Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Daech en Syrie : guerre et peine

Daech en Syrie : guerre et peine

« La civilisation et la barbarie s’excluent : la barbarie, c’est la guerre ; la civilisation, c’est la paix. » (Émile de Girardin, 1867).



L’information a été donnée le dimanche 11 octobre 2015 par le "Journal du Dimanche" d’après "une source gouvernementale française en marge de la visite de Manuel Valls en Jordanie", selon laquelle des djihadistes français auraient été tués lors du bombardement français d’un camp d’entraînement islamiste près de Rakka, en Syrie dans la nuit du 8 au 9 octobre 2015, dans le cadre de l’opération Chammal lancée le 19 septembre 2015 (certaines sources parleraient de six morts, d’autres de seize morts dont trois de moins de 18 ans).

Information immédiatement mais mollement démentie par le Ministère de la Défense : « À ce stade, nous ne pouvons confirmer aucun élément précis relatif à ce bombardement. ». Et on le comprend au moment où le gouvernement essaie de faire une campagne de sensibilisation auprès des familles pour éviter le départ de nouvelles recrues vers la Syrie. Cette information, qui reviendrait à dire que l’armée française tuerait des citoyens français, a mis le feu aux médias dans la soirée du lundi 12 octobre 2015.

En tout premier lieu, il me paraît assez étrange de s’inquiéter seulement maintenant : que les victimes (supposées terroristes ou futurs terroristes) soient françaises ou pas françaises ne change rien au problème moral d’un gouvernement (quel qu’il soit). S’attacher à la nationalité des victimes laisserait entendre que certaines personnes peuvent être tuées sommairement et pas d’autres. C’est un peu aberrant comme réflexion.

D’autant plus aberrant, d’ailleurs, que les terroristes djihadistes qui ont ensanglanté la France depuis trois ans sont malheureusement des citoyens français et pas des ennemis de l’extérieur comme cela aurait été plus commode pour la réflexion.

D’ailleurs, en parlant de leur passeport, le Premier Ministre Manuel Valls n’a fait que confirmer cette "absence de discrimination" : « Notre responsabilité, c’est de frapper Daech et nous continuerons quelles que soient les nationalités (…). Les terroristes, de ce point de vue-là, n’ont pas de passeport. » (12 octobre 2015). Il l’a redit avec ces autres mots : « On frappe Daech en Syrie et tous ceux, quelles que soient leurs origines et leur nationalité, qui ont décidé de frapper la France, et donc de frapper leur propre pays. ».

Cela veut dire effectivement que la réflexion, qui, en elle-même, est intéressante, aurait pu être engagée, aurait dû être engagée bien avant ce genre d’indiscrétion gouvernementale. La question est intéressante et même essentielle sur l’art de gouverner.

_yartiLutteContreDaech03

En second lieu, donc, l’idée qu’un gouvernement puisse court-circuiter toutes les procédures de la justice et de la loi pour aller tuer, par prévention, sans procès, sans débat contradictoire, sans droit à la défense, des candidats terroristes pose une véritable question de "philosophie gouvernementale". Gouverner, c’est prévoir.

La peine de mort est abolie en France depuis le 9 octobre 1981 (loi n°81-908 du 9 octobre 1981). C’est une grande avancée dans le droit français et dans les droits de l’Homme, et je rappelle que l’abolition n’a pas été seulement votée par des parlementaires socialistes, mais aussi par des personnalités comme Jacques Chirac et Philippe Séguin. L’abolitionnisme n’est tributaire d’aucun clivage partisan particulier. Il résulte d’une certaine idée de la vie et d’une certaine idée de l’humain.

Car justement, chaque vie humaine compte et en supprimer nécessite une raison impérieuse. C’est le problème de toutes les guerres. Si je ne tue pas mon ennemi, mon ennemi me tue. Mais individualiser cette réflexion n’a pas de sens, car mon choix philosophique pourrait très bien me porter à préférer mourir à avoir la mort d’une personne sur la conscience (pour dire vrai, je ne sais pas comment je me comporterais si le cas m’arrivait et j’ai l’intuition que l’un des buts serait plutôt de tout œuvrer pour éviter de me retrouver dans cette situation).

Individualiser n’est pas très raisonnable car si je considère que j’ai par exemple une famille à protéger, une femme, des enfants (je ne me place que dans la collectivité la plus réduite), qui, eux, sont incapables de se défendre (eux, les enfants, car les femmes peuvent aussi se défendre le cas échéant), alors mon choix de préférer mourir à tuer serait-il tout aussi pertinent ? Sans doute pas, sauf à avoir sur la conscience la mort également de mes proches. Ne pas tuer me ferait donc, par ricochet, tuer.

Évidemment, si j’en arrive au cercle national, à l’échelle d’un État comme la France, environ 65 millions d’habitants, la réponse est encore plus grave : si je ne repousse pas l’ennemi, l’ennemi peut nous envahir et refaire le coup de l’an 1940. Or, cette situation a sans doute été la pire des options. C’est ce qu’avaient compris de rares personnes, De Gaulle en premier lieu, mais aussi beaucoup de "petits bras" à l’instar de Daniel Cordier. Car il y a d’autres notions morales que la simple morale individuelle : il y a la raison d’État, mais celle-ci pourrait être douteuse (que recouvre-t-elle ? qui protège-t-elle ?) et il y a aussi l’intérêt général, que je préfère à l’intérêt national car il recouvre non seulement l’intérêt de la France mais aussi l’intérêt des autres pays, et notamment la Syrie dans le cas qui m’amène à parler de cette évocation morale.

Les plusieurs centaines voire plusieurs milliers de morts provoquées par l’armée française au Mali en 2013 ont une justification juridique incontestable : la France a été appelée à la rescousse par un gouvernement à peu près légitime (de transition) et sans cette intervention, Bamako aurait été pris et serait devenu un foyer de terrorisme djihadiste au même titre qu’au nord-est de la Syrie et au nord de l’Irak.

Tuer alors que la peine de mort n’est plus autorisée, on peut aussi le penser en évoquant les tirs contre des terroristes ou des preneurs d’otages en pleine action. On peut penser à Merah, Coulibaly ou Kaouchi, mais aussi à HB lors de la prise d’otages dans une école maternelle à Neuilly-sur-Seine.

Pour la Syrie, la situation est nettement plus complexe puisque le gouvernement français n’a plus de relation diplomatique avec les autorités syriennes qui, pourtant, sont la cible de Daech. La situation est d’ailleurs assez compliquée car la position de la France est de proposer aux Syriens une autre alternative que celle entre Bachar Al-Assad et le Daech, mais concrètement, le vide politique ou étatique fera le jeu des djihadistes comme c’est le cas en Libye et même en Irak. Complexité renforcée par l’implication massive de la Russie, les ambiguïtés de la Turquie et les influences majeures de deux rivaux sur le Proche-Orient, l’Iran et l’Arabie Saoudite.

_yartiLutteContreDaech02

En Jordanie le 12 octobre 2015, en Arabie Saoudite le 13 octobre 2015, chaussant les bottes de vice-chef des armées (et d'agent commercial), Manuel Valls s’est d’ailleurs plu à rappeler la position française, particulièrement délicate, en faisant allusion à Vladimir Poutine : « Je le redis devant vous, comme l’a dit clairement le Président de la République : vouloir sauver le régime de Bachar Al-Assad, s’en prendre à l’insurrection modérée, c’est se tromper de cible. Ce n’est pas une politique. C’est un retour en arrière. La France ne peut pas l’accepter. » (12 octobre 2015).

La justification des frappes françaises contre Daech est donc de prévenir des éventuels attentats sur le territoire français et qu’en tant que tel, ce serait aussi du registre de la légitime défense : « La France a décidé de frapper des cibles où se préparent des attentats contre la France. Des attentats ont déjà eu lieu, il y a eu des morts. Au nom de la légitime défense, c’est une obligation de frapper Daech et nous continuerons, quelle que soit la nationalité de ceux qui sont dans ces centres qui préparent des attentats. » (Manuel Valls le 12 octobre 2015).

Ancien Ministre de la Défense qui avait démissionné pour protester contre la première guerre du Golfe, Jean-Pierre Chevènement a considéré sur Public Sénat le 12 octobre 2015 que comme la zone bombardée est sur un territoire qui n’est plus sous contrôle du gouvernement syrien, on peut estimer qu’il n’est pas infondé de pouvoir intervenir sans demande syrienne.

Son lointain successeur Jean-Yves Le Drian, qui faisait partie du voyage jordanien du Premier Ministre, a confirmé que c’est une guerre : « Ils ont choisi le camp de Daech, Daech est notre ennemi et le restera. ». Numéro deux du parti Les Républicains, Nathalie Koscusko-Morizet n’a pas dit autre chose : « Quand on s’engage dans les rangs de l’armée de Daech, on fait la guerre, donc on court les risques de la guerre. ». En tout, selon une source, les services spécialisés auraient comptabilisé 139 djihadistes morts en Syrie sur les quelques 1 700 venus de France.

Le problème, c’est que la notion de "guerre préventive" peut renvoyer à la folie américaine de la guerre en Irak. Le bombardement d’un hôpital de Médecins sans frontières le 3 octobre 2015 à Kunduz, en Afghanistan par l’armée américaine, faisant dix-neuf morts dont douze médecins et sept patients, fait froid dans le dos. Les faits ont montré que les États-Unis ont beaucoup moins de scrupules à tuer des innocents si, avec eux, des présumés assassins étaient également touchés et mis hors d’état de nuire. La question mérite donc d’être posée pour la France en Syrie. À quel point le ciblage provoquant la mort concerne-t-il à 100% des candidats au terrorisme sur sol français ?

Il ne faut pas être naïf : les personnes formées, entraînées, prêtes à agir pour assassiner des personnes en France, en Europe ou même ailleurs dans le monde, sont, de toute façon, des ennemis. Des ennemis de l’humain, des ennemis des nations. Il faut combattre le terrorisme sous toutes les formes. Le gouvernement français a en possession des renseignements qui peuvent donc l’amener à agir, à réagir, à prévenir tout attentat et je le soutiens, quel qu’il soit, en espérant qu’il n’y a pas des "bavures" qui auraient pour conséquence de renforcer le déshumanisation ou l’inhumanisme des terroristes.

J’avais fait remarquer, à l’époque de l’engagement de la France au Mali, en janvier 2013, qu’élire un Président de la République n’était pas jouer aux petits chevaux mais était un acte grave qui pouvait aboutir à la mort de certaines personnes et aussi éviter la mort d’autres personnes, grâce à une meilleure protection. Kolwezi, le Liban, l’Irak, l’Afghanistan, la Côte d’Ivoire, la Libye, le Mali, le Niger, la République centrafricaine, maintenant la Syrie, et j’en oublie, toutes les interventions militaires françaises ont été décidées par un homme seul, de son bureau de l’Élysée, qui, parfois, a hésité et qui savait que cette décision aurait des conséquences très graves sur la vie de très nombreuses personnes. On peut aussi évoquer la non participation de la France dans la guerre civile espagnole décidée par Léon Blum.

Comme on le voit, le droit régalien de vie ou de mort n’a pas été éliminé de la pratique de gouverner un État, même après l’abolition de la peine de mort. La question doit être posée car elle est éminemment morale. Elle doit se poser en dehors de considérations de nationalité qui n’ont, moralement et philosophiquement, pas lieu d’être. Mais je ne conçois pas son principe hors de la compétence d’un État dès lors qu’il s’assure que c’est indispensable à la sûreté nationale et à la protection de sa population. Le terrorisme est une guerre sans État ennemi (même si Daech se revendique État). C’est donc aussi l’occasion de rappeler l’importance et la gravité de l’acte de voter lors de l’élection présidentielle. Un Président de la République ne doit pas déterminer des vies humaines à la légère. Sa personnalité est donc essentielle.

« Être toujours en retard d’une guerre devrait nous déterminer à être parfois en avance d’une paix. » (Robert Sabatier, 1991).


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (14 octobre 2015)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Chaque vie compte.
La peine de mort.
Valeurs républicaines.
Attentats de Daech.
Otages de Daech.
Le Mali.
La Syrie.


_yartiLutteContreDaech04


Moyenne des avis sur cet article :  1.48/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Dom66 Dom66 14 octobre 2015 10:24

    Article nul de chez nul.

    Arrêtez de lire nos merdias genre journal du Dimanche ou voici.

     Notre guignol de Valls avec ses déclarations à la con chez les voila-bites on s’en bran…le.

    Ça le fait chier lui  le sioniste et son ami Fabius, que les Russes fassent du bon nettoyage en Syrie.

     

    2 Frappes Française et des pauvres terroristes Français auraient été tués !!!

    Qu’ils crèvent point final.

     

    "Cette information, qui reviendrait à dire que l’armée française tuerait des citoyens français, a mis le feu aux médias dans la soirée du lundi 12 octobre 2015."

     Pauvres médias… smiley  smiley


    • fred.foyn Le p’tit Charles 14 octobre 2015 10:27

      La « Barbarie » c’est tout simplement l’homme...peut importe « SA RACE »...il aime faire la guerre et tuer des gens innocents pour le plaisir...alors que n’importe lequel des animaux ne tue que pour se nourrir...
      Alors qui c’est le plus con...celui qui descend du rafale ou la lionne qui nourrit ses petits.. ?


      • Aucun pays n’a déclaré de guerre a la Syrie ....et inversement. Ce ne sont que des terroristes agissant sous les ordres d’agences de renseignement .

        Je rappelle que les terroristes ne bénéficient pas de la protection des conventions de Genève. Ils ne sont pas des membres d’une armée d’un pays....de l’ONU.

         Ceci inclus les terroristes-armés, les terroristes-égorgeurs, les terroristes-modérés, les terroristes-prisonniers, les terroristes-locaux, les terroristes-étrangers , les terroristes-blessés....ainsi que leurs instructeurs étrangers (infiltrés illégalement en Syrie ) .

        Tous doivent être éliminés. Il est même très important , a mon sens, d’exécuter les terroristes qui sont blessés. Oui, je sais, c’est  smiley 

        Voyez vous, le régime d’ Israël a amplement démontrer, au cours des 4 dernières années, qu’il transporte et soigne les terroristes ....puis les réintroduits en territoires étrangers de façon a ce qu’ils commettent d’autres meurtres, décapitations, immolations, viols et....autres actes de terrorisme. (plus de 1800 terroristes a ce jour )


        • zygzornifle zygzornifle 14 octobre 2015 13:00

          Hollande et son gouvernement de droite destructrice font beaucoup plus de mort indirectement que ce conflit ....


          • elpepe elpepe 14 octobre 2015 13:01

            D apres M Fabius Al Nosra fait un bon boulot alors il y a les bons terroristes et les mauvais selon la version Francaise, ca depend des lieux et circonstances, qu ils massacrent les populations civiles, femmes et enfants tout le monde s en fout.
            Aujourd hui en anticipation des attentats qui malheuresement ne manqueront pas de survenir sur notre sol, en raison de notre politique d immigration mais aussi politique etrangere, il convient de demontrer a la population francaise completement cretine et lobotomisee par Charlie, que l on combat le terrorisme en allant tuer deux 10 terroristes perdus au fin fond du desert, et pour demontrer sa vraie determination, on est meme pret a tuer des Francais waouhhhh on est fort .....


            • amiaplacidus amiaplacidus 14 octobre 2015 14:07

              @elpepe
              Je suis stupéfait devant la « cohérence » de Fabius.

              Al Qaida était le mal absolu il n’y a que quelques mois. Maintenant, l’agence locale de Al Qaida, Al Nosra, fait du bon boulot !

              Il me semble que la stratégie sioniste, soutenue par Fabius et consorts, qui consiste à mettre le Moyen-Orient à feu et à sang, en espérant que pendant ce temps en pourra être tranquille dans les territoires palestiniens occupés est en train d’échouer : malgré les troubles aux alentours, les Palestiniens, qui n’ont plus rien à perdre, se révoltent, à juste titre.


            • zygzornifle zygzornifle 14 octobre 2015 13:02

              des djihadistes Français tués ? Cororicrève chanta le coq de l’Élysée .....


              • Cette information de REUTERS est fausse. Les motifs de la visite du général Dunford sont masqués :
                D’abord, voici les infos de la source Reuters :

                L’armée du régime sioniste a annoncé qu’un haut responsable de l’armée des Etats-Unis se rendrait, la semaine prochaine, en Palestine occupée, en vue de reprendre les négociations sur les aides militaires US à Tel-Aviv. Selon Reuters, alors que le Premier ministre du régime sioniste Benyamin Netanyahu a cessé les aides militaires de Washington, en protestation contre l’accord nucléaire avec l’Iran, un porte-parole de l’armée israélienne a déclaré que le général Joseph Dunford chef d’état-major de l’armée américaine se déplacerait, dimanche prochain, dans les territoires occupés. Les autorités américaines n’ont fait aucun commentaire sur ce sujet. Le journal israélien « Yediot Aharonot », a écrit que le général Dunford et ses accompagnateurs envisageraient de discuter avec les responsables israéliens, de l’intervention militaire russe en Syrie et de prochaines aides militaires américaines à Israël. Les Etats-Unis et le régime sioniste projettent de trouver un accord final sur un paquet d’aide militaire de dix ans, d’un montant de 3 milliards de dollars par an.

                ----------------------------------------------------------------------------------------------------------

                Le général Dunford se rend en Israël (surtout) pour discuter , avec son homologue israélien , d’un possible don, par le régime saoudien, d’armes anti-aériennes PORTABLES aux terroristes modérés (!)
                en Syrie.

                Il y a actuellement un désaccord majeur entre les état-majors américain  et israélien concernant ces missiles anti-aériens portables par un homme. Les généraux Israéliens craignent que ces armes ne tombent entre les mains...du Hezbollah et que ceux-ci les introduisent au Liban  !  ILS ONT RAISON !

                Pour éviter le transfert de ces armes entre de mauvaises mains (!) les américains prétendent qu’ils ne donneront (via les saoudiens ) que des missiles portables anti-aériens a activation par empreintes digitales préprogrammées . C’est totalement loufoque et irréaliste  !  

                Voici : lorsque l’armée syrienne et les courageux guerriers de Hezbollah libèreront le territoire syrien , le Hezbollah tentera en priorité d’enlever vivant ces opérateurs de 
                missiles portables anti-aériens a activation par empreintes digitales préprogrammées.  L’opérateur et son arme préprogrammée. Le duo sera secrètement transporté au Liban ...et ultérieurement utilisé contre les F-16 israéliens. (avec l’opérateur vivant ou simplement sa main ) Ceci empêcherait, au Liban, des actions offensives des israéliens.

                Ce projet américain n’est pas en fait une menace faite aux russes mais plutôt....un discret avertissement aux israéliens ! Ceux-ci semblent avoir saisie le message de leur partenaire américain : on laisse les russes éteindre les feux que nous avons allumés au Moyen-Orient...et on se repositionne vers la Chine.


                • Encore plus clairement :

                  De sources russes et iraniennes :

                  Le commandant des forces américaines déployées en Europe, le général Ben Hodges, a souligné que la participation russe dans la lutte contre le groupe terroriste Daech, en Syrie, s’avérait indispensable et nécessaire. Dans une interview avec Sputnik au sujet d’une éventuelle coopération américano-russe face à Daech, le commandant des forces américaines déployées en Europe, le général Ben Hodges a ajouté : « Nous avons besoin de la Russie, comme une partie de notre campagne anti-Daech, reste que si elle le veut ou pas ». Plus loin dans ses propos, il a insisté sur l’importance de la participation de Moscou dans les combats contre Daech en Syrie, mettant en garde contre les effets négatifs d’une nouvelle vague de migrants syriens qui déferlent en Europe. Au cours de ces deux dernières semaines, la Russie a effectué plus de 400 frappes aériennes sur le sol syrien, bombardant 370 positions de Daech.


                  • Pyrathome Pyrathome 14 octobre 2015 14:35

                    Vraiment la dèche cet article..............


                    • leypanou 14 octobre 2015 15:03

                      Les terroristes continuent d’agir librement grâce à l’intervention américaine.
                      Quand on entendra ce genre d’intervention sur 28mn ou C dans l’air ou çà vous regarde, la France aura fait un grand progrès pour la vraie information.


                      • doctorix doctorix 14 octobre 2015 16:42

                        Pour intervenir légalement en Syrie, il n’y a que deux solutions : obtenir l’autorisation du gouvernement élu de Syrie ou celle de l’ONU.

                        La France, avec ses frappes grotesques et illégales, se ridiculise.
                        Deux frappes, quand les Russes en ont fait 400 en moins de 15 jours ! 
                        Elle veut quoi, la France ? Les miettes du trésor gazier ?
                        Elle n’aura que la honte internationale. Comme en Libye, elle aura la honte et aucun bénéfice.
                        A force de vouloir faire plaisir à Israël par l’intermédiaire du sioniste de service Fabius, nous sombrons dans l’obscénité une fois de plus.
                        Notre allié naturel n’est ni Washington ni Tel Aviv, mais Moscou. C’est avec Moscou qu’il faut coordonner notre action, et donc avec Assad.
                        Ou alors on brasse de l’air, on joue les mouches du coche.
                        Quant au jihadistes, Français ou autres, ils ont subi un lavage de cerveau, il est probable qu’ils sont irrécupérables, et qu’ils resteront dangereux, où qu’ils soient. Ils sont plus victimes que coupables, et c’est à leurs formateurs (certains imams entre autres) qu’il faut s’attaquer, si on veut être cohérent.
                        C’est ce que ferait un Etat qui n’aurait pas décidé d’utiliser le terrorisme pour promouvoir sa dictature.
                        Et Valls qui vient remplir sa tirelire en Arabie, c’est à vomir, quand on sait que Ryad alimente le terrorisme syrien en armes et en dollars.

                        • Le général Dunford se rend en Israël (surtout) pour discuter , avec son homologue israélien , d’un possible don, par le régime saoudien, d’armes anti-aériennes PORTABLES aux terroristes modérés (!)
                          en Syrie.

                          Il y a actuellement un désaccord majeur entre les état-majors américain  et israélien concernant ces missiles anti-aériens portables par un homme. Les généraux Israéliens craignent que ces armes ne tombent entre les mains...du Hezbollah et que ceux-ci les introduisent au Liban  !  ILS ONT RAISON !

                          Pour éviter le transfert de ces armes entre de mauvaises mains (!) les américains prétendent qu’ils ne donneront (via les saoudiens ) que des missiles portables anti-aériens a activation par empreintes digitales préprogrammées . C’est totalement loufoque et irréaliste ! 

                          Voici : lorsque l’armée syrienne et les courageux guerriers de Hezbollah libèreront le territoire syrien , le Hezbollah tentera en priorité d’enlever vivant ces opérateurs de 
                          missiles portables anti-aériens a activation par empreintes digitales préprogrammées.  L’opérateur et son arme préprogrammée. Le duo sera secrètement transporté au Liban ...et ultérieurement utilisé contre les F-16 israéliens. (avec l’opérateur vivant ou simplement sa main ) Ceci empêcherait, au Liban, des actions offensives des israéliens.

                          Ce projet américain n’est pas en fait une menace faite aux russes mais plutôt....un discret avertissement aux israéliens ! Ceux-ci semblent avoir saisie le message de leur partenaire américain : on laisse les russes éteindre les feux que nous avons allumés au Moyen-Orient...et on se repositionne vers la Chine.


                          • doctorix doctorix 14 octobre 2015 17:22

                            @https://www.youtube.com/watch?v=6Rf2nCW8SUE

                            Il y a beaucoup plus simple.Les systèmes de reconnaissance digitale sont une escroquerie, comme le démontre Elise Lucet dans son émission Cash Investigation :
                            Ses journalistes, aidés par un Hacker, ont franchi sans problème les systèmes sophistiqués des portails douaniers vers l’Angleterre avec des empreintes factices et des passeports qui n’étaient pas les leurs. Idem pour les ordinateurs à empreinte, violés en quelques minutes, et sans leur consentement smiley .
                            Et cela sans grands moyens. Alors, avec les moyens de Daesh, je ne vous raconte pas la farce.


                          • gogoRat gogoRat 14 octobre 2015 18:35

                             Sans prendre parti dans l’actualité du phénomène épineux, complexe (voire embrouillé à souhait) et passionné, évoqué par cet article, même le dernier des néophytes, qui se sait toujours quelque part concerné de près ou de loin, ne peut passer à côté de la remarque suivante :
                             nous constatons ainsi tous qu’il existe des exceptions, officiellement justifiées et assumées, à une interdiction idyllique de la peine de mort ; à savoir :
                             - des individus s’étant affichés en terroristes dangereux et ayant sévi dans leur propre pays ont été abattus par les forces de l’ordre
                            - des individus ayant volontairement rejoint des terroristes en guerre, de fait, auraient aussi payé de leur vie leur engagement aux côtés des ennemis ciblés par les militaires de leur pays dans l’exercice de leurs fonctions.

                             Partant, la question posée par cet article, ne semble pas seulement réservée aux spécialistes suffisamment informés (ou ’éclairés’ ?) pour apprécier les tenants et aboutissants des conflits évoqués. Ce serait d’abord une question de morale, et fondamentalement, de politique : quelles sont la légitimité procédurière et les fondements théoriques des processus officiellement établis qui président à la légitimation officielle des exceptions à un rejet catégorique de la peine de mort ?
                             
                             Sur le plan de la morale individuelle, l’observation des opinions émises laisse déjà entrevoir une acceptation d’exceptions dans le rejet de toute mise à mort. ( Caution ? acceptation ? relativisation ? mansuétudes de circonstance ? concernant des exactions dictatoriales - seulement suspectées ? - non élucidées ? ...)
                             Identifier les justifications revendiquées ou sous-entendues pour l’acceptation de ces exceptions serait déjà un pas vers un débat constructif ( Raison d’Etat ? Défense d’intérêts nationaux ? géostratégie ? idéologies assumées ? ...)
                             Mais il serait tout aussi constructif d’analyser plus finement comment ces exceptions peuvent se mettre en oeuvre, et à quel point elles sont on non consciemment assumées par le peuple ?
                            ( Se contenter d’élire de temps en temps ; puis se contenter ensuite de critiquer les décisions estimées néfastes ? Des élus pourris, et des électeurs irresponsables laissant à un Représentant du peuple le soin d’endosser seul la responsabilité de l’exception suprême prévue par la stratégie MAD ?)


                            • @gogoRat
                              Je vous imagine sur le champs de bataille, convoquant une université d’été pour déterminer si nos ’’amis’’ , les terroristes-égorgeurs doivent être exécutés ! Avec un sergent aussi indécis que vous, les guerriers du Hezbollah auraient tôt fait, GOGORAT , de vous écarteler a l’aide de 4 câbles et de 4 camionnettes Toyota ! Et je vous décrit le scénario le plus avantageux pour votre personne ! 


                            • gogoRat gogoRat 15 octobre 2015 00:28

                              @https://www.youtube.com/watch?v=6Rf2nCW8SUE

                               l’imagination que vous donnez à voir est éloquente.
                              (A noter que rien dans ce que j’ai écrit, ne permettrait à un interlocuteur doué d’un minimum de capacité d’abstraction de présager de mon comportement plausible, mais ... basta)
                               Puisque, c’est cela qui, dans votre réponse tient lieu d’argumentation, je me suppose en droit de l’interpréter de façon plus distanciée et conceptuelle : ce serait donc, selon vous l’urgence qui dicterait la légitimation des exceptions que j’ai évoquées ? - Cela va mieux en le disant !


                            • Dom66 Dom66 14 octobre 2015 19:26

                              Ben mon colon, votre commentaire est clair comme du jus de pipe, dommage


                              • Dom66 Dom66 14 octobre 2015 19:46

                                @Dom66
                                Oups ; mon observation est pour « gogoRat » 


                              • TREKKOTAZ TREKKOTAZ 14 octobre 2015 21:11

                                Les masques tombent ! Cette soi-disant coalition internationale vertueuse, et sophistiquée, loupant des jeeps dans le désert, protège les égorgeurs esclavagistes de fillettes chrétiennes de l’ ei !Les russes font mieux en trois semaines que l’ otan en 3 ans, j’ ai bon ?


                                • Dom66 Dom66 14 octobre 2015 21:17

                                  @TREKKOTAZ

                                  Tu as bon, c’est ça. (Tutoiement amical) smiley


                                • Alliance Rebelle Alliance Rebelle 14 octobre 2015 21:29

                                  @ Sylvain Rakotoarison ;

                                  votre article est un soutien a peine déguisé au terrorisme d’état que pratique le régime impérialiste & colonial français
                                  si la France cessait de s’ingérer dans les affaires des pays étrangers .. si la France cessait ses coups tordus contre les peuples du ’’reste du monde’’ , elle n’aurait pas affaire a un quelconque terrorisme
                                  le terrorisme qu’elle ( sois disant ) combat n’est que le produit de sa politique 

                                  • izarn 14 octobre 2015 22:14

                                    L’argumentation mensongère c’est de bombarder sans mandat, sous pretexte qu’il y a des camps de terroristes spécifiques pour attaquer la France !
                                    Vous ne voyez pas que ces camps ont autant d’existence que ceux des rebelles ? D’aprés un général américain, des rebelles armés il en reste...5 !

                                    Mensonge extraordinaire quand on sait que le meme gouvernement a soutenu Al Nosra, livré des armes à des terroriste anthropophages coupeurs de tetes, violeurs, pour abattre le seul gouvernement légitime capable de maintenir la paix.
                                    Valls est fou, Hollande nage dans l’hallucination....On dirait Hitler dans son bunker avant l’arrivée des soviétiques....
                                    Bien entendu que la nouvelle « Ce sont des français » est justement la pour justifier le mensonge. Mensonge sur mensonge. Pourquoi polémiquer sur du vent ? Du rien et du néant ?
                                    Pas de terroristes français, pas de camps destinés à la France : Tout cela est archi-faux. Aucune preuve, aucune image, rien...
                                    En plus, Valls et Hollande ont perdu toute crédibilité.
                                    Moi j’ai ma thèse : Ils sont en train de détruire les preuves de leur ignominie, car les russes arrivent...C’est à ça que servent les Rafales, détruire l’armement français fourni aux terroristes.
                                    Assad appuyé par les russes a déja trouvé des « Milan »...Ca commence bien, les merdias se taisent, il faut agiter les ludions devant les gogos.


                                    • Hijack Hijack 15 octobre 2015 01:38

                                      Excellent article ... où la vérité peut prêter à rire, même en temps de guerre, guerre recherchée par ceux qui se plaignent !!!

                                      .
                                      Syrie : l’intervention russe montre au grand jour les mensonges de la coalition. « The Terrorists R Us »

                                      (« The Terrorists R Us » comme terrorists RoyaumeUni/Us)
                                      .
                                      Extraits :
                                      .
                                      L’entrée en scène de la Russie en Syrie dévoile au grand jour à la vitesse de l’éclair tous les mensonges exercés par la « communauté internationale » en général et par les États‑Unis et le Royaume-Uni. en particulier. 
                                      .
                                      ...
                                      Le 7 septembre, Cameron a également annoncé qu’une frappe de drone britannique avait tué deux combattants de l’EIIS de nationalité anglaise. L’ironie de la chose, c’est qu’après que le Royaume-Uni se soit joint à l’annihilation de nations entières en accusant leurs dirigeants de « tuer leur propre peuple », terroristes ou non, Cameron tue maintenant « ses propres ressortissants » en recourant à des « assassinats ciblés », pour reprendre les mots de Michael Clarke, directeur général du belliciste Royal United Services Institute de Londres.
                                      .

                                      En août, on a rapporté que des membres du SAS « portant des uniformes étasuniens ont joint les rangs des forces spéciales étasuniennes » quand le bailleur de fonds présumé de l’EIIS Abou Sayyaf a été assassiné et sa femme capturée (The Independent, 10 août). On dirait bien que le gouvernement britannique agit seulement conjointement avec les États-Unis ou encore à sa demande, en court-circuitant son propre parlement.


                                      De plus, « environ 800 Royal Marines et 4 000 de leurs collègues étasuniens étaient prêts à intervenir très rapidement si on leur en donnait l’ordre », de poursuivre M. Lendman.

                                      Pas étonnant que les Russes soient réprimandés pour ne pas viser les bons terroristes. Car en plus de ne faire aucune distinction et de considérer un terroriste pour ce qu’il est, ils pourraient aussi penser que les soldats du SAS agitant le drapeau noir sous leur déguisement sont aussi des terroristes. Une « inextricable toile » en effet !

                                      La semaine dernière, le ministre des Affaires étrangères russe Serguei Lavrov a été tout sauf sélectif à l’endroit des monstres coupeurs de têtes et destructeurs de culture qui assiègent la Syrie (qu’ils soient formés par la CIA ou non) quand il a dit : « Si quelqu’un ressemble à un terroriste, s’il agit comme un terroriste, s’il marche comme un terroriste, s’il se bat comme un terroriste, c’est un terroriste, n’est-ce pas ? » 

                                      .

                                      Les russes avaient demandé que les avions étasuniens évitent de survoler l’espace aérien syrien pendant leurs missions. La Russie a en effet donné un préavis d’une heure aux Étasuniens pour qu’ils quittent le ciel syrien. Les États-Unis ont rapidement répliqué avec un rapport selon lequel les attaques russes causaient de nombreuses victimes civiles.   smiley 

                                      >>> Malheureusement pour eux, il s’est avéré qu’à l’heure des attaques rapportées, les avions russes étaient toujours au sol. Le 2 octobre, il semble que la panique se soit installée au sein de la ˝coalition dirigée par les États-Unis˝ qui a ˝(…) rapidement publié une déclaration commune appelant Moscou à cesser immédiatement ses attaques contre l’opposition syrienne et à se concentrer sur la lutte contre l’EIIS˝. » (The Guardian, 2 octobre 2015) 

                                      Les signataires de la déclaration étaient la France, la Turquie, les États-Unis, l’Allemagne, le Qatar, l’Arabie saoudite et la Grande-Bretagne.

                                      Sauf que le chat étasunien était déjà sorti du sac du Pentagone et était réapparu rien de moins qu’à la une du Wall Street Journal (WSJ) de la veille, qui titrait : « Les frappes russes en Syrie ont pris pour cible des rebelles soutenus par la CIA, selon des responsables étasuniens. »  smiley

                                      .

                                      Au moment de l’intervention russe, l’ambassadrice des États.-Unis auprès de l’ONU Samantha Power a lancé ceci sur Twitter : « Nous appelons la Russie à cesser immédiatement ses attaques contre l’opposition et les civils syriens. » Pareille chose, a-t-elle averti, « favorisera encore plus l’extrémisme et la radicalisation. » Des propos qui ne manquent pas de culot quand on sait qu’avant 2003 et la guerre éclair menée par les États.-Unis et le Royaume‑Uni, il n’y avait pas d’aliénés mangeurs d’organes et démembreurs parrainés par l’oncle Sam. La Syrie et l’Irak comptaient parmi les pays les plus profondément laïcs de la région.

                                      .

                                      La Syrie, en proie d’abord à un tissu de mensonges, puis à un déchirement et à une destruction culturelle, est devenue le microcosme d’une « guerre contre le terrorisme » ridicule et démente. Les mensonges et les subterfuges employés pour justifier l’horreur sont devenus des tentatives désespérées, mais seuls les plus obtus d’entre nous n’ont pas encore remarqué que la franchise « Terrorists R US » se porte très bien merci.



                                      Felicity Arbuthnot

                                      Article original en anglais : Syria : Russian Intervention Exposes Coalition Lies. ˝the Terrorists R US˝

                                      Traduit par Daniel pour Mondialisation.ca


                                      • Pendant ce temps-la , le gouvernement de la république d’Iran enverra des troupes au sol exécuter  smiley les terroristes-mercenaires ....si le gouvernement de la Syrie en fait la demande  : 
                                        .
                                        .De sources libanaises :
                                        .
                                        .

                                        Syrie:l’Iran prêt à envoyer des combattants.

                                        L’équipe du site L’Iran pourrait envisager d’envoyer des combattants en Syrie si le pouvoir syrien lui en fait la demande, a indiqué jeudi un haut responsable iranien en visite à Damas. Au moment où l’armée syrienne a lancé une offensive vers les régions pas encore nettoyées de la province de Homs, tout en poursuivant ses batailles sur les autres fronts.
                                         
                                        "Si la Syrie fait une demande (pour l’envoi de combattants iraniens), nous l’étudierons et prendrons une décision", a dit Alaeddine Boroujerdi, le chef de la commission parlementaire de la sécurité nationale et de la politique étrangère, lors d’une conférence de presse.
                                         
                                        "L’Iran est sérieux dans sa lutte contre le terrorisme. Nous avons fourni des aides en armes et envoyé des conseillers en Syrie et en Irak", a ajouté M. Boroujerdi qui a rencontré M. Assad et le chef des services de sécurité syriens Ali Mamlouk.
                                         
                                         
                                        Apportant son soutien à la campagne aérienne, lancée le 30 septembre par la Russie, allié indéfectible de la Syrie, le responsable iranien a affirmé que "les opérations militaires« en cours »surviennent en appui à une solution politique et à la paix en Syrie".
                                         
                                        Au dernier jour de sa visite en Syrie, M. Boroujerdi a affirmé que son séjour visait à "exprimer une nouvelle fois le soutien du gouvernement iranien au gouvernement syrien".
                                         
                                        Il a de nouveau dénoncé la coalition internationale anti Daesh menée par les Etats-Unis. "La coalition américaine a échoué en dépit des milliards de dollars (dépensés)".


                                        • Pendant ce temps-la .....des sources militaires iraniennes nous informent des vrais raisons de l’implication du régime israélien au Yémen et de ses bombardements  smiley 
                                          .
                                          .

                                          IRIB  Depuis que Riyad a lancé une offensive sauvage contre le Yémen, une chose ne fait plus de doute . Israël est l’allié de Riyad. Des informations fiables attestent la présence des chasseurs israéliens qui bombardent les villes yéménites avec la même atrocité qu’ils bombarderaient Gaza. Mais qud cherche Israël au Yémen ?

                                            l’île de Miyon occupe une position stratégique car elle relie le détroit d’Hormuz au canal de Suez . En outre, la mer rouge la mer arabe et le golfe d’Aden sont reliés à l’océan indien via cette ile. Enter.es d’importances strategiques cette ile ressemble au détroit de Gibraltar au nord ouest africain, détroit qui attache le continent africain représenté par le Maroc à l ’Europe représenté par l’Espagne. L’ile de Miyon est ainsi un maillon de connexion entre l’est et l’ouest. Cette île est montagneuse ce qui constitut un atout pour tout corps militaire cherchant à se mettre à l’abri en cours de combat. Cette région est un district de al moala situé dans la province d’Aden.en ce sens, outre le Yémen et l’Arabie saoudite , cette île revêt une importance particulière pour l’Egypte et les pays du golfe Persique ainsi que pour les pays de la corme de l’Afrique. L’une des régions que convoite l’Arabie saoudite depuis qu’elle a sauvagement pris d’assaut le Yémen est l’île de Miyon. .des analystes politiques souligne la place prépondérante de Miyon située au coeur de la région de Bab el Mandeb, l’une des principales voies de passage maritimes du monde. 45pourcent du pétrole du monde est transité par Bab el Mandeb contre 55 pourcent qui est transité via le canal de Suez. mais l’importance de l’’ile de Miyon n’est pas uniquement de nature stratégique mais aussi militaire. La guerre de 1973 des arabes contre Israël qui s’ est traduit entre autre par la fermeture du détroit de Bab el mandeb coûté trop cher à Israël . C’ewt partant de cette expérience que les saoudiens et leurs alliés cherchent à s’ emparer de l’ile de Miyon. Cet objectif a même poussé Riyadà s’ allier à Israël. Selon des sources bien informées une délégation de militaires saoudiens aurait rencontré à Djibouti des militaires israéliens et discuté des modalités des coopérations plus étroites. Les deux parties auraient décidé de créer une cellule d’opérations conjointe a Djibouti. Des opérations qui devront être dirigées depuis cette cellule de guerre viseront à s’ emparer de l’ile de Miyon et du détroit de Bab el Mandeb. Cette île devrait par la suite abriter une base militaire israelo saoudienne , manière de contrôler pres de 60 pourcent du trafic pétrolier du monde et et.......


                                          • Attilax Attilax 15 octobre 2015 19:27

                                            « La civilisation et la barbarie s’excluent : la barbarie, c’est la guerre ; la civilisation, c’est la paix. »

                                            Ah oui ? Dans ce cas, comment expliquez-vous que des « démocraties » représentant le top de la civilisation occidentale comme, au hasard, la France, l’Angleterre ou les USA, soient les plus grands marchands d’armes au monde ? Et pourquoi allons-nous, au nom de notre « civilisation » faire la guerre aux quatre coins du monde à des pays qui ne nous ont rien fait ?
                                            Rome, cette grande et belle civilisation, était sans doute un modèle de paix alors ? Oui, une fois écrasés les autochtones...
                                            Toutes les puissantes civilisation se sont baties sur la guerre, et ont grandi en bouffant les autres, croire l’inverse relève de la foi, un peu comme ceux qui ne voient que le bien ou le mal. Ces deux notions ne veulent rien dire en termes politiques, géostratégiques ou évolutionnels.

                                            Pour la sémantique, les « barbares » étaient tous ceux qui ne faisaient pas partie de Rome. Tous ceux qui refusaient de plier...


                                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 octobre 2015 20:43

                                              Bonjour,
                                              .
                                              Encore un article qui privilège la désinformation et qui n’aborde pas le véritable fond des problèmes, c’est à dire que la France et les autres pays de OTAN jouent un double jeux au proche et moyen orient.
                                              .
                                              Révélations de Snowden : comment les USA aident Israël et recrutent les djihadistes de l’EIIL
                                              .
                                              Les tout derniers documents top-secret examinés par Greenwald parmi les quelque 1,7 million de fichiers fournis par l’ex-agent de la CIA, Edward Snowden, éclairent d’un jour nouveau l’agression israélienne contre les Palestiniens de Gaza, une nouvelle fois d’actualité. Ils mettent notamment en évidence l’implication directe des USA et de leurs principaux alliés. Au cours des dix dernières années – selon ces documents – la NSA a fortement augmenté son soutien, financier, en armes et en informations, à son homologue israélienne, l’unité 8.200 (aussi appelée ‘ISNU Sigint’).
                                              http://ilfattoquotidiano.fr/revelations-de-snowden-comment-les-usa-aident-israel-et-recrutent-les-djihadistes-de-leiil/#.Vh_m1Ctv-NI
                                              .
                                              La coopération entre les deux agences a débuté en 1968 et a formé la base des relations étroites qui existent actuellement entre les autres agences de renseignement israéliennes et celles américaines, comme la CIA, le Mossad et la division des opérations spéciales.
                                              .
                                              Des services secrets alliés dans le but de tenir sous contrôle plusieurs objectifs et aussi « les pays d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient, du golfe Persique, du Sud-Est asiatique et les Républiques islamiques de l’ex-Union soviétique. » Dans de nombreux cas, la NSA et l’ISNU ont collaboré avec les agences de renseignement britanniques et canadiennes, le GCHQ et le CSEC. On découvre aussi l’aide de certains pays arabes comme la monarchie jordanienne, et le rôle des forces de sécurité de l’ANP dans la fourniture de services d’espionnage essentiels pour identifier et frapper des « objectifs palestiniens. » The Intercept montre également un reçu de paiement daté du 15 avril 2004.
                                              .
                                              Abu Bakr Al-Baghdadi a été prisonnier à Guantanamo de 2004 à 2009. Au cours de cette période, la CIA et le Mossad l’auraient recruté pour fonder un groupe en mesure d’attirer des djihadistes de différents pays vers un endroit précis, et ainsi les tenir loin d’Israël. Pour Snowden, « la seule solution pour protéger l’État juif est de lui créer un ennemi à ses frontières, mais en le dirigeant contre les états islamiques qui s’opposent à sa présence. » Une opération secrète dénommée « Nid de frelons  ».
                                              .
                                              L’étroite collaboration entre les services de renseignement de Washington et ceux de Tel-Aviv n’a pourtant pas empêché l’espionnage réciproque entre les deux grands alliés. C’est ainsi – comme le révèle le journal allemand Der Spiegel – que les services secrets israéliens ont intercepté les conversations du secrétaire d’État américain John Kerry avec les médiateurs arabes et l’Autorité palestinienne, pour avoir les réponses toutes prêtes lors de l’ultime tentative de négociations avec les Palestiniens.
                                              http://ilfattoquotidiano.fr/revelations-de-snowden-comment-les-usa-aident-israel-et-recrutent-les-djihadistes-de-leiil/#.Vh_m1Ctv-NI
                                              .
                                              Les documents de l’Agence nationale de sécurité américaine évoque « la mise en place récente d’un vieux plan britannique connu sous le nom « nid de frelons » pour protéger l’entité sioniste et ce en créant une religion comprenant des slogans islamiques qui rejettent toute autre religion ou confession ».
                                              Selon les documents de Snowden, « la seule solution pour la protection de « l’Etat juif » est de créer un ennemi près de ses frontières, et de le dresser contre les États islamiques qui s’opposent à sa présence ».
                                              Les fuites ont révélé qu’« Abou Bakr al-Baghdadi a suivi une formation militaire intensive durant une année entière entre les mains du Mossad, sans compter des cours pour maitriser l’art du discours et des cours en théologie ».
                                              http://numidia-liberum.blogspot.fr/2014/07/snowden-le-calife-baghdadi-ete-forme.html
                                              .
                                              Le services secrets de renseignements iraniens découvrent la vraie et entière identité de de Abu Bakr Al Baghdadi ; son vrai nom est Shimon Elliot. Son rôle au Mossad : agent secret dans l’espionnage sioniste. Son faux nom « arabo-musulman » : Ibrahim ibn Awad ibn Ibrahim Al Badri Arradoui Al Hoseini. Voir aussi la confirmation par Hilary Clinton.
                                              .
                                              Après avoir rappelé que « les organisations terroristes islamistes, comme Al-Qaïda ou les talibans, ont été créés par la CIA, le Pentagone et le département d’État », les médias russes soulignent, « qu’avec le consentement silencieux, voire parfois le soutien direct de Washington et de ses alliés occidentaux et régionaux, le terrorisme international se répand sur la planète, représentant une menace toujours plus importante pour l’humanité.  »
                                              http://www.upr.fr/actualite/plusieurs-medias-russes-denoncent-soutien-loccident-aux-terroristes-du-califat-islamique
                                              .
                                              Au même moment, une photographie très embarrassante pour les « Docteurs Folamour » euro-atlantistes commence à circuler sur Internet. Parue le 31 mai 2013 comme illustration d’un article de l’Américain Travis Thornton publié sur United Liberty, on y voit des chefs militaires et politiques de la rébellion syrienne, et le Sénateur américain John McCain (à droite) fixer du regard un homme habillé en noir (à gauche). Ce dernier, barbe taillée et main droite sur le genou ne serait autre que le fameux Abou Bakr Al-Baghdadi, « Calife autoproclamé » de l’État Islamique après la chute de Mossoul.
                                              http://www.upr.fr/actualite/plusieurs-medias-russes-denoncent-soutien-loccident-aux-terroristes-du-califat-islamique
                                              .
                                              Voici un exemple du double jeux de la France avec Laurent Fabius ( ministre des affaires étrangères) qui c’est prononce favorable pour les actions du Front Al-Nosra !
                                              https://www.youtube.com/watch?v=kq5q17DDzJk&t=125s
                                              .
                                              En effet, Roland Dumas est l’une des rares voix de la diplomatie française à ne pas cacher sa sympathie pour la cause palestinienne et à critiquer ouvertement la politique israélienne. Bien que ses interventions soient rarement rapportées par les médias français, il s’est plusieurs fois affiché aux côtés de l’avocat Jacques Vergès pour dénoncer notamment l’« alignement atlantiste » de la politique étrangère française sur le conflit au Proche-Orient. Dans la même interview, Dumas salue la mémoire du père de Valls, « républicain espagnol formidable qui a toujours refusé de revenir en Espagne du temps de Franco », tout en affirmant que le fils « a pris le point de vue contraire », insinuant par-là que ce dernier aurait préféré soutenir le fascisme. Il est vrai que Valls s’est distingué, depuis sa montée fulgurante dans le gouvernement, par ses accents extrémistes et son acharnement contre toute voix critiquant Israël ou l’hégémonie du lobby sioniste en France.
                                              .
                                              Voici l’extrait d’une copie d’un article de Rob Eshman (l’article orignal à été supprime (certainement censuré).
                                              .
                                              « Founded in 2007, ELNET members use education, financial contributions and voting power to draw European governments closer to Israel.But France’s election laws are actually more liberal than America’s. Campaigns don’t have to make donors’ names public, political donations are tax deductible, and legal donor levels are higher. In France, home to the largest Jewish community in Europe, ELNET has been particularly active — and focused. Pro-Israel donors, Hochman estimates, gave a third of the money to help Hollande in his primary win against Martine Aubry. It doesn’t advocate on domestic issues like kosher slaughter or circumcision laws, or on other Jewish issues, like anti-Semitism. It focuses on Israel — making the case that to support Israel is in France’s best interest. When Hollande visited Israel earlier this month, a man named Arié Bensemhoun was at his side. Bensemhoun is the executive director of ELNET in France. »
                                              .
                                              En résumé on peut dire que la politique française est soumisse aux Intérêts américains et israélien. Le président actuel, F.H., tout comme son prédécesseur sont des serviteurs des américains et d’Israël. François Hollande à été ainsi financièrement soutenue par L’ELNET, durant la dernière campagne présidentielle , pour écarter Matine Aubry du pouvoir présidentiel.
                                              .


                                              • @eau-du-robinet
                                                Excellent ! Donc Shimon Elliot est un employé du MOSSAD et EI-DAESH est une filiale du MOSSAD.

                                                Mais, mais...cela signifie qu’Israël est un état terroriste ! Les médias qui font l’apologie d’Israël en France, en Europe et en Amérique pourraient être passibles de poursuites : APOLOGIE DU TERRORISME smiley


                                              • Bon, sérieusement, je propose d’être un peu patient : les russes et la coalition vont lui mettre la main au collet. Le Hezbollah pourra lui demander gentiment son identité. Au besoin, ils vont
                                                envoyer au Liban ses doigts pour des analyses d’empreintes digitales smiley


                                              • Dernière heure  :

                                                 La coalition terroriste américano-israélo-saoudienne devra augmenté le salaire de ses terroristes-mercenaires....car ils retournent massivement en Turquie, en Jordanie et en Europe !  smiley Les saoudiens leurs avaient promis des égorgements , des vols, des viols et des meurtres facilement réalisables et un salaire de base .....alors qu’en réalité, nombres d’entre eux se font tuer par la VRAI coalition anti-terroristes russe. 

                                                .

                                                Leurs terroristes-mercenaires blessés , eux, sont rapatriés en ISRAËL...pour des soins gratuits .  Israël et la Turquie confirment ainsi qu’ils sont des États terroristes.

                                                .

                                                .De sources iraniennes et syriennes :

                                                .

                                                .

                                                IRIB-Yahya  Soleyman, l’expert syrien des questions stratégiques trace les objectifs de l’armée syrienne dans le rif de Damas : en effet l’armée syrienne est sur le point de mettre en œuvre sonnplan dans la banlieue de Damas le quel consiste à harceler les terroristes .

                                                les opérations d’envergure que l’armée syrienne a lancé contre le rif de Damas se poursuit alors que les forces syriennes continue à avancer dans le nord du pays à l’appuie de la forces aérienne russe et de la présence des conseillers militaires iraniens. La coalition dont le centcom se trouve à Bagdad a mené jusqu’ici des opérations bien efficaces . La moindre opération réussie en Irak ne tardera pad à porter ses fruits enSyrie. La reprise de Baiji, par les forces irakiennes puis l’attaque contre Daech à al Karila d’Al Anbar ont été le résultat d’une étroite coopération des renseignements irakien, iranien, russe et syrien. Les combats sur les frontières syro irakiennes vont être menées par les forces des deux Etats. l’entrée en scène de la Russie et de l’Iran a provoqué une veritable debandade dans les rangs de Daech en sorte que des centaines d’entre eux ont choisi de fuire la Syrie pour la Turquie, la Jordanie puis l’Europe. Si l’armée syrienne a rallumé le feu du conflit dans le rif de Damas la raison en est bien clair : les terroristes avaient l’intention de harceler les forces syriennes depuis le rif de Damas façon de contrer l’avancée de l’armée syrienne et le Hezbollah dans le nord de la Syrie. Dans les prochaines semaines les combats au sol seront plus intenses puisque la tactique des terroristes consiste à envoyer un grand nombre d’effectifs pour empêcher les forces syriennes d’avancer . l’armée syrienne avance sur quatre ou cinq axes dans le nord du pays . Ce qui pousseraient ceux des terroristes engagés dans le rif de Damas d’aller en renfort pour appuyer les terroristes du nord . Le fait d’avoir à se déplacer d’un front à l’autre, fait disperser les terroristes et les affaiblit. les tactiques de guerre employées par l’armée syrienne et la coopération des conseillers militaires iraniens et russes qui coopèrent ensemble depuis le centcom de Bagdad a durablement compromis les opérations des centcom us/turc/saoudien/israélien en Jordanie et ailleurs. Et il ne reste plus aucun temps pour que les milices takfiries et qaidistes soient restructurées . De très nettes victoires attendent l’armée syrienne dans les semaines à venir . Les opérations de l’armée syrienne dans le nord va finir par provoquer l’effondrement des milices terroristes dans le sud . La squelette qui unit les milices terroristes s’ est totalement brisée. cet état de débandade a crée de fortes divergences dans les rangs des chefs terroristes. Les takfiris fuient par centaines les frontières برنامه syriennes . Certains d’entre eux ont même choisi de se rendre a l’armée syrienne et c’est ce qui se produit en ce moment à Deraa. "


                                                • On se souviens tous de cette intoxication du site DEBKAfile et autres filiales du MOSSAD concernant la prétendue arrivée du porte-avions chinois a Tastous, Syrie.

                                                  .
                                                  Voila que l’excellent analyste Emmanuel Lincot ( affectueusement surnommé par le président chinois  ’’Tintin en Chine’’ et par ailleurs copropriétaire du site STRATPOL) nous dévoile les dessous de cette affaire. 
                                                  .
                                                  Ce vidéo de ’’Tintin en Chine ’’ est une pièce d’anthologie ! La rencontre entre le président chinois et son homologue iranien - YouTube


                                                  • Avis aux terroristes-mercenaires de la coalition terroriste américano-israélo-saoudienne :
                                                    .
                                                    Oui, les saoudiens paient rubis sur l’ongle mais les américains et les israéliens vous abandonnent ...et vous ne bénéficierez pas des protections des conventions de Genève . Les israéliens vous ont mentis et manipulé.
                                                    .
                                                    Les chars russes de combat urbain BMPT guidage laser , infrarouge , anti-missiles viennent de faire leur entrée en Syrie a la demande du gouvernement de la République de Syrie. Il est familièrement surnommé r Russian « Terminator » (BMPT) YouTube . Vous obtiendrez de moins en moins de couvertures aériennes américaines, de moins en moins de renseignements des satellites israéliens...et les chars Terminator obtiendront une couverture aérienne des hélicoptères de combat russes.
                                                    .
                                                    Si vous souhaitez rentrer a la maison d’un seul morceau, vous devriez , a mon sens, accélérer votre course vers la Turquie et la Jordanie pour être rapatriés par des avions saoudiens et du Qatar. 
                                                    See you in Yémen smiley


                                                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 octobre 2015 23:01

                                                      Bonjour,
                                                      .
                                                      Qui sont les instigateurs des guerres au proche et moyen orient durant ses dernières décennies ?
                                                      .
                                                      Le projet « de balkanisation voire de remodelage du Proche Orient » a été d’abord théorisée par le britannique Bernard Lewis, conseiller au Département d’État des États-Unis entre 1977 et 1981, puis reprise et popularisée par le politologue américain Zbigniew Brzeziński en 1978. Cette stratégie géopolitique américaine puis otanienne est similaire au Plan «  Oded Yinon (conseiller principal Ministère israélien des affaires étrangères en 1982) » de la politique israélienne. On parle également de « arc en crise »
                                                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_de_l’arc_de_crise
                                                      .
                                                      Pour information : C’est Zbigniew Brzezinski qui à cofondé avec le multi-milliardaire David Rockefeller, la commission Trilatérale en 1973, qu’il dirige jusqu’en 1976.
                                                      .
                                                      6. Des États détruits. Des révolutions confisquées. Ces plans israélo-américains sont en cours.
                                                      Ils sont en train de mettre à feu et à sang les pays du Maghreb et du Moyen-Orient. Que constatons-nous ? L’Irak est détruit et démembré : trois régions autonomes se livrent une guerre par terrorisme interposé, faisant des dizaines de morts innocentes chaque jour.
                                                      .
                                                      Le Soudan est démembré. Pour conserver leur pouvoir à Khartoum, les islamistes soudanais ont cédé la partie la plus riche de leur pays à l’ennemi. Sous d’autres cieux, ils auraient été condamnés pour haute trahison.
                                                      .
                                                      Au Soudan, en Irak, en Libye, au Yémen, et en Somalie, l’Etat est en décomposition avancée.

                                                      Le Liban ne se remet pas des coups de boutoir assénés par Israël. Sans le Hezbollah chiite, et sans les soutiens syrien et iranien, le Liban aurait été dépecé depuis longtemps.
                                                      .
                                                      La Palestine est à l’agonie.
                                                      .
                                                      La Syrie, comme l’Algérie il y a quelques années, lutte pour sa survie.
                                                      .
                                                      L’Algérie a pu échapper à ce complot au prix de deux cent mille morts, grâce à la ténacité et au courage de son peuple. Cependant, des responsables algériens, estiment que « l’Algérie est incluse dans la liste du plan américain dit Grand Moyen-Orient (GMO) ». Ils estiment que « les appels à la révolte, émis sur des sites Internet et sur le réseau social Facebook, sont soutenus par la CIA, Al Qaïda, et le Mossad, qui tentent de déstabiliser notre pays, comme c’était le cas en Libye, en Syrie, au Yémen… » d’après Le Quotidien d’Oran. La création récente d’un état islamique au Mali, au flanc sud algérien, en est une première étape.
                                                      http://www.politique-actu.com/debat/moyen-orient-plan-americano-israelien/514643/
                                                      .
                                                      L’Occident, en tête de liste États-Unis et Israël, a inventé le terrorisme islamique globalisé et l’instrumentalise en fonction de ses objectifs géostratégiques.
                                                      https://www.youtube.com/watch?v=TAhpacLjiXY
                                                      .
                                                      Partout où l’Occident cherche à prendre pied, des mouvements islamistes radicaux se développent. Pure coïncidence ou résultat d’une stratégie minutieusement mise en œuvre ? Lisez Zbigniew Brzeziński [ “Le Grand Échiquier”, 1997.] (conseiller pour la sécurité nationale de Carter) et vous aurez la réponse : il se vante, notamment, d’avoir fait tomber l’Union Soviétique grâce aux légions islamistes d’Al- Qaïda en Afghanistan dans les années 80. L’Occident a inventé et instrumentalisé le ‘choc des civilisations’ qui est sensé mettre en opposition l’Occident avec le monde musulman depuis la chute du mur de Berlin et la disparition de l’ennemi communiste. Ce choc des civilisations n’est en fait qu’une justification idéologique commode pour masquer la guerre menée par les élites oligarchiques occidentales (et leurs alliés wahhabites) contre tous les peuples de la terre, les valeurs démocratiques et la paix. Parce que la paix n’est pas assez capitaliste, parce que la paix contrarie les rêves de grandeur d’une élite paranoïaque dont les citoyens n’ont manifestement jamais la possibilité de se débarrasser, que ce soit ici en Occident ou en Orient, les États-Unis et Israël cherchent à précipiter le monde dans une guerre permanente et généralisée, dont la Syrie, après la Libye et avant le Liban et l’Iran, n’est que la préfiguration accablante de ce qui nous attend : un monde où l’Empire règne sur le chaos, « car il vaut mieux dominer des ruines que ne pas dominer du tout » !?!
                                                      https://www.youtube.com/watch?v=kq5q17DDzJk
                                                      .
                                                      Et l’Europe ?
                                                      Les néoconservateurs (sionistes / pro-sionistes) n’ont pas oublie à faire subir le même sort aux pays européens .... !
                                                      L’aveu du néo-conservateur G. Friedman confirme les analyses de François Asselineau
                                                      https://www.youtube.com/watch?v=KiiTu-h2Uq4
                                                      .
                                                      http://www.upr.fr


                                                      • @eau-du-robinet
                                                        Merci. Si la Russie arrête la coalition terroriste américano-israélo-saoudienne en Syrie, ce sera possiblement un ’’game changer’’ .
                                                        .
                                                         D’autres pays comprendront les manipulations des agences de renseignement et demanderont possiblement une protection aérienne de la coalition anti-terroriste russo-irako-irano-sino-syrienne AVANT de SUBIR une zone d’exclusion aérienne de la coalition terroriste américano-israélo-saoudienne.


                                                      • @https://www.youtube.com/watch?v=WfoljgNd4Lk
                                                        correction :
                                                        D’autres pays comprendront les manipulations des agences de renseignement .

                                                        .
                                                         Ils demanderont possiblement une protection aérienne a  la coalition anti-terroriste russo-irako-irano-sino-syrienne AVANT de SUBIR une zone d’exclusion aérienne de la coalition terroriste américano-israélo-saoudienne.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès