Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Crise iranienne : le syndrome de la SDN

Crise iranienne : le syndrome de la SDN

Alors que l’Iran multiplie les provocations et défie avec succès la communauté internationale, celle-ci, jour après jour, fait la preuve de son impuissance. Fatalité, ou bégaiement de l’histoire, l’ONU et la communauté internationale sont-elles condamnées à revivre les échecs de la Société des nations ?

L’Iran, tout comme l’Allemagne dans sa période noire, est l’héritier d’une très ancienne civilisation qui remonte au IVe millénaire avant Jésus-Christ. Depuis 1979 le pays est devenu une république théocratique unique au monde, dont les institutions sont fondées sur les principes de la loi coranique. Une république qui se sent légitimement menacée par l’étau américain, présent à ses portes en Afghanistan et désormais en Irak. Paradoxalement, cette situation renforce un régime islamique essoufflé, qui sait habilement jouer sur le sentiment national face aux menaces extérieures.

Toute la stratégie iranienne repose sur le flou qui entoure sa capacité militaire. Sa volonté d’armement est pourtant bien concrète. Téhéran n’hésite pas à multiplier les manœuvres militaires en pleine crise sur la finalité de son programme nucléaire. L’ancien chef des inspecteurs en désarmement de l’ONU, Hans Blix, estime pourtant que l’Iran disposera de l’arme nucléaire dès les cinq prochaines années.

Cette période pourra-t-elle être utilisée avec efficacité par le concert des nations pour refroidir ce point chaud de la planète ? On peut en douter. A l’image de la Société des nations (SDN) face aux menaces d’alors (l’Italie de Mussolini, l’Allemagne nazie et l’Empire japonais), l’ONU semble bien impuissante en matière de désarmement. Les problématiques sont demeurées les mêmes, tout comme l’absence de solutions efficaces.

Lors de la création de l’ONU, en 1946, le président de l’assemblée de la SDN, Karl Hambro, avait déclaré, à l’issue de la dissolution de celle-ci : "Nous n’ignorons pas que nous avons manqué de courage moral, que nous avons souvent hésité quand il eût fallu agir, que nous avons parfois agi quand il eût été sage d’hésiter". Des propos qui, aujourd’hui, n’ont perdu ni de leur pertinence ni de leur actualité. Pas plus que ceux de l’initiateur de la création de la SDN, le président américain Woodrow Wilson  : "Puisque nous sommes les plus riches et les plus forts, c’est à nous de gouverner".

Une vision assurément encore partagée par la Maison-Blanche, ce qui n’est pas pour nous rassurer.


Moyenne des avis sur cet article :  3.12/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • Gilbert Moignon (---.---.170.241) 5 avril 2006 12:38

    Naïveté totale d’un occidental qui ne comprend rien au mode de pensée de ces gens-là !


  • ifelhim (---.---.112.45) 5 avril 2006 14:04

    Lorsque l’on sait que les américains ont mis au point les mini-nukes (mini bombes nucléaires anti-bunkers), qu’ils ont utilisé des balles comportant de l’uranium appauvri en Irak, il me semble que croire que l’arme nucléaire ne sera jamais utilisée relève malheureusement de l’utopie...

    PS : Il semble que les mini nukes soient considérées comme des armes conventionnelles...


  • (---.---.205.206) 5 avril 2006 17:38

    Qu’est ce qu’ils ont ces gens-là, c’est pas des humains comme tout le monde ?


  • sam (---.---.20.156) 11 mai 2006 23:10

    « ces gens la » ? quel dedain je vous rapellle que le pakistan fais partie de ces gens la et quils ont la bombe depuis des années. qu’il ne l ont jamais utiliser.


  • guilhem (---.---.231.160) 5 avril 2006 14:12

    De quel droit l’occident serait-il le seul a avoir l’arme nucléaire faites ce que je dis pas ce que je fait .Je comprend tout a fait le désire de l’Iran de se munir de cette arme dissuasive. En effet avec quatre voisin qui l’on déjà (Pakistan, Inde, Russie, Israël) et l’armée US à ses portes (Irak, Afghanistan) on peut en tant que pays souverain avoir envie de se protéger. De plus je vous rappelle que les US viennent de conclure avec l’Inde des accords de coopération portant sur le nucléaire militaire (pourtant ce pays est en guerre permanente avec son voisin et n’a pas signé les accords de non prolifération). La seule raison qui fait qu’il soit diabolisé, c’est tout simplement ses réserves pétrolières, cela faire de bonne raisons pour attaquer le pays et essayer de mettre la main sur son pétrole. Je rappelle que l’Iran a proposer de coopérer plus d’une fois avec l’AIEA tout en affirmant son droit au nucléaire civil pendant ce temps la Corée du Nord affirme avoir la Bombe et menace de l’utiliser mais comme ils n’ont pas de pétrole....(puis ce serait dangereux pour les boys) Vous avez la mémoire courte il faut se rappeler toutes les ‘bonnes raisons’ qui ont conduit les US à envahir l’Irak qu’en reste-il aujourd’hui ?


    • Nicolas (---.---.235.241) 5 avril 2006 14:30

      Non, la seule raison, c’est qu’il s’agit d’un etat musulman radical, et que justement, la raison ne s’applique pas dans ce genre de régime.

      Le principe de disuasion se base sur un certain respect de la vie humaine (alliée), voire de l’humanité. On ne peut pas dire que ce soit le point fort de l’Iran.


    • Marsupilami (---.---.57.167) 5 avril 2006 15:53

      Absolument d’accord avec ton commentaire.

      Un régime fondé sur une religion qui valorise le terrorisme kamikaze aveugle est capable de faire n’importe quoi.

      D’ailleurs, ce qui se passe actuellement au Pakistan est effroyable : le pouvoir de Musharraf ne contrôle plus qu’une infime partie du pays. Si les islamistes-talibans y prennent le pouvoir, ce qui est fort probable, ils disposeront de l’arme nucléaire.

      L’équilibre de la terreur des années de guerre froide était un kriegspiel joué entra acteurs rationnels et responsables, comparés aux islamistes (comme quoi tout est relatif).

      Et dire que ce sont les Occidentaux qui ont permis à ces régimes islamistes d’acquérir la technologie nucléaire, uniquement par aveuglement doublé de rapacité. Quelle erreur géostratégique et civilisationnelle majeure !


    • dmx (---.---.5.80) 6 avril 2006 00:51

      Je n’ai qu’une seule remarque. Vous cedez à LA PEUR qui engendre en vous la HAINE RACIALE/RELIGIEUSE.

      Ne tombez pas dans le SPIN des autorités US. Tout ce qu’elles veulent c’est généraliser la guerre au Moyen Orient pour s’y poser en gendarme et controler leurs ressources. POINT. Le reste, c’est du bidon.


    • Danisnoop (---.---.43.148) 6 avril 2006 03:39

      « la HAINE RACIALE/RELIGIEUSE »

      Par pitié arrétez donc d’assimiler « races » et « religions », celà n’a rien à voir et à dénoncer les critiques des religions comme étant systématiquement racistes (et celà ne veut pas dire que certains ne se cachent pas derrière des prétextes de critique de la religion pour camoufler leur racisme) vous ne faites finalement que du racisme que vous dénoncez vous même...


    • dmx (---.---.5.80) 6 avril 2006 08:56

      Vous vous trompez. Je suis non croyant et pour la laïcité. Le / voulait dire RACIALE ou RELIGIEUSE. Ce qui n’empêche pas certains de propager les deux en même temps. Désolé pour l’ambiguité. Je n’assimile évidement pas les deux et suis bien conscient qu’il existe des arabes chrétiens comme il existe des musulmans d’Asie du Sud Est. Ils sont même les plus nombreux, mais ils ont moins de pétrole.


    • pepejoe (---.---.101.106) 12 avril 2006 20:00

      Je suis entierrement d’accord avec toi. N’oublie jamais que l’humain n’a pas de mémoire. C’est pour ça qu’il a inventé le devoir du même nom. Au passage, savait-tu que les usa, en attaquant l’Irak, ont tout simplement piqué le marché petrolier à la Russie et surtout à la Chine ?D’autre part, sait-tu qui a construit les installations nucléaires en Iran.........EDF !


    • sam (---.---.20.156) 11 mai 2006 23:15

      un etat radical par rappport a qui ? israel est un etat dirigé par des sionistes et un etat radical


    • (---.---.205.206) 5 avril 2006 15:57

      Un autre paradoxe occidental : Faites ce que je vous dis, ne faites pas ce que je fais ! De quel droit des puissances nucléaires, armées jusqu’aux dents empêchent-elles un autre Etat souverain d’obtenir sa bombe ? Pour démontrer leur bonne foi, ils n’ont qu’à dénucléariser tout le monde, la L’histoire a prouvé que les Occcidentaux ne se sont jamais gêné pour napalmer les populations civiles, alors ne tombez pas dans le pretexte facile de Etat pratiquant l’Islam radical, Poiurquoi quelqu’un a déjà fait le paralellisme entre Hirochima et le christianisme ?


      • F.C. Bachellerie (---.---.214.239) 6 avril 2006 00:14

        Il est facile de se précipiter sur la comparaison avec l’Allemagne nazie, pourtant il faut savoir raison garder et le rapport des forces n’est en rien comparable. N’oublions pas qu’il n’y a dans le monde qu’une seule super-puissance : les Etats-Unis, et qu’il n’y a dans la région qu’une seule puissance militaire : Israël. L’Iran n’est pas et ne sera pas une menace pour l’Occident : elle n’a pas et n’aura pas la puissance militaire de se projeter à des milliers de kilomètres de son territoire. Soyons honnêtes, les seuls à être menacés par le développement de l’arsenal militaire iranien ce sont les Israëliens. Mais ces derniers sont habitués et nul est besoin d’aller si loin pour trouver une menace à l’état d’Israël : le Hamas est au pouvoir au-delà du mur. Ma vision est que la position d’Israël devient intenable, et que ce greffon finira par être rejetée par le corps du Moyen-Orient. La démonstration de force et les discours provocateurs du président iranien n’ont pas d’autre objectif que de démontrer aux Israëliens que ce n’est pas un simple mur de brique qui garantira leur sécurité.


        • Henry Moreigne Henry Moreigne 6 avril 2006 08:08

          Il me semble que votre analyse omet les jeux d’alliance qui provoquent une globalisation des conflits. Pensez vous sincérement que les USA pourraient laisser attaquer Israel sans rien faire. Nul ne sait où une escalade de la violence peut emmener le monde. Les 2 premiers conflits mondiaux sont partis d’incidents « locaux »...


        • galilée (---.---.202.195) 4 mai 2006 12:17

          Mr Bachellerie

          Israel le greffon rejeté du proche orient cad exterminé : le vieux rève de la bourgoisie catholique et pétainiste du quai d’ Orsay.

          Le greffon Israel et le plus ancien et le plus légitime des etats du proche orient , et croyez moi l’ agressivité arabe a stimulé les Juifs au plus haut point au niveau de la recherche et de la technologie ...La position d’ Israel était infiniment plus terrible en 1948 qu’ en 1967 et la guerre de Kippour a beaucoup stimulé l’industrie militaire d’ Israel ... Le seul danger qui menace Israel est la démographie arabe et les retraits prévus de territoires résoudra ce problème.

          La bombe Iranienne meme si elle voit le jour ne sera pas utilisée car les dirigeants musulmans eux , ne sont pas des kamikazes ..

          Vous n’ aurez pas la joie de voir Israel détruit ...


        • Fab (---.---.148.234) 6 avril 2006 02:38

          Je crois que si les Iraniens avaient ue une chance crédible de crée la bourses en euro pour le pétrole les Américains les auraient déjas bombardés.


          • dmx (---.---.5.80) 6 avril 2006 08:57

            Peut-être mais de quel droit ? Celui du plus fort ?


          • Rajwiya (---.---.143.175) 7 avril 2006 10:18

            Et voilà ! Toujours cette approche étriquée de l’Occidental nourri de préjugés ! Dès qu’il s’agit d’Arabes ou de musulmans on se méfie. Qui détient le plus de bombes nucléaires ? les US avec 11 000 têtes... QUi a utilisé déjà la Bombe ? Seuls les US, et à deux reprises... Qui intervient partout, accuse, punit, sanctionne, crée des tribunaux pour les autres pour mieux se draper dans la mante de juge « démocrate » au-dessus de tout « voyou » ? Les US, l’Occident... QUi a colonisé des centaines de millions d’êtres humains ? L’Occident... Qui a développé l’esclavage à une échelle industrielle ? L’Occident... Qui a procédé aux seuls et vrais holocaustes qu’il n’évoque jamais ’génocide des Peaux-rouges et spoliation de leur continent, génocide des Tasmaniens, génocide des Guanches aux Canaries...) ? L’Occident... Qui fomente à longueur d’année coups d’Etat et crimes contre les pays sous-développés pour en empêcher le développement (en Amérique latine, en Iran avec Mossadegh, au Congo contre Lumumba etc...) ? L’Occident... Qui a provoqué deux guerres mondiales ? L’Occident, par le biais d’un de ses dignes fils, Hitler, qu’il maudit parce qu’il a eu le tort de faire subir à ses voisins occidentaux ce qu’eux mêmes font subir aux pays sous-développés (il s’est trompé d’adresse...) Qui s’inquiète le plus des tentatives de s’armer pour mieux se défendre contre ses agresseurs néo-colonialistes ? L’Occident et non le petit pays désarmé qu’est le Burundi ou le Malawi ni les puissances hors Occident comme la Chine.

            Oui, pourquoi, l’Iran ou la Libye feraient-ils plus peur à la puissante Amérique plutôt qu’à la Russie ou à la Suisse ?

            Et puis, SVP, arrêtez d’incriminer les mentalités des gens et l’islam. C’est les US qui interviennent en Irak, Afghanistan, Libye, Soudan... partout dans les pays musulmans. Ce n’est ni l’Irak ni l’Iran qui occupent les US, la France ou la Grande Bretagne ou qui interviennent militairement chez eux. Certes, il y a eu le 11 septembre, mais les 11 septembre du tiers monde, imputables ceux-là aux Occidentaux, sont quotidiens, permanents, humiliants, criminels à des échelles insoupconnées (40000 Irakiens tués depuis l’agression US, des centaines de milliers de victimes au Vietnam, en Algérie...) Le 11 septembre est une horrible réaction de personnes qui n’en peuvent plus. Des Francs-tireurs, désespérés, à bout, qui refusent de courber l’échine comme le font leur gouvernants corrompus ou mis en place par l’Occident. Des gens qu’on rend fous pour mieux les accuser encore.

            L’islamisme et ses dérives condamnables et impardonnables n’existent que par suite de l’injustice que l’Occident fait subir aux pays arabes et musulmans qu’ils persécutent à longueur de siècles. Imputer cela à l’islam-même est une tromperie politique pour se dédouaner de ses responsabilités criminelles. Hélas, le message est bien passé : l’islam seul est responsable.

            Je suis prêt à condamner tous les islamistes du monde, les Arabes, les musulmans, dès lors que l’Occident se range à une éthique : cesser de se mêler des affaires du tiers monde, cesser de comploter, de nuire, d’utiliser la raison du plus fort, de diffamer (ceux qui lui résistent sont des ’terroristes’) et de nourrir sa haine du ressentiment qu’il provoque par ses menées subversives.

            Je suis sûr que si tous les pays du tiers monde avaient la bombe, l’Occident se calmerait et c’est justement cela qu’il refuse. Ce que je dis vous glace... Je le sais. Vous n’avez pourtant pas eu de vague à l’âme en sachant qu’Israël détenait 300 têtes nucléaires. Pourquoi donc ? Qu’un voyou ait une arme, c’est regrettable mais c’est pourtant logique. Mais que des gens civilisés s’arment de 11000 têtes, je ne comprends pas. C’est peut-être cela le racisme, le vrai, à échelle d’Etat !

            Je fais une autre proposition tout aussi incongrue : désarmons ! Désarmons ! Mais ne disons pas aux autres « pas de bombes » alors que nous possédons de quoi faire sauter l’univers.

            Et puis et enfin : arrêtons de parler de « l’Iran qui défie la communauté internationale ». Le TNP n’interdit pas l’enrichissement de l’uranium. Lisez-le bien. C’est l’Iran qui se trouve défié. Et la fameuse ’communauté internationale’ ? c’est en fait la France, les US et la Grande-Bretagne. Arrêtez le cirque !


            • Ronan (---.---.212.27) 28 avril 2006 09:20

              Bravo ! Merci pour cette modeste remise près du zéro des compteurs. La fauconnerie Bush-hyène n’est pas décidée à rendre les armes. Après « Ma cité va craquer » c’est le tour de « Ma planète va péter », et pis d’ailleurs le travail est en cours...


            • debonsens (---.---.75.1) 10 avril 2006 16:23

              bonjour « rajwiya » bravo et merci pour votre article.il n’est pas inutile de rappeler que les seuls qui ont osè utiliser la bombe atomique sont les usa.vous auriez pu aussi ajouter que le pakistan dirigé par un dictateur « musahrraf » a la bombe et cela ne semble pas inquieter les usa.c’est vrai que "musharraf est pro americain et surtout il n’ya pas de petrole au pakistan


              • JCDUS (---.---.155.248) 11 avril 2006 14:43

                Merci Rajwiya pour votre article, je rajouterai une petite chose qu’on commence à balyer devant sa porte avant de balayer devanat les portes des autres. BUSH + BLAIR = terrorisme international légal !!!


                • (---.---.160.169) 11 avril 2006 14:59

                  C’est dur à avaler, hein ! L’occident domine le monde et impose sa loi ! C’est pas drôle pour les musulmans ? Je comprends, mais quand la Perse avait un immense empire, elle ne se préoccupait pas du bien être des autres peuples, idem quand ça a été le tour de l’empire Arabe, puis de l’empire Ottoman. Maintenant que les Américains sont les rois du monde, vous aimeriez bien qu’ils partagent le pouvoir, mais vous oubliez que lorsque quelqu’un a le pouvoir c’est rare qu’il le partage. Les musulmans n’ont pas partagé le pouvoir quand ils l’avaient, ils ne le partagent toujours pas dans les pays où ils l’ont ( voir la guerre religieuse au Darfour...). C’est pas juste, c’est pas moral ? D’accord, mais il n’y a rien à y faire, sauf peut-être se poser quelques questions sur les causes de sa faiblesse et de sa misère...


                  • Rajwiya (---.---.2.161) 17 avril 2006 06:45

                    Vos remarques sont intéressantes.

                    Il faudrait faire la part des choses, néanmoins. Parler de la civilisation arabo-musulmane est une chose. Parler de ce qui se passe actuellement au niveau des pays arabes ou musulmans ou simplement du Tiers monde est autre chose.

                    Il faut comparer ce qui est comparable.

                    Ce qui se passe actuellement dans les pays arabes du tiers monde relève des conséquences d’un déclin qui prend son origine au temps des croisades et qui s’est trouvé aggravé par le colonialisme et, actuellement le néo-colonialisme.

                    Si vous pensez que les massacres du Darfour ne portent pas la main de l’étranger, c’est que vous êtes un analphabète politique (je ne cherche pas à vous manquer de respect). Ainsi, en Irak, si vous écoutiez les chiites à propos de la destruction de la mosquée de Samarra, ils vous diront sans l’ombre d’une hésitation qu’ils attribuent cela aux forces d’occupation et au Mossad israélien.

                    En Europe, on est sourd à ce jour de réponse. J’ai suivi un débat à la TV (revue de presse de TV5, je crois) où la présentatrice (pas plus politique que ma grand-mère) a souri d’un air entendu à cet argument avancé par un débatteur.

                    Par ailleurs, les médias sont très perfides. Ils présentent les troubles du Darfour comme une persécution des Arabes contre les Noirs ! Je crois bien que les persécuteurs sont aussi noirs que les persécutés et de même obédience religieuse. Vérifiez donc ! Je n’ai pas vu d’Arabes...

                    Bien sûr que les Perses et d’autres peuples puissants ont naguère fait des conquêtes et pillé. Cela est indiscutable. Seulement vous faites un raccourci saisissant. A ces époques il n’existait pas de communauté internationale et les relations entre peuples étaient réduits et relevaient d’une quête de survie.

                    Maintenat l’humanité se connaît mieux et il existe des instances et même un droit et une morale internationaux. Je pardonne volontiers à Alexandre dit « Le Grand » d’être allé fourrer son nez en Afghanistan (il n’en est pas moins vrai que c’est un conquérant, mais l’histoire européenne nous le rend sympathique). Par contre comment pardonner aux Américains l’usage de la BOMBE alors qu’ils en connaissent les effets incalculables ? Comment osent-ils défier la communauté internationale pour intervenir où bon leur semble ?

                    Vous ne pouvez pas mettre sur le plan Atarxerxes qui ne faisait que se conformer aux règles de son époque et Bush qui vit à l’heure de l’ONU qui bannit le recours à la force ?

                    Et puis il y a une question d’échelle. Les excès dus au monde occidental, maître de la technologie sont sans précédent et relèvent très souvent de crimes contre l’humanité.

                    Je pense que l’Occident a surtout peur qu’une partie du tiers monde relève la tête suffisament pour lui faire un « procès de Nuremberg » retentissant. D’où son endiguement des pays émergents : Irak, Iran, Afrique du Sud privée de sa bombe au moment de la suppression de l’apartheid (et pas du temps des Blancs !). D’où le TNP alors que les USA, la France et la Grande-Bretagne détiennent des milliers de bombes.

                    En Corée du Nord, au Vietnam et ailleurs on n’a pas pardonné les milliers de morts innocents.


                  • dom (---.---.46.120) 17 avril 2006 14:01

                    Très juste commentaire Rajwya. Celà dit que la SDN fut inventée par des américains est fausse. Je peux le savoir puisqu’un membre de ma famille figurait parmi les fondateurs. Jean Martin de Genève qui, entre autres, ne supportaient pas que les américains veuillent implicitêment du droit de véto. Ces hommes ont préféré dissoudre la SDN plutôt que de devenir un organisme impuissant. On taxa alors la dissolution d la SDN de fiasco complet alors que c’était du vrais courage politique. Les nations alors formèrent l’ONU, amputée de quelque liberté politique que ce soit par le conseil de sécurité et le droit de véto des grands empires phallocrates et l’impuissance de l’ONU face au pentagone est criante aujourd’hui, la raison est à rechercher dans la dissolution de la SDN et dans la main-mise sur les institutions internationales. La propagande des bons sentiments pour justifier la barbarie militaire n’est elle pas nouvelle, elle est congénitale pour toute l’histoire de l’état d’esprit de Babylone.


                  • rajwiya (---.---.151.215) 17 avril 2006 20:06

                    Tout à fait d’accord.

                    Gardez toujours cette lucidité politique d’approche des problèmes de l’heure.

                    ça ne court pas les webs et les livres.

                    Cordialement


                  • (---.---.89.136) 11 avril 2006 23:08

                    faut pas croire comme dans tout les pays musulmans il existe des gens bien mais comment faire confiance à cette race de traites qui ne pense qu’à provoquer , à se faire sauter , à mettre à la tête de la palestine le hamas ,bande de terroristes n’y a t’il pas un problème de civilisation les américains pensaient le danger à l’est , désolé il est au sud et l’occident est conserné ; oui l’iran doit être frappée maintenant il y va de l’avenir de nos enfants ne laissons pas ce type d’armes aux intégristes débiles


                    • JCDUS (---.---.71.248) 12 avril 2006 12:00

                      Bien sûr, il faut suivre les mensonges de BUSH et BLAIR, l’Irak a des armes de destructions massives et .... On a vu le résultat RIEN. Des prisons partout dans le monde c’est peut-être pour bien traiter les êtres HUMAINS (Hommes, femmes et enfants). Le mensonge continu : on soupçonne l’Iran de fabriquer l’arme nucléaire, pourtant L’AIEA n’a jamais dit que l’Iran prépare quoi que se soit dans ce sens sauf BUSH et BLAIR, se sont les Dieux du mensonge, alors arrêtons de suivre ces mensonges comme des imbéciles. Il n’y a que le pétrole et l’argent qui les intéresse.


                    • (---.---.160.169) 12 avril 2006 14:49

                      Chacun se bat pour acquérir ce qu’il n’a pas ! Nous on se bat pour le pétrole et vous pour l’honneur....


                      • Pasgran chose (---.---.218.193) 13 avril 2006 11:31

                        Il y a un détail important qui manque à cet article. Le plus haut dignitaire religieux de l’Iran à édicté une Fatwa interdisant le développement de l’arme atomique. Dans un pays gouverné par la Loi Coranique, il parait peut probable que cette Fatwa soit enfreinte.


                        • (---.---.88.40) 14 avril 2006 08:34

                          quand on regard l’histoire on voit bien que l’occident a envahit plein des pays à travers le monde.Alors que l’Iran islamique n’a jamais envahis un pays.Au contraire il a été envahis par saddam avec la bénédiction et aide des occidents( ex : bombardement par des pilotes francais evec les superd étendard avec des bombes chimique made in usa and germany sur des civils iraniens !).Alors accuser l’Iran d’etre méchants soyons un peu logique !


                          • (---.---.123.107) 14 avril 2006 14:48

                            Tu as tellement raison que que tu devrais te casser en iran. Tu y trouveras surement un acceuil sympathique et un pays bien plus libre et respectueux. Tu t’y epanouiras pleinement et surtout ne revient jamais en Occident stp !


                          • Ronan (---.---.212.27) 28 avril 2006 09:26

                            Oh la la C’est nul comme commentaire ...


                          • (---.---.88.39) 14 avril 2006 11:37

                            Avant la croisade on faisait croire aux gens que les musulmans étaient méchants, qu’il faudrait libérer la terre sainte.... Des milliers d’ignorants(europeens) ont cru au mansonge et sont parti pour tuer les méchants(musulmans).Ils en ont massacrés des milliers des gens inoncents.et puis ils se sont rendu compte que les musulmans vivaient en paix avec les chrétiens et les juifs de jerusalem.ils se sont rendu compte aussi que les musulmans étaient avancés de 1000 ans au niveau science et savoir vivre. Cela n’a pas empéché les croisés des massacrer.... MILLE ans après le meme scénario. On fabrique des ben laden, des saddam, des mollah omar, des zarkawi(enfants batard de l’occident), on les fait faire des attentat au non d’Allah et puis on fait croire au monde que le dengers c’est l’islam et revoila la nouvelle croisade. le but cette fois c’est de provoquer une choc de civilisation entre musulmans et chrétiens pour que les sionnistes applaudis(ils sont pas nombreux au monde pour faire la guerre à plus d’un milliard de musulman.Ils veulent entrainer les chrétiens dans leurs guerre. GENS SOYEZ VIGILENT.LE DENGER CEST ISRAEL.


                            • (---.---.160.169) 14 avril 2006 14:00

                              Wow, en l’an mil, les Arabes avaient mille ans d’avance sur l’occident...comment ils ont fait pour, en 2000, avoir mille ans de retard ????


                            • (---.---.160.169) 14 avril 2006 14:03

                              C’est curieux cette manie qu’on les musulmans de tout ramener à des appartenances religieuses. En France, deux tiers des habitants se définissent comme « non-religieux » et un tiers déclare ne pas croire en dieu. Alors, cessez un peu de parler des chrétiens quand vous parlez des Français et des occidentaux en général...


                            • rajwiya (---.---.144.87) 16 avril 2006 20:43

                              (IP:xxx.x89.160.169) le 14 avril 2006 à 14H00 Wow, en l’an mil, les Arabes avaient mille ans d’avance sur l’occident...comment ils ont fait pour, en 2000, avoir mille ans de retard ????

                              Ne restez pas enfermé dans l’« histoire officielle ».

                              Vous savez, ce sont toujours les vainqueurs qui font l’histoire, et ils la font à leur guise en se donnant généralement le beau rôle.

                              Par exemple, ce monsieur de Hitler a utilisé des messerschmits pour arriver à Moscou ; mais le petit Napoléon y est allé à dos de canasson.

                              Il en avait de la rage ! Imaginez s’il avait des avions !

                              Pourtant qui, en France reconnaît le caractère de violence et d’impérialisme à ce boutefeu ? Bien au contraire on l’admire.

                              Ceci dit, la civilisation musulmane a réellement permis ce qu’on appelle la ’Renaissance’ et qui n’est en fait que la « naissance ». SI vous interrogez votre instit pour connaître l’origine du mot « RE-naissance », il vous dira ce qu’on lui a appris, à savoir que c’est par référence...à la civilisation grecque !

                              On ne renaît pas des vertus des autres ! Et puis, ce qu’on oublie, c’est que les Grecs ont eu une histoire d’orientaux/ Ils ont eu maille à faire avec les Perses, et Alexandre est allé vers l’est, en Afghanistan, en Inde...

                              Il ignorait complètement la France, la Begique et la Danemark.*

                              Seul la position géographique de la Grèce (en Europe) et, peut-être son christianisme ont encouragé les Européens à s’en prévaloir. S’ils eussent été musulmans comme pouvait l’augurer leur histoire, on n’aurait probablement pas parlé de renaissance.

                              C’est que la civilisation grecque, elle-même, est tributaire de l’Egypte, de la Phénicie et de la Mesopotamie : vous savez bien que ces civilisation ont existé bien des lustres avant celle des Ioniens.

                              Un exemple capital : les lettres de l’alphabet de notre Europe sont totalement d’origine sémite : alpha signifie « taureau ». Les Grecs ne saisissant pas le sens ont renversé le A. remettez-le en place et vous aurez une tête de taureau. Le B est de même le dessin d’une façade de maison (beit) en rotation à droite à 90 degrés.

                              En fin de compte, les Européens sont les derniers arrivés à la civilisation. Ce sont en quelque sorte les cancres de la classe civilisationnelle (n’y voyez aucune insulte de ma part).

                              Fibonacci a appris les mathématiques à Bougie, en Algérie, et en Egypte. L’Andalousie et l’université de Padoue ont été des vecteurs d’introduction de la médecine, de la chirurgie, de la chimie, de la physique...

                              L’Europe, ingrate, refuse de reconnaître devoir quelque chose aux Sarrazins. Pétrarque est l’un des grands responsables historiques de ce dénigrement persistant dû à son fanatisme ant-musulman.

                              Pour ne pas m’éterniser je vous livre un résumé du livre de Sigrid Hunke (« Le soleil d’Allah brille sur l’Occident ») : « Alors que l’Europe se débattait dans un Moyen Age de conflits et de blocages, le monde arabe était le théâtre d’une admirable civilisation fondée sur les échanges économiques, intellectuels et spirituels. Dans toutes les disciplines - mathématiques, astronomie, médecine, architecture, musique et poésie -, les Arabes multiplièrent les plus prodigieuses réalisations. Venant d’Italie, de Sicile, d’Espagne et autres territoires soumis à la domination ou à l’influence arabe, passant par l’entremise de grands princes, comme Frédéric II de Hohenstaufen ou par le canal de nombreux voyageurs (négociants, pèlerins, croisés, étudiants), les réalisations de cette prestigieuse civilisation ont peu à peu gagné l’Europe où elles jouèrent un rôle déterminant dans l’éclosion de la civilisation occidentale. Sigrid Hunke brosse un tableau saisissant de cette rencontre entre l’Orient et l’Occident. L’influence décisive de la civilisation arabe sur celle de l’Europe - influence trop souvent passée sous silence, sinon ouvertement contestée - est enfin mise en pleine lumière. »

                              Difficile à admettre, tellement nous sommes nourris de prévention anti-musulmane et anti-arabe !

                              Reste la question : si les arabo-musulmans étaient si avancés, pourquoi le retard actuel ?

                              Sous la conduite du fanatique moine Coucou Piètre dit Pierre l’Ermite, 2 siècles de guerre et de dévastations sont imposés aux arabo-musulmans. Ensuite ce fut la colonisation de la part de ceux-là même qui devaient la maîtrise scientifique et technique à leurs victimes.

                              Si les Américains avec leur immense puissance n’ont pu tenir 10 ans au Vietnam, je crois que c’est miraculeux que les Arabes n’en soient pas à l’âge de pierre.

                              Pour une meilleure compréhension entre les peuples il est à l’honneur de toute personne d’éviter l’invective et de rechercher la vérité.


                            • (---.---.160.169) 16 avril 2006 22:31

                              Ces Arabes, les plus grands génies de l’Histoire ! Ils ont tout inventé et ils étaient bons en plus...Je suis sûr que ce sont eux qui sont aussi allés les premiers sur la lune, et l’informatique, on la leur doit aussi quand même et puis, tellement tolérants, pacifiques, modestes aussi....

                              PS : que diable les Arabes faisaient-ils dans les territoires qui appartenaient à l’empire Byzantins ? Je suis con, ils étaient venus délivrer les peuples opprimés et leur apprendre la vraie religion...

                              Houba, houba, hop !


                            • Rajwiya (---.---.2.161) 17 avril 2006 06:08

                              Non, les Arabes ne sont pas des génies. Non, les Arabes n’ont pas tout inventé. Loin de là.

                              Votre réaction est plus épidermique que rationnelle. Selon vous du moment que l’on veut dédouaner les Arabes de beaucoup d’étiquettes et reconnaître ce qu’on leur doit c’est autant dire que ce sont des génies.En quelque sorte, vous posez un choix dualiste : ou les Arabes sont imbéciles ou ils sont des génies.

                              En fait, il y a une seule civilisation, la civilisation humaine. Elle procède par accumulation des savoirs antérieurs dus à chaque peuple. Les Arabes étant les avant-derniers (après les Chinois, les Hindous, les Perses, les Phéniciens, les Romains, les Grecs...) ils ont pu faire la somme de tout ce qui a précédé et livrer à l’Occident un package équivalent à la somme de n-1 cultures ou civilisations. L’Occident a pris tout cela et a rajouté sa brique mais sur une base extrêmement large et riche d’où les progrès techniques et scientifiques qu’il a développés.

                              Mais en aucun cas on ne peut dire que cela est dû à son seul génie. Tout comme on ne peut pas dire cela des Arabes. Ce qu’il faut dire, par contre, c’est que chacun est débiteur de celui qui le précède. Les Arabes n’ont pu faire ce qu’ils ont fait que grâce - pour une large part - aux découvertes et aux connaissances accumulées par les autres peuples. C’est pourquoi, chaque culture se doit d’être reconnaissante envers ses prédécesseurs et ne pas s’attribuer la construction de toute la maison lorsqu’on n’a fait que rajouter le toit.

                              C’est cette magnifique solidarité interculturelle et historique qui permet le progrès et devrait bannir les guerres. Dans cet ordre d’idées, l’agression américaine contre l’Irak relève de l’inceste ou du parricide : ce pays est le berceau de connaissances immenses (rappelez-vous Hammourabi !) et Sumer et Babylone n’étaient que très peu tributaires d’apports culturels antérieurs, contrairement aux Arabes et aux occidentaux.

                              Mais être « civilisé » ne signifie pas règne de la justice : oui, la Turquie est une terre byzantine conquise par les Turcs (et non par les Arabes). Je suis pleinement d’accord avec vous, sans réserve.

                              Mais, pourriez-vous aller jusqu’au bout de votre logique ? je suis prêt à voter pour la restitution de la Turquie à la Grèce.

                              Admettriez-vous, alors, de rapatrier les Européens dits « Américains » et de restituer en toute justice l’Amérique aux Peaux-Rouges ? Accepteriez-vous de restituer les îles Canaries (c’est un peuple de Guanches ou Berbères) au Maroc ? Accepteriez-vous de restituer la Palestine aux Palestiniens ? Accepteriez-vous de faire décamper la France de ses « possessions » d’outre-mer, de Corse... ? Accepteriez-vous de faire revenir les Anglais d’Australie et de Tasmanie (il ne reste plus un Tasmanien vivant et ça c’est l’Holocauste !) et de restituer le pays aux Papous ?

                              Les Arabes ont développé une brillante civilisation qui trouve ses racines dans les apports antérieurs. L’Occident refuse simplement d’admettre qu’il leur doit quelque chose.

                              Simple réaction d’orgueil d’« homme » fort du moment qui ne veut pas délégitimer tout le dogme de la colonisation : « l’Europe est allée porter la civilisation à des peuples arriérés ». Si l’Europe reconnaissait les mérites de ceux qu’elle esclavagise comment justifier son « expansion civilisatrice » ?

                              Merci de cet échange.


                            • (---.---.160.169) 17 avril 2006 13:07

                              On est en partie sur la même longueur d’ondes. Impossible de rendre à chaque peuple, les territoires qu’il a un jour occupé dans l’Histoire et donc ridicule de vouloir chasser les Juifs hors d’Israël. C’est le principe de réalité et dans le réalité, il y a que les Américains dominent le monde et que c’est du pur fantasme de croire que bientôt ils seront jugés par les peuples qui se sont trouvés opprimés par eux. En ce qui concerne, le conflit Palestino-Israëlien, il faudra bien qu’un jour les Palestiniens tiennent compte des réalités. Oui les Israëliens sont militairement beaucoup plus forts que tous les peuples arabes réunis, oui les Israëliens ont le support inconditionnel des Américains. Il faut donc faire avec ces réalités et ne pas refuser de négocier, ou négocier sur des bases dont on est sûr qu’elles ne seront jamais acceptées les Israëliens. Négocier, c’est accepter un échange, mais qu’est-ce que les Palestiniens sont prêts à donner aux Israëliens ? Vous me direz : « Et les Israëliens, eux, que sont-ils prêtes à donner ? ». De fait, pas grand chose, mais le problème c’est qu’ils sont les plus forts et que le conflit n’est pas que moral....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès