Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Dieu est noir : il est un africain

Dieu est noir : il est un africain

Dieu est africain. Oui, pour de nombreux africains Dieu est noir. Il est Kamit ou Kemit. Et Dieu étant africain, il autorise l'esclavage, permet la colonisation et décrète que tous les biens des africains doivent revenir aux autres. Et ce Dieu ayant tant aimé les siens, il bénit le fait que les autres les agressent, enlèvent certains de leurs dirigeants et tuent d'autres. Oui, c'est en permettant la destruction de ses propres fils que Dieu les protège. Il aime tellement fort les africains qu'il punit sévèrement ceux qui leur font du mal en leur faisant perdre leur triple A. C'est semble, t-il, ce que la France de Nicolas Sarkozy vient de subir. En allant tuer en 2011 des africains, créatures sacrées de ce Dieu qui les aime tant, Sarkozy et les siens se sont attirés la foudre de celui-ci. 

Après Berlusconi qui aurait chuté, selon de nombreux africains, grâce à la malédiction de Kadhafi, voici que Sarkozy vient de subir l'infamie insurmontable qu'est la perte du triple A qu'il avait érigé en richesse nationale à préserver à tout prix en récompense aux assassinats qu'il a opéré aussi bien en Côte d'Ivoire qu'en Libye et ailleurs en Afrique. En versant le sang des agneaux de Dieu africains, ces "pécheurs" européens paient et paieront jusqu'au dernier centime le prix de leurs crimes. Et qui retribue tous ces crimes commis contre des africains ? C'est, semble-t-il, Dieu. Ô, que ce Dieu est bien juste ! Braves gens, dormez tranquillement, Dieu est à l'oeuvre pour vous. Que n'entendrons-nous pas au sein de notre peuple !!! Mieux vaut en rire que pleurer.

Si la sanction que Dieu inflige aux assassins des siens se résume en la perte du triple A (Sarkozy) ou la perte du pouvoir (Berlusconi), ou encore en la survenance des crises économiques, alors le prix à payer s'avère bien surmontable. Et la modestie de la sanction entraînera inévitablement la répétition du crime. 

Mettons-nous à genou dès à présent et adressons d'incessantes prières pour que ce Dieu ne soit plus africain. Certainement, lorsqu'il cessera d'être africain, lorsque les africains ne le verront plus à leurs côtés, ils pourront aller mieux, car désormais ils compteront sur eux-mêmes, sur leurs propres actions dans un monde qui a toujours réservé une triste fin aux peuples qui trainaient, trainent et traineront sur le quai de l'histoire. Personne ne pleure et ne pleurera pour eux. Ni même le Dieu qui les affectionne tant. Ces peuples se font et se feront dévorer par des loups, qui, pour établir leur domination, se sont dotés d'armes lourdes et des groupes organisés. Malheur à ceux qui, comptant sur un Dieu affectueux et miséricordieux, ne veulent pas voir cette réalité et s'organiser à leur tour pour préserver leur vie et celle de leurs progénitures

Komla KPOGLI

Web : http://lajuda.blogspot.com&nbsp ;


Moyenne des avis sur cet article :  2.82/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • JC (Exether) 23 janvier 2012 18:00

    Je crois que l’article est un peu compliqué à comprendre.
    Invoquer Dieu pour évoquer la misère des peuples africains, j’y vois une vague forme d’ironie, mais je ne comprends pas trop le propos général de l’auteur.
    Sur ce genre d’article, déjà largement moinssé, je laisse en l’état, mais je maugrée d’incompréhension. smiley


  • jullien 23 janvier 2012 20:52

    je ne comprends pas trop le propos général de l’auteur
    Le plus probable est que l’auteur ait voulu exprimer des opinions anti-religieuses en prétendant que Dieu ne sert à rien puisque les Africains sont pauvres. Une autre motivation est d’inciter les Africains à faire du militantisme « anti-impérialiste » et de préférence dans des mouvements que nous qualifierions en Europe « d’extrême gauche » plutôt que chrétiens ou musulmans.
    Dieu étant africain, il autorise l’esclavage, permet la colonisation et décrète que tous les biens des africains doivent revenir aux autres.
    Ce à quoi on peut répondre que l’Afrique (du moins au sud du parallèle 10°N) est devenue chrétienne au XXème siècle. C’est à dire à un moment où l’esclavage avait quasiment disparu (en partie grâce à l’action du christianisme) et où la décolonisation avait lieu. Quant au triomphe de l’islam dans le tiers nord de l’Afrique, il a lieu plusieurs siècles avant les colonisations européennes.


  • Ouallonsnous ? 24 janvier 2012 14:22

    Non notre réaction à la misére de l’Afrique n’est pas bête, bien au contraire, nous n’y mêlons pas un ou des Dieux, car elle est d’origine humaine !


  • ali8 23 janvier 2012 19:44

    regardez ce site

     

    www.africamaat.com


    • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 23 janvier 2012 22:40

      Je craignais le pire, j’ai bien rit, et la conlusion enfin... plein de bon sens, merci.


      • Traroth Traroth 24 janvier 2012 11:31

        Avant de se poser des questions sur la couleur des dieux, il faudrait déjà savoir s’ils existent !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Rodriguez


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès