Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > De quoi la Suisse a peur ?

De quoi la Suisse a peur ?

La pression de l'U.E sur la Suisse pour l'obliger à adopter le droit européens est considéré par le gouvernement Suisse comme une atteinte à sa souveraineté ?? La comparaison avec Napoléon et son hégémonie, par un Ministre, est absolument démagogique et en dehors de toute réalité politique et économique.

La Suisse veut continuer à profiter des échanges avec l'Europe mais ne veut pas appliquer le Droit Européen ; ceci a certainement plusieurs raisons, certains milieux s'y opposent car leur position dominante et qui influente serait mise à mal avec l'application du Droit Européen, s'en serait fini de vouloir prendre ce qui est bon pour eux mais traîner les pieds pour appliquer ce qui n'est pas dans leur intérêt, fini aussi les interprétations abusives parfois des règlements Européens ; la Suisse veut les  bilatérales 3, l'E.U n'en veut pas, ou plus, tout est au point mort, la Suisse ne peut pas continuer à profiter du marché Européen et se comporter comme Astérix et le village Gaulois, il y a la réalité politique et économique d'une nation face à une Europe de 500 millions de personnes et un marché très important. Profiter de tout cela oui mais sûrement pas en accepter les contraintes. Comparer l'E.U à l'hégémonie Napoléonienne c'est vraiment n'avoir pas d'autres arguments à faire valoir, c'est petit et mesquin.

L' Union Démocratique du Centre, parti d'extrême droite fondé par le Tribun Blocher dont fait partie Monsieur Uli Maurer, a déjà mis la Suisse dans des situations contradictoires notamment avec ses initiatives votées sur le thème de la peur, contre l'U.E et ses ressortissants ; il est temps pour l'Europe de mettre les choses au point, soit la Suisse profite de ce marché et en applique les directives soit elle ne les applique pas, dans ce cas l'U.E doit lui fermer l'ouverture de ses marchés, car profiter de tout sans vouloir en donner une contre-partie c'est simplement se comporter comme des profiteurs. A moins que l'U.E fasse preuve de lâcheté face à la démagogie Suisse, ce qui aurait pour conséquences l'ouverture de brèches dans l'unité Européenne. Chaque pays pourrait lui aussi revendiquer des aménagements du Droit Européen à l'image de la Suisse.


Philippe Frioud

http://www.suissenews.net/index.php/394-ueli-maurer-critique-les-pressions-de-lunion-europeenne-sur-la-suisse

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/d86d3ac6-dc0d-11e1-b6b4-15407f9c4b5b/La_Suisse_c%C3%A9l%C3%A8bre_son_1er_Ao%C3%BBt_en_forme_mais_inqui%C3%A8te


Moyenne des avis sur cet article :  1.25/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • armand 10 août 2012 16:45

    Ils ont bien raison d’avoir peur, demandez vous pourquoi presque tous les peuples veulent en sortir


    • HELIOS HELIOS 11 août 2012 00:31

      ... Vous avez raison, prevenons les pour qu’ils ne fassent pas la même betise que nous :

      AMIS SUISSES, NE VOUS LAISSEZ PAS FAIRE, GARDER VOS LOIS ET VOTRE SOUVERAINETE : DITES NON.


    • Talion Talion 10 août 2012 16:49

      Le problème cher auteur, c’est que la Suisse contrairement à l’UE est gouverné par des institutions démocratiques et qu’à ce titre le peuple à encore chez eux son mot à dire.

      A côté de cela, les français qui en 2005 ont rejeté le TCE se sont ensuite fait violer par tous les trous lorsque leurs traitres de représentants ont adhéré dans leur dos au traité de Lisbonne qui était une copie au calque du texte précédemment refusé !

      Si j’ai un conseil à donner aux suisses, c’est de dire merde à l’Europe et de préserver leur souveraineté par tous les moyens... C’est à dire par les armes s’il le faut !


      • philippe frioud philippe frioud 10 août 2012 17:20

        Talion

        Votre réaction est complètement absurde, ce n’est pas avec le marché suisse que vous empècherez des suisses d’être au chomâge oui pour vous 500 millions d’Europeens ce sont des érudits des fous mais avant de prôner la violence pensez à vos amis qui eux n’ont peut etre deja plus de travail-
        .
        a bon entendeur 


        • Talion Talion 10 août 2012 17:41

          Lorsque l’on veut vous mettre des chaines aux pieds, la seule réponse intelligente est d’exécuter l’aspirant esclavagiste que vous avez en face.

          C’est aussi simple que ça !

          La souveraineté des nations -et donc des peuples- n’est pas négociable !... Et la juste place de ceux qui s’autorisent à la vendre derrière le dos des populations est au bout d’une corde de chanvre.

          Le rève d’une Europe fédérale n’a jamais été poursuivit par les populations, mais fut au contraire le fantasme d’une infime minorité d’oligarques qui tentent en ce moment même un coup d’état derrière notre dos !

          Fort heureusement, ces ordures vont très rapidement se rendre compte que la crise va faire d’eux les victimes expiatoires idéales vers lesquelles les peuples -ivres de vengeance- vont se retourner au fur et à mesure que nos conditions de vie vont se précariser.

          Je ne pleurerai pas ces fascistes !


        • HELIOS HELIOS 11 août 2012 12:32

          @Stabilob0ss...
          «  »« grâce à des artifices déloyaux comme le secret bancaire et le dumping fiscal) »«  »

          Qu’est-ce qu’on attends pour faire pareil ? ils n’auront plus d’artifices deloyaux, le Suisses !

          — Retablissons le secret bancaire qui est une des regles les plus naturelles pour une personne privée... vous etalez toute votre vie au grand jour et a tout le monde vous ?
          — Baissons les impots et faisons en sorte que l’etat ne s’occupe que de ce qu’il doit faire : 
          ... La securité (defense, police et justice)...
          ... La solidarité (education, santé, retraite)...
          ... La mutualisation des besoins fondamentaux par les services publics (energie, eau, telecom)
          ... Le developpement du territoire (reseau rouiers et ferroviaires, aeroport, infrastructures communes)

          Le reste doit etre privés et si necessaire a l’interet de tous, avec des contraintes legales de regulation rentrant dans l’interet de tous (et non pas de quelques uns).


        • philippe frioud philippe frioud 10 août 2012 17:24

          Armand

          ON est plus dans ce contexte je ne pense pas que beaucoup de pays veulent sortir de l’ E.U c’est un marché gigantesque qui permet quand meme a des milliers d’entreprises de travailler, et faire travailler des ouviers comme des cadres, et qui apporte a leurs pays respectifs de l’argent , sans cela se serait le marasme et surement des millions de pauvres gens au chomage


          • armand 10 août 2012 17:32

            Bien d’accord avec vous Mr, mais moi je parle du Peuple, pas de ceux qui bénéficient de cette joyeuse pagaille et exploitant/créant les lois qui permettent ce foutoir.


          • foufouille foufouille 10 août 2012 17:36

            la france a deja 5 millions de chomeurs !


          • Anaxandre Anaxandre 11 août 2012 00:19

            @ Frioud

             "...l’ E.U c’est un marché gigantesque qui permet quand meme a des milliers d’entreprises de travailler, et faire travailler des ouviers comme des cadres..."

             On n’étais pas au courant que les pays ne commerçaient pas entre eux il y a quelques décennies et que nos aïeux fussent tous au chômage. Merci de nous apporter vos lumières !

              smiley smiley smiley


          • ottomatic 10 août 2012 17:25

            Vous proposez donc de forcer la Suisse à rentrer dans l’europe et perdre toute souveraineté ou de l’exclure ?

            Le véritable but de l’europe se montre enfin... une dictature déguisé avec un paquet cadeau d’apparence démocratique...

            • philippe frioud philippe frioud 10 août 2012 17:39

              Ottomatic

              La Suisse ne perdra pas sa souveraineté en introduisant le droit Europeen dans ses lois , il ne s’agit pas de souveraineté, mais de nous permettre tout ên chacun , de faire valoir nos droits ce qui n’est pas le cas actuellement . un simple exemple en matière d’indemnisation par les assureurs, la loi n’est et de loin pas du coté de l’assuré, car il y a chez nous une certaine elite qui est dominante et influente sur les décisions du gouvernemen6t sachez qu’à Berne il ya plus de lobbyistes que de parlementaires , et dans la réalité c’est eux qui nous gouvernent à leur guise, c’est pourquoi il y a temps de désinformations sur l’Europe ,ils n’ont aucuns intérêts a ce que les lois europeennes soient incluent dans notre droit cq mettrais en danger leur petites combines


              • Talion Talion 10 août 2012 17:43

                Le problème voyez-vous c’est que cette décision ne vous appartient pas !... Elle relève de la décision souveraine du peuple suisse !

                S’il dit non, c’est NON !


              • foufouille foufouille 10 août 2012 18:09

                "un simple exemple en matière d’indemnisation par les assureurs, la loi n’est et de loin pas du coté de l’assuré, car il y a chez nous une certaine elite qui est dominante et influente sur les décisions du gouvernemen6t"

                en france c’est pareil pour les assurances


              • Rensk Rensk 11 août 2012 08:51

                Surprenant... vous qui parlez d’assurance devriez savoir que ces arnaquer patenté on eu droit a un tribunal Fédéral tout seul pour eux (tellement d’arnaques que cela surchargeait le TF), vous devez aussi savoir qu’ils ont eu droit a ce tribunal plus vite que celui concernant les affaires pénale...


              • philippe frioud philippe frioud 10 août 2012 17:46

                ottomatic

                L’application du droit européens dans nos lois ne mettent absolument pas en danger la democratie ou la souveraineté, ce sont certains milieux qui le pronent pourquoi ?

                Savez vous qu’il y a plus de lobbyistes que de parlementaires a Berne ? ca c’est un danger pour notre souveraineté et notre démocratie, ce genre de situation a été constatée dans plusieurs pays meme en France avec le sang contaminé.

                Introduire le droit Européens dans nos lois , c’est aussi garantir une meilleures justice garantir nos droits, mais biensur cela mettrais en danger les petites combines d’une certaine elite dominante et5 influente et cela ils n’en veulent surtout pas ne vous laissez pas abuser par des propos de bas étage comme le risque de notre souveraineté ca c’est de la démagogie


                • marcoducap 10 août 2012 17:55

                  un bon receleur ne monte pas sur les coups ,il attend tranquile dans son trou en bouffant son chocolat ,que les escrocs lui apportent de l’argent frais . dans le cas de la suisse ,la couverture est une blanchisserie.....


                  • philippe frioud philippe frioud 10 août 2012 18:01

                    commençons par remettre de l’ordre au sein du parlement en excluant la participation abusive des lobbys, eux n’ont rien a faire de vous si demain vous n’aurez plus rien a manger dans votre assiette ou que vous soyez devenus SDF ou que vos enfants meurent de faim, ils ne font pas dans le social eux , c’est ce qui entre dans leur caisse le reste ils s’en intéressent pas. Alors c’est la que les lous Européennes entrent en lice , elles obligent les gouvernements à un certain respect de leurs citoyens, et protègent les travailleurs comme les cadres en leur donnant une possibilité de faire valoiur leurs droits, ce qui n’est et de loin pas le cas en Suisse ou l’on se moque de nos problèmes.


                    • armand 10 août 2012 18:10

                      Vous êtes au coeur du problème, chasser les lobby qui skatten BXL oui sinon les détruire


                    • Rensk Rensk 11 août 2012 09:03

                      La confédération a limité a deux invités par parlementaire, pour certain c’est leurs femmes et amis...

                      Bruxelles en a 15’000 le 18-05-11
                      http://bruxelles.cafebabel.com/fr/post/2011/03/18/Le-monde-secret-des-lobbyistes


                    • philippe frioud philippe frioud 10 août 2012 18:07

                      Ce qui se passe en Europe n’est pas a être critiquer commençons a ouvrir les yeux sur ce qui se passe chez nous et après on pourra juger nous e sommes ni les meilleurs ni les plus intelligents ni des donneurs de leçons ce n’est pas en donnant le balais a nos voisins que nous pourrons nettoyer devant notre propre porte


                      • amiaplacidus amiaplacidus 10 août 2012 19:22

                        Je crois que Philippe Frioul aimerait bien que la Suisse vienne barboter dans le merdier européen.

                        Il devrait plutôt écouter les peuples (pas les « élites ») qui s’y trouvent déjà et qui aimeraient bien y échapper. En tout cas à cette Europe, l’Europe du fric et des possédants.

                        Pour une Europe du peuples, du progrès social, de la vraie démocratie, du refus du capitalisme financier et de l’économie-casino, je crois qu’une majorité se dessinerait rapidement. Malheureusement, ce n’est pas du tout l’Europe existante, celle-ci est, au contraire, parfaitement antinomique avec l’Europe idéale.


                      • foufouille foufouille 10 août 2012 18:11

                        "Alors c’est la que les lous Européennes entrent en lice , elles obligent les gouvernements à un certain respect de leurs citoyens, et protègent les travailleurs comme les cadres en leur donnant une possibilité de faire valoiur leurs droits,"

                        mdr
                        l’europe permet plutot d’importer du travailleur pas cher, en dessous du smic local


                        • philippe frioud philippe frioud 10 août 2012 18:19

                          Foufouille la faute a Qui ???

                          en >tOUT CAS PAS AUX LOIS EUROPEENNES
                          Cest l’interprétation des lois qui a fait cela peronne ne les as contestées donc certains en profitent , jusqu’au jour ou il y a le hola de Bruxelle 


                          • foufouille foufouille 10 août 2012 20:46

                            « en >tOUT CAS PAS AUX LOIS EUROPEENNES »

                            @ philippe
                            si justement
                            le « roumain » peut venir bosser en france pour 600€
                            loi europeenne


                          • Leo Le Sage 10 août 2012 20:54

                            @Par foufouille (xxx.xxx.xxx.203) 10 août 20:46
                            Vous dites : « si justement le »roumain« peut venir bosser en france pour 600€ loi europeenne »
                            Si aucun français n’est en lice...

                            @Par stabilob0ss (xxx.xxx.xxx.133) 10 août 18:25
                            Soyons honnêtes : si on ne va pas voter il ne faut pas se plaindre.
                            Si on vous demande de choisir une voiture et que vous ne voulez pas choisir.
                            Vous savez bien que votre choix a été de faire un non choix donc il faut faire avec.

                             
                            Cordialement

                            Leo Le Sage
                            (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                          • foufouille foufouille 10 août 2012 22:44

                            @leo
                            c’est en dessous du smic
                            aucun francais ne peut legalement bosser pour moins


                          • Leo Le Sage 10 août 2012 23:00

                            @Par foufouille (xxx.xxx.xxx.203) 10 août 22:44
                            Vous dites : « c’est en dessous du smic aucun francais ne peut legalement bosser pour moins »
                            On ne peut pas travailler en dessous du smic... en principe.
                            A moins d’être un bénévole.

                            Ne pas confondre le smic horaire, et le smic mensuel...
                            Légalement beaucoup de personnes travaillent sous 600 euros parce que c’est le smic horaire qui compte...
                            Je maintiens qu’on ne peut pas prendre un roumain si un français est en lice.
                            Par contre, si ce n’étais pas le cas, on peut toujours dénoncer...

                             
                            Cordialement

                            Leo Le Sage
                            (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                          • foufouille foufouille 11 août 2012 11:51

                            "Je maintiens qu’on ne peut pas prendre un roumain si un français est en lice.
                            Par contre, si ce n’étais pas le cas, on peut toujours dénoncer..."
                            si et c’est legal grace a ton europe

                             


                          • philippe frioud philippe frioud 10 août 2012 18:23

                            Armand

                            tout a fait exact mais pour cela il faut une volonté politique, ou une votation populaire, sinon cela ne changera jamais a moins que la crise actuelle, devant le risque d’explosion sociale ne viennent réguler ces etats de faits


                            • philippe frioud philippe frioud 10 août 2012 18:30

                              Sweitzer .ch

                              Alors que la Suisse se retire des marchés Europeens ca serait un excellent exemple de la Suisse de 1291 retournons a nos petites entreprises et moi je vous le garanti dans 4-5 ans la suisse eclate, des milliers de chômeurs des milliers de sans abris , plus d e soins , le néant total faut pas rêver, on est pas un ilot à moins que pour vous d’envoyer des millions de nos concitoyens dans la misere vous indiffère , pas moi certainement


                              • philippe frioud philippe frioud 10 août 2012 18:33

                                Stabiloboss

                                Et toi qu’as tu fais pour changer tout cela  ????


                                • philippe frioud philippe frioud 10 août 2012 18:54

                                  sweitzer.ch

                                  OUi biensur on en profite, nous sommes des profiteurs rien de plus , nous prenons mais ne donnons rien en échange, si c’est cela votre pensée c’est bien triste, mais aujourd’hui il y a un virage et meme un virage dangereux l’>Europe ne veut plus de l’exception suisse, et cette fois les choses changent nous allons retourner à nos fermes notre bétail et notre chocolat que nius devrons bientot manger seul


                                  • philippe frioud philippe frioud 10 août 2012 19:00

                                    Tous les régime nationaliste ou extra nationaliste se sont cassés la figure pourquoi posez vous la question, trouvez vous normal que nous avons protéger des fraudeurs en suisse ???encore une fois cela a duré pendant des dizaines d’années aujourd’hui terminé la plaisanterie, soit on collabore soit on nous ferme nos banques à l’etranger, et après cela ne vous interpelle pas ? nous avons profité à outrance de tout aujourd’hui il faut rendre des comptes et encore une fois on va faire payer le peuple pour résorber les pertes , oui nous sommes des profiteurs.


                                    • bonjour 10 août 2012 19:27

                                      Euh...

                                      Pourquoi est-ce que l’on se mettrait dans la bouse alors que « tout » va bien en Suisse ?
                                      Quel pays est-il honnête ?
                                      Quels pays ne cherchent pas à profiter et se faire un max de thunes ?
                                      Quel système politique dans quel pays est-il pro-peuple ?
                                      Quel pays a-t-il moins de lobbyistes ?

                                      ALLÔ ! On est tous des humains ! On peut rien faire contre cette tendance à vouloir profiter, que ce soit le pays entier ou le parlementaire qui garde ses 10’000 blés au lieu de les donner à GreenMerde ! Et les gens honnêtes, c’est des gens qui n’ont aucune envie de faire de la politique ! On se réveille ! Les gens honnêtes n’iront même pas se mêler à toute cette connerie de politique basée sur des douves à la base !

                                      Après, d’accord, secret bancaire, machin, blabla, fausse neutralité, fin bref, toutes les accusations possibles oû la Suisse serait le diable : eh bien, la Suisse s’est débrouillée pour faire vivre son pays comme il faut. Si l’on pense au pays d’à côté dans la mouise - qui s’est certainement foutu dedans tout seul comme un grand à cause de ses politiciens de pacotille-, on ne va pas améliorer son propre pays. A la fin, un gouvernement par pays, c’est fait pour soutenir SON pays, pas les autres pays. Exemple : vous n’allez pas vous occuper de la fille handicapée de votre voisine, n’est-ce pas ? Bah la Suisse ne va pas se sacrifier pour des pays qui se sont mis seuls dans la *****. Pardon, mais, à chaque merdier son con irresponsable...

                                      Dernière chose : est-ce que les Suisses ont envie d’avoir une qualité de bouffe médiocre comme les autres ? D’avoir une qualité de soins médiocre ? La liste est longue, concernant les moins à se joindre à l’UE.

                                       On est encore l’un des derniers pays où l’éducation, la médecine, le social, la recherche ET TOUT restent permis et plus libres d’expression que les autres pays....

                                      Si on se sacrifie pour le monde, personne ne nous dira merci et c’est LES AUTRES PAYS QUI VONT PROFITER DE LA SUISSE ! On ne récompense pas les martyrs de nos jours. ALLÔ.


                                      • philippe frioud philippe frioud 10 août 2012 19:45

                                        hello Bonjour

                                        Oui le systeme de santé en suisse est top, mais d’ou vient la possibilité de le développer, de le moderniser ? d’ou vient la possibilité à nos entreprises de limiter le chômage’ ?

                                         "On est encore l’un des derniers pays où l’éducation, la médecine, le social, la recherche ET TOUT restent permis et plus libres d’expression que les autres pays.« 

                                        Avec nos richesses intérieurs , notre revenu uniquement National, ???? arrêtons de rêver , sans le marché Européens nous n’en serions jamais là, alor soutenir son pays c’est avoir une vision claire, etre solidaire des autres pays collaborer , mais aussi donner pas seulement prendre profiter c’est exactement le sentiment que nous dégageons à l’étranger,
                                        nous somme s considéré comme des profiteurs sans scrupules, alors cette image me blesse, et certainement d’autres Suisses, note attitude vis à vis de l’étranger est devenu blessante offensante ca vous devriez ouvrir vos yeu c’est pas le <Peuple qui veut cela mais nos autorités, il n’ pas long5emp j’étais dans le train une dame Française qui lisait un livre n’a pas vu le contrôleur , il lui a arrachés le livre pour lui demander son billet, choquée la dame s’est rebiffée, il lui a répondu ici vous êtes en Suisse pas en France on répond à une injonction d’un contrôleur, * 1939 en beauté » voila aujourd’hui ce genre de mentalité qui se développe, espérons qu’un jour la suisse ai besoin d’aller trouver du travail en dehors de nos frontières, pour voir ce que cela fait d’etre traité de la sorte c’est humiliant


                                        • bonjour 11 août 2012 01:09

                                          Mais le chômage, c’est un truc qui bouffe tout le monde sans différence de nationalité.
                                          Et bien-sûr que la Suisse ne va pas s’en sortir sans les échanges internationaux car on a PAS de ressources, haha. On est un pays de services. Mais ça, ça va continuer de toute façon ! Les parlementaires suisses vont pas s’amuser à viander tout ça, sinon ils ne mangent pas non plus. Et comme le secret bancaire est que chez nous, y’a pas de raison qu’ils coulent la Suisse pour foutre le camp ailleurs. On est beaucoup trop bien en Suisse en tant que riche.
                                          L’important c’est qu’on fait des échanges internationaux.

                                          Après, ... ce qu’on s’en tamponne de l’image que l’on renvoie au monde du moment qu’on reste un pays sans manif’ ni aucun problème ! Si l’économie suisse va bien... On va pas psychoter sur le fait que des gens nous aiment pas pour X raisons.

                                          Encore après, votre problème, c’est comme les humains : la personne égocentrique, qui a besoin de l’attention et admiration des autres MAIS qui reste influençable, elle se coule car elle s’inquiète de détails à 2 francs. Si on transpose cela sur la thématique de l’article, il faudrait que la Suisse reste intègre, s’en foute de son image et simplement respecte les conventions internationales et basta, pour faire marcher son pays. Même que notre « mauvaise image » plairait à des géants comme la Russie. Et être copain avec la Russie, c’est quand même plus pratique qu’avec la Norvège.

                                          Là ,je sens que l’UE pourrait commencer à faire de la mauvaise foi justement avec votre argument « OUAIIIIIIS, EUH, FRANCHEMENT, QUOI ! Nous on galère, c’est pas cool que vous galériez pas avec nous, soutien, tu vois ! » Alors qu’on doit rien à personne, que notre paradis de pays existe car des gens ont voulu se démerder pour le monter , que le peuple vote, etc.
                                          Dites si je me trompe, hein, mais je crois qu’on dépend de peu de choses. On a vraiment aucune raison de faire un acte de gentillesse solidaire dans un monde putes qui le reconnaîtra pas.

                                          Et aux questions du développement de technologies et autres machins, la réponse est d’engager des chercheurs non-suisses, ce que l’on fait déjà. Car on est quand même, contredisez-moi si je me trompe de nouveau, un des pays le plus avancé un matière de recherche tous domaines confondus. Et surtout, pourquoi un brésilien irait faire de la recherche scientifique en France, Suède, Italie etc, alors qu’on a mille fois plus de confort en Suisse !

                                          Faut maintenir la Suisse et pas se laisser tirer dans le caca parce que « ouah-là-là, ils nous prennent pour des méééééchaaaaants ! ». Le seul souci avec la Suisse, c’est peut-être l’absence de moyens violents pour se défendre en cas de malhonnêteté des autres pays qui feraient pression....


                                        • Anaxandre Anaxandre 11 août 2012 00:34

                                           Preuve que les français ne sont pas des salauds, ils conseillent gentiment à la Suisse de ne SURTOUT pas mettre un pied dans l’UE. smiley


                                        • philippe frioud philippe frioud 10 août 2012 20:54

                                          schweitzer.ch

                                          L’Europe fait vivre des milliers d’entreprises suisses , lexportation de nos produits représente 90 % de nos exportations, le reste 10% les <Etats <unis alors 150000 frontaliers c’est pas grand chose, ils font les travaux que les suisses ne veulent pas, les routes que nous construisons nous servent à developper notre économie, ce n’est pas uniquement un couloir de transit , cela me rappelle drôlement le théories de Swartzenbach et la supopulation italienne on retourne en arrière ??? on a vu ou cela nous a amené. soyez réaliste schweitzer nous sommes plus en 1960 mais en 2012, il y a un sacré oubli dans votre mémoire


                                          • Rensk Rensk 11 août 2012 09:25

                                            Faux, ici la copie direct des chiffres de l’État :

                                            Les principaux partenaires commerciaux de la Suisse sont dans l’ordre l’Allemagne, l’Italie, la France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni. En 2008, la Suisse a réalisé 60.9% de ses exportations et 78.8% de ses importations avec l’Union européenne.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès