Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Dick Cheney bientôt face à ses juges ?

Dick Cheney bientôt face à ses juges ?

Leon Panetta vient à la fois de sauver l’honneur de la CIA et d’envoyer Dick Cheney face à ses juges.

Dès qu’il a appris, le 23 juin dernier, l’existence d’un programme secret de contre-terrorisme au sein de la CIA, il y a sur le champ mis terme avant de briefer dès le lendemain les deux commissions chargées du renseignement au Congrès.

Le nouveau patron de l’Agence a pris soin de préciser que si ce programme a été mené pendant huit ans (je vous laisse deviner lesquels...) sans que le Congrès soit mis au courant de quoi que ce soit, c’est sous ordre expresse et direct du Vice Président Dick Cheney*.

Désormais, je vois mal comment Lobby Dick peut échapper à la justice. Ce sera sans doute l’occasion de l’interroger sur d’autres actes criminels**. Le tristement célèbre David Addington, déjà mis en cause sur les questions de torture, se retrouve sans surprise lui-aussi dans le collimateur...

Enfin, Eric Holder peut entamer son travail de nettoyage, et l’Amérique un examen sans fard de l’Héritage Bush***.

Ordoncques, Dick Cheney serait un criminel bientôt poursuivi, un ennemi de l’Etat et de la Démocratie, un adversaire acharné de la Constitution et de l’équilibre des pouvoirs... rien de nouveau sous le soleil.

Dans l’affaire, la vraie question me semble celle-ci : pourquoi l’équipe en charge du bébé a-t-elle attendu cinq mois avant de briefer Panetta, et que s’est-il passé entretemps ?

On savait depuis un moment que de nombreux agents de la CIA se renseignaient (comme il se doit) auprès d’experts en droit sur leurs chances d’éviter les poursuites judiciaires. A l’occasion de sa visite à Langley, VA en avril dernier, Barack Obama avait plus ou moins absoud les petites mains coupables d’avoir exécuté des ordres répréhensibles, en particulier dans le cadre d’interrogatoires musclés. Mais cela remonte déjà à près de trois mois...

Selon le porte-parole de la CIA Paul Gimigliano, "il n’entre pas dans les habitudes de l’agence de discuter de ce qui aurait ou n’aurait pas été dit lors un briefing classé secret défense. Lorsqu’une unité de la C.I.A. a porté le sujet à l’attention du Directeur Panetta, c’était avec la recommandation qu’il soit partagé de façon appropriée avec le Congrès. C’était également son point de vue, et a agi de façon rapide et décisive pour la mettre en oeuvre."

Si Panetta a fait vite (dans cette version officielle tout du moins), l’unité a clairement pris tout son temps.

De deux choses l’une : soit les ordres de Dick Cheney portaient expressément au-delà du mandat du gouvernement Bush-Cheney, soit le programme a de son propre chef pris la liberté de faire durer le plaisir, ou le temps de peser le pour et le contre... quoi qu’il en soit ces Men in black auront sans doute l’occasion de s’expliquer.

Je vois peut-être une explication technique : le temps de résoudre quelques problèmes de bourrage à la salle des broyeurs ?



* voir "Cheney Is Linked to Concealment of C.I.A. Project" (New York Times - Scott Shane -20090711)
** voir blogules précédents sur Dick Cheney, en VF et surtout en VO - en particulier "Welcome on Waterboard", "Yoo got mail"... ou sur un mode plus léger "Lobby Dick tries to retire, fails to retract".
*** BTW : Holder considère sérieusement - il était temps - se pencher sur la question de la torture sous Bush (voir "Independent’s Day" - Newsweek).

— -
Initialement publié sur blogules en V.O. et blogules en V.F.


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 juillet 2009 10:28

    Le Dick, comme punition,...faut l’alonger ficelé sur un lit de fourmis légionnaires



    @+ P@py


    • stephanemot stephanemot 13 juillet 2009 10:45

      Ce serait lui faire trop d’honneurs.

      Le chatiment le plus cruel pour lui serait le plus pur vu d’une grande democratie : une justice parfaitement menee, toute la lumiere faite sur ses actes et sa personnalite, et l’humiliation de voir l’un des pires ennemis de l’Amerique detenu dans une prison modele respectueuse des Conventions de Geneve.

      La torture supreme : tous ses anciens lieutenants se succedant un par un pour lui dresser un portrait honnete et sans concessions.


    • ZEN ZEN 13 juillet 2009 10:52

      Bonjour Stéphane,

      Il ne faut pas oublier que Dick faisait partie d’une clique pétrolière, cise trop longtemps à la Maison Blanche, dont on connaît les méfaits
      C’est le système qui aurait mérité un procès, leader en tête
      Il y a quelque temps (au début de l’ère Obama, bien trop silencieux sur son prédecesseur, j’écrivais :

      Pendant ce temps, l’ancien Président des USA entame en toute liberté et sérénité une tournée de conférences très lucratives, comme si la page était définitivement tournée des années d’ engagement désastreux en Irak ,de mensonges éhontés ,de réduction des droits (Patriot Act), de légitimation de la torture, de politique économique qui a conduit au désastre que l’on sait...Un véritable procès pourra-t-il un jour avoir lieu ? Quand les conditions d’un authentique tribunal international pourront-elles être rassemblées ?
      -Au Congrès américain, le procès de George W. Bush

      • stephanemot stephanemot 13 juillet 2009 11:28

        Bonjour ZEN,

        Avec tant d’autres, je me suis epoumonne en vain pour un impeachment du tandem Bush-Cheney. Il y avait suffisamment de preuves des 2003-2004, Pelosi n’a pas voulu risquer la victoire de 2006, et les Dems n’ont pas voulu polluer la campagne 2008.

        On a perdu du temps mais gagne un bon casting pour que justice soit enfin faite, avec Holder et Obama.

        Ce dernier a eu l’intelligence de ne pas faire de chasse aux sorcieres et de se placer au-dessus de la melee, des querelles de personnes (d’autant qu’il devait faire passer un paquet de reformes sans se mettre les Republicains a dos).

        Surtout, au lieu de pointer des personnes avec son doigt, il a montre le chemin pour la justice. Car ce n’est pas a lui de faire la justice : toute sa campagne et tous ses discours fondateurs s’inscrivent dans le retablissement de la separation des pouvoirs, dans la reconquete des valeurs de la republique, de la justice, de la democratie... 

        Ce n’est donc pas « Administration Obama contre Administration Bush-Cheney » mais « justice contre criminels ». Le triomphe n’en sera que plus savoureux.

        Il suffit d’etre un peu patient. Holder avance discretement depuis des mois mais il va prochainement enclencher les procedures sur les questions de torture, et avait deja annonce la couleur. Le Congres va se charger de Cheney sur le dossier CIA... un parfait retour de boomerang contre un homme qui n’a jamais fait mystere de son peu de cas pour le legislatif.


      • Le péripate Le péripate 13 juillet 2009 11:32

        Vous êtes citoyen américain ?


      • stephanemot stephanemot 13 juillet 2009 12:55

        je ne suis pas citoyen americain mais soutiens differentes initiatives US lorsqu’elles en valent la peine. en matiere d’impeachment, on n’a pas vraiment ete gate. et la derniere en date ne cassait pas trois pattes a un canard... mais c’est toujours mieux que rien.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 juillet 2009 16:15

        @ Stephanemot : 


        Tout se passe comme tout doit NÉCESSAIREMENT se passer.



        Pierre JC Allard



      • heliogabale boug14 13 juillet 2009 11:34

        Je suis encore pessimiste sur une éventuelle inculpation de Dick Cheney, il a toujours ses réseaux et reste assez influent à Washington...Panetta semble prêt à en découdre avec Dick Cheney alors qu’il soupçonne ce dernier de vouloir un nouveau 11 septembre...
        Tout dépendra d’Obama et de sa volonté de liquider les années Bush...le monde serait bien différent si ces deux personnes n’avaient jamais existé.


        • morice morice 13 juillet 2009 11:48

          ça vient, ça vient, je n’aurai pas l’impression d’avoir crié dans le vide... 27 ans que cet homme détruit l’amérique, la durée de son pouvoir....


          • LPA Le Petit Alchimiste 13 juillet 2009 12:35

            Moi qui pensait Dick Cheney intouchable, votre article me donne un peu d’espoir !


            • stephanemot stephanemot 13 juillet 2009 12:58

              ce papier n’a aucune valeur.

              en matiere de « hope », je vous renverrai a quelqu’un de plus competent et mieux place pour faire bouger les choses.

              yes, we can convict Cheney.


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 juillet 2009 16:25

              @ Rien n’est intouchable en Amérique, car il s’agit d’un fascisme collégial. C’est ce qui assure sa pérennité. Cheney au bûcher serait un bon commencement. Voyez en lien le texte que j’écrivais en 2006.




              Pierre JC Allard





            • keféLepeuple ? keféLepeuple ? 13 juillet 2009 13:48

              dick Cheney a un ranch, tout comme George W Bush, située en Uruguay... La ou... si ils ont un probleme avec la Justice ; C’est une terre d’asile.. Ils sont belle et bien intouchable...
              San pouvoire les punirs... ce serait deja bien que les véritées soit rendue public... Pour le bien le peuple Américain surtout... Dick Cheney ? C’est pas lui qui a fait taser un etudiant parce qu’il lui avait demander si il faisait parti de la secte de Yale.... les skull&Bones  ?? avec W ??


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 juillet 2009 16:37

                @ Kefe : Je ne crois pas à l’Uruguay terre d’asile. Non plus à l’hypothèse de Costa Rica, ni surtout à celle de cette résidence gardée par des hommes armés et des chiens sur l’Ile du Lac Titicaca : Je l’ai vue, elle est donc trop visible.


                C’est Dubai qui me semble le meilleur refuge. D’ailleurs, la caisse y est déjà rendue... Voyez cet article prémonitoire que j’ai publié en mars 2007 et que j’avais soumis à Agoravox qui l’avait alors refusé.

                Pierre JC Allard



              • stephanemot stephanemot 14 juillet 2009 02:46

                le demenagement de Halliburton de Houston a Dubai m’etait deja paru suspect a l’epoque.

                mais des 2006 et le coup de DP World
                , il semblait clair que le tandem Bush-Cheney avait des interets aux Emirats.




              • Pyrathome pyralene 13 juillet 2009 14:50

                Le fil d’Ariane pour descendre en enfer.....tirons encore plus fort sur l’anus ! ce sont les trippes avec la merde qui vont sortir....


                • Ahlen Ahlen 13 juillet 2009 14:57

                  Et l’AIPAC dans tout cela ? Je vois que personne n’en parle. Cette injonction contre Cheney va entraîner soit son jugement, ce qui est vivement souhaitable, ou alors de nouvelles démissions forcées dans l’équipe Obama. Celui-ci n’est pas au-dessus de la mêlée, puisqu’il n’a pas été capable de garder le précieux Freedman qu’il avait lui-même nommé.

                  Pauvre Amérique !


                  • Reinette Reinette 13 juillet 2009 15:45


                    bon article,

                    Ordoncques, Dick Cheney serait un criminel bientôt poursuivi...



                    Je ne crois pas du tout que Dick Cheney sera poursuivi, ça remettrait en cause tout le système étasuniens depuis des décennies

                    à lire le livre de William Blum « l’Etat voyou »

                    http://fr.wikipedia.org/wiki/William_Blum




                    Aucune circonstance exceptionnelle, quelle qu’elle soit, qu’il s’agisse de l’état de guerre ou de menace de guerre, d’instabilité politique intérieure ou de tout autre état d’exception, ne peut être invoquée pour justifier la torture.

                    Convention contre la torture et autres traitements ou punitions cruels, inhumains ou dégradants, article 2,S2 (proposé en 1984, en vigueur 1987, ratifié par les Etats-unis en 1994)


                    « Les mauvais traitements physiques et autres traitements dégradants sont réprouvés... parce que l’histoire a prouvé que c’est inefficace » Richard Stolz, sous-directeur des opérations de la CIA

                    Les gens de la Cia aime dire ce genre de choses, elle pense que ça sonne comme une dénégation tout a fait plausible. Mais qui peut les croire ?

                    Depuis des dizaines d’années, la Cia et la torture ont fait bon ménage

                    en Grèce, en Allemagne, en Iran, au Vietnam, Bolivie, Uruguay, Brésil, Guatemala, Salvador, Honduras, Panama ...


                    lire


                    • stephanemot stephanemot 14 juillet 2009 02:40

                      c’est justement le programme Obama-Holder de rompre avec ces pratiques, ou le renversement de regimes democratiquement elus.

                      GWB faisait ouvertement appel aux experts dans ces pratiques illegales : sitot (re)elu en 2004, il avait place a des postes clef de la lutte anti-terroriste et de la diplomatie onusienne des specialistes du terrorisme d’etat et de la diplomatie expeditive.


                    • robin 13 juillet 2009 15:53

                      Quant à s’interroger sur les nombreuses bizarreries de ce qu’a fait Cheney le 11 septembre, je parie qu’un énorme cordon sanitaire va être mis autour......lol !


                      • Sylvain Sylvain 13 juillet 2009 16:25

                        Le dossier à charge contre Cheney et Bush est énorme et ces deux-là me répugnent. Seulement il est illusoire de penser qu’ils seront un jour jugés et condamnés. D’abord parce qu’il faudrait mettre à plat tout un système et que beaucoup de monde serait éclaboussé. Ensuite l’opinion publique américaine dans sa majorité ne le souhaite pas car un procès ferait mettre en lumière des faits que les américains préfèrent taire. Et puis, n’oublions pas qu’il reste beaucoup d’americains qui approuvent ce qu’ils ont fait^.


                        • stephanemot stephanemot 14 juillet 2009 02:12

                          le jugement de l’Histoire sera sans appel, mais sur le plan legal, on sera forcement decu.

                          l’important est que la justice se prononce d’une facon ou d’une autre contre eux.

                          le menage n’a pas totalement ete fait apres le Watergate, et l’idee est de renforcer la democratie americaine en reduisant les risques a l’avenir.


                        • parousnik 13 juillet 2009 16:42

                          Pas plus Cheney que les autres commanditaires du 11 septembre 2001 ne se retrouveront devant des juges « intègres » car en plus de Bush et de la valetaille corrompu de son administration... Il faudrait inculpé la Reine de l’immense Empire Britannique, celle des Pays Bas ... Tony Blair, Aznar etc...sans oublier les Rockeffeller et Rostchild... etc... Rien que du beau monde pourri jusqu’a la moelle...


                          • alberto alberto 13 juillet 2009 17:24

                            Bonjour, Stéphane :

                            Bien sympa ton article, et je croise les doigts pour que la justice américaine fasse le boulot. Cela pourrait servir d’exemple ailleurs, si tu penses à ce que je pense...

                            Ce qu’il y a de marrant dans la coïncidence, c’est que hier soir j’ai revu un vieux (1975) et excellent film de Sydney Pollack, sur Direct 8, « Les trois jours du Condor » avec Robert Redford dont le sujet présente de grandes analogies avec l’affaire décrite dans ton article !

                            Le film se termine d’ailleurs de façon un peu ambiguë pour l’intrigue, mais le message de Pollack est clair : « l’information des citoyens (par la presse) est nécessaire pour barrer la route aux politiciens verreux dont les turpitudes et manœuvres frauduleuses font courrir de grands risques à leur pays ».  

                            Bien à toi.


                            • stephanemot stephanemot 14 juillet 2009 02:09

                              Dick Cheney est un personnage de thriller, mais trop caricatural pour etre credible.

                              A mon avis, il aura droit a plusieurs biopics, et a une litanie d’hommages collateraux a travers des cameo roles virtuels reprenant quelques traits de caractere ou un episode.


                            • Arcane 13 juillet 2009 19:30


                              Je doute que Dick Cheney ait droit au supplice de la baignoire pour le faire parler ...


                              • letuyauteur 13 juillet 2009 19:44

                                Cheney rime avec Pinochet ...

                                Trop vieux et trop puissant pour aller derriere les barreaux .

                                • Reinette Reinette 13 juillet 2009 22:18

                                  « Je ne sais pas. »
                                  Secrétaire d’Etat des Etats-Unis Colin Powell.
                                  Interrogé pour savoir s’il aurait été favorable à une invasion de l’Irak en sachant de ce dernier ne possédait pas d’armes de destruction massive.


                                  • stephanemot stephanemot 14 juillet 2009 01:55

                                    si le pauvre Colin avait demissionne au lieu d’accepter de faire son show fiole d’anthrax a la main a l’ONU, il accedait a la presidence en 2004.

                                    il s’est rachete en soutenant Obama au meilleur moment, mais cette tache demeure indelebile 

                                    dommage...


                                  • MarcoH 14 juillet 2009 00:19

                                    wharf, un procés pour Cheney ? c’est que pour un peu il croirait que les USA sont une grande démocratie Mr Stephanemot !!

                                    cordialement,
                                    MarcoH

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès