• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Du Brésil au Venezuela, les mouvements paysans disent « basta ! » à la (...)

Du Brésil au Venezuela, les mouvements paysans disent « basta ! » à la droite putschiste

DFobJolWAAAQ3nI

C’est au cri de « que les corrompus nous rendent nos terres ! » que des centaines de militant(e)s du Mouvement des Sans Terre ont occupé ce 25 juillet du nord au sud du Brésil de grandes propriétés appartenant à des ministres, des sénateurs, et directement ou à travers des prête-noms, au président de facto Michel Temer. A Rio de Janeiro les travailleurs sans terre ont occupé l’immense hacienda improductive de Ricardo Texeira, ex-président de la puissante fédération brésilienne de football, impliqué comme Temer dans de nombreuses affaires de corruption. L’hacienda Santa Rosa, nous explique Joaquin Pineiro, des Sans Terre, sert de plate-forme au blanchissement de capitaux, et « toutes ces terres de corrompus doivent être rendues à la reforme agraire ». La justice brésilienne a ordonné l’expulsion immédiate, ce 25 juillet, des occupants qui ont décidé de maintenir leur campement.

Temer – un ultra-libéral qui s’accroche au pouvoir depuis le coup d’État mené par la droite parlementaire contre la présidente élue Dilma Roussef – est en train de vendre aux multinationales les terres de l’Amazonie appartenant aux communautés indigènes et aux quilombolas (communautés afro-descendantes). Dans le reste du Brésil, il met aux enchères les terres destinées à la réforme agraire (manière d’acheter le vote des secteurs de l’agrobusiness au sein du congrès et de freiner sa possible destitution pour corruption). Allié privilégié des multinationales, le président de facto multiplie la répression contre les militants sociaux. Les travailleurs sans terre dénoncent l’impunité qui entoure les assassinats et autres exactions, réclament la démission du putschiste, la tenue immédiate d’élections libres et la reprise de la réforme agraire.

Au Venezuela, les amis de Temer rêvent, impatients, de mener la même politique sauvage de privatisation de l’économie, de restitution des terres aux grands propriétaires et de répression des mouvements sociaux. Leur violence raciste et de classe (que les médias internationaux déguisent en « révolte populaire » comme ils l’ont fait pour les mobilisations de la droite contre Dilma Roussef) n’est que la répétition générale de ce qu’ils feraient une fois au pouvoir. Depuis le coup d’État contre le président Chavez en 2002 jusqu’à aujourd’hui, en passant par les 43 morts des « guarimbas » de 2014, cette droite est responsable de la violence et de la majorité des morts. Des mouvements paysans ont répondu en occupant des terres improductives appartenant à ces partisans du coup d’État.

DDM_wq-XcAEa5xKDFlgrD6XgAAJp7f

La grande différence avec le Brésil est qu’ici, le gouvernement bolivarien, malgré ses inerties conservatrices, résiste aux violences de la droite et continue à donner des réponses positives aux revendications des paysan(ne)s : ce lundi ; après des années de luttes amères, d’expulsions à l’aube, l’Institut National des Terres leur a enfin remis 5.000 hectares du grand domaine Las Mercedes (État de Barinas) et leur a octroyé le titre de propriété. Comme l’explique le journaliste Marco Teruggi : « Il faut poursuivre le mouvement avec d’autres récupérations stratégiques comme les grandes propriétés de Cajarito El Diamante, La Primavera, El Otoño, celles du Sud du Lac de Maracaibo, une longue liste de terres encore aux mains de ceux qui, historiquement, ont vécu de la pauvreté des paysans et financent aujourd’hui les violences de l’extrême droite putschiste. Manière de donner un double signal : en direction des grands propriétaires pour les décourager de continuer à financer la déstabilisation, et en direction des mouvements sociaux, pour montrer qu’on peut renforcer une dynamique positive depuis l’État en faveur de ceux qui veulent semer la terre. » (1)

IMG_151875EF7C6C-FFCF-4D13-B6FF-246D92DBD641 (1)

Thierry Deronne, Venezuela, 26 juillet 2017

Note

  1. Lire, de Marco Teruggi : Campesinos rescatan 5 mil hectáreas de un terrateniente financista de la violencia, http://www.hastaelnocau.wordpress.com/2017/07/25/campesinos-rescatan-5-mil-hectareas-de-un-terrateniente-financista-de-la-violencia

URL de cet article : http://wp.me/p2ahp2-2WV


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Lugsama Lugsama 28 juillet 12:33

    Bah dit donc y a du monde sur vos photos smiley Les intersyndicales venezuelienne séhontée heureuses d’apprendre qu’elles sont de droite smiley

    La constituante est si populaire au Vénézuela que le gouvernement viens de menacer 8 millions de pauvres et fonctionnaires de leur retirer emplois, logements et alocations s’il ne votaient pas à cette mascarade, quelle légitimité..

    Drôle pour un gouvernement qui se dit socialiste et qui viens tout juste d’interdire le droit de grève en menaçant les manifestants de 5 à 10 ans de prison, non ?

    Bizarre de voir toutes cette gauche populiste soit disante proche du peuple défendre une dictature militaire qui affame, menace et assassine les plus pauvre tout en interdisant aux étudiants et syndicats publique de manifester ? Il n’y aurait pas comme un raté dans votre logiciel ?


    • sirocco sirocco 28 juillet 13:34

      @Lugsama

      Votre job de troll pro-atlantiste doit être bien payé pour que vous restiez 18 heures par jour à l’affût du moindre article évoquant le (vrai) socialisme, à balancer des affirmations mensongères et délirantes jamais étayées.


    • antiireac 28 juillet 14:07

      @sirocco
      Et tes affirmations plus stupides les unes que les autres valent leurs pesant d’or chez les cocos où autres gauchistes.


    • Lugsama Lugsama 28 juillet 15:52

      @sirocco

      « troll pro-atlantiste » « affirmations mensongères et délirantes jamais étayées »

      Et sinon les arguments et les faits ? Tout ce que j’ai écrit est pourtant bien documentés et les menaces sur les manifestants sont des positions officiels.

      Devant la réalité des faits vous semblez bien désarmées, si le vrai socialisme c’est le pouvoir militaire, la dictature, les menaces et la répression, faudrait nous expliquer l’intérêts, ça éxistait déjà avant sans cette étiquette..


    • sls0 sls0 28 juillet 19:48

      @Lugsama
      Des preuves de ce que vous avancez ?

      Quand je parle des preuves, c’est des lettres de menaces, pas des articles de propagande bien sûr.

    • Lugsama Lugsama 28 juillet 22:55

      @sls0

      Vous êtes fâchés avec Google ? C’est pourtant facile de trouver des témoignages de leader syndicaux et même des enregistrement vidéo sur Internet..

      Non le gouvernement n’à pas envoyé des lettres de menace, Maduro à déclarer « si tenemos 15.000 trabajadores, deben votar los 15.000 trabajadores. Empresa por empresa, ministerio por ministerio » suite a quoi de nombreux témoignages ont fleuri concernant les menaces de licenciement, sur les lieux de travail ou par des visites dans les appartements, la procureur Ortega a ouvert un bureau pour recevoir les plaintes..

      La bonne nouvelle c’est que selon les syndicats cela n’à pas fonctionné, pour la grève en tout cas, les syndicats publiques observant une augmentation du personnel publique gréviste de 77 à 80% !

      http://efectococuyo.com/politica/provea-denuncia-amenazas-y-acoso-a-trabajadores-para-que-voten-por-la-constituyente

      Voir la vidéo. .


    • sirocco sirocco 29 juillet 00:43

      @Lugsama

      « ...un gouvernement qui se dit socialiste et qui viens tout juste d’interdire le droit de grève... »

       
      Ce n’est pas le droit de grève qui a été interdit à Caracas mais les manifestations prévues ce week-end.
       
       
      Il est tout à fait normal pour un gouvernement quel qu’il soit d’interdire des manifestations qui s’annoncent (comme les précédentes) violentes et destructrices parce que menées par des agitateurs de droite qui veulent empêcher coûte que coûte le vote prévu dimanche.

       
      C’est même le devoir de tout gouvernement d’interdire ce genre de manifestation pour des questions évidentes de sécurité et de respect de l’ordre, à plus forte raison un jour de scrutin. Au cas où vous ne le sauriez pas, il n’est pas rare que le ministère de l’Intérieur interdise en France des manifestations s’annonçant pourtant beaucoup plus pacifiques que celles de Caracas.

       
      Empêcher un vote : quel beau symbole de démocratie que nous présente là la droite vénézuélienne instrumentalisée par la CIA !


    • Lugsama Lugsama 29 juillet 10:12

      @sirocco

      La « droite » vous voulez dire le peuple, l’opposition ce n’est pas la droite, les syndicats publiques et les fonctionnaires ce n’est pas la droite, les étudiants ce n’est pas la droite. L’opposition regroupe tous les partis, il n’y a que le la propagande des fachistes au pouvoir et les neuneus assez niais pour les croire qui parlent de droite et de CIA.

      Les chavistes semblent plutôt confiant envers les USA, les américains prennent des sanctions envers 17 membres du gouvernement et en une journée plusieurs centaines de millions de dollars sont saisie sur leurs comptes US. La corruption et les narco trafiques payent pas mal pendant qu’ils assassinent les pauvres..

      En France on ne met pas 5 à 10 ans en prison des manifestants, on ne tue pas les manifestants, on n’envoie pas des blindé. La violence est avant tout du côté du pouvoir militaire et vu ce qu’il se passe depuis deux jours on se demande bien ce qu’ils va vous falloir trouver pour défendre cette dictature..

      Après vous pouvez défendre une dictature fachiste mais assumé votre amour pour la Loi martial, la torture et la dictature. Ne parlez pas de peuple et de socialisme..


    • sls0 sls0 29 juillet 15:45

      @Lugsama
      Je ne suis pas faché avec google la preuve :

      Sur votre lien je clique sur quienes somos.
      Je relève les noms.
      Ensuite je tape les noms sur google et j’y ajoute open society.
      En moins de 30 secondes j’ai les sommes reçues de Soros.

      Je pourrai y rajouter la NED mais un seul exemple me suffit.
      Le fisc US est très pointu, les bilans des ONG est donc bien détaillé.
      On y trouve les sommes données et à qui.
      J’avoue c’est chiant et long mais c’est éclairant.
      Le Venezuela est arrosé du moins l’opposition qui vous est chère.
      C’est la partie émergée de l’iceberg, le département d’état et la CIA sont plus discret.


    • Lugsama Lugsama 29 juillet 22:42

      @sls0

      Déjà j’ai posté le lien pour le video, la video n’est pas de Soros mais d’une entreprise publique ou l’on entend plus que clairement que les employés qui n’iront pas voté le 30 seront virer le 31.


      Ensuite que Soros fasse des dons à un média qu’est-ce que ça change ?
      Il fait des dons à des quantités d’association diverse et personnellement étant peu adepte des théories complotistes à la fleur d’anis je n’ai rien contre un milliardaire qui s’amuse a financer tout ce qu’il lui semble démocratique, anti-raciste, libéral ou j’en passe.. 
      Il ne semble géner que les adorateurs de régimes autoritaires ou dictatorial sur Internet..

      Et de toute façon open society n’apparait nul part dans quien somos...

      The website receives funding through public donations and has had the founders go to the streets in Venezuela asking for support. Some funds have also been acquired through crowdfunding. Funding received goes to new-hire reporters and toward « post-breaking-news analysis, investigative reports and comprehensive content about crucial information ».

    • sls0 sls0 30 juillet 13:59

      @Lugsama
      Si l’association de Soros avec avec des médias ou associations au Venezuela ne vous dérange pas grands biens vous fassent.

      Il y a quand même quelques antécédants facheux comme dernièrement en Ukraine de l’implication de Soros dans des changements de régimes illégaux pour le bénéfice de la politique US.
      Dans mon commentaire j’explique le passage via google, bien sûr que sur le site il ne vont pas mettre l’association avec Soros, ça serait d’un très mauvais effet.
      Un vidéo comme preuve, Daesh en sort aussi pas mal, c’est très tendance en ce moment.

    • sls0 sls0 30 juillet 14:02

      @sls0
      Au fait, arrêtez de vous auto plussez, comme l’acticle n’est plus trop suivi c’est flagrant.

      C’est assez enfantin comme réaction et ça n’apporte pas plus de poids à vos commentaires.

    • Jeekes Jeekes 28 juillet 14:52

      Tiens les clébards sont au boulot.

      Besoin de fric les gars, vous n’arrivez plus à payer vos forfait canal pute, aïe phone et votre redevance télé ?
       


      • sls0 sls0 30 juillet 18:42

        Aller donc voir sur ce lien :

        On y explique qu’on s’est aperçu en 2008 que la plus grosse réserve de pétrole c’était le Venezuela. des mals pensants pourraient croire que ça un lien avec le regain d’intérêts par les USA pour ce pays.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès