Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Des paroles ou des actes ? Avis de forts coups de vent et grande marée au (...)

Des paroles ou des actes ? Avis de forts coups de vent et grande marée au Royaume-Uni

Les vœux des électeurs britanniques ont été exaucés : ils ont désavoué Cameron, ils auront May. Ils n’ont pas aimé l’huile de foie de morue ? Ils auront des suppositoires !

THERESA MAY est opposée à l'introduction d’un salaire minimum en Grande-Bretagne et elle a voté contre un projet de loi destiné à lutter contre l'évasion fiscale, et c’est elle qui, après avoir été proclamée patronne des Conservateurs sera le prochain premier ministre.

C’est par défaut que Mme May a remporté la victoire au concours de chef des Conservateurs, après le retrait spectaculaire de son seul rival, une autre femme, Mme Andrea Leadsom.

Ainsi, demain mercredi, cette dame deviendra la deuxième femme locataire du 10, Downing Street après Margaret Thatcher, malgré un vote favorable de seulement 199 députés.

L’essor rapide de Mme May a commencé le jour où elle a tenté de se démarquer des positions de David Cameron en investissant l’aile gauche de leur parti commun :

- à Birmingham, elle a promis de mettre son parti "au service" des travailleurs et de créer un "pays qui fonctionne pour tout le monde, pas seulement pour quelques privilégiés."

- elle a le projet d’intégrer des travailleurs dans les conseils d'administration des plus grosses entreprises, proposition que Mme Frances O’Grady (Secrétaire Générale du Congrès des Syndicats Britanniques - TUC) a accueilli en déclarant que cela permettrait d"injecter une dose nécessaire de réalité dans les conseils d'administration."

- elle a également promis de donner aux actionnaires le pouvoir de freiner l'excès de rémunération des chefs d’entreprises et de sévir contre l'évasion fiscale.

- dans le Times, elle a également critiqué M. Cameron à propos de l’augmentation du taux de la TVA, et dénonçait l’« explosion » des factures d'énergie ? Dans le même article, elle soulignait que « certains salariés sont exploités par des patrons sans scrupules."

Mais ses opposants ont fait remarquer que sa posture progressiste était discréditée par ses votes au parlement et son rôle central dans le cabinet conservateur pour la définition de la politique du gouvernement précédent.

Après avoir été élue député de Maidenhead en 1997, Mme May avait fait campagne contre l'introduction du salaire minimum, affirmant que le « choix était entre la perte d’emploi emploi ou la diminution des salaires."

Lorsque les conservateurs ont pris le pouvoir en 2010, l'un de ses premiers actes en tant que ministre de la condition féminine a été de supprimer l'obligation légale pour les organismes publics de respecter une parité pour tenter de réduire les inégalités, en la qualifiant de « ridicule ».

Plus récemment, elle a voté contre les propositions de lutte contre l'évasion fiscale, contre un gel des prix de l'énergie et pour une réduction des crédits d'impôts accordés aux familles les plus pauvres.

Jonathan Ashworth, travailliste a déclaré : « Ne nous faisons pas d'illusions. Theresa May a fait partie d'un gouvernement qui a réduit les impôts des millionnaires, mis en place la TVA, et n'a pas réussi à réformer les faiblesses fondamentales de notre économie, y compris en luttant correctement contre l'évasion fiscale. Les gens vont la juger sur ses actions, et non pas ses mots. La vérité est que Theresa May n’offrira rien de nouveau pour les gens qui travaillent, en renforçant les mêmes politiques qui ont déjà échoué. "

Mme Clare Haughey, membre travailliste du Parlement écossais, a déclaré que Mme May avait été un "membre enthousiaste du gouvernement le plus anti-travailleur que le Royaume-Uni ait connu depuis des générations." Elle a ajouté : « Le gouvernement conservateur est engagé dans un assaut implacable et durable contre les droits des travailleurs les plus élémentaires à travers une loi que même Margaret Thatcher n'a pas osé essayer de mettre en place - et Theresa May ne sera pas pourra pas faire oublier le fait qu'elle était assise autour de la table où chacune de ces décisions de régression,anti-travailleurs, ont été prise. "

Les « Lib Dems », « Parti vert » et « Plaid Cymru » ont demandé à Mme May d’organise des élections générales.

La député « vert », Mme Caroline Lucas a déclaré : « Il est inacceptable que la personne titulaire du plus haut poste dans la politique britannique soit nommée par 60 pour cent des députés conservateurs. Une élection générale est la seule voie démocratique."

Toute la question est maintenant de savoir si la lucidité et le discernement dont ont fait preuve les électeurs du Royaume-Uni dans le vote sur l’adhésion à l’Union Européenne était une prise de conscience des nécessités d’un bouleversement ou un simple réflexe nationaliste comme certains observateurs le prétendent.


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • Alren Alren 12 juillet 15:22

    Les conservateurs britanniques ne pourront plus accuser l’UE d’être responsable des maux dont souffrent les travailleurs anglais et d’une manière générale les 99%.

    Toute l’astuce pour étouffer progressivement la démocratie ( progressivement comme avec l’histoire de la grenouille dans l’eau tiède réchauffée petit à petit) est de mettre toujours plus de distance entre les « décideurs » et la « base ».

    Avec le Brexit, il y a un rapprochement entre l’électeur et l’élu qui aura un visage, un nom, qui apparaîtra enfin responsable. Ce sera une bonne chose dans la lutte nécessaire à venir du peuple britannique.


    • Milla (---.---.1.10) 12 juillet 15:25

      Surnommée la « nouvelle Margaret Thatcher », Theresa May pourrait remplacer David Cameron

      La ministre britannique de l’intérieur a déclaré sa candidature. Elle veut lancer « un programme radical de réformes sociales ».

      Un grand merci aux fachos du Brexit.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 juillet 19:09

        @Milla
        La démocratie et vous, ça fait deux !
        Les revendications des Anglais vont se jouer désormais directement avec leurs Partis politiques.

        " La City et la finance mondiale, bien qu’ayant subi une humiliante défaite, demeurent aux leviers de commande...Cependant, le sort de la classe ouvrière et du peuple britanniques ne dépendront plus de l’étranger, de la dictature de Bruxelles, mais du rapport de forces à l’intérieur du Royaume Uni. "


        Comment faites vous, en France, pour contraindre les Commissaires européens ou la BCE, dont aucun n’est élu ? Ils s’en foutent de l’avis des citoyens, aucune élection ne peut les déboulonner.

        Si les Conservateurs n’ont rien à envier aux Ripoublicains de chez nous, (cf les programmes pour la primaire, tous plus libéraux et anti-sociaux les uns que les autres), le Parti Travailliste, c’est l’équivalent du PS.
        Et Corbyn, c’est Mélenchon au pays des socialistes...

        Tous les Partis politiques anglais sont dans la tourmente.
        La différence, c’est que maintenant, ce sont les Anglais qui décident.
        Mais cela ne vous convient sans doute pas ?



      • Alren Alren 13 juillet 10:48

        @Fifi Brind_acier

        Corbyn est à l’intérieur du PS anglais. Mélenchon est à l’extérieur. Vous voyez la différence ?


      • Franko 14 juillet 19:38

        @Fifi Brind_acier
        Votre commentaire me fait énormément plaisr car il me dit qu’il y a encore des personnes qui arrivent à voir ce qu’il se passe.

        Malheureusement, les moutons n’arrivent plus à discerner le bien du mal..

      • Anthrax 12 juillet 15:37

        Je pense aux cris de joies des pro brexit : « La démocratie a gagné », « le peuple a été écouté » et autres imbécilités pilotées par l’extrême droite, tiens la démocratie elle te lui fait un doigt la Theresa, élue par 60% de députés conservateurs. Quand on lit son palmares, tu vas voir comment il va morfler le peuple.


        • Milla (---.---.1.10) 12 juillet 18:06

          @Anthrax

          Excellent !


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 juillet 19:16

          @Anthrax
          Ce sont les médias qui parlent sans cesse de l’ extrême-droite. C’est la seule ligne de défense de l’oligarchie européiste, associer le plus possible la souveraineté à l’extrême-droite, pour la discréditer.


          Sauf que c’est faux. Les cartes qui expliquent le vote des Britanniques.
          C’est le rejet de la mondialisation, le chômage , les délocalisations, les bas salaires, les sans dents qui ont voté pour le Brexit.
          Pour pouvoir décider chez eux.


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 juillet 19:19

          @Anthrax

          bah vous confondez le résultat d’une politique et la forme d’un régime.
          En fait vous aimeriez un despotisme éclairé avec un dictateur qui prendrait des décisions parfaites.

          Pourquoi ne pas l’assumer clairement ?


        • Cadoudal Cadoudal 14 juillet 13:32

          @Fifi Brind_acier
          A Tonbridge, on m’a dit : « Il y a trop de noirs à Londres ». A Grantham, on m’a dit : « Nous allons nous effondrer avec ces millions de turcs ». A Romford, on m’a dit : « Il y aura une guerre civile entre les anglais et les immigrés ». A Witney, on m’a dit : « C’est une invasion sans coups de feu ».
          http://www.fdesouche.com/748249-le-brexit-etait-un-referendum-sur-le-changement-ethnique

          Même ton patron BHL nous parle du refus de l’immigration, mais l’immigration étant le tabou ultime des islamophiles adeptes du gourou, la brave Fifi nous récite ses mantras hors sol...

          Il faudra sans doute qu’elle atterrisse un jour la Fifi, une cure de désintox et un retour au monde réel lui ferait du bien...

          Courage Fifi...


        • Franko 14 juillet 19:42

          @Anthrax
          Ça veut dire que s’ils étaient restés en Europe, ils n’auraient pas morflé ? 


        • MILLA (---.---.1.10) 12 juillet 18:36

          Teresa May, copie conforme de la dame de fer Margaret Thatcher responsable de la mort de dix militants de l’IRA (un crime) (la grève de faim des années 1980)

          Heureux les pros Brexit ?

          Mdr


          • Pie 3,14 12 juillet 18:58

            On commence à avoir une petite idée du RU post-Brexit à la sauce Tory..


            Un paradis fiscal ultra-libéral, dur avec les pauvres, doux avec les riches. 

            • Anthrax 12 juillet 19:12

              @Pie 3,14

              Voila. Mais en toute démocratie bien sur...

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 juillet 19:29

              @Pie 3,14
              « Un paradis fiscal ultra-libéral, dur avec les pauvres, doux avec les riches. »
              Mais c’est exactement l’ Union européenne !!
              Sauf qu’on ne peut pas les virer... , vu qu’ils ne sont pas élus.


              Ils viennent tous plus ou moins de chez Goldman Sachs. Ou bien, ils vont y aller, comme Barroso. Mais virer des élus, ou supporter une dictature de non élus, visiblement, vous ne faites pas la différence...
              Goldman Sachs et Monsanto vous remercient bien.

            • francesca2 francesca2 12 juillet 19:39
              Bonsoir Pie



              Il est si formidable ce supermarché européen, à se demander pourquoi tout le monde veut déguerpir.

            • Pie 3,14 12 juillet 21:18

              @francesca2

              D’abord ne prenez pas votre cas pour une généralité, tout le monde ne veut pas déguerpir.

              Ensuite, la précarité liée à la crise de 2008 n’est pas une fabrication de l’UE. On peut reprocher à l’UE d’avoir préconisé une politique d’austérité d’inspiration monétariste après la crise et d’avoir ainsi retardé la reprise économique mais il est certain aussi que si l’Espagne ou l’Italie n’avaient pas été dans l’UE au moment de la crise, leurs économies se seraient effondrées à un niveau que vous n’imaginez même pas. C’est la puissance monétaire et bancaire de l’UE (entité collective) qui a limité la catastrophe.

              En somme, l’UE dirigée par des libéraux depuis plus de 20 ans ne protège pas les populations les plus précaires, pas plus et pas moins que les gouvernements nationaux qui, je vous le rappelle dirigent l’UE.

              Cette institution collective n’est qu’un outil fort utile, tout dépend ensuite comment on l’utilise et cela relève des choix des gouvernements nationaux.





            • francesca2 francesca2 12 juillet 22:53

              @Pie 3,14

              Si, j’ai le droit de prendre mon cas pour une généralité puisque la seule et unique fois où on a consulté un peuple l’exit a gagné largement, tant et si bien que maintenant le souci prioritaire des gouvernements nationaux est « qu’il n’y ait surtout pas d’effet de contagion » .

              Je sais bien que la crise de 2008 n’est pas imputable à l’UE mais il est indeniable que c’est dans la zone euro que les répercussions ont été les plus violentes et que au jour d’aujourd’hui l’économie de la zone euro est toujours à la traîne. 
              Contrairement à ce que vous dites, il n’est pas certain du tout que si l’Italie ou l’Espagne avaient gardé leur monnaie et la liberté d’en disposer,  « leurs économies se seraient effondrées  », ce qui est certain c’est qu’il s’agit du discours propagandiste servi à volonté par les européistes. 

              Quant aux « gouvernements nationaux qui dirigent l’UE » c’est vrai, vous avez raison, mais vu les intérêts souvent contradictoires entre pays de l’union, c’est un peu comme dans la vie, c’est toujours le plus fort qui a raison et les autres se la ferment. 

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 juillet 07:18

              @Pie 3,14
              Les décisions économiques ne sont pas prises par les Gouvernements européens, mais par la Commission européenne (article 121 du TFUE), ainsi que par la BCE.
              Aucun des membres des ces Institutions n’est élu.
              Ce qui veut dire que les citoyens n’ont aucun moyen, ni de les virer, ni de faire pression sur eux.


              Les Institutions européennes fonctionnent comme le Polit Bureau en URSS.

            • Pie 3,14 13 juillet 09:52

              @francesca2

              Une consultation dans un pays où l’UE bashing est un sport national, où la campagne était complètement instrumentalisée à des fins de basse tactique politique interne. D’ailleurs ce n’est pas la seule fois qu’un peuple a été consulté car les anglais avaient déjà voté sur ce sujet dans les années 70 et le oui l’avait emporté.

              Si l’Italie et l’Espagne avaient gardé leur monnaie on aurait eu aurait eu le scénario classique de l’effondrement boursier, bancaire puis monétaire et enfin productif. Ces pays auraient vu leur monnaie ne plus rien valoir et donc le prix de leurs importations exploser, n’auraient plus accès au marché financier international, auraient vu leur niveau de vie s’effondrer. En somme la Grèce pour tous ou la crise de 1929 pour tous.

              La puissance collective de l’UE a permis d’absorber la crise bancaire au prix d’un endettement massif des états. Elle a limité les effets de panique et de spéculation sur la dette au cas particulier de la Grèce.
              C’est loin d’être parfait mais je pense que beaucoup ne se rendent pas compte à quel point la catastrophe économique a été évitée de peu.

              Croire que les Etat-Nation sont mieux armés isolément plutôt qu’unis face aux crises économiques est un fantasme nationaliste que la réalité dément toujours.



            • francesca2 francesca2 13 juillet 18:33

              @Pie 3,14


              Une consultation dans un pays où l’UE bashing est un sport national, où la campagne était complètement instrumentalisée à des fins de basse tactique politique interne. 

              Je sais que ça ne va pas vous faire plaisir mais reobtenir le contrôle de l’immigration a été une des raisons profondes du triomphe du leave. Qu’est-ce que vous voulez y faire, ces gens ne reconnaissent plus leur Pays. Aujourd’hui, avec l’arrivée de Theresa May, ils se donnent les moyens de décider de leur politique d’accueil.

              D’ailleurs ce n’est pas la seule fois qu’un peuple a été consulté car les anglais avaient déjà voté sur ce sujet dans les années 70 et le oui l’avait emporté.

              Oui, comme pour Maastricht. 
              Qu’est-ce qui a été promis à l’époque ? (et bizarrement là personne ne parle de populisme...) La fin de la guerre, l’amitié entre les peuples, le plein emploi, la fin du chômage, nous étions tous frères et soeurs...voter « non » c’était vouloir la guerre, le chômage, la haine, le retour du nationalisme le plus abject. Il fallait juste être un dégénéré sans coeur pour voter non. Résultat ?

              Croire que les Etat-Nation sont mieux armés isolément plutôt qu’unis face aux crises économiques est un fantasme nationaliste que la réalité dément toujours.

              Libre circulation des capitaux = spéculation = bulle = crise. 
              Je ne sais pas à quelle réalité vous faites allusion mais peut-être que si on avait gardé nos Etats-Nations il n’y aurait pas eu de crise ...

            • Pie 3,14 13 juillet 21:40

              @francesca2

              L’immigration ?

              L’UPIK a allègrement mélangé le problème des réfugiés et la question de l’immigration européenne.

              Le RU, bien loin des frontières orientales n’est absolument pas touché par l’arrivée de réfugiés d’autant qu’il n’est pas dans Schengen. L’immigration des européens au RU n’a rien d’exceptionnelle, elle navigue depuis des années entre 2 et 300000 par an tandis que 2 millions d’anglais vivent dans d’autres pays d’Europe.
              Dans un contexte économique favorable avec peu de chômage cette présence d’étrangers européens n’a jamais été un poids pour ce pays mais au contraire une opportunité même les conservateurs le savent très bien.

              Etes-vous assez naïve pour croire que les Etats-Nation empêchent la libre circulation des capitaux et la venue des crises du capitalisme ? Dans ce cas expliquez moi comment la crise de 29 a pu toucher le monde entier dans un contexte d’Etats-Nation ?

              Les populistes les plus médiocres ont chauffé à blanc la population sur les thèmes bouc-émissaires les plus classiques au RU : l’UE et les étrangers. Ils ont emporté l’adhésion des vieux, des ruraux, des pauvres déclassés.

              Il n’y a rien à gagner à ce jeu, on le verra bientôt.









            • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 juillet 19:16

              @ l’auteur :

              génial, il y a quatre jours vous nous annonciez que le Brexit ne serait pas effectif ;
              maintenant, comme la future premier ministre s’est engagée à aller jusqu’au bout, vous changez votre fusil d’épaule en critiquant l’ultra libéralisme des tories.

              Le prochain changement d’analyse, c’est pour vendredi ?


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 juillet 19:17

                @Olivier Perriet

                il y a « quinze » jours


              • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 13 juillet 07:29

                @Olivier Perriet

                Merci d’accorder une telle attention à mes propos.

                1. concernant le caractère effectif de la sortie de l’U.E., le processus est loin d’être arrivé à son terme, et je pense toujours que les gens de Bruxelles trouveront un modus vivendi comme ils l’avaient fait auparavant avec le Royaume-Uni pour que les marchés des capitaux, des marchandises et du travail restent ouverts dans le même espace géographique. De toutes façons, pour l’Euro (monnaie) rien n’est changé, puisque le RU n’était pas partie prenante.

                2. concernant Mme May, je ne la critique pas parce qu’elle prétend continuer à sortir, mais parce qu’elle ne fera pas les réformes qu’elle a annoncées pour tenter de maintenir les conservateurs au pouvoir alors qu’elle constatait un fort mécontentement populaire alors que tous ses votes sont allés à l’encontre de ses déclarations.

              • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 13 juillet 10:18

                @Olivier Perriet

                l’analyse de Robin me convient bien :


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 juillet 11:26

                @Jeussey de Sourcesûre

                L’analyse de Robin est un enfumage, tout comme la vôtre ;
                à trop vouloir rejouer le Guépard, et à répéter que tout change pour que rien ne change, on se ridiculise.

                On n’a pour l’instant aucun recul pour apprécier quoi que ce soit, alors prétendre faire du commentaire au jour le jour ne veut rien dire


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 juillet 14:22

                @Jeussey

                on connaît la rengaine :
                « tout est inutile, rien ne sert à rien, autant ne rien faire, car il n’y a que celui qui ne fout rien qui ne se trompe jamais » smiley


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 juillet 19:21

                @ les anti Brexit,
                Et vous, comment comptez-vous contrer les réformes structurelles de l’ UE, qui imposent les mêmes politiques anti-sociales ??


                Allez-y, expliquez-nous comment vous allez contraindre des dirigeants européens qui ne sont élus par personne ? Et dépêchez-vous, ça urge, après le Portugal et l’ Espagne qui vont être sanctionnés, ce sera le tour de la France, où le budget dérape aussi.

                Allez, au boulot, expliquez-nous ...

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 juillet 07:20

                  @Fifi Brind_acier
                  Je constate que les anti Brexit ont bien du mal à formuler leurs propositions ...


                • pshiit ! (---.---.119.20) 12 juillet 19:38

                  les gens ont voter pour un réel bouleversement de la politique met l oligarchie leur ressert du rechauffé sauce ultra liberal et faux nationaliste( =celui qui divise mais pas le bon nationalisme qui unit les forces de tous en surmontant les differences pour le bien de tous )


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 juillet 21:12

                    @pshiit !
                    Ils ont voté pour décider chez eux, ce qu’ils veulent faire chez eux.
                    Vous préférez sans doute que ce soit les lobbies qui décident ?
                    La Commission européenne passe 90% de son temps avec les lobbies.


                    Les effets positifs du Brexit, qu’aucun euro-atlantiste ne signale, sauf l’ UPR :

                    "Dans l’immédiat, si la Livre se stabilisait au niveau actuel, cela signifie qu’elle aurait perdu entre 6 et 10% par rapport au dollar. Une telle dépréciation, qui reste dans une fourchette modérée, aura à coup sûr des effets macro-économiques positifs sur l’économie britannique qui dépasseront les effets négatifs.

                    On peut en attendre une baisse des importations et une poussée des exportations britanniques, rendues soudain 6 à 10% plus compétitives. Il devrait en découler une baisse du chômage et une accélération de la croissance, c’est-à-dire tout le contraire, encore une fois, des prophéties bidons des « experts » du FMI."


                    On ne peut pas en dire autant avec les politiques européennes... , ni avec les cataplasmes de Hollande .


                  • Ouam 12 juillet 20:55

                    J’ai ecouté les informés sur beur FM (radio à paris sur 106.7) du mardi 12 juillet 2016 l’emission est entre 19:30 à 20:00 , pour ceux voulant récuperer le podcast, ou la ré ecouter plus tard, j’ai cherché les podcast, je comprends pas ?

                    http://www.beurfm.net/spip.php?rubrique20

                     

                    Il faudra que j’essaye de l’enregister si ca repasse et le mettre à dispo, j’ai pas compris, si quelqun trouve un lien direct, je le remercie d’avance de le mettre à dispo des autres.

                    C’est particulièrement interessant, ca traite du sujet de l’europe et de la sortie des anglais.

                    Ils vont leur en coller plein la poire (l’UE et les USA), d’etrent sortis

                     

                    De plus ce que je pensais est arrivé, c’est en dit direct dans l’émission par l’intervenant du PS, Mélanchon est lui aussi devenu un facho, parce qu’il ose lutter contre l’UE et les travailleurs détachées, c’est un populiste primaire (écoutez l’émission si vous ne me croyez pas).

                    Je pensais que cela allait arriver un jour par des gens du PS, mais ausi rapidement, j’en ai été baba.

                     

                    Ils parlent aussi de guerre civile inter confessionnele entre les musulmans ici et l’extreme droite Cad : les partisans de la sortie de lUE :Mélanchon, marine le Pen dupont aignant et asselinot, pcrf (etc) enfin bref tous ceux qui veulent sortit de l’UE car les Francais (Cad Tous les autres qui ne sonts pas musulmans) sont devenus des gros fachos, et qu’il y a (d’apres eux) des camps d’entrainement un peu partout en france dont le Var et le Vaucluse, pour monter la tete des mlusulmans et les pousser à la révolte confessionnelle.

                    Je ne fais QUE reporter avec exactitude le contenu de l’émission de Beur FM du Mardi 12 Juillet 2016 qui à eu lieu de 19h00 à 20h00 par les gens de l’émission nommée « les informés de Beur FM » que je vous invite à écouter en entier comme je l’ai fait.

                    Note : Bon pour Baroso et G Sach, tout le monde doit savoir , un autre truc très drole, c’est l’interview de ce matin entre quatremer (libé) et bourdin (RMC)


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 juillet 21:05

                      @Ouam
                      Vous devriez avoir compris leur propagande, non ? Souveraineté = fachos.
                      Rien de nouveau sous le soleil... C’est tout ce qu’ils ont en magasin pour éviter la débandade...

                      « UPR : les mensonges de la propagande euro-atlantiste éclatent au grand jour ».

                      " Si l’on ne veut pas se faire avoir par des politiciens véreux et des « experts » bidons, il est sain d’avoir le réflexe de comparer toujours les prévisions aux réalisations.C’est ce qu’il convient de faire aussi pour l’affaire du Brexit.

                      Les prévisions apocalyptiques des ténors de l’oligarchie euro-atlantiste sont-elles en train de se vérifier ? Ou bien sont-elles en train d’apparaître au grand jour comme une escroquerie intellectuelle pré-électorale de première grandeur ? (..)


                    • Ouam 12 juillet 21:54

                      @Fifi Brind_acier :

                      oais sauf que la ils ont passé plus qu’un cran ils sont prets à mettre la Fr à feu et à sang si on descide de sortir, ca mérite réflexion sur la position (stratégie à prendre)

                      Non, sauf si t’a envie de partir en g civile direct, t’est sympa toi, mais moi j’suis pas tranquille comme toi dans un trou à rats la campagne, se serai au permier plan (comme d’ab smiley )


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 juillet 07:29

                      @Ouam
                      L’US Navy fait des ronds dans l’eau en Mer de Chine, elle n’est pas en train de tirer des missiles sur Londres .... Ils menacent, mais c’est tout ce qu’ils peuvent faire, tant le mécontentement en Europe est grand.


                      Attendez de voir ce qui va se passer en Italie avec leurs banques en faillite, en Espagne et au Portugal avec les sanctions européennes...

                      Ce que disent les politiques français, c’est qu’ils ne feront pas de referendum. Écoutez Ségolène. Ils sont paniqués par le risque de l’effet domino, mais l’effondrement aura lieu quand même.

                    • Ouam 12 juillet 21:15

                      Voila j’en ai retrouvé déja un petit bout déja sur la partie de l’article sur laquelle Beur FM se referais pour traiter mélanchon de facho

                       

                      En fait Mélanchon le dénonce déja depuis un bon momement .

                       

                      Donc un prétexte purement fallacieux, le vrai est bien sur sa position de sortie de l’UE, comme celle de J. Sapir à l’époque qui à eu le droit à exactement au meme « régime de faveur » par l’oligarchie dominante à son encontre dispensée généreusement par son 1er ministre. smiley

                       

                      http://www.actuchomage.org/2016070927080/Social-economie-et-politique/pour-melenchon-les-travailleurs-detaches-volent-le-pain-des-francais.html


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 juillet 07:29

                        @Ouam
                        C’est normal qu’ils attaquent Mélenchon, il va prendre des voix à Hollande.


                      • Ouam 13 juillet 08:08

                        @Fifi Brind_acier

                        Bonjour fifi, j’espere que tout va bien,

                        Alors...Nan c’est pas 

                        « il va prendre des voix à Hollande. »

                        C’est :

                        Il est largemenr DEVANT hollande désormais (sur) dans mon quarier en tout cas, personne ne veut plus entendre parler de hollande et bcp pensent à Melanchon.

                        Mais sincerement j’espere que mélanchon (ni mll) ne passent et que ca soit sarko (bon moi j’irai pas voter sarko, c’est un mec de droite c’est vicéral)

                        Mais si c’est Mlp (ou Mélanchon), c’est la guerre civile inter ethnique assurée, regarde l’info sortie ce matin par les gendarmes du GIGN ils iont recu l’ordre par l’OLIGARCHIE DOMINANTE de laisser les gens se faire massacrer, c’est confirmé aussi ailleurs dans une autre interview des deuc policiers qui sonts intervenus et le confirment, ainsi que les nombreux blessés.

                        Ces gens la sont pret à tout, c’est pour cela que je compte sur vous en faisant l’acte républicain que je serai moi incapable de faire (voter sarko, c’est comme voter hollande je gerbe direct dans l’urne), et vu que la majorité des moutons de panurge peuplant ce pays à bien réussi a voter la fois d’avant sarko, celle d’apores hollande, il revoteront bien sarkoce coup la.

                        Puis sarko il sera pas plus à droite que hollande alors... ca vous changera pas bcp.

                         

                        Pour une fois je ne critequerai pas leur vote promis, car cela serra un veritable vote ripoublicain européen, mais sinon on part pour la yougoslavie (les balkans quoi)

                        réfléchis à mes propos fifi, tu verra....

                        Et me sort pas des trucs alacon « intox médiatique » etc....

                        La Preuve l’etat à été condamné il y a qqes jours pour l’autre affaire et à perdu !

                         

                        Pour la démocratie, à part vouloir prendre les armes et partir pour 5 ans de bordel comme l’algérie avec le FILS et les musulmans islamique radicaux (ou les balkans)

                        Tu y est pretes à ca toi ?, pour la libertée ? toi peut etre, moi aussi, mais les 90% des moutons de panurge sur A Vox (et ailleurs) non, c’est donc l’échec assuré au bout et la cour martiale pour nous au bout, ciomme robespierre (et tant d’autres) à la révolution francaise, faut etre réaliste 5mn.

                         

                        Parce que c’est bien cela auquel il te faudra te préparer si tu votes asselinot au 1Er tour et Melanchon ou Mlp au 2eme, tu y à réfléchi au lieu de faire du prosélimtisme béa ?

                        C’est pas une attaque hien , ne te méprends pas !, c’est bien une question !

                        Question qui désormais à le mérite de se poser avec le complement d’informations.

                         

                        Sarko, c’est le vassal type des usa, et eux avec les interets grassouillets que sarko va leur accorder, ca va faire le « menage » dans le millieu islamiste, c’est un bon faf décomplexé lui, il fera le taf pour ses maitres comme il l’a fait avec la crise des subprime à l’époque pour le grand capital.

                        (on peut lui reconnaitre cela)


                      • Ouam 12 juillet 21:33

                        Et pour la partie guerre civile ils ont aussi raison, l’info date de 8 heures

                        http://www.directmatin.fr/france/2016-07-12/le-patron-de-la-dgsi-craint-une-guerre-civile-en-france-734201

                        Si par hazard vous n’y avez pas accés, je la recopie ici :

                         

                        « Le patron de la DGSI craint une guerre civile en France
                        Par Direct Matin avec AFP Mis à jour le 12 Juillet 2016 à 13:20 Publié le 12 Juillet 2016 à 12:23

                         

                        « Encore un ou deux attentats et elle adviendra » [MIGUEL MEDINA / AFP]

                        Le patron de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), Patrick Calvar, dit craindre une « confrontation entre l’ultra droite et le monde musulman ».

                         »Devant les députés de la commission d’enquête relative aux moyens mis en œuvre par l’État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015, Patrick Calvar s’est dit certain que « nous gagnerons contre le terrorisme ». Mais il a aussi mis en garde les députés - « nous sommes au bord d’une guerre civile » - et s’est dit « inquiet de la radicalisation de la société et du mouvement de fond qui l’entraîne ».

                        T’1 Sur BFM ils ont raison !

                        Suite prochain message...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès