de Bosnie » par « allemands des sudètes », et vous avez la même dynamique que le plan nazie d’annexion et de démembrement de la Tchécoslovaquie. Quand à cette curieuse banalisation de l’horreur, « la guerre c’est la guerre »qui n’est qu’une tautologie, ou un bégaiement, voilà qui aurait fait le régal aussi des nazis. Allez donc chantez cela sur la place d’Oradour sur Glane, par exemple. 
        Tout cela est à vomir, mais peu étonnant, et surtout révélateur de la puissance de pensée de certains.

      • Abou Antoun Abou Antoun 30 mars 12:38

        @bakerstreet
        Il se trouve que je connais bien le cas de la Krajina. Mon fils a été casque bleu à Glina pour la FORPRONU et je m’y suis rendu.
        La chronologie des faits que vous relatez est fausse. La Krajina a demandé son rattachement à la Serbie après le début de la guerre d’indépendance de la Croatie. D’ailleurs c’est absolument logique elle n’avait aucun intérêt à le faire dans le cas du maintien d’une Yougoslavie unie.
        Et maintenant je peux vous dire que la Krajina a fait l’objet d’un véritable nettoyage ethnique, et quand mon fils a rendu visite à son ancien campement il a dû se heurter à l’hostilité des habitants (croates) pour son rôle de défense de la minorité serbe.
        Je ne sais spas d’où vous tirez vos infos mais même les médias plus ou moins neutres ou occidentaux, relatent cette version.
        Je parle sur ce forum de choses que je connais autrement que par des sources journalistiques.


      • Abou Antoun Abou Antoun 30 mars 12:57

        @bakerstreet
        Allez donc chantez cela sur la place d’Oradour sur Glane, par exemple.
        Ou bien à Sétif en Algérie, ou bien à Madagascar ? Allez parler aux habitants de l’Ile d’Elbe et de toute l’Italie de l’humanité de l’Armée Française de libération (essentiellement constituée de troupes coloniales).
        Je vous vois bien avec vos touches de blanc, de noir, de gris, en train de décerner des bons et des mauvais points. Je ne suis pas adepte de la repentance mais Oradour, du point de vue de l’échelle c’est rien comparé aux massacres de l’Armée Française au nom de la répression des mouvements indépendantistes.
        Avez-vous vécu une guerre autrement que devant la télé dans votre fauteuil ?
        Tout humain plongé dans un conflit où sa vie est menacée se comporte comme un animal, l’instinct de survie reprend le dessus, et selon ses propres conditionnements, au pire il commet tortures et massacres, au mieux il ferme les yeux, laissant faire le sale boulot aux autres, ce qui revient aux même.
        Le noir et le blanc existent au niveau des politiques, des intentions. Sans le moindre doute Hitler est un fauteur de guerre, cela n’est pas discutable. Si nous vivions dans un pays de libre expression on verrai que l’OTAN a aujourd’hui une politique au moins aussi agressive que le Nazisme autrefois, et nous verrions que les gouvernements français ne sont que des collabos.

         


      • bakerstreet bakerstreet 30 mars 13:01

        @Abou Antoun

        Vous mélangez un peu les dates...L’exode des serbes de Krajina, elle est consécutive au nettoyage ethnique qui c’est passé avant, et est effective en 95, pas en 91..Voilà un article du monde, journal sans doute propagandiste à ce sujet. « En 1991, l’armée serbe avait chassé entre 200 000 et 300 000 Croates de Krajina et de Slavonie où 10 000 étaient morts sous les bombes. »
        Exode des Serbes de Krajina et nettoyage ethnique - La ...
        renvoyez dos à dos bourreaux et victimes dans de curieuses arrangues tel que « la guerre c’est la guerre », pose tout de même problème. Nuremberg et consort n’ont plus de justifications. ...Les bourreaux peuvent se frotter les mains. Les sources ?...Elles sont si multiples que les nier est révélateur d’une certaine myopie. L’article de l’histoire me semble lui aussi déjà honnête, sans parti pris. Il est évident que les civils sont toujours victimes, quel que soit leur origine, mot douteux d’ailleurs ici, car il s’agit du même peuple, clivé artificiellement. Maintenant, c’est sûr qu’après plusieurs années d’exaction, ce lamentable nettoyage éthique inauguré par les serbes a fait tache d’huile. La aussi il rappelle l’exode des allemands de Pologne où ils vivaient depuis des générations après la défaite nazie. Qui sème le vent récolte la tempête...


      • bakerstreet bakerstreet 30 mars 13:09

        @Abou Antoun
        « Avez-vous vécu une guerre autrement que devant la télé dans votre fauteuil ?
        Tout humain plongé dans un conflit où sa vie est menacée se comporte comme un animal »

        Je vois que vous déplacer le débat du niveau critique et raisonnable au niveau émotionnel. Un peu comme faisait Milosevic. Un peu plus et on va me demander si j’ai des couilles. L’émotion et le brouillage intellectuel existent dans certaines circonstances, et l’on voit ce que ça donne. Autre grosse ficelle dont vous abusez , convoquez l’histoire, toutes les atrocités pour les dissoudre les unes dans les autres. Bien pratique pour passer le mistigri fâcheux. Mais ici, nous ne parlions pas de Sétif, ni de Jeanne d’arc, mais de cette innommable guerre civile, et des responsabilités des bourreaux, et du courage de Madame Hartman, qui bien qu’elle soit restée dans son fauteuil à écrire des articles et à participer aux débats, avec son livre, en a dérangé plus d’un. 

      • bakerstreet bakerstreet 30 mars 13:50

        @bakerstreet

        « ....Tout humain plongé dans un conflit où sa vie est menacée se comporte comme un animal, l’instinct de survie reprend le dessus, et selon ses propres conditionnements, au pire il commet tortures et massacres, au mieux il ferme les yeux, laissant faire le sale boulot aux autres, ce qui revient aux même.... »

        Au moins vous avez le mérite d’alimenter le débat. Cette phrase vaut aussi son pesant d’or : Barbarie et indifférence seraient donc les deux attitudes « humaines » face aux exactions. Je ne sais pas ce qu’auraient pensé de cela Genevièvre Tillon, et tous les résistants qui sont morts sous la torture, comme Pierre Brossolette. A priori des gens « banaux », même pas des militaires, mais qui se sont montrés exceptionnels, et qui n’ont pas bradé leurs humanités...Les mettre dans le même sac que Touvier ou Barbie me semble un peu fort de café...Je ne pense pas que c’est que vous voulez dire, mais vous le dites quand même...La guerre, comme toute crise, c’est un révélateur, comme d’autres épreuves, tels la maladie où le deuil, ou un accident de la vie. 
        C’est certain qu’on ne sait pas comment on se comportera dans certaines circonstances exceptionnelles, où les règles morales n’existent plus, où ont été supprimés, où les chiens vous incitent à mordre et à aboyer avec eux. On peut le croire, et faire n’importe quoi, profiter de l’occase, violer, tuer, sous prétexte d’état de guerre, avant d’être rattrapé par son passé, d’avoir des enfants par exemple.... J’ai vu en psychiatrie plus d’un ancien soldat brisé par ce qu’il avait fait. C’est ce qu’on appelle la conscience. Les psychopathes remarquez n’ont ont aucune. Je me souviens d’un ancien para d’Algérie qui avait craqué devant un jeune interne d’origine algérienne, 40 ans après le conflit.... Les guerres j’en n’ai fait aucune, mais je l’ai vue et je m’y suis confrontée à travers les yeux épouvantés des autres : Elles ne sont jamais éteintes. 

      • Abou Antoun Abou Antoun 30 mars 19:19

        @bakerstreet
        Vous mélangez un peu les dates...L’exode des serbes de Krajina, elle est consécutive au nettoyage ethnique qui c’est passé avant, et est effective en 95, pas en 91.
        Je ne mélange rien du tout. Je dis que les hostilités n’ont pas commencé en Krajina, que ce n’est pas les revendications des serbes de Krajina qui ont le déclencheur de la guerre civile.La guerre civile a été déclenchée par les sécessionnistes slovènes et croates, encouragés par l’UE et l’OTAN, et dans le cadre de la sécession croate il est tout à fait normal que les serbes de Krajina demandent leur rattachement à la Serbie. Pour ce qui concerne le nettoyage ethnique de la Krajina je sais très bien quand il a eu lieu et comment, je le cite simplement pour montrer que votre équation serbes=méchants, croates=gentils ne tient pas debout.
        Maintenant si vous voulez que je le répète je le répéterai, les atrocités ont eu lieu de tous côtés pendant cette guerre, vouloir en faire porter la seule responsabilité aux Serbes c’est ce qu’essaie de faire le TPI. C’est ce qu’ont essayé de faire croire les militaires de l’OTAN pour bombarder les populations civiles à Belgrade.
        Pour le reste je maintiens mes allégations concernant la nature humaine et le comportement des humains en temps de guerre. On peut trouver à peu près partout la même sauvagerie, la même barbarie dès qu’on s’enfonce dans un conflit, le meurtre, la torture, les exécutions de masse sont vites banalisés, Mieux vaut le savoir pour éviter les guerres ; il n’y a pas de guerre propre il n’y en aura jamais. Cramer 70000 personnes d’un coup avec une bombe A, ce n’est pas un crime de guerre ça ?


      • Abou Antoun Abou Antoun 30 mars 19:26

        @bakerstreet
        Qui sème le vent récolte la tempête...
        C’est ce que nous voyons en Afghanistan, en Irak, en Syrie, en Libye.


      • roman_garev 29 mars 12:58

        Pour l’Occident les Slaves orthodoxes étaient toujours et restent des ennemis de loin pires que les islamistes qui font habituellement « du bon boulot » en égorgeant les premiers.


        Bénéfice supplémentaire : les organes découpés par ces gentils Kosovars s’avèrent très utiles aux démocrates qui en ont toujours besoin. « Du bon boulot », vraiment.

        • Abou Antoun Abou Antoun 30 mars 09:20

          @roman_garev
          Pour l’Occident les Slaves orthodoxes étaient toujours et restent des ennemis de loin pires que les islamistes qui font habituellement « du bon boulot » en égorgeant les premiers.
          C’est malheureusement exact, et l’église catholique a joué un rôle non négligeable là-dedans, même si, par la suite, l’empire austro-hongrois puis l’OTAN ont pris la relève. Partout où le catholicisme s’installe dans le monde slave avec comme témoin l’alphabet latin, une ligne de front est constituée. La Pologne et la Croatie sont des exemples.Les Serbes et les Croates sont un même peuple parlant une même langue, justes séparés par une fracture religieuse.
          C’est pourquoi je dis qu’aujourd’hui une religion en voie d’extinction en Europe, comme le christianisme, conserve un pouvoir de nuisance. On peut évidemment dire la même chose de l’Islam, il n’y avait pas de ’nation’ musulmane en Yougo, les bosniaques sont des slaves comme les autres simplement islamisés, des ’collabos’ au sens de l’impérialisme ottoman. La Yougo est vraiment un exemple des dégâts que les convictions religieuses peuvent créer au sein d’un même peuple, le Liban et l’Irlande en sont d’autres.
          Les bisounours qui nous gouvernent en Europe devraient donc méditer ces exemples, mais leur ignorance de l’histoire et de la géographie est vraiment crasse.


        • Elliot Elliot 29 mars 12:59

          Pour un peu, ce n’est pas le condamner qu’il aurait fallu faire, ce Karadjic de mes deux, c’est lui offrir la médaille du mérite pour avoir combattu dans le camp du bien contre ces égorgeurs musulmans : les monstres décapitaient !

          Les Serbes eux étripaient à la baïonnette ceux qui avaient survécu aux bombes, aux obus et aux balles, ce qui en matière d’extermination est une méthode plus civilisée, je veux bien l’admettre, mais qui reste largement moins civilisée que la mort douce choisie par les nazis pour exterminer les Juifs dans les chambres à gaz.

          La civilisation se mesure donc par l’usage des technologies engagées pour la mise à mort mais, chacun sait ça.

          Sans doute faudra-t-il après cela démultiplier les éloges aux Israéliens qui, en massacrant quelques milliers de Palestiniens à Gaza, ont tué dans l’oeuf les tentations des suppliciés de se transformer en égorgeurs ou en bombes humaines : une guerre prophylactique, quoi ! comme celle que Bush et l’Otan ont menée en Irak pour chasser Saddam Hussein ou celle de l’ineffable Sarkozy en Libye ( pour effacer des traces de corruption ? ).
          C’est peu de dire que nous en subissons maintenant les dégâts collatéraux sur notre propre sol.

          Pour ce qui concerne l’ex Yougoslavie, il serait bon de rappeler que la chienlit destinée à détruire ce pays a été favorisée en Occident quand l’Allemagne a reconnu l’indépendance de la Slovénie à laquelle elle avait travaillé en sous-main dans l’espoir non déçu de décrocher la Croatie ( où subsistait une forte tradition oustachie – ces auxiliaires zélés des SS ) de la Fédération yougoslave.

          Il n’est vraiment pas utile d’aller chercher à Ankara les responsables du déchaînement des forces centrifuges en Yougoslavie, comme il n’est pas utile de rendre Moscou responsable de l’éclatement de l’Ukraine quand la soi-disant révolution de Maïdan a été largement financée par des fondations liées à la CIA et encouragée par les sottes déclarations des responsables européens qui n’ont même pas eu les moyens de leur politique.

          Les Ukrainiens manipulés qui ont accordé foi à leurs promesses peuvent se mordre les doigts aujourd’hui de leur naïveté.


          • Abou Antoun Abou Antoun 31 mars 13:00

            @Elliot
            Pour ce qui concerne l’ex Yougoslavie, il serait bon de rappeler que la chienlit destinée à détruire ce pays a été favorisée en Occident quand l’Allemagne a reconnu l’indépendance de la Slovénie à laquelle elle avait travaillé en sous-main dans l’espoir non déçu de décrocher la Croatie ( où subsistait une forte tradition oustachie – ces auxiliaires zélés des SS ) de la Fédération yougoslave.
            Parfaitement exact, et la stupidité des Français dans cette histoire est désolante, sacrifiant tout à la fois la Fédération yougoslave, gage de paix, et une nation amie, la Serbie.


          • Abou Antoun Abou Antoun 31 mars 13:03

            comme il n’est pas utile de rendre Moscou responsable de l’éclatement de l’Ukraine quand la soi-disant révolution de Maïdan a été largement financée par des fondations liées à la CIA et encouragée par les sottes déclarations des responsables européens qui n’ont même pas eu les moyens de leur politique.
            On ne le répétera jamais assez. La France se ridiculise dans ces menées.


          • Alren Alren 29 mars 16:14

            Merci beaucoup pour cette analyse remarquable … et juste !


            • tonimarus45 29 mars 16:18

              bonjour—Des la mise en place de ce tribunal certains savaient et l’on dit qu’il etait mis en place pour juger les vaincus et laisser tranquille les vainqueurs fussent t’ils mille fois crimnels de guerre et de l’humanite.Il a ete mis en place  pour servir les interets des usa et de leurs caniches europens

              Peut de gens ont fait attention a ceux qui denonçaient cela ;mieux vaut tard que jamais dit t’on ????
              Je terminarais en disant que cette caricature de tribunal aurait du etre dissous lors de la mort for a propos de « milosevic »".En effet en tant que prisonnier il etait sous la responsabilite de ce tribunal
              Que n’aurait t’on pas dit si un prisonnier de cette importance etait mysterieusement mort dans des geoles russes ??????

              • SEPH 29 mars 17:40

                Radovan Karadzic un grand patriote face au dépeçage criminel de la Yougoslavie par l’Occident avide de partitionner des États gênants. C’est du fascisme.

                En revanche , pas de sanction pour les barbares qui ont bombarder avec de l’uranium appauvri et autres saloperies qui ont généré de très nombreux cas de cancer en Serbie.

                Cette justice est une parodie, une honte.

                 


                • Laurent 47 29 mars 17:51

                  Une question importante se pose, à mon avis !
                  Pourquoi appelle-t-on ce « truc », un Tribunal International ?
                  Ne vaudrait-il pas mieux le nommer : Tribunal d’exception des Etats-Unis ?
                  Je suppose que vous n’aurez pas été sans remarquer que toute les décisions de ce « machin » sont celles que prennent les Etats-Unis, et le cas est flagrant pour ce qui concerne la Yougoslavie !
                  J’y ai passé mes vacances en 1970, et visité la Serbie, la Bosnie-Herzégovine, la Slovénie, et la Croatie, et je n’ai remarqué nulle part les animosités inter-ethniques dont on nous a rebattu les oreilles pour mieux faire passer dans l’opinion le dépeçage de ce magnifique pays.
                  Tito s’était nettement démarqué de l’URSS, et contrairement à ce qu’on nous a raconté, les entreprises n’étaient étatisées qu’à partir d’une certaine importance. Le petit commerce était florissant et tout le monde vivait heureux !
                  Mais il a fallu que ces cons d’américains, obsédés par leur haine viscérale anti-russe, viennent y foutre le bordel après la mort du maréchal Tito !
                  Ce sont plutôt les dirigeants américains qui devraient comparaître devant ce tribunal, pour crimes de guerre, car leurs bombardements n’ont fait que des victimes civiles, l’armée yougoslave qui était déjà habituée à lutter contre les nazis, s’en étant plutôt bien sortie !


                  • Abou Antoun Abou Antoun 30 mars 12:30

                    @Laurent 47
                    J’y ai passé mes vacances en 1970, et visité la Serbie, la Bosnie-Herzégovine, la Slovénie, et la Croatie, et je n’ai remarqué nulle part les animosités inter-ethniques dont on nous a rebattu les oreilles pour mieux faire passer dans l’opinion le dépeçage de ce magnifique pays.
                    Je peux faire le même témoignage.Le découpage de la Yougo a été planifié par le couple USA-Allemagne dans le cadre de l’OTAN. Le but était pour l’Allemagne de recouvrer une zone d’influence sur les restes de l’empire Austro-hongrois (Slovénie, Croatie).
                    Le même sort attend maintenant les nations européennes dans le cadre de l’EU-OTAN, les sécessions provinciales sont encouragées, pour créer des euro-régions, gouvernables depuis Washington via Bruxelles, au dépend de nations multiséculaires. 


                  • damocles 29 mars 18:10

                    Que penser d’un tribunal crée par les americains et leurs affidés , qui a été presidé par une americaine , qui ne juge et ne condamne que ceux qui se sont opposés aux etats occidentaux et qui pour couronner le tout , N’ EST PAS RECONNU PAR LES USA ???!!!!!!

                    ...
                    UNE IMPOSTURE supplementaire dans un monde qui est tres performant en la matière .....




                    • franc tireur 29 mars 19:16

                      vous avez vu qu avec la bosnie c est comme en ukraine, ou a pris parti pour le camp des anciens colabos aux SS contre les authentiques résistants au nazisme reconnus coupables de nationalisme . on a des alliances degeulasses que dans son vice l empire satanique se faire un plaisir d imposer aux vassaux anciens occupés que nous sommes.

                      comme avec la turquie l oligarchie euro atlantiste veut nous imposer la bosnie dans l UE, pays quasi islamiste .
                      mais c est bien continuez de voter pour proteger vos petites assurances vie, continuez a voter pour votre cul comme depuis 40 ans , oui je parle a vous les baby boomers , salopards !

                      • Montdragon Montdragon 29 mars 19:30

                        Encore et toujours, Yougoslavie, suicide d’une nation, par la BBC.


                        • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR 29 mars 19:59

                          Ce que l’ex-Yougoslavie a subi, est effrayant.
                          Mais le jour ou ce genre de tragédie arrivera à un état comme Israël ou les E.U alors là, ils vont nous casser les oreilles pendant 100000 ans et ils voudront se venger au centuple ....
                          Je trouve l’espèce humaine très puante par moment et quelque soit sa nationalité ( sa race).
                               


                          • OMAR 29 mars 20:03

                            Omar9

                            D.SS, t’as encore oublié ta prise de Captagon...


                            • elpepe elpepe 29 mars 22:22

                              @OMAR
                              Salut tu as retrouve tes baskets pour aller jouer au foot avec tes copains ?


                            • elpepe elpepe 29 mars 21:39

                              Ayant du sang Serbe dans mes veines, j ai lu avec beaucoup d interet votre article,
                              L islam est obviously en guerre totale contre l europe, et grandement promu et aide par le PS en France, et tous les gouvernements europeens qui n hesitent pas a massacrer les population blanches ou Chretiennes, pour juste continuer de manger a leurs gamelles (remplies aussi par le Quatar et Arabie Saoudite)
                              Toutes ses instances et autorités dites internationales, ou européennes ne valent pas mieux et obéissent au même agenda, car elles mangent a la meme gamelle, simple et exhaustive comme explication.
                              Alors que dire, pas grand chose, la justice ne peut être que divine, sera-t-elle miséricordieuse ?
                              Don Giovanni dans l opera de Mozart avait son salut a portee de main mais il etait encore trop honnête, et restera fidèle a son baroude d ’honneur,
                              La soumission est-elle la seule vertu, pour un Musulman oui.

                              Peut-on imaginer un seul instant laisser une option aux hommes dont la nature fourbe et lache constitue sa seule authenticité ? Ma conviction est non, mais elle ne vaut certainement pas grand chose ...


                              • tresnja (---.---.225.159) 29 mars 22:29

                                Honte à vous ! 1450 jours de siège de Sarajevo, 1500 enfants , 11000 personnes tues rien qu’a Sarajevo, 35000 mille femmes violées a travers la Bosnie, des milliers de grossesses forcées, 2 millions de personnes chassées de chez eux, dont moi, d’innombrables fausses communes, tout cela fait par des bêtes sauvages venues de la Serbie et de Monténégro ayant à sa disposition l’armee yougoslave, la quatrieme puissance militaire europeenne. Allez voir en ligne le village de naissance de Karadzic en Monténégro. Sarajevo lui avait tout donne, à cette pauvre créature. Allez sur YouTube écouter la musique -gusle- qui l’a nourri. Cela vaut mille mots. En ce qui concerne les musulmans de Bosnie, il s’agit tout simplement des gens qui vous dépassent en tout. L’ignorance est la pure des pauvretes. Pauvre de vous !


                                • bakerstreet bakerstreet 29 mars 23:38

                                  @tresnja
                                  Ne vous étonnez de rien ici, où fleure le révisionnisme. Bien à vous.


                                • tresnja (---.---.225.159) 29 mars 23:46

                                  @bakerstreet

                                  Cela fait, mal, très mal de lire de tels mensonges. Merci a vous !


                                • elpepe elpepe 29 mars 23:51

                                  @tresnja
                                  A propos de culture apprenez a lire, l auteur condamne les 2 camps
                                  Aussi sur ce site la majorite se batte contre l OTAN responsable de ces massacres,
                                  Maintenant la Serbie etait un pays non ? Seriez vous d accord que des Chrétiens aillent creer leur propre pays en algerie
                                  Posez vous la question deux minutes ?
                                  Tout comme les Musulmans veulent islamiser l Europe et imposer leur vision et lois coraniques dans leurs pays d ’accueil ? (les exemples de violence et saccage sont pléthores)
                                  Vous ne pensez pas qu il y a un pb ? bien sur que non, je peux facilement répondre a votre place


                                • Jelena 30 mars 09:16

                                  @tresnja >> 1450 jours de siège de Sarajevo.
                                   
                                  Bouffon, Sarajevo est tombé en 8 jours.
                                   
                                  >> les musulmans de Bosnie, il s’agit tout simplement des gens qui vous dépassent en tout.
                                   
                                  Ca va les chevilles ? Tu te prends pour le peule élu ?


                                • tresnja (---.---.225.159) 31 mars 02:45

                                  @Jelena

                                  Exact, le peuple élu qui n’agresse personne, qui ne viole pas, ne massacre pas, ne joue pas à « gusle » ( j’invite encore tout le monde qui se manifeste ici d« aller sur you tube entendre cette »musique« et ces »chants" serbes. Je vous déconseille de chercher la traduction des paroles. C’est innomable. Le son vous suffira. INNOMABLE.


                                • Dom66 Dom66 29 mars 23:28

                                  Très bon article ; merci

                                  Un autre regard ici :

                                  https://francais.rt.com/opinions/17981-karadzic-condamnation

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès