Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Daech, le régime Nazislamiste au pouvoir

Daech, le régime Nazislamiste au pouvoir

Daech, ces quelques lettres qui font, parait-il, si peur aux occidentaux alors même qu'ils en ont probablement été les principaux instigateurs lors de leurs nombreuses et irresponsables ingérences militaires destructrices dites "démocratiques" à la façon d'un Dr Frankenstein qui s'imagine créer un monstre docile et conforme à ses desseins et intérêts jusqu'au jour où celui-ci se retourne contre lui.
 

religions,terrorismes,islamistes,salafistes,politique,occident,guerres.

.

Introduction

De tous temps et surtout depuis les colonisations qui, à la différence de la plupart des invasions barbares, l'utilisation machiavélique d'un antagonisme plus ou moins présent ou, de préférence, le renforcement de rivalités entre ethnies locales a permis de s'adjoindre la complicité intéressée et utile d'une partie de la population soumise aux nouveaux maîtres pour asseoir une autorité qui, ainsi, divisait une population qui, unie, risquait de rejeter et de défaire ces "indésirables".
Par intérêt ou par peur de rejet ou de représailles, l'ethnie choisie, convertie excellait, au prix de faveurs, trahisons et avantages divers, à combattre voire réduire en esclavage ceux qui, jusqu'ici, étaient encore leurs congénères.

Dieu m'a tuer...

Autant il est toujours possible de dépasser, au nom d'un réalisme politique et/ou financier, les divergences et oppositions fussent-elles profondes, idéologiques anciennes, autant les croyances religieuses, probablement parce que basées non pas sur des faits probants, visibles et quantifiables, restent sources de conflits potentiels infinis, impossibles à contrôler, à stopper.
A titre d'exemples, il n'est qu'à mentionner les luttes "fratricides" entre chiites et sunnites, entre tutsis et hutus, entre juifs et arabes provoquées ou entretenues par des intérêts de dirigeants dictateurs ou non.

Cette utilisation du fait religieux peut aussi se révéler efficace lorsque très récemment les dirigeants politiques du monde, quelquefois à l'issue de quelques scandales dont ils rejettent la responsabilité, ont mis la main (avec les dégâts pour l'économie mondiale qui n'en sont qu'au début) sur les finances et l'économie pour aboutir à cette mondialisation feutrée très "politiquement correcte", certains n'ont pas hésité à réactiver l'option religieuse toujours en veille même si on aurait pu espérer que les croyances sous toutes formes relevant de l'abstrait, de l'imaginaire collectif n'avaient plus cours au XXIè siècle.
Article à lire : L'abus de religions nuit gravement à la santé. Cliquez sur ce lien : ICI

Quel plaisir pour ne pas dire délectation de contempler ces populations crédules, soumises à une des religions archaïques les plus liberticides en termes de droit des femmes, se dire en guerre contre un Occident laïque, dépravé qui, utile rappel, est pour beaucoup complice de ces massacres, attentats de par le fait qu'il est coupable d'en avoir été l'instigateur au vu des ingérences dites démocratiques qui, toutes, se sont soldées en peu de temps par un nombre considérable, quelquefois supérieur à celui causé par les "dictateurs" en place subitement honnis par le nouvel ordre mondial.

Et ne parlons pas des populations laissées à l'abandon, aux mains de factions qui sèment terreur et violences d'un degré de barbaries toujours en progression dans le baromètre des horreurs.
De manière quelquefois assez désagréable et disproportionnée, les médias et responsables occidentaux paraissent plus désolés, préoccupés par les destructions de monuments et sites historiques qui ne feront plus les jolis clichés auprès de leurs concitoyens touristes que par les atteintes constantes, viols, décapitations des citoyens de ces pays dont ils se disaient si préoccupés... jusqu'à ce que les forces de libération occidentales aient quitté, en toute hâte et en échec total, ces contrées "oubliées".

Daech, on y est ici aussi

On aura eu le temps de constater que la lutte contre l'Etat islamique, Daech et autres groupes islamistes ne devient préoccupation pour les dirigeants occidentaux que lorsque les actes terroristes s'invitent dans les Etats démocratiques qui se croient toujours laïques malgré l'évidence de l'installation de communautés vivant plus ou moins en autarcie avec l'assentiment lâche de ces dirigeants incapables de prendre les mesures conformes et indispensables destinées à maintenir, protéger les fondements mêmes des pays gouvernés par ces politiciens irresponsables qui, sous prétexte d'éviter tout embrasement, conflit préfère s'accommoder et aménager à la demande des communautés les plus revendicatrices, les lois, moeurs, coutumes et comportements sociaux quitte à rogner les droits généraux de tous les citoyens et citoyennes.

Le "politiquement correct" et la peur de voir une montée de la xénophobie, du racisme envers la communauté musulmane, bien plus partagée que l'on fait semblant de croire entre compréhension, soutien et rejet notamment par appartenance à des sous-groupes cultuels opposés à celle dont se prévalent ces jihadistes et ainsi également victime collatérale de ces exactions, voit la plupart des élus éviter d'affronter l'évidence factuelle ou, et ceci peut expliquer cela, la montée non pas de partis fascistes mais bien de thèses nationalistes et d'insister, à chaque attentat sur les territoires nationaux, avant même d'en regretter la survenance, les morts ou les blessés parmi les citoyens ou d'en assumer la moindre responsabilité, sur le fait que si tout attentat islamiste est d'origine musulmane, tout musulman n'est évidemment pas un terroriste.
D'aucuns vont dans ce déni des réalités jusqu'à exempter toute la communauté en instillant l'idée que ces barbares qui agissent au nom de l'islam religion ne sont en fait que des terroristes qui pervertissent, interprètent mal le Coran comme le font certains des imams auto-proclamés qui prêchent la bonne parole en différents lieux connus, rarement sanctionnés, condamnés alors même que la rhétorique salafiste qui sous-tend tout acte islamo-terroriste est propagée et protégée par le droit à la libre expression et au respect de la vie privée.
Article à lire : Un calife à la place d'un terroriste. Cliquez ICI

Que les élus soucieux, disent-ils, du vivre ensemble dans la prétendue richesse de la diversité soient reconnus responsables, coupables d'avoir hypocritement laissé s'installer cette armée de "fidèles" pour qui la vie et la liberté des "autres" n'a aucune valeur.
A contrario, on risque bien de subir une communication politique qui ira de déclarations télévisées en réunions au plus haut sommet, de manifestations et de marches populaires (populistes) chacun main dans la main, petites pancartes simplistes brandies avec l'agenda électoral bien présent qu'une "union nationale" face à un ennemi diffus et insaisissable peut réussir une réélection qui, sur tout autre plan en regard des échecs successifs, serait hautement improbable !.

Gageons que quelques attentats (malheureusement) réussis en termes de morts de citoyens de toutes confessions finiront par obliger ces dirigeants aveugles à, au minimum, envisager un peu plus d'actes répressifs responsables auprès d'individus et groupes excessivement bien identifiés.
Gageons que lorsque les terroristes des différents groupes islamistes sauront recruter quantité de "sympathisants" déjà infiltrés au sein d'une communauté qui, très ostensiblement, montre sa différence et ses revendications singulières contraires au "vivre ensemble" et que des attaques individuelles, des attentats ciblés se multiplieront jusqu'à, cette fois, engendrer non pas un banal sentiment d'insécurité mais bien une réelle panique, on saura se rappeler les irresponsabilités politiciennes qui, soucieuses du seul affichage d'une communication musclée de déclarations péremptoires et de postures militaires qui consistent à déployer quelques soldats ci et là pour un coût budgétaire inversement proportionnel à la sécurité que cela est supposée garantir.
De même que les opérations militaires extérieures tout aussi coûteuse et inefficace d'autant que ceci contribue à radicaliser encore plus ces "combattants" islamistes et à renforcer l'impression que l'Occident opprime leurs frères cultuels.
Article à lire : Islamisme, la nouvelle croisade occidentale. Cliquez ICI

En conclusion, notons que l'Occident sait (mal) choisir ses cibles non en fonction de critères objectifs liés à la qualité des dirigeants étrangers avec lesquels elle est supposée coopérer mais que ces actions militaires ne sont menées que face à des pays insuffisamment contributeurs à nos économies sans quoi on serait amené à se poser la question de savoir, entre autres, pourquoi l'Europe sujet des USA persiste à tergiverser en Syrie avec le refus de soutenir Assad au point qu'à terme ce seront les factions terroristes qui achèveront la prise totale de ce pays et d'une bonne partie de la région ouverte à cette conquête islamiste depuis, rappelons-le, l'ouverture de la boîte de Pandore que les USA et l'Europe ont actionnés.


Moyenne des avis sur cet article :  1.73/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • eric 16 juillet 2015 09:22

    Le titre lui même est un contre sens. Daesh est particulièrement internationaliste, pas du tout soucieux de race, plutôt anti capitaliste dans ses discours et au moins aussi hostile aux EUA et à l’occident en général qu’aux juifs en particulier.

    Le terme de « socialislamiste » aurait donc été préférable. Du reste, les islamistes se sont construit, entre autre, sur les ruines et avec l’héritage de ceux que l’on nommait à l’époque les islamo-progressistes.

    Leur discours économique et social ressemble d’abord à celui des alterécolosbio.

    En revanche quels points communs avec les Socialistes nationalistes du NSDAP ?


    • De Bredevan marc (L'INFOTOX) De Bredevan marc (INFOTOX) 16 juillet 2015 10:29

      Un lien (utile...ou pas !) pour ceux qui ont fait l’effort de bloquer sur le titre (même si celui-ci n’est en rien inspiré de la page Wikipédia référencée bien après publication de l’article.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Islamofascisme&nbsp ;


      • De Bredevan marc (L'INFOTOX) De Bredevan marc (INFOTOX) 16 juillet 2015 10:40

        @De Bredevan marc (INFOTOX)
        Rectification du lien Wikipedia :
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Islamofascisme


      • fred.foyn Le p’tit Charles 16 juillet 2015 10:47

        Daech (et les autres)...C’est le retour de manivelle... !


        • OMAR 16 juillet 2015 20:00

          Omar9

          La nazisme est une idéologie politique totalement occidentale.

          De plus, elle a été conçue par un pays chrétien et appliquée par des chrétiens sous sa forme la plus abjecte et la plus barbare sur un ensemble de pays occidentaux et nord-africains.

          Aujourd’hui, certains psychopathes à la recherche d’une notoriété scatologique comme ce prétendu Marc, tentent de falsifier l’histoire en associant le nazisme à une religion regroupant plus d’un milliard d’êtres humains.

          L’argutie est tout trouvé, un groupe d’écervelés fonctionnant plus au Captagon, au dollar et au sexe facile est qualifié d’islamiste, alors que ce n’est qu’un ramassis de wahhabites et salafistes manipulés, financés et formés par l’Arabie-Saloprie et les USA., juste parce que ce groupe vocifère « Allah Akbar ».

          Juste pour rappeler à l’auteur de ce torchon, que l’antisémitisme, un de plus importants préceptes et base du nazisme est né avec le christianisme et, donc, bien avant l’avenement de l’Islam...

          Alors, va mon petit marc, vendre tes salades pourries à Hoterfeux, Finkielkraut, Zemmour, Houellevbecq ou Narine...

          Peut-etre qu’ils t’offriront un os à ronger...


          • COVADONGA722 COVADONGA722 16 juillet 2015 21:21

            @OMAR

            « que l’antisémitisme, un de plus importants préceptes et base du nazisme est né avec le christianisme »
            yep ça c’est indiscutable , par contre que l’islam n’est rien a voir avec le nazisme 
            c’est heu .. aller un peu vite en besogne non ?



          • OMAR 16 juillet 2015 22:13

            Omar9

            @sampiero

            Les peuples algérien et tunisien, somalien et autres, se sont levés contre ces djihadistes de merde...

            Je vous rappelle qu’en Algérie cela a couté plus de 200.000 victimes pour éradiquer cette bête immonde que F. Mitterrand voulait voir au pouvoir..

            Cette bête qu’un certain L. Fabius déclare « ..que les terroristes font du bon boulot » en Syrie.

            Cette même bête que N. Sarkozy a créée en Libye en y allant assassiner Khaddafi qui n’a absolument fait aucun mal, ni au nabot ni à la France...

            Cette France qui accepte que ces banlieues soient inondées d’argent provenant du Qatar.
            Argent servant surtout à la propagande wahhabite.
            http://www.causeur.fr/qatar-largent-wahhabite-pour-les-banlieues-19242.html#

            En éliminant physiquement des tyrans certes, de certains pays arabes, l’Occident a laissé la porte ouverte à ces barbares d’un autre age envahir de nombreuses contrées, avec, bien sûr, la complicité matérielle et financière des bédouins saoudiens.

            sampiero, il reste ce respect envers vous, qui m’empêche de vous qualifier de fourbe ou idiot, dans la mesure où vous savez très bien qu’il n’existe plus d’état, en tant que véritable institution, en Syrie, Libye, Afghanistan, Yémen, Mali, Somalie, etc.... 

            C’était le but visé et atteint par « le choc des civilisations ».

            Alors soyez plus lucide et plus perspicace...


          • OMAR 16 juillet 2015 22:25

            Omar9

            @COVA

            Je ne parlerai pas de la collaboration tout azimut entre le gouvernement français et lAllemagne nazie, chacun appréciera à sa manière.

            Ni du « Vel d’Hiv » ou de Drancy, où il s’est avéré que les allemands n’ont jamais été les initiateurs de ces ignominies.

            Mais plutôt des délations des juifs dans la France occupée : entre 500.000 et millions de lettres anonymes émanant de simples citoyens français, dénonciatrices du pauvre juif d’à coté...
            http://www.leparisien.fr/espace-premium/culture-loisirs/la-delation-sous-l-occupation-14-03-2012-1904500.php

            Questions valeurs, honneur et leçons d’humanité, toi et tes semblables, vous repasserez... 


          • COVADONGA722 COVADONGA722 17 juillet 2015 06:31

            @OMAR

            heu il y a un endroit ou je nie ce que vous venez d’écrire , ?pour le reste l’honneur, l’humanité
            chaque peuple en fait preuve ou absence selon le moment , juste nul ne peu s’absoudre de ses propres turpitudes aux motifs de celles des autres .
            Ne vous énervez pas la rupture approche suffisamment vite vous et moi savons que ces discussions se poursuivrons ailleurs que sur le net , pour ma par j’essaierai de faire preuve 
            d’autant de détermination que vous ou philouie, apres c’est mektoub 
            asinus

          • Julien30 Julien30 17 juillet 2015 09:36

            @Omar
            « Mais plutôt des délations des juifs dans la France occupée : entre 500.000 et millions de lettres anonymes émanant de simples citoyens français, dénonciatrices du pauvre juif d’à coté... »


            Toujours pareil, faire dans l’ignominie et le déshonneur, saloper les autres et leur histoire en croyant que cela revalorise votre religion, c’est lamentable. Oui vous parlez des collabos, il y en a eu (comme il y en aurait eu dans tous les peuples du monde à travers le globe si mis dans les mêmes conditions) et oubliez bien sûr les résistants français et leurs dizaines de milliers de morts, ou tout simplement ceux qui n’ont rien fait et qui ne méritent pas votre opprobre dégueulasse. Au fait vous qu’auriez-vous fait vous ? Parce qu’étaler vos crachats indignes sur internet le cul posé sur votre chaise c’est très simple et confortable, ne répondez pas ça ne sert à rien on n’en saura jamais rien, par contre ce que l’on sait sans ambiguïté c’est que vous êtes un sale type.

          • OMAR 17 juillet 2015 10:09

            Omar9

            @Julien30

            Je viens de passer 29 jours à jeûner, et ça a été pénible, très pénible.

            Et tu ne peux imaginer mon bonheur que Ramadhan ait été accompli.

            Alors, à l’occasion de cette merde qui a attiré pas mal de cancrelats (même Deneb est sorti de sa tanière) pour partager avec vous ces instants de ferveur et de fête, à l’occasion de l’Aid...


          • rebelkabdjames 16 juillet 2015 20:34

            salam, bonjours les zamis,

            Bravo pour le titre qui ne fait qu’illustrer les manipulations évidentes de réalités complètement différentes (notamment sur le plan historique) par notre auteur sans doute spécialiste des unions matrimoniales comme ce fameux couple islam(islamiste) et nazisme surgissant de son chapeau magique !! L’histoire aura beau nous dire que le nazisme est une idéologie née en Allemagne du moins chez certains nationalistes à la suite de conflits entre chrétiens notamment en 1914-1918 et bien avant même celle-ci mais qu’importe il convient de les marier devant l’évêque ça fait plus joli couple et et ça mérite une belle cérémonie médiatique que l’auteur reprend pour leur souhaiter du bonheur. Rien que bonheur...de se prétendre au dessus du nazisme et bien sur par extension ennemi de l’Islam quitte à marier « de force » ce couple magique et très très à la mode en ce moment dans les cages à poules de certains médias. Pourtant, malgré leur histoire totalement différente, il convient de marier ces deux tourtereaux représentants du MAL ABSOLU malgré eux et contre leurs avis ou choix. Dans la salle de réception s’y trouve bien inviter la communauté musulmane et des instigateurs rarement nommés ou désignés comme des nazisocialos, nazisrépublicains, nazisOTANisées, NazisUSA, les nazisdémocrates, etc...non les seuls qui ont droit au label du mal absolu ce sont les pseudos islamistes qui consistent surtout à désigner les musulmans sans les nommer directement. En revanche, des termes christianistes, judaistes, athéistes, etc...ne sont jamais employés mais avec les musulmans ou l’islam ce n’est pas grave on peut y pondre nos oeufs pourris ça fera de bonnes omelettes.
            Sous prétexte de dénoncer DAECH comme s’ils étaient les ambassadeurs de l’islam, notre auteur tire à boulets rouges sur la communauté musulmane vivant en dans nos chers « états démocratiques » venus assister en grand nombre à ce beau mariage.
            Cette communauté serait « ces populations crédules, soumises à une des religions archaïques les plus liberticides en termes de droit des femmes ». Ce que l’on pourrait traduire dans un sens inverse à la manière d’une belle lettre adressée à tous les couples du monde et bien sur à toutes les femmes, notre auteur est donc à lui seul une religion moderne la plus libérale en termes de droits des femmes« . Bien sur le prétendu droit des femmes est surtout tiré de la version remaniée qui consistait autrefois la belle mission civilisatrice. Cette fois en direction de ces populations crédules et non plus en faveur des »races inférieures« mais qui au fond sont les mêmes types de population. Si l’abus de religion nuit surtout à la religion elle même que dire de l’anti religion ou plutôt de l’anti-islam si ce n’est que ça nuit surtout à la santé mentale.
            Ces communautés vivraient en autarcie et seraient très revendicatrices mais on ne sait pas où et de quelle(s) revendication(s) il s’agit. Non tant pis pour les lecteurs. Il faut leur faire peur quitte à les inventer. Ensuite, notre auteur s’emploierait aussi à dénoncer le politiquement correct (sans bien sur jamais nous définir ces termes) à l’égard des musulmans mais on se demande si ce n’est pas plutôt lui qui fait preuve de ce qu’il dénonce car les médias en ont vraiment rien à cirer des musulmans et pire que cela ils n’hésitent pas à les lyncher mais bon on se demande si notre auteur regarde vraiment la télé ou s’ils rêvent de la regarder autrement. Il ne voit pas que le terme de terrorisme est employé quand il s’agit des seuls actes de »violences« par ces mercenaires ou groupes de combattants musulmans. Qu’importe si les communautés ne se reconnaissent pas dans ces groupes qui sont mêlées à d’autres groupes plutôt résistants. On ne dit pas, par exemple, que les mafias sont des terroristes, idem pour les Farc, les trafiquants d’armes ou de drogue, non tout cela sont désignés sous le vocable d’organisations criminelles. Avec l’islam et les musulmans on s’autorise toutes les généralités, toutes les connexions possibles, tous les préjugés et autant de tares leurs sont attribuées.
            si notre auteur avait voulu vraiment dénoncer les nouvelles générations de nazillons au sein de la corporation musulmane et leurs liens avec ce que notre auteur avec une grande bienvaillance l’Occident , l’Europe sujet des USA qui font acte, tenez vous bien la barre ou la barichette d’ ’’opérations militaires extérieures ». Waw Waw du politiquement correct à l’état de purée. De la bonne bouffe.


            • rebelkabdjames 16 juillet 2015 20:45

              Désolé pour la fin du texte, la dernière aurait du s’écrire ainsi :
              Si notre auteur avait voulu vraiment dénoncer les nouvelles générations de nazillons au sein de la corporation musulmane, il aurait fallu qu’il nous en met plein les yeux en célébrant les fameux liens qu’il nomme avec une grande bienveillance l’Occident , l’Europe sujet des USA qui font acte ou preuve, tenez vous bien la barre ou la barbichette d’ « opérations militaires extérieures ». Waw Waw du politiquement correct à l’état de purée. De la bonne bouffe.
               


            • Depositaire 16 juillet 2015 22:22

              Un certain nombre de points sont à corriger dans cet article.

              Tout d’abord, contrairement à l’avis de l’auteur, manifestement animé d’un fort préjugé sur les religions, ces dernières n’ont absolument rien d’obscurantistes, bien au contraire.

              Du reste, en niant la valeur des religions en admet, implicitement, que l’athéisme est LA référence civilisationnelle par excellence. Or qu’a produit l’athéisme depuis qu’il est dominant dans le monde occidental ? Que destructions, saccages, de la planète, oppression des peuples, militaire, sociale, économique, pillage des pays riches en matières premières, la mondialisation avec tous ses dégâts, etc. Une science dévoyée ou 85% de l’intelligence humaine est utilisée pour inventer des moyens de destructions, pour tuer de manière la plus sophistiquée ! Même l’exploration spatiale est détournée de son but de découverte pour fabriquer des satellites espions et élaborer la guerre des étoiles. La médecine, conçue comme une science vraiment noble pour soigner et guérir est instrumentalisée pour en faire un moyen de faire de plus en plus de profits au détriment de la santé de l’humanité. On ne peut pas dire que ce système brille par ses hautes valeurs civilisationnelles !

              Bien sur, on ne manquera pas de critiquer les religions où effectivement, on a vu bien des conflits sur bases religieuses, le rejet de la science , pour certaines, l’obscurantisme, etc. Mais, en réalité, quand on étudie de façon impartiale, mais vraiment à fond, on se rend compte que non seulement ce ne sont pas les religions intrinsèquement qui sont en cause, mais l’instrumentalisation qui en a été faite à des fins de pouvoir, d’enrichissement et de domination par les hommes. c’est très différent.

              Quand on examine ce que sont les doctrines fondamentales des religions on ne peut que constater qu’elles prônent toutes la sagesse, la recherche du savoir de la connaissance, l’humilité, l’éveil de la conscience, la noblesse de caractère, le soutien aux plus faibles, sur tous les plans, y compris économique, la solidarité, l’éducation des enfants pour en faire des êtres adultes pleinement responsables et attentifs aux besoins de la société, respectueux de la nature, le bien vivre ensemble avec autrui, quelque soit sa race, sa religion, sa culture, qui sont considérés comme une richesse et non une malédiction.

              Malheureusement, ces messages d’une très haute valeur ont été occultés, on a, pour les raisons évoquées plus haut, instrumentalisé la religion pour satisfaire des egos monstrueux, des illusions. De sorte que ce qui est à critiquer, ce ne sont pas les religions intrinsèquement, bien au contraire. En ce sens, c’est plutôt l’oubli des hautes valeurs civilisationnelles de ces messages spirituels qui est en cause. La conscience n’est plus nourrie, elle sombre dans l’animalité de plus en plus abjecte comme on ne le voit que trop aujourd’hui.

              Voilà sur ce point. Concernant Daech, bien entendu, cette mouvance est un cas d’école de ce que je viens de dénoncer. Ceci dit, cette mouvance n’est pas « supposée » avoir été créée en partie par l’Occident, mais est une pure création internationale. Ont participé à sa création, côté Occident : les états unis d’« Amérique, le royaume uni et la France auxquels il faut joindre la Turquie et israël. Côté arabe, l’Arabie saoudite et le Qatar. Ils ont armé, entrainé, véhiculé, payé, équipé et recruté les membres de cette mouvance, et continuent à le faire même s’ils prétendent la combattre.

              L’objectif était et est toujours de détruire de l’intérieur par des sortes d’insurrections tous les pays qui sont riches en matière première convoitées par les multinationales occidentales, donc l’oligarchie apatride mondiale, et détruire la cohésion des pays qui pourraient s’opposer à cette volonté de pillage. En Occident, l’objectif est de détruire toute velléité d’opposition des peuples en les jetant dans une misère abjecte où ils n’auront qu’une seule préoccupation : survivre au jour le jour. Comme on est entrain de le voir avec la Grèce.

              Mais on pourrait objecter qu’il n’y a pas besoin de la religion pour ça. En fait, l’instrumentalisation de la religion est faite côté juif par le sionisme, côté chrétien, par le pentecôtisme et côté Islam, par le wahhabisme/salafisme. L’objectif est d’éradiquer toute valeur spirituelle authentique pour la remplacer par un formalisme vide, ou c’est surtout la rigueur la plus intolérante et l’émotionnel avec une vague religiosité qui tient lieu de religion. Car ces gens savent très bien ce qu’implique la référence aux valeurs fondamentales des messages des religions, et ils savent que c’est le principal obstacle à leur volonté hégémonique. Alors ils font tout ce qu’ils peuvent pour essayer de détruire ces messages. Aussi bien par des guerres, par une propagande insidieuse pour les discréditer, en exacerbant toutes les tentatives d’instrumentalisation, quitte à former des »religieux« dont la mission sera de répandre ce poison au sein des religions. Il ne faut pas se tromper de »cible« . ce qui est encours aujourd’hui est un véritable défi civilisationnel. Il est très difficile aujourd’hui de faire abstraction de cette propagande insidieuse tellement elle est infiltrée dans toutes les couches de la société. Du nord au sud et de l’est à l’ouest.

              Même et surtout, d’ailleurs, les haineux des religions dont nous avons un bon exemple sur ce site, ne se rendent pas compte à quel point il sont été influencés pour penser ainsi. Cela montre l’ampleur du phénomène.

              Il y a tout un travail, à la fois d’investigation et de recherche à faire afin de voir à quel point on peut être influencé par une propagande insidieuse qui existe depuis quand même un certain nombre d’années et de voir comment elle affecte toutes les couches de la société et surtout qui ou quoi est derrière. la »main" agissante. Ce n’est pas facile, car justement, le propre d’une propagande bien faite est de faire en sorte que les gens qui sont ciblés me se rendent pas compte qu’ils sont influencés et que les idées de cette propagande deviennent leurs propres idées et qu’il semble qu’elles proviennent d’eux-mêmes


              • John Eastwood 2 John Eastwood 2 16 juillet 2015 22:27

                Je crois que cet article nous en apprend plus sur la personnalité de son auteur que sur Daesh....


                • Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL] Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL] 16 juillet 2015 22:45

                  Les Nazis étaient sans conteste des criminels. Mais de là à les comparer à Daesh...  smiley


                  • OMAR 16 juillet 2015 23:46

                    Omar9

                    @Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL] (’alias Charles Marteau)

                    Vous-vous rendez compte de cette idiote comparaison.....

                    Et dire que Daesh ne possède pas de Stukas, Messerscmitt, V1 et V2, Panzers, Tigres et Grosse Bertha, un Bismark ou un Tirpitz, quelques sous-marins,...

                    Pas non plus de camps de concentration, genre, Auschwitz Buchenwald, Dachau, Mauthausen, Moringen, Ravensbruck, Sobibor, etc....

                    Pas de fours crématoires, ni chambres à gaz, non plus...

                    Et puis et surtout, aucun juif là où ils sèment la mort et la désolation.

                    Mais Daesh se console avec l’appui matériel, financier et politique des USA, d’Israél, de l’Arabie-Saloprie, du Qatar et même de Laurent Fabius qui reconnait que Daesh fait du bon boulot....

                    Là par contre, c’est kif-kif, chacun à ses collabos.... ;


                  • Deneb Deneb 17 juillet 2015 06:16

                    Merci pour cet article.
                    J’attends que les courageux se décident à remplacer les graffitis insignifiants sur le mur anti-bruit de la somptueuse résidence à Vallauris du roi saoudien, principal promoteur du califat nazislamiste, par un gros « JE SUIS RAIF BADAWI ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès