Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Diplomatie algérienne et guerre libyenne

Diplomatie algérienne et guerre libyenne

Un adage populaire du terroir dit, en substance, ceci : « ne craint le feu que celui dont le ventre est rempli de foin ». Je crains que le profil bas adopté par le pouvoir algérien lors des révolutions qui ont secoué dernièrement certains pays arabes ne soit en conformité avec cet adage. Sinon comment expliquer le fait que pendant que le peuple algérien vibrait de tout son corps avec les insurgés libyens et attendait avec impatience la chute du tyran de Tripoli, notre diplomatie, réduite depuis plusieurs années maintenant à sa plus simple expression, observait une neutralité politique très suspecte. 

Elle n’a, à aucun moment, essayé ne serait-ce que de proposer aux belligérants un plan de sortie de crise. Pourtant, du fait de sa position géographique (qui fait que la l’Algérie partage avec la Libye une frontière de presque mille Km), le problème Libyen la concernait directement. Maintenant que les dés sont jetés et que le sort de Kadhafi semble définitivement scellé, il est peut-être temps d’entreprendre une analyse géostratégique de la situation de ce pays frère et de voir par la même occasion où se situent les failles de la diplomatie algérienne. Nos analystes politiques et nos stratèges ont donc du pain sur la planche et doivent dès maintenant se pencher sérieusement sur ce problème s’ils veulent comprendre cette inertie, cette absence d’agressivité de notre politique étrangère.

Dans un premier temps, on a accusé l’Algérie de soutenir le pouvoir Libyen par l’envoi de mercenaires. Bien entendu, l’Algérie a fait des démentis ; ces démentis ont-ils été pris en considération ? Pas si sûr ! Il y a quelques jours seulement, le CNT continuait de soutenir mordicus le contraire. Malgré l’intervention militaire de l’OTAN qui lui a grandement facilité la tâche en ciblant de façon méthodique tout ce qui est supposé appartenir au clan Kadhafi, celui-ci continuait à mettre sur le dos de l’Algérie tous ses déboires sur le terrain. On voyait des mercenaires algériens partout. C’est ce qui explique l’acharnement des insurgés libyens sur l’ambassade algérienne qui a été mise sens dessus dessous dès que ceux-ci ont pu entrer dans Tripoli. Et que fait notre diplomatie ? Elle appelle l’ONU à assurer la protection de notre personnel diplomatique sur place alors qu’il est notoirement connu que dans cette affaire libyenne l’ONU est reléguée à la dernière position. L’ONU a, certes, donné son quitus pour l’intervention des coalisés contre le régime libyen de Kadhafi, mais une fois que la machine infernale et meurtrière de l’OTAN s’est mise en branle, celle-ci ne pouvait qu’observer de loin les évènements. Ce « machin » a, encore une fois de plus, montré son inutilité et ses limites dans le règlement des conflits dans le monde, que ces conflits soient le fait de pays entre eux ou de peuples contre leurs régimes tyranniques.

S’il est aisé de comprendre la position officielle de l’Algérie vis-à-vis de la Tunisie qui a fait sa révolution elle-même et de l’Egypte aussi où pendant plusieurs jours de suite la place Tahrir n’a pas désemplie, j’avoue que, en tant que simple citoyen algérien, je reste médusé et sans voix devant la neutralité de notre diplomatie en ce qui concerne la Libye. N’aurait-il pas fallu à notre pays d’intervenir ? Je me pose sérieusement la question. C’est là, de mon point de vue, que le concept de « l’ingérence humanitaire », cher au docteur Bernard Kouchner, trouve toute sa signification et toute sa pertinence. Qui aurait reproché à l’Algérie de faire dans l’humanitaire ? Ce que j’entends, personnellement, par ingérence humanitaire c’est le fait d’intervenir, même militairement, dans le seul et unique but de séparer les belligérants et de protéger la population civile qui était véritablement en danger, tout le monde en convient. Il n’est pas question d’occuper un pays voisin et frère de surcroit dans le but de s’emparer de ses richesses pétrolières et gazières. L’Algérie ne l’a pas fait. Elle a respecté bêtement le principe de « la non ingérence dans les affaires d’un pays souverain », en l’occurrence la Libye ; or, dans ce cas précis, il s’agissait de porter secours à un peuple menacé d’extermination par un guide au summum de sa folie meurtrière .Elle s’est contenté de suivre de loin les évènements, opposant, dans le meilleur des cas, des démentis quant à son implication supposée en faveur du régime Kadhafi. Or, en politique comme dans d’autres domaines, la nature a toujours horreur du vide. L’OTAN et en particulier la France ne se sont pas fait prier pour s’engouffrer et occuper ce vide. Pourtant l’on sait que l’intervention militaire de la France, de la Grande-Bretagne et d’autres pays encore de la coalition est beaucoup plus motivée par des intérêts d’ordre économique (l’exploitation du pétrole Libyen) que par le fait de venir réellement en aide au peuple Libyen. 

 Jusqu’à quand resterons- nous, nous peuples Maghrébins, dépendants de l’Occident que ce soit en temps de paix ou dans les calamités de tous ordres qui nous arrivent de temps à autre ? D’un autre côté, je comprends parfaitement bien qu’il n’est pas si simple et si facile à l’Algérie, qui fait face depuis vingt ans à un terrorisme des plus abjects, de se fourvoyer dans une autre aventure guerrière aux lendemains incertains. C’est peut-être là le nœud gordien du problème qui a fait que l’Algérie s’est contenté d’une position de neutralité mais qui, en fin de compte, ne l’honore nullement.


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • frugeky 29 août 2011 11:01

    L’Algérie joue un jeu trop trouble depuis des années pour s’en tirer à bon compte et plutôt que d’attendre à l’Est les prochains soubresauts des armées occidentales ferait mieux de surveiller ses arrières.
    Il n’est pas certain que les multinationales du pétrole et de l’armement supportent très longtemps la mainmise d’une clique issue de l’indépendance sur les ressources du pays.


    • Serpico Serpico 29 août 2011 17:45

      frugeky : "L’Algérie joue un jeu trop trouble depuis des années pour s’en tirer à bon compte et plutôt que d’attendre à l’Est les prochains soubresauts des armées occidentales ferait mieux de surveiller ses arrières « 

      ********************

      Quel jeu trouble ? expliquez-vous.

      Plus trouble que la merde sarkozyste ? Bushiste ? celle d’Obama ?

       » Il n’est pas certain que les multinationales du pétrole et de l’armement supportent très longtemps la mainmise d’une clique issue de l’indépendance sur les ressources du pays "

      *******

      Ah ? mais une clique des multinationales et de l’armement aurait le droit de prendre ce qu’elle veut ?

      Je croyais que cette mentalité d’adorateur des gangsters capitalistes relevait des films de série Z...

      En arriver à souhaiter que les vampires se fâchent, c’est quasiment hallucinatoire. Autant de sincérité colonialiste, ça décoiffe.


    • frugeky 29 août 2011 21:08

      Pas plus trouble que les merdes que vous citez mais sachant s’en servir quand il s’agit d’invalider des élections ou de faire main basse sur les richesses du pays.


      Sincérité coloniale que je ne fais pas mienne et que je condamne aussi bien en Libye que je la condamnerai en Algérie.
      Le « printemps » algérien avait commencé en 1988, on sait comment il s’est fini.

    • Alliance Rebelle citoyen du sud 29 août 2011 11:10

      d’abord , mr GHEDIA Aziz , des le début , comme nous l’avons constaté et nous sommes loin d’être amnesique , que les merd-ias officiels cesse de faire insulte a notre intelligence , en février , il y’as une manifestations a benghazi , manifestations comme actuellement nous les vivons au Maroc tous les week end depuis le 20 février 2011

      au cours de cette manifestations , un groupe d’hommes armés a fait usage d’armes a feux 
      ce groupe qui est il ? qui la infiltré et qui la financé ?
      un état , aussi illégitime qu’il puisse être , a le droit de faire usage de la force publique quand des bandes armés se rebelle , et attaque des bâtiments officiel , des soldats ou tout autre agent de l’autorité & fonction public
      et quand je parle d ’état illégitime , je parle de tous les états arabes , du Maroc a l’Irak , en passant par les ’’prostitués du golf’’
      alors quand vous dites "dans ce cas précis, il s’agissait de porter secours à un peuple menacé d’extermination par un guide au summum de sa folie meurtrière’’ , c’est de la désinformation , du mensonge , car durant toute cette guerre , durant ces 6 derniers mois , les troupes ’’loyalistes’’ étaient plus en état de légitime défense , qu’en état d’attaque
      vous auriez du écrire ’’dans ce cas précis, il s’agissait de porter secours à un peuple menacé d’extermination par L’OTAN-NAZI , ORGANISATION OCCIDENTAL CRIMINEL au summum de sa folie meurtrière’’ 
      pour finir , en ce qui me concerne , je trouve que l’Algérie a eu une position honnête et juste , et qu’elle n’as pas de sang sur les mains ( sang libyens ) et qu’elle n’as pas soutenue l’occident dans sa nouvelle guerre néo-colonial
      j’aurais aimé que mon pays , le Maroc , ait eu la même position que l’Algérie , malheureusement ce ne fut pas le cas , car notre makhzen corrompus et corrupteurs était , est , et restera toujours ennemies de la justice et du droit , vassal des puissances occidental etc... 
      aucun terme serais suffisamment assez fort pour décrire la pourriture qui nous gouverne au Maroc , pourriture qui ne reconnait ni la souveraineté de dieu , ni la souveraineté du peuple
      1 ) être contre lkhadaffi , c’est acceptable cette homme était un désaxé et un dictateur
      2 ) soutenir cette guerre néo-colonial ou ne pas la reconnaître comme tel , c’est inacceptable , c’est criminelle

      • James James 29 août 2011 11:25

        « Ce qui me gêne dans cette opération, c’est qu’on prétend installer la démocratie et un État de droit avec des bombardiers. Je ne sais pas où cette idée a été puisée, mais ce que je vois c’est qu’à chaque fois qu’on a essayé de le faire, non seulement on a échoué mais le remède qu’on prétendait apporter était pire que le mal »
        Rony Brauman

        L’ingérence humanitaire d’où vous vient cette idée stupide ?
        Comme si l’Algérie n’avait pas assez de problèmes pour aller de surcroit s’immiscer dans une expédition coloniale, il suffit de constater l’instabilité croissante de sa scène intérieure pour s’en convaincre et on se demande encore une fois à qui profite les derniers attentats !
        Il n’y a pas la moindre preuve que le guide Libyen si excentrique soit-il aurait massacrer toute sa population, c’est de la désinformation à grande échelle dont nous subissons le matraquage continu !
        La démocratie est un processus endogène Monsieur ! en Libye il s’agissait d’un conflit civil mobilisant nombres d’acteurs aux motivations parfois contradictoires, les coalisés n’ont d’autres objectifs que de piller le pays, cette aventure n’en est qu’à ses prémices ,le triomphalisme de certains pourrait bien se transformer rapidement en cauchemar .


        • chapoutier 30 août 2011 00:28

          L’ingérence humanitaire d’où vous vient cette idée stupide ? Kouchner en 1980, le pote à BHL

          Les défenseurs de l’ingérence humanitaire la justifient principalement au nom d’une morale de l’urgence : « on ne laisse pas les gens mourir »
          comme en Somalie quoi


        • zakaria75 29 août 2011 12:13

          L’Algérie, comme plusieurs pays africains, d’Amériques latines, et d’Asie, a soutenu un cessez le feu et des négociations entre les deux parties ...et à chaque fois ça été refusé par le l’OTAN et sa marionnette de « CNT »...

          La vérité est que l’OTAN a décidé de mettre ces hommes à la tête de la Libye...
          La résolution 1973, à l’origine devait protéger les populations civils...mais depuis mars à ce jour les bombardement de l’OTAN ont ciblés toutes les villes tenues par l’armée Libyenne, ciblant les casernes,les blindés, les bateaux (ou qu’il se trouvaient), les postes de polices, les ports, les moyens de communications, le siège de la télévision libyenne etc...tuant ont même temps des civils ( dommages collatéraux dit-on en langage diplomatique) , et surtout les terrorisant..
          .Les rebelles par contre ont été armés, guidés, formés par des militaires de L’OTAN et on nous dit que c’est pour protéger des civils ? à cause de L’OTAN EL QUAIDA EST RENTREE EN LIBYE....

          • James James 29 août 2011 12:29

            « L’OTAN EL QUAIDA EST RENTREE EN LIBYE.... »

            C’est une constante, Al Qaida débarque dans les fourgons de « la démocratie ».
            Depuis l’invasion D’Afghanistan par les soviétiques en 1979, les états unis d’Amérique n’ont fait qu’apporter leur concours à la prolifération de groupes sectaires, de radicaux spécialisés dans le trafic de drogue, telle l’organisation du sinistre Gulbuddin Hekmatyar, au dépend de groupes aux visées nationalistes.


          • chapoutier 29 août 2011 13:57
            GHEDIA Aziz allez donc à Alger tenir les propos que vous nous tenez .
            vous serez très bien accueillis je vous l’assure.
            En Algérie il n’y a pas beaucoup d’illusion, ils se demandent s’ils ne sont pas les suivants.
            Ils savent très bien que les étatsuniens lorgnent sur le pétrole du Sahara.
            C’est pourquoi certains partis d’oppositions demandent à ce que le gouvernement algérien récupère les sommes déposées aux etats-unis.

            • rainatomic 29 août 2011 15:37

              Ne pas parler à la place du peuple algérien, il n y avait jamais eu de soutien (marche) pour soutenir les rebelles lybiens. Pour la liberté des peuples s’est une autre histoire. par contre ce qu’on constate c’est l’occident qui veut s’accaparer des richesses de ce petit pays. Pour moi, des pays censés défendre la démocratie, eux même soutiennent des islamistes pour atteindre leur objectif. histoire nous a enseigné beaucoup de choses (Irak, Vietnam, Afghanistan ..etc).

              à lire :
              http://www.lepost.fr/article/2011/08/27/2576931_infoguerilla-libye-les-vraies-raisons-de-la-guerre-en-lybie-voici-pourquoi-l-occident-veut-tuer-kadhafi-2.html

              et parfois les vérités blaissent.

              VIVE KADAFI.


              • Serpico Serpico 29 août 2011 17:39

                L’auteur : "C’est là, de mon point de vue, que le concept de « l’ingérence humanitaire », cher au docteur Bernard Kouchner, trouve toute sa signification et toute sa pertinence.« 

                ***********************

                Si vous étiez à la tête de l’Algérie, on serait dans la merde la plus totale.

                Ne pas avoir compris que le »droit d’ingérence« , en plus d’être une aberration puisque le droit international ne le connait pas, est surtout l’application de la loi du plus fort et du plus avide, c’est très grave.

                Le »droit d’ingérence« est un moyen pratique pour faire main basse sur les pays faibles sous couvert d’humanisme. c’est une escroquerie.

                L’Algérie, même si son régime est méprisable (c’est une bande de sagouins en uniforme), ont bien fait de ne pas s’en méler : l’UA elle-même ne reconnaît pas le CNT puisqu’il s’impose par la force et par l’OTAN surtout, puissance étrangère.

                On ne peut pas reprocher à l’Algérie d’être copine avec Kadafi puisque le principal boute-feu dans l’affaire, la France, était copine avec Kadafi.

                Je vois mal pourquoi l’Algérie subirait ces critiques à la noix. Les »articles« de ce genre, les déclarations débiles de certains activistes du MAK qui ne s’inquiètent que des »amazighs« libyens, constituent la manifestation d’un groupe favorable à la diabolisation de l’Algérie.

                Vous participez à semer dans l’opinion publique l’idée d’une action contre l’Algérie et c’est criminel.

                Quant au »Tbene", le foin dans le ventre, c’est le CNT qui l’a : il a vendu son pays à la France en échange de son aide à renverser Kadafi : 35% du pétrole à Sarko.

                Ça c’est du foin très inflammable.

                L’avenir nous éclairera sur toutes ces saloperies que vous menez peut-être stupidement sans comprendre leurs conséquences sur votre pays.


                • rakosky rakosky 29 août 2011 18:19

                  En prelier lieu ,je crois que c’est tout à l’honneur du gouvernement algérien d’avoir refusé de reconnaitre le Cnt et de ne pas s’être mis à plat ventre devant l’Otan comme beaucoup de gouvernements arabes ou africains
                  Quand on voit le nauvrage moral et politique de la gauche française,son silence indigne ,le vote de la guerre avec Sarkozy et pour finir,ses applaudissements serviles à l’entrée des « rebelles » à Tripoli,on se dit qu’il y a quelque honneur à être algérien aujourd’hui
                  En Allgérie ,comme partout ,seuls des traitres,des ennemis de leur peuple et de leur Patrie peuvent en appeler à l’ONU ,à l’Union européenne ou à l’OTAN ,contre la « tyrannie » de Bouteflika"
                  Il est probable qu’une campagne de diffamation et une tentative de déstabilisation est déjà engagée contre le gouvernement et le peuple algérien et que le pire est à craindre comme le montre les derniers attentats et les accusations du CNT
                  Soyons attentifs et vigilants ,comme l’est déjà le peuple algérien qui ne laissera remettre en cause ni son unité ,ni son indépendance


                  • yvesduc 29 août 2011 19:57

                    L’auteur devrait lire plus assidûment AgoraVox, où il publie, pour perdre un peu de sa naïveté en matière de géopolitique. Il n’y a pas d’intention humanitaire de la part du gouvernement Algérien, ni d’aucun autre. La première (et immense) naïveté de l’article se trouve là. Par ailleurs, pourquoi l’Algérie se mettrait-elle entre l’arbre et l’écorce, c’est-à-dire entre l’OTAN (actuellement son protecteur) et les partisans de Kadhafi ? Si le coeur de certains algériens penche certainement pour Kadhafi, qui représentait un pouvoir régional fort tenant tête à l’Occident, leur gouvernement peut en revanche difficilement fâcher l’OTAN.


                    • OMAR 29 août 2011 21:06

                      Omar 33

                      Bonjour Aziz :N’aurait-il pas fallu à notre pays d’intervenir.....

                      Durant 12 ans, periode qualifiée de décennie noire, l’Occident de frottait les mains du malheurs qui frappait l’Algérie...

                      Pire encore, il décréta officieusement en silence et hypocritement,un embargo total sur ce pays..
                      Et certains pays se permettaientt même le luxe de s’ingerer dans la poilitique algérienne mttant sur le même pied d’égalité la victime et le boureau..

                      Quant aux pays « frères » arabes, c’est fut par une courtoise indiférence qu’ils s’inquiétaient de l’Algérie dont les seules nouvelles interessantes pour eux, étatient les dégats et le nombre de victimes quotidient...

                      Malgré cela, le peuple algérien a été sensible aux évenements de Tunisie et D’égypte.

                      Et une majorité d’entre-eux espérait un départ de Kadafou...

                      Mais voila, pas de cette manière, pas par l’Occident, les sionistes et cetains chiens arabes

                      Et dés les premieres attaques des rebelles, ce furent des algériens installés à Benghazi qui en firent les frais.

                      Vous oubliez que l’Algérie participa à l’évacuation de ressortissants étrangers de Libye.

                      Un livre entier ne suffirait pas à présenter les raisons légitimes de la position de neutralité de l’Algérie, mais il y en a une qui prévaut sur toute :

                      Cette arrière-pensée de l’Occident et des roitelets arabes de l’entrainer dans une spirale de guerres regionales, tribales et ethniques...(cf le commentaire cynique de M6, représentant de M6...).

                      Pour divers et nombreuses raisons, je ne cautionne pas le gouvernement algérien, mais dans le drame libyen, j’ai apprécié sa clarvoyance et sa sagacité, ce qui, pour une rare fois, l’honore..... 


                      • Alliance Rebelle citoyen du sud 30 août 2011 00:56

                        @Omar 33 : concernant cette « decennie noir »

                        je n’oublierais jamais cette été 1994 , ce jour ou eurent lieu ces attentas de marrackech 

                        ce jour la , c’etait l’été , une journée ensoleillé , une belle journée d’aout , a agadir dont je suis natif et resident , il y’avait plein d’algeriens , surtout des familles avec femmes hommes & enfants . j’oublierais pas ce que j’ai vu devant moi : j’etais au café « jour & nuit » , en face de la plage a discuter avec des amis , et en face de moi un fourgon de flic arretais une voiture immatriculé en algerie , a l’interieur un jeune couple d’algeriens habillé a l’occidental avec leurs gamins furent arreté , les flics les embarquerent devant tous le monde , les gamins qui criaient é pleurait ... ce jour la je ne l’oublieais jamais de ma vie , surtout que j’avais fait connaissance avec pas mal d’algeriens ... des etres humains qui n’avaient rien de criminelle ou terroriste 

                        ce fut un été noir ou les forces de police & gendarmerie se lancerent dans une veritable chasse au sorcieres , des milliers d’algeriens , femmes hommes enfants familles , en vacances au maroc pour oublié la guerre & les attentats terroristes de cette periode faisaient une pause

                        arreté et parqué dans des pieces sale des commissariats , humilié , n’ayant commis pour seul crime que d’etre algeriens … mal traité , puis expulsé comme des animaux … la honte

                        driss basri , sur ordre du tyran H2 accusa l’algerie au sujet de ces attentats et ferma les frontieres mettant fin a cette arrivé de touristes qui reprsentait une veritable manne et tresor d’emploie , surtout pour les regions frontalieres du nord est , un acte politique criminelle de la part de notre regime , sans se soucier des consequence economique deja grave

                        imaginez la France apres les attentats du RER de saint michel arretant et expulsant tous les algeriens ? ou tous les arabes ? ou tous les musulmans ? … pourtant aucune protestations de la presse et des medias du makhzen corrompus et corrupteur …  surtout que les auteurs de ces attentats etait des jeunes immigrés en provenance de France , et non pas d’algerie  … ce fut un enieme crime contre les peuples maroco-algeriens , prit en tenaille dans cette diplomatie de la haine entre rabat et alger

                        ð  enfin bref , pour en revenir a cette decennie noir , n’oublions pas que le FIS , aussi repoussant que puisse etre son projet de société , avait gagné les elections , et chadli benjedid , avec le soutien pressant de paris , et de la junte au pouvoir militaire , mirent fin a cette « transition » , enpechant la realisation du choix du peuple … le pouvoir n’as plus confiance en le peuple , le pouvoir va changer le peuple … et bang : l’algerie sombra dans la guerre civil avec la benediction de la France , qui soutins elle et ces medias le pouvoir criminelle et terroriste d’alger 

                        des centaines de milliers de morts … une veritable tragedie humaine … l’algerie ne s’en est toujours pas remis a l’heure actuel 


                      • OMAR 30 août 2011 02:51

                        Omar 33

                        Kinini, tout ce qu’on peut vous souhaiter moi et CitoyenduSud c’est Aidek Moubarek...

                        Peut-étre un jour, vous retrouverez votre lucidité et surtout votre dignité....


                      • OMAR 30 août 2011 03:04

                        Omar 33

                        Citoyen du Sud : ce fut un enieme crime contre les peuples maroco-algeriens ,

                        Merci pour votre témoignage et votre aprréciation des faits, c’est ce que Kinini n’arrive pas à distinguer..à comprendre..et à admettre...

                        Mais quelque soient les divergences politiques ou de conjonctures que connaissent les deux peuples, il faut que vous sachiez que le peuple algérien a grand respect envers le peuple marocain et ne lui souhaite que progrés et bonheur.

                        Jamais il n’oubliera sa solidarité agissante pendant la guerre de libération ou le soutien de la jeunesse marocaine envers l’équipe algérienne de football lors de la qualif au mondial.

                        Saha Aidek et à tous...


                      • Aafrit Aafrit 29 août 2011 22:02

                        Ca va encore chauffer entre les Otan pour moi, ah les CNTiste et les Bouteflikistes..

                        La famille d’Elkaddafi est là  tandis que Elkadaffi, on n’en sait pas trop.. Néanmoins, lors de l’ouragan Irène, des témoins ont vu passer un truc bizarre en forme de tente dans le ciel New Yorkais..
                        Pour sûr Elkaddafi s’est volatilisé smiley


                        • OMAR 30 août 2011 03:14

                          Omar 33

                          La famille Kadafou en Algérie : Il a fallu que l’information soit diffusée par l’Etranger avant que la presse algérienne n’en parle...

                          Et bien sûr, la Présidence algérienne juge préférable d’en informer l’ONU, l’OTAN et le CNT, avant le peuple algérien...

                          Peut-on trouver un gouvernement à travers le monde qui « respecte » autant son peuple, comme le fait le gouvernement algérien ?


                        • Alliance Rebelle citoyen du sud 29 août 2011 22:31

                          A L’INTENTION DU MERCENAIRE DU MAKHZEN INCAPABLE DE DÉBATTRE ET DEFENDRE SON POINT DE VUE SANS M’INSULTER 

                          Que le vil royaliste, à genoux au saint-lieu
                          Au céleste monarque adresse sa prière !
                          Le fier Républicain ne peut admettre un dieu
                          Pour lui pas plus de maître au ciel que sur la terre.

                          (1785) Sylvain MARECHAL 


                          • boubi boubi 30 août 2011 01:45

                            La diplomatie Algerienne n’est pas dirigée par la clique sioniste contrairement à celle de la France qui n’agit que pour le compte de l’entité puante.


                            • rakosky rakosky 31 août 2011 00:02

                               un article tout à fait édifiant de Benjamin Stora dans le Figaro
                              Les propos que tient Stora pour qualifier le gouvernement algérien sonnent comme un aveu
                              « l y a aussi des raisons historiques. La matrice culturelle du régime algérien a peu changé depuis l’époque Boumediene. Le fer de lance de la diplomatie algérienne, c’est encore en grande partie l’anti-impérialisme des années 1970. Cela peut paraître difficile à croire, mais les dirigeants algériens donnent l’impression de ne pas tenir compte de la nouvelle donne géopolitique, qu’il s’agisse de la chute du mur de Berlin, de la fin de la guerre froide, de l’élection de Barack Obama… Ils analysent les relations internationales à l’aune de critères révolus, ils se veulent en quelque sorte fidèles à un monde disparu et du même coup font preuve de myopie. »
                              Ainsi ,pour lui le combat contre l’impérialisme ne serait plus à l’ordre du jour ,il faudrait s’adapter à ce « nouveau monde si merveilleux »,ce monde qui détruit les Nations les unes après les autres ,qui multplie les guerres de rapine et les agressions
                              Il y a 20 ans ,quand l’URSS s ’éffondrait ,on nous promettait l’avénement universel de la démocratie,le libéralisme devait apporter le progrès et le développement à tous les peuples du monde
                              Aujourd’hui ,il n’y a plus que des canailles pour nous faire croire à ces chimères,par la guerre ou par la Dette tous les peuples sont menacés d’asservissement
                              Les amis politiques de Benjamin Stora poursuivent jusqu’à ses ultimes conséquences leur trajectoire politique,ils applaudissent à la chute de Tripoli,appèlent à la guerre contre la Syrie,menacent l’Algérie ,lui demandent de plier devant l’Otan et le FMI
                              Ils ont fini par croire que ramper était le seul mode d’existence

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès