Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Drame arménien : un pas en avant...

Drame arménien : un pas en avant...

Une conférence de deux jours sur le génocide arménien a pu enfin se tenir à Istambul le week-end dernier après avoir été interdite déjà à deux occasions dont la dernière, jeudi dernier, le jour précédent la conférence, sous le prétexte de vérifier les titres académiques des participants. C’est la première fois que des historiens ont pu discuter entre eux de ce qui s’est passé en 1915, à l’époque de l’empire ottoman.

Rappelons que les autorités officielles nient qu’il y ait eu un génocide du peuple arménien, et parlent seulement de massacres respectifs effectués par les deux camps et de 300 000 morts. Les Arméniens affirment qu’il y a bien eu un génocide qui s’est traduit par 1.5 millions de morts et par l’exode du peuple arménien dans le monde entier.

Le conférence a donné lieu à des manifestations des opposants nationalistes. Par contre elle a été saluée par la presse turque.

Un pas en avant pour approfondir et reconnaître l’histoire des uns et des autres. Et sans aucun doute un résultat de l’influence de l’Europe et de ses valeurs sur la Turquie.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • albert (---.---.42.15) 28 septembre 2005 18:07

    Je suis persuadé qu’avec le temps les deux nations, la Turquie et l’Arménie vont réussir à s’accepter et vivre en paix dans cette région.

    L’acceptation de l’Histoire, sur la base des recherches des historiens est déjà en marche, le gouvernement turc allant dans le sens de l’ouverture, de la discussion.

    Il faut maintenant donner du temps au temps.Il serait cependant bénéfique que l’on arrête de donner une fausse image de la Turquie : celle d’une population « islamiste », qui veut prendre d’assaut l’Europe.Il n’y a qu’à lire les discours racistes d’ hommes politiques « au top » dans les sondages.C’est écoeurant.

    Lorsque nos « politiques » auront un peu plus de maturité, et moins de haine en eux, ils pourront se permettre de donner des leçons. Pour l’heure,un peu de modestie ne serait pas de trop.

    Et s’agissant de génocides, il faudrait une liste exhaustive : « les Indiens d’Amérique », « les Aborigènes d’Australie », « le Rwanda »...


    • Pierre (---.---.209.144) 29 septembre 2005 22:41

      je voudrais simplement dire à Albert qu’il est un peu trop facile de faire un procès d’intention à ceux qui ne sont pas d’accord avec lui quant à l’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne et de dire qu’ils ont des discours racistes, c’est une façon bien commode de les dicréditer.

      Il n’y a ni manque de maturité, de modestie, ni haine bien au contraire à dénoncer cette adhésion qu’une grande majorité des européens ne veut pas.

      Les mariages forcés ne donnent jamais rien de bon.

      D’accord avec la liste exhaustive des génocides monsieur Albert mais il s’agit ici de l’adhésion de la Turquie.


      • albert (---.---.151.86) 1er octobre 2005 18:09

        Monsieur Pierre,

        Je reponds à votre commentaire sur mon analyse concernant la Turquie :

        1/ Je ne fais pas de procès d’intention, c’est un fait : qui peut nier que de nombreux hommes politiques parlent de ce sujet avec des propos racistes ? Vous avez déjà écouté M. De Villiers sur le sujet ? Et les récents propos de Valéry Giscard d’Estaing, ça vous dit quelque chose ?

        2/ Vous dites que c’est une façon bien commode de les discréditer. Mais je n’ai pas besoin de les discréditer, ils se discréditent suffisamment eux-mêmes, en tenant de tels discours.

        3/ Vous utilisez l’image de « mariage forcé ». Mais la politique d’un pays ne se fait pas au gré des « oui et des non » d’une population versatile. Regardez les sondages, ça monte, ça descend...Faut-il que l’avenir de la diplomatie et des politiques d’un pays se fassent sur les sondages et la température du peuple ?

        4/ Vous dites que vous ne voyez ni haine, ni propos racistes...Que voulez-vous que je vous dise ? Manifestement vous avez besoin d’une bonne paire de lunettes !


        • (---.---.20.123) 4 octobre 2005 17:21

          Pour ma part et pour la plupart des gens en Europe, la question se pose dans la limite geographique et culturel de l’Europe....Donc, non, la Turquie ne fait pas partie de l’Europe et encore moins culturellement... Je trouve scandaleux, que pour des démocraties modernes, on continue à décider à la place des peuples !!! Ne soyons pas étonné que les extrèmes se réveillent malheureusement

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès