Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > « Derrière les bombardements, il y a le silence des Arabes », annonce un (...)

« Derrière les bombardements, il y a le silence des Arabes », annonce un manifestant !

Lors de sa rencontre avec la ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni, avant l’intervention massive d’Israël à Gaza, le président égyptien, Hosni Moubarak, avait incité les belligérants à la modération. Il disait vouloir éviter toute escalade militaire. Tzipi Livni n’a pas manqué de rappeler l’importance, pour Israël, des relations avec l’Égypte.

L’Égypte se situe entre le marteau et l’enclume : elle demande d’une part une retenue d’Israël et, d’autre part, une cessation des tirs de roquettes, par le Hamas, sur le territoire israélien. Mme Livni a déclaré avoir discuté avec le président Moubarak « ouvertement et franchement » sur l’état de la situation à Gaza. Comme il fallait s’y attendre, Madame Livni a attribué la détérioration de la situation au Hamas. Les attaques quotidiennes contre Israël constituent, aux yeux de la ministre israélienne des Affaires étrangères, un obstacle vers l’établissement d’un État palestinien indépendant. Et la ministre a, par la même occasion, demandé aux ambassadeurs d’Israël à travers le monde de faire des efforts afin d’obtenir du soutien à l’opération anticipée dans la bande de Gaza.

De cette rencontre stratégique, avant les événements du samedi 27 décembre, il semble que seule la voix israélienne a dominé l’actualité. Est-ce par un effet de sa bienveillante neutralité, toujours est-il que peu de protestations se sont élevées au Caire pour dénoncer de la plus verte façon cette intervention massive à Gaza.

L’intervention est plutôt venue d’Abdallah II, de Jordanie. Dès samedi, il a appelé la communauté internationale à réagir. Il a déclaré que la violence ne fera qu’aggraver le conflit et ne ramènera pas la sécurité à Israël. Le roi a demandé au gouvernement jordanien de prendre toutes les mesures pour soutenir les Palestiniens de Gaza. Le roi entend également fournir l’assistance humanitaire et médicale pour aider Gaza à surmonter les difficultés causées par « l’agression et le siège d’Israël » (sic).

La démarche du Roi de Jordanie ne s’est pas arrêtée là. Il a multiplié les contacts diplomatiques avec des dirigeants arabes et des leaders politiques mondiaux. Il s’est entretenu avec Hosni Moubarak et le président palestinien, Mahmoud Abbas. Ce dernier, qui a rencontré dimanche Hosni Moubarak au Caire, vient d’appeler dimanche le Hamas à conclure une nouvelle trêve avec Israël. Les ministres arabes des Affaires étrangères, qui se réuniront mercredi toujours au Caire, lanceront un message similaire au Hamas : il faut conclure une nouvelle trêve.

Une nouvelle fois, le Roi Abdallah franchit un pas que ne semblent pas franchir les diplomates égyptiens et arabes, dans leur ensemble. Il demande clairement à la communauté internationale d’assumer ses responsabilités légales et morales vis-à-vis du peuple palestinien en exigeant d’Israël de cesser ses agressions contre la bande de Gaza.

L’une des conséquences de cette intervention d’Israël à Gaza est la réaction de la rue arabe à l’égard d’Hosni Moubarak. L’ambassade d’Égypte à Beyrouth était dimanche la cible de pierres lancées par des centaines de manifestants. Les slogans sont nettement hostiles au président Moubarak en Égypte. La foule lui reproche d’être complice du blocus israélien. L’accusation est de taille : « Moubarak et Livni se sont mis d’accord sur le génocide du peuple palestinien », pouvait-on lire sur des pancartes brandies par la foule. 2.000 Égyptiens ont manifesté et accusé de « complicité » le président égyptien Hosni Moubarak. Ces voix de la rue arabe n’ont, selon toute vraisemblance, pas entendu le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Hossam Zaki qui a déclaré à l’AFP avoir convoqué l’ambassadeur israélien pour lui signifier que l’Égypte refusait cette agression. Et ces mêmes voix de la rue n’ont pas entendu la condamnation de leur pays. En effet, si l’Égypte a bien condamné les agressions militaires israéliennes sur la bande de Gaza et fait porter la responsabilité à Israël, en tant que force d’occupation, des morts et des blessés, il semble que ce message ait peu porté.

La question se pose : Hosni Moubarak a-t-il été ou non informé par Tzipi Livni sur la nature même de l’intervention d’Israël à Gaza et a-t-il conclu une entente de non-intervention publique ? Selon le Hamas lui-même, les raids israéliens sont « un complot orchestré » avec l’Égypte. C’est tout de même depuis le Caire que la ministre des Affaires étrangères a rendu public son intention de ne plus laisser la situation se dégrader sur le territoire israélien. « Le fait que le Hamas continue de tirer sur les Israéliens et les communautés israéliennes est inacceptable », avait-elle déclaré. Mme Livni avait promis des représailles contre le Hamas. L’opération a-t-elle été menée que pour renverser le Hamas, avec un silence complice de l’Égypte ? Des voix s’élèvent pour confirmer ce doute.

Samedi, Israël a procédé à une attaque massive contre des installations du Hamas dans la bande de Gaza. Tel-Aviv vient de sortir l’artillerie et bombarde Gaza. Opération « plomb durci » ! Soixantaine appareils israéliens ont bombardé une cinquantaine de sites du mouvement islamiste. Bilan encore provisoire : 228 morts et plus de 700 blessé. C’est le plus lourd depuis 60 ans. Pour Tzipi Livni, ces raids menés contre le Hamas sont justifiés : « Il n’y a pas d’autre option qu’une opération militaire ». Pour passer en revue les préparatifs de cette attaque massive, il vous faudra lire Haaretz qui relate les faits saillants qui ont marqué, du point de vue interne, l’intervention israélienne à Gaza.

Intrinsèquement, ce que craint foncièrement l’Égypte, n’est-ce pas un regain de violence qui ne pousse la population de Gaza à forcer sa frontière, comme en janvier 2008 ? Elle a déployé près de 500 policiers des forces antiémeutes tout au long de la frontière avec la bande de Gaza après les raids israéliens. Hosni Moubarak a donné des instructions pour ouvrir le terminal afin d’accueillir les blessés palestiniens. De son côté, Hassan Nasrallah a, selon l’AFP, appelé dimanche le peuple égyptien à descendre « par millions » dans la rue pour forcer l’ouverture du terminal de Rafah, frontalier de la bande de Gaza. Qui parle au nom de qui ?

Selon Le Monde diplomatique, « l’accord comprenait, outre le cessez-le-feu, la levée du blocus de Gaza et un engagement de l’Egypte d’ouvrir le passage de Rafah. Or, non seulement Israël a violé l’accord de cessez-le-feu en lançant une attaque qui a tué plusieurs personnes le 4 novembre, mais les points de passage n’ont été rouverts que très partiellement, et le blocus s’est même renforcé ces dernières semaines ».

Kadhafi n’a pas raté l’occasion pour fustiger ses homologues. Il a qualifié de « lâche et défaitiste » l’attitude des pays de la région face à l’offensive israélienne. Il refusera même, comme l’indique le quotidien Le Monde, de participer à un « sommet qui fait jouer un disque rayé depuis longtemps ». Selon le porte-parole de la Maison Blanche, le roi Abdullah d’Arabie Saoudite s’est entretenu, samedi, par téléphone, avec Georges W. Bush : « Superpowers should take responsibility to stop these attacks. The attack was a continuation of Israeli policies of occupation and mistreatment of Palestinians. Major countries should shoulder their responsibilities to stop this Israeli attack and save the lives of the innocent and remaining infrastructure in the Palestinian territories », a déclaré le Roi.

L’Égypte a-t-elle toujours une autorité morale pour chercher à établir une trêve entre les belligérants ? Il y a d’abord l’axe le Hamas et le Fatah. Il y a ensuite l’axe le Hamas et Israël. Puis, l’axe la Palestine et Israël. Beaucoup de divisions et très peu de points communs. Comment Mahmoud Abbas, qui campe résolument sur ses positions, peut-il changer la situation à Gaza en imposant des conditions qu’il sait inacceptables au Hamas ? Comment le Hamas peut-il se déclarer ouvert à un dialogue avec le Fatah lorsqu’il persiste à ne pas reconnaître la légitimité de l’État d’Israël ? L’Égypte, qui entretient des relations diplomatiques avec Israël et qui est parvenue à conclure une première trêve entre le Hamas et Israël, aura-t-elle l’autorité nécessaire, cette fois, pour amener les belligérants à conclure un nouvel accord ?

La mise au ban du Hamas est-elle une voie vers la réconciliation des frères ennemis ? Et que dire des accointances entre l’Égypte et les États-Unis qui ont, dans un premier temps, dénoncé, prudemment l’intervention israélienne : « Les États-Unis tiennent le Hamas pour responsable de la violation du cessez-le-feu et du regain de violences à Gaza », a déclaré Condoleezza Rice. Ce qu’elle n’a pas osé dire franchement est venu de Gordon Johndroe, porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison Blanche, qui a dénoncé plus bruyamment : « Ces gens (le Hamas) ne sont rien d’autre que des voyous et Israël défend son peuple contre les terroristes comme le Hamas » (completely unacceptable. These people are nothing but thugs - New York Times). Pour Gordon Johndroe : « Le Hamas doit mettre fin à ses activités terroristes s’il veut jouer un rôle dans l’avenir du peuple palestinien ».

Stigmatiser et isoler le Hamas sont-elles les voies de l’avenir ? Une banderole, entre les mains d’un manifestant, indiquait : « Derrière les bombardements, il y a le silence des Arabes ». Aux manifestants qui ont tenté de s’approcher de l’ambassade d’Égypte, à Beyrouth, pour demander à l’Égypte d’ouvrir ses frontières, la police leur a servi des gaz lacrymogènes. Beyrouth n’est pas Londres ou Paris.

Les pays arabes sont capables d’ententes qui leur sont propres. Au Conseil de coopération du Golfe (CCG), l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, l’Oman, le Qatar, le Bahreïn et le Koweït signeront un pacte monétaire. Sera-t-il question de Gaza ? Un responsable du ministère omanais de l’Économie a, selon l’Express, répondu qu’il « ne pense pas que l’ordre du jour sera bouleversé ».

Tout est dit, n’est-ce pas ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

95 réactions à cet article    


  • Algunet 29 décembre 2008 10:11

    "il semble que seule la voix israélienne a dominé l’actualité" Peut-être mais pas l’actualité des médias qui visiblemment ne mettent en avant que les manifestations pro-palestiniennes et les futures bavures probablement exploitatbles (7 tués dont six enfants...) dont ils vont pouvoir faire les gros titres.


    • Emmanuel Aguéra LeManu 3 janvier 2009 08:56

      Edifiant point de vue, pas trop difficile à situer, merci.

      "Derrière les bombardements, le silence des Arabes..." ça sonne un peu comme "Derrière Julien, le silence de Martine..."


    • katalizeur 29 décembre 2008 10:29

      bonjour tout le monde

      NATHALIE GOULET LE SEUL HOMME POLITIQUE DEBOUT...........tous les autres sont aplaventre devant leurs maitres sionistes.

      La sénatrice Nathalie Goulet, membre de l’UMP, membre de la commisssion des affaires étrangères, a publié la déclaration suivante : « Comme toujours, Israël fait un usage excessif de la force dans l’indifférence de la communauté internationale, qui laisse se dégrader la situation à Gaza depuis des mois et des mois. Il ne faut blâmer ni l’Iran ni le Hamas, mais l’inertie de la communauté internationale, le soutien sans faille de la politique américaine à Israël et l’intolérable “double standard” des organisations internationales. Israël viole depuis quarante ans des dizaines de résolutions onusiennes, sans embargo, sans sanctions et en toute impunité.


      • masuyer masuyer 29 décembre 2008 22:48

        Waouh !!!!

        l’ultra gauche a sa carte à l’UMP smiley


      • marc 4 janvier 2009 15:51

        Katalizeur

        Vous vous égarez complètement dans la confusion la plus totale.
        En tête de la manifestation de soutien au peuple israelien à Paris, on pouvait voir ( y étiez-vous, vous-même ?) Marie-George Buffet, Besancenot et d’autres mais PAS DE SOCIALISTES ni d’UMP et pas de Nathalie
        Il ne fuadrait pas dans votre désespoir dire n’importe quoi, mordre les vrais amis des palestiniens et lécher la main d’un "bon" maitre.


      • Pierre R. Chantelois Pierre R. Chantelois 29 décembre 2008 10:40

        Richard Hétu, correspondant de La Presse à New York depuis 1994, vient de publier une traduction d’une partie d’une analyse publiée le quotidien israélien Haaretz

        « Un million et demi d’êtres humains, la plupart d’entre eux des réfugiés abattus et désespérés, vivent comme dans une prison géante, terrain fertile à un nouveau cycle de violences sanglantes. Le fait que le Hamas puisse être allé trop loin avec ses roquettes n’est pas une justification à la politique israélienne des dernières décennies, pour laquelle l’État hébreu mérite une chaussure irakienne au visage ».

        Pierre R.


        • Pierre R. Chantelois Pierre R. Chantelois 29 décembre 2008 10:47

          À toutes et à tous

          Pour connaître l’armement avec lequel Israël a mené ses opérations à Gaza, il faut consulter un article qui traite de la question dans le Jerusalem Post. Le missile GBU-39 est nouveau dans l’arsenal israélien et il a été conçu aux États-Unis. Pour passer en revue les préparatifs de cette attaque massive, il vous faudra lire Haaretz qui relate les faits saillants qui ont marqué cette intervention militaire à Gaza.

          Pierre R.


            • mike57 29 décembre 2008 11:09

              A Pierre R
              « Un million et demi d’êtres humains, la plupart d’entre eux des réfugiés abattus et désespérés, vivent comme dans une prison géante

              Jetez plutot un coup d’oeil sur cette vidéo,prise recemment à Gaza,

              http://www.youtube.com/watch?v=V8ES4iN-Krs


              • caramico 29 décembre 2008 17:34

                Tu peux aller y passer tes vacances, si tu trouve ça idillique.


              • Pierre R. Chantelois Pierre R. Chantelois 29 décembre 2008 11:18

                Mike57

                Il est important de noter que la remarque que vous placez en exergue vient d’une publication israélienne. D’autre part, croyez-vous que ce calme et cette abondance, montrées dans la vidéo dont la source n’est pas indiquée, soient toujours le cas depuis samedi ?

                Pierre R.


                • Pierre R. Chantelois Pierre R. Chantelois 29 décembre 2008 11:26

                  Zen

                  Merci pour ces liens. Il semble que Patrick Cockburn ait une vision quelque peu différente de la vidéo que m’a invité à regarder Mike57. 

                  Pierre R.


                  • ISRAËL 29 décembre 2008 11:49

                    Il faudra, à un moment donné demander des comptes au régime Iraniens...pour son activisme terroriste au P.O et M.O... 


                    • Aafrit Aafrit 29 décembre 2008 11:51

                      et pendant ce temps là la "barbarie" israélienne submerge et cherche surement à donner renaissance à une autre "barbarie" qui ne tardera peut être à submerger..
                      Israel ne peut-il vivre sans guerre ?
                      Les palestiniens ne peuvent ils mourir autrement, sans les missiles iraeliennes ?
                      Ne serait-il sage d’inventer plutôt un missil epour tuer la conerie humaine ?
                      Pour ceux qui ne veulent pas croire que les cons sont partout, dans ce cas présent ils sont à la tête d’une nation et qui nuisent forcément à tout un peuple..
                      Quelles stupidité de tuer l’autre pour savourer sa propre vie.
                      Quelle stupidité de tuer l’autre pour détruire des coeurs et réjouir d’autres..
                      Je m’arrête là..


                      • Aafrit Aafrit 29 décembre 2008 11:57

                        Il faut aussi chercher les causes latentes de ces raids derrière la crise économique..
                         Il me semble que le complexe militaro-pétro-cons est touché ..
                        Il faut tuer pour survivre..


                        • iomej 29 décembre 2008 12:00

                          Exemple type de situation où la loi du plus fort prime sur la scène internationale. Sans retenue et sans vergogne. Cela fait des décennies qu’Israel viole les résolutions de l’ONU , avec le soutien matériel, militaire, inconditionnel des Etats-Unis. En face : un million et demi de personnes dans une prison à ciel ouvert. Et ça continuera tant que les Etats-Unis domineront le monde, comme continuera l’indécence qui consiste à tratier de terroristes des gens qui ont été méticuleusement acculés au désespoir.
                          J’étais favorable à Israël. Inconditionnel. Je ne supporte plus les larmes de crocodile et la propagande incessante des sionistes, leur duplicité quand ils font semblant de négocier pour amuser la galerie.


                          • ISRAËL 29 décembre 2008 12:10

                            Tout le monde sait que le régime Iranien déstabilise la région pour imposer son hégémonie de la Méditerranée à l’océan Indien...y compris et surtout les Arabes... 


                            • katalizeur 29 décembre 2008 12:31

                              @ ISRAEL

                              AU jour d’aujourd’hui c’est le regime sioniste raciste qui bombarde

                              tu veux prendre les gens pour des cons ? si j’ai bien compris ce que ton commantaire suggere °°°°°°

                              braves moutons"" c’est l’iran qui manipule israel" ........si tu as encore quelques conneries de la sorte ; publie je suis prenneur pour le betisier


                            • Syrius Syrius 29 décembre 2008 12:31

                              Plutôt habitué aux réactions médiatiques face à la situation au PO, je suis stupéfait de ne rien voir d’exceptionnel. Tout le monde est d’une passivité incroyable ! Pire encore, l’Egypte s’est clairement mis du côté israélien non seulement dans la quasi absence de condamnation, mais surtout dans la gestion des frontières avec la Palestine ! Le plus stupéfiant vient du hezbollah qui en temps normal aurait déjà déclenché une pluie de roquette sur le nord d’Israël !

                              Je pense que cette opération était planifiée de longue date (l’expérience au sud liban a probablement rappelé aux israeliens qu’une offensive, ca se preparait), que Israel a un soutien au moins implicite de tous les acteurs de la région (Egypte, mais aussi cisjordanie et Liban, sans doute Syrie) et que l’opération de Gaza est loin d’être terminée. J’ai l’impression que le hamas a moins d’amis qu’à l’époque.


                              • katalizeur 29 décembre 2008 13:17

                                @ sirius
                                le sayed HASSEN NASERALLAH a fait une allucution hier, une pluie de missile ne serai etre justifié aux yeux de la """communauté internazi onale"

                                mais il est demandé aux egyptiens de sortir dans les rues et meme a affronter les service d’ordre.

                                le hamas a tout le monde arabo musulman derriere lui , mais pas les shitans mis en place par les sionistes du gouvernement mondial

                                va sur el djazira tu verras comment le hamas est isolé.


                              • Oudeis 29 décembre 2008 12:53

                                Etonnant tout de même cette profusion d’émotions et de condamnations quand Israël bombarde le Hamas et le silence assourdissant des mêmes bonnes âmes lorsque ce même Hamas bombardait quotidiennement les civils israéliens.



                                • Pierre R. Chantelois Pierre R. Chantelois 29 décembre 2008 13:04

                                  Syrius

                                  Israël n’est pas sans savoir également que son intervention vient d’affaiblir considérablement l’Autorité palestinienne. En contrepartie, Tzipi Livni vient de montrer, avant les prochaines élections, qu’elle peut mieux faire en autorité et en fermeté que Ehud Olmert. L’enjeu électoral n’est pas absent de la présente conjoncture. Les objectifs sont multiples : affaiblir le Hamas, limiter l’influence de l’Iran dans la région (à la satisfaction de quelques pays arabes régionaux dont la Jordanie et l’Arabie Saoudite), montrer au peuple palestinien que son gouvernement légitime le mène nulle part en prévision des prochaines élections, camper Tzipi Livni qui rêve d’être premier ministre comme une dame de fer (déjà vue, n’est-ce pas ?). Le grand perdant : Mahmoud Abbas. Est-ce que les palestiniens, après une attaque comme celle qu’ils vivent, seront tentés d’élire le Fatah à la tête de leur gouvernement ? Si l’interlocuteur israélien est connu, avec qui Barack Obama négocierait-il un plan de paix du côté arabe après l’écrasement en crédibilité de Mahmoud Abbas ? 

                                  N’est-ce pas symptomatique : les dirigeants de la Ligue arabe ne tiendront leur sommet extraordinaire que vendredi prochain à Doha. Y a-t-il péril en la demeure ?

                                  Pierre R.


                                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 29 décembre 2008 13:51

                                    Bonjour Pierre,
                                    Le peu d’empressement de la Ligue arabe à tenir un sommet prévu vendredi seulement est probablement le signe que les données ont changé, et peut-être y a-t-il enfin un espoir de paix à l’horizon puisque les actes d’agression du Hamas à l’encontre d’Israël ne sont plus soutenus que par quelques dizaines de milliers d’activistes pro-terroristes. D’ailleurs, le leader du Hamas Khaled Mechaal vient de proposer une trêve, alors qu’il appelait samedi les Palestiniens à déclencher une nouvelle Intifada et à reprendre les attentats kamikazes.
                                    Quant à l’enjeu électoraliste, il est inexistant : l’ensemble des députés de la Knesset, de la gauche à l’extrême-droite, ont approuvé la stratégie du commandement militaire.


                                  • katalizeur 29 décembre 2008 14:08

                                    @ comic panzer

                                    il n’y a que les sionistescomme toi qui ne """ savent"""" pas que liguezarbi est l’annexe de la kneset

                                    tout comme le CFCM a qui le zorrosioniste en chef a donné un os a ronger ( incendie de la porte d’une salle de priere)

                                    le CFCM QUI FERME SA GRANDE GUEULE QUAND DES MUSULMANS SE FONT MASSACRES

                                    pour le CFCM (shitaniste) une porte en bois plus importante que la vie de milleir de freres palestiniens


                                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 29 décembre 2008 14:24

                                    Va pleurer chez les dirigeants arabes, Katakon. N’oublie pas ta ceinture d’explosifs, ils vont t’adorer toi aussi.


                                  • fouadraiden fouadraiden 29 décembre 2008 14:44


                                     Toutes les options sont ouvertes. Nous n’avons pas d’autre choix , aurait dit un chef du Hamas exilé....


                                     


                                  • Pierre R. Chantelois Pierre R. Chantelois 29 décembre 2008 15:18

                                    Bonjour Cosmic

                                    Voici les dernières informations que j’ai pu glaner sur les points que vous soulevez.

                                    Mahmoud Abbas a, vers 13h55, appelé à l’envoi d’une force internationale à Gaza pour protéger ses habitants "des crimes israéliens" (ce sont ses termes). Khaled Mechaal, s’est affirmé prêt à conclure une trêve à Gaza si Israël acceptait un cessez-le-feu et levait son blocus de la bande de Gaza. Angela Merkel et le Premier ministre israélien Ehud Olmert « sont tombés d’accord pour dire que la responsabilité de l’évolution de la situation dans la région incombe clairement et exclusivement au Hamas ».

                                    Sur les enjeux électoraux en Israël, voici deux analyses du quotidien de Montréal La Presse et du New York Times et le Jérusalem Post (édition française).

                                    Pierre R.

                                     

                                  • gaiaol 29 décembre 2008 15:34

                                    la ceinture d’explosifs ne vaudra jamais les bombes sous munitions qu’israel a largué a liban faisant des enfants et des civils les principales victimes...la ceinture d’explosifs ne vaudra jamais les deux cent tonnes de bombes larguées en un jour, sur un gaza miniature faisant là encore des enfants et des civils des victimes innocentes qui n’ont jamais pu susciter ton empathie depuis deux ou trois heures que tu t’étales sur les fils de l’agora, et entamer ton indécence à venir manifester ouvertement ton soutien aux assassins d’enfants.

                                    quand au silence arabe, tu as raison. s’il est assourdissant, il n’en est que plus lache. presque autant que le silence européen... et international... pour autant, le monde arabe, tout lache qu’il est, n’a pas de responsabilité écrasante dans la situation proche orientale qui vit la plus belle colonisation qui soit, sous couvert d’apport civilisationnel et démocratique.


                                  • lebon 29 décembre 2008 17:07

                                    bjr

                                    arrêtez donc de végéter à longueur de decennie pour la paix car elle n’ aura jamais lieu. Des milliers d’orphelins sont dans les rues, des milliers de veuves pleurent, un peuple est méprisé et vous parlez de paix franchement vous ne manquez pas de honte ou d’humilité ? Vous me faîtes rire, une chose est sure et certaine c’est que personne sortira sans être éprouvée fatalement de ce conflit et ni vainqueur ni vaincu. Une chose est sure c’est que les agresseurs d’aujourd’hui seront les nouvelles victimes de demain. Et les grands criminels de ce siècle on sait où ils finiront et c’est seulement ça qui me permet de continuer à vivre comme si de rien n’était leur existence m’est égale.


                                  • fouadraiden fouadraiden 29 décembre 2008 13:13


                                     à noter aussi que sur les chaînes arabes , hormis Kaddhafi et le chef du Hezbollah , les dirigeants arabes se cachent.

                                    ceci dit les Arabes n’ont aucun pouvoir. les Américians ,c’est eux seuls qui dictent les règles d’autant que bcp de régimes dépendent de l’administration américaine


                                    ts les arabes de la rue, interrogés par les chaînes d’info , commencent systématiquement les interventions avant de vociférer sur les Juifs par traiter de ts les noms les leaders arabes.


                                     la suite on la connaît par coeur , les Arabes crient puis rien.


                                    • ambre 29 décembre 2008 13:25

                                      Israel, si je comprends bien ce n’est jamais de votre faute, quoiqu’il arrive sur terre vous êtes et ne restez toujours que des victimes mais bon vu la façon dont vous traitez les goym rien ne m’étonne. C’est LAMENTABLE.


                                      • frédéric lyon 29 décembre 2008 13:34

                                        Nous allons assister à l’effondrement de la cause palestinienne dans l’opinion mondiale. C’est assez curieux, puisqu’il n’y a pas de rapport direct, mais les meurtres sauvages de Bombay ont joué un role dans cet effondrement auquel nous assistons aujourd’hui.

                                        C’est le phénomène de la goutte d’eau sans doute, et aussi la prise de conscience que finalement tout le monde est menacé.


                                        • katalizeur 29 décembre 2008 14:13

                                          @ de lyon
                                          puisque tu te pretend de LYON je te donne rendez vous

                                          place de TERREAUX A 17 HEURES pour voir l’effondrement du HAMAS

                                          MOI n’est jamais manifesté, j’y serai (in chalah) avec mes enfants


                                        • caramico 29 décembre 2008 17:45

                                          Ya qu’a voir comment chacune de tes interventions sont notées pour prouver tout le contraire de ce que tu aimerais bien.
                                          La cause palestinienne est la cause du faible et de l’opprimé, cause dont Israel ne peut plus se prévaloir depuis belle lurette.
                                          Il n’y a pas que dans les pays arabes que l’indignation est à son comble, conttinuez comme ça les sionistes et le monde entier va vous vomir.


                                        • JL JL 29 décembre 2008 13:46

                                          Bonjour Pierre R. Chantebois, vous écrivez : "" De cette rencontre stratégique, avant les événements du samedi 27 décembre, il semble que seule la voix israélienne a dominé l’actualité.""

                                          De fait, ce midi aux infos de France Inter, en l’espace de quelques minutes, il a été fait mention de 300 morts coté Gaza et 2 coté israélien. Si la présentatrice a évoqué ces quatre fillettes palestiniennes tuées cette nuit, en revanche, la mort d’un israélien a été citée à quatre reprises, par différents intervenants. De plus on a appris incidemment qu’il s’agissait d’un ouvrier arabe travaillant sur un chantier. Les autorités auront sans doute oublié de le prévenir de l’imminence du danger ?!


                                          • Oudeis 29 décembre 2008 17:36

                                            Les sirènes ne peuvent avertir la population israélienne qu’un tir de roquette a été détecté quelques dizaines de secondes avant l’impact ... ce qui leur laisse très peu de temps pour se mettre à l’abri - d’autant plus lorsqu’on travaille sur un chantier (donc assez éloigné d’abris).

                                            Mais vous pensez peut-être que les "autorités" diffusent des sirènes uniquement audibles par les juifs et pas par les arabes ... smiley


                                          • JL JL 30 décembre 2008 08:53

                                            Oudéis : ""Mais vous pensez peut-être que les "autorités" diffusent des sirènes uniquement audibles par les juifs et pas par les arabes ...""

                                            Ben voyons.

                                            Et vous, vous pensez peut-être que les petits missiles palestiniens sont aussi dévastateurs que les bombes d’une tonne lâchement lâchées sur des concentrations urbaines ! Aucune roquette n’a semble-t-il à ce jour détruit corps et bien des immeubles de 6 étages !

                                            Mais dans cette guerre des mots je vous renvoie à Ch. Dogson :

                                            "La question, dit Alice, est de savoir si vous avez le pouvoir de faire que les mots signifient autre chose que ce qu’ils veulent dire. La question, riposta Humpty Dumpty, est de savoir qui sera le maître. Un point c’est tout". (De l’autre coté du miroir)


                                          • fouadraiden fouadraiden 29 décembre 2008 14:35


                                             En direct sur Al Jazira Tzipi Livni explique à son interlocuteur qu’Israel ne vise aucunement les Palestiniens car les seuls ennemis d’Israel sont le Hamas, le Hezbollah et l’Iran qui soutient ces deux organisations terroristes.



                                             à nous d’expliquer cette version aux familles palestiniennes...





                                             


                                            • Martin D 29 décembre 2008 14:39

                                              j’ai ecouté france info en allant au boulot + le journal de canal+ de 12h45...résultat, j’ai l’impression que les médias essaient de nous faire comprendre qu’israel n’a pas le choix, qu’elle a été agréssée...

                                              sarkosy se démenait comme un diable pour faire cesser la guerre entre la russie et la géorgie, et là une petite phrase sans plus, idem pour barack obama, idem pour l’onu, idem pour les autres gvnmts...

                                              pauvre peuple palestinien, délaissé par le monde entier...


                                              • fouadraiden fouadraiden 29 décembre 2008 14:51


                                                Martin,

                                                 Normal, et on ne peut pas trop en vouloir à la presse audiovisuelle tricolore , faut pas oublier qu’il existe sur son sol des millions de Maghrébins et autres partisans de la cause palestinien pour ne pas dire simplement antisémites par nécessité.


                                                 ca peut vite dégénérer tt çà alors la presse occidentale tempère.

                                                 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès