Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Des acteurs sud-coréens dépressifs et suicidaires

Des acteurs sud-coréens dépressifs et suicidaires

L’actrice Park Jin-Hee (ci-contre) se lance dans des révélations plutôt inquiétantes. D’après elle, quatre acteurs sur dix seraient au cours de leur vie en dépression voire suicidaires.

Park Jin-Hee rapporte que l’extrême stress subi par les stars pour rester au top et se maintenir sous le feu des projecteurs les poussent à prendre des choix drastiques. 20% des acteurs et actrices auraient déjà acquis des drogues et des produits médicamenteux pour se suicider. Park Jin-Hee, qui a joué de nombreux rôles à la télévision comme au cinéma, vient de finaliser sa thèse pour l’Université de Yonsei intitulée « Études sur la dépression et le suicide dans le monde des acteurs ».
 
Elle a pris le temps en 2009 d’aller interroger 260 acteurs dont le revenu était de 10 millions de wons par épisode à 1 million de wons par mois. 40% d’entre eux étaient en dépression. Les phrases revenant le plus souvent étaient par exemple « Vivre me rend malade. Je veux mourir » ou « Je veux me suicider et j’ai souvent pensé à aller jusqu’au bout ». D’après son enquête, 20% auraient déjà acquis des produits ou des « outils » nécessaires pour se suicider. Également 20% avoue s’être confessé auprès de personnes de confiance au sujet de leur dépression et de leurs envies de suicide.
 
Tous ces symptômes sont la conséquence certaine d’une vie instable. Nombreux pensent que leur emploi est trop difficile et leur talent pas assez reconnu par le public et l’industrie du cinéma et de la télévision. La différence en ce que les productions leur disent, à savoir l’opportunité de vivre une vie flamboyante et heureuse, et la réalité qui est plutôt une vie pas très glamour provoque des interrogations. Ils se doivent de cacher leur vrai sentiment pour faire ressortir une personnalité qui sera aimée du public. Pas très sain. Leur indice du stress atteint 53.12 sur 100, au-dessus des entrepreneurs à 48.12 et des employés à 48.18.
 
Cette thèse risque de secouer le monde du cinéma et des acteurs qui compte on ne sait combien de jeunes talents. Les actrices Lee Eun-Joo, Chung Da-Bin, Choi Jin-Sil et son frère l’acteur Choi Jin-Young ont déjà disparu ces dernières années. Le cas de Choi Jin-Sil en 2008, actrice de premier plan en Corée, retrouvée pendue dans la salle de bain de son appartement avait secoué la société coréenne. Ses enfants laissés dans les bras de son frère Choi Jin-Young auront du mal à remonter la pente malgré leur jeune âge après que le frère de l’actrice, l’acteur Choi Jin-Young, se soit suicidé de la même façon le mois dernier. 

Arosmik, le 14 avril 2010 en Corée du Sud
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • zelectron zelectron 16 avril 2010 14:43

    Il y a probablement un parallèle avec l’occident ?


    • Fergus Fergus 16 avril 2010 16:08

      Bonjour, Arosmik.

      J’aime beaucoup le cinéma coréen. A cet égard, j’ai particulièrement apprécié les deux derniers films que j’ai vus : « Neige d’Avril » et « Locataires ».

      Des films souvent assez lents et porteurs d’une grande charge émotionnelle toute contenue dans les physionomies et les situations, très peu dans les dialogues. Un cinéma forcément éprouvant pour les acteurs car il demande une très grande implication.

      Peut-être faut-il voir dans cette culture et dans la forte implication qu’elle induit l’une des causes du malaise des acteurs coréens ?


      • hans lefebvre hans lefebvre 17 avril 2010 00:50

        Peut-être suicidogène pour ses acteurs, mais un vrai régal pour les spectateurs ! Le cinéma sud-coréen est absolument génial, en ce moment sur les écrans (trop rares) Breathless.
        http://www.breathless-lefilm.com/

        Et le sublime Mother :

        http://www.telerama.fr/cinema/films/mother,48919.php

        Pour les plus récents, sinon il y a le sublimissime Old Boy, véritable tragédie Grecque à la sauce coréenne :
        http://www.youtube.com/watch?v=YLn1y9v6yno

        et pour finir en beauté, les amateurs de trillers ne seront pas déçus avce the chaser :
        http://www.youtube.com/watch?v=Ek90Nz69JFM

        Inventif, piquant, succulent, magnifique etc etc...
        Bonnes séances !!!!!!!!!!!


        • low4 8 mai 2010 17:08

          Il faut différencier :
          - les films sud-coréens qui sortent en occident, et qui sont des régals artistiques (des films du cinéma sud-coréen réalisés ces dernières années par Park Chan-wook, Kim Ki-duk etc..)
          et 
          -les films et dramas sud-coréens qui ne sortent qu’en Corée du sud (et téléchargeables sur internet). Ceux-là séduisent plutôt les jeunes filles en fleur qui vouent un réel culte à leurs acteurs favoris.

          Il existe une quantité importante d’acteurs et actrices plus ou moins connus et reconnus qui jouent dans cette dernière catégorie de films et dramas sud-coréens. 
          Pour ma part, je vois cela comme une communauté, dans laquelle les jeunes acteurs rêvent de rentrer pour être enfin reconnus. Mais le succès peut être est extrêmement éphémère pour eux, car leur popularité est basée sur une image qui doit être parfaite.
          Le stress, la peur de ne pas être reconnus, la vie privée inexistante, les choses surement pas très catholiques qu’on doit les forcer à faire pour arriver au succès... tout ça les mènent à la dépression, et à mon avis, c’est pas prêt de s’arrêter... :s

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Arosmik

Arosmik
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès