Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > David contre Goliath : la stupéfiante victoire d’une tribu sur un (...)

David contre Goliath : la stupéfiante victoire d’une tribu sur un géant minier

Une tribu en Inde a remporté une éclatante victoire sur l’une des plus importantes compagnies minières au monde. Dans un geste extraordinaire, le ministre indien de l’Environnement, Jairam Ramesh, a gelé le projet controversé de Vedanta Resources d’exploitation de bauxite sur les collines sacrées des Dongria Kondh.

M. Ramesh a déclaré que Vedanta avait fait preuve d’un ‘choquant’ et ‘flagrant mépris pour les droits des groupes tribaux’. Le ministre a également mis en doute la légalité de l’énorme raffinerie que Vedanta a déjà construite au pied des collines.

Cette décision représente une écrasante défaite pour le milliardaire indien Anil Agarwal, fondateur et actionnaire majoritaire de Vedanta.

Depuis quelques années, le projet a été l’objet d’attaques sans précédent. Les gouvernements norvégien et britannique, l’Église d’Angleterre, des organisations telles que Survival International, jusqu’au géant des assurances Aviva ont unanimement critiqué la compagnie et son éthique.

Survival International est à la tête de la campagne mondiale contre la mine depuis plusieurs années. L’organisation a mobilisé des personnalités telles que Michael Palin et Joanna Lumley pour défendre la cause de la tribu, ses sympathisants ont écrit plus de 10 000 lettres de protestation au gouvernement indien et plus de 600 000 personnes ont visionné le film de Survival ‘Mine’. La situation désespérée de la tribu a même été portée à l’attention de James Cameron, le réalisateur d’‘Avatar’, et les Dongria sont désormais connus comme la ‘réelle tribu d’Avatar’.

La lutte a opposé la tribu de 8 000 personnes, dont la quasi-totalité est analphabète, à la puissance d’une compagnie pesant 8 milliards de dollars et à son fondateur, lui-même à la tête d’une fortune de quelque 6 milliards de dollars. Les Dongria Kondh ont organisé de nombreuses manifestations, et deux de leurs leaders ont récemment été enlevés et frappés avant d’être libérés, le tout dans un climat de violence croissante.

Une commission d’enquête, récemment mise en place par le ministre Ramesh, a recommandé l’arrêt du projet minier, affirmant que Vedanta avait agi illégalement et avec un ‘total mépris de la loi’.

Jo Woodman, chargée de campagne à Survival, qui a personnellement vécu le climat d’intimidation que fait régner la compagnie dans les collines des Dongria, a déclaré : ‘C’est une victoire que personne ne croyait possible. La campagne Dongria était devenue un test décisif pour savoir si une petite tribu marginalisée pouvait résister à une énorme compagnie multinationale avec une armée de lobbyistes, des cabinets de relations publiques et l’appui du gouvernement. Le courage et la ténacité des Dongria, alliés au soutien de nombreuses personnes en Inde et des sympathisants de Survival dans le monde entier, ont heureusement triomphé.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a ajouté aujourd’hui : ‘L’époque où les compagnies minières pouvaient détruire en toute impunité ceux qui se trouvent sur leur chemin se termine, mais il reste significatif que Vedanta se soit battue pour arriver à ses fins, au mépris constant des Dongria Kondh. Nous devons rester vigilants sur ces projets dits de développement – nous ne pouvons tout simplement pas faire confiance aux entreprises pour respecter de leur plein gré les droits de l’homme, en particulier lorsqu’il s’agit de peuples indigènes qui ne peuvent généralement pas savoir ce qui se trame contre eux’.

 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • alberto alberto 26 août 2010 10:35

    Bonjour Survival,

    On peut se réjouir d’une conclusion heureuse pour cette petite tribu, tellement c’est rare dans ce genre d’affaire du pot de fer contre le pot de terre qui se termine habituellement comme on le sait !

    En fait je m’interroge sur la personnalité du ministre Ramesh. Honête où trop gourmand ? Crainte d’une médiatisation du scandale ?

    Enfin pour une fois on ne va pas bouder notre satisfaction.

    Bien à vous.


    • Ronald Thatcher vraimentrienafoutiste 26 août 2010 10:36

      c’est une bonne et grande nouvelle pour cette tribu indienne qui vient de remporter une bataille mémorable contre les forces du profit... Ah l’Inde, merveille des merveilles, où tout est possible.. félicitations à Survival pour avoir répercuté l’info jusqu’ici et participé à la promotion des dongrias... je pars pour l’Inde de l’est en novembre et je pense aller y faire un petit tour pour photographier ces héros modernes de résistance, à l’instar des bishnois du rajasthan.


      • Gasty Gasty 26 août 2010 11:06

        Le temps de corrompre, ils vont revenir.

        10 ans pas plus.


        • alberto alberto 26 août 2010 18:50

          Bien d’"accord là-dessus, Gasty !

          Bien à toi.


        • Worldtourer 29 août 2010 23:23

          Les statistiques vous donnent raison, ceci dit, votre discours est celui des vaincus. C’est votre droit mais sachez qu’il n’apporte rien aux débats.


        • Internaute Internaute 26 août 2010 12:18

          Il faudrait quand-même leur apporter la démocratie et les droits de l’homme. Cette femme a subi des perçages à vif de ses narines, comme un vulgaire boeuf. C’est inhumain et j’attend de Kouchner qu’il aille donner à l’Inde des leçons de morale.


          • fonzibrain fonzibrain 26 août 2010 12:31

            c’est vrai que c’est beau


            j’espère que gasty se trompe, mais je crois qu’il a raison

            ces industriels ne lache jamais l’affaire et la corruption est la norme aujourd’hui.

            n’empèche que c’est une très bonne nouvelle

            • asterix asterix 26 août 2010 13:37

              C’est bien de dire qu’une tribu a obtenu une victoire éclatante dans son combat environnemental contre un géant minier. Mais quand on voit le nombre de soutiens de poids dont elle a eu besoin pour obtenir gain de cause, je dirai plutôt  : voyez le nombre d’associations en tous genres qu’il faut rallier pour qu’une tribu obtienne qu’on laisse son sol en paix.


              • slipenfer 26 août 2010 13:50

                Bon article ;
                Mais Gelé n ’est pas joué (OGM en europe).

                Un peu de parano : on laisse une victoire,et on attaque plus fort,
                le coup d’après démoralise gravement ceux qui y avait cru ?

                De l ’espoir : une victoire qui remet un peu les chose à l’endroit ?


                • François M. 26 août 2010 16:21

                  Ah, pourvoir du Peuple. Si les gens se rendaient compte que le pouvoir des milliards de petites fourmis est tellement plus puissant que celui des quelques grosses sangsues qui nous sucent le sang.

                  Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux...


                  • Worldtourer 29 août 2010 22:54

                    Amen ! L’heure du réveil a sonné pour le citoyen !


                  • Causette Causette 26 août 2010 17:57


                    les droits des groupes tribaux

                    pourquoi ces « tribus » exotiques lorsqu’elles défendent leur territoire et leur culture ont-elles droit à tant de respect et d’assistance de votre part, tandis que d’autres « tribus » moins exotiques, lorsqu’elles défendent leurs territoire, patrimoine et culture, sont le plus souvent traitées en « nationalisme » ?


                    • JJ il muratore JJ il muratore 27 août 2010 08:20

                      @Causette. excellente question ! (je doute qu’elle aura des réponses)
                      Je vais en poser une autre qui s’adresse aux « laïcars » ravis par cette heureuse nouvelle : n’êtes-vous pas choqués, chers adeptes de la seule religion que vous tolérez, la Laîcité, que l’on prenne autant soin d’un peuple parmis les plus religieux, les plus superstitieux qui soit, pour défendre leur colline sacrée ?
                      Moi j’y vois une sacrée contradiction...


                    • lagabe 27 août 2010 08:54

                      cette histoire est belle et rare , mais bravo sur la remarque , belle contradiction


                    • Worldtourer 29 août 2010 23:21

                      Ces tribus dites exotiques, mais je parlerais plutôt de peuples primaires ont des modes de vie si distants des nôtres qu’il est justifié de les défendre et de les protéger, quitte à les surprotéger.


                      La recette originale de la saucisse de Starsbourg, le camembert au lait cru et le biniou des campagnes bretonnes aussi, mais vous comprendrez que ces questions n’ont rien à voir avec des débats nationaux, sauf pour ceux qui rêveraient d’utiliser ces alibis pour de mauvraises raisons...

                      Qui plus est, il s’agit dans le cas présent de rétablir un état de droit face à une multinationale qui ne le respecte pas. Rien à voir donc avec des luttes identitaires aux variantes parfois douteuses et peu fondées. 

                      J’ajouterais enfin que ces groupes tribaux adoptent pour la plupart des modes de vie totalement pacifiques, ce dont les nationalismes, à travers l’histoire, ne peuvent pas se prévaloir. 

                      Si je compte bien, ça fait trois bonnes raisons de se réjouir pour les Dangia Kondh et en réalité, pour nous, le genre humain.

                    • M.Junior M.Junior 26 août 2010 18:46

                      Les experts parlent aux experts.

                      L’auteur est tellement content de la décision qu’il ne précisera en rien pour ceux qui ne la connaissent pas de quoi il s’agit ! Un combat entre david et Goliath, qui a fait quoi ? on ne se sait pas !

                      Ah oui, c’est des navy’s, donc où sont les tranhumains ? Qui est le GI handicapé ?

                      Servir aussi mal la cause que l’on défend, une habitude et une attitude tellement courante qui explique en partie que les élites et autres « cerveaux » ne comprennent pas pourquoi ils ne sont pas suivis !

                      Vous appelez ça de l’info ? C’est de la daube ! Bon appetit !


                      • Ronald Thatcher vraimentrienafoutiste 26 août 2010 18:56

                        nous laissez pas con cadet, dites-nous oh grand sage quelle est la vérité ?
                        hein, toujours plus malin que les autres cuilà !


                      • Worldtourer 29 août 2010 23:08

                        Vous écrivez en quelle langue ? Moi je ne comprends rien à vos propos. Mon intellect sans doute...


                      • easy easy 27 août 2010 09:39

                        Nous serions unanimes à applaudir cette victoire des autochtones sur la grand business.

                        Et nous craignons qu’au fil des années, ils ne finissent par capituler sous l’effet de la corruption.

                        Mais nous sommes paradoxaux. Car l’aluminium, c’est nous qui l’utilisons, c’est nous qui faisons la valeur des mines de bauxite.


                        • Worldtourer 29 août 2010 23:05

                          C’est bien de le rappeler. En effet c’est l’Ouest qui consomme la majorité des produits d’exploitation de ces pays en voie de développement. La seule chose que vous oubliez cher Easy, c’est que si le citoyen était consulté, il ne dirait certainement pas amen à ce genre de projets. L’aluminium ne vaut pas la perte du capital humain. Qui plus est, il existe probablement d’autres possibilités d’en extraire ailleurs, dans des conditions plus acceptables.


                          A l’heure où de nouveaux marchés avides de consommer et de vivre à l’occidental s’ouvrent, tels que l’Inde, la Chine, ou encore le Brésil, il est plus que temps de montrer en Europe, une certaine éthique et un certain soutien à une moralité plus forte dans les domaines industriels, financiers et commerciaux. Dans quelques années, il se pourrait bien que ce soient vos enfants qui aient à défendre leur terre contre le grand capital...

                        • joletaxi 29 août 2010 10:45

                          Une grande et belle victoire.

                          Dommage que nos parents n’ont pas mené de tels combats.
                          Pas d’autoroutes ; pas de trains, pas d’aéroports, pas de ports,pas d’usines polluantes,pas de lignes à haute tension et j’en passe..
                          Oui une belle victoire, comme on en espère une aussi au Brésil avec ces projets infâmes de barrages,pensez donc, de l’électricité, et en plus du renouvelable, qui a besoin d’électricité, on s le demande ?
                          Tiens, ils se proposent d’exproprier mon territoire sâcré pour construire une piste cyclable, je vous convie à la manif....

                          • Worldtourer 29 août 2010 22:58

                            Je me demandais qui pouvaient bien être les 16% qui ne sont pas d’accord avec cet article ? 


                            Je ne vous livrerai pas mon opinion sur votre commentaire, de peur de dépasser les droits qui me sont accordés par la charte de bonne utilisation de ce site. Sachez simplement que je n’en pense pas moins...

                          • joletaxi 30 août 2010 09:57

                            Veuillez noter, avec tout le respect que je vous dois et des règles de civilité que je me dois d’observer sur cet espace,à quel point votre opinion, je m’en tape !


                            Le jour où l’on viendra planter des piquets de bornage du nouveau tracé de TGV dans votre jardin, ou plus simplement planter une éolienne sous vos fenêtres, vous aurez la surprise de profiter pleinement de ce que l’on appelle les limites du droit de propriété en regard du bien commun.
                            Je ne connais rien de cette histoire, qui se déroule dans un pays où les règles démocratiques ne sont que chiffons de papier, mais défendre les droits d’une population marginale est sans doute une « oeuvre » médiatique glorieuse, mais quid des probables centaines d’emplois perdus, qui auraient permis à des centaines de familles de sortir de la misère, d’accéder à l’éducation, la santé, cela vaut-il la peine de maintenir un espace genre réserve de « biodiversité humaine » ?
                            Dernièrement Mr. Borloo inaugurait un grand barrage au Laos, énumérant tous les avantages du projet.Cela s’est fait également au détriment d’une population au mode de survivance ancestral, à un biotope que d’aucuns qualifieront d’unique, comme d’habitude,mais moi j’ai surtout vu des gens tout heureux de déménger dans un coquet bungalow, et allumer une ... TV




                          • Worldtourer 30 août 2010 13:16

                            Je ne doute pas que les projets de ce type, il en existe des milliers... Quant à nos ministres actuels, ils seront j’en suis sûr, les premiers à défendre votre point de vue. 


                            Pour ce qui du plantage d’une éolienne sous votre fenêtre (qui n’a rien à avoir avec le sujet décrit ci-dessus, vous en conviendrez), si elle menace de faire disparaître des gens à la courte vue tels que vous, je dirais que pour l’humanité, ce ne serait pas un mal (contrairement à ces tribus ancestrales). 

                            Allez, ce sera mon dernier mot, je vous laisse conclure avec votre admirable verve ! ;)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès