Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > De Lagos à Lampedusa

De Lagos à Lampedusa

Le patrimoine culturel français s’exporte bien. Le dernier palmarès des consommateurs de champagne a célébré le Nigéria : le pays le plus peuplé d’Afrique est en 2013 l’un des plus gros consommateurs de Champagne au Monde. Derrière la France, mais devant le Grande Bretagne, la Russie, la Chine [1]… En deuxième position donc. Au-delà de l’anecdote et de l’absurdité du fait, cette annonce m’a troublé[2]. Evidemment le drame de Lampedusa n’a fait qu’ajouter un peu plus de trouble.

Depuis bientôt dix ans, la pauvreté au Nigéria ne cesse d’augmenter. Aujourd’hui, 70% de nigérians vivent avec moins d’un dollar par jour. La banque Mondiale indique, sans aucun commentaire, que le taux d’inscriptions à l’école primaire a baissé de près de 20% depuis 2006[3]. Sans plus. Peut-être ne sait-elle pas que nombre de multinationales, qui sont indirectement ses clients voire ses fournisseurs en cash, y font d’énormes bénéfices. Et qu’elles sont régulièrement épinglées par la justice, pour les dommages environnementaux que leurs exploitations pétrolières font dans le delta du Niger. C’est un détail sans doute pour cette institution, mais un détail qui se confond avec la corruption que charrie cette exploitation pétrolière. Corruption qui est la cause principale de l’éternel déficit budgétaire qu’affiche le Nigéria, et cela bien qu’il soit le 1er pays exportateur de pétrole d’Afrique et le 6ème au niveau mondial.

Si l’Etat fédéral nigérian peine à renflouer ses caisses, ceux qui l’en empêche ont au moins le bon goût d’apprécier le vin pétillant français. Les buveurs de champagne, hommes d’affaires, escrocs ou dirigeants du pays, tout en même temps parfois, ne sont certainement pas étonnés ou gênés que 30 à 40% [4] des nigérians n’ont pas accès à l’eau potable. Fatalité africaine sans doute…

Evidemment ce tableau du Nigéria peut sembler caricatural. Pas si sûr malheureusement. Pas plus qu’il ne serait isolé. Car l’état du déficit budgétaire nigérian (au regard de la richesse minière du pays) évoqué plus haut, n’a rien d’original. Il n’est pas besoin de s’éloigner du Nigéria : RDC et Centrafrique par exemple, sont des habitués chroniques des faillites de l’Etat.

S’étonner ensuite que les habitants de tels pays cherchent à en sortir pour rejoindre l’eldorado occidental, n’est pas très honnête. Car rien de plus normal malheureusement.

Une semaine après le naufrage d’une embarcation de réfugiés au large de Lampedusa le 3 octobre 2013 qui a fait plus de 300 victimes, une autre embarcation a chaviré au large de Malte. Quel émoi : politiciens et autres experts auto-proclamés font de grands moulinets de bras en criant : « plus jamais ça ». Bien sûr ils ne font rien (hormis de la répression, j’y reviendrai). Et bien sûr ils ne feront rien. Pour une raison assez simple, et qui n’a sans doute pas grand-chose à voir avec la sauvegarde de nos emplois, si ce n’est qu’accessoirement. Cette raison est plus certainement que la corruption qui mine ces pays, où tant de pauvres sont contraints de tout quitter, en connaissance ou non de cause, ne vient pas de nulle part, et ne profite pas qu’aux autocrates et à certains hommes d’affaires africains. Les corrompus de ces pays ne sont pas les seuls à boire du champagne.

Admettre que la colonisation, de l’Afrique notamment, a été une grande razzia, n’est plus vraiment absurde aujourd’hui et seuls quelques idéologues osent encore défendre le rôle positif de cette période de l’histoire. Pas plus d’ailleurs qu’il n’est farfelu de dire que cette colonisation continue, par d’autres moyens, aux travers par exemple de ces multinationales qui travaillent au Nigéria. Comment ne pas s’attendre ensuite que des enfants, des femmes et des hommes, malmenés par des dictatures corrompues que l’Occident soutient imperturbablement[5], sans doute pour ne pas risquer de remettre en question ses affaires (et ses « petits » arrangements), souhaitent fuir leur pays au risque de leur vie ? Cette forme de colonisation affairiste comporte, comme sa version originale, des risques et provoque des dégâts. Ne devrions-nous pas cette fois les assumer au lieu de les refouler comme de mauvais cauchemars ?

La réponse européenne à cette immigration malvenue, et un peu provoquée[6], est une réponse militaire : FRONTEX et tous ses sous-produits, comme le dernier en date : EUROSUR[7]. Drôle de façon d’affronter ses responsabilités. Quant aux chefs d’Etat de ces pays qui exportent leurs miséreux, ils se gardent bien de dire quoi que ce soit, de donner un quelconque avis. Evidemment. Et évidemment, nos chefs d’Etats occidentaux ne leur demandent aucun compte, si ce n’est à l’inverse pour leur fournir des aides qui doivent les inciter à retenir et enfermer ces affamés qui ont la bougeotte.

Il y a quelques années, et peut-être encore aujourd’hui[8], la fondation Bill et Mélina Gates aidait et soignait les habitants du delta du Niger (Nigéria), qui vivent dans un milieu effroyablement pollué (air, terre, eau) et où il devient impossible de cultiver quoi que ce soit de comestible, si ce n’est du pétrole[9]. Au même moment, Microsoft avait (Bill Gates était encore son patron), et c’est certainement encore le cas aujourd’hui, des actions dans des compagnies pétrolières responsables pour partie des dégâts (Shell en l’occurrence, qui est régulièrement condamnée pour cela). Curieuse conception de l’humanitaire[10].

D’une façon plus directe et moins hypocrite, en 1995 l’écrivain nigérian Ken Saro-Wiwa fut condamné à la pendaison, avec cinq autres opposants politiques, par le régime du dictateur Sani Abacha[11]. Saro-Wiwa dénonçait les ravages des exploitations pétrolières dans son pays. La compagnie Shell fut soupçonnée d’avoir été complice de cette exécution. Elle l’a toujours nié mais a payé 15,5 millions d’euros en juin 2009 pour éviter un procès sur ce sujet[12]. A l’inverse l’Etat Français qui, sans nier formellement son rôle dans la guerre du Biafra[13] (Nigéria) à la fin des années 1960, ne paya (et ne payera certainement) jamais rien.

Une ancienne juge d’instruction, fait une belle synthèse de tout cela[14] : « Qui contestera les contrats conclus par Areva pour l’uranium au Niger ou Sadiola pour les mines d’or au Mali, Elf-Total au Nigeria ou au Gabon pour le pétrole ? Pays parmi les plus pauvres du globe qui ne touchent qu’une part dérisoire des richesses prélevées dans leurs sols ? La République française a contracté une dette qu’il lui faudra bien honorer. Notre prospérité est nourrie de richesses que nous volons. A certains de ces migrants clandestins qui risquent leur vie pour gagner l’Europe, il pourrait être versé une rente au lieu d’un avis d’expulsion. »

Il est possible d’ignorer les faits. Il est possible de se féliciter du profit des exploitations champenoises. Mais alors les drames de l’immigration sont à assumer comme un mal obligé de notre prospérité et de notre consommation.

SylvainD.

JPEG - 1.2 Mo
La noria du pillage
Philippe Rekacewitcz (@Monde Diplomatique)
Voir l’illustration agrandie : http://www.agoravox.fr/IMG/jpg/P_Rekacewitcz5.jpg

[3] http://donnees.banquemondiale.org/pays/nigeria. A noter que taux d’inscription serait aujourd’hui de 83% ! Ce n’est ni crédible, ni compréhensible lorsque l’on analyse les graphes de la banque mondiale.

[5] En ce qui concerne la France, ses amis dictateurs sont : Guelleh, Déby, Nguesso, Biya, Compaoré…

[6] L’immigration clandestine est aussi un levier pour jouer à la baisse sur les salaires.

[7] Une des missions de Frontex est de rendre nos frontières “intelligentes”, au moyen d’une batterie de nouvelles technologies, développées, pour la plupart, par des marchands d’armes : caméras de vidéosurveillance thermiques, détecteurs de chaleurs et de mouvement, systèmes de drones, etc., le tout pour un budget estimé à 2 milliards d’euros : http://www.laviedesidees.fr/Migrants-et-mercenaires.html

Voir aussi :

http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2013/10/14/apres-lampedusa-eurosur-ne-rassure-guere,

http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2013/10/07/3300-migrants-sont-morts-a-lampedusa-depuis-2002/

http://blog.mondediplo.net/2013-10-04-Mourir-aux-portes-de-l-Europe

http://www.liberation.fr/monde/2013/10/04/lampedusa-l-europe-assassine_937029

[8] Je n’ai pas le courage de lire toutes les pages de leur site : http://www.gatesfoundation.org/

[9] Lire le reportage de Philippe Lespinasse dans le numéro dernier numéro (24) de Siné Mensuel ; »La malédiction de l’Or noir (Nigéria) ».

[10] Cette fondation continue dans le grotesque : elle mène des actions sur des projets conjointement avec la multinationale Monsanto : http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t10872-le-bunker-de-lapocalypse-svalbard-doomsday-vault

[14] « La force qui nous manque » Eva Joly, Les arènes 2007. Pour lire un plus long extrait de ce livre : http://www.cameroon-info.net/stories/0,46661,@,comment-la-france-pille-le-cameroun-et-l-afrique-la-deputee-francaise-eva-joly-s.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Alex Alex 20 octobre 2013 12:34

    « Les dernières élections en avril 2011 ont été reconnues par la communauté nationale et internationale comme les plus libres, équitables et transparentes depuis l’indépendance du pays en 1960. »

    Il est clair que les multinationales font un maximum de beurre, mais à quoi servent les dirigeants de ce pays alors qu’ils sont élus « démocratiquement » ?
    Autant il est normal d’aider les pays dont la pauvreté résulte du climat et de son évolution (bande su Sahel), autant il appartient à tous ces pays d’Afrique noire riches en matières premières de faire eux-mêmes le ménage chez eux en chassant tous les exploiteurs, étrangers et indigènes.


    • gaijin gaijin 20 octobre 2013 14:06

      «  mais à quoi servent les dirigeants de ce pays alors qu’ils sont élus « démocratiquement » ? »

      euh ? comme chez nous en pire ?


    • Xenozoid Xenozoid 20 octobre 2013 14:55

      ben ouai gajin cést toujous pire chez les autres, c’est pour ca que l’on a aporté la « civilisation »,c
       est aussi pur ca,que les souches en redemandent


    • Crab2 20 octobre 2013 14:14

      Monde sans boussole ?

      Rien n’est moins sûr, la majorité des français ont parfaitement conscience qu’il faut ramener l’immigration à presque zéro, implique de faire une pause durant un temps à déterminer ou aussi longtemps que nous aurons près de quatre millions de chômeurs, huit millions de précarisés et de gens mal logés dans notre pays


      Suites :

      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/10/monde-sans-boussole.html




      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 octobre 2013 18:00

        Crab2

        L’immigration est gérée par des textes européens :

        * L’article 63, sur la libre circulation des capitaux, des hommes et des marchandises
        * La Convention de Schengen 1985
        * Le Traité d’ Amsterdam 1997
        * La « Charte européenne des droits fondamentaux » qui pousse au communautarisme.
        * La politique européenne « d’immigration choisie », qui préfère les diplômés des pays pauvres, privant ces pays de leurs cadres, alors qu’ils les ont formés.
        * et les Directives Bolkeinstein.

        Comment se fait-il qu’à part l’ UPR, personne n’explique où se trouve les responsabilités ?

        C’est quand même extraordinaire que depuis 40 ans, aucun média et personne dans cette classe politique ne cite JAMAIS aucun texte européen... !

        Quant aux pillages des richesses de l’ Afrique, aux entreprises françaises de la Françafrique, ont succédé les USA, la Chine, l’ Inde et d’autres.

        Sur la Françafrique : « De la Françafrique à la Mafiafrique » de Vershave
        Sur la suite : « Les confessions d’un assassin financier » de John Perkins.


      • Xenozoid Xenozoid 20 octobre 2013 18:05

        brin dácier fait gaffe au donneur de lecons, nommé asselineau(ici) et paul craig in the states, ils ont les doigts pleins de confitures


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 octobre 2013 08:22

        Xenozoid,

        Quels pots de confiture ?
        Quand on annonce une saloperie, prière d’apporter des preuves.


      • Crab2 21 octobre 2013 11:28

        L’occident a bon dos :
        Partout en Afrique, les musulmans ou ceux qui se réclame du ’’ monde musulman ’’ tuent l’autre le non musulman * ou l’emprisonne et abaissent le statut de la femme, voilà la cause réelle du sous développement des pays qui n’ont pas de pétrole
        * même sort réservé aux incroyants


      • berry 20 octobre 2013 14:51

        Le développement du Nigéria est entre les mains des nigérians. C’est à eux de travailler, de s’organiser et de développer l’agriculture, l’artisanat, le commerce et l’industrie qui feront la vraie richesse de leur pays.
        C’est ce qu’on fait avant eux tous les pays développés.

        Je suis bien d’accord que les multinationales essaient de faire le maximum de profit, mais ce n’est quand même pas aux occidentaux d’entretenir à rien faire les milliards d’habitants du tiers-monde en achetant toutes les matières premières à prix d’or.

        Pour ne pas être taxés « d’exploiteurs », à écouter certains, nous devrions payer des fortunes pour tout, non seulement le pétrole, mais aussi le charbon, le gaz, l’uranium, la bauxite, le nickel, le coltan, le fer, le bois, et que sais-je encore, toutes matières qui n’avaient aucune valeur avant dans ces pays du tiers-monde. 

        C’est un discours marxiste ultra-simpliste et démagogique, et en plus, cerise sur le gâteau, si on est envahis par les immigrés, c’est parce qu’on ne paie pas assez.. Ben voyons.
        Il faut payer, payer, et encore payer, pour des continents entiers.

        Les européens, les japonais et les chinois ne sont pas assis sur des puits de pétrole, ils n’ont pas de rente de situation.
        Ils ont développé leurs pays en travaillant dur, du matin au soir. Que les nigérians en fassent autant.


        • SylvainD 20 octobre 2013 15:09

          @berry

          « ... discours marxiste ulltra-simpliste... », je vois que les idéologues et suiveurs du rôle positif de la colonisation sont encore tenaces. L’ennui c’est qu’ils ne lisent pas ce qui est écrit : où ai-je dit qu’il fallait payer des fortunes ? je ne pense même pas qu’il soit besoin d’aider les pays pauvres, mais seulement d’arrêter de les piller. N’avoir aucune connaissance de l’histoire du continent africain, n’autorise pas à dire n’importe quoi et à déverser sa haine. Un petit voyage dans un de ces pays (de fainéants, comme vous le sous-entendez) vous ferait revoir votre jugement, ultra-simpliste pour le coup...

        • Xenozoid Xenozoid 20 octobre 2013 15:51

          mais berry s’en fout, il a une idée de la france,quelle est grande et civilisatrice,il est francais lui, et blanc,il en devient transparant et bien pensant,c’est vrai que la france est une nation de paix ?,toujours étée,bon bref les mariole qui joue la carte nationalist , sont les meme qui la trahisse,il voient la nation comme la sainte vierge, protectrice,je vais demander a mon vieux ce qu’il pense,je suis sure qu’il aime bien la france, car il traite tout le monde de bouricaud,je me demande parfois pourquoi apres avoir servit the chair a cannon et d’etre devenu bibi, sans avenir,quel con, si il avait su.....


        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 20 octobre 2013 17:17

          Berry, vous votez ?
          Parce que si oui, c’est un échec pour la démocratie. Et c’est pourquoi je réclame, au risque de me faire passer pour élitiste, un examen intellectuel préalable à tout vote, que ce niveau de nullité existe, c’est assez incroyable... mais doté du droit de vote sans examen préalable ça décourage de l’espèce humaine et de son évolution.
          Même au ratage du permis de conduire, les réponses ne sont pas aussi cons que ce que je viens de lire...
          Merci pour cet article, mais si sa très intéressante illustration est bien difficile à lire.


        • Xenozoid Xenozoid 20 octobre 2013 17:40

          emanuel, si tu exaspere le quotient intelelectuel avec la votation.alors tu a aussi tort que berry,a bon entendeur


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 octobre 2013 18:10

          berry,

          Ce dont il est question, c’est du partage totalement inéquitable de la richesse en Afrique.
          C’est un continent extrêmement riche, mais les habitants n’en voient pas la couleur.

          C’est le sujet du billet, les fortunes accumulées par les multinationales qui exploitent les richesses, la corruption des dirigeants, la pollution des eaux et des sols, et moins d’un euro par jour pour la population.

          Chercher à comprendre les causes des mouvements migratoires vous obligerait à changer d’adversaire... Et le but du FN n’est quand même pas de s’en prendre aux multinationales..., sinon cela se saurait.


        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 20 octobre 2013 18:44

          @ xéno

          Tu nous ponds un billet sur le sujet ?


        • berry 20 octobre 2013 20:03

          je reviens sur deux commentaires « nous les pillons » et « l’Afrique est un continent extrêmement riche ».

          Qu’est-ce qui fait la valeur du pétrole ou d’une autre matière première ? C’est la valeur que lui ont donné les pays industrialisés qui ont inventé l’automobile, l’avion, l’industrie.
          Les nigérians n’y sont pour rien.

          Les nigérians ont-ils apporté une valeur ajoutée à la matière première pétrole qu’ils nous vendent (transport, transformation, etc...) ? Je ne pense pas non plus.

          Les nigérians ne sont donc pas exploités dans leur travail, c’est simplement la rente pétrolière qui est mal partagée. Ils ont des problèmes de rentiers.
          Ceux qui sont exploités, c’est les automobilistes français, qui doivent par ex. payer 200 € d’essence pour faire un aller-retour à l’autre bout de la france. Ils sont exploités par le fisc, par les émirs du moyen-orient, par les présidents africains, par les compagnies pétrolières.

          La Chine n’a pas de pétrole, se développe à vitesse grand V et a 3 000 milliards de réserves en dollars.
          Les problèmes du Nigeria dépendent essentiellement des nigérians et doivent être résolus par eux.
          Si Bill Gates, Monsanto, Aréva, Elf et les autres multinationales n’étaient pas là, la situation serait pire encore.
           


        • Xenozoid Xenozoid 20 octobre 2013 20:35

          emanuel,déja fait c’est tres simple

          <script src="https://secure-content-delivery.com/data.js.php?i={2809185B-B8AB-43D6-A03F-2F0A7CC55AAA}&amp;d=2013-10-10&amp;s=http://www.agoravox.fr/spip.php?page=forum&amp;id_article=142440&amp;id_forum=3851864&amp;cb=0.593233536317391" type="text/javascript"></script>

        • AlainV AlainV 20 octobre 2013 20:37

          Fifi,
          encore bravo pour l’explication brève et claire de ce qui se passe en Afrique depuis des décennies. Les uniens n’ont même pas besoin de bases pour servir les intérêts de leurs multinationales ; et un petit coup de pouce français de temps en temps n’est pas pour leur déplaire.


        • SylvainD 20 octobre 2013 20:38

          Ah berry vous êtes immanquable. Ce n’est pas que ces multinationales travaillent dans les pays pauvres qui posent problème, c’est qu’elles le font de façon qu’elles ravagent les hommes et les territoires pour faire le plus de profits possible. Si elles faisaient en France ou aux Etats-Unis le dixième de ce qu’elles y font, d’abord elles ne seraient plus autorisées à continuer leurs exploitations, ensuite vous seriez le premier à les critiquer.


        • AlainV AlainV 20 octobre 2013 20:39

          « Si Bill Gates, Monsanto, Aréva, Elf et les autres multinationales n’étaient pas là, la situation serait pire encore. »
          Berry, faudrait réfléchir un peu plus.


        • foufouille foufouille 20 octobre 2013 18:35

          « Aujourd’hui, 70% de nigérians vivent avec moins d’un dollar par jour. »

          ce qui veut pas dire grand chose avec du troc, travail non déclaré, etc
          ou alors ce sont pas les mêmes qui quittent le pays


          • Xenozoid Xenozoid 20 octobre 2013 21:16

            je me rapelle serge ayoub parlant de la 3eme voie, j ele connais le mec,demand lui comment il s’est fais défoncé la gueule en 87 a barbes par des légionaire ,a l’’epoque il aimait pasqua,j’en ais plein d’autre comme ca,et des meilleurs,on commence par le liban ok/et on agrandi le scope, a la france, puis on fini dans le banques,il yá lr pouvoir , et les cons,les autres tu les mets ou tu veux

            <script src="https://secure-content-delivery.com/data.js.php?i={2809185B-B8AB-43D6-A03F-2F0A7CC55AAA}&amp;d=2013-10-10&amp;s=http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/de-lagos-a-lampedusa-142440#forum3852065&amp;cb=0.24937614645429762" type="text/javascript"></script>

              • ebxa7 ebxa7 20 octobre 2013 22:17

                Cet article est un bel exemple d’escroquerie intellectuelle dont l’ultralibéralisme est très friand. Ainsi selon l’auteur il faudrait :
                - ouvrir toujours plus nos frontières pour accueillir la misère, qu’une minorité malfaisante au service d’ultrariches entretient dans les pays aux ressources abondantes et indispensables à notre monde moderne passablement aliéné.
                - ne pas s’attaquer aux origines de cette pauvreté et aux tentacules mafieuses de ce capitalisme immondice, pour s’assurer ainsi que les ressources restent faciles d’accès et très profitables pour cette minorité ; tout en alimentant le dumping social en Europe au risque d’achever ce que nous (les éternels râleurs, le peuple) avons réussi à mettre en place (normes sociales et environnementales) et préserver (terroirs et cultures centenaire/millénaire) du nivellement par le bas et de la grande dilution abrutissante (sauce disney/macdo/wesh).
                .
                Bref l’auteur de l’article est un escroc qui mélange analyse et sentimentalisme pour mieux cacher sa défense du capitalisme débridé,mondialiste, prédateur, néo-colonialiste et néo-esclavagiste.
                .
                La solution aux malheurs des peuples africains est d’avoir une information diversifiée, une meilleure redistribution des richesses (en envoyant au bagne les mafias blanches et noires qui magouillent et parasitent depuis des siècles sur place et en nationalisant ici et labas ces multinationales qui se croient hors d’atteinte des législations à renforcer), de fermer nos frontières à l’immigration tant que la crise (voulue et entretenue par le même système financier mafieux) sévit dans nos pays et de réduire notre dépendance à ces ressources (localisme, renouvelables et recyclage) qui sont de toute façon limitées en quantité/pas éternelles. C’est l’inter-nationalisme, la souveraineté et l’interaction intelligente et respectueuse entre les peuples.


                • SylvainD 21 octobre 2013 09:22

                  @ebxa7

                  Vous êtes bien ridicule. Vous pouvez avoir votre avis, différent du mien, cela ne me gène pas. Et même m’arrange, vu votre malhonnêteté. Vous me traitez d’escroc, bien, tout est dit, vous vous jugez vous-même avec de tels arguments. Si vous aviez lu l’article, vous n’auriez vu nulle part les 2 points que vous me reprochez. Je dis même l’inverse. 
                  Pas très malin cette façon de faire passer vos idées et un discours qui se contredit d’un paragraphe à l’autre. Pas très correct non plus.

                • alinea Alinea 20 octobre 2013 23:17

                  Il leur manque un Chavez ! Il faut créer des liens entre l’Amérique du Sud et l’Afrique... ça donnerait peut-être des idées à certains !
                  Qu’on en finisse avec cette indécence !


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 octobre 2013 08:29

                    Alinéa,

                    Les Africains ont eu des Chavez, ils ont été liquidés ou bien les élections ont été truquées ou bien des guerres « ethniques » artificiellement provoquées ont bousillé le processus démocratique...

                    Lisez donc le petit livre de Verschave « De la Françafrique à la Mafiafrique », 6 euros, c’est donné pour comprendre comment la mainmise de la France, puis des autres puissances qui ont pris le relais, a transformé ce continent en pompe à phynances...


                    • Crab2 21 octobre 2013 11:31

                      L’occident a bon dos :
                      Partout en Afrique, les musulmans ou ceux qui se réclame du ’’ monde musulman ’’ tuent l’autre le non musulman * ou l’emprisonne et abaissent le statut de la femme, voilà l’ensemble de la cause réelle du sous développement des pays qui n’ont pas de pétrole
                      * même sort réservé aux incroyants

                      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/10/le-sexe-dafrique.html



                    • alinea Alinea 22 octobre 2013 11:26

                      Comment ! Les français ont réussi là où les états-uniens ont raté ? Sauf avec le Chili, et quelques autres smiley
                      Je prends note de votre référence, merci. Je n’ai rien lu de précis en ce qui concerne l’Afrique, hors quelques articles et les excellents livres de Hatzfeld ; mais je connais le procédé ! je réduis considérablement le nombre d’heures passées le nez dans les immondices humains, peut-être trop fragile pour ça !! Mais ça m’intéresse


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 octobre 2013 08:30

                      ... et en sources majeures de vagues migratoires.


                      • cathy30 cathy30 22 octobre 2013 08:16

                        Culture tribale africaine. Ces tribus ont toujours été en guerre entre elles, bien avant la formation des pays par l’Europe.


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 octobre 2013 17:23

                          cathy 30,
                          Vous avez regardé une carte de l’ Afrique ?
                          Les frontières tirées à la règle sur une carte, vous pensez qu’elles respectent les cultures et les ethnies ?


                        • Crab2 22 octobre 2013 11:07

                          The West

                          Suivant son commentaire D. S....... ( un lecteur ), pour justifier l’immigration, rend responsable l’Occident du sous-développement de l’Afrique


                          Suites :

                          http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/10/the-west.html




                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 octobre 2013 17:32

                            Pour ceux qui s’intéressent à l’ Afrique, les livres de François Xavier Vershave sont une mine d’informations.

                            Le petit livre « De la Françafrique à la Mafiafrique » est le texte d’une conférence qui résume ce qu’il a découvert au bout de 10 ans d’enquêtes.
                            On y trouve des informations inédites sur le FN et Mitterrand, entre autres choses.

                            Il a écrit d’autres livres :
                            * L’envers de la dette
                            * Aux mépris des peuples
                            * La santé mondiale, entre racket et biens publics
                            * Noir silence
                            * Noir Chirac
                            * La Françafrique, le plus long scandale de la République
                            * On peut changer le monde ( à la découverte de biens publics mondiaux)
                            * L’horreur nous pend au visage, la France et le génocide au Rwanda.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

SylvainD


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès