Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Des Sahraouis en grève de la faim contre le pillage des ressources

Des Sahraouis en grève de la faim contre le pillage des ressources

Depuis 50 jours, quatre citoyens sahraouis habitant Guelmim sont en grève de la faim pour dénoncer l’exploitation illégale par le Maroc des ressources naturelles sahraouies. Leur état de santé est alarmant.

Le 12 avril 2011, quatre Sahraouis habitants de Guelmim au sud du Maroc ont entamé une grève de la faim pour protester contre la politique de marginalisation des sahraouis par les autorités marocaines et le pillage continuel des ressources naturelles du Sahara Occidental par le Maroc et ses complices.

Malgré la richesse cachée dans le sol de leur pays, les Sahraouis des territoires du Sahara Occidental occupés par les Marocains vivent dans une désastreuse la pauvreté. De plus en plus relégués en marge de la société, ils deviennent socio économiquement des parias dans leur pays d'origine. Les protestations dénonçant cette situation sont devenues monnaie courante.

Abdellahi Bariaz, 35 ans, Mohamed Ahachhach, 24 ans, Ibrahim Al Rafiky, 24 ans et Lachhab Mokhtar, 26 ans, risquent leur pour attirer l’attention du monde sur la mise à sac du Sahara Occidental. Les quatre hommes sont tous issus de Guelmim, une ville du sud Maroc, non loin de la frontière du Sahara Occidental. Ils souffrent de pression artérielle élevée, des vomissements de sang, maux d'estomac et nausées, insuffisance rénale, hémorroïdes et asthme.

Selon un avis juridique de l'ONU de 2002, les activités économiques dans la dernière colonie d’Afrique ne peut avoir lieu que si les Sahraouis l'accordent et en bénéficient. Aucune de ces conditions n'a été remplie par le Maroc et ses complices intéressés. La récente vague de manifestation dénonçant le pillage le prouve.

source http://www.wsrw.org


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 3 juin 2011 15:39


    Pas d’arguments émotionnels bidons S.V.P.

    La réalité politique de ce conflit n’est pas nécessairement à l’honneur de ceux que l’on croit...


    • parzifal 4 juin 2011 10:38

      Pourriez-vous préciser quels sont les arguments « émotionnels bidons » ?
      Avez-vous déjà été ou vécu dans cette région des Sahraouis ?
      Merci.


    • Bobby Bobby 3 juin 2011 16:09

      Il ne serait pas inutile d’enfin organiser ce fameux referendum promis il y a tant d’années déjà !
      et peut être, laisser le peuple saharoui s’autodéterminer.


      • Mor Aucon Moraucon 3 juin 2011 18:34

        Comment voulez-vous que les saharaouis acceptent un référendum quand la politique de colonisation du territoire par les marocains bat son plein depuis tant d’années. Il faudrait, d’abord, être conscient que ce sont des européens - en l’occurrence les espagnols - qui les ont jetés pieds et poings liés aux pieds de la monarchie alaouite. Ensuite, que l’Europe assume ses responsabilités et se prononce clairement sur le sujet. Ça n’a pas l’air d’être demain la veille.


      • ak47 4 juin 2011 07:28

        sa a étés et sera le Maroc !!avant l’Espagne c’etait le Maroc point barre !!!les pays occupe ,parte ,et divise le peuple , après moi le ko, ces comme le processus de la terre brûlé !! 


      • Mor Aucon Moraucon 4 juin 2011 13:53

        De la terre brulée ? Mais non, c’était une marche toute verte avec Jane Fonda et Joan Baez - deux occidentales immorales - chantant devant pour soutenir l’impérialisme arabe - en expansion depuis le VII ème siècle - et planquer 25.000 soldats marocains derrière 200.000 civils.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

wsrw france


Voir ses articles







Palmarès