Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > De Donetsk à Gaza, partage et repartage du monde – Du gaz à (...)

De Donetsk à Gaza, partage et repartage du monde – Du gaz à Gaza

Certes les similitudes entre ce qui se passe à Gaza et à Donetsk sont nombreuses et évidentes : agressions militaires de populations civiles par des armées de métier, l’une au mains de putschistes ouvertement nazis, l’autre dirigé par un régime d’Apartheid, dissymétrie flagrante entre les moyens militaires à la disposition de chacune des parties, guerre mondiale de l’information et bourrage de crane de la « communauté internationale » (comprendre l’O.T.A.N. et ses vassaux ou affidés), mise hors jeu de l’O.N.U. et du droit international… Cependant, il est un point commun moins visible mais qui est un but de guerre inavouable mais néanmoins important : le gaz et plus loin l’isolement de la Russie !

Officiellement l’écrasement de la population de Gaza sous un tapis de bombes est justifié par le gouvernement israélien par la nécessité de désarmer le Hamas, et de détruire 32 tunnels sortants de la bande de Gaza, le casus belli est constitué par l’assassinat de 3 jeunes israéliens.

Passons sur le fait que nul ne sait par qui et pourquoi ce crime a été commis.
Passons sur le fait que Gaza est victime d’un odieux blocus, et que la bande de Gaza constitue pour le Peuple de Palestine qui y est enfermé sinon un immense camps de concentration à ciel ouvert, du moins un ignoble ghetto.
Passons sur le fait que c’est la politique d’Israël à l’égard de l’OLP qui a permis au Hamas de prendre le pouvoir à Gaza (au pris d’une féroce répression des progressistes et des communistes gazaouis).
Passons sur le droit imprescriptible d’un peuple occupé à se défendre.

Le Hamas est au pouvoir depuis 2006 à Gaza, les tirs de roquettes depuis la bande de Gaza est bien antérieur à cette date, et les interventions militaires israéliennes sur Gaza (tant bombardements qu’invasions terrestres) se sont succédées depuis plus de dix ans, alors derrière le casus belli officiel, qu’est ce qui pousse l’Etat (voyou) d’Israël à une escalade sans précédent depuis des années dans la violence ?

Certes la volonté expansionniste d’un Israël qui piétine les résolutions de l’O.N.U concernant ses frontières explique en partie cette agression terroriste contre le peuple palestinien, mais deux évènements récents expliquent l’accélération des événements. Le 2 juin 2014, la formation d’un gouvernement d’unité national palestinien est annoncé, celui-rompt l’isolement du Hamas, et un peu auparavant le 23 janvier 2014 un partenariat entre Gazprom et l’Autorité Palestinienne est signé. Ce partenariat concerne l’exploitation des ressources maritimes gazières de Gaza qui sont estimées à 30 milliards de mètres cubes, ainsi qu’à l’exploitation du pétrole de Ramallah en Cisjordanie ainsi que la construction d’une centrale thermoélectrique.
La conjonction de ces deux événements ouvrent la porte à l’exploitation des ressources énergétiques palestiniennes, alors même que celles-ci, bien que connues depuis des années (dès 1999 deux puits ont été construits au large de Gaza) sont pour l’instant restées inexploitées.

En effet, Israël en a bloqué l’exploitation, jusqu’à ce que le « Quartet International » tente de spolier la Palestine de ses ressources en contraignant le consortium d’exploitation (majoritairement détenu par British Group) à verser les trois quarts des revenus sur un compte international contrôlé par les U.S.A et par le Royaume Uni… C’est alors que le Hamas remporte les élections en 2006 à Gaza et s’oppose à cet accord injuste d’exploitation. En 2007, l’actuel ministre israélien de la Défense, Moshe Ya’alon indique que « le gaz ne peut pas être extrait sans une opération militaire qui éradique le contrôle du Hamas à Gaza ».

En 2008, Israël lance l’opération « Plomb durci » contre Gaza. En septembre 2012 l’Autorité Palestinienne annonce que, malgré l’opposition du Hamas, elle a repris les négociations sur le gaz avec Israël. Deux mois après, l’admission de la Palestine à l’ONU en tant qu’« Etat observateur non membre » renforce la position de l’Autorité palestinienne.

On le voit dans les buts de guerre israéliens, l’enjeu énergétique est bien présent, voire central : il s’agit de fait de priver le peuple palestinien de ses ressources énergétiques, et d’empêcher la Russie de reprendre position au moyen orient.

On trouve ainsi le lien avec la déstabilisation de l’Ukraine fomenté par les U.S.A (voir l’enquête de la télévision allemande ARD sur les événements de Maïdan) et sa courroie de transmission atlantique qu’est l’U.E.
En effet, les principaux gazoducs russes passent en Ukraine…Se dessine alors une volonté de repartage du monde au profit de l’impérialisme bifide occidental U.S.A./U.E. dans lequel Israël et les nazis du Maïdan s’unissent pour massacrer au Donbass et à Gaza et plus loin pour agresser la Russie l’attaquer dans le cœur de son économie : l’énergie.

Pourtant, la Russie ne se laisse pas faire, en effet le 18 juillet le sommet Russie/B.R.I.C.S. mettait en place une banque d’investissement présentant une alternative au FMI, alors même que la Chine ravissait la place de première puissance économique mondiale au U.S.A.

On le voit décidément, les menées impérialistes n’ont que faire des peuples et des vies humaines, plus que jamais le capitalisme dans sa lutte pour le partage du monde fomente guerres et massacres. Aussi au delà du soutien que nous devons au peuples de Gaza et du Donbass en lutte pour leur survie, il nous faut dénoncer l’oligarchie financière mondialisée qui, derrière le masque de la « communauté internationale », sème les ferments d’une troisième guerre mondiale et qui des marches de la Russie à l’Afrique en passant par le Moyen Orient essaime ses F16 et ses Rafales.

Le capitalisme sème la misère, le chaos et la guerre, il faut en sortir !

source : www.initiative-communiste.fr journal en ligne et site web du PRCF

http://www.initiative-communiste.fr/articles/international/de-donetsk-a-gaza-partage-et-repartage-du-monde-du-gaz-a-gaza/

Pour comprendre quelle est une des raisons de l’attaque israélienne contre Gaza il faut aller en profondeur, exactement à 600 mètres sous le niveau de la mer, à 30 Km au large de ses côtes. Là, dans les eaux territoriales palestiniennes, se trouve un gros gisement de gaz naturel, Gaza Marine, estimé à 30 milliards de mètres cubes d’une valeur de milliards de dollars. D’autres gisements de gaz et pétrole, selon une carte établie par la U.S. Geological Survey (agence gouvernementale étasunienne), se trouvent en terre ferme à Gaza et en Cisjordanie.

En 1999, avec un accord signé par Yasser Arafat, l’Autorité Palestinienne confie l’exploitation de Gaza Marine à un consortium formé de British Group et Consolidated Contractors (compagnie privée palestinienne), avec respectivement 60% et 30% des actions, dans lequel le Fonds d’investissement de l’Autorité Palestinienne a un pourcentage de 10%. Deux puits sont creusés, Gaza Marine-1 et Gaza Marine-2. Mais ils n’entrent jamais en fonction, car bloqués par Israël , qui veut tout le gaz à des prix cassés. Par l’intermédiaire de l’ex Premier ministre Tony Blair, envoyé du « Quartet pour le Moyen Orient », est préparé un accord avec Israël qui enlève aux Palestiniens les trois quarts des futurs revenus du gaz, en versant la part qui leur revient sur un compte international contrôlé par Washington et Londres. Mais, immédiatement après avoir gagné les élections de 2006, le Hamas refuse l’accord, en le qualifiant de vol, et demande sa renégociation. En 2007, l’actuel ministre israélien de la Défense, Moshe Ya’alon indique que « le gaz ne peut pas être extrait sans une opération militaire qui éradique le contrôle du Hamas à Gaza ».

En 2008, Israël lance l’opération « Plomb durci » contre Gaza. En septembre 2012 l’Autorité Palestinienne annonce que, malgré l’opposition du Hamas, elle a repris les négociations sur le gaz avec Israël. Deux mois après, l’admission de la Palestine à l’ONU en tant qu’« Etat observateur non membre » renforce la position de l’Autorité palestinienne dans les négociations. Gaza Marine reste cependant bloqué, empêchant les Palestiniens d’exploiter la richesse naturelle dont ils disposent. En ce point l’Autorité palestinienne prend une autre voie. Le 23 janvier 2O14, lors de la rencontre du président palestinien Abbas avec le président russe Poutine, est discutée la possibilité de confier au russe Gazprom l’exploitation du gisement de gaz dans les eaux de Gaza. C’est l’agence Itar-Tass qui l’annonce, en soulignant que Russie et Palestine entendent renforcer la coopération dans le secteur énergétique. Dans ce cadre, en plus de l’exploitation du gisement de gaz, on prévoit celle d’un gisement pétrolifère dans les environs de la ville palestinienne de Ramallah en Cisjordanie. Dans la même zone, la société russe Technopromexport est prête à participer à la construction d’un site thermoélectrique d’une puissance de 200 MW. La formation du nouveau gouvernement palestinien d’unité nationale, le 2 juin 2014, renforce la possibilité que l’accord entre Palestine et Russie parvienne à bon port. Dix jours après, le 12 juin, survient l’enlèvement des trois jeunes Israéliens, qui sont retrouvés tués le 30 juin : le ponctuel casus belli qui amorce l’opération « Barrière protectrice » contre Gaza. Opération qui entre dans la stratégie de Tel Aviv, visant à s’approprier aussi des réserves énergétiques de l’entier Bassin du Levant, réserves palestiniennes, libanaises et syriennes comprises, et dans celle de Washington qui, en soutenant Israël, vise le contrôle de tout le Moyen Orient, en empêchant que la Russie ne réacquière une influence dans la région.

Un mélange explosif, dont les victimes sont une fois de plus les Palestiniens.

Manlio Dinucci

Edition de mardi 15 juillet 2014 de il manifesto
Traduit de l’italien par Maie-Ange Patrizio


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 6 août 2014 09:36

    Les seules menées occidentales et surtout Américaines sont uniquement dues aux ressources pétrolières ou gazières contenues dans le sous sol.


    Israël fidèlement soutenu par les USA pour raison de corps électoral américain peut mené des actions de guerre contre des civils , les Américains ne sont pas trop gêné par ce type de dommages collatéraux. 

    Seul prime leurs intérêts majeurs qui est le contrôle du monde par le dollar et le pétrole.

    Philippe 

    • antyreac 6 août 2014 10:46

      Dans les deux cas les terroristes prennent plein la gueule et c’est parfaitement mérité


      • Cocasse Cocasse 6 août 2014 11:45

        Très bon article, très informatif sur la situation de l’exploitation du gaz à cet endroit.
        De mémoire, n’y aurait-il pas un autre gisement important découvert et appartenant à la Syrie ?!


        • Henri Diacono 6 août 2014 20:13

          Très explicite sur la férocité américano/israélienne sur cette portion de la Méditerranée. En effet il y a d’autres gisements au large d’Israël mais par 5.000 mètres de profondeur et je crois savoir que, comme je l’ai écrit avec moins de détails qu’ici, il y a plusieurs semaines sur Agora, États Unis et Israël n’auraient pas accès à cette manne, ayant été les seuls avec...le Vatican à refuser le nouveau droit des mers qui proposait une extension des eaux dites « territoriales ». Par contre plusieurs autres nations dont notamment la Syrie, Chypre et même la Libye et la Palestine ont le droit d’exploitation.
          Quant aux démarches de ce tartuffe de Tony Blair elles discréditent complètement ce « pitre ».
          Ces différents conflits autour de Gaza sont à rapprocher du chaos actuel régnant en Libye du à la présence dans le Fezzan au sud de la Tripolitaine, d’énormes réserves de gaz et pétrole faciles à exploiter dont une large partie déborde en Tunisie dans le Sud.i


        • Zeb_66 9 août 2014 12:55

          Mais oui, mais oui,
          Un très très gros gisement et probablement d’autres plus petits.
          D’ailleurs Poutine a lancé une coopération Syrie-Russie pour l’exploitation
          de ces gisements.
          Il avait également signé un accord de coopération similaire
          avec les Palestiniens, comme par hasard ! juste une dizaine de jours
          avant l’attaque d’israhaine...
          Mais bon, ça ne va pas se passer comme ça hein ? les terroristes
          amerloques vont s’occuper aussi du gaz Syrien, non mais !


        • antyreac 6 août 2014 13:06

          Le capitalisme sème la misère, le chaos et la guerre, il faut en sortir !


          @ L’auteur 
          on se demande pourquoi vous restez dans ce cas en France

          • Gauche Normale Gauche Normale 6 août 2014 16:52

            Antyreac, depuis quand faut-il quitter son pays dès que l’on n’est pas d’accord avec vous ? Vous me rappelez là de bien lugubres méthodes !

             smiley

          • Massada Massada 6 août 2014 19:13

            « Le Hamas a subi une raclée militaire, Israël a détruit une grande partie des missiles et des tunnels, le Hamas est arrivée au Caire avec des exigences qui ne sont plus sur à l’ordre du jour » a déclaré mardi une source diplomatique égyptienne.



            • Massada Massada 6 août 2014 19:19


              De très nombreuses chaînes d’informations internationales sont présentes à Gaza. 
              Les journalistes qui couvrent le conflit sur le terrain ont souvent beaucoup de mal à dire des vérités sur le Hamas qui contrôle par la terreur ce qui se dit sur lui. Il faut attendre que ces journalistes sortent de la bande de Gaza pour qu’ils puissent diffuser leurs informations sur le Hamas sans craindre pour leur vie.

              C’est notamment le cas d’un journaliste indien et d’un journaliste italien qui ont chacun confirmé les accusation de Tsahal contre les méthodes du Hamas.

              • taktak 6 août 2014 21:12

                tiens un propagandiste pro israel. j’espère que l’on vous paye bien pour défendre un régime d’apartheid

                Sinon, quelque chose à dire sur le fond de l’article ?
                Pouvez vous nous expliquez pourquoi Israel - état voyou - ne se conforme JAMAIS aux résolutions de l’ONU ?


              • Massada Massada 6 août 2014 19:20

                Des Palestiniens sont sortis dans les rues de le quartier Shaja’iya pour se plaindre et protester contre les destructions et ils ont accusé le Hamas de la détérioration de la situation. 


                Les hommes du Hamas, en ont rassemblés une vingtaine, les ont accusés d’être des collaborateurs d’Israël et leur ont envoyé une balle dans la tête !

                • Werner Laferier Werner Laferier 6 août 2014 19:30

                  N’importe qui qui a un minimum de bon sens soutiendrait Israël, seul démocratie de la région et souhaiterait que les pays d’en face se démocratise en abandonnant les traditions et les superstitions.
                  Voila ce que j’ai pu voir :

                  Les statistiques des tirs de roquettes du Hamas :

                  3356 roquettes tirées dont 2303 ont atteint le territoire Israéliens et 475 sont tombées sur des civils à Gaza. Le reste des roquettes était destiné aux militaires israéliens opérants à Gaza et a donc du tuer des civils.

                  597 roquettes ont été tirées depuis des infrastructures civiles : 260 depuis des écoles, 127 depuis des cimetières, 160 depuis des mosquées et 50 depuis des hôpitaux.

                  On peut dire que le Hamas est peu respectueux de la vie, il privilégie l’embrigadement d’enfants à l’éducation, la propagande du bourrage de crâne à l’instruction.
                  Le Hamas (mouvement terroriste proche de la mouvance Al Quaida et de son défunt leader Oussama Ben Laden) est littéralement décimé, même s’il n’est pas totalement anéanti. Environ 800 à 900 de ses militants terroriste actifs ont été éliminés.

                  Nous n’oublierons jamais ce que le Hamas a fait aux civils femmes et enfants israéliens et gazaouie, l’histoire aussi nous le rappellera, combattre le terrorisme dans le monde est un devoir.
                  Israël a l’estime de toutes les nations et peuples civilisé de par le monde.


                  • antyreac 6 août 2014 19:41

                    Pour s’en sortir les gazaouies il faut qu’il change de gouvernement autrement dit il faut se révoltent pour pouvoir enfin jouir des droits les mêmes que les israéliens et vivre en paix avec ces derniers


                    • taktak 6 août 2014 21:15

                      Comme on est pas du tout étonné de voir que les FNHAINEUX des forums d’agoravox débarquent pour défendre le régime fasciste de Tel Aviv aux mains sanglante des enfants de Gaz...£

                      évidemment, ils n’ont rien à répondre face aux faits qui sont accablants.


                    • COVADONGA722 COVADONGA722 6 août 2014 21:34

                      taktak

                      à raison 
                      Israël est un régime fasciste 
                       le premier ministre ou le président peuvent y finir en prison
                       c’est un régime fasciste ou des soldats peuvent y être objecteur de conscience et refuser
                       de servir en Cisjordanie
                      c’est un régime fasciste ou 7000 personnes « pas assez » peuvent défiler contre l’intervention à gaza 
                       c’est un régime fasciste ou des arabes musulmans et chrétiens ont le droit de vote et des représentants à la Knesset !
                      c’est un régime fascistes ou les lyncheurs d’un jeune arabe israélien sont en prison !
                      c’est un régime fasciste ou le deuxième journal traite le gouvernement d’incapable et d’assassins !
                      ce qui est rigolo c’est que les potes du Hamas de taktak ne peuvent se voir attribuer aucun de ses critères fascistes , a commencer par les 3 crapules qui ont elles aussi lyncher des gamins juifs et qui sont bien planqués protégé par le Hamas !
                      Je pense qu’israel devrait retourner aux frontières de 67 et appliquer les résolutions de L’ONU sans aucunes restrictions !
                      mais je pense aussi que les défenseurs d’islamistes prêt a se battre jusqu’au derniers gazoui 
                      devraient réfléchir avant de l ’ouvrir !

                      asinus : ne varietur
                       

                      • Werner Laferier Werner Laferier 6 août 2014 22:51

                        Un message plein d’honnêteté, il ne faut pas laisser les médias au main de propagandistes financé par l’étranger, ces gens effectuent une propagande malsaine, Israel est la seule démocratie du Moyen-Orient, la seule !


                      • OMAR 7 août 2014 10:15

                        Omar33

                        Sacré Cova

                        Dès qu’il entend musulman, ses canines sortent...

                        Oui, les lyncheurs que vous évitez de qualifier d’extrémistes juifs, sont en effet, bien à l’abri de la chaleur, bien au frais.
                        Et différemment de ceux du Hamas, ils n’ont pas vu leur colonie dévastée, leur mère et frères, parents et amis, massacrés...

                        Et puis, votre conception de la liberté est marrante : suffit qu’on mette quelques béni-oui-oui dans la Knesset et qu’une presse joue à la critique stérile, pour crier cocorico... (cause toujours...) ;

                        Cova, en Israél, matière droits et libertés,il n’y a que pour le juif, car pour eux, et un bon palestinien est soit expulsé, soit enterré.
                        http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/268497-isra%C3%ABl-racisme-systematique-anti-palestinien

                        Enfin, je vous rappelle ce que votre lecture de la hasbara vous interdit de comprendre.
                        Israël ne veut pas de la Palstine, le massacre de Gaza n’étant qu’une diabolique diversion..


                      • COVADONGA722 COVADONGA722 7 août 2014 19:34

                        yep Omar vous comprenez ce qui vous plais 

                        l’attaque sur gaza est une boucherie 
                        illégitime en droit
                        politiquement instrumentalisée 
                        militairement injustifiée 


                        ais je dis autre chose ?



                         Israël ce contrefous du droit international
                         ais je dis autre chose ?

                        les crapules israélienne qui ont lynchés le jeune arabe sont en prison 
                        les crapules palestiniennes qui ont lynchés 3 jeunes juifs sont dans la nature protégés par l’omerta qui puis je mon cher c’est la une réalité !

                        Et différemment de ceux du Hamas,
                        « leur mère et frères, parents et amis, massacrés »
                        mais omar si cela leur donne un label pour massacrer des gamins désarmés c’est 
                        que vous reconnaissez implicitement le droit au descendant des victimes de la shoah
                        de faire de mêmes !
                        nous ne sommes pas la en train de parler des commandos du hamas déboulant de leur tunnel et attaquant des soldats israéliens !
                        nous parlons la de crapules quasi de droits communs comme ils en existent chez les juifs israéliens mais qui ici bénéficie de la solidarité palestinienne !
                        c’est un fait je n’y peu rien !
                        et je vous met au défi de trouver une presse gazoui qui puisse s’en prendre aux dirigeants du hamas je me permet de vous rappeler qu’ils ont liquidé physiquement 
                        leurs opposants palestiniens du fatah !
                        c’est la des faits mon cher Omar !
                        et dénoncer le comportement inique d’Israël tout en se voilant pudiquement les yeux sur les exactions commissent par le hamas c’est de la tartuferie ou alors de l’approbation tacite au nom d’une solidarité religieuse malvenue !

                        Et je suis d’accord les 3 derniers gouvernements israéliens successifs ont tout fait pour empêcher l’existence d’un état palestinien viable et ceci avec l’accord tacite des gouvernements arabes de la région !
                        asinus




                      • COVADONGA722 COVADONGA722 7 août 2014 19:37

                         heh merde pas de bol , m’engueuler avec taktak ou omar d’accord mais me faire approuver par werner laferier , bad day guys ....


                      • Lord WTF ! Lord WTF ! 7 août 2014 19:44

                        well...shit happens...Ain’t nothin’ u can do... 


                      • Zeb_66 9 août 2014 13:15

                        @ covadonga

                        Les 3 crapules qui ont lynché 3 gamins juifs sont du mossad !

                        Israel est un régime fasciste parce que totalement dirigé par une

                        élite sioniste et fasciste.

                        Nous pourrons bientôt dire la même chose de la France dirigée

                        par une élite pro-sioniste et pourtant les lois et institutions françaises

                        ne sont pas « pour le moment » fasciste.

                        D’ailleurs les élites israéliennes et françaises s’entendent parfaitement

                        bien avec les élites terroristes et psychopathes américaines.


                      • Massada Massada 7 août 2014 07:55

                        Le cas d’Human Rights Watch qui accuse Israël d’avoir utilisé des fléchettes, s’aggrave de jour en jour. 


                        On a pas retrouvé les fléchettes en question. Il n’y a eu aucune conférence de presse des ONG pour les présenter. Les nuées de journalistes sur place n’en parlent pas. 

                        Il n’existe qu’une seule photo non sourcée qui circule sur les réseaux sociaux montrant 6 fléchettes dans une paume de main anonyme (des fléchettes comme celles utilisées massivement par les américains pendant la guerre du Vietnam). Hum, hum.

                        Le patron de Human Rights Watch se sent mal

                        • Zeb_66 9 août 2014 13:22

                          @Massada

                          Ah, mais si les preuves viennent des réseaux sociaux, alors c’est « béton ».

                          Les ricains eux-mêmes ont toutes les preuves de la culpabilité des séparatistes

                          ukrainiens : ils les ont récupérés sur facebouc, c’est dire !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès