Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Derrière les jouets de Noël made in China, la République Populaire de (...)

Derrière les jouets de Noël made in China, la République Populaire de Chine

JPEG - 83.8 ko
Made in China. Illustration de Benjamin Baret, de 15x21cm

Une polémique part souvent d'un fait horrible :

Un article paru dans Le Monde du 27/12/2011 en dit long sur l'état actuel de la "République Populaire de Chine" :

"Chen Xi était jugé pour "incitation à la subversion du pouvoir de l'état" en raison de 36 écrits fustigeant l'Etat-Parti. Verdict : dix ans de prison ferme, selon l'organisation China Human Rights Defenders (CHRD)." (rire jaune)

[...] "il animait une association de défense des droits de l'homme dans sa province, le Guizhou. Il militait récemment pour que des candidats indépendants du Parti puissent se présenter lors des élections locales." (rire jaune virant sur le noir)

puis : "le 23 décembre, c'est une cour de justice de Suining (province du Sichuan) qui avait condamné un autre dissident historique,Chen Wei, à neuf années d'emprisonnement. Selon l'acte d'accusation, il lui était reproché d'avoir rédigé, depuis le mois de mars 2009, quatre articles aux titres explicites tels que "La maladie du système et le remède de la démocratie constitutionnelle".(rire noir)

Extraits d'un article de Harold Thibault, paru sur : http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/12/26/en-chine-la-repression-de-la-dissidence-connait-un-nouveau-durcissement_1622752_3216.html

Après les faits, pour bien réfléchir, on doit se documenter :

La censure en Chine :

  Sur wikipédia, j'ai appris que la Chine censurait quasiment tout : films, livres, musique, oeuvres d'art. Mais surtout internet : 

"La Chine exerce un filtrage des sites web indésirables à l'aide d'un immense pare-feu surnommé le grand pare-feu de la Chine, par lequel toutes les connexions Internet passent. Le gouvernement chinois se sert de ce pare-feu pour bloquer des sites à contenu politique (manifestations pro-démocratie de la place Tiananmen en 1989, l'indépendance des Tibétains et sur le 14e Dalaï Lama, l'indépendance des Ouïghours, l'indépendance de Taïwan), des sites associatifs ou des blogues, mais aussi des sites pornographiques ou les sites à caractère subversif."

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Censure_en_R%C3%A9publique_populaire_de_Chine

Les autres accusations de la Chine :

  Si ce n'était que la censure, il n'y aurait pas de quoi en faire un fromage ! Mais non, il y a de réelles atrocités en Chine !

  Tout d'abord, le trafic d'organes : On peut acheter sur internet des organes en provenance de Chine. Mais ils ne proviennent pas de morts accidentelles, non. Ils sont pris sur les corps encore chauds des condamnés à mort, ou sur des pratiquants du Falun Gong. Le Falun Gong est un mouvement spirituel chinois comptant prés de 70 millions de pratiquants en 1999, dont on ignore le nombre aujourd'hui car les personnes soupçonnées d'appartenance à ce mouvement pacifiste à tendance bouddhiste sont systématiquement traqués et emprisonnés.Souvent torturés, ils servent également de "banque vivante d'organes". Un petit reportage sur la question par le magazine de la santé de France 5. C'est paru il y a presque 2 ans, mais je n'ai pas trouvé d'articles signalant la diminution de ce trafic depuis (voire le contraire). Depuis que la Chine nous aide à sortir de la crise financière européenne, on n'en parle quasiment plus non plus...

Le cas du Tibet

Lors d'un voyage en Inde en août 2010, nous avons rencontré Li Chi, tibétaine. Elle avait fui Lhassa à 24 ans pour venir en Inde. Elle nous a raconté le Tibet tel qu'elle l'a vu se faire détruire, voici des extraits de ce qu'elle nous a dit : 

  La Chine envahit le Tibet en 1949, et détruit 90% de leur patrimoine. Les temples contenant tous les parchemins religieux, historiques, et autres furent brûlés. Les statues détruites. Les moines assassinés. Aujourd'hui, ces anciens hauts lieux de culte ont été transformés en toilettes publiques ou en bordels. Les Tibétains ayant survécu sont aujourd'hui complètement brimés par les Chinois. Des limites de déplacement ont été arbitrairement déterminées, les champs ont été annexés, ils n'ont accès qu'à des métiers qu'une mule pourrait faire, quel que soit leur niveau d'éducation. Mais avoir un métier aussi dégradant reste tout de même un luxe. Les prostituées tibétaines de tout âge sont légion dans les bars chinois de Lhassa. Presque autant que les caméras, ou les perquisitions. Si un Tibétain ne posséde pas le portrait d'un format pharaonique du président chinois en évidence chez lui, il s'expose à de très graves poursuites. S'ils possèdent une image du Dalaï-Lama, c'est encore pire. Le Tibet (pays autonome 5 fois plus grand que la France en 1950) n'existe plus. Il fait désormais partie de la Chine.

Le reste

Bien sûr, il existe de nombreuses autres aberrations dues au gouvernement chinois (les séropositifs du désert de Gobie, les massacres de Tiananmen, les famines répétitives, la politique de l'enfant unique, l'exploitation des enfants, l'extrême pauvreté, etc...

Après s'être bien documenté, il s'agit d'activer ses méninges.

Tout d'abord, se poser des questions sur le fonctionnement passé.

Mais pourquoi le pays possédant le 2ème PIB du monde n'a qu'un PIB par habitant classé au 96ème rang mondial ? Étrange, non ? A qui profite cette différence ? Ou plutôt à quoi ? Pour éviter à un enfant de faire n'importe quoi, et donc aussi de penser par lui-même, il faut l'occuper. Et si le gouvernement chinois utilisait ce même principe pour que son peuple ne cogite pas trop ? Et si ce qui plaisait le plus à cet état était le pouvoir total sur une population gigantesque plutôt que la richesse ? Dans ces cas-là, il vaudrait certainement mieux fournir un maximum de travail à ses concitoyens, sans leur donner trop de richesses, pour les occuper et leur éviter de penser. Et pour les moutons noirs, une accusation d'anti-patriotisme, un sac sur la tête, et basta ! Pour le travail, si l'état en manque, autant demander à l'ultra libéralisme d'en fournir ! Ainsi, les exploiteurs, ce sera eux ! Les Chinois croiront que les exploiteurs, ce sont eux. Et les états capitalistes tirant profit de cette situation n'oseront pas critiquer la République Populaire de Chine.

Bien sûr, avec des "si", on mettrait Paris en bouteille. Oui, mais la Chine est bel et bien sous camisole !

Puis interroger les possibilités de réponses :

Il est assez simple d'écrire un article de critiques. Mais pour trouver des solutions, c'est un autre problème. Comment démocratiser un état militaire totalitaire puissant qui pense que les idées valent plus que des vies ? Comment un pays appliquant plus ou moins les droits de l'homme mais sans poids économique peut-il refuser les avantages financiers d'un état de non-droit sans en pâtir violemment ? Peut-on éviter les bains de sang dans un pays de 1,3 milliards d'habitants dirigés d'une main de fer ? 

Et enfin, répondre à la polémique de manière concrète :

Il n'y a pas de réponses toutes faites à ce problème majeur. Il n'y a que des propositions.

J'ai bien cherché, mais je ne possède pas suffisamment de connaissances sur le système global pour répondre correctement à ces questions. Cependant, si vous avez des idées, n'hésitez pas à proposer !

Un article de Benjamin Baret


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Gérard Luçon Gerard Lucon 28 décembre 2011 11:52

    Juste un precision, ayant une societe informatique en Chine (Harbin - HeiLongJiang, je connais bien evidemment « the great firewall » et la censure d’Etat, mais je dispose aussi de la VPN qui me permet des connexions securisees et non censurees avec mes clients, sur toute la planete, y compris USA, Australie, Canada, etc... donc votre affirmation sur un Etat qui controle tout est mensongere !


    • raymond 28 décembre 2011 11:56

      Je n’aime pas ces articles maronniers qui viennent nous expliquer que oui c’est pire ailleurs, ici en Europe il y a aussi une censure, pas du fait de l’Etat mais de la distribution (films livres etc...) nous avons un statut de nation riche et démocratique mais il y a presque 25% de la population en berne et cela induit aussi des seuils qui seront très durs à refranchir, donc l’urgence est de bien comprendre notre propre situation puis d’y remédier, ensuite seulement on regarde le voisin et on lui propose son aide.


      • Gérard Luçon Gerard Lucon 28 décembre 2011 11:56

        sur le trafic d’organes, il y a le vendeur et l’acheteur . En Europe par exemple l’Espagne, la France et par extension israel achetent des organes en Roumanie, sans oublier le leader maximo d’Albanie, Hacim Taci, trafiquant d’organes de prisonniers serbes vers l’Italie


        • Gérard Luçon Gerard Lucon 28 décembre 2011 11:59

          quand au Tibet, vu votre niveau je vous conseille 2 livres :

          -mon combat pour un Tibet moderne, de Tashi Tsering, edition Golias

          -histoire du bouddhisme tibetain,, de Elisabeth Maertens, edition Harmattan

           


          • Benj Benj 28 décembre 2011 12:16

            Merci, gérard, pour ces précisions. Il y a certainement bien d’autres folies sur toute la planéte, et je n’ai pas voulu parler de toute l’histoire du Tibet, j’ai juste relaté le récit d’une tibétaine. Pour le trafic d’organes, il y a certainement d’autres atrocités plus proches, mais ça n’enléve rien à la cruauté de la Chine envers les pratiquants du Falun Gong. Pour la censure, je suis content qu’un entrepreneur européen puisse shunter le grand firewall. Les chinois le peuvent-ils aussi facilement ?

            Benj

          • Gérard Luçon Gerard Lucon 28 décembre 2011 13:06

            bien entendu, « mes » chinois ont la VPN ! Ce sont eux qui sont en liens avec nos clients, pas moi. Quand aux chinois en general et aussi en ce qui concerne les touristes ils n’ont pas acces a des sites specifiques comme facebook, twitter.

            L’avantage en Chine est que quand on veut on peut. Au debut j’avais un probleme (alors sans VPN) de vitesse de transmission des donnees ... alors je suis alle au gvnt local demander pourquoi mon entreprise qui fait des logiciels avait une ligne aussi lente alors que ce meme gvnt local m’avait grandement soutenu pour l’obtention de la licence de fonctionnement et les derogations ficales. Il m’a ete repondu que certains de mes employes se promenaient sur des sites pornographiques, j’ai passe une nuit a controler tous les ordinateurs et le serveur et ai decouvert qu’effectivement 2 gugusses etaient des fans du « xxx » .. Explication, amende sur le salaire, information au gvnt que le probleme etait regle sans devoir denoncer les deux petits cons, et j’ai obtenu une vitesse normale. ensuite la VPN est venue et tout est en ordre car via ce systeme il n’est plus possible aux employes de chatter depuis le lieu de travail


          • colza 28 décembre 2011 16:42

            @ l’auteur

            D’accord avec tout ce que vous dites. Cela existe et c’est terrible. Pour autant, que tout soit désormais fabriqué en chine, c’est aussi beaucoup de la faute des occidentaux qui, au nom de la rentabilité, ont sacrifié toute éthique au profit du veau d’or (en même temps, éthique et cupidité ne font pas bon ménage).
            Et maintenant, il est devenu impossible d’acheter autre chose que chinois. J’ai essayé pour Noël : un truc aussi idiot qu’un grille pain, j’ai fait plein de magasins, pas trouvé. Tout chinois. Mais je n’en veux pas aux chinois, ils jouent leur jeu et ils ont gagné.

            • Radix Radix 28 décembre 2011 17:35

              Bonjour

              Comment faire exploser la Chine ?

              Tout simplement en faisant fabriquer la-bas tous les objets de consommation du monde occidental ce qui va créer de la richesse pour une partie de la population et ensuite, suivant les lois du marché, délocaliser ailleurs là où c’est moins cher !

              Ils vont faire quoi à votre avis les chinois quand on va leur tirer le tapis sous les pieds ?

              Radix


              • joelim joelim 29 décembre 2011 11:28

                Sauf qu’ils ne redistribuent pas la richesse, justement. On peut supposer que la raison principale est d’éviter une future délocalisation !


              • Radix Radix 29 décembre 2011 13:58

                Bonjour Joelim

                Sauf que les délocalisations ont déjà commencées vers le Viet-Nam.

                Radix


              • Benj Benj 28 décembre 2011 18:39

                @ colza : il est clair que les pays occidentaux tirent largement profit du système actuel. Attention à ne pas confondre pour autant les chinois et leur gouvernement. L’amalgame est très dangereux !


                @radix : Pourquoi faire exploser la Chine ? 

                • Radix Radix 28 décembre 2011 23:16

                  Bonsoir

                  C’est exactement ce que la mondialisation fait !

                  Radix


                • blh 28 décembre 2011 20:33

                  D’une façon générale : où sont les preuves que vous avancez ? wiki ??? lol
                  Vous oubliez de citer les gens qui mangent les petites filles au matin...
                  Quant aux « massacres de Tiananmen »...relisez Pierrefite...
                  - 241 morts, dont des soldats, et 7 000 blessés, selon le gouvernement chinois
                  - 186 morts formellement identifiés confirmés à la fin de juin 2006 - Professeur Ding Zilin des Mères de Tiananme

                  Le Tibet ? Chinois depuis toujours.

                  quelques amuse-gueules
                   :" Depuis la dynastie des Yuan, au XIIIe siècle, le Tibet est administré par le gouvernement central chinois et depuis lors, fait partie intégrante de la Chine. La question de statut du Tibet n’a jamais été posée jusqu’à la fin du dernier siècle. Or, au début de ce siècle, des forces étrangères, des Anglais et des Américains en particulier, cherchaient par tous les moyens à séparer le Tibet de la Chine pour leurs propres intérêts. Dès la fondation de la Chine nouvelle en 1949, la CIA a commencé à contacter les forces séparatistes du Tibet pour les aider à créer des bases d’entraînement aux États-Unis. Dans les années 60, la clique du Dalai Lama obtenait chaque année, de la CIA, un soutien financier de l’ordre de 1,7 million de dollars US et le Dalai Lama, lui-même, 180 000 dollars US par an. On peut dire que le soi-disant problème de l’indépendance du Tibet est en réalité un produit de l’agression impérialiste. Même le Dalai Lama, lui-même, a avoué dans un reportage diffusé récemment à France 2 :‘‘Le but des Américains n’est pas pour aider le Tibet, mais pour combattre les communistes chinois dans le cadre de la stratégie anti-communiste.’’

                  Ca tourne au délire sur la Chine : c’est à celui qui dira le plus d’énormités, vous faites un concours ?

                  En passant, allez donc sur ces sites, ici 
                  Il y a d’autres sites qui expliquent les difficultés de ce pays, mais sans injurier personne ni son voisin : ils y travaillent et parlent chinois, eux.

                  Mais bon, c’est la mode faire de l’anti-Chine, de l’anti-Iran, de l’anti-Syrie, ça pose son homme dans les dicutes de bistrot. :)


                  • Benj Benj 28 décembre 2011 23:36

                    @blh : Vous croyez donc que le gouvernement chinois est une démocratie visant la paix, mais malheureusement sabordée par l’impérialisme ?


                    D’une façon générale, mes preuves proviennent de la toile. Elle ne s’étend malheureusement pas sur l’empire du milieu, quoique l’on puisse en dire. Il faut donc se rabattre sur de lointains èchos, tels que wikipédia, ou France 5, ou bien encore quelques tibétains rescapés du massacre.

                    Pour les massacres de Tiannanmen, je n’en parle que trés peu. Mais si cet événement reste historique, ce n’est pas par le nombre de morts (qui varie de quelques centaines à des dizaines de milliers selon les sources). C’est par le symbôle. Des étudiants contre des chars. Le printemps de Prague vous dit quelque chose ? C’est une répression militaire armée qui s’oppose à des militants pacifistes.

                    Mais lorsque vous parlez du Tibet, blh, je vois rouge ! Le tibet existe depuis le VIIème siécle, il a vécu l’invasion mongole tout comme la Chine au XIIème, mais le gouvernement tibétain régi par le dalaï-lama existe depuis le XVIIème. Aprés quelques conflits colonialistes, le Tibet déclare sa totale indépendance en 1913 (car l’Empire de Chine venait de s’effondrer.). Mais il est vrai que l’indépendance n’est pas réellement reconnue internationalement. 

                    Et pourtant, les Tibétains existent ! Ils ne se revendiquent pas du tout comme étant des chinois. Ils possédaient leur propre culture, leur propre gouvernement, leur propre monnaie, etc... D’ailleurs, aujourd’hui encore, les Chinois se distinguent des Tibétains par leurs ségrégations.

                    Peu importent les origines d’un tel conflit, à partir du moment ou une civilisation entiére s’éteint sous nos yeux !

                    Votre citation du dalaï-lama peut être interprétée de diverses maniéres : Le but des Américains n’a jamais été d’aider quiconque, mais de protéger leurs intérêts. Ils ont attendu de se faire attaquer à Pearl Harbor avant de riposter pendant la 2nde guerre. Ils ont peut-être aidé le dalaï-lama à s’enfuir et créer un gouvernement en exil, mais 1.7 millions $ ou 180 000$, ce n’est rien pour une civilisation aussi importante. Les parachutes dorés pour une seule personne peuvent être 30 fois plus importants.

                    Pour finir, oui, c’est la mode de faire de l’anti-tyrannie. Si j’avais pu, j’aurais aussi bien fustigé l’Iran qui ne lapide pas une femme adultére mais qui la pend (grâce à l’opposition internationale). J’aurais aussi aimé dénoncer le gouvernement Syrien qui massacre son peuple parce qu’il veut la démocratie.

                    Alors ne confondez pas droits de l’homme avec discutes du bistrot, s’il vous plait.

                    Et cessez de combattre des idéaux de bien-être global à grands coups de mensonges historiques et de chiffres. L’humanité est là, devant vous, et elle a besoin de toute sa dignité.

                    Ben

                  • Abdu Abdu 29 décembre 2011 11:12

                    "D’une façon générale, mes preuves proviennent de la toile. Elle ne s’étend malheureusement pas sur l’empire du milieu, quoique l’on puisse en dire. Il faut donc se rabattre sur de lointains èchos, tels que wikipédia, ou France 5, ou bien encore quelques tibétains rescapés du massacre."

                    Vous pouvez aussi aller sur place.
                    La toile, concernant la Chine, est trop manichéenne.
                    Elle vous impose de faire un choix à priori et donc vous n’y trouvez que la confirmation de vos choix.
                    La toile comme les médias ne s’intéresse pas vraiment à la vie des gens telle qu’elle est dans son quotidien et sa banalité. Elle ne s’intéresse qu’à exceptionnel, le hors-norme, l’anormal.

                    Elle ne vous permet absolument pas de voir si ces exceptions sont importantes ou secondaires.
                    Elle vous masque d’autres problèmes, moins spectaculaires, mais bien réels.


                  • joelim joelim 29 décembre 2011 11:33

                    Ben voyons. L’utilisation des adeptes du Falun Gong comme réserve d’organes est secondaire. Ce n’est selon vous pas important. Félicitations !!!! Le jour où on fera pareil en France avec les adeptes du yoga ou les basketeurs, vous nous en direz tant !!!


                  • ALBIE Alain 29 décembre 2011 00:49

                    A l’auteur : Dans votre liste d’atrocités vous en avez oublié une :


                    Les Chinois mangent leurs enfants dès la naissance.

                    Si, si c’est vrai, je l’ai lu.

                    Bon d’un autre côté c’est Noël donc il faut bien que les enfants s’amusent avec leur ordinateur ...... Made in China.

                    Jamais compris que ces articles soient publiés, autant faire des copié/collé des fables de la Fontaine. Je ne dis pas que ce qui est relaté n’est pas en partie vrai, mais tout le monde le sait et finit par ressembler à la propagande du PCC.

                    De plus à force de répéter sans cesse les mêmes choses certains lecteurs éveillés peuvent se demander s’il ne s’agit pas de voir la paille dans l’oeil du voisin pour ne pas voir la poutre dans le sien. Là encore, je sais que ce n’est pas le but, mais on pourrait finir par le croire.

                    • Benj Benj 29 décembre 2011 02:01

                      Si la paille est de cette envergure, à quoi ressemble la poutre ? 


                      Non, effectivement, le but n’est pas là. 
                      Le but est de faire comprendre que le gouvernement chinois est une dictature, que ce que nous lui achetons, ou lui devons ne fait qu’accroitre son pouvoir, et qu’il serait grand temps d’en finir avec cette politique de la finance omnipotente qui ferme les yeux sur l’humain.

                      Cet article n’accuse pas les chinois, mais leur gouvernement, qu’ils ne peuvent pas élire de maniére démocratique.

                      Si tout le monde le sait, n’est ce pas encore plus choquant ? Comment admettre de telles folies ? Si tout le monde le répétait, comme vous le dites, ces crimes auraient peut-être cessé ? 

                      Mais peut-être que quelques-uns le savent, mais ne le disent pas. Ce qui tuera le monde, ce sont les défaitistes, les résignés. Le pouvoir nous appartient ! Agoravox en est la preuve ! la voix du peuple s’exprime, informe, entraine à réfléchir par soi-même. Si vous saviez tout ça, Alain, pourquoi ne l’avez-vous pas dit ?

                      Vous m’accusez d’être jeune. Allez-y ! Ne vous privez pas ! Brassens vous traitera de vieux con. Vous ne pouvez pas en vouloir à ma génération de ne pas tout savoir. Nous ne conaissons pas les mêmes choses, certes. Les valeurs ont changées, je vous l’admets. Mais le monde a changé aussi. 

                      L’ordinateur made in china que j’utilise, je peux le braquer contre ses fabricants, si ça me chante. Et sa puissance de tir est supérieure au papier. Nous faisons avec les armes que nous avons. Nous luttons pour assurer un avenir compromis. Et cela ne pourra se faire que dans une perspective globale, car la mondialisation est un fait. Le réveil de la Chine est l’une de nos espérances. Ca n’arrivera sans doute pas demain, mais si l’on ne lutte pas, ça n’arrivera jamais.

                      La Fontaine finit en ces termes la fable du lion et du rat : Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage

                      Benj

                    • joelim joelim 29 décembre 2011 11:53

                      Les Chinois mangent leurs enfants dès la naissance.


                      Tiens, la défense des monstruosités (ou faschisme) chinoises ressemble comme deux gouttes d’eau à la défense des monstruosités étasuniennes ! 

                      M Albie vous devriez nous traiter de conspirationnistes, comme tous les apprentis faschistes. Ou alors ce professeur chirurgien français qui a été invité à faire une transplantation à une date fixée sans pouvoir accéder au dossier médical du donneur, est un agent anti-chinois ? smiley Informez-vous, avant de nous abreuver de vos insanités.

                      David Kilgour explique avoir réuni 52 preuves qui convergent toutes vers la même conclusion : en Chine, l’armée et les hôpitaux militaires, parfaitement organisés sous l’autorité du Parti-Etat, exécutent des membres du Falun Gong pour profiter de leurs organes dans le cadre d’un commerce très lucratif. (http://fr.clearharmony.net/articles/200912/48699.html).



                      Allez... je propose une joint-venture entre les les pro-dirigeants US qui négationnent en voulant imposer leur VO inepte du 11 sept., les pro-UMP qui négationnent les affaires autour de Sarkozy (Takedine, Bettencourt et j’en passe), et enfin les pro-dirigeants-chinois qui négationnent la transformation de l’humain en marchandise de pièces détachées.

                      Les guignols de l’info ont trouvé le meilleur nom qui soit : la WORLD COMPANY.

                      SI si, une agence de communication commune. Vous avez les mêmes buts et mêmes méthodes, cela devrait vous faire économiser beaucoup, donc gagner plein d’argent. N’est-ce pas la motivation essentielle des gens que vous défendez ??? 

                      Je félicite d’ailleurs Mélenchon, pour qui je ne voterai pas pour cette raison, de son admiration envers les dirigeants de la vaste usine concentrationnaire chinoise !!

                    • aacitoyen 29 décembre 2011 02:34

                      Un article sur la Chine fait par quelqu’un qui n’y a jamais mis les pieds.

                      A quoi sert d’avoir un internet libre si c’est pour ne rechercher que les informations qui confortent celles perçues au travers des télés, radios, et journaux.

                      En cherchant d’autres infos sur internet, vous auriez su que :
                      - S’il est vrai que les chinois crevaient de faim il y a quelques décennies, aujourd’hui c’est le pays qui a réduit le plus la pauvreté de sa population.
                      - Il n’y a pas que des miséreux en Chine, la Chine fait une croissance à deux chiffres chaque année, sa classe moyenne se développe. Il y a aujourd’hui un milliard de téléphones portables en Chine.
                      - En conséquence, la Chine est le pays le plus optimiste et dans le monde ce sont les citoyens chinois qui sont les plus satisfaits de leur gouvernement.
                      - Un chinois des villes peut demander sa retraite à partir de 30 années de cotisations, sans condition d’age.
                      - Il y a 6 fois moins d’incarcération en Chine qu’aux États-Unis.

                      Si vous vous intéressez aux droits de l’homme, je vous conseille cette saine lecture (en anglais) :
                      http://news.xinhuanet.com/english2010/china/2011-04/10/c_13822287.htm

                      Et si vous n’avez pas peur de lire ce que pense des francophones qui vivent en Chine :
                      http://wang888.skynetblogs.be/
                      http://www.refletsdechine.com/

                      Pour comprendre la Chine, il faut y aller, et avoir un esprit critique pour peser les pours et les contres.


                      • joelim joelim 29 décembre 2011 12:00

                        Donc en fait si on n’y a jamais mis les pieds (et si on y va je suppose que vous direz qu’on n’a pas été où il faut) vous nous défendez carrément d’avoir un avis pesé. smiley C’est d’esprit aussi totalitaire que les méthodes de filtrage de l’information des dirigeants chinois, savez-vous ?

                        - En conséquence, la Chine est le pays le plus optimiste et dans le monde ce sont les citoyens chinois qui sont les plus satisfaits de leur gouvernement.

                         smiley Ah ok, vous bossez, pardon, ça devrait être interdit des gens comme moi qui empêchent la glorieuse propagande d’être administrée correctement. smiley 

                      • aacitoyen 31 décembre 2011 02:10

                        Personnellement, je ne sais pas si j’aurai réussi à me débarrasser de mes préjugés sur la Chine si je n’y était pas allé. Je ne dit pas que c’est impossible, mais ça doit être assez dur.

                        Voici un lien qui vous étonnera peut-être :

                        http://www.pewglobal.org/database/?indicator=3

                        Nous sommes tous victimes d’une propagande, mais peu en sont conscient.


                      • Rousquille Rousquille 29 décembre 2011 04:29

                        Je confirme que Youtube, twitter, Dailymotion et autres gros sites à vidéos sont bloqués en Chine.

                        Ce n’est pas parce que certains pays ont des choses à se reprocher qu’il faut blanchir la Chine : ne pas tomber dans le piège de de la première pierre de Jésus (se souvenir de l’épisode de la femme adultère dans l’évangile de Jean) :

                        « Seul celui qui n’a jamais commis la moindre faute a le droit d’accuser un autre »


                        • Abdu Abdu 29 décembre 2011 10:59

                          Je ne voudrais pas défendre le Christ, mais la lapidation n’est pas une accusation, c’est l’exécution de la peine de mort.
                          La femme adultère de la Bible reste ce qu’elle est, elle porte toujours ses fautes. Elle est par contre pardonnée au nom du principe de fraternité dans le pêcher.

                          Mais revenons à ces cher Youtube, twitter, Dailymotion, et Facebook...
                          Oui, ils sont bloqués. Et alors ? Leurs équivalents chinois ne le sont pas.

                          Ceci dit, vous trouvez que c’est un progrès dans la liberté d’expression quand vous placez une vidéo sur Youtube ? Sans Youtube, la circulation libre des divix ne se serait-elle pas développée ?
                          Bon, ceci ne se produira pas non plus en Chine puisqu’ils copient nos systèmes privatifs et inquisitoires pour les reproduire en interne en Chine.


                        • Giordano Bruno 29 décembre 2011 10:34

                          Commençons par démocratiser chez nous.


                          • Abdu Abdu 29 décembre 2011 10:40

                            - "Mais pourquoi le pays possédant le 2ème PIB du monde n’a qu’un PIB par habitant classé au 96ème rang mondial ? Étrange, non ?«  

                            Non, pas étrange du tout. C’est purement mathématique. Le PIB par habitant, c’est le PIB, divisé par le nombre d’habitant.

                            En fait, la Chine s’est sortie du tiers-monde sans baisser la tête. Mais elle reste un pays pauvre, très pauvre même comparé à nos standards.

                            Ce fait aboutit à un paradoxe qu’il faut comprendre avant de parler de la Chine : Bien que la Chine pèse lourd dans les équilibres financiers mondiaux, ses moyens pour résoudre ses problèmes internes sont insuffisants.

                            Il y a un peu du vrais quand vous suggérrez que la Chine »occupe« sa population. Quand vous vivez en Chine, vous voyez une quantité impressionnante de personnes dont le travail en France serait supprimé depuis belle lurette. Ce travail serait remplacé par des machines, des amendes, une organisation plus rigoureuse ou encore l’abandon de certaines tâches et fonctions. Il est clair que notre organisation mettrait au chômage plus de la moitié des salariés chinois. Mais je ne vois pas en quoi ça arrangerait quoi que ce soit, car ces »fonctions« que nous jugeons inefficaces sont aussi la vie des gens. En général, d’ailleurs, ils cumulent plusieurs boulot et s’en sortent plutôt pas mal.
                            Je ne crois pas que ce soit mieux pour les chinois de leur dire »cessez de travailler, mais tenez, voici de l’argent pour vivre« . En dehors des problèmes existentiels que cela poserait, on arrive au problème du PIB par habitant insuffisant pour appliquer une telle politique. Quand à donner à chacun un job aux standards productivistes européens... ça reviendrait à une croissance à trois chiffres et sans doute la fin du monde en 2012 smiley
                            Vous voyez donc que les choses ne sont pas si simples. La »dictature« chinoise ne fait pas pire en la matière que ne le ferait n’importe quel système.

                             »Comment démocratiser un état militaire totalitaire puissant qui pense que les idées valent plus que des vies ?« 
                            Heu, venez faire un tour en Chine SVP. Ou renseignez-vous mieux.
                            Il y a bien longtemps que la Chine ne gâche plus des vies pour des idées.
                            Par contre, quand il faut arbitrer des vies pour des vies, c’est vrais qu’une dictature le fait alors qu’une démocratie ne le fait pas.
                            Cet arbitrage peut être mauvais, suicidaire même. Mais il concerne bien la protection de l’ensemble par le sacrifice de certains. Le système se protège, c’est indiscutable. Mais sur le plan des idées... non, je ne vois pas quelle idée est placée au-dessus de vies en Chine.
                            C’est peut-être d’ailleurs quelque chose que l’on peut regretter.

                             »Comment un pays appliquant plus ou moins les droits de l’homme mais sans poids économique peut-il refuser les avantages financiers d’un état de non-droit sans en pâtir violemment ?« 
                            Quel salade entre droits de l’homme et poids économique...
                            Vous pensez que la Chine lutte contre les droits de l’homme ? Quelle idée étrange.
                            Mais refuser des avantages sans en pâtir, je confirme, c’est difficile.

                             »Peut-on éviter les bains de sang dans un pays de 1,3 milliards d’habitants dirigés d’une main de fer ?"
                            Il faudrait étudier cette question en cherchant des pays à niveau de PIB par habitant équivalent pour voir comment ils font et s’ils s’en sortent mieux sur le plan des droits de l’homme.

                            Le problème majeur en Chine, c’est quoi ? Même sur cette question il y a matière à débat. Je sais bien que pour tout le monde, cette question est réglée : tous les problèmes viennent du pouvoir en place. (c’est une constante mondiale).
                            Ma proposition serait, au lieu de bloquer les réformes en Chine par des tentatives de pressions ou humiliations symboliques qui ne font que renforcer le nationalisme, de reconquérir le capital de sympathie dont disposait la France en Chine avant les années Sarko et de conseiller ce gouvernement dans des réformes et mises en place de systèmes sociaux, d’ouverture plus grande encore au monde extérieur.
                            Mais il faudrait avant tout bien entendu redevenir actifs et conquérants sur ces plans... un détail.


                            • joelim joelim 29 décembre 2011 12:37

                              non, je ne vois pas quelle idée est placée au-dessus de vies en Chine. 

                              Et moi je vois. 

                              L’idée de préservation d’un pouvoir autocratique au dessus des vies de ceux qui voudraient plus de mécanismes représentatifs (ne parlons même pas de démocratie, nous en sommes également loin dans nos marches anglo-saxonnes). Qui sont emprisonnés, et dont on vend les parties biologiques (trafic d’organe prouvé, cf mon message précédent).

                              Ou simplement : au dessus des vies des adeptes du Falung Gong, qui est un mouvement spirituel totalement non-violent et sans hiérarchie (tout ce qu’abhorrent les dirigeants chinois). Finalement si on n’a pas à leur reprocher leur expansionnisme militaire (comme pour les Etats-Unis), c’est peut-être parce qu’ils ont assez de populations pauvres à pressurer et malmener, pour réaliser leurs folles lubies instinctives de pouvoir. Tandis que les Etats-Unis sont obligés d’aller chercher leur masse de pauvres ailleurs, avec les dents (ils en ont mais pas autant que la Chine ; ils ne peuvent donc établir de travail forcé)...

                              Les dirigeants chinois et leurs afficionados devraient baisser d’un ton, et nous remercier d’acheter leurs produits le plus souvent fabriqués dans des conditions indignes. Nous devrions en avoir honte certes, mais la plus grande honte revient à ceux qui défendent un système où les conditions de travail en usine sont extrêmes (féodales). Certes beaucoup de chinois étaient-sont extrêmement pauvres, mais avant au moins ils avaient une certaine liberté. Le travail forcé n’a rien d’un progrès, quel que soit le dénuement de la situation initiale.

                              En Chine, depuis des décennies c’est « Travaille et tais-toi ». Les opposants politiques (Cf. Tiananmen) et les intellectuels sont réprimés et tués tandis que le Bureau de la censure veille sur Internet. 
                              Même les employés sont maltraités. Selon le quotidien « China Daily » de Pékin, les horaires des ouvriers chinois comme les salaires ne sont pas garantis. Il estime que 220000 personnes d’origine rurales sont exploitées par des « urbains pressés » à Pékin. Les ONG en place constatent qu’il y a un gouffre entre les contrats et la réalité qui se déroule dans un espace « privé », loin des regards indiscrets.
                              Quant aux migrants désargentés, dont certains ont donné toutes les économies de leur famille à des passeurs clandestins, les Chinois leur font miroiter un travail en Amérique. Leur rêve se brise quand ils débarquent dans une île du Pacifique où ils deviennent des forçats du « Made in USA » au service de « Nike » et autre fabricants peu scrupuleux. (http://astrosurf.com/luxorion/esclavage8.htm)

                              Quant aux camps de travaux forcés chinois (http://fr.clearharmony.net/articles/200508/21753.html), on ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec les méthodes et aspirations hitlériennes. Sur le point des camps, les américains sont considérablement moins avancés qu’eux. Mais ils contrebalancent avec leurs incontestables réussites sur le plan des conquêtes territoriales, l’autre volet des aspirations du mouvement Hitlérien. Mouvement dont tout le monde s’accorde pourtant sur la monstruosité, comprenne qui pourra pourquoi autant de gens applaudissent aux méthodes chinoises et américaines qui y ressemblent quand même un peu, sur le fond. D’accord il y a les idéologues butés et les gens payés pour ça, mais quand même. smiley







                              • aacitoyen 31 décembre 2011 02:32

                                « un mouvement spirituel totalement non-violent et sans hiérarchie »

                                Ben voyons,

                                Et le gourou Li Hongzi n’existe pas, il ne vit pas a New-York, et ne prétend pas guérir les gens sans recourir à la médecine.

                                Et la télévision NTDTV, la radio Sound of Hope, le journal The Epoch Time distribué gratuitement dans 30 pays, tout cela vit de l’air du temps sans aucun financement à vocation anti-communiste.

                                Elle n’est pas belle la vie spirituelle ?


                              • deep-purple 31 décembre 2011 17:38

                                combien de français quelconques (sans privilèges et sans problèmes voir avec problème) ont envie de vivre comme un chinois quelconque ???
                                combien de chinois quelconques (un chinois de base représentatif de ce que sont la majorité des chinois) aimerait vivre comme un français ???
                                en fonction de votre réponse vous pouvez penser ce que vous voulez de la chine.
                                Pour ma part je pense que ma modeste situation est plus enviable que celle de la majorité des chinois. 
                                le bien vivre a la française se meurt ? Mais ce qui est sur c’est qu’il ya peu de chance qu’il soit remplacé par le bien vivre a la chinoise.
                                Mais dans l’air du temps, vouloir bien-vivre est une tare....


                                • spectre 2 janvier 2012 18:46

                                  Mr Benj ce site est aussi « parcouru » par des non-français francophones,qui désirent autre chose que France 24,RFI, ou les autres organes dits de presse,qui ne cessent de fustiger,de donner des leçons depuis des décennies aux autres peuplades ignorantes et si peu cultivées !

                                  Vous voyez rouge pour le Tibet,celui-ci n’est pas partie intégrante de la Chine,car l’Histoire blabla........Relisez votre histoire et vous y verrez des annexions,des occupations,des massacres,des génocides,des déplacements de populations (colons en Afrique et ailleurs),des ingérences systématiques dans les pays dits en « développement »,des assassinats politiques,des coup d’états par mercenaires interposés,des « aides » versés à des potentats locaux contre des gisements de minerais,de pétrole,etc.....,politique des visas méprisable au vu des pillages organisés dans ces pays au nom de l’amitié,la francophonie et le « rayonnement » de la culture française,chérement payée au demeurant !
                                  Vous êtes braqués sur la Chine,réveillez-vous, les véritables manipulateurs sont ceux qui sont en train de vous dépouiller chaque jour de ce qui reste comme bien !!!
                                  PS : Excuser mon français écolier

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès