Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > De l’Ukraine et de la Palestine

De l’Ukraine et de la Palestine

Jour après jour, la situation se dégrade en Ukraine. L’Est rentre lentement mais sûrement dans une guerre civile, comme le rapporte Jacques Sapir. Certains médias présentent le camp russe comme les méchants face à de gentils urkainiens pro-européens, au mépris de la réalité, mais aussi de toute objectivité.
 
Deux poids, deux mesures

Imaginons un instant qu’après une brève guerre, la Russie occupe l’intégralité de l’Ukraine, qu’elle la tienne sous sa coupe financière au point de pouvoir l’asphyxier du jour au lendemain, qu’elle construise un grand mur pour se protéger, avec une découpe qui ne suit pas toujours les frontières mais s’enfonce parfois aussi dans le territoire ukrainien, qu’elle développe des colonies de russes dans tout le territoire, dans des zones qui échappent complètement à l’administration ukrainienne, et protégées par des murs, et qu’au final, l’Etat ukrainien n’ait qu’un contrôle limité sur une minorité de son territoire, le reste étant directement administré par la Russie, depuis Moscou, avec une solide présence armée. Le tout étant aggravé par de nombreux morts de part et d’autre, poussant la Russie à des interventions armées.

Cette situation, c’est celle de la Palestine vis-à-vis de l’état d’Israël depuis plusieurs décennies. Que dirait-on si Poutine soutenait, de près ou de loin, l’implantation de colonies de russes dans la partie orientale de l’Ukraine ? Pourtant, la communauté internationale continue à laisser faire cela à Tel Aviv, au mépris de toutes les règles internationales et même du simple bon sens humain. Il y a quand même un deux poids deux mesures complètement ridicules dans le traitement de la crise ukrainienne. Même si Poutine n’est pas tout blanc, ce que je n’ai jamais cru, même si je reconnais qu’il défend l’intérêt de son pays, il est hallucinant de voir se rallumer un discours de la guerre froide dans certains médias, The Economist atteignant sans doute des sommets de ridicule en appelant quasiment à une guerre sainte.
 
La responsabilité de l’Europe et des Etats-Unis

C’est ainsi que Marie Jégo, dans le Monde, se demande  : « Que va faire Vladimir Poutine ? Seul maître à bord, il n'a pas à soumettre sa décision à un collège de responsables, comme c'était le cas à l'époque de l'invasion soviétique de l'Afghanistan en 1979, quand Leonid Brejnev avait dû écouter les arguments des autres membres du Politburo, l'exécutif soviétique ». En clair, Poutine serait pire Brejnev ! Pour information, même si elles sont loin d’être parfaites, il y a quand même des élections en Russie. Certes, Poutine n’est pas en ligne avec nos standards (au point que j’ai critiqué Marine Le Pen pour avoir clamé son admiration pour lui), mais cela ne devrait pas empêcher de prendre du recul. Et puis, les médias qui prennent partie de manière aussi caricaturale devraient veiller à ce qu’ils disent.

Par-delà le deux poids deux mesures avec les politiques d’Israël, les pays occidentaux sont triplement mal placés pour tenir ce discours. Le gouvernement qu’ils soutiennent de facto comporte de véritables néo-nazis, comme le pointe notamment Olivier Berruyer. Ensuite, il est difficile de ne pas voir la responsabilité de l’UE et des Etats-Unis dans la situation ukrainienne. C’est elle qui a exacerbé la volonté des ukrainiens russophiles, qui préfèrent finalement un retour dans la sphère d’influence russe que ce qu’on leur propose. Enfin, il est culotté de reprocher à la Russie ses pratiques après les attaques injustifiées et sanglantes en Afghanistan et en Irak, en contravention avec le droit international.

Bien sûr, comparaison n’est pas raison. Le contexte n’est pas le même. Mais, avant de désigner la Russie comme le méchant, nous ferions mieux de prendre un peu de recul : nous acceptons des comportements bien pires, ce qui relativise les critiques de The Economist, qui verse dans la russophobie de bas étages.


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Massada Massada 6 mai 2014 11:01

    Nous sommes tous des palestiniens smiley



    • jaja jaja 6 mai 2014 11:44

      Oui même Massada pourra l’être lorsque les Palestiniens auront recouvré leur terre, abattu le mur et accueilli les réfugiés chassés par la violence de la colonisation et de retour chez eux...
      L’État palestinien unique sur l’ensemble de la Palestine conquise par les armes en 1948 est la seule solution viable... Une Palestine désionisée, la société d’apartheid actuelle démantelée où juifs comme arabes jouiront des mêmes droits


    • jaja jaja 6 mai 2014 11:46

      Massada aura beaucoup à se faire pardonner... gageons que les Palestiniens seront plus généreux que leurs bourreaux actuels !


    • Massada Massada 6 mai 2014 13:22

      Vous avez vos fantasmes, nous avons la vie réelle et nous sommes les vainqueurs smiley



    • Massada Massada 6 mai 2014 13:34

      ah oui, pour votre info


      Les Juifs, étaient appelés « Palestiniens » avant 1948 et les Arabes refusaient en bloc cette appellation pour eux-mêmes, ils se nommaient alors tout simplement « Arabes », Syrien« ou appartenant à telle »tribu« , le terme Palestinien était péjoratif puisque porté par les Juifs...

      - le Jerusalem Post créé en 1932 s’appelait »The Palestine Post« jusqu’en 1948

      - la Banque Léoumi s’appelait »Anglo-Palestine Bank« , une banque juive.

      - L’Agence Juive, organe sioniste depuis 1929, s’appelait »l’Agence juive pour la Palestine« 

      - Créé en1936 par 70 Juifs palestiniens, des réfugiés juifs allemands fuyant les nazis, l’Orchestre Philharmonique d’Israël s’appelait »Palestine Symphony Orchestra".


    • jaja jaja 6 mai 2014 14:22

      Ce site qui comporte des milliers de photos de la Palestine avant l’occupation sioniste de 1948 peut vous être utile en vous évitant de nier l’évidence....
      http://www.palestineremembered.com/Jaffa/Jaffa/Picture14146.html

      Voici quelques citations de David Ben Gourion qui démontrent que la Palestine a été colonisée contre la volonté de ses habitants et par la force....

      « Si j’étais un leader Arabe, je ne signerais jamais un accord avec Israël. C’est normal ; nous avons pris leur pays. Il est vrai que Dieu nous l’a promis, mais comment cela pourrait-il les concerner ? Notre dieu n’est pas le leur.
      Il y a eu l’antisémitisme, les Nazis, Hitler, Auschwitz, mais était ce leur faute ? Ils ne voient qu’une seule chose : nous sommes venus et nous avons volé leurs terres. Pourquoi devraient t-ils accepter cela ? »
      David Ben-Gourion (le 1er Premier Ministre israélien) : Cité par Nahum Goldmann dans « le Paradoxe Juif », page 121

      « Ne nous cachons pas la vérité…. Politiquement nous sommes les agresseurs et ils se défendent. Ce pays est le leur, parce qu’ils y habitent, alors que nous venons nous y installer et de leur point de vue nous voulons les chasser de leur propre pays. Derrière le terrorisme (des Arabes) il y a un mouvement qui bien que primitif n’est pas dénué d’idéalisme et d’auto-sacrifice. »
      David Ben-Gourion : Cité page 91 du Triangle Fatidique de Chomsky

      Et ce salopard de conclure :
      « Nous devons tout faire pour nous assurer qu’ils (les Palestiniens) ne reviendront jamais. »
      David Ben-Gourion, dans son journal, 18 Juillet 1948, cité dans le livre de Michael Bar Zohar : « Ben-Gourion : le Prophète Armé », Prentice-Hall, 1967, p. 157.


    • Massada Massada 6 mai 2014 14:38

      Ramassis de fausses déclarations récupérés sur des sites antisionistes.

      Aucun intérêt !
      En attendant Israël existe, prospère et fêtes ses 66 ans de réussites.
       Tempestez, tapez du pied autant que vous voulez, le futur nous appartient.




    • jaja jaja 6 mai 2014 14:47

      Ici les citations écoeurantes de tous les leaders sionistes, Ben Gourion, Jabotinsky, Moshe Sharett, Begin, Weizmann, Herzl etc...et qui sont incontestables contrairement à ce que vous dites...en anglais malheureusement...mais si quelqu’un a le temps de traduire ou d’aller chercher les traductions existantes....
      http://www.palestineremembered.com/Acre/Famous-Zionist-Quotes/Story637.html


    • Massada Massada 6 mai 2014 14:55

      LOL 


      et les déclarations arabes les plus écœurantes se trouvent sur les sites sionistes smiley

      on va loin avec ça !


    • jaja jaja 6 mai 2014 14:58

      En effet ça ne mène pas loin ! Rien qu’au point de départ déterminant qui est l’agresseur et qui est l’agressé !


    • CASS. CASS. 7 mai 2014 00:37

      les seuls is ra elites adeptent de l’entité isra el restants et n’ayant pas été convertis au fil du temps sont les samaritains et il en reste vraiment très peu, ils parlent l’ancien dit hébreux qui en fait est de l’assyrien. Les massada and co sont des ahskénazis rothschildiens descendants de kazars etc qui ont été pharisaÏsés prosélytes à partir du 8éme siécle de notre ére par les bons soins d’un certain flavius joseph, ces pharisaÏsés pratiquaient avant leur conversion une religion dites du phallus, sans parler de tous leurs mefaits avec l’aide des huns mongoles et cie, ces rothschildiens and co SIONISTES qui n’ont pas hésité à mettre au pouvoir leur pantin jacob hitler et aussi organisé le financement du nazisme, et ainsi s’en prendre aux 98% de juifs d’europe de l’est qui étaient communistes. roth/rouge. ce ISRAEL est la pire des impostures et escroquerie DE TOUS LES TEMPS uniquement basée sur le mensonge le terrorisme le vol et le pillage.La knesset est régie par la même loi que celle employée par leurs nazis jacob hitler ; le mot jew ne date que de 1776 fut inventé par des english angles saxons winsordiens, le mot jew est une falsification, puis ce nouveau mot fut introduit dans la bible imprimées par millier à grand renfort de financement par la caste des rothschildiens and co usuriers . Arabe = habitantsd’arabie saoudite de création english angles saxons. à ne pas confondre avec arabophonisés qui ne sont pas des arabes.


    • OMAR 7 mai 2014 11:19

      Omar33


      @Massada

      Il y a Mr. Luc Laurent Salvador qui vient de publier un article sur les juifs dans Agora d’aujourd’hui 06.05.14

      Étrange ton absence dans les débats...
      Surtout quand l’auteur est un juif qui ne partage pas effronterie, ta suffisance et ton mépris de l’Autre...

    • scylax 6 mai 2014 12:04

      En bon gaulliste, Pinsolle est toujoursen faveur de l’adversaire, où qu’il soit, quel qu’il soit.


      • OMAR 6 mai 2014 18:51

        Omar33


        scylax,

              vous auriez fait un excellent pétainiste.....

      • scylax 7 mai 2014 17:18

        S’il vous a échappé que de Gaulle n’a rien à voir avec les gaullistes d’après 1969, c’est que vous êtes incurable.


      • marcdouziech 6 mai 2014 13:55

        http://www.les-crises.fr/les-juifs-d-odessa-se-preparent-a-une-evacuation/# !prettyPhoto


        Et maintenant, il dit quoi Massada ?
        Il va dire quoi David Cohen, chargé des sanctions contre la Russie ?

        • doctorix doctorix 6 mai 2014 16:17

          Il ressort de tout cela que les juifs ont moins à craindre des Russes que du gouvernement faciste de Kiev. Ce n’est pas une surprise.

          On sait aussi qu’Israël est très favorable au transfert d’un maximum de juifs en Israël, afin de compenser sa faible natalité face à la démographie galopante des Palestiniens.
          Israël a donc tout interêt à favoriser la guerre civile en Ukraine, ce qu’elle fait par l’intermédiaire de son larbin l’Oncle Sam.
          Vivement la chute du dollar et la fin de l’empire, que ces deux enfants gatés mal élevés finissent d’emmerder la planète...

        • antyreac 6 mai 2014 18:41

          Votre fiévreuse imagination doit vous rendre malade .Consultez d’urgence un spécialiste,

          ça se soigne.

        • paul 6 mai 2014 17:53

          Le meilleur exemple du deux poids deux mesures dans les médias, vient de se produire :
          le 2 mai à Odessa : 40 séparatistes (au moins) pro-russes ont été brulés vifs par les « révolutionnaires » pro-UE , parmi lesquels des néonazis intégrés aux putschistes de Kiev.
          Ce drame devant une police sans réaction, n’a suscité que peu de réactions .
          Tout juste si Ashton pour l’UE prévoit une commission d’enquête, alors que les responsables sont connus, photos et vidéos à l’appui. Résultat dans 6 mois ?
          Les médias occidentaux et en particulier français, viennent de signer leur déchéance : ils sont complices avec ce gouvernement, d’une guerre civile et peut être pire .


            • antyreac 6 mai 2014 18:45

              A force des lire des torches cul on devient zinzin....


            • Mr Mimose Mr Mimose 7 mai 2014 07:02

              Cette news vient de ce torche cul, le lien de proudhon n’est qu’une reprise.


            • coinfinger 6 mai 2014 18:54

              Poutine aurait tord d’occuper toute l’Ukhraine , il serait plus judicieux
              de laisser une partie gérée par les autochtones ,genre Bantoustan ,pour payer la dette à l’Europe .


              • Proudhon Proudhon 6 mai 2014 19:00

                @antyrea et massada - un article du monde juif.info

                Ukraine : lettre ouverte à Bernard-Henri Lévy


                • antyreac 6 mai 2014 19:33

                  J’ai déjà dit

                  A force de lire les torches cul on devient zinzin.....




                • Furax Furax 6 mai 2014 20:05

                  Pour notre inimitable BHL, deux documents :
                  celui-ci présente les oeuvres (attention images très dures sur les deux liens) de ses amis du Maïdan :
                  http://reseauinternational.net/odessa-un-simulacre-dincendie-pour-couvrir-lexecution-dun-des-plus-atroces-massacres-jamais-
                  et celui-ci celles de ses amis de l’armée israëlienne :
                  https://www.google.fr/search?q=phosphore+gaza&client=firefox-a&hs=Jzy&rls=org.mozilla:fr:official&channel=sb&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=SBZlU8C_G5Sa1AWUtIHYCA&ved=0CAgQ_AUoAQ&biw=1189&bih=556
                  Pour notre éminent humaniste, il y a bien un lien étroit entre Ukraine et palestine, non ?


                • berry 6 mai 2014 23:27

                  Un compte-rendu des évènements de vendredi à Odessa par Russia Today :

                  http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/05/les-provocations-ont-mal-tourne-un.html#more
                  Il y a bien une collusion entre les milices armées de Kiev et une partie de la police.
                   

                  Sur une autre vidéo, des policiers ukrainiens refusent d’obéir et jettent leurs boucliers à terre.
                  http://www.youtube.com/watch?v=k18w4dI8cxY


                    • eric 7 mai 2014 09:28

                      Ce n’est pas parce qu’il se passe quelque chose qui attire l’attention des médias dans le monde, que tous le monde doit se croire obliger de prendre des positions tranchées en toute méconnaissance de cause.
                      La vérité vraie de ces zones, en dehors des parties annexées par l’Urss après la seconde guerre mondiale, c’est qu’il s’agit fondamentalement d’un même peuple « soviétique ». En témoignent les taux de mariage mixte, entre citoyens, formellement répertoriés dans leur passeport soviétique comme « ukrainiens » et ceux ou la mention « russe » était portée a la rubrique nationalité. Ceci étant symbolisé peut être par les deux figures représentant pour les observateurs extérieur, un mythique choix pro ukrainien occidental ou pro russe, Ianukovitch et Iushenko. Consulter leur cv est révélateur.
                      Cette mixite, maximale dans la sphère multiethnique et multiculturelle soviétique, et en soi la preuve qu’on a affairre a une sorte de guerre civile naissante et non a un conflit entre un impérialisme russe et une Ukraine qui serait par essence une autre entité nationale.
                      Allez comparer avec le taux de mariage mixte israelo palestinien avant de faire des comparaisons absurdes.
                      Les gens qui sont en ce moment en train de mourir, partagent le même amour pour tchibourashka, spakoine noch malishi, samagonshiki, les poèmes de Barto etc...
                      Du reste, lors du référendum organisé par Gorbachev et contrôlé par des observateurs extérieurs, l’Ukraine, comme la Biélorussie, s’étaient prononcées pour le maintient de l’Union.

                      Mais qu’importe.
                      Ce qui est le plus troublant dans cette histoire, c’est l’espèce d’incohérence des ténors de la politique occidentale et en particulier d’Obama et Hollande.

                      On peut penser ce que l’on veut de Poutine, de la Russie, de l’Ukraine, de pravi sektor ou des nationalistes russes. On peut essayer de distinguer lesquels sont les plus fols dinguos des deux et en quoi ils différeraient fondamentalement dans leurs délires respectifs, qui sont assez largement comparables a bien des égards, au point qu’on est en droit de se demander si cela ne marque pas justement leur appartenance a une même sphère culturelle. On a même le droit de s’imaginer que Poutine attend de Dougine des idées ou des conseils.

                      Mais comment les leaders de « progrès », les Obama, les Hollande, de l’ouest peuvent ils faire preuve d’autant d’incohérence intellectuelle sur le plan des principes ? Pourquoi était-ce très bien que les peuples Tchèques et Slovaques décident pacifiquement de se séparer, que Mayotte choisisse la France, que le Québec ou l’Écosse aient le droit d’organiser des référendums, mais des lors qu’on parle de russes, cela deviendrait de l’impérialisme ?
                      Je parlai hier avec un copain qui lui aussi a vécu en Russie. Il admet bien que Donetsk, Simferopol, etc sont fondamentalement des villes russes et que si elles désirent réintégrer la mère patrie, il sera difficile de les en empêcher éternellement, mais même lui considère qu’Odessa devrait être maintenue en Ukraine pour « assurer un débouché maritime a ce qui restera de ce pays..... » Comme si la Suisse avait besoin d’un port pour exister, comme si on était au 18 eme siècle et comme si le coup des débouchés maritimes de la Pologne ne nous avait pas déjà coûté assez cher dans un passé pas si vieux que cela.

                      Le principal enseignement de cet épisode, c’est la confirmation que les progressistes occidentaux sont des gens assez largement dépourvu de principe, d’éthique et sans doute même d’intelligence. Espérons que Merkel et Cameron parviendront a calmer ces excites.


                        • mortelune mortelune 9 mai 2014 06:58

                          Le // avec Israël est implacable de bon sens...


                          • jacques casamarta 11 mai 2014 21:45

                            Nous sommes et sur de nombreuses questions victimes de la désinformation. Avec l.Ukraine, c’est une nouvelle fois le cas....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès