Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Démocratie à l’Afghane

Démocratie à l’Afghane

Se réjouir de l’annulation du deuxième tour en Afghanistan ?

 Le concurrent challenger de Hamid Karzai, Abdullah Abdullah a déclaré forfait il y a deux jours pour le second tour de la Présidentielle. Motif : il n’était pas pleinement assuré de la partialité du scrutin.
 
Et c’est étonnant, vu que le président de la commission électorale, Daoud Ali Najafi, a été nommé par le gouvernement. Abdullah demandait en vain sa démission. De plus, il estimait que les risques de fraude étaient trop grands.
 
Hamid Karzai sera donc le seul candidat en lice pour le second tour.
 
Sera ?
 
Hé bien non. Il n’y aura pas de second tour. Le même président de la commission électorale vient de décider que le second tour était inutile. Hamid Karzaï est par conséquent déclaré vainqueur de la présidentielle. Pas de temps à perdre !
 
Il est vrai que, sans la présence d’un concurrent, un second tour aurait été une tache sur la légitimité du candidat. Et le risque était trop grand dans un pays dévasté par les querelles de pouvoir.
 
Mais, sans deuxième tour, on touche le fond. Bien entendu, les autorités afghanes expliquent que l’organisation d’un second tour aurait couté cher à un gouvernement déjà financièrement exsangue.
 
Pas plus cher que les produits d’une seule récolte d’un champ de pavot de quelques hectares à 10 km de Kaboul, faudrait-il préciser, mais cher quand même !
 
Et, en plus, la menace que faisaient peser les Talibans durant le second tour a profondément ému le président de la commission électorale. Il a ainsi voulu "protéger la population".
 
Mais si, puisqu’on vous le dit !
 
Cette nouvelle, annoncée le jour de l’arrivée de Ban Ki Mon, a forcé ce dernier à saluer l’annulation du second tour et à féliciter le vainqueur. Il parait qu’il avait quand même le sourire.
 
Kouchner aussi. Car chaque pays membre de la coalition sentait vraiment mal ces élections. Le coup de force du gouvernement afghan de ce jour leur retire un immense épine du pied. Et tant pis pour les principes !
 
Ces gens peinent à expliquer en quoi Hamid Karzaï sera plus légitime au soir du premier tour plutôt qu’au second. Mais il n’est pas indispensable de s’embarrasser de détails.
 
Il faut savoir en avaler, des couleuvres, à ce niveau.
 
Hamid Karzai est donc élu avec 48 % des voix et sans deuxième tour. L’Afghanistan vient d’inventer le scrutin proportionnel à un tour. La France pourrait peut-être s’en inspirer pour les prochaines élections des conseillers territoriaux.
 
L’actuel Président Afghan, entouré comme chacun le sait, d’une corruption telle qu’elle bloque pour longtemps tout espoir d’amélioration, va gouverner un pays déchiré par la guerre civile, avec une armée de coalition qui hésite, perd des hommes, de l’argent et du temps.
 
Mais puisque Saint Obama, prix Nobel de la Paix 2009, a décidé que c’était là le seul avenir du monde libre, il n’y a plus qu’à s’exécuter.
 
Et l’on se prend à songer que, finalement, la démocratie n’est pas un concept facilement délocalisable.
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • ELCHETORIX 3 novembre 2009 16:51

    @ l’auteur
    je vous remercie pour votre article révélant la politique du « n’importe quoi » de ceux qui se prétendent « missionnés » pour importer leur démocratie de façade .
    Je plains le peuple AFGHAN avec ces « escroc » qui les dirigent !
    D’ailleurs , d’une façon générale , la plupart des peuples de la planète sont « logés à la même enseigne » , d’une manière beaucoup plus subtile , cela va de soi .


    • morice morice 3 novembre 2009 17:48

      Mais puisque Saint Obama, prix Nobel de la Paix 2009, a décidé que c’était là le seul avenir du monde libre, il n’y a plus qu’à s’exécuter.


      Que voulez-vous qu’il fasse d’autre ? Il hérite d"un système pourri, il n’en est pas le créateur ! il a quand même réussi à glisser à Karzai de changer... c’est pisser dans un violon, mais bon. Non, à part la disparition subite de Karzai dans un bête accident, genre ses gardes du corps de DynCorps qui se gourent de terroriste, je ne vois pas comment s’en dépêtrer...

      • xray 3 novembre 2009 18:15


        AFGANISTAN (Drogue) 

        Karzai donne une leçon à Washington 

        Les Afghans ne sont pas habitués à la manière dont les Occidentaux remuent la boue au nom de la démocratie. Le dernier coup porté a été celui du New York Times, qui a présenté le frère du président, Wali Karzai, comme un trafiquant de drogue.

        Le général Khodaidad Khodaidad en personne, ministre afghan chargé de la lutte contre le trafic de narcotiques, a répliqué au quotidien new-yorkais, en ouvrant le débat sur le secret le mieux gardé d’Afghanistan : le rôle des troupes étrangères dans le trafic de drogue.

        S’il a été possible d’ignorer le général Hamid Gul, l’ancien directeur général de l’ISI pakistanais [les services secrets pakistanais, l’Inter-Services Intelligence], affirmant que des avions de transport militaires américains servaient au trafic de drogue en Afghanistan, ou encore ces sources russes bien informées affirmant que des soldats américains réalisaient de juteux profits dans le narcotrafic en Afghanistan, il a bien fallu écouter Khodaidad, un professionnel qui sait de quoi il parle.

        Lorsqu’il a assuré, le 1er novembre, que les contingents américains, britanniques et canadiens de l’OTAN “taxaient” la production de l’opium dans les régions sous leur contrôle, il a voulu transmettre un sérieux avertissement aux Américains de la part de Karzai.


        Drogue, SILENCE ! 
        http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/16/drogue-silence.html 



        • aquad69 4 novembre 2009 13:05

          Bonjour Paul,

          Hamid Karzaï seul candidat, et donc élu .

          Mais les vertueux démocrates occidentaux continuent à dénoncer des fraudes à l’occasion du dépouillement du scrutin ...

          Et si nous commencions à faire le nettoyage chez nous ?

          cordialement Thierry

           

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Paul Lémand


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès