Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Djokhar Tsarnaev : coupable avant l’heure ?

Djokhar Tsarnaev : coupable avant l’heure ?

Impossible d'y échapper, la presse internationale ne cesse de parler du jeune tchetchène de 19 ans ces derniers jours. Elle semble oublier qu'il est seulement suspecté d'avoir déclenché le double attentat du marathon de Boston, le 15 avril 2013. Inculpé pour "usage et complot d'utilisation d'une arme de destruction massive contre des personnes et des biens aux Etats-Unis ayant provoqué la mort", et ce avant même d'avoir pu dire un seul mot - malgré des écrits dont on ne connaît pas le contenu - Djokhar Tsarnaev encourt la peine de mort sans bénéficier des droits "Miranda".

 Djokhar Tsarnaev l'un des deux suspects des attentats de Boston, a été inculpé depuis son lit d'hôpital pour avoir usé d'arme de destruction massive, si l'on en croit le monde. Le jeune homme de 19 ans qui avait été grièvement blessé à cause d'une tentative de suicide ratée, n'est toujours pas - à l'heure où ce billet est écrit - en mesure de déclarer quoi que ce soit oralement mais aurait commencé à répondre aux enquêteurs par écrit.

Ce qui est troublant dans les chefs d'inculpation, c'est l'utilisation du terme "arme de destruction massive", habituellement employé pour des armes un peu voire beaucoup plus destructrice qu'une cocotte-minute, comme une arme bactériologique ou nucléaire. Ainsi, et même si les cocottes-minute en question ont causé la mort de trois personnes dont un enfant de 8 ans et fait plus de 180 blessés, les chefs d'inculpation paraissent disproportionnés. Est-ce une volonté de l'administration Obama de faire de cet homme un exemple pour dissuader tout autre déséquilibré et rassurer le peuple américain avec le sentiment d'une justice rendue ?

Et si ce n'était pas lui ? Et si les autorités américaines et la presse internationale le jugeaient trop vite ? Rappelons qu'il n'est pas en mesure de parler et que même s'il en avait la capacité, il n'aurait pas droit, malgré qu'il soit citoyen américain, aux droits "Miranda" parce que suspecté d'acte de terrorisme. Les droits dits "Miranda" précisent au suspect qu'il a droit de garder le silence et que toute déclaration pourra être retenue contre lui. Généralement, on entend ces droits dans toutes les séries policières américaines avec la formule « Vous avez le droit de garder le silence. Tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous. Vous avez le droit de consulter un avocat et d'avoir un avocat présent durant votre interrogatoire. Si vous n'en avez pas les moyens, un avocat vous sera désigné d'office. »

Bien que la jurisprudence Miranda soit applicable aux Etats-Unis depuis 1966, elle n'est cependant pas applicable aux présumés terroristes depuis une jurisprudence de 2009 (affaire Abdulmutallab) . Dans les faits, l'auteur principal avait avoué à une infirmière son crime puis s'était rétracté lorsque le FBI lui a lu ses droits, croyant échappé à la justice. Une autre jurisprudence, de 1984 (New York v. Quarles) cette fois qui permet en cas de menace de sécurité publique, d'interroger un suspect dans les 48h qui suivent l'arrestation sans que ses droits Miranda ne lui soient lus.

Revenons aux faits et à Djokhar Tsarnaev. Il a été arrêté le vendredi 19 avril et nous sommes le 22 avril. Les 48h sont dépassées. Pour cela il existe une mesure spécifique : le déclarer "ennemi combattant". C'est celle qui est utilisée contre les présumés terroristes quand bien même rien ne le prouverait et qui transfère les suspects au centre de détention de Guantanamo dans le Sud-Est de Cuba. Cette prison militaire de haute sécurité recueille les détenus accusés de terrorisme et est reconnue particulièrement violente dans les conditions de détention et le traitement de ses habitants. Pourtant l'administration Obama a rejeté l'idée de faire de Djokhar Tsarnaev, un ennemi combattant.

Une première audience au tribunal fédéral aura lieu le 30 mai prochain à condition que Tsarnaev soit capable de parler, voire s'il survit jusque là...


Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • morice morice 23 avril 2013 09:52

    le problème est simple : possède-t-on des vues indubitables des deux frères ou de l’un deux quittant le site du marathon sans leurs sacs ....


      • morice morice 23 avril 2013 10:05

        difficile à dire, l faut un autre document... non montré...


      • morice morice 23 avril 2013 10:02

        à voir :

        http://www.nbcnews.com/video/nightly-news/51626013/#51626013


        April 22, 2013

        Crucial, unreleased video implicates Dzhokhar TsarnaevVideo from a restaurant surveillance camera shows Dzhokhar Tsarnaev walking toward the scene of the second bombing and slipping his backpack off, investigators say. In addition, the FBI says agents searched Dzhokhar Tsarnaev’s dorm room and found a large pyrotechnic as well as BBs, a white hat and a black jacket resembling what was worn in the bombing suspect photos released by the FBI. NBC’s Pete Williams reports.

        le sac est à terre à 1’30 du reportage.

        « unreleased » : on la verra quand ?



        • njama njama 23 avril 2013 15:10

          le sac est à terre à 1’30 du reportage.
          absolument pas convaincant Morice.

          Dzhokhar Tsarnaev porte son sac sur son épaule droite comme le montre la vidéo du FBI, il n’est donc pas visible. Le sac à terre est juste contre la barrière de sécurité. Et devant ce sac il y a 3 personnes accoudées contre cette barrière.
          Est-ce bien « son » sac ?
          Un peu léger comme soi-disant preuve !

          Un peu plus tard, les deux frères « stationnent » en un même endroit pendant un certain temps puisqu’il y a eu plusieurs prises de vues espacées, et ils ont toujours leur sac avec eux. Le sac de Dzhokhar n’a donc pas été abandonné à terre.

          série de 8 photos où l’on voit les deux frères à cet endroit distant de la ligne d’arrivée où ont eu lieu les explosions.

          Sur la photo n° 4 on voit Djokhar de profil, on aperçoit très bien la bretelle de son sac à dos sur son épaule droite

          Sur la photo n°5 (avec en 1° plan 3 runners, une femme à casquette blanche, un homme maillot fluo jaune, une femme T-shirt bleu) on voit Tamerlan légèrement de profil, il a son sac sur le dos !!!

          Runner, spectator get photos of marathon suspects
          Saturday, April 20, 2013
           
          le problème est simple : possède-t-on des vues indubitables des deux frères ou de l’un deux quittant le site du marathon sans leurs sacs ....
          le problème c’est qu’il semble bien que non :

          http://www.wcvb.com/image/view/-/19820380/highRes/3/-/maxh/460/maxw/620/-/ywu10c/-/Dzhokhar-Tsarnaev-running—from-bombing.jpg

          Cette photo n’a rien de convaincant non plus ! Faute de preuve n’est pas preuve. Sur toutes les vues disponibles Dzhokhar porte toujours son sac en bandoulière sur l’épaule droite.

          Toute cette histoire me laisse la désagréable l’impression que l’on cherche à fabriquer des coupables ...


        • ZenZoe ZenZoe 23 avril 2013 10:47

          Vous avez bien raison d’émettre des doutes sur la culpabilité du jeune Djokhar. En effet, à l’heure où j’écris ces lignes, il a déclaré par écrit au FBi : c’est pas moi, c’est mon frère.


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 24 avril 2013 02:38

            Un peu facile de tout faire reposer sur un mort...


            Même s’il n’est pas le cerveau de l’affaire (se planquer dans un bateau, franchement...), il est au moins complice et partie prenante : il a porté et posé une des bombes.

            N’oublions pas l’essentiel : il a avoué. Et ni le FBI ni la CIA n’a été seul assez longtemps pour le travailler à la flamme bien moyen-âgeuse avant.

          • robin 23 avril 2013 11:11

            Dans ce nouvel attentat, l’administration américaine attend les conspirationistes au tournant alors soyons d’une prudence de serpent et pourtant innocent comme des colombes dit la Bible.

            D’ici à ce que des pièges soient tendus ici ou là aux conspis il n’y a pas des km, attendons des faits solides avant de conclure quoi que ce soit.


            • leypanou 23 avril 2013 13:14

              Le peuple etats-unien devrait demander des comptes au moins aux responsables de la sécurité comment des milliers de personnes de sécurité (9000 apparemment) avec du matériel très sophistiqué n’ont pas été capables d’empêcher des attentats perpétrés prétendument par deux individus répérés par le FBI depuis très longtemps et qui ont pu tranquillement aller à la zone d’arrivée !!!

              Aucun média en France, à ma connaissance, n’a soulevé cette incongruité évidente. Et aussi demander combien les sociétés de sécurité privées ont touché pour assurer la sécurité avec l’efficacité que l’on sait ?


              • Citoyen85 23 avril 2013 14:54

                leypanou, vous vous imaginez peut-être qu’il y avait des portiques de sécurité partout le long du parcours du marathon ? Vous délirez grave ! Vous devriez être prudent comme vous le conseille robin. La première audience aura lieu devant le tribunal fédéral de Boston, le 30 mai. Attendez d’ici là...


                • leypanou 23 avril 2013 17:37

                  Qu’est ce que les portiques de sécurité ont à voir là-dedans ? Et les contrôles ciblés sont pour qui/quoi ? A quoi servaient les chiens renifleurs présents ? Et vous croyez que l’audience vous apprendra tout ? Vous vous croyez où là ?

                  Vous regardez trop les chaînes de télévision française.


                • Citoyen85 24 avril 2013 09:30

                  Il n’y avait aucune raison de fouiller tous les sacs à dos, ce n’était qu’un marathon comme il y en a tant. Il est impossible de controler tout le parcours d’un marathon et je ne pense pas que les chiens puissent sentir un explosif enfermé dans une cocote-minute étanche.


                  • Malaparti Malaparti 24 avril 2013 01:11

                    Bonsoir,

                    Ce bon Col. Roy Potter possède une page Youtube qui remonte sur quatre ans... http://www.youtube.com/user/roypotterqa/videos.

                    Vous pourrez constater par vous-même qu’il n’est pas toujours très frais... et si vous avez le bonheur de comprendre l’anglais vous vous apercevrez aussi que ce brave vétéran (dont les internautes US ne retrouvent aucun état de services sur le net) est un magnifique prototype de WASP (White Anglo-Saxon Protestant et ici plutôt White race, Anti-Semite, Puritan... as you like..) abhorrant Obama, militant pro NRA... (National Rifle Association) accusant Obama de faire le jeux des étrangers pour désarmer les bons américains, prédisant une guerre ou un attentat chaque mois, il lui arrive même parfois à parler pour ... Dieu.
                    Prenez le temps d’aller voir le calibre du « conspi », ça vaut son pesant d’or.
                    Repris en long, en large, et en travers (sans vérification) par des sites du style « meyssaniques » (dont les afficionados sont nombreux sur Avox)...

                    It stinks (ça pue... grave).


                  • Don Michael Corleone Don Michael Corleone 23 avril 2013 19:32

                    Le foutage de gueule par excellence mais la population étasunienne et pas qu’elle d’ailleurs semble assez dupe. Mais un tel foutage de gueule n’aura-t-il pour but de soulever la population ? A quoi sert d’avoir consacré autant de moyens humains, financiers et matériels à la sécurité intérieure pour voir que 2 gugusses peuvent déjouer ça et frapper lors d’un évènement hypersécurisé ? Je vois bien les républicains accuser les démocrates de ne pas être efficaces et d’attaquer Obama.
                    Ainsi le suspect serait coupable et bien sûr comme personne ne peut avoir accès à lui à part les autorités. Bien entendu on nous demandera d’avaler la version officielle et de soutenir le gouvernement étasunien après tout c’est connu nous sommes tous étasuniens. Moi je demande jusqu’où ira le foutage de gueule et jusqu’à quels enfers allons nous descendre avec ces monstres à visage humain qui s’autoproclament dirigeants légitimes du monde libre et démocratique. Cet attentat en réalité est négligeable, il y en a de bien plus graves dans d’autres pays et je dis ceci sans négliger ni mépriser la souffrance des victimes. Mais que les parents des victimes demandent des comptes et exigent que l’on arrête de se foutre d’eux.


                    • Ribroson 23 avril 2013 20:30

                      INCROYABLE ! Le sac noir/gris que le FBI a identifié comme étant le sac à bombe de Djokhar, était en fait dans la maison des Tsarnaev !

                      www.nydailynews.com/news/national/boston-marathon-bombers-lived-squalid-ramshackle-apartment-article-1.1323047#

                      Voir la 5 ème photo, exactement le même model, avec le même blouson !!!

                      C’était bel et bien un coup monté !


                      • Ribroson 23 avril 2013 20:31

                        Sauver vite cet article avant qu’elle ne soit censuré !


                      • Malaparti Malaparti 24 avril 2013 01:26

                        Allo les enclumes, allo...
                        Vous êtes vraiment très forts si vous arrivez à distinguer un sac à dos dans ce fatras de ... sacs et de valises...
                        Cela étant posé, j’ai acheté en soldes trois sacs identiques d’une marque française très connue (et bien d’autres encore) pour standardiser les sorties familiales :).
                        Deux frères auraient pu aussi acheter deux sacs identiques...

                        Bonne nuit et doux rêves les petits.


                      • loxias loxias 23 avril 2013 21:33

                        Et encore une fois ce sont les fins limiers d’Agoravox qui ont décelé le complot et permis de faire éclore la vérité ! ))


                        • ecolittoral ecolittoral 24 avril 2013 09:46

                          Moi aussi je veux jouer ! Avant de consulter les articles qui en valent la peine.

                          Si le sac est noir, c’est qu’il n’est pas rouge. Donc, le frère survivant se cache mais comme il ne peut pas parler, il utilise sa cachette pour faire passer un message :
                          « Je vous mène en bateau ».
                          Conclusions : 
                          Boston est une ville des USA.
                          La zone 51 renferme bien un vaisseau extra terrestre.
                          Les 180 et quelques victimes sont des figurants recrutés pour cette mise en scène.
                          Bonne journée !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jason Indigo


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès