Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > De nouveau, la Grèce peut sauver l’Occident – Par Paul Craig (...)

De nouveau, la Grèce peut sauver l’Occident – Par Paul Craig Roberts

Par Paul Craig Roberts – Le 1er juillet 2015 – Source : Strategic Culture

Paul Craig Roberts

Traduit par Diane, relu par jj pour Le Saker Francophone

 

Comme à Marathon, aux Thermopyles, à Platées et à Mycale, il y a environ 2500 ans, de nouveau, la liberté occidentale dépend de la Grèce. Aujourd’hui, Washington et son empire d’États vassaux européens jouent le rôle de l’Empire perse, et les Grecs ont, tardivement, formé un gouvernement, Syriza, qui refuse de se soumettre à l’Empire de Washington.

 

Peu de gens comprennent que le sort de la liberté occidentale, ce qu’il en reste, est en jeu dans le conflit et, en fait, le sort de la vie sur terre. Il est certain que le gouvernement allemand ne le comprend pas. Sigmar Gabriel, un vice-chancelier allemand, a déclaré que le gouvernement grec était une menace pour l’ordre européen. Ce qu’il entend par ordre européen est le droit des pays les plus forts de piller les plus faibles.

La crise grecque n’est pas à propos de la dette. La dette est la propagande à laquelle l’Empire recourt pour nier la souveraineté partout dans le monde occidental.

Le gouvernement grec a demandé à la brochette de pays qui composent la démocratique Union européenne une prolongation d’une semaine pour rembourser la dette afin de permettre au peuple grec d’approuver ou de désapprouver les conditions léonines imposées à la Grèce par la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le FMI, sur l’insistance de Washington.

La réponse de l’Europe et du FMI, et de Washington, a été NON.

Ils ont dit au gouvernement grec que la démocratie ne s’applique pas lorsque les créanciers sont déterminés à faire payer les citoyens grecs pour les erreurs de leurs créanciers, avec la diminution des pensions de retraite, la réduction des soins de santé, de l’éducation, de l’emploi et des services sociaux. La position de l’Empire est que le peuple grec est responsable des erreurs de ses créanciers étrangers, et que le peuple grec doit payer pour les erreurs de ses créanciers, en particulier les erreurs [et magouilles comptables, NdT] commises par Goldman Sachs.

Comme cela a été définitivement prouvé, l’affirmation de l’Empire est fausse. Les mesures d’austérité qui ont été imposées à la Grèce ont fait chuter l’économie de 27%, augmentant ainsi le ratio de la dette par rapport au PIB et aggravant la situation financière du pays. Tout ce que l’austérité a fait est de tirer le peuple grec encore plus bas, ce qui rend le remboursement de la dette impossible.

L’Empire a rejeté le référendum démocratique de la Grèce de dimanche prochain, parce que l’Empire ne croit pas à la démocratie. L’Empire, comme tous les empires, croit en la soumission. La Grèce n’est pas soumise. Donc la Grèce doit être punie. Les Perses Darius et Xerxès avaient la même vision que Washington et l’UE. Le gouvernement grec est censé faire ce que les précédents gouvernements grecs ont fait, accepter de rembourser et autoriser le pillage de la Grèce.

Le pillage est la seule manière qui reste au système financier occidental pour faire de l’argent. Dans la course aux profits à court terme, les sociétés occidentales, encouragées et contraintes par le secteur financier, ont délocalisé à l’étranger l’industrie, la fabrication et les compétences professionnelles, ainsi que la technologie de l’information et l’ingénierie des logiciels. Tout ce qui reste à l’Occident, ce sont les paris de casino sur les produits dérivés à effet de levier. Apple est une société américaine, mais pas un seul ordinateur Apple n’est fabriqué aux États-Unis.

Les gouvernements allemand, français et néerlandais, avec Washington et le système financier occidental, se sont prononcés en faveur du pillage. Pour qu’un pays puisse être pillé, il faut que la voix de son peuple soit réduite au silence. Voilà pourquoi les Allemands et l’UE contestent au gouvernement grec le pouvoir de confier au peuple grec le droit de décider de l’avenir de la Grèce.

En d’autres termes, en Occident aujourd’hui, la souveraineté des peuples et la responsabilité des gouvernements sont incompatibles avec les intérêts financiers du 1%. Pour conclure : si la démocratie peut être détruite en Grèce, elle peut être détruite dans toute l’Europe.

Le peuple ne tient pas seulement le sort de la démocratie occidentale entre ses mains, mais aussi le sort de la vie sur la terre. La méthode de Washington pour créer un conflit avec la Russie est l’UE et l’Otan. En violation des accords [verbaux, NdT] passés entre Gorbatchev et les précédents gouvernements états-uniens, Washington a amené l’Otan aux frontières de la Russie et déploie actuellement plus de troupes, d’armements et de missiles sur les frontières russes, tout en tenant des propos agressifs à l’égard de la Russie.

La Russie n’a pas d’autre choix que de viser ces déploiements militaires insensés. Comme ces derniers augmentent et que la propagande occidentale irresponsable et totalement faussaire contre la Russie et le gouvernement russe dégénère, la guerre peut éclater.

Il est clair que Washington et ses États vassaux ont évité la diplomatie et ont recouru en lieu et place à la diabolisation et à des tentatives de coercition pour forcer la Russie à satisfaire les demandes de l’Empire.

Cette politique irresponsable se poursuit malgré les nombreux avertissements du gouvernement russe à l’Occident de ne pas poser d’ultimatum à la Russie. Comme les empires se caractérisent par l’arrogance et l’hybris, l’Empire n’entend pas les avertissements.

Nous avons récemment eu des menaces britanniques contre la Russie de la part du Premier ministre marionnette de Washington à Londres, en dépit du fait que le Royaume-Uni ne peut engager aucune force contre la Russie et peut être détruit en quelques minutes par cele-ci. Cette sorte d’insanité est ce qui mène à la guerre. Le Premier ministre britannique est cinglé, il pense qu’il peut défier la Russie.

Washington prépare l’Armageddon. Mais la Grèce peut nous sauver. Tout ce que le peuple a à faire est de soutenir son gouvernement et d’insister pour que ce gouvernement, le premier depuis longtemps à représenter les intérêts du peuple grec, envoie l’UE corrompue au diable, fasse défaut sur la dette et se tourne vers la Russie.

Cela serait le début de la fin de l’UE et de l’Otan et cela sauverait le monde de l’Armageddon.

Très probablement, l’Italie et l’Espagne suivraient la Grèce et sortiraient de l’UE et de l’Otan, puisque ces pays sont aussi visés par un pillage sans merci. L’UE et l’Otan, les supplétifs utilisés par Washington pour créer un conflit avec la Russie, se déliteraient. Le monde serait sauvé et devrait son salut à la capacité des Grecs à réaliser ce qui est réellement en jeu. Exactement comme ils l’ont fait à Marathon, aux Thermopyles, à Platées et à Mycale.

Il est difficile d’imaginer un autre scénario qui nous sauverait de la Troisième Guerre mondiale. Prions pour que les Grecs comprennent la responsabilité qui est entre leurs mains, non seulement celle de la liberté mais aussi de la vie sur la terre.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Parrhesia Parrhesia 4 juillet 2015 11:16

    Bonjour Sayed7asan,

    Tout-à-fait d’accord avec cet article.

    Néanmoins nous y retrouvons, comme dans la plupart de ce qui est écrit actuellement sur ce sujet, la condamnation exclusive de Washington considérée comme l’unique source de tous les maux.

    Par exemple : >>> Aujourd’hui, Washington et son empire d’États vassaux ...<<<

    Ou bien encore,

    >>> Il est clair que Washington et ses États vassaux ont évité la diplomatie... <<<

    C’est vrai sur le fond. C’est en partie faux sur la forme.

    Ce raccourci, sans doute justifié par le poids de la masse Nord-américaine dans les affaires du monde n’en est pas moins abusif dans la mesure où il est désormais clair que l’Américain moyen n’est pas plus gouverné par des américains que le « vulgum pecus » européen et surtout français ne l’est désormais par des Européens ou par des Français.

    L’homme de la rue, qu’il soit américain à Washington, ou européen à Strasbourg ou à Bruxelles ou n’importe où, est aujourd’hui gouverné dans tous les cas par une entité dont la capitale se trouve « ailleurs », dont le projet sociétal n’est qu’un appétit pathologique de domination sur son prochain (même si ce prochain se trouve être son prochain immédiat !) et dont la religion se borne à une maladive âpreté au gain.

    S’il est vrai que de nombreux Américains moyens nourrissent un cordial mépris, (d’ailleurs soigneusement entretenu par Big Brother) à l’encontre de tout ce qui est « froggy » et assimilé, ce n’est cependant pas une raison pour tomber dans le même travers de ce côté-ci de l’Atlantique.

    Gardons-nous donc de condamner en bloc sous le vocable de « Washington » des gens qui finalement souffrent des mêmes maux que nous, entre-autre une incapacité quasi-totale à distinguer leurs amis de leurs ennemis et une incroyable et fatale crédulité.

    Ceci étant, bon « week-end » à vous, Sayed7asan.


    • howahkan howahkan Hotah 4 juillet 2015 12:01

      @Parrhesia

      je te rejoins sur ton propos ..global
      et aussi sur cela bien sur

      tu dis : Gardons-nous donc de condamner en bloc sous le vocable de « Washington » des gens qui finalement souffrent des mêmes maux que nous, entre-autre une incapacité quasi-totale à distinguer leurs amis de leurs ennemis et une incroyable et fatale crédulité.

      quand je dis sans avoir lu avant ton propos ceci : ..mettons a part les américains dit du quotidien qui sont aussi manipulés que nous mêmes , il faut s’intéresser aux vrais leaders, qui sont ils, ou sont ils etc..

      salutations...


    • Parrhesia Parrhesia 4 juillet 2015 12:13

      @howahkan Hotah
      Merci pour ce commentaire, howahkan Hotah, et bon week-end.


    • howahkan howahkan Hotah 4 juillet 2015 15:47

      @Parrhesia

       smiley

      je te le renvois, merci..


    • parousnik 4 juillet 2015 21:36

      @Parrhesia
      Sauf qu c’est tout de même l’oligarchie étasunienne et il est vrai avec la complicité de ses vassaux européens qui ont détruit l’Irak, la Lybie etc... en créant l’EI aujourd’hui et l’al qaida d’hier et ce sont tout de même les mêmes qui ont foutu le bordel en Ukraine et tenter de fomenter une révolution de couleur en Arménie et en Chine. Personnellement je n’ai pas oublier le Chili, ni le Viet Nam


    • Parrhesia Parrhesia 5 juillet 2015 16:03

      @parousnik
      Mais personne ne vous dit le contraire, parousnik !

      J’essaie simplement de différencier les responsables de tous les événements que vous dénoncez à juste titre, des braves gens d’Amérique du Nord, et il y- en a, qui eux, n’y sont pour rien !
      Bonne soirée.

    • howahkan howahkan Hotah 4 juillet 2015 11:58

      Washington prépare l’Armageddon. Mais la Grèce peut nous sauver. Tout ce que le peuple a à faire est de soutenir son gouvernement et d’insister pour que ce gouvernement, le premier depuis longtemps à représenter les intérêts du peuple grec, envoie l’UE corrompue au diable, fasse défaut sur la dette et se tourne vers la Russie.

      Cela serait le début de la fin de l’UE et de l’Otan et cela sauverait le monde de l’Armageddon.

      Très probablement, l’Italie et l’Espagne suivraient la Grèce et sortiraient de l’UE et de l’Otan, puisque ces pays sont aussi visés par un pillage sans merci. L’UE et l’Otan, les supplétifs utilisés par Washington pour créer un conflit avec la Russie, se déliteraient. Le monde serait sauvé et devrait son salut à la capacité des Grecs à réaliser ce qui est réellement en jeu. Exactement comme ils l’ont fait à Marathon, aux Thermopyles, à Platées et à Mycale.

      Il est difficile d’imaginer un autre scénario qui nous sauverait de la Troisième Guerre mondiale. Prions pour que les Grecs comprennent la responsabilité qui est entre leurs mains, non seulement celle de la liberté mais aussi de la vie sur la terre.

      ------------------------------------------------

      ..Le monde sera sauvé de quoi ? de la fin physique ?

      Nous tous avons construit ce monde dément, et non pas comme nous croyons que seuls des élites aient réalisé ce prodige de démence seuls..non ! ceci est possible de par ce que l’humain est devenu depuis disons un chiffre au hasard total smiley allez je vous le fait à 2500 ans,à peu prés l’age du Bouddha..dont le thème central était la porte de la libération de sa souffrance..

      notre vie à tous est souffrance, langueur monotone, désespérance,espoir, ,peur, fuite, etc etc..en un seul mot : SUICIDAIRE....ornées de quelques succès....ou je m’éclate comme à la gay pride etc........

      le suicide ,étant entre autre mais surtout, une tentative de la pensée de fuir la souffrance vécue, en éradiquant celui qui la ressens : le corps...souffrance qu’elle croit etre autre chose que.....elle meme...notre pensée ne se connaissant pas du tout.....parce que justement elle fuit...je récuse meme que nus soyons égoïste,encore une fausse nouvelle...nous ne sommes pas égoïste mais dans une fuite qui n’a jamais existé ,n’existe pas et n’existera jamais ailleurs que comme concept donc non réelle dans le secret de nos cerveaux..

      Les rêves qui virent au cauchemar , où je coure de toutes mes forces pour fuir quelque chose X et suis en fait très très lent ,alors que le truc x est toujours là derriere moi ,explique cela..dans de tels rêves c’est l’Origine qui nous parle...mais qui écoute ?? L’Origine me parle ? t’es ouf mon gars ouf..elle est bonne ton herbe smiley

      moi qui fuis et le truc x derriere sont une seule et meme« chose » et non deux éléments séparés comme le croit illusoirement la pensée.....cela nous dit qu’il faut passer en mode non analytique binaire et ,laisser tomber la pensée donc sur tous les sujets non pratiques..

      Le suicide lent des humains a commencé avec la tentative de fuir sa propre souffrance d’une vie qui est un non sens profond quasi absolu...

      pour moi cette souffrance mentale utilise au moins en partie le meme programme que la souffrance physique , qui est un symptôme d’erreur= quelque chose est faux, ne va pas, mauvaise route , il est en plus un catalyseur actif qui sait forcer le cerveau à passer en monde non analytique, non binaire ou là enfin il va pouvoir ne pas fuir mais vivre ce qui doit l’être...

      La peur de la 3eme guerre mondiale ,alors que pour moi la deuxième est encore en avec tous les mêmes acteur comme il y a 70 ans + les islamistes ,n’est pas un élément radical qui va amener un changement profond à l’origine,en surface des chose certes dans un sens ou dans l’autre., sinon voila 2500 ans que nous serions en paix..en vraie paix ..........la peur est fuite donc je ne suis meme pas à meme d’être lucide...

      cet humain là est encore et toujours en fuite, 

      ah zut,

      OK ,tu nous les brise menu avec ta souffrance mec !!! faut t faire soigner..

      OK mais je me soigne tout seul et j’en vois la possibilité d’aller au delà par expérience et au delà qu’y a t’ il ? j’en ai du vécu de cela....les solutions à nos problemes auto créés sont par là..pas dans notre pensée..

      l’humain normal mais assoiffé de pouvoir et de possession, pour se fuir aussi bien sur, il ne connaît rien du tout de lui meme non plus sauf quelques trucs pour manipuler les autres, pour ce faire il faut vouloir manipuler bien sur..

      Si prochaine guerre il y a, l’Amérique ne sera pas épargnée cette fois...

      de quelque coté ou l’on regarde ce pays en tant que ce qu’il est depuis 270 de guerres en quasi continues partout sur la planète est de toutes façons fini..........par la guerre ou la ruine économique..et il est temps.....mettons a part les américains dit du quotidien qui sont aussi manipulés que nous mêmes , il faut s’intéresser aux vrais leaders, qui sont ils, ou sont ils etc..

      quand à la fin de la vie sur terre en fait la pensée elle s’en fou, chaque « je » ne pense que a sa vie...qui fini par la mort....

      et avec cette question qui est un problème majeur des humains, là nous ne sommes plus loin des cause de la démence humaine mais pas encore à L’origine ultime...

      L’origine ultime est dans le fonctionnement meme de notre pensé à laquelle nous ne connaissons rien du tout en profondeur car on fonctionne en pilote automatique et uniquement mus par des désirs ignorés de nous meme car la limitation de la pensée superficielle les fait passer dans une zone qui est devenue inconsciente donc non perçue..

      superficiellement je pense adorer le sexe à outrance alors que en profondeur le vrai motif est que j’utilise la sexualité comme un moyen de m’oublier moi meme car moi il a mal de vivre...on fait la meme chose avec tout..........alcool, travail,possessions,religions,loisirs, ..etc

      on a tout perverti nous meme.........

      les élites démentes sont nous ......


      • lloreen 4 juillet 2015 16:43

        @howahkan Hotah

        Pour renverser la tyrannie de ces escrocs il faut refuser leur monnaie et réimprimer les monnaies nationales.
        L’ Allemagne a déjà commencé à réimprimer des DM dès 2011 et un journal italien a donné cette information en 2014.

        Quant au franc, l’ imprimerie nationale existe encore et attend paisiblement le jour où les populations auront compris la nature de l’ arnaque : appliquer des règlements privés sous une apparence de légitimité.
        La république française présidence est une multinationale gouvernementale c ’ est à dire une entreprise privée enregistrée auprès de la SEC américaine. Pour pouvoir fonctionner comme n’ importe quelle autre multinationale elle a des règlements intérieurs avec lesquels les employés sont d’ accord en signant un contrat d’ embauche et ils fournissent un travail pour être rémunérés.
        Ces multinationales sous le contrôle de la City de Londres ont convenu d’ une monnaie commune qui est l’ euro.

        Leur escroquerie consiste à faire croire qu’ ils sont légitimes et pour ce faire ils ont soutenu la création de l’UE qui n’ est rien d’ autre qu’ un autre cartel chargé de supplanter les lois nationales votées par le parlement par ses ses règlements propres, conformément au but final qui est la fin de l’ argent liquide qui échappe à leur contrôle.

        Il y a un excellent article en lien que je vous invite à lire.

        http://fr.sott.net/article/25938-Suppression-de-l-argent-liquide-une-etape-vers-l-economie-totalitaire

        Les présidents de la République( française ou étrangère) ne sont pas les représentant de la population. Ils sont les présidents de cette multinationale gouvernementale privée et sont soumis de ce fait à la City de .Londres contrôlée par la dynastie bancaire des Rothschild et consorts.

        Mais ces multinationales privées sont forcloses depuis le 25.12.2012 .
        http://comprendre-oppt.blogspot.fr/

         


      • howahkan howahkan Hotah 4 juillet 2015 17:39

        @lloreen

        merci je vais lire cela des que j’en ai le temps..


      • lloreen 4 juillet 2015 16:13

        90% des crédits ( création ex nihilo à partir de la « dette ») à la Grèce ont servi à « sauver les banques » qui en sont en faillite depuis le début...et 10% ont servi à endetter les grecs.

        La « solution » du FMI de « sauver » (=endetter) toujours et encore devrait quand même mettre lentement mais sûrement la puce à l’ oreille des derniers dormeurs.
        Elle est l’ équivalent du « sauvetage de la tyrannie » qui consiste à attaquer les pays qui n’ ont pas encore demandé d’ être « sauvés » par les Rothschild et consorts.

        Cette clique malfaisante doit être empêchée de nuire et leur monnaie de singe devrait être brûlée sur toutes les places publiques.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 juillet 2015 16:26


          La Grece n’a pas la force de s’opposer à l’Empire. Les BRICS, OUI 

          La bonne solution est que la Chine - pour qui la dette grecque est un modeste déboursé - assume cette dette et en étale le remboursement sur une longue période. Que a Grece quitte l’Euro et l’UE pour prendre solidement le camp des BRICS, organisant désormais son développement et son commerce avec l’aide de ces derniers. Simultanement, la Grece peut demander compensation a tous les escrocs et salopards - ses gouverenemtss corrompus et leurs complice européens - pour les dommages qu’osa causé leur turpitude. NIKI STIN HELLADA !


          PJCA

          • lloreen 4 juillet 2015 16:57

            « La Grece n’a pas la force de s’opposer à l’Empire. »

            Si et tous les autres nations aussi en revenant aux monnaies nationales. Combien de millions d’ habitants dans les nations de l’ UE ?
            Combien d’ escrocs et de larbins ?


            • lloreen 4 juillet 2015 17:15

              Sans compter qu’ au delà de la spoliation par l’ endettement il y a aussi le fait de la socialisation des pertes et de la privatisation des profits qui s ’ y greffe !

              Lorsque ces banques perdent une partie de l’ argent prêté à cause de la défaillance (très prévisible en Grèce dans le cadre de la fraude de Goldman-Sachs, groupe sous le contrôle des Rockefeller) elles récupèrent leur argent en se faisant rembourser par les contribuables.

              Cela explique la paupérisation galopante des nations qui voient donc une partie de plus en plus importante des richesses créées s’ évaporer par le biais de l’ imposition et les fonds ainsi recueillis alimentent non pas les comptes de la nation mais ceux de la dynastie financière des Rothschild et de leurs protégés dont le rôle est de veiller à ce que ce système ne soit jamais remis en question.
              Il faut donc rendre au Rothschild ce qui leur appartient : la dette.

              https://bestofactus.wordpress.com/2013/02/21/dette-rendons-a-rothschild-ce-qui-appartient-a-rothschild/


              • howahkan howahkan Hotah 4 juillet 2015 18:47

                si l’humain était resté collectif de partage comme cela a nécessairement été au..« début » nous n’en serions pas là....

                Un collectif uni est inexploitable, nous ne sommes pas encore ni collectif ni partageur pour les nécessités vitales donc exploitable..

                les élites travaillent grosso modo ensemble...le saviez vous,pendant que nous nous nous battons sur des broutilles , un match de foot , une religion, 10 euro de + par mois etc catr c’est sans fin.

                l’appât du gain les a soudé, l’appât du gain nous a dé-soudé...

                que faire..la réponse est dans cette courte phrase et évidente....

                De plus un etre collectif à entre outre en lui la capacité de refus total...à innommable, l’oppression etc etc

                Je le sais par expérience très excessive ,vie en jeu, à propos de refus total très facile à « faire » en fait..ayant mis 2 fois ma vie dans la balance,ce qui n’est rien d’extra ordinaire ni de difficile lorsque ,comment dire cela sans dire de conneries ou de non sens, ...et bien je ne sais pas comment dire cela....

                mais ça a a voir avec ce que je raconte souvent ici et ailleurs...

                il y a une seule solution et elle est évidente.....


                • eau-du-robinet eau-du-robinet 4 juillet 2015 19:50

                  Bonjour,
                  .
                  Eh bien, Prosit : La société américaine Goldman Sachs exécute le dépouillement du référendum Grèce

                  03. juillet 2015 (éditorial) message par Christoph Hoerstel  :
                  .
                  Les votes et élections en Grèce sont effectuées par une entreprise américaine la quelle à un lien étroit avec Goldman Sachs : La société Singular Logic travaille dans les logciels des entreprises et traite des contrats du gouvernement allant jusqu’à aux contrats secrets du ministère de la défense ainsi dans le cadre de l’OTAN ceci pour le compte du ministère de l’intérieur.
                  .
                  Si Goldman Sachs est « monte à bord du bateau », personne ne doit plus se faire des illusions sur ce type d’organisation du référendum et le résultat qui vas en être proclamé. Le résultat prendra la forme souhaite par Goldman Sachs.

                  La société « SIngularlogic » se trouve à Athènes. Selon son propre site Web, il est également missioné pour organiser des élections et d’effectuer le dépouillement des urnes.

                  Elle appartient au groupe MARFIN Investment Group

                  Source de ma traduction :
                  http://quer-denken.tv/index.php/1534-na-prost-us-firma-fuehrt-die-auszaehlung-des-griechenland-referendums-aus
                  .
                  Ma remarque :
                  Les grands médias font un maximum de pression sur les Grecs et annoncent le OUI, c’est à dire l’acceptation du programme de la TROÏKA ....


                  • lloreen 4 juillet 2015 22:17

                    @eau-du-robinet

                    « Elle appartient au groupe MARFIN Investment Group »

                    C ’est de l’ histoire ancienne. Lorsqu’ il est devenu évident dès décembre 2014 que Syriza gouvernerait la Grèce MIG a revendu Singular Logic à la société KKR.
                    Devinez qui siège dans le conseil d’ administration de KKR ?
                    L’ ancien chef de la CIA David Petraeus. Il est actuellement chairman du KKR Global Institute et il est le maillon reliant KKR à Goldman-Sachs.

                    Il est évident que les escrocs lutteront jusqu’ au bout. Jusqu’ à faire exploser la bombe atomique volée par leurs agents dans le sous-marin Koursk pour rejeter la fausse sur la Russie en organisant un attentat sous fausse bannière.


                  • lloreen 4 juillet 2015 22:18

                    @lloreen
                    Pardon : la faute


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juillet 2015 20:09

                    Paul Craig Roberts n’a pas compris que Syriza n’a absolument pas l’intention de quitter l’ UE, l’euro et l’ OTAN...
                    Le FMi va lâcher sur l’étalement de la dette et pi c’est tout.
                    Syriza se situe obstinément dans le cadre de la construction européenne, espérant transformer les crocodiles en végétariens...
                    « Que tout change, pour que tout reste comme avant ».


                    Les ressources de la Grèce en hydrocarbures (réserves évaluées comme plus importantes que celles de l’ Iran) ont été confiées à une entreprise US, Noble Energy, avec un contrat léonin, 20% pour la Turquie, 20% pour la Grèce et 60% pour elle.

                    Vous en avez entendu parler dans les discours des uns et des autres ? Silence radio. Parlons tourisme et huile d’olive, mais pas de gaz et de pétrole...


                    Tsipras a donné accès à une île Grecque, Karpathos, pour que l’ OTAN y implante une base militaire. C’est expliqué dans le texte de James Petras : « Pillage et effondrement »
                    Même les Colonels n’avaient pas osé.
                    Je crois que Paul Craig Roberts se fait des illusions.

                    • christophe nicolas christophe nicolas 4 juillet 2015 21:19

                      @Fifi Brind_acier


                      C’est un classique, ils les ont planté financièrement avant de négocier. Il y a quelques années, la société Grecque, Déflakion, qui travaillait avec Andréa Rossi l’a planté car ils avaient des intérêts dans le pétrole. L’énergie représente 10 du PIB mondial en amont de toute activité.

                      Les USA ont des soucis avec le gaz de schiste, un seul forage au gaz de schiste n’est pas dangereux mais la réalité sur cette image animée des forages au Texas est bien différente , ce sont des dizaines de milliers de km² qui passent à la fracturation et au final le séisme est bien là à Dallas le 6/01/2015 à 10h31 GMT, 24h00 avant les attentats de Charlie hebdo qui eurent lieu le 7/01/2015 à 10h31 GMT. Il n’y a pas de volcan à Dallas donc tant mieux. En revanche, dans l’état du Wyoming où Dick Cheney a passé sa jeunesse, il y a Yellowstone et il y a aussi des forages, d’ailleurs la caldeira bouge et c’est un volcan de classe ultra-plinienne apocalyptique, mieux vaut qu’ils forent ailleurs parce que le gaz de schiste, ce n’est pas bon du tout...




                    • tf1Groupie 4 juillet 2015 23:09

                      « cela sauverait le monde de l’Armageddon »

                      En tous cas, grâce à la Grèce on a droit des perles !

                      Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre comme conneries


                      • bakerstreet bakerstreet 5 juillet 2015 00:27

                        On se gargarise de mots signifiants, et de raccourcis fumeux, pour séduire les ballots : « L’empire », « brochette »...Et en multipliant les effets de toge, les références au passé glorieux. Une façon démagogique de raconter un histoire en l’orientant , d’en faire un beau storrytelling !


                        Comme s’il n’y avait qu’une explication à ce désastre. Au début c’est clair, c’est la rencontre d’une économie moyennageuse, mafieuse, et clientéliste, avec une autre technocratique, méprisante, trop sûr d’elle et des ses valeurs. 

                        Vous savez, la vieille histoire du bon bourgeois, qui tente à tout prix à un paysan d’acheter un terrain, une maison ! Celui ci, s’abaissant, surjouant sa connerie supposée, et finalement roulant l’autre dans la farine. 

                        De pêcheur de sardines, vivant chichement dans une simple maison, notre grecque est devenu fonctionnaire de l’Europe, et a pris tellement ses aises, qu’il en a oublié la pêche, s’est fait construire une grande villa à crédit.....
                        Mais voilà qu’une procédure de licenciement pour faute grave à été lancé à son encontre.....
                        .Ah, ça ! C’est trop fort ! Il jure qu’il se battra jusqu’au bout et arrivera à virer surement le patron. 

                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 juillet 2015 07:55

                          @bakerstreet
                          Je crois que vous confondez les fonds structurels donnés par le budget européen et qui ont servi plus ou moins aux Grecs, mais aussi à la corruption et au clientélisme.


                          Avec la dette publique, qui elle, a servi d’autres intérêts que ceux de la population.
                          La dette, c’est John Perkins qui en parle le mieux : « Confessions d’un assassin financier »
                          « La dette est une arme utilisée pour conquérir et soumettre les sociétés, et les intérêts sont les munitions principales. »

                          Les fonds structurels, c’est une autre histoire. Ce sont des fonds européens venant essentiellement de la France, de l’ Allemagne, Italie , Angleterre etc, donnés aux pays les plus pauvres mais sans contrôle pendant longtemps. La Grèce en a fortement bénéficié : 80 milliards depuis 1981.

                          De ce point de vue, l’UE a été une bénédiction pour de nombreux grecs.
                          Cette petite vidéo d’Arte explique comme ça marche.
                          Mais les contreparties austéritaires de la dette publique a plongé la Grèce dans le désastre.
                          L’un n’a pas empêché l’autre.

                        • bakerstreet bakerstreet 5 juillet 2015 09:21

                          @Fifi Brind_acier



                          Vous m’expliquerez comment la physiologie de votre grec pourra être à géométrie variable, entre fonds structurels, ( premier bénéficiaire et de loin par habitant), et la dette ( premier là aussi sur le podium).
                          Car au moins il y a une constance dans l’opportunisme
                          -Donc les liens que vous me donnez, c’est bien beau, mais il y a les liens que l’on peut ouvrir, et ceux qui vous enferme. Et précisément ce sont ceux là que les grecs ont choisi eux mêmes, souvent en trichant d’ailleurs, se faisant magicien dans la science des nœuds, de véritables Houdini !.
                          -Les liens, je peux vous en donner cent autres, vraiment consternants, entre ceux faisant référence à la corruption si endémique qu’elle en fait rire, autant au niveau du citoyen que des hautes sphères de l’état...Des choses que l’on voit partout, c’est vrai, mais qui prennent là une puissance surprenante, inédite, banalisée
                          -La ritournelle sur la dette, dont on se sert pour maintenir le peuple dans des liens infâmes, elle a les limites tout de même de l’équilibre possible, et -la pyramide de Ponzi que les grecs ont crée risque fort de tomber sur la tête des créditeurs.

                          Une chose sur laquelle nous sommes d’accord, c’est bien le fait que l’UE a été une bénédiction pour la Grèce, une chose qui risque à mon avis de déboucher sur un oui. L’outrance c’est bien beau, mais cela a les limites du porte monnaie et de la raison. 

                          Qu’est ce qui va déboucher de tout ça ? 
                          Je me garderais bien de le pronostiquer. 
                          je voudrais bien croire à une sorte de « Bretton woods », où les dettes seraient en partie effacées. 
                          Je dis « les », car il semble qu’on oublie dans cette affaire les autres pays européens, qui ne laisseront pas les grecs s’installer seuls sur le bateau de sauvetage. 

                          L’équité et la justice doivent présider au deal, c’est ainsi que l’Europe survivra. 

                          Traiter seul le problème grec revient à la même chose que l’ignorer, et enverrait de la même façon l’UE sur les récits, en la divisant de la même manière.

                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 juillet 2015 20:02

                          @bakerstreet
                          Les dettes ont été contractées par les gouvernements, pas par la population.
                          Et en plus, ils n’ont pas servi aux Grecs,ni à l’économie grecque. Cf l’audit de la dette.

                          On vous a demandé votre avis sur les emprunts français ?
                          C’est pourtant vous qui remboursez les intérêts...


                        • lloreen 5 juillet 2015 09:37

                          « L’équité et la justice doivent présider au deal, c’est ainsi que l’Europe survivra. »

                          L’ Europe survivra encore mille ans et plus, c ’ est un continent.
                          Quant à l’ UE, cette multinationale gouvernementale sous le contrôle de la City de Londres, elle est forclose depuis le 25.12.2012.

                          http://comprendre-oppt.blogspot.fr/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès