• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Donald à Disneyland

Donald à Disneyland

Donald à Disneyland

 

Donald John Trump, né le 14 juin 1946 à New York, petit fils d’immigré allemand, est un homme d’affaire américain grâce à son papa.

En 1968 Trump père gérait un groupe immobilier d’appartements et y fait entrer son fils Donald. Ce dernier commence à se démarquer en 1971 par des constructions aux architectures clinquantes. Sous son contrôle l’entreprise de papa Elizabeth Trump & Son devient The Trump Organization.

La compagnie englobe plusieurs domaines :

  • développement immobilier
  • hôtellerie, tourisme
  • tours résidentiels et terrains de golfs 

Elle possède aussi la Trump Entertainment Resorts qui dirige notamment le Trump Taj Mahal, le Trump Plaza en 1991 et certains casinos d'Atlantic City. Elle gère aussi des programmes de la chaîne NBC tels que les concours Miss USA, Miss Teen USA et Miss Univers.

 

En 1996 Donald Trump devient co-propriétaire du concours de beauté Miss Univers, sur NBC. Sur cette même chaine de 2004 à 2015, il animait l'émission de téléreéalité The apprentice 1.

Ses investissements s’étendent aux États-Unis, en Europe, en Asie et ailleurs dans le monde, dans le domaine de l'immobilier, de la construction mais aussi du divertissement, de l'édition littéraires, des médias, des services financiers, du développement de jeux télévisée et de jeux vidéo, de la nourriture et boisson, du tourisme, de vignobles et des compagnies aériennes. La Trump Organization s’est largement diversifiée.

 

Après le meilleur, les américains risquent de voter pour le pire. Tout comme Hitler en début de carrière, M.Trump a réussi à se rendre populaire auprès des masses en utilisant le moyen de communication actuel le plus répandu dans les foyers. La télévision.

Ce petit-fils d’immigré y affiche sa réussite en tant que rêve américain tout en souhaitant construire des murs pour lutter contre l’immigration. Ses causeries qui semblent aller plus vite que sa pensée, font parties d’un système bien rôdé pour enrôler les masses. Des phrases courtes, dénuées de fioritures qui prônent l’éradication directe d’un problème. Ses ‘discours’ chocs tranchent avec le monde politique habituel. Ses prises de positions extrémistes lui assurent une diffusion plus importante dans les médias et trouvent écho dans des foyers américains qui saluent le courage de cet homme.

Hitler aussi a su rassembler son public, tapant sur l’étranger (parce que c’est forcément la faute de l’autre) pour justifier les peurs, prêchant des méthodes radicales pour pouvoir sortir le pays d’une impasse. M. Trump utilise les mêmes procédés puisqu’en novembre 2015, il se déclare entre autre, favorable à l'utilisation de la torture, notamment du waterboarding 2, propos réitérés après les attentas du 22 mars 2016 à Bruxelles.

Bien entendu M Trump souhaite mettre en place la suppression des impôts pour les sociétés, puisque le peuple gronde, il favorise les entreprises.

Les idéaux de M. Trump sentent un parfum de dictature bien connue en Europe. Il est affolant de penser que les américains ne sont que des immigrés européens venus chercher un eldorado sur un territoire conquis. L’histoire doit-elle sans cesse être répétée pour être comprise ?

 

Adame MANODE

 

 

1 The Apprentice est une émission de télé-réalité apparue aux États-Unis sur le réseau NBC. Au centre de l'émission se trouve une célébrité du monde des affaires . Celle-ci fait passer un entretien d'embauche constitué d'épreuves concrètes à plusieurs postulants, les élimine un par un pour enfin proposer au dernier en course un poste très bien rémunéré au sein de son entreprise.

 

2 Les techniques de torture par l'eau sont des techniques de torture qui sont en général centrées sur l'idée de faire suffoquer la victime. Il s'agit de la « cure par l'eau », de la « baignoire » et du « simulacre de noyade » (waterboarding en anglais).


Moyenne des avis sur cet article :  2.42/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Bob dit l'âne Bob dit l’âne 20 janvier 16:49

    La dame Manode en tant qu’écrivain manque de figure de style, mais sait poser son étron dans le tempo avec professionnalisme...


    • Shawford Orange Skink 42 20 janvier 16:50

      @Bob dit l’âne

      Une minute de retard, voilà à quoi se joue un prix NOS BELLES, nowadays !


    • Harry Stotte Harry Stotte 20 janvier 19:05

      @Bob dit l’âne



      « La dame Manode en tant qu’écrivain,,, »

      RECTIFICATION :


      « ...en tant qu’écri vaine... »



    • Bob dit l'âne Bob dit l’âne 21 janvier 10:49

      @Harry Stotte

      Elle se nomme elle même « écrivain » je ne veux pas contrarier la dame Manode !


    • Elric de Melniboné Griffon Jaune 21 janvier 10:52

      @Bob dit l’âne

      ALF welcome on boards forever

      Pour le reste viva la fonzi attitude Gasty

      Tschuss


    • Harry Stotte Harry Stotte 21 janvier 13:58

      @Bob dit l’âne


      Je n’’aime pas du tout les féminisations de termes dictées par le politiquement correct, mais dans le cas particulier, je trouve que le féminin restitue infiniment mieux la vanité. 


      Cela dit, c’est totalement subjectif.

    • Rincevent Rincevent 20 janvier 16:54

      La reductio at hitlerum https://fr.wikipedia.org/wiki/Reductio_ad_Hitlerum est un moyen facile pour s’éviter d’aller voir plus loin, plus profond. L’élection d’un personnage comme Trump c’est le rejet des administrations démocrates précédentes qui, à l’aise dans la « mondialisation heureuse », ont laissé le petit peuple sur le bord de la route. Après, Trump ne me rassure pas, moi non plus, mais au moins il aura cassé cette spirale qui nous emmenait vers une guerre avec la Russie, guerre couvée par un Prix Nobel de la Paix… Attendons quelques mois pour voir comment il va se débrouiller avec les réalités qui vont lui tomber dessus rapidement. Poutine, les Chinois, le Moyen-Orient, le déficit américain, etc. Tout ça n’est pas du reality show, c’est du reality tout court et il le sait.


      • doctorix doctorix 20 janvier 17:31

        Pour que Trump devienne un grand président, deux conditions :

        1) qu’on lui tire dessus.
        2) qu’on le rate.

        • tinga 20 janvier 19:51

          Trump est le vrai visage de l’Amérique, bien fait pour eux, combien de dictateurs placés par eux, de démocrates assassinés lâchement, ils méritent ce trump ces pauvres américains, se regarder en face peut parfois être salutaire.


          • Le421 Le421 20 janvier 20:36

            @tinga
            Bon, ce qu’il faut quand même constater, sinon, on tombe dans la caricature...

            L’abstention pète des records, ce qui va aussi arriver chez nous, à moins que...

            Il y a, malgré l’éviction de Bernie Sanders par la clique Clinton - équivalent du PS ici - plus d’électeurs qui ont voté pour Hillary que pour Donald.
            Ensuite, quand on regarde les orientations nationalistes et climato-sceptiques du personnage, qui se confirment en permanence, il y a fort à parier qu’à un moment, l’irresponsabilité doit se payer.
            Et généralement, quand on se retrouve dos au mur, c’est le prix fort !!

            Est-ce que les français vont choisir une voie progressiste et d’avenir, reprenant ainsi la place qui est la sienne, c’est à dire précurseur des nouvelles philosophies universalistes, ou la voie de l’enfermement, du repliement sur soi, comme seul un peuple dépressif et égoïste saurait le faire...
            Dire qu’il me reste un espoir, une croyance envers mes concitoyens, une idée comme quoi la bêtise n’est pas encore devenue reine.
            Je rêve, certainement, mais est-ce la réalité future ??


          • Ouam Ouam 21 janvier 23:36

            @tinga :

            ben la c’etait entre la peste (trump) et le choléra (hilary)

            et vu que la foldingue voulait fare péter la planète (alliance avec les néocons dont on se souviens de leur oeuvre, cad bush fils) et partir à vouloir gerroyer avec poutine (qui n’a pas qu’un pétar mouillé au fond de sa grange je dit ca comme ca...)

            bref c’etait très très très chaud... 

            il ont juste choisi le gros con contre la foldingue, alors moi je ne leur dit pas (au peuple Américain) bien fait pour eux...mais merci de retarder un petit peu la fin de la planete....

            Parce que coin-coin et l’écologie...bah v’la quoi smiley

            Sauf que avec un hiver nucléaire (hilary).... bah l’écologie...

            C’est clair que ...on avait même plus besoin de s’en occuper...

            vu qu’il n’y aura plus rien de vivant pour 200.000 ans avec les différents stocks chez les popov et chez les ricains (et les notres accessoirement pour décorer)

            Certains la bas ont juste choisi la moins pire des solutions, et pour cela merci à euxs. 

            (et ouffff....au passage) smiley


          • rogal 20 janvier 20:11

            Le titre annonce Disneyland, mais le texte n’en parle pas. Il y a donc de l’implicite. À nous à le découvrir par la seule vertu de notre sagacité. Adame MANODE voit-elle Hitler comme un personnage de Disneyland ? C’est vrai que l’Adolf avait su enrôler la jeunesse... Poutine se cache forcément dans cet article. Saurez-vous trouver où ?


              • Ouam Ouam 22 janvier 15:40

                @rogal

                +1, et merci au passage pour le lien.


              • baldis30 20 janvier 21:46

                « Après le meilleur, les américains risquent de voter pour le pire. »

                On peut avoir des sentiments mais pour ma part c’est bonnet blanc et blanc bonnet, l’un plus policé que l’autre, l’un plus proche de la CIA parce que celle-ci s’occupe d’affaires extérieures, l’autre du FBI parce que traditionnellement les républicains sont plus tournés vers les problèmes internes ....

                De Charybde en Scylla ?

                Devant la nullité de la campagne américaine il fallait soit un courage héroïque soit une inconscience totale pour participer au vote ( sauf vote blanc),


                • Pseudonyme Pseudonyme 20 janvier 22:02

                  D.Trump vient d ’être investituré.....

                  pauvre MANODE !!!

                  Tu vas tellement en chier...j’steudispas !

                  Avant tu chialais avant d’avoir mal .... Maintenant tu vas avoir mal avant de comprendre que tu pleures...

                  J’ajoute D.Trump n’est pas blanc ...il est orange *


                  • Etbendidon 20 janvier 22:28

                    Vous avez vu benhamias à la primaire de goche les belles oreilles de mickey qu’il a
                     smiley


                    • Elric de Melniboné Griffon Jaune 20 janvier 22:31

                      @Etbendidon

                      Vrai, la queue de Mickey t’as transformé direct comme un pain de glace qui dure deupis 10 000ans


                    • Abou Antoun Abou Antoun 20 janvier 23:51

                      Après le meilleur, les américains risquent de voter pour le pire.
                      En conjugaison française les temps existent. A ma connaissance les américains viennent de voter il n’y a pas de suffrage en vue pour le moment de façon immédiate. Donc si nous essayons de remettre debout cette phrase bancale elle donne :
                      « Après le meilleur, les américains risquent d’avoir voté pour le pire ». Reste à déterminer ce que c’est que le ’meilleur’ comparaison pour comparaison il doit s’agir d’un vote ou du résultat d’un vote. Essayant à nouveau de redonner du sens il vient :
                      « Après un vote pour le meilleur, les américains risquent d’avoir voté pour le pire ». Mais là cela sous-entend qu’Obama est (était) le meilleur. C’est une opinion, exprimez la franchement.
                      Il y a d’autres perles :
                      les américains ne sont que des immigrés européens venus chercher un eldorado sur un territoire conquis.
                      Donc si nous comprenons bien, le continent américain était déjà tout conquis avant que les colons n’arrivent, ce qui, bien entendu les a dispensés de massacrer les souchiens amérindiens puisqu’ils les attendaient avec des fleurs. Voilà encore un point de vue intéressant.
                      Pour la partie factuelle de votre exposé un simple lien Donald Trump nous en apprenait plus et même beaucoup plus que votre exposé.
                      Enfin des liens on en trouve puisque vous supposez que vos lecteurs ne savent pas ce que c’est qu’une émission de télé ni ce qu’est la télé-réalité...
                      En somme tout pouvait être résumé en une ligne :
                      « Trump il est méchant il est comme Hitler. »
                       Tout était dit... Alors s’il vous plaît la prochaine fois, condensez. Merci.


                      • rocla+ rocla+ 21 janvier 09:15

                        Ce que veulent certains Français et en l’ occurence Françaises  , c ’est un Président

                        mou , un genre de  gugusse  toute sa vie nourrie  aux râteliers de l’ Etat , 
                        un semblant de gelatine tremblante dont le titre de gloire aura été  le mariage 
                        de la carpe et du lapin . 






                        • Elric de Melniboné Griffon Jaune 21 janvier 09:19

                          @rocla+

                          J’ai pas lu ton baratin.

                          Une seule question, une seule réponse et fissa :

                          Rose pleure t’elle en ce moment même dans un hôtel à Sienne (un verre de Gautret Schweppes à la main) ?


                        • rocla+ rocla+ 21 janvier 09:30

                          ou l’ eau de  Jouvence  de la baie des élixirs  ,  un truc du genre .... 


                          • Jade4230 21 janvier 09:32

                            @rocla+

                            La canne à eau de mio, j’te dis !!!

                            Vivement Cana Beach together, qu’ Alinéa nous cire les babouches après nous avoir servi un Cuba libre smiley


                          • rocla+ rocla+ 21 janvier 09:32

                            ou bien demande à Audrey Hep Burnes   ....


                            • Ouam Ouam 21 janvier 23:12

                              @L’auteur

                              « Hitler aussi a su rassembler son public, tapant sur l’étranger (parce que c’est forcément la faute de l’autre) pour justifier les peurs, prêchant des méthodes radicales pour pouvoir sortir le pays d’une impasse. M. Trump utilise les mêmes procédés puisqu’en novembre 2015, il se déclare entre autre, favorable à l’utilisation de la torture, notamment du waterboarding 2, propos réitérés après les attentas du 22 mars 2016 à Bruxelles. »

                              http://www.europe1.fr/international/etats-unis-trump-change-davis-sur-la-torture-quil-disait-vouloir-retablir-2908319

                              Je pense que la laisse qui maintient l’auteur dans sa cuisine ne lui permets pas d’écouter ce qu’il se passe dans notre monde...enfin de s’informer un tant soi peu correctement...

                              avant de « pondre » ses articles.

                              Ou alors c’est peut-etre de la mauvaise foi ? ou un coté très partisant peut-être ?...

                              Mheunon... comment pourrai-je pense cela ? smiley


                              • zygzornifle zygzornifle 22 janvier 09:25

                                Il est en famille avec la bande a Picsous ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès