Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > De la néo-dictature en Occident

De la néo-dictature en Occident

 "Barack Obama a signé, mardi 10 juillet, un décret présidentiel critiqué, redéfinissant le rôle des agences de communication en cas de catastrophe naturelle ou de menace à la sûreté nationale. Après avoir établi que "le gouvernement fédéral doit avoir les moyens de communiquer à tout moment et en toutes circonstances pour assurer ses missions les plus urgentes et essentielles", ce texte précise les mesures qui peuvent être prises.

 Le point 5.2 est notamment critiqué par les associations de défense de la vie privée des internautes, puisqu'il confie au secrétaire à la sécurité intérieure des Etats-Unis "la supervision du développement, des tests, de la mise en œuvre et de l'entretien" des mesures d'urgence mises en place par plusieurs relais de communication, y compris sur "les réseaux de communication non militaires", autrement dit l'Internet fourni au grand public."

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/07/11/obama-signe-un-decret-controverse-sur-le-controle-d-internet-en-cas-de-catastrophe_1732006_651865.html

 Avec Obama, les naïfs qui nous annonçaient la fin de la politique de Bush fils et des néo-cons, les mêmes naïfs qui ici en France scandaient il y a peu encore que "le changement, c'est maintenant", se retrouvent à essayer de manifester entre coups de matraques et incarcérations forcées sur le sol du Pays de la liberté !

 Ce bon Obama largement financé en 2008 par la Goldman Sachs et la JP MorganChase (cette banque qui peut s'offrir le service d'ordre de la police de New York quand ça chauffe un peu trop à son goût à Wall Street moyennant un petit chèque de 4,6 millions de dollars : http://www.jpmorganchase.com/corporate/Home/article/ny-13.htm), qui après avoir signé, "malgré quelques réserves" le National Defense Authorization Act (http://blogs.mediapart.fr/blog/vincent-verschoore/180112/usa-obama-ndaa-et-la-derive-totalitaire) le 31 décembre 2011 (ça ne s'invente pas !), vient de signer un nouveau décret autorisant, "en cas de catastrophe naturelle ou de menace à la sûreté nationale", tout simplement le contrôle de l'internet par les services compétents de l'Etat Fédéral.

 Ce nouveau texte n'est qu'un des éléments d'un bien plus vaste projet. En effet, la dernière pierre du plus grand et du plus performant complexe de surveillance mondiale de la NSA sera bientôt posée. Ce centre devra être opérationnel en septembre 2013 pour un coût de plus de 2 milliards de dollars, l'estimation de la seule facture énergétique annuelle étant d'ores et déjà de 40 millions de dollars !

 Ce centre situé à Bluffdale dans l'Utah "va espionner la planète en permanence. Il pourra intercepter n'importe quel message électronique, toutes les requêtes sur Google, la moindre note de restaurant, tous nos achats dès lors qu'ils transitent par un système informatique, toutes les informations numérisées à travers le monde. Il pourra analyser simultanément l'équivalent de mille millions de milliards de livres de 500 pages" ! (http://www.franceinfo.fr/societe/l-histoire-du-jour/dans-l-utah-les-etats-unis-construisent-un-centre-d-espionnage-geant-595745-2012-04-24)

 Et ne parlons même pas des bruits et des rumeurs concernant par exemple les camps de la FEMA qui seraient, selon certains, destinés à emprisonner des centaines de milliers de citoyens en cas de reprise en main "musclée" du pays (http://www.youtube.com/watch?v=nBR_4v2jSX8), ou encore de l'implantation de puces RFID aux futurs bénéficiaires de la réforme santé d'Obama (http://www.youtube.com/watch?v=eyA0u2J8WUU).

 L'avenir démocratique de l'occident s'annonce mal, très mal. Entre des pays endettés jusqu'au cou (voire déjà engloutis pour certains) qui ne survivent que sous perfusion, des monnaies qui craquent et qui menacent de s'effondrer, une désindustrialisation galopante, un chômage de masse qui ne baisse plus et tend presque partout à augmenter, comment peut-on envisager l'avenir de nos sociétés occidentales et le maintien de nos droits et de nos libertés déjà bien entamés, même ici en Europe (voir à ce sujet : http://www.gizmodo.fr/2012/07/05/pire-que-acta-indect.html). Et les américains qui sont au cœur de ce système global qui s'effondre en ont certainement une meilleure conscience que nous en Europe. Raison pour laquelle le pouvoir (pas Obama hein, je parle des vrais pouvoirs) organise déjà ses moyens de survie, de transition et de perpétuation.

 Finissons par cet extrait prophétique du discours d'adieu d'Eisenhower prononcé le 17 janvier 1961 :

 "Cette conjonction d'une immense institution militaire et d'une grande industrie de l'armement est nouvelle dans l'expérience américaine. Son influence totale, économique, politique, spirituelle même, est ressentie dans chaque ville, dans chaque Parlement d'Etat, dans chaque bureau du Gouvernement fédéral. Nous reconnaissons le besoin impératif de ce développement. Mais nous ne devons pas manquer de comprendre ses graves implications. Notre labeur, nos ressources, nos gagne-pain… tous sont impliqués ; ainsi en va-t-il de la structure même de notre société.
 Dans les assemblées du gouvernement, nous devons donc nous garder de toute influence injustifiée, qu'elle ait ou non été sollicitée, exercée par le complexe militaro-industriel. Le risque potentiel d'une désastreuse ascension d'un pouvoir illégitime existe et persistera. Nous ne devons jamais laisser le poids de cette combinaison mettre en danger nos libertés et nos processus démocratiques. Nous ne devrions jamais rien prendre pour argent comptant. Seule une communauté de citoyens prompts à la réaction et bien informés pourra imposer un véritable entrelacement de l'énorme machinerie industrielle et militaire de la défense avec nos méthodes et nos buts pacifiques, de telle sorte que sécurité et liberté puissent prospérer ensemble."


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Scual 12 juillet 2012 07:09

    Effectivement les USA sont devenu une dictature fasciste.

    Je pense que nous devrions demander le départ de la famille Obama, et faire une réunion de crise du conseil de sécurité afin de réfléchir à une intervention militaire pour faire tomber le régime de Barack Obama.

    Quoi... c’est bien ça qu’on fait avec les autres non ?


    • gaijin gaijin 12 juillet 2012 09:00

      mais non, mais non .....
      les usa ne sont pas « devenus » ils le sont tout simplement
      a la même époque ou gran pa bush commerçait avec le fureur les états unis pratiquaient l’eugénisme stérilisaient des femmes contre leur gré pratiquaient la ségrégation raciale et enfermaient une partie de leur population dans des camps de la mort depuis bien avant leur cousins germains ........
      on essaie de nous faire croire que la vie c’est les bons contre les méchants comme dans les western
      et que bruce willis est là pour sauver le monde .....
      la réalité c’est qu’il n’y a que des méchants qui essaient de dominer le monde ....


    • JL JL 12 juillet 2012 10:28

      Je confirme, bruce willis est là pour sauver le monde ! Essayez de prouver le contraire !

      Bon, d’accord, il n’a pas pu empêcher le tsunami qui a détruit le Japon, mais mettez vous à sa place : il a ses priorités qu’on ne connait pas : « Les voies de la providence sont impénétrables. »


    • gaijin gaijin 12 juillet 2012 11:26

      JL
      les voies de bruce willis sont impénétrables ?
      tant mieux pour lui ......


    • JL JL 12 juillet 2012 11:40

      gaijin,

      en vérité, j’ai fait un lien entre votre post sur Bruce Willis et celui- de Katakakito qui demande : « Les US programmeraient-ils une catastrophe naturelle ? »


    • Scual 12 juillet 2012 14:32

      ... et si Bruce Willis fait défaut, ils n’hésiteront pas à utiliser la dissuasion Chuck Norris.


    • Leo Le Sage 12 juillet 2012 08:55

      @AUTEUR/Anaxandre
      Vous dites : « En effet, la dernière pierre du plus grand et du plus performant complexe de surveillance mondiale de la NSA sera bientôt posée »
      Ce n’est pas nouveau, c’est une amélioration d’echellon...
      La NSA fait simplement son boulot je ne vois rien de bizarre.
      Si au contraire, vous écrivez : ils arrêtent, là ce serait un scoop...

      La France aussi écoute beaucoup...

      Vous dites : « l’implantation de puces RFID aux futurs bénéficiaires de la réforme santé d’Obama »
      La carte vitale, version US. Rien d’étrange, mais horrible.
      C’est probablement leur façon de décourager l’usage de l’Obama Care ?
       

      @Par Scual (xxx.xxx.xxx.84) 12 juillet 07:09
      Vous dites : « nous devrions demander le départ de la famille Obama »
      Je préfère qu’il reste, car il y a pire...
       
       
      Mon avis
      Croire que Obama est la cause du problème est une erreur.
      (C’est l’impression que vous donnez...)
      Le problème ai-je déjà dit dans d’autres articles c’est que ce n’est pas le Président des USA qui dirige mais la CIA.
       

      Cordialement

      Leo Le Sage


      • katakakito 12 juillet 2012 10:00

        Les US programmeraient-ils une catastrophe naturelle ?


        • Anaxandre Anaxandre 12 juillet 2012 13:18

           313 millions d’habitants dont 50 millions de pauvres, près de 2 millions d’enfants SDF, et cetera. Ce pays ne supportera pas un nouveau séisme économique sans violence. La classe dominante s’y prépare...


        • JL JL 12 juillet 2012 10:28

          Bonjour,

          vous écrivez : « Entre des pays endettés jusqu’au cou (voire déjà engloutis pour certains) qui ne survivent que sous perfusion »

          Facile de dire que le malade survit grâce à la perfusion : encore faut-il préciser que s’il crève d’inanition c’est qu’on lui a, au préalable, sucé tout son sang !
           


          • Anaxandre Anaxandre 12 juillet 2012 13:23

             Je n’ai pas écrit un article sur la Loi de 73 ou sur Maastricht, sinon nous aurions certainement été assez d’accord sur le racket de la Banque.


            • lsga lsga 12 juillet 2012 23:10

              N’oublions pas que la 5ème République n’était pas non plus un grand exemple de démocratie :


              De Gaulle s’est attribué les pleins pouvoir pendant de longues années, et la police a fait de nombreux morts sur cette période.


              L’Europe, aussi imparfaite soit-elle, représente quand-même un progrès démocratique par rapport à la Vème République. 

              Les vrais militants d’extrême gauche comme Julien Coupa savent ce que la Commission Européenne des droits de l’Homme est préférable à la Cour de Cassation. 


              • JP94 13 juillet 2012 02:12

                De plus en plus , il s’opère ici une prise de conscience à ce sujet .
                Ouaih ,il est temps d’aller sauver les citoyens états-uniens de leur dictature car apparemment eux-mêmes n’en ont pas le pouvoir .

                Déjà qu’ils ont des taux de participation à 25% aux élections ... ( j’avais lu cela il y a bien longtemps ) .

                Et puis ça rendrait service au monde . Il y a pire c’est sûr mais le pire est l’alibi du moins pire .

                On a un peu cela aussi . On a viré le pire , on voulait du changement et tout s’envole comme les promesses d’Obama .On a la règle d’or et la politique libérale européenne sorties par la grande porte et revenues par la petite porte . Et en plus il faudrait applaudir à cette politique qui laisse tout pouvoir à Wall Street ou à la Finance .

                Le terrorisme a bon dos pour faire ici et là des lois liberticides qui finalement précèdent la crise ... y aurait-il corrélation ?

                Mais l’UE a donné son assentiment à une requête US qui réclamait l’accès à nos données bancaires : nous sommes donc tous des terroristes en puissance , musulmans ou non .
                Il n’y a pas que les citoyens US qui sont visés . mais nos gouvernants nous jettent en pâture à leurs confrères d’outre-Atlantique ... de là à en déduire que l’OTAN est déjà une arme contre l’Occident ... enfin ses citoyens .

                Nous reproduisons ici les travers de là-bas ...et en plus cela nous met en dépendance d’un gouvernement que nous ne contrôlons pas du tout .Mais il sert à nous contrôler . Nous sommes prévenus : tout pays rebelle sera menacé d’occupation . Tout gouvernement allié livrera à cette puissance étrangère des citoyens que celle-ci réclame , alors qu’elle pratique la torture ...

                Mais c’est notre liberté qu’on sauve malgré nous , alors de quoi se plaindre ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès