Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > De nouveaux secours pour Gaza

De nouveaux secours pour Gaza

Le 29 octobre, un bateau transportant des médecins et des fournitures médicales de première nécessité a forcé pour la deuxième fois le blocus de Gaza. C’est un espoir pour tous ceux qui souhaitent que les droits de l’homme soient respectés en Palestine.

Résumé des épisodes précédents

Un article publié dans Le Monde du 21 août m’avait appris l’existence du mouvement Free Gaza et de son projet de forcer le blocus de Gaza par voie maritime en partant de Chypre. J’en ai informé les lecteurs d’AgoraVox le 23 août dans un article : "Des secours pour Gaza". Puis, deux jours plus tard, j’ai annoncé l’arrivée des deux bateaux humanitaires, le Free Gaza et le Liberty, dans le port de Gaza : "Un heureux épilogue". Toutes mes informations provenaient du site du Free Gaza Movement. Le 3 septembre, AgoraVox a publié mon article sur les conditions de vie misérables des habitants de la Bande de Gaza, telles que la présentaient des observateurs bénévoles : "Une brèche dans le blocus". Le lendemain, j’ai donné une information étonnante : "Sortie interdite". La journaliste britannique Lauren Booth, membre de l’expédition et belle-sœur de Tony Blair, était bloquée à Gaza par les autorités israéliennes. Son beau-frère ne faisait rien pour la libérer (elle a été libérée depuis). Pendant ce temps, des observateurs de plusieurs nationalités, membres de l’expédition, filmaient chaque jour les exactions de la marine de guerre israélienne contre les pêcheurs dans les eaux territoriales de Gaza. Plusieurs de ces enregistrements, sur lesquels on voit avec quelle haine imbécile les militaires israéliens s’opposent au travail des pêcheurs, ont été diffusées par YouTube. A partir de ces témoignages, j’ai fait un article publié le 3 octobre  : "David et Goliath".

Greta Berlin, porte-parole du mouvement, avait annoncé qu’un autre bateau, plus robuste que les précédents pour affronter le mauvais temps annoncé par la météo, devait quitter le port de Larnaca le 25 septembre pour rejoindre le port de Gaza. Une conférence de presse devait avoir lieu avant le départ. Mais, le 26 septembre, elle annonçait que le projet était retardé en raison de « pressions extérieures » (sans autre précision). Trois semaines plus tard, Greta Berlin annonçait enfin que ce bateau partirait le mardi 28 octobre. Ces informations sont également disponibles en français sur le site de l’association International Solidarity Movement.

Conséquences des premiers secours


La première conséquence des premiers secours, arrivés le 25 août, est un immense espoir pour la population de Gaza : en Europe, au Canada, aux Etats-Unis, des gens sont de leur côté ; le siège sera bientôt brisé.

La deuxième conséquence est la révélation au monde entier du comportement honteux de l’armée d’occupation israélienne, sur terre et sur mer. La présence d’observateurs auprès des pêcheurs et des cultivateurs de Gaza, armés de simples caméras, irrite les militaires israéliens, mais elle les incite à la prudence.

L’armée israélienne a déclaré « zone tampon » une bande de terre de 500 mètres située le long de la frontière. A l’intérieur de cette zone, les terres agricoles ont été détruites. En avril et en mai 2008, les soldats ont rasé au bulldozer des exploitations agricoles et démoli des maisons. De riches terres agricoles qui permettaient de faire vivre la population ont disparu. Les soldats ont massacré des troupeaux de moutons. Ces destructions ont rendu les familles habitant dans la zone totalement dépendantes de l’aide alimentaire.

Des bénévoles de Free Gaza passent du temps avec ces familles. Ils arrivent pendant la journée pour établir une présence internationale et y passent aussi la nuit. Ils sont témoins des violations des droits de l’homme par l’armée d’occupation. D’autres agriculteurs vont les trouver pour les informer des pertes qui leur ont été infligées par les militaires israéliens.

Un témoignage parmi d’autres. Le 24 octobre à 9 heures, dans le secteur d’Al-Faraheen Abasan Al-Kabeera, des soldats israéliens ont tiré sur une femme et deux hommes qui travaillaient dans leur propriété à l’extérieur de la « zone tampon ». Puis à 10 heures, alors qu’un agriculteur travaillait dans son champ, une jeep est arrivée près de la clôture. Un soldat en est sorti et a tiré sept coups de feu. L’agriculteur a quitté son champ pour retourner chez lui. Il a attendu vingt minutes, puis est sorti pour retourner travailler. Le soldat de la jeep a tiré à nouveau de nombreux coups de feu. L’agriculteur a cessé son travail pour la journée et est rentré chez lui. Plus tard, une autre jeep s’est approchée de la barrière, au nord-est de l’emplacement précédent, et les soldats ont tiré une cinquantaine de coups de feu.

Un message de Vittorio Arrigoni

Le 26 octobre, ce journaliste italien qui a été blessé le mois dernier lors de l’attaque d’un bateau de pêche par un navire israélien, écrit :

Depuis la seconde intifada, un demi-million d’oliviers ont été arrachés en Palestine, soit par l’armée israélienne, soit par les colons. On en comptait 9 millions aux accords d’Oslo, on n’en compte plus qu’un million. Les olives représentent 20 % de la production agricole de Gaza. Leur récolte fait travailler des milliers de personnes.

A Gaza, où 150 000 oliviers ont été arrachés, c’est l’armée elle-même qui s’en charge, comme si elle suivait un plan criminel visant à aggraver la pauvreté des Palestiniens. Arrivé ce point, je me demande si je ne suis pas dans le ghetto de Varsovie.

Nous sommes allés à Beit Hanoun, près de la frontière israélienne, pour rendre visite à des cultivateurs. Tout le terrain a été rasé au bulldozer par l’armée. Il y avait là des milliers d’oliviers parmi lesquels beaucoup avaient plus de 50 ans. Qui donc nous disait, il y a deux mois, que Gaza n’était plus sous occupation israélienne ?

Nous les avons accompagnés pendant la récolte, car les soldats israéliens tirent souvent sur eux des coups de feu, et parfois viennent les arrêter.

Vittorio Arrigoni cite le poète Mahmoud Darwish :

Vous avez volé les vignes de mes ancêtres,
Et la terre que je travaillais,
Moi et tous mes enfants,
Et vous ne nous avez rien laissé,
Nous et tous nos petits-enfants,
Rien que ces rochers.
Votre gouvernement nous les prendra-t-il,
Comme on le dit ?

Alors !
Ecrivez en haut de la première page :
Je ne hais pas le peuple,
Je ne m’introduis dans la propriété de personne.

Et pourtant, s’il m’arrivait d’avoir faim,
Je mangerais la chair de mon usurpateur.
Prenez garde, prenez garde de ma faim
Et de ma colère !


But du nouveau voyage


Mme Mairead Maguire, qui a reçu le prix Nobel de la paix en 1976 en raison de son œuvre pour la paix en Irlande du Nord, a déclaré : « Nous allons dans la Bande de Gaza pour montrer à la population que nous les aimons et que nous nous intéressons à eux. C’est le moins que nous puissions faire, alors que nos gouvernements restent silencieux et inactifs devant les souffrances des femmes et des enfants de la Bande de Gaza et de la Palestine. »

Ce nouveau voyage assurera la relève des observateurs bénévoles qui se trouvent à Gaza depuis deux mois. Il apportera aux habitants des lettres des membres de leur famille qui se sont réfugiés à l’étranger. Il apportera 6 mètres cubes de médicaments. Le chef de la mission a déclaré : « Ce n’est que le premier envoi des fournitures médicales que nous espérons livrer. Notre choix des médicaments est une réponse à une demande spécifique des autorités de santé dans la Bande de Gaza. De nombreux produits de base, comme que le sirop pour la toux pour les enfants, sont inexistants sur le territoire. Nous sommes heureux de les rendre disponibles. Notre mission amènera également un certain nombre de médecins spécialistes qui viendront porter secours aux habitants alors que la crise humanitaire s’aggrave à l’approche de l’hiver. »

Greta Berlin, l’un des organisateurs, a réaffirmé les objectifs du Free Gaza Movement : « Nous avons l’intention de briser le blocus d’Israël aussi souvent que nous le pourrons. Ce deuxième voyage est l’un de ceux que nous avons l’intention d’organiser au cours de l’année prochaine. Des avocats, des membres de Parlement et autres professionnels se trouvent déjà sur nos listes de passagers pour les prochains voyages. »

Le comité d’organisation de Free Gaza a envoyé aux autorités israéliennes le message suivant :

Official Notification of Intent to Enter
October 25, 2008
To : The Israeli Ministry of Defense, Fax : 972-3-697-6717
To : The Israeli Ministry of Foreign Affairs, Fax 972-2-5303367
From : The Free Gaza Movement

Cette missive vous est adressée, en tant que puissance occupante de la Bande de Gaza, pour vous notifier officiellement que nous appareillerons le 28 octobre 2008 (si le temps le permet) du port de Larnaca pour le port de Gaza City. Notre navire circulera sous le pavillon de Gibraltar, ce qui le met sous la juridiction du Royaume-Uni.

Nous quitterons les eaux chypriotes pour entrer dans les eaux internationales, puis nous irons directement dans les eaux territoriales de la Bande de Gaza sans entrer dans les eaux territoriales israéliennes ni même en approcher.

Nous transportons 6 mètres cubes de fournitures médicales de première nécessité. Elles ont toutes été contrôlées par le service des douanes de l’Aéroport international de Larnaca avant d’être mises dans des boîtes scellées. Il y aura au total 26 passagers, dont les membres d’équipage et plusieurs médecins. Le navire et la cargaison recevront aussi un permis de sécurité des autorités du port avant le départ de Chypre.

Etant donné que nous confirmons que ni la cargaison ni les passagers ni le navire ne représentent un danger pour la sécurité d’Israël ou celle de ses forces armées, nous ne pensons pas que les autorités israéliennes interviendront au cours de notre voyage.

Nous adressons ici à Aharon Abramovitz, pour le ministère des Affaires étrangères, et à Ehud Barak, pour le ministère de la Défense, une invitation à venir à bord pour être témoins des effets draconiens de la politique d’Israël sur la population civile de la Bande de Gaza.


Conclusion

En dépit des menaces du gouvernement israélien, le nouveau bateau du Free Gaza Movement, le SS Dignity, a quitté le port de Larnaca à l’heure prévue. Il est arrivé au port de Gaza le mercredi 29 octobre à 8 heures du matin, avec 27 personnes à bord représentant 13 pays, parmi lesquels l’Irlandaise Mairead Maguire, prix Nobel de la paix 1976. C’est donc pour la seconde fois que le siège inhumain imposé à Gaza par l’Etat d’Israël depuis juin 2007 a été brisé par ce mouvement, dans une complète indifférence des capitales occidentales.


Moyenne des avis sur cet article :  3.3/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • Leila Leila 30 octobre 2008 10:49

    La situation à Gaza s’est aggravée hier à la suite de pluies diluviennes. Photos


    • Super resistant de l’islam 30 octobre 2008 10:50

      "Depuis la seconde intifada, un demi-million d’oliviers ont été arrachés en Palestine, soit par l’armée israélienne, soit par les colons. On en comptait 9 millions aux accords d’Oslo, on n’en compte plus qu’un million. Les olives représentent 20% de la production agricole de Gaza. Leur récolte fait travailler des milliers de personnes."

      Personne n’a obligé les palestiniens à faire l’intifada, ni ne les oblige à faire des attentats...

      Qu’ils fassent donc le menage dans leurs rangs et la paix reviendra.


      • Super resistant de l’islam 30 octobre 2008 11:31

        @ djamel

        A lire dans la presse de ce jour mon ptit djamel :

        "Une roquette tirée par des Palestiniens a explosé dans un champ près de la ville de Sderot, dans le sud d’Israël, jeudi matin, sans faire ni victime ni dégât, a indiqué un porte-parole militaire israélien.

        Les points de passage vers le territoire palestinien contrôlé par les islamistes du Hamas, par lesquels transitent les marchandises destinées à ses 1,5 million d’habitants, ont été fermés à plusieurs reprises ces derniers mois à la suite de tirs de roquettes."

        Alors qui empeche la paix , qui prive les peuples de nourritures et de marchandises ??? Tes potes du Hamas !! smiley


      • Nobody knows me Nobody knows me 30 octobre 2008 15:46

        Qu’ils fassent donc le menage dans leurs rangs et la paix reviendra.
        Et la marmotte alors ?? Où qu’elle est la marmotte avec son papier alu ? Où qu’elle est la marmotte ??!!

        Je peux savoir d’où vient votre info de "l’obus qui s’était perdu" et du Hamas qui tient les points de contrôles ?


      • Paradisial Paradisial 31 octobre 2008 00:38

        @Farouche Suporter Nazi,

        L’affectation de ton brillant esprit incarne bellement l’étrange et dichotomique collusion qu’il peut y avoir entre vichysme et sionisme.

        La résistance à l’occupation est un droit inaliénable.


      • SR-71 30 octobre 2008 10:56

        Oliviers détérrés, et replantés en zone juive pour beaucoup.


        • viking 30 octobre 2008 11:09

          C’est donc du vol. Il faut nous apporter une preuve. D’où tenez-vous cette information ? 


        • viking 30 octobre 2008 12:15

          Ho !!! Calmos, vu que toi et tes camarades les zozos vous êtes des spécialistes du signalement de commentaire abusif, je vais te donner une occasion de pouvoir mettre en pratique ta spécialité.

          Donne moi ton adresse pour que je puisse aller voler tout ce que tu possédes.

          Hé oui, si on vole son troupeau, l’éleveur crevera de fain puisqu’il s’en nourri. Le troupeau est tout ce qu’il posséde.

          Il en va de même pour les oliviers... donc quand ils détruisent les oliviers, les israéliens affament les palestinniens. Il faut aussi que tu saches qu’un olivier ne rentre qu’en production qu’au bout de trente ans aprés la germination de la graine.

          Donc les oliviers agés ont beaucoup de la valeur d’où l’intéret qu’ont les israéliens de les récupérer pour les replanter ailleurs.


          Alors Calmos tu défends toujours le vol.


          Pour finir quelle différence fais-tu entre les dirigeants nazis qui s’enrichissaient en confisquant à leur profit les biens des juifs arrétés et envoyés dans un camp de la mort et celui des israéliens envers les palestiniens ?

          Là est toute la question mais tu ne répondras pas pour éviter de tomber dans une de tes multiples contradictions.

          ha ! ha ! Je me marre.


        • Paradisial Paradisial 31 octobre 2008 01:11

          Calmos le molosse,

          "il faut absolument que ce pauvre palestinien aille porter plainte"

          Ouais, auprès de l’ONU des faucons diras-tu peut-être aux vrais-cons.

          Le valeureux Viking t’en a mis une plein les dents. smiley

          Arrêtes donc de te lamenter :

          Le martyre des Palestiniens cessera.

          Patience : un SALADIN viendra.


          Point de doutes sur cela.

          La paix de nouveau s’installera.

          Athée, Juif, Chrétien, Musulman, PALESTINIEN le citoyen de cette Sainte Terre il sera.


        • SR-71 30 octobre 2008 11:12

          Vu sur un reportage sur FR2 il y a deux ans (episode du mur), on voyait le paysan derriere la ligne de demarquation (son champ etant dans la zone) , pleurer en voyant un colons prendre ses oliviers.


          • Leila Leila 30 octobre 2008 12:08

            La presse française garde le silence sur l’arrivée du Dignity à Gaza. Mais toute la presse étrangère en parle :

            La BBC

            Le New York Times

            Le Los Angeles Times

            Et bien d’autres...


            • viking 30 octobre 2008 12:22

              Il n’y a plus de presse libre en France depuis le rachat de libération par Rockefeller. Un milliardaire qui a pris le comandement d’un journal réputé de gauche. Comment se fait-il qu’il est gardé ses lecteurs. Incroyable, mais c’est vrai les lecteurs soi-disant de gauche se gavent de la propagande des néo-réactionnaires.

              snif, snif, je ne me marre plus. 


            • pallas 30 octobre 2008 12:44

              j’en est ras le bol d’etre bassiné depuis des dizaines pour un conflit entre israel et la palestine dont le territoire dans son entier, n’equivaut qu’a celle d’une region française au maximum. Je ne vois pas l’interet d’importer un conflit qui n’est pas le notre sur notre territoire et d’en faire tres souvent la Une dans nos journaux. Il suffit, la France n’a pas a etre spectateur Forcé du conflit entre 2 peuples, Israel est responsable de la situation, tout comme la Palestine, dans cette histoire, il n’y a pas de gentil et de mechants, ils se haissent, chacun jouant des armes de la propagande mediatique pour se victimisé et donc se deculpabilisé des actes fait. Donc, personnellement, je mettrai fin une bonne fois pour toute a la mediatisation de cette region, pendant un long moment, tout en allant envoyer les forces de Securité de l’ONU separant la palestine et israel. Dans tout conflit, quand 2 peuples s’affrontent, l’ONu, depechent des hommes pour separer les 2 protagonistes, et la, il n’en est rien. Je detruirai se mur qui est une veritable honte, faisant penser au mur de Berlin lors de la guerre froide et y installerai des contingents entier qui fera office de barrage.


              • Nobody knows me Nobody knows me 30 octobre 2008 15:41

                Je ne vois pas l’interet d’importer un conflit qui n’est pas le notre sur notre territoire et d’en faire tres souvent la Une dans nos journaux.
                Vous croyez que la France a les pattes blanches dans ce conflit ??? Mais d’où sortez-vous ?


              • morice morice 30 octobre 2008 13:02

                 Bravo Leila, continuez à nous INFORMER !


                • morice morice 30 octobre 2008 13:05

                    j’en est ras le bol d’etre bassiné depuis des dizaines pour un conflit entre israel et la palestine dont le territoire dans son entier, n’equivaut qu’a celle d’une region française au maximum. Je ne vois pas l’interet d’importer un conflit qui n’est pas le notre sur notre territoire et d’en faire tres souvent la Une dans nos journaux. 

                  Ne pas comprendre que cet endroit du monde peut nous amener à un holocauste mondial est gravissime !


                • Leila Leila 30 octobre 2008 14:40

                  Merci Morice.

                  Youtube vient de faire un reportage intéressant sur Free Gaza (en anglais) :

                  http://www.youtube.com/watch?v=vUbwgcVj8xU


                • Alexandre 30 octobre 2008 15:45

                  "j’en est ras le bol d’etre bassiné depuis des dizaines"

                   smiley


                • Paradisial Paradisial 31 octobre 2008 00:24

                  Alexandres,

                  Si vous en avez autant ras-le-bol, que devraient dire les palestiniens de leur calvaire qui dure depuis voilà 60 ans.


                • Paradisial Paradisial 31 octobre 2008 00:42

                  Alexandre,

                  Certes l’aveugle peut en avoir ras le bol de sa cécité.

                  Je vous exprime donc toute ma compassion.


                • pallas 30 octobre 2008 13:51

                  n’importe qu’elle endroit de la planete peut apporter un holocauste nucleaire, il faut arreter de dire que la region d’israel est le centre du monde, cela est faux, israel et la palestine ne sont rien que des conflits regionaux entre 2 petites nation, point, parcontre la guerre d’irak est réellement promisse a un holocauste nucleaire, voila un exemple des plus simple.


                  • Paradisial Paradisial 31 octobre 2008 00:27

                    Monsieur sera appellé comme invité permanent chez Yves Calvi.


                  • Leila Leila 31 octobre 2008 16:15

                    A ceux qui croiraient encore qu’Israël est une "petite nation", je conseille de regarder une video impressionnante : Israel Naval Forces.


                  • Nobody knows me Nobody knows me 30 octobre 2008 15:43

                    Merci Leila pour ces informations sur la situation à Gaza.
                    Mes félicitations à cette organisation qui donne chaud au coeur.
                    Bonne journée


                    • Annie 30 octobre 2008 16:52

                      La France semble avoir pris du retard avec le commerce équitable ; vous pouvez soutenir les petits producteurs palestiniens, en achetant votre huile d’olive à : http://www.zaytoun.org/
                      Il y a beaucoup de distributeurs en Angleterre, qui le font sur une base commerciale ou bénévole.
                      Zaytoun recherche des distributeurs dans d’autres pays.


                      • cogno1 30 octobre 2008 17:56

                        Personne n’a obligé les palestiniens à faire l’intifada, ni ne les oblige à faire des attentats...

                        Moui... c’est vrai que personne n’oblige les gens à se révolter quand on leur prends tout et qu’on les parque dans ce qu’on appelle des ghettos, ou camps de réfugiés....
                        (je vais encore me faire insulter, mais dit en ces termes, ça me fait penser à une autre époque, en un autre lieu... sans aller au bout bien sur, il ne s’agit pas de les tuer, mais de les fouttre dehors.)... comment osent ils envoyer des pierres sur les soldats.... après des décénnies d’occupation, c’est un scandale...


                        Qu’ils fassent donc le menage dans leurs rangs et la paix reviendra.

                        Tu dis ça pour qui ? non parce que
                        les deux cotés ont du ménage à faire, les colons intégristes valent bien ceux qui se font sauter dans un bus, ce sont des extrémistes tous les deux. Qaund à la paix, pardonne moi mais je te trouve bien naïf, les bonnes volontés sont rares, et les tentatives très fragiles, tellement qu’elles sont à la merci des extrêmistes qui n’ont pas grand chose à faire pour les faire capoter.
                        Israël doit cesser de s’étendre, et les palestiniens doivent cesser de s’en prendre aux civils.


                        israel et la palestine ne sont rien que des conflits regionaux entre 2 petites nation

                        Ah ? puis je savoir quelle est l’autre nation belligérante svp ?


                        • Berger 30 octobre 2008 20:24

                          Excellent article. Je comprend mal le très faible score positif... Continuez à informer...


                          • Leila Leila 30 octobre 2008 20:49

                            @ Berger

                            Je ne comprends pas non plus. Un million et demi de personnes qui vivent depuis trois ans dans une extrême pauvreté à cause de la haine des dirigeants d’Israël, ce n’est pas rien !

                            Parmi ceux qui regardent cet article, il y a ceux qui soutiennent la politique d’Israël, ils votent non, ceux qui sont contre, ils votent oui, et les indiffférents, ils ne votent pas. Pour l’instant ce sont les premiers qui l’emportent. Mais ça peut changer d’ici demain.

                            Merci pour votre commentaire


                          • stef stef 30 octobre 2008 22:59

                            Mais où est passé tout l’argent offert à l’autorité palestinienne par les nations occidentales ???


                            • Paradisial Paradisial 31 octobre 2008 00:52

                              Dans les poches des vendus locaux, bien sûr.

                              Quoi ? Vous espériez payer avec la souffrance des palestiniens ?! Ou bien, vous espériez racheter avec votre conscience ?!

                              Aucun argent ne saura épancher les douleurs d’une colonisation quelconque, quel qu’en soit le degré de l’abjecte.


                            • Nobody knows me Nobody knows me 31 octobre 2008 09:34

                              Demande à la veuve d’Arafat qui se balade de part le monde de palaces en palaces
                              Tiens donc ? C’est prouvé ça ?


                            • Nobody knows me Nobody knows me 31 octobre 2008 13:17

                              Demande à la veuve d’Arafat qui se balade de part le monde de palaces en palaces

                              Et bien ? On donne de l’argent pour une cause humanitaire qui apparemment se trouve détourné sans que nous ne fassions rien ?? Mais quelle considération ont donc nos gouvernements pour des actions dans ce genre ?? On donne le pognon et on laisse faire sans rien contrôler ? Comme ça après si c’est détourné c’est pas de notre faute et on a la conscience tranquille ?
                              C’est comme si je me prétendais généreux en jetant des pièces dans les ékgoûts à côté d’un clochard. C’est le geste qui compte...
                              Et de toute façon, si les gouvernants sont des pourritures, est-ce une raison pour abandonner et condamner en même temps le peuple palestinien ?
                              Je doute que nos généreux donateurs soient si naïfs...


                            • hihoha 1er novembre 2008 11:03

                              Voilà un lien instructif pour les rouges et les verts de France :

                              http://www.amitiesquebec-israel.org/textes/riche.htm


                            • frédéric lyon 31 octobre 2008 01:50

                              Est-il vraiment necessaire de rappeler que les Arabes ne sont pas chez eux en Palestine, qui n’est d’ailleurs pas un nom Arabe, mais qu’ils ne sont que des envahisseurs qui ont n’ont véritablement régné sur ce territoire que de l’An 638 à l’An 1099 ?

                              Si on décompose l’Histoire de ce territoire, on peut définir les époques qui se sont succédées, au cours desquelles le territoire qu’il a été convenu d’appeler "Palestine" a été dominée par des peuples d’origine très diverses.

                              Et parmi ces peuples, les Arabes sont parmi ceux qui l’ont dominé le moins longtemps !

                              On a eu successivement :


                              -  Les Cananéens


                              - Les Hébreux


                              - Les Babyloniens


                              - Les Perses


                              - Les Judéens Hasmonéens


                              -  Les Romains


                              - Les Byzantins


                              - Les Arabes, de 638 à 1099


                              - Les Croisés


                              - Les Ottomans


                              - Les Britanniques

                              Pour arriver à l’époque contemporaine : En 1948, les Nations-Unis découpe le Territoire en deux Etats, Juif et Arabe, mais les Arabes ont refusé le partage et ils n’ont pas créé leur Etat comme la Résolution 181 des Nations-Unis les y invitait.

                              Parce que la création de cet Etat Arabe, aurait valu reconnaissance de l’Etat d’Israël.

                              Très bien, c’est leur choix et pour parler très franchement, tout le monde s’en moque. Qu’ils créent finalement cet Etat Arabe, c’est avant tout leur affaire et celà n’intéresse personne, en tous cas celà n’intéresse sûrement pas les Israëliens.

                              Et puisqu’on en est là aujourd’hui, quel intérêt y a-t-il à créer un Etat dont la population vivra de la charité internationale, qui n’aura ni économie ni ressource, étant donné que les Israëliens, qui n’ont pas apprécié qu’on colle des bombes dans leurs autobus, ne fourniront plus d’emploi à la population Arabe qui s’est agglutinée autour de leurs frontières ?

                              A quoi servirait-il de créer un Etat d’opérette de plus dans la région ? La sécurité d’Israël ne dépendra nullement de la création éventuelle d’un Etat quelconque, Arabe ou Eskimo, sur le territoire de la Palestine qui a été réservé par les Nations-Unis.

                              Par conséquent, tout le monde s’en fout.

                              Que les Occidentaux payent toutes les factures, eau, électricité, qu’ils envoient les sacs de riz, les boites de conserve et les médicaments, car ces pauvres gens crêveraient la bouche ouverte, et pour le reste : Dieu y pourvoiera !


                              • Sahtellil Sahtellil 31 octobre 2008 05:32

                                Frédéric Lyon,

                                J’ai cru, à l’occasion d’un récent article sur le libéralisme, à une brusque (et belle) illumination due à quelque accés morbide ou même, qu’à Dieu ne plaise, aux convultions d’une subite agonie. Car comment croire, à moins d’un événement "apocalyptique", en l’authenticité d’un commentaire de Lyon sans son sujet de prédilection ? Moi qui me faisais du souci, me voilà rasséréné.

                                BMD


                              • Sahtellil Sahtellil 31 octobre 2008 05:41

                                Leila,

                                Désolé pour cet a-parté intime avec mon ami Lyon.Les effusions, vous savez ce que c’est ! Je ne saurais cependant passer sans saluer ce 3è opus de ce bel exemple de solidarité internationale dont vous vous faites l’écho sur AV. Merci.

                                BMD


                              • Martin D 31 octobre 2008 09:50

                                n’importe quoi, les croisés ne l’ont occupé que durant 1 siecle, les arabes l’ont conquis de 638 au début du 20ème siecle lorsque la colonisation anglaise a mis fin à la domination de l’empire ottoman sur la Palestine.
                                les sionistes en ont profiter pour créer israel après en avoir expulsé tous ses habitants sous l’indifférence des anglais.

                                quoiqu’il en soit, israel est un état colonisateur qui pratique un génocide des palestiniens sous l’indifférence total du monde occidental.


                              • Paradisial Paradisial 31 octobre 2008 11:05

                                L’arabité n’est pas une identité raciale ni religieuse, mais est plutôt une identité linguistique.

                                Les pays qui avaient été conquis par les initiaux habitants de l’Arabie furent conquis non pas démographiquement ni même militairement (au sens napoléonien du terme), mais furent conquis culturellement : libérés du joug de leurs propres occupants ils finirent par adopter rapidement et la langue arabe et la religion musulmane (grâce à ses dogmes à la foi simples et réformateurs), qu’ils participèrent eux-mêmes à colporter au-delà de leurs propres frontières.

                                La propagation de l’islam et de la langue arabe n’a jamais été le fait majeur et exclusif des seuls habitants de l’Arabie (plein d’exemples si nécessaire pourraient être livrés pour illustrer cela), ni même le fait des armes.

                                Démographiquement parlant, ces pays là ne furent pas remplacés ni même envahis : les autochtones sont encore là, sur place, juste avec une religion différente de CELLE
                                SSS de leurs très anciens aïeuls.

                                La force engendre systématiquement des résistances, point des conversions.

                                * -
                                * - * - * - * - * - * - * - * - * - * - *

                                Les palestiniens musulmans, chrétiens et (anciens) juifs (locaux) sont le plus apparentés avec la Palestine Historique d’un point de vue
                                essentiellement géo-ethno-anthropologique que les ashkénazes, les khazares, les Falasha, les Soviets et autre partie des Sépharades venus spolier cette terre au détriment des autochtones installés sur place depuis des millénaires.

                                Je n’apprécie pas ce genre de discours fonciers et racialistes, autrement mon esprit sera aussi minable et inhumain que celui d’un sioniste.


                              • Paradisial Paradisial 31 octobre 2008 11:26

                                Sahtellil,

                                Je profite de mon passage pour te transmettre mes meilleures salutations, les plus amicales et les plus fraternelles.

                                Je ne lis plus Agoravox, je lui préfère de très très loin le site Alterinfo, d’où mon absence.

                                Je n’ai appris l’accident vasculaire cérébral qui a frappé ton papa que très tardivement, au hasard d’une recherche effectuée par ici.

                                Une telle atteinte n’est pas banale ni très bénigne. J’ai été vraiment peiné en apprenant cela. Comment se porte-t-il ?

                                Je partage tous les voeux que ton coeur de fils peut vouer à son père.


                              • Sahtellil Sahtellil 1er novembre 2008 02:06

                                Sincérement touché par ta gentillesse et ta sollicitude, Paradisial, vraiment. Je transmettrai à mon père, qui appréciera et qui va d’ailleurs de mieux en mieux, au rythme particulier aux personnes de son âge. Merci pour lui cher ami.

                                Me manquaient aussi tes interventions sur AV, avec ce qu’elles amenaient comme fraîcheur dans ce site ou l’air tend de plus en plus à se raréfier (je ne parle pas de ta "ligne éditoriale" "spécifique" !). Explication de nombre de récentes défections, et non des moindres. M’enfin, c’est un autre sujet, traité en long et en large sous pas mal d’articles.

                                Prends soin de toi mon cher.

                                BMD

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès