Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Déclaration stupéfiante de Benazir Bhutto au sujet de la mort (...)

Déclaration stupéfiante de Benazir Bhutto au sujet de la mort d’Oussama Ben Laden

Dans une interview du 2 novembre 2007 à David Frost, journaliste vedette à Al-Jazira, Benazir Bhutto affirme - en passant - qu'Oussama Ben Laden a été assassiné par Omar Sheikh, un agent de l'ISI pakistanaise qui joua un rôle-clé dans les attentats du 11-Septembre. Cette déclaration stupéfiante, à prendre avec beaucoup de précaution, soulève de très nombreuses questions, qui risquent bien de ne jamais être résolues.

Le 27 décembre 2007, l'ex-Premier ministre du Pakistan Benazir Bhutto trouvait la mort dans un attentat-suicide, dont les commanditaires n'ont pas pu être encore clairement identifiés. Le 18 octobre dernier, jour de son retour au Pakistan après huit années d'exil, elle était déjà la cible d'un attentat-suicide dont elle sortait miraculeusement indemne. Entre ces deux attaques, le 2 novembre, elle avait accordé une interview à David Frost sur Al-Jazira, où elle avait désigné les possibles responsables de l'attentat du 18 octobre ; selon elle, ils pouvaient provenir d'un "gang du seigneur de guerre afghan Baitullah Mehsud, ou d'Hamza Ben Laden, le fils d'Oussama Ben Laden, ou des taliban pakistanais à Islamabad, ou d'un groupe à Karachi.
 
Elle poursuivait : "J'ai renvoyé une lettre [au président Pervez Musharraf] disant que tant que ces groupes pourraient être utilisés, je pensais qu'il était plus important de rechercher les gens qui les soutiennent, qui les organisent, qui peuvent être les financiers, ou les organisateurs du financement de ces groupes, et j'ai nommé trois individus dont je pensais qu'ils pouvaient être leurs sympathisants." David Frost demande alors des précisions sur ces trois individus ; il veut savoir s'ils peuvent avoir partie liée avec le gouvernement pakistanais. C'est là que Benazir Bhutto lance : "Oui, l'un d'eux est un personnage très important [a very key figure] dans la sécurité. Il est un ancien officier militaire. C'est quelqu'un qui a été impliqué avec le Jaish-e-Mohammed, l'un des groupes de Maulana Azhar, qui était dans une prison indienne pour avoir décapité trois touristes britanniques et trois touristes américains, et il a aussi été impliqué avec Omar Sheikh, l'homme qui a assassiné Oussama Ben Laden".
 
La déclaration sensationnelle est la dernière : Ben Laden serait mort, et son meurtrier serait Omar Sheikh. Une déclaration qui ne doit pourtant pas en cacher une autre : cette allusion à cet "ancien officier militaire" impliqué avec le Jaish-e-Mohammed et Omar Sheikh, et que Benazir Bhutto soupçonnait de vouloir l'assassiner.
 
Oussama, es-tu là ?
 
La première déclaration - commençons évidemment par elle - est sidérante. D'abord, Ben Laden serait mort. Cette mort a déjà été annoncée, et démentie, quantité de fois. La dernière, c'était le 23 septembre 2006 ; le quotidien L'Est républicain publiait alors ce qui était présenté comme une information des services de sécurité saoudiens, transmise à la Direction générale des services extérieurs (DGSE), selon laquelle Ben Laden avait contracté "une très forte crise de typhoïde" alors qu'il se trouvait au Pakistan, et y aurait succombé le 23 août 2006.
 
Mais Benazir Bhutto précise cette fois-ci que Ben Laden aurait été tué par Omar Sheikh. Or, cet individu, que d'aucuns présentent comme le "fils préféré" de Ben Laden - et qui est connu pour son rôle dans le financement du 11-Septembre (il transféra 100 000 dollars à Mohammed Atta, le leader des kamikazes, sur les ordres du chef de l'ISI Mahmoud Ahmad) et aussi dans l'enlèvement et le meurtre du journaliste Daniel Pearl - est incarcéré au Pakistan depuis février 2002. Ce qui signifierait qu'il aurait tué Ben Laden avant cette date, et que ce dernier serait donc mort depuis près de six ans !
 
De nombreuses sources avaient, il est vrai, annoncé à cette époque la possible ou probable mort d'Oussama Ben Laden : le président américain George W. Bush lui-même, selon le Telegraph du 27 décembre 2001, le président pakistanais Pervez Musharraf sur CNN, le 18 janvier 2002 (qui évoquait sa maladie des reins), le New York Times du 11 juillet 2002 (qui précisait que la mort remontait à décembre 2001 et que le chef d'Al-Qaïda était enterré dans les montagnes du sud-est de l'Afghanistan), le FBI, selon BBC News du 18 juillet 2002, ou encore le président afghan Hamid Karzaï sur CNN, le 7 octobre 2002. Le Pakistan Observer (cité par Fox News) et le quotidien égyptien Al-Wafd, avaient même rapporté, le 26 décembre 2001, ses funérailles ; un important officiel taliban y affirmait que le Saoudien était mort, naturellement et calmement, dix jours auparavant, des suites de graves problèmes pulmonaires.
 
Une mort probable... à un témoignage près
 
Les problèmes de santé, notamment rénaux, d'Oussama Ben Laden sont connus depuis longtemps ; un membre de l'administration Bush, réagissant aux propos de Musharraf de janvier 2002, confia ainsi que le chef d'Al-Qaïda avait besoin d'une dialyse des reins tous les trois jours (même si d'autres officiels américains ne voyaient dans ces problèmes rénaux qu'une "rumeur récurrente"). Le 28 janvier 2002, CBS avait rapporté que, le 10 septembre 2001, Ben Laden se faisait soigner dans un hôpital militaire à Rawalpindi pour une dialyse des reins, escorté par l'armée pakistanaise. Le 2 juillet 2001, un quotidien indien affirmait que "Ben Laden, qui souffre de déficience rénale, a régulièrement été placé sous dialyse dans un hôpital militaire de Peshawar alors que l'Inter-Services-Intelligence (ISI) en avait connaissance et l'approuvait, voire avec l'accord [du président pakistanais] Musharraf lui-même". La lettre d'information Jane's Intelligence Digest du 20 septembre 2001 allait dans le même sens : "Les autorités pakistanaises ont apporté des soins médicaux au souffrant Ben Laden, notamment des dialyses rénales, dans un hôpital militaire de Peshawar." Et l'on se souvient du fameux séjour de Ben Laden à l'hôpital américain de Dubaï, du 4 au 14 juillet 2001, dans le département d'urologie du Dr Terry Callaway, spécialiste des calculs rénaux, où il avait reçu la visite, le 12 juillet, du chef d'antenne locale de la CIA, Larry Mitchell (Le Figaro et RFI, 31 octobre 2001).
 
Que conclure de tout cela ? Que Ben Laden est mort assassiné ? Ou alors des suites de sa maladie ? Ou encore (coup de théâtre !), qu'il n'est pas mort du tout, mais bien vivant ? Car une information vient contredire tous les indices de sa disparition en décembre 2001. Il s'agit du témoignage des soldats français du COS (Commandement des opérations spéciales) en Afghanistan, que nous rapportent les grands reporters Eric de Lavarène et Emmanuel Razavi dans leur documentaire Ben Laden, les ratés d'une traque (20e minute). A six mois d'intervalle, ils auraient, en effet, eu Ben Laden à portée de tir, sans recevoir le feu vert des Américains pour agir. Un soldat français déclare : "Je peux en attester : en 2003 et en 2004, nous avions Ben Laden dans la lunette." Les soldats français ont-ils pu se méprendre sur la personne ? Ou leur témoignage est-il décisif ? Selon Infosoir du 22 décembre 2006, les deux journalistes ont interrogé quatre soldats français des forces spéciales qui ont tous donné la même version des faits. 
 
L'intervention de Benazir Bhutto, on le voit, soulève plus de questions qu'elle n'apporte de réponses. Certains ont suggéré - ce qui résoudrait en effet le problème - que la langue de l'ancienne Premier ministre a fourché ; au lieu de dire "Omar Sheikh, l'homme qui a assassiné Oussama Ben Laden", elle aurait voulu dire : "Omar Sheikh, l'homme qui a assassiné Daniel Pearl". Cette hypothèse a sa pertinence, d'autant qu'un mois avant cet entretien, le 2 octobre 2007, Benazir Bhutto avait émis le souhait de partir à la recherche de Ben Laden, seule ou avec l'aide de l'armée américaine. Si seulement David Frost avait bondi, comme aujourd'hui beaucoup d'internautes, à l'écoute de cette déclaration tonitruante, pour demander une mise au point, nous ne serions pas dans ce flou. Nous ne saurons jamais ce que Bhutto a voulu dire. Il paraît cependant peu probable qu'elle ait voulu lancer un tel scoop, l'air de rien, en passant, avec une telle nonchalance ; le lapsus semble, à première vue, l'hypothèse la plus crédible. Ce qui ne nous renseigne en rien sur l'état actuel de Ben Laden... soit dit en passant.
 
Portrait-robot de l'assassin
 
Mais revenons à l'autre information d'importance que contient l'intervention de Benazir Bhutto. Celle qui décrit, sans le nommer, le possible commanditaire de l'attentat du 18 octobre et, peut-être aussi, de son futur assassinat : "un personnage très important dans la sécurité", "un ancien officier militaire", "quelqu'un qui a été impliqué avec le Jaish-e-Mohammed, l'un des groupes de Maulana Azhar", et qui a aussi été impliqué "avec Omar Sheikh".
 
Pour tenter de déchiffrer ces quelques lignes, lisons-les à la lumière d'un article fondamental que Paul Thompson, l'auteur de la base documentaire Complete 9/11 Timeline, a consacré à Omar Sheikh (et à l'ISI). En voici un premier passage : "Au début de l'année 2000, Saïd [Omar Saeed Sheikh] et l'ISI ont aidé Azhar à former un groupe terroriste, le Jaish-e-Mohammed, et Azhar se retrouva rapidement derrière des actes terroristes, essentiellement au Cachemire. Lors de ses nombreuses attaques, le Jaish-e-Mohammed a travaillé avec l'ISI, Saïd et Azhar. Par exemple, peu après l'attentat à la bombe d'octobre 2001 au Cachemire, les services de renseignements indiens ont soutenu que le président pakistanais Musharraf avait reçu un enregistrement d'un appel téléphonique entre le chef du Jaish-e-Mohammed, Maulana Massoud Azhar et le Directeur Mahmoud [Mahmoud Ahmad], dans lequel Azhar rapportait que l'attaque à la bombe avait été un "succès"." A en croire Thompson, qui se base uniquement sur des articles de presse, le Jaish-e-Mohammed marchait donc main dans la main avec l'ISI. Quant à Omar Sheikh, il coopérait avec l'un et l'autre (comme d'ailleurs avec Al-Qaïda).
 
Voici un deuxième passage de l'article de Thompson : "[Omar Sheikh] travaillait pour Ijaz Shah, un ancien fonctionnaire de l'ISI qui s'occupait de deux groupes terroristes, pour le général de corps d'armée Mohammed Aziz Khan, lui aussi un ancien chef-adjoint de l'ISI en charge des relations avec le Jaish-e-Mohammed, et pour le général de Brigade Abdulhah, un ancien officier de l'ISI." S'il est difficile d'identifier clairement la personne à laquelle pensait Benazir Bhutto, il ne fait pas grand doute qu'il s'agissait d'un membre de l'ISI. Ils sont quelques-uns à répondre aux critères énoncés par l'ex-Premier ministre : Mahmoud Ahmad (évoqué dans le premier passage) est un ancien officier militaire (général de corps d'armée et chef de l'ISI), dont on dit qu'il a été lié avec Maulana Azhar dans une opération terroriste au Cachemire, et qui est aussi très largement soupçonné d'avoir financé les pirates du 11-Septembre, par l'entremise justement d'Omar Sheikh. Mais il n'est plus aujourd'hui un personnage-clé dans la sécurité ; depuis le 30 avril 2003, il est le PDG de la Fauji Fertilizer Company. Ijaz Shah semble mieux correspondre au portrait-robot dressé par Benazir Bhutto : ancien général de brigade et membre de l'ISI, connu pour ses liens avec les terroristes, c'est à lui que s'était secrètement rendu Omar Sheikh le 5 février 2002, lorsque son rôle dans l'enlèvement de Daniel Pearl avait été découvert. Shah l'avait alors retenu et briefé durant toute une semaine, avant de le remettre à la police pakistanaise. Mohammed Aziz Khan, remarquons-le, aurait aussi le bon profil, fortement lié à la fois à Omar Sheikh et au Jaish-e-Mohammed...
 
Le lourd bilan de l'ISI
 
Si l'ISI était impliquée dans l'assassinat de Benazir Bhutto, l'addition commencerait à être sévèrement corsée pour l'agence gouvernementale pakistanaise... dont l'implication a déjà été évoquée dans l'assassinat du commandant Massoud le 9 septembre 2001 (par l'Alliance du Nord : "Ahmed Shah Massoud a été la cible d'une tentative d'assassinat organisée par l'ISI pakistanaise et Oussama Ben Laden") ; puis, dans le financement du 11-Septembre, via son directeur Mahmoud Ahmad, voire dans l'organisation même des attentats, via un ancien chef de l'ISI, Hamid Gul (selon le Washington Times du 23 juillet 2004, qui relayait un document émanant d'une source haut placée au Pakistan : "L'ISI était pleinement impliquée dans la conception et le soutien de toute l'affaire [...]. J'ai des raisons de penser qu'Hamid Gul était le cerveau d'Oussama Ben Laden") ; et encore, dans l'attentat-suicide raté de Richard Reid (selon Roland Jacquard et Atmane Tazaghart dans Le Figaro du 20 juillet 2007 : "Ce membre de l'ISI [Khalid Khawaja] est celui qui servait d'instructeur pour les explosifs dans les camps d'al-Qaida, notamment à Shakar Dara. C'est lui qui avait manipulé Richard Reid, cet Anglais qui avait essayé de faire exploser l'avion du vol Paris-Miami le 22 décembre 2001 à l'aide d'explosifs cachés dans ses chaussures") ; enfin, dans l'enlèvement, le 23 janvier 2002, et la décapitation de Daniel Pearl, qui, précisément, enquêtait sur les liens entre Richard Reid et Al-Qaïda, et "sur ceux qui avaient commandité l'attentat" de Reid (c'est-à-dire l'ISI, selon Le Figaro...). Sans parler de l'inquiétante menace lancée, le 22 juillet 1999, à l'endroit des Twin Towers par l'agent de l'ISI Rajaa Gulum Abbas ("Ces tours-là vont s'écrouler"), et qu'avait rapportée l'agent secret Randy Glass à plusieurs officiels américains bien avant le 11-Septembre...
 
Benazir Bhutto n'a peut-être fait qu'un maladroit lapsus au sujet de la mort d'Oussama Ben Laden. Mais ce lapsus était probablement plus révélateur qu'il n'y paraissait au premier abord, car en tissant un lien, même inconsciemment, entre ses agresseurs (et futurs assassins) et les commanditaires du 11-Septembre, elle visait sans doute juste. Où que l'on regarde dans ces histoires, tout converge toujours vers l'ISI. L'étau se resserre. Une question, lourde et insistante, demeure en suspens : pourquoi les Etats-Unis n'ont-ils, à ce jour, jamais pris la moindre sanction vis-à-vis du Pakistan et des agents de l'ISI manifestement impliqués dans tous ces crimes ? Pourquoi le silence gêné de Condoleezza Rice, celui de Thomas Kean (Loose Change Final Cut, 15e minute) et de Lee Hamilton, président et vice-président de la Commission d'enquête sur le 11-Septembre, lorsqu'on leur demande de réagir à la visite officielle de Mahmoud Ahmad à Washington dans la semaine des attentats, et sur le transfert de 100 000 dollars en direction de Mohammed Atta qui lui est attribué par différents journaux de renom, dont le Wall Street Journal ? A quoi joue l'administration Bush depuis le 11-Septembre, et peut-être même avant ? La question mérite enfin d'être posée. Avec insistance.
 
Pour plus d'information sur Omar Saeed Sheikh et l'ISI, lire l'article de Paul Thompson Les nombreux visages de Saïd Cheikh : il vous plonge réellement dans des abîmes de perplexité...
 


Moyenne des avis sur cet article :  4.51/5   (90 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • jide 31 décembre 2007 13:13

    Merci pour cet article documentés . Le flou risque bien de durer encore un moment... Entre info et contre-info, les requins et les hyènes ne vont pas laisser dire.


    • Rage Rage 31 décembre 2007 14:11

      Excellent article.

      Ben Laden est sans doute mort - a t’il existé comme on nous le présente ?- depuis un bon moment.

      Maintenant il sert d’épouvantail et/ou de faire valoir selon. En 2004 il est mystérieusement réapparu "cool-zen-lexomil- pile avant les élections US : étrange coincidence...

      On n’est pas près de savoir la vérité à ce sujet...


    • Patience Patience 31 décembre 2007 14:26

      Merci ! J’étais déjà informé de ce « scoop ». Il fallait bien chercher, mais je savais déjà.

      Que Madame Bhutto ai dit telle ou telle chose, bon OK.

      Mais, ce qui me gène, c’est le silence ASSOURDISSANT qui entoure ce genre de déclaration.

      On nous balance un pavé dans la mare, et personne ne cherche à savoir OU EST LA VERITE.

      Que font les journalistes, les vrais, ceux qui aiment encore leur métier ?????

      Que fait un Bernard Henri Levy, journaliste et philosophe ??? smiley


      • brieli67 31 décembre 2007 16:23

        sur plusieurs fils d’Avox

        http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=33609

        pendant la journée bien 1o fois censurée cette vidèo réponses ......... C’est un hoax.

        Et là miracle VERS 21 H il a tenu sur Youtube !

        Pas étonné du tout par les Média. Si même des lecteurs citoyens avertis comme sur Avox réagissent si peu...

        Panem et circenses. La trêve des confiseurs n’explique pas tout. Trop facile !

        Ils ont buté Benazir Bhutto ! par brieli67 (IP:xxx.x96.207.23) le 28 décembre 2007 à 21H34 http://youtube.com/watch?v=XLI...

        a voir et écouter avant nouvelle censure

        Réagir à l’article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

        commentaire constructif ? 1

        > Ils ont buté Benazir Bhutto ! par Patience (IP:xxx.x47.0.44) le 29 décembre 2007 à 07H08 Je suis moi-aussi estomaqué !!!

        QUI A VRAIMENT OUVERT CE LIEN........


      • Patience Patience 31 décembre 2007 17:49

        Bravo à vous, et bonne année. Je suis en avance sur vous (GMT+7).

        Je vous souhaite une année sans nain de jardin.


      • herve33 31 décembre 2007 16:39

        En lisant cet excellent article , je n’ai pas pu m’empecher de penser à cette video que certains jugeront conspirationistes .

        Who Killed John O’Neill ? http://video.google.fr/videoplay?docid=-2007933227138676264


        • anny paule 31 décembre 2007 16:45

          Merci à l’auteur de cet excellent article...

          Saurons-nous, un jour, la Vérité sur la somme de ces événements ?

          Une question me taraude à ce propos : le Pakistan dispose de la force nucléaire... Personne, dans « le monde autorisé à diriger la Planète » ne semble avoir trouvé à redire à cela... Par contre, on nous « mène en bateau » avec l’Iran (après l’Irak), et on nous concocte un conflit salvateur, si je ne délire pas !

          Cherchons l’erreur !

          Quand la folie dirige le monde, toutes les angoisses sont permises : c’est le cas en ce moment.


          • Christoff_M Christoff_M 31 décembre 2007 16:55

            Si Ben Laden est mort, ce que je crois depuis longtemps, qui fabrique les soi disant messages avec le portrait figé de celui dont on ne sait plus s’il a jamais existé...

            Et dont le portrait est brandi, ainsi que les messages associés, à chaque fois qu’un incident survient avec des supposés « extremistes islamistes », affiliés supposés à Al Quaïda, un terme qui permet de désigner ce que l’on ne connait pas !! Etrange la manie des américains, de vouloir voir une organisation qui leur ressemble pour se rassurer !!

            Pour en revenir à Benazir B. à l’image des Gemayel ou Harriri au Liban, elle n’avait aps grande chance de survie au Pakistan, organiser de pseudo elections démocratiques dans un pays qui ne l’est pas, cela a ses limites, nous l’avons constaté !!


            • drzz drzz 31 décembre 2007 16:57

              Al-Qaeda a tout intérêt à ce que son leader médiatique reste vivant.


            • drzz drzz 31 décembre 2007 16:58

              Les « suites des maladie » sont une rumeur. Ben Laden n’avait pas de problèmes de reins. Cela a été démenti depuis plusieurs années maintenant.


            • Christoff_M Christoff_M 31 décembre 2007 17:01

              Merci à l’auteur pour ces nombreuses précisions et sa ref à l’article de Paul Thompson...


            • chabou chabou 6 janvier 2008 15:59

              personne ne sait ou est la tombe de ben laden

              si oui ce que je pense test adn, le plus rapidement possible


            • drzz drzz 31 décembre 2007 16:56

              Article très intéressant. Je suis d’accord avec vous, je pense que Ben laden est mort depuis longtemps.

              http://leblogdrzz.over-blog.com


              • magicboss magicboss 31 décembre 2007 16:58

                Article très bien !!

                Mais au fait on n’en parle pourquoi de Ben Laden ?

                C’est pas lui qui a tout manigancé le 11 ... Il était à l’ostio lui non ? C’est un agent double ...

                Mais au fait, à part bouc émissaire, c’est pas lui qui va nous aider à faire avancer le schmilblick, à part de savoir qu’on l’utilise toujours dans des vidéos truquées pour faire croire aux moutons que c’est le danger permanent ...

                Il a sûrement été assassiné comme tout agent de la CIA qui a trop servi ou qui ne veut pas (ou plus) jouer le jeu à fond ...

                Booouuhhh !!!! Je suis le méchant chef d’un réseau qui n’existe que parce que la CIA le protège ... !!!

                Je suis mort ... mais je parle toujours quand Bush a besoin d’un coup de pouce ...

                Je suis le père-noël musulman des néocons ...

                On en parlera tant que les noecons seront au pouvoir.

                Votez Ron Paul, si vous êtes américians. Ce jeu risque de devenir plus difficile avec lui ...


                • Kobayachi Kobayachi 31 décembre 2007 17:02

                  Merci, très bon article.

                  Ben Laden est-il mort ? Sûrement, car il ne fait aucun doute pour moi qu’il ne s’agit pas du même homme dans la dernière vidéo revelee la semaine dernière et certifier par le FBI (son visage est différent et cela m’étonnerais qu’il se teint la barbe). Il ne fait aucun doute également que les USA ne voulaient pas le retrouver, il leur est bien plus utile en vie que prisonnier ou mort. Cela laisse planer un doute sur de futures attaques.

                  On peut toujours se laisser influencer par tel ou tel info, mais les faits eux ne mentent jamais. Les preuves que les attentats du 11 septembre on nécessite une aide sur le sol américain sont indéniables. Le rapport de la commission du 9/11 est tellement flou et manque de répondre a tellement de questions fondamentales qu’il ne reste plus de doute non plus sur la participation du gouvernement américain.


                  • zorg 31 décembre 2007 18:11

                    Dans l’article du Washington Times du 22 juillet 2004 (et non le 23 d’après le lien donné par la wayback machine...voir lien ci-dessous)cité dans ce très bon article de Taiké on peut lire :

                    "On the eve of the publication of its report, the 9/11 Commission was given a stunning document from Pakistan, claiming that Pakistani intelligence officers knew in advance of the 9/11 attacks. The document, from a high-level, but anonymous Pakistani source, also claims that Osama bin Laden has been receiving periodic treatment for dialysis in a military hospital in Peshawar, the capital of Pakistan’s Northwest Frontier Province adjacent to the Afghan border. The document was received by the Commission this week as its own report was already coming off the presses. The information was supplied to the Commission on the understanding that the unimpeachable source would remain anonymous."

                    http://web.archive.org/web/20050129173505/http://www.washtimes.com/upi-breaking/20040722-051231-9906r.htm

                    La commission a été dissoute le 21 août 2004 après la publication de son rapport le 22 juillet 2004.

                    Le rapport de la commission ne mentionne donc pas ce document émanant du Pakistan clamant que l’ISI savait à l’avance que les attaques du 11 septembre allaient avoir lieu.

                    Cet article du Washington Times du 22 juillet 2004, comme tous (les rares) articles apportant des éléments troublants, a été superbement ignoré par le reste des médias...

                    A quand des articles dans la presse française sur les points obscurs de la thèse officielle sur les attentats du 11 septembre ?

                    Aux USA, de nombreuses personnalités contestent la thèse gouvernementale et aucun journaliste en France ne s’en fait l’écho...

                    http://patriotsquestion911.com/

                    270 ingénieurs et architectes contestent le rapport du NIST de septembre 2005 portant sur la chute des trois tours et aucun journaliste français ne trouve cette information stupéfiante ? http://patriotsquestion911.com/engineers.html

                    Question : Combien y a t-il de journalistes en France ???

                    Allez, au cas où des « journalistes » passeraient par là, un petit rappel des 3 premiers points de la Déclaration des devoirs et des droits des journalistes rédigée et approuvée à Munich les 24 et 25 novembre 1971 :

                    "Les devoirs essentiels du journaliste, dans la recherche, la rédaction et le commentaire des événements, sont :

                    1) respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître ;

                    2) défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique ;

                    3) publier seulement les informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si c’est nécessaire, des réserves qui s’imposent ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents"

                    A bon entendeur...


                    • brieli67 31 décembre 2007 18:39

                      tout cela n’explique pas le silence autour de cet interview ! Ni la hargne sur internet de disqualifier cette vidéo.

                      Oser parler d’un lapsus ! Il y avait largement le temps de le corriger et de le contredire.

                      Après les municipales la presse-papier et autres médias locales ce sera Kärcher et Equarrisage pour Tous ! A la bonne heure !


                      • Dégueuloir Dégueuloir 31 décembre 2007 22:08

                        sarko va se prendre une musette mémorable aux municipales,une sorte de coup de semonce,de quoi calmer le roitelet caniche cireur de pompe plein de sang du pitt bull « buisson » et ses chiens galleux et enragés néo-cons.....


                      • leus 31 décembre 2007 18:58

                        A quoi joue l’administration Bush ? En fait, c’est très simple ! Si le Pakistan puissance militaire nucléaire est impliqué, la réplique américaine aux attentats du 11 septembre, aurait dû être à base de frappes nucléaires...Il s’agirait alors rien de moins que l’application de la doctrine officielle des USA en matière de dissuasion nucléaire face à une attaque sur le sol américain...D’où le « jeu à la marge » !!! Pour moi, on a surtout intérêt à ne jamais se trouver dans ce type de situation en « Euro-Méditerranée ».


                        • Dégueuloir Dégueuloir 31 décembre 2007 19:21

                          c’est ce que je pense depuis longtemps,le personnage est trépassé ! cela n’aurait rien d’étonnant,dans la mesure ou,déjà très malade,vivant il aurait été un colis embarassant pour les néo-cons alors que mort,on peut lui faire dire n’importe quoi et agiter son icône dans des vidéos « fake »,pour servir d’épouvantail,sans que l’intéressé n’y trouve à redire !!!

                          et cela ne fait que renforcer les arguments en faveur du complot du 11/09.......


                          • Krakatoa 31 décembre 2007 22:21

                            Ce qu’il y a d’hallucinant finalement dans cette révélation, c’est qu’elle s’ajoute à tant d’autres qui vont dans le même sens...

                            Aussi étrange que cela puisse paraître, un évènement signifiant comme le 11 septembre qui a conditionné nombre de directives sécuritaires, de lois, de guerres et de politique ne semble pourtant pas digne d’intérêt pour cette presse qui a pour tache de nous informer...

                            Le 11 septembre que l’on nous vend sans cesse ne mérite pas plus d’épices que cela... Avalez la soupe, point ! Voilà un résumé plutôt édifiant de la qualité de notre presse indépendante qui garantit quelque part notre démocratie... La bonne blague. Voilà un aperçu pour ceux qui vivent dans l’illusion de la « démocratie » et de ses contrepouvoirs supposés... De l’illusion agréable ou de l’anesthésie.

                            Silence identique pour la récente déclaration de Cossiga, chut majeur, le bonhomme n’a rien pourtant d’un affreux partisan de la conspiration et autres attributs créés par les éducateurs de la dissimulation organisée. Juste un esprit libre qui parle et que personne ou presque n’écoute. L’info est restée lettre morte et pourtant, quelle révélation !

                            De Benazir Bhutto à Cossiga en passant par tant d’ouvrages sérieusement documentés sans oublier les invraisemblables incohérences du déroulement des attentats si souvent relevées, rien ne dérange nos fouineurs du réel (les journalistes) qui se contentent d’ignorer ce qui titille si violemment pourtant, trop occupés à beurrer des tartines de pages sur Nicolas et autres nouvelles résiduelles si importantes apparemment. Là est l’info, dans le périssable et la vacuité, ne jamais chercher trop loin comme Pearl (découvrir que les services pakistanais, Al Quaeda et compagnie bossent ensemble, c’est mortel..) ou Dasquié (un brin naïf ou comédien). Splendeur et misère des courtisans à plumes qui s’alimentent au foyer où brille la lumière incandescente qui devait éclairer la plèbe plongée dans l’obscurité de l’ignorance. Nous sommes trop bêtes pour comprendre qu’ils nous traitent comme des idiots que nous sommes sans doute...


                            • moebius 31 décembre 2007 23:26

                              bonne anneé


                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 1er janvier 2008 03:50

                                Je vous félicite pour un article très bien documenté. J’en profite pour en dire autant de votre article sur Mahmoud que je m’étais abstenu de commenter, car il me paraissait frôler dangereusement la vérité. Je suis heureux de vous lire sur AV, mais je ne suis pas sûr que les médias citoyens soient capables d’assurer la protection d’un journalisme d’enquête. Vous lire aujourd’hui me rassure qu’on peut au moins déjà colliger une information brûlante et la rapporter ici sans conséquences néfastes. Je vous félicite d’avoir le courage de le faire, ce que personnellement je n’aurais pas osé.

                                Bonne année

                                Pierre JC Allard


                                • georges 1er janvier 2008 07:42

                                  tres bon article , decidement on voit plus pourquoi on continuerait a s « informer » avec ce truc qu on appelle la telé .

                                  pour Bhutto ,sa langue a du fourché , sinon son interlocuteur l aurait repris s il avait senti qu il tenait un scoop .

                                  benazzir posait beaucoup de questions et affirmait beaucoup de choses desagreables , une belle epine dans le pied de Musharaaf est enlevée mais Washington ne s en plaindra pas trop , ayant basé toute sa strategie sur l armée pakistanaise .

                                  c est pourtant ailleurs que les regards de suspiscions se tournent ; la mort de Benazzir Bhutto a au moins le merite de remettre au gout du jour la duplicité des services pakistanais . ceux ci qu on croyait desinfectés suite aux injonctions fermes de washington post 11 septembre .

                                  daniel pearl fouinait de ce coté la mais sa route a malheureusement croisé le dit « cerveau » du 11 septembre ..

                                  on en sait pas beaucoup plus si ce n est que l etau semble se resserer autour du pakistan et de son hospitalité « institutionnelle » au terrorisme , avec en filigrane l arabie saoudite , encore elle , toujours elle.. c est en fait bien plus grave que l iran , l aghanistan ou l irak .

                                  mais les medias vont dans le sens du vent et le vent tourne actuellement en direction de l iran , apres avoir tourné vers l irak .

                                  quand au fils bhutto il prend maintenant la succession familiale , le genre d initiative qui va probablement le conduire aupres de sa regrettée dynastie..

                                  bonne année , je vous souhaite le moins pire


                                  • joseW 1er janvier 2008 12:36

                                    Excellent article !

                                    Visiblement Benazir Bhutto - paix à son âme - était trop incontrôlable et gênait davantage la CIA et ses alliés en Afghanistan, au premier rang desquels l’ISI et le président Musharraf.

                                    En plus, cela sert les plans de déstabilisation du Moyen orient, l’occasion de faire d’1 pierre 2 coups pour les planificateurs du Nouvel Ordre Mondial...

                                    Pour aller plus loin sur ce sujet explosif :


                                    • tchoo 1er janvier 2008 14:48

                                      " par drzz (IP:xxx.x8.5.101) le 31 décembre 2007 à 16H57 Al-Qaeda a tout intérêt à ce que son leader médiatique reste vivant. "

                                      et les USA aussi ! (enfin la bande à Bush)


                                      • Sébastien Sébastien 1er janvier 2008 15:57

                                        Je nuancerai les compliments que l’auteur a recu parce que finalement, dans cet article, on n’apprend absolument rien.

                                        Certes Bhutto a dit que Ben Laden etait mort mais il me semblait que lors de sa derniere apparition, en 2007, on avait eu la preuve qu’il etait vivant puisqu’il parlait de l’election de Sarkozy et de Brown. Vous n’en parlez pas dans votre article d’ailleurs. Dommage.


                                        • Dégueuloir Dégueuloir 1er janvier 2008 22:29

                                          si ce sont des « fake » fabriqués de toute pièce !!(on devine qui !!) on ne peut juger au contenu,même si celui-ci relate des événements récents,c’est un épouvantail que l’on agite à certaines occasions,comme pour rafraichir la mémoire du peuple qui aurait pu oublier....et alimenter la terreur !!

                                          http://www.reopen911.info/11-septembre/un-ministre-britannique-accuse/

                                          http://www.confidentiel.net/article.php3?id_article=103

                                          http://forum.reopen911.info/p108480-aujourd-hui-17-09-20.html


                                        • Dégueuloir Dégueuloir 1er janvier 2008 22:37

                                          tout simplement peut-être, les néo-cons ont intérét à ce qu’il soit mort,mais n’ont pas intérét à ce que tout le monde le sache !!! et perpétuent son spectre en diffusant des « fakes » et ils savent faire dans la désinfo !!


                                        • Taïké Eilée Taïké Eilée 2 janvier 2008 01:23

                                          J’aurais en effet dû inclure dans l’article une référence aux messages vidéos de Ben Laden. J’avais prévu de le faire. J’avais même écrit un petit passage sur le sujet, que j’ai effacé pour le déplacer à un autre endroit de l’article, et... j’ai finalement oublié de le remettre.

                                          Remarquez d’abord que je ne prends pas position quant au sort de Ben Laden : je ne saurais dire s’il est vivant ou mort. Et je ne prétends pas non plus que Benazir Bhutto a voulu annoncer la mort de Ben Laden ; elle l’a dit, mais a peut-être commis un lapsus (j’aurais, sans davantage d’information, tendance à privilégier cette hypothèse, plutôt que le scoop dit comme ça, en passant... Mais, le fin mot de l’histoire, Bhutto morte, nous ne le connaîtrons jamais avec certitude).

                                          Je ne sais pas si les vidéos de Ben Laden, notamment en 2004 et 2007, ont été authentifiées à 100%. Pour certains, majoritaires, ces vidéos ont dissipé tout doute quant au sort du chef d’Al-Qaïda. Par exemple :

                                          http://www.laprovence.com/articles/2007/09/08/118266-Monde-La-voix-de-Ben-Laden-identifiee-dans-la-video-diffusee-vendredi.php

                                          « Dans un nouveau message vidéo Ben Laden met fin aux spéculations sur son sort »

                                          « Le nouveau message vidéo d’Oussama ben Laden, le premier depuis trois ans, a dissipé les doutes sur le sort du chef du réseau Al-Qaïda et confirmé qu’il restait une menace, six ans après les attentats du 11-Septembre, estiment samedi des analystes arabes. [...] Selon des responsables du renseignement américain, les analyses d’authentification permettent d’être quasiment sûrs que c’était bien ben Laden dans la vidéo. »

                                          Pour d’autres, cependant, ces vidéos sont des faux. Exemple :

                                          http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=6738

                                          Pour ma part, je trouve que le dernier Ben Laden (avec la barbe teinte en noir) ressemble à celui qu’on a connu, mais que, contrairement à ce que beaucoup ont dit, il n’a pas rajeuni et ne paraît pas en bonne santé : il est considérablement vieilli, malgré sa barbe noire, semble fatigué et en très mauvais état (faible). Le « beau » Ben Laden a vécu... le dernier en date semble au bout du rouleau.

                                          Autre petite citation :

                                          http://www.levif.be/actualite/monde/72-58-7881/a-la-recherche-d-indices-dans-la-video-de-ben-laden-.html

                                          « Pour les médias américains, le »message évident« est clair : Oussama Ben Laden, l’homme le plus recherché au monde depuis les attentats du 11 Septembre il y a six ans, est bien vivant et apparemment en bonne santé. »

                                          Dans ce bout d’article, il me semble y avoir deux erreurs : d’abord donc, Ben Laden n’est pas manifestement en bonne santé (un tel vieillissement et délabrement en quelques années, c’est même assez exceptionnel). Ensuite, Ben Laden n’est certainement pas l’homme le plus recherché du monde. S’il est mort, le problème est réglé... Mais s’il est vivant, reportez-vous au documentaire « Ben Laden, les ratés d’une traque », où quantité de témoignages attestent du contraire. Vous pouvez aussi vous reporter à des déclarations d’importants officiels américains : Richard Myers, le plus haut gradé de l’armée américaine, a déclaré sur CNN en 2002 que le but n’avait jamais été de capturer Ben Laden (pour des raisons stratégiques qu’il développe un peu) : « the goal has never been to get bin Laden »...

                                          http://transcripts.cnn.com/TRANSCRIPTS/0204/06/en.00.html

                                          A.B. « Buzzy » Krongard, ancien n°3 de la CIA déclarait encore plus clairement en 2005 qu’il était préférable que Ben Laden demeure vivant et libre, plutôt que d’en faire un martyr, ou même de le traduire en justice !

                                          http://www.timesonline.co.uk/tol/news/world/article410125.ece

                                          Je ne sais donc pas si OBL est vivant ou mort depuis longtemps, mais j’imagine qu’il n’est pas traqué (s’il est vivant et si ses cassettes sont authentiques) avec beaucoup de volonté ; on a mis davantage d’entrain à capturer Saddam Hussein (ça n’a vraiment pas traîné même).

                                          Notez encore que la plupart des sources attestent de très graves problèmes rénaux de Ben Laden. Une source américaine va même jusqu’à dire qu’il a besoin d’une dialyse tous les trois jours ! Autant dire que ça ne se pratique pas au fond d’une grotte ou dans des montagnes en pleine nature. Il faut un minimum de confort, des équipements sophistiqués... et évidemment de l’électricité.

                                          Voir l’avis du correspondant médical de CNN début 2002 :

                                          http://archives.cnn.com/2002/HEALTH/01/21/gupta.otsc/index.html

                                          « Once that’s happened, if you’re separated from your dialysis machine — and incidentally, dialysis machines require electricity, they’re going to require clean water, they’re going to require a sterile setting — infection is a huge risk with that. If you don’t have all those things and a functioning dialysis machine, it’s unlikely that you’d survive beyond several days or a week at the most. »

                                          Bref, un homme qui a besoin de tant de soins, quasi quotidiens, pour assurer sa simple survie, peut-il rester invisible aux yeux et aux oreilles de la CIA (dont on a vu, avec Krongard, qu’elle voyait un avantage à laisser Ben Laden tranquille) ?

                                          Dans mon article, je fais mention d’un leader taliban qui a assisté aux (possibles) funérailles de Ben Laden et qui assure (voir l’article en lien) avoir vu son visage avant qu’on ne l’enterre. Dit-il vrai ? Dit-il faux ? Ce qui paraît avéré, c’est que Bush ment quand il dit que Ben Laden est l’homme le plus traqué du monde. A une époque où il était déjà l’un des 10 criminels les plus recherchés de la planète (il est inscrit sur cette liste depuis 1999), et où l’on faisait pression sur les Taliban pour qu’ils livrent OBL, celui-ci recevait la visite d’un agent de la CIA à l’hôpital américain de Dubaï, le 12 juillet 2001... Info exclusive du Figaro et de RFI. Peu commentée d’ailleurs...

                                          J’ajouterai encore : vous dites que les vidéos de Ben Laden devraient constituer des preuves qu’il est vivant. De la même manière, la vidéo « confession » d’OBL où il revendique (a-t-on dit) les attentats du 11/9 (rendue publique le 13 décembre 2001, au moment même où d’autres situent sa mort) aurait dû servir de preuve de sa culpabilité... or, le FBI a reconnu en 2006 ne posséder « aucune preuve solide reliant Ben Laden au 11/9 ».

                                          http://www.teamliberty.net/id267.html

                                          Et n’a toujours pas inclu le 11/9 parmi ses méfaits, sur la fiche qu’il lui consacre :

                                          http://www.fbi.gov/wanted/topten/fugitives/laden.htm

                                          Pourquoi la « vidéo-confession » ne constituait-elle pas (apparemment) une preuve suffisante ? Etait-elle aussi assurément « authentique » que celles de 2004 et 2007 ? Je n’ai aucune réponse personnelle à apporter. On ne peut que se poser des questions.

                                          Comme tous les gens un peu informés, vous n’avez donc « absolument rien » appris avec cet article. Les autres auront peut-être entendu pour la première fois parler de Omar Saeed Sheikh, de Mahmoud Ahmad et de l’ISI, des accusations sans suite qui ont été lancées contre eux au sujet du 11/9... ils auront peut-être appris qu’un agent de la CIA avait visité OBL en juillet 2001, sans penser à l’arrêter, sans juger utile de stopper « l’un des 10 hommes les plus dangereux du monde ». Ils auront des indications, non pas forcément sur les assassins de Bhutto, mais sur ceux qu’elle soupçonnait de vouloir l’assassiner. Et puis, ils auront appris que Benazir Bhutto a dit (peut-être par inadvertance, peut-être pas) que Ben Laden était mort assassiné par Omar Sheikh.

                                          Bonne année smiley


                                        • Sébastien Sébastien 2 janvier 2008 10:14

                                          Merci de votre reponse. Je me suis mal exprime quand je dis que l’on n’apprend rien avec votre article. Ce que je voulais dire, et je rejoins votre propos, c’est qu’on ne saura jamais le fin mot de l’histoire. Vivant ou mort, malade ou en bonne sante ? Ce ne sont que des speculations sans fondement.

                                          Ce qui est certain en revanche c’est que Ben Laden est plus utile vivant que mort. Pour les USA evidemment mais aussi pour les extremistes des pays arabes qui le designent comme leur leader. OBL mort, a qui s’identifieront-ils ?


                                        • magneticpole magneticpole 1er janvier 2008 22:10

                                          >Une question, lourde et insistante, demeure en suspens : pourquoi les >Etats-Unis n’ont-ils, à ce jour, jamais pris la moindre sanction vis-à-vis >du Pakistan et des agents de l’ISI manifestement impliqués dans tous ces >crimes ?

                                          Cette question a mainte fois été posée, je donnerais deux réponses, une plutot bien admise est que « les néocons » ont un plan et quelques éléments du Pakistan aux plus haut postes du pouvoir exécutent leur plans. N’oubliez pas que l’assassinat de Massoud a fait parti de ce plan et qu’il fut le signal pré-« 11 septembre », (Sans lui après « gérer » l’afghanistan. L’autre raison mais peut d’auteurs ou journaliste creusent la question tellement les personnes concernées sont violentes et font taire les geneurs. C’est ce qu’on peut appeler « l’internationale satanique », leur plan est de semer le chaos et reduire la population dans le sang et les larmes. Il y a des gens qui ont une facade mais qui sont liés par l’amour de l’ange déchu. Il sont issus de l’Islam et de la chrétienté, et des religions ou le diable est reconnu. Ils travaillent ensemble et ont leur réseaux pour mouiller et embrigader malgré eux des membres de l’élite dirigeante ( juges, patron de presse, industriels, etc...) dans des soirées ou ceux ci sont photographiés dans des soirées spéciales (meurtres, etc..) ceux qui parlent ont leur proches qui ont des accidents ou ont des séances vidéos ou réelles ou on exécute un de leur proche....quand ce n’est pas eux-mêmes....


                                          • Dégueuloir Dégueuloir 1er janvier 2008 23:00

                                            bonne analyse dans ce commentaire,justement,une des preuves en filigramme,l’assassinat de Massoud 2 jours avant le 11/09,démontre maintenant le plan et l’implication des néo-cons,Massoud n’était pas corruptible et leur plan aurait été impossible,il était trop génant,peut-être même savait-il ce qui se tramait......le but étant d’avoir le contrôle de la région afin de réaliser ce grand projet de leurs rèves,un oléoduc ,qui relierait le bassin pétrolifère du moyen-orient jusqu’au Pakistan en passant par l’Afghanistan,l’Iran,L’Iraq....il ne reste que l’Iran,la prochaine guerre.....nul-doute que d’autres complots sont en gestation ou en attente du « bon timing »,pour avoir le prétexe adéquat !


                                          • Christoff_M Christoff_M 2 janvier 2008 01:19

                                            D’accord avec les commentaires précédents, celui qui se présente avec de réelle capacité à prendre la tete de son pays, à rétablir la paix est systématiquement abattu et avec des moyens dignes de services secrets...

                                            On peut penser à Massoud, à ce général libanais qui avait maté la résistance islamiste extremiste dans les camps du Sud Liban, à Harriri qui était en train de reconstruire une partie de la capitale... à Mme Bhutto qui représentait une vraie candidate potentielle...

                                            Et qui prend le pouvoir ?! des candidats soutenus par les Etats Unis et/ou l’Europe... des généraux, des hommes de paille comme au Kenya, imposés par la force ? est ce que l’Afghanistan est dirigée par un président démocratique ?! Est ce que Musharraf est un démocrate... est il normal que les candidats soient enfermés et surveillés au Liban...

                                            Qui joue avec le feu pour garder le contact avec le pouvoir en place et le controle de divers pays... le commentaire précédent souligne le role de l’ISI, l’armée... pourquoi ce laisser faire face à Musharraf, et on pourrait parler de la Corée disparue des unes de journaux...

                                            Messieurs les américains pro-bushistes et certains pays occidentaux, nous ne sommes pas innocents, en Affrique et en Afghanistan !!, nous je veux dire la France... depuis la fin de la deuxième guerre, donc nous mettons en place des hommes de paille, nous soutenons des régimes corrompus, quitte à créer des mouvements révolutionnaires bidon !! et Bush s’est carrément démasqué avec la guerre d’Irak, en Afghanistan idem... il se déroule sous nos yeux une croisade moderne, une guerre économique et tous les moyens sont bons meme s’associer avec des types limites, nous avons soutenu avec les américains l’Iran au temps du Shah, puis l’Irak au temps de Saddam contre l’Iran devenu musulman, puis destitué un Saddam riche et armé qui ne voulait plus nous obéir !!

                                            Toujours les obsessions paranos des américains au départ suivis par des européens... alliés avec les russes pour combattre le nazisme... ensuite alliés avec les américains pour créer une Europe démocratique et anti-comuniste quitte à faire emmerger certains courant, syndicalisme et soutient au pape en Pologne pour créer une place avancée dans l’ex Urss... Chasser les cocos au Vietnam, en Corée, puis casser le bloc soviétique en américanisant l’Europe de l’ouest...

                                            Ceci jusqu’à la guerre d’Afghanistan dernière confrontation indirecte entre américains, européens de l’ouest et russes de l’ex Urss... Controle de nombreux états en Afrique pour éviter la montée des communistes et l’influence des instructeurs envoyés par l’Urss...

                                            Effondrement du mur affaiblissement de la russie jusqu’à Poutine... donc on laisse tomber le communisme moribond... quitte à se demander si le PC en France et les syndicats n’étaient pas noyautés de l’exterieur pour le réduire à zéro au moment prévu...

                                            Enfin en attendant les états unis on joué avec le feu en soutenant des régimes pas très net, des anti-communistes meme des musulmans, la CIA et ses différents relais ailleurs ne reculant pas devant les moyens... quitte à faire emmerger des mouvements extremistes chiites un peu partout Iran, Irak Sud de la Turquie, Afrique, Sud du Liban, Turquie qui comme l’IRAK était un pays laique avant les manigances de services secrets américains et occidentaux... résultat en fait d’amener la paix et la démocratie, nous allumons des foyers partout, reveillons des minorités moribondes qi ressurgissent de nulle part et deviennent des groupuscules super armés, incontrolables et funestes pour les futurs candidats qui veulent se présenter devant les urnes...

                                            Résultat Massoud, seul chef potentiel mort, les libanais candidats potentiels, je ne les compte plus, des dictateurs renversés, des militaires mis un peu vite fait au pouvoir, ou des dictateurs déguisés soutenus par les Usa ou l’Europe ! Exemple le Kenya en ce moment, le Pakistan, l’Afghanistan... L’Irak bien sur ; et mme Bhutto une victime de plus sur la liste des effets colatéraux comme on dit !!

                                            Nous avons toujours des réflexes colonniaux... les USA et Israel sont de plus en plus paranos, guerre du Liban en 2006 et Irak sont la pour le prouver... ces pays se croient toujours puissants et décideurs mais tout change et leur échappe !! A commencer par la Russie forte qui se redresse, la Chine qui nous taille des croupières en Afrique, ces deux pays qui soutiennent plus ou moins tacitement l’Iran... le Liban qui n’est plus sous controle !!

                                            On comprend l’empressement de Sarkozy et de Bush a vouloir créer une alliance méditerranéenne... d’ou le role de la Lybie, les régimes au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Egypte, en Turquie derniers remparts trouvés par les Usa et une partie de l’Europe pour croire se préserver du reste du monde... mais tout se lézarde, le maquillage tombe...

                                            Nous sommes entrés dans la guerre économique entre l’orient et l’occident, entre les riches et les pauvres le Nord et le Sud, les judeo chrétiens et les musulmans et enfin l’emmergence de nouvelles économies, Chine, Inde Amérique du Sud, et Russie qui redevient une vraie puissance autonome...

                                            Les reflexes de colons sont encore la préserver les intérets des Etats Unis, de l’Europe dirigée par l’Europe de l’ouest, et de notre allié isolé Israel de plus en plus en difficulté, un Liban non dirigé, une Turquie gagnée par l’islamisme, l’IRAK est la preuve que les anciennes puissances perdent petit à petit leur influence, nous peinons en ce moment en Afghanistan... l’Afrique est devenue une vraie poudrière incotrolable... le Paris Dakar peut passer pour une course de riches et de blancs pour certains !!

                                            Qui seme le vent récolte la tempète, il serait peut etre le temps de jouer franc jeu, d’amener une réelle autonomie dans les pays encore libre, de se mouiller un peu et de ne pas avoir que des visions comptables à court terme... nous ne cherchons qu’à faire des affaires et à proteger nos interets partout ; nous je parle de l’ancien monde qui refuse de voir le monde changer, et qui reste figé dans des reflexes de controle, de protection et de surveillance, comportements qui restent des comportements de colons à l’ancienne !! on nous parle tout le temps de modernisme, de civilisation, de progrès, mythe fondateur de nos sociétés modernes, moi j’ai l’impression de voir des hommes qui reproduisent les memes erreurs sans s’inspire de l’histoire !! ce qui peut aboutir par exemple à la mort de Mme Bhutto que certains pleurent avec des larmes de crocodiles vu qu’ils l’ont envoyé sciemment au casse pipe...

                                            Mais lorsqu’on est expert, politique, conseiller, aux USA ou en Europe de L’Ouest, on a du mal à s’avouer que l’on s’est trompé !! comme on a du mal à s’avouer que l’Euro est un échec comme Mr Cohen, économiste et CNRS !! enfin tous ces charmants députés européens ont du mal à s’avouer qu’il détruisent l’industrie et l’emploi par leur politique lunaire gérée par les statistiques et qu’en faisant rentere des pays pauvres dans l’Europe on fait sciemment baisser les salaires d’Europe de l’Ouest... et on joue avec le feu avec des produits financiers, quitte à faire le jeu des américains, au lieu de fabriquer une Europe forte et autonome...

                                            Bon j’arrète là cela soulage... nous ne sommes plus la France référence intellectuelle, l’Europe peine dans ses contradictions, un manque de courage et de clairvoyance... Les Etats Unis s’effritent, leur économie et leur impuissance à terminer une guerre, en Irak est flagrante... La Chine explose l’Inde et la Russie suivent, et ne s’embarassent pas trop de droits de l’homme pour prendre des marchés, exemple le pétrole soudanais... Si bien que nous sommes de plus en plus seuls et isolés... les réactions de certains sud américians contre Juan Carlos en disent long sur le malaise actuel !!

                                            Voir le problème dans le terrorisme musulman, c’est une vision terriblement reductrice de la réalité... le problème est beaucoup plus complexe... je dirais plutot que nous sommes rentrés dans une guerre entre le nouveau et l’ancien monde, une guerre économique et religieuse mais nous ne sommes plus les croisés ni les meneurs.... dur, dur !! Bonne année 2008 quand meme.


                                            • georges 2 janvier 2008 10:34

                                              pourquoi le general mahmoud ahmad ; celui qui a financé les kamikases du 11 septembre ,est il toujours en vie , en liberté et dirigeant meme une entreprise florissante au Pakistan ?

                                              on peut penser qu il a du balancer du lourd aux americains pour se racheter une conduite ! et ce des le 13 septembre lors de son entretien avec michael hermitage .les pressions on du etre fermes .

                                              existe un t il journaliste curieux d interwiewer celui qui etait alors chef des services pakistanais et devait savoir tout sur tout ? de toute facon je doute qu il accepte de rencontrer des journalistes .

                                              en meme temps on se dit : s il avait collaboré avec les autorités pour acheter sa liberté et sa vie , il serait deja tombé sous le coup des represailles des integristes ,et depuis 7 ans il reste au pakistan .

                                              donc 4 hypotheses :
                                              - il a balancé et fut preservé des americains.il a accepté de demissioner pour avoir son immunité .
                                              - il a eté epargné car les americains ont voulu preserver le pakistan , le chef de l ISI officiellement impliqué signifierait que le vrai coupable du 11 sptembre c est un pays « allié » , l invasion irakienne et afghanne tombent a l eau ..les integristes savent qu il n a donc pas collaboré .
                                              - il n a aucune implication serieuse , il a collaborer pour aider a demanteler le reseau mais a quand meme demissioner car il a eté passif .
                                              - il est de meche avec la « conspiration » des services americains allié de musharaaf qui se servent de l ISI comme d un paravent pour faire transferer des directives et de l argent vers al caida .


                                              • georges 2 janvier 2008 11:06

                                                il y a une 5 eme hypothese , le general ainsi que peut etre d autres complices de l ISI , fricotait avec des agents americains qui se servaient d eux pour infiltrer al caida . tout le monde etait dopnc au courant de l operation .reseterait a determiner si les « taupes » ont recu instructions d aider benladen et sheick mohammed . le general rendait donc compte en meme temps a des americains et a al caida qui le croyait totalement de son coté . apres le 11 septembre , la taupe ahamad est donc liberée de ses obligations ,les autorités nettoient tout temoignage de gens impliqués ou soupconneux comme le marechal Mir , qui aurait pu se rendre compte de quelque chose ou des princes saoudiens en relation avec le reseau . cette these s apparenterait donc au moins au LIHOP .

                                                de toute facon ,toute une flopée d indices nous a montrer qu on voit mal comment seuls les services americains ont pu etre « aveugles » a ce point . il y a avait de la surveillance , j en suis convaincu , mais qui surveillait et que savaient ils vraiment de l operation ?c est la qu on bascule ou non dans la complicité ..


                                                • coati coati 2 janvier 2008 14:18

                                                  Petite Digression.

                                                  La coopération économique et stratégique entre Arabie Saoudite et EU est ancienne (années 30) et très solide. La dynastie des Saoud s’est installée et survie grâce au soutien américain qui maitient dans le royaume sunnite un important dispositif militaire assurant sa protection, malgré une désapprobation populaire croissante. En échange les états-Unis ont un accès (très) priviligié aux puits saoudiens.

                                                  D’autre part les pétro-dollars ainsi générés sont massivement investis dans l’économie américaine qui voit donc son argent lui revenir comme par magie en plus de cargaisons de pétrole bon marché. Ingénieux non !

                                                  Bien que des désaccords sont apparus de temps à autre (crise pétrolière de 73) cette alliance ne s’est jamais démentie.

                                                  En plus développé : http://www.irenees.net/fr/fiches/acteurs/fiche-acteurs-285.html

                                                  Oussama n’est rien d’autre qu’un prince richissime qui dans sa jeunesse dorée a dû picoler, faire la fête et baiser des putes, à l’instar surement de tous ces connards de princes saoudiens.

                                                  Las des plaisirs faciles il a décidé de partir à l’aventure. Alors il s’est fait recruter par les services secrets de la puissance tutélaire, à savoir la CIA, pour partir défendre des musulmans en Afganhistan... contre les communistes, ça tombe bien.

                                                  Et puis, comme la nouvelle mafia qui dirige ces veaux d’américains, a eu besoin d’un méchant pour son plan de communication, elle lui a demandé de faire comme s’il était plus un agent secret et avait décidé de mener le jihad. Vous connaissez la suite.

                                                  Pour les sceptiques de la « théorie du complot » sur le 11 septembre, je rappellerais qu’il est avéré que les attentats de Moscou, tuant plus de 200 russes en 99 et ayant motivé la reprise de la guerre en Tchétchénie, sont le fait d’une branche dissidente du FSB (anciennement le KGB). Certes il s’agit de la Russie, mais voilà tout de même un monstrueux exemple de manipulation à grande échelle.


                                                  • (---.---.20.23) 2 janvier 2008 14:58

                                                    Abou Zoubayda , le chef des operations al caida , a laché , apres plusieurs jours de torture 4 noms : le prince Ahmed Bin Salman ,qui le 11 septembre se trouvait dans le seul avion survolant les etats unis , le prince Sultan Bin Faycal , et le prince Fahd bin turki trois membres proches de la famille royale et le prince Turki Bin Faycal , ancien chef des services secrets saoudiens et ami proche de Binladen(lui meme surveillant la region afghanne pour le compte des services saoudiens ) . il livra un 5 eme nom , le marechal Mir , numero 2 des servcices pakistanais .

                                                    ils sont tous morts dans les mois suivant , dans des conditions inexpliquées ou rocamblesques excepté le prince Turki , devenu ..amabassadeur du royaume saoudien a Londres .

                                                    washington affirma que ces « assertions etaient maveillantes » mais d autres pensent surtout qu ils ne voulaient pas creer un incident diplomatique majeur .

                                                    pour le false flag russe , c est exact. mais le plus surpenant c est que jamais un media n a insisté sur les invraisemblances de la version russe . mais ca ne prouve pas que les americains jouent le meme jeu .


                                                    • coati coati 2 janvier 2008 15:36

                                                      La bataille de Little Big Horn pourrait constituer un précédent historique de false flag (je ne connaissais pas l’expression) aux EU .

                                                      Il me semble avoir lu quelquepart (pas le temps de faire des recherches là) qu’une théorie s’est récemment faite jour sur les conditions qui ont amené cette défaite aux conséquences politiques indiscutables.

                                                      Le gouvernement (le terme n’est peut-être pas adapté mais bon) de l’époque aurrait organisé la perte de cette bataille. Comment je ne sais plus. Fourniture de fausses cartes, ralentissement de l’arrivée des renforts peut-être.

                                                      Des gens calés sur le sujet pourront confirmer ou infirmer ceci.

                                                      Bref, si ce complot est avéré, cela constitue bien un précédent notoire puisque 263 soldats de l’US Army aurraient été sacrifié pour des raisons non avouables.


                                                    • charmord (---.---.157.67) 2 janvier 2008 18:19

                                                      Il suffit de regarder ce court extrait vidéo pour constater à quel point les services US n’en ont effectivement jamais rien eu à foutre de capturer Ben Laden (à moins qu’il ne soit mort, ce qui justifierait également la surprise matinée d’hilarité qui envahit la face de Porter Goss, ancien directeur de la CIA, quand il entend GWB dire à un journaliste que ses services n’ont de cesse de traquer OBL...)

                                                      Attention, c’est hilarant, hallucinant, navrant... take your choice :

                                                      http://www.911blogger.com/files/video/DailyShow.Goss.BinLaden.wmv

                                                      Cela se situe à 1’10-1’15

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Taïké Eilée

Taïké Eilée
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès