Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Deripaska pourrait être recherché par la police pour son implication dans (...)

Deripaska pourrait être recherché par la police pour son implication dans une affaire de blanchiment d’argent en Espagne

Le magnat de l’aluminium Oleg Deripaska qui avait déjà défrayé la chronique en affirmant que sa réputation est “immaculée comme une feuille de papier blanc” risque d’être inculpé pour blanchiment d’argent en Espagne.

Il y a quelques semaines, la Haute Cour d’Espagne a demandé au Procureur Général Russe de se saisir du dossier concernant des affaires criminelles impliquant Oleg Deripaska, l’oligarque russe. Selon le journal Espagnol El Mundo, le juge de la cours suprême d’Espagne Fernando Andrea a décidé de s'adresser aux autorités russes parce que « c’est dans ce pays que le groupe criminel Izmailovo a été fondé pour mener à bien ses activités illégales. Les décisions concernant la planification du blanchiment d’argent étaient prises depuis la Russie ». Deripaska et son ancien partenaire Iskander Makhmudov sont tous les deux suspectés d’avoir blanchi 4 millions d’euros et d’entretenir des liens avec la mafia russe en Espagne.

Un porte parole de Basic Element, la société appartenant à Deripaska, s’est déclaré satisfait de la décision prise par la chambre judiciaire espagnole de remettre l’affaire entre les mains de la justice russe. A son avis, cela démontre que la justice espagnole n’a pas assez de preuves contre Deripaska. « Nous sommes certains que les autorités russes vont confirmer cette position et que ce malentendu sera résolu » a déclaré Basic Element dans un communiqué.

Il est probable que les autorités russes prennent parti pour le magnat de l’aluminium surtout que celui-ci entretient des liens étroits avec la « Famille » composée de membres corrompus du clan Yeltsin. Deripaska a en effet déjà été soutenu dans un cas similaire. Selon l’agence de presse Espagnole ABC, après l’interrogatoire de Deripaska en 2010 « les autorités espagnoles sont encore plus convaincues de la culpabilité de l’homme d’affaires » et cela malgré le fait que le Procureur Général Russe ait écrit dans son rapport final que Deripaska est uniquement un témoin et non pas un accusé.

La justice espagnole reste discrète concernant la date d’un probable deuxième interrogatoire de Deripaska. Cet interrogatoire peut très fortement faire baisser le prix de l’action Rusal dont la chute durant ces deux dernières années a très sérieusement porté préjudice aux membres de la « Famille » ainsi qu’aux grandes banques russes qui ont investi dans l société lors de son introduction en bourse en 2009.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • moussars 14 décembre 2011 16:36

    Le Parquet Général Russ, qui a rang de ministère, est totalement corrompu. Le procureur général adjoint de Tchaïka (lui et les siens, aussi pas net du tout, Malinowsky est recherché par Interpol.
    Le procureur de la région de Moscou et son 1er adjoint, ainsi que de nombreux procureurs de nombreux parquet locaux de la région sont tous impliqués dans l’affaire des casinos clandestins.
    Que croyez-vous qu’il advint ? Ils devaient démissionner et être poursuivis.
    Plus de 6 mois plus tard, ils continuent leur crimes et dirigent leur parquet.
    Avec les magistrature assise, c’est un couple infernal de criminels en col blanc.
    La Russie, rien que sur ce plan judiciaire, est en train d’imploser.
    Ajoutez-y les huissiers, les flics, les notaires... toutes administrations en relation avec eux, et vous avez la Bérézina...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Thomas Martin

Thomas Martin
Voir ses articles







Palmarès