Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Débat Palin-Biden : fin de « l’effet Palin » !

Débat Palin-Biden : fin de « l’effet Palin » !

En 90 minutes pour convaincre, Sarah Palin et Joe Biden se sont retrouvés à Saint-Louis, pour leur premier et unique affrontement de campagne, en attendant le prochain débat entre le sénateur de l’Illinois, Barack Obama, et celui du Nevada, John McCain. Une heure trente c’est peu et beaucoup à la fois. « L’effet Palin » a, une nouvelle fois, accouché d’une souris. Elle a été simplement laminée par le colistier de Barack Obama, Joseph Biden, dit Joe. Mais, il n’y a pas eu KO.
Devant la modératrice, présentatrice et productrice africaine-américaine de la chaîne publique PBS, Gwen Ifill, la belle colistière de John McCain, candidat républicain à la Maison-Blanche, a fait voir à tous l’étendue de sa médiocrité abyssale, malgré des cours intensifs. Même dans le camp du GOP (Grand Old Parti), on parle de naufrage.

Tout le monde savait, dès le choix de l’ancien prisonnier de guerre américain au Vietnam, John McCain, que Sarah Palin était vraisemblablement son suicide politique. Malgré l’esbroufe hypocrite de certains caciques du parti, qui, en réalité, n’y croyaient visiblement pas en cet éventail de l’Alaska, il s’est avéré enfin que la « hockey mom » n’avait définitivement pas la carrure.
Belle à croquer dans son tailleur noir de bonne coupe, agrémenté d’un macaron patriotique aux couleurs du drapeau de son pays, ses escarpins Stuart Weizman dernier cri, ses lunettes « fashion et sexy », on ne retiendra d’elle que le look et ses méconnaissances méphistophéliques. Larguée, aux antipodes des faits historiques, éloignée des réalités américaines, perdue dans un verbiage vaseux, Sarah Palin a créé, côté républicain, un spleen intersidéral. C’est vrai, ils revendiquent la victoire.
 
D’entrée de jeu, visiblement crispée, le rictus des mauvais jours en coin, la mine patibulaire dès la première difficulté, notamment sur les questions internationales, Sarah Palin s’est noyée toute seule, comme une grande, en récitant son refrain connu de tous sur Israël. C’est vrai que, quand on a juste fait un déplacement au Koweït, vu l’Irak avec des jumelles et croire en réalité qu’on s’y est vraiment rendue, est simplement risible. Elle semble connaître la situation en Iran.
 
La fantasque candidate à la vice-présidente américaine ne s’en remettra pas. L’éphémère succès de ses envolées lyriques, ses déclarations au ras des pâquerettes, trouveront sans doute, leur épilogue le 4 novembre prochain, surtout que, de son côté, le boom historique de Barack Obama dans les Etats-clés ne fait que se préciser. Avec l’avantage pris par Biden, plus dans un rôle de vice-président, il n’y a plus vraiment de doute possible.
 
Toute la semaine pourtant, le vieux sénateur de l’Arizona, John McCain, a multiplié les interviews, s’énervant parfois devant des journalistes médusés, brocardant les « intellectuels » qui osaient critiquer Sarah Palin, ou, lorsqu’il annonçait, sans rire, que son choix était le meilleur qui soit pour l’Amérique, ajoutant même que sa colistière sera la prochaine Ronald Reagan et… Bill Clinton à la fois. Beau subterfuge et ultime syncrétisme pour faire un clin d’œil au camp Clinton, aux ultras du parti républicain et, bien sûr, vous l’aurez compris, rejeter encore et toujours son accointance perpétuelle à l’administration Bush. On croit rêver.
 
Face au vieux briscard de la politique étrangère, Biden, de son prénom Joseph, dit Joe, le naufrage était prévisible, d’autant plus que Sarah Palin arrivait, lors de ce débat, en situation de faiblesse, ayant elle-même annoncée que le sénateur du Delaware était coriace, expérimenté et loquace.

Voici un extrait du débat.



>>>Aussi sur le blog

Moyenne des avis sur cet article :  2.41/5   (252 votes)




Réagissez à l'article

67 réactions à cet article    


  • delicemetis 3 octobre 2008 11:22

    Il leur en faut du temps au states pour voir la médiocrité des candidats
    (ah merde...nous on l’a élu)


    • stephanemot stephanemot 3 octobre 2008 12:08

      en France on a fait plus fort : deux imposteurs face a face.

      sur le debat d’hier soir, avec ses qualites et ses defauts bien connus, Biden a ete le plus naturel et le plus authentique : http://blogules.blogspot.com/2008/10/palin-dans-la-peau-de-ross-perot.html&nbsp ;


    • Gilles Gilles 3 octobre 2008 15:40

      Elle n’a pas perdu, donc elle a gagné

      Et pourtant, 84% des américains pensent qu’elle a bien mieux assuré que prévu/redouté

      Même si elle est moins convaincante que son adversaire, elle a passé le cap essentiel qui donne l’impression, oui, qu’elle est capable d’occuper le poste

      D’ailleurs tous les commentateurs US du débat sont d’accord là dessus. Elle est sorti gagnante en ne gaffant pas. Et aprés qu’elle soit moins expérimenté que Biden, est ce que ça compte tant ?

      Voyons voir les intentions de vote avant de dire des conneries


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 octobre 2008 01:09

       Le cirque continue. La grande finale, ce sera quand Obama, rompant avec la coutume, sortira avant le scrutin le liste de ses futurs secrétaires d’État

      Pierre JC Allard 

      http://les7duquebec.wordpress.com/2008/09/15/un-dream-team-pour-obama/

      http:://nouvellesociete.org/5107.html


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 octobre 2008 01:10

       Le cirque continue. La grande finale, ce sera quand Obama, rompant avec la coutume, sortira avant le scrutin le liste de ses futurs secrétaires d’État

      Pierre JC Allard 

      http://les7duquebec.wordpress.com/2008/09/15/un-dream-team-pour-obama/

      http://nouvellesociete.org/5107.html


    • kako 4 octobre 2008 11:24

      Remarquable comme commentaire !!! "elle n’a pas gaffé, donc elle a gagné" !! je ne sais s’il faut rire ou pleurer quand je lis pareille chose. Peu importe la vacuité du discours, elle n’a pas dit de grosse conneries ! Donc on peu en faire une vice présidente... C’est un peu court, non ???
      Et on s’étonne encore que nous soyons si mal dirigé ; mais on a que les élus qu’on mérite !!!


    • LE CHAT LE CHAT 3 octobre 2008 11:31

      on a Ségolène pour nous faire rire en France , mais aux States ils font tout en grand , mêmes les clowns ! smiley


      • SALOMON2345 3 octobre 2008 11:43

        Il ne faut pas que la passion égare et la comparaison avec S. ROYALE me semble outrancière tant les bagages respectifs diffèrent en poids !
        Même si la French candidate n’est pas sans objet de critique - comme tout le personnel politique d’ailleurs - celle-ci affiche tout de même une proximité des problèmes plus évidente que la Gouverneur congélée du nord des US !
        La haine, la haine, toujours la haine : ca aveugle ! Donc du calme...surtout quue comparaison n’est pas raison dit le philosophe.
        Salutations.


      • geko 3 octobre 2008 12:42

        La différence entre Ségolène et Sarha : La première joue un rôle la seconde non, c’est sa vraie nature et elle ne me fait pas vraiment rire !

        @L’auteur votre critique de Palin est celle de la raison et pour rejoindre les commentaires de herve33 et Zalka, palin est la candidate d’une amérique profonde inculte qui pense avoir un rôle mystique à jouer sur la planète face à une amérique de la raison celle d’Obama qui souhaite représenter qu’un pays parmi les autres nations de ce monde ni plus ni moins !

        "Il faudra bien finir par admettre que le système américaniste a des traits essentiels qui sont fondamentalement démocratiques et que la démocratie poussée à son extrême débouche notamment et peut-être principalement sur la situation que nous voyons. Ce qui fait la différence n’est pas être ou ne pas être une démocratie, ce qui fait la différence c’est être ou ne pas être une force déstructurante. Reste alors à s’interroger, avec une certaine angoisse, pour savoir si une “démocratie poussée à son extrême” ne devient pas nécessairement une force déstructurante" L’infinie vertue du désordre

        Si Mc Cain passe c’est le chao assuré !


      • herve33 3 octobre 2008 11:32

        Le choix de Sarah Palin de la part de Mc Caïn ne me parait pas du tout un suicide politite comme on aimerait le faire croire .

        C’est une stratégie pour attirer les votes de l’Amérique profonde , à la limite qui se moque complètement du contenu du discours et ne va voter que pour le look .

        D’ailleurs , cette Amérique a un niveau d’éducation proche des paquerettes et ne comprend pas forcément les discours de Biden et d’Obama . Ce qui compte pour eux , c’est l’impression .

        D’autre part , il essaie d’attirer le vote des femmes qui aurait été prête à voter pour Hillary Clinton .

        Cela aurait un bon choix stratégique si la crise n’était pas passé par là , et si le bilan de Bush n’était pas aussi catastrophique . Mais difficile de faire croire au changement quand on appartient au même parti que celui qui a mis l’Amérique par terre .








        • BDKnut BDKnut 3 octobre 2008 12:05

          Je suis assez d’accord avec vous qt à l’approche "Amérique Profonde" de Mc Cain via Sarah PALIN ... et je me demande si, vs la possibilité d’un président Afro-Américain, cela ne risque pas qt même de marcher ...

          Qt au bilan des mandats de BUSH et la crise financière, ils n’ont pas encore dégainé le bon vieil argument du "C’est pas nous, c’est les autres" (Style ces c*ns d’européens ou les méchants chinois) ... On parie qu’ils vont finir tôt ou tard par nous le sortir, celui-là ?

          Et là, c’est clair que pour le fermier du fin fonds du Kansas, endetté jusqu’au cou, si un "zoli" couple de WASP bien de chez eux leur dit que c’est un complot "judéo-européano-sino-marxiste" qui a plombé les bonnes vieilles banques US, ça risque de passer ...

          Moi, je dis bof ... plus qu’un mois à tenir, ça risque d’être rigolo ... euh, instructif ! 


        • bobbygre bobbygre 3 octobre 2008 12:40

          Pour le moment, le seul complot auxquels semblent croire une partie des américains, c’est plutot celui de leur propre gouvernement...
          Et ils sont pas les seuls...


        • Gilles Gilles 3 octobre 2008 15:51

          BDKnut

          "Qt au bilan des mandats de BUSH et la crise financière, ils n’ont pas encore dégainé le bon vieil argument du "C’est pas nous, c’est les autres" (Style ces c*ns d’européens ou les méchants chinois) ... On parie qu’ils vont finir tôt ou tard par nous le sortir, celui-là ?"

          Si il l’on mit sur le dos de Clinton....ce qui n’est pas entièrement faux en fait vu la déréglementation sous son mandat


        • Zalka Zalka 3 octobre 2008 11:54

          L’article est trop partial. Un sondage suivant le débat ne donne que 51% de personnes convaincu que Bilden s’est montré meilleur que Palin. De plus, la majorité des observateurs admettent que Palin a été bien meilleure que lors de ses dernières prestations. Cela ne change pas mon opinion négative à son sujet, mais évitons de tomber dans la caricature. Ce n’est pas parce qu’il est évident pour vous que vous ne voteriez pas pour elle, que les américains pensent de même. De fait, Palin est loin d’être un désavantage pour Mc Cain.


          • Mescalina Mescalina 3 octobre 2008 13:20

            Et bah ça...Entièrement d’accord avec Zalka. Je suis soufflée !

            Analyse partisane et médiocre qui ne cerne en rien le fond du des enjeux. Même BFM TV est plus objecif, et c’est peu dire.


          • geko 3 octobre 2008 13:24

            Sinon qu’elle est votre opinion Mescalina ?


          • n’a rien à dire 3 octobre 2008 13:31

            Alors Texas rangers bouffeur de santiags. Vous mentez par omission : « Un sondage suivant le débat ne donne que 51% » Les sondages sont déjà falsifiés par de ceux qui les interprètent mais avec vous c’est encore pire vous oubliez d’en mentionner la moitié.

            Les mains moites et les pieds poites.

            Voici deux sondages publiés par un blog de canal plus et qui ont été effectués par CBS et CNN.

            Le premier donne 46% à Biden et à Palin 21%. Sans vouloir être trop sexiste, nous pouvons dire que Sarah Palin s’est ramassée d’une déculottée toutes fesses rougies.

            Sur le second sondage il y a une différence de 15 points quand même. Votre petit 51 % que vous annoncez, est archi trompeur Monsieur le porteur de santiags pointues avec talons à bascule arrière. Palin n’a pas obtenu les 49% restant mais seulement 36%.

            Quand les républicains reprochent que le débat était truqué, il faudrait se rendre compte qu’ils ont le sentiment d’avoir perdu en cherchant des excuses.

            Youpi !!!!


            03 octobre 2008
            SONDAGES DU DEBAT PALIN BIDEN

            CBS News électeurs indécis le meilleur ? : Biden 46%, Palin 21%, tie 33%.

            CNN tout électeur, le meilleur : Biden 51%, Palin 36%.

            http://usa2008.blog.canal-plus.com/archive/2008/10/03/sondages-du-debat-palin-biden.html

             


          • Zalka Zalka 3 octobre 2008 13:57

            @Mescalina : Tant que vous ne prenez pas de haut les gens qui sont en désaccord avec votre point de vue, je n’ai pas de raison de vous voir en ... hum. Et puis il n’y a pas que Dugué qui connaît Opeth.

            @Djanel : Tout d’abord, permet moi de te rappeler ce que représente mon avatar : c’est un piège à con. Plutôt que de se focaliser sur le fond, que d’analyser mon propos, l’idiot me classe en fonction de l’avatar dans un camp précis et interprète tout mes propos suivant ce filtre.

            Les gens se méprennent une fois. Tu es le seul à insister lourdement dessus en connaissance de cause.

            Merci tout de même pour vos précisions. Je réfute toutefois votre raisonnement. Mon point de vue, c’est que 49% des personnes n’ont pas été convaincu par Bilden. Qu’ils soient pro Palin ou indécis, ils n’ont pas pensé qu’elle avait été ridicule. En cela, Palin a réussi son coup (vu qu’elle partait largement perdante).

            Autre point, comme l’auteur vous avez un avis tranché qui vous aveugle sur la réalité. Je n’apprécie pas plus Palin que vous, mais je ne méjuge pas autant l’habileté électorale des républicains. Cela m’évite de tomber dans une haine stérile des américains en cas de déceptions électorales.


          • Mescalina Mescalina 3 octobre 2008 14:01

            Salut GEKO,

            Eléments de réponses que je n’ai pas le temps de détailler :

            1) Ne pas oublier qu’un français n’est pas un américain et qu’il base son analyse sur SON système, pas sur celui de l’autre qu’il ne connait pas (pour 90% des gens moi y compris)
            2) Ne pas négliger l’importance de l’image et du poids médiatique, en n’oubliant pas non plus que la forme est souvent plus payante que le fond
            3) Les électeurs avec la crise actuelle prennent conscience que l’économie est au pouvoir et ne pas sousestimer la propention à assimiler la politique à du people servant la une des magasines faute d’avoir un poids et une maîtrise réelle sur leur pays
            4) Point d’autant plus important aux US où on ne pond pas 10000 lois par jour au parlement, mais où le marché est bien plus libre et l’état d’esprit "libéral", et les politiciens sont plus des acteurs et des "passes temps" qu’autre chose pour une grande franche de la population.

            Etc etc.

            Tout ça pour dire : article médiocrement partisan et pas nuancé pour 2 sous.


          • Mescalina Mescalina 3 octobre 2008 14:13

            @ ZALKA : j’ai approuvé votre commentaire car il me semble juste. Vous avez corrigé votre façon de parler, vos anciens commentaires étaient aggressifs, injurieux et vulgaires, et ce sont ces commentaires que je dénonçais. 

            On prend plaisir à s’emporter sur ce site, c’est facile et humain, et moi la première smiley

            Je sens que je vais faire un article sur Opeth (et pas qu’eux) un de ces jours.... Les connaisseurs se manifesteront !


          • Zalka Zalka 3 octobre 2008 14:19

            @Mescalina : moi même je dénonçais l’aspect injurieux et aggressif de vos commentaires. Je doute que ni vous ni moi n’ayons changé d’avis sur le sujet.


          • Mescalina Mescalina 3 octobre 2008 14:30

            ZALKA : agressive peut être (question de perception), injurieux jamais ! La seule injure que je reconnais est "trou de balle", qui venait d’un ras le bolle après avoir été traitée de "pauvre conne, salope" et j’en passe.


          • Zalka Zalka 3 octobre 2008 14:46

            Mon insulte était "connasse hautaine" et faisait suite à la manière dont vous traitiez avec morgue les personnes "n’ayant rien compris", ce qui est un comportement injurieux (mais pas vulgaire). Je n’aurais jamais dit "salope".

            Comme je disais, sur ce sujet, nous campons tout deux sur nos positions. Bref, pas un grand intérêt.


          • geko 3 octobre 2008 15:11

            @Mescalina

            Entièrement d’accord avec vous sur la partialité de l’article qui aurait dû figurer dans la catégorie Tribune libre !

            1) C’est évidemment un regard extèrieur (certes ici passé par le prisme de certains medias) ! doit-on s’en passer sous le prétexte qu’il est un regard extèrieur ?

            Entièrement d’accord sur les points suivants, et nous pouvons balayer devant notre porte avant d’aller faire la leçon outre atlantique !

            Mescalina, toutes choses égales par ailleurs, pensez vous sincèrement que Palin a les moyens intellectuels pour diriger un pays fusse-t-il l’archipel des Tuvalu ?


          • Mescalina Mescalina 3 octobre 2008 15:24

            Merci GEKO. De mon point de vue, c’est une quiche, inapte à gouverner quoi que ce soit... Comme l’était Bush d’ailleurs.

            Cependant, aux US plus qu’ailleurs selon moi, l’homme au pouvoir est un faire valoir qui applique des décisions prisent par des hommes de l’ombre (patrons, politiciens, avocats, médias, lobby, les tenants du pouvoir). Ils ont mis Bush au pouvoir.

            Paline est un "danger sous contrôle" : seule elle n’est apte à rien. Ce sont les gens cités plus haut qui l’ont positionné ici pour faire pencher la balance du coté MC Cain. Un pur produit Marketing (récupérer les femmes, jouer la différence, capter L’AUDIMAT, donner un coup de jeune au vieux. ...), qui de toute façon n’aurait rien à dire en cas d’élection de ce dernier, et qui serait mise totalement sous tutelle si MC venait à trépasser...

            Tout cela est bien triste pour qui essaie de croire encore aux politiques... Je crois que j’ai laissé tomber.

            ABOLITION DES PRIVILEGES DU SENAT : des appartements de fonction de 200M2 au coeur de paris c’est SCANDALEUX, pendant que l’on se saigne pour payer nos impôts qui LES ENGRAISSENT. Un salaire oui. Ce genre de cadeaux monarchiques non. Ce sont des porcs.

            ZALKA : j’ai tourné la page et vous envoie mes cordiales salutations !


          • Gilles Gilles 3 octobre 2008 16:03

            Zalka

            51%, oui mais contre 36% pour Palin........ sacré différence

            Par contre 84% trouve que Palin a mieux assuré que prévu, ce qui fait dire qu’elle a en fait gagné en montrant une stature suffisante pour être vice présidente

            c’est ce qui se dit dans les journaux US......je n’ai vu que des extraits du débat, qui avait l’air bien terne


          • Zalka Zalka 3 octobre 2008 16:14

            Gilles : c’est exactement ce que je dis ! 84% n’ont pas eu l’impression d’avoir à faire à la bécasse prédite.

            Je n’ai jamais prétendu qu’elle avait gagné le débat. Juste qu’elle avait réussi à "tenir", ce qui est en soi un progrès par rapport à ce que beaucoup imaginait.

            Bon, je vais m’arrêter là, car j’ai presque l’impression de la défendre, ce qui m’est très désagréable ! ;)


          • Gilles Gilles 3 octobre 2008 18:29

            Zalka, je corrigeais juste un oubli, ce n’ets pas une diatribe contre toit

            Sinon, c’est vrai on aurait préféré la Palin trés trés conne et gaffeuse comme Gaston, histoire de rire et de conforter nos préjugés (à savoir les néocons ont tous un QI de moule)

            Hélas elle peut donner le change et être fine..... ce qui est en définitive pire !


          • geko 3 octobre 2008 21:29

            Un grand plaisir à vous lire Mescalina  smiley

            On ne peut être plus explicite ! Hoho c’est pas le moment de laisser tomber ça commence maintenant la grande rigolade de l’humanité !!

            Et ce sont donc les USA qui risquent de passer sous tutelle si je vous suis ? c’était en ce sens que je citais le lien sur mon commentaire bien au dessus !


          • t_faz 3 octobre 2008 12:08

            le pire c’est le niveau de culture de la belle : on lui demande quel est son talon d’achille, elle parle de son expérience de dirigeante d’un Etat producteur de pétrole (certain vont même jusque dire qu’elle ne comprenanit pas l’expression talon d’achille...).

            Puis on lui pose une question sur le darfour, elle parle de l’irak ...je supose que pour elle ça doit etre la même chose ..ouais c’est une guerre là bas dans le coin sauf qu’au darfour y’a pas de pétrole...pathétique

            enfin c’est vrai que pour l’américains moyen qui ne connait rien culturellement en dehors de son pays ça passe...


            • goc goc 3 octobre 2008 12:15

              Salut AJM

              le probleme de fond est de savoir si l’americain moyen le jour venu, devant l’urne, saura surmonter son racisme congenital et se dire qu’il vaut mieux un noir qu’une femme debile

              mais c’est pas gagné.


              • Pierredantan Pierredantan 3 octobre 2008 13:02

                J’aime bien ces Français (très) moyens qui parlent de "l’Américain moyen" comme si ils le connaissaient depuis toujours. Ils en ont en fait une idée si préciser qu’ils se permettent de le cataloguer comme "raciste".

                Un conseil avant de critiquer n’importe comment un article qui aurait pu être de valeur, allez donc faire un tour aux US, restez y pour comprendre. APRES vous aurez le droit d’émettre votre avis.

                C’est pas gagné


              • ben ben 3 octobre 2008 14:27

                Agoravox est le temple de la moyennitude !


              • Jean-paul 3 octobre 2008 15:08

                @ pierredantan
                Tout a fait d’accord avec vous .parler de l’Americain moyen sans les connaitre ni avoir ete aux USA
                QUELLE ARROGANCE !!!!!
                Et la France profonde .Dans ma famille certains n’ont jamais ete a Paris et croienta tout ce qu’ils voient a la tele
                Il est injuste que les Francais ne votent pas pour elire le president des USA .


              • Jean-paul 3 octobre 2008 15:15

                @ l’auteur
                Article partial,arrogant .
                L’auteur vote aux USA ???????
                Qu’allez vous ecrire si elle est elue ???


              • Gilles Gilles 3 octobre 2008 16:18

                C’est vrai que c’est énervant d’entendre ces insultes vis à vis de l’américain moyen. Déjà le terme "moyen" est hyper réducteur..mais c’est la mode de tout moyennisé et d’y accorder le sens que l’on voudrait

                En fait vous les jugez en fonction de l’image qu’ils vous renvoient par medias interposés.....c’est dire comme c’est fiable ! Et forcément, en ce moment surtout, on nous montre des assemblées de gravos culs bénis, créationistes, NRAistes, jamis sortis de leur bled..... De là à dire qu’ils sont représentatifs il ya un canyon à franchir

                Et évidement le français moyen qui chasse bourré, machiste, qui vote LePen, qui est incapable de foutre la Suisse sur une carte, ne sait pas prendre le métro...n’est en rien comparable à votre américain moyen ! Pourtant c’est exactement le même calibre !


              • goc goc 3 octobre 2008 21:56

                @pierredantan
                Un conseil avant de critiquer n’importe comment un article qui aurait pu être de valeur


                 A priori, vous avez quelques problèmes avec la langue francaise, vous n’avez peut-etre jamais été en France, ceci expliquant cela. Je n’ai aucunement critiqué l’article, je partage l’avis de l’auteur, j’ai simplement voulu completer en donnant un avis personnel, mais c’est vrais que dans votre pays, avoir un avis est deja quelquechose d’inimaginable, votre patrie cherie, celle de gantanamo et des lois liberticides, celle du KKK et des lynchages de noirs, celle qui n’a autorisé les noirs a aller dans n’importe quelle université que depuis 40 ans, celle qui va autoriser les forages dans l’artique, celle qui est prete à faire crever la planete, parcequ’elle veut aller chercher son pain en 4x4. Celle qui rale parceque pour la premiere fois, c’est le contribuable qui va payer, alors qu’il a toujours vecu sur le dos des autres (vous (? ?) et moi en l’occurance)

                quand a l’americain moyen, je persiste et signe. Je lit le discours de la miss Palin, et je regarde le resultat sur les foules en delire (les sondages donnent encore 40 à 45% d’avis favorables a l’adepte du creti..heu creationisme).

                et pour ce qui est du racisme congenital, nous verrons bien le 5 Novembre qui de nous deux a raison. Pour info, en France on a connu le problème avec l’arrivé de Lepen au second tour d’une election presidentielle. C’est le meme phénomène, celui de la lacheté, du fanatisme et de l’imbecilté, et à vous lire, je crains que rien n’ait beaucoup changé.


              • Psykotik Psykotik 4 octobre 2008 14:11

                La France est la patrie de l’Aglérie et ses tortures moyennâgeuse, où se sont formés certains hommes politique qui occuppent encore ajourd’hui le spectre (avec l’Italie, c’est le pays où les hommes politiques sont les plus vieux), où il est impossible de réformer et d’avoir un dialogue entre employeurs et employés et toute bisbille se tourne en affrontement façon 1789, puisque ses habitants sont des lâches (souvenez-vous de Munich 1938) qui se tournent les uns contre les autres car trop trouillard pour sortir de leurs frontières. Du fascisme de Vichy à celui d’Algérie, Nicolas Sarkozy ne fait que s’inscrire dans la continuité de "l’esprit français", se croyant supérieur parce qu’il réalise des films incompréhensibles dont personne ne veut. Pauvre petit pays avec des rêves de gloire, qui est resté à De Gaulle alors qu’il vit dans un monde superpuissances ; au mieux, il est un écuyer, mais ses habitants s’en rendent-ils compte ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès