Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > International > Eclaircissements brefs sur les révolutions arabes

Eclaircissements brefs sur les révolutions arabes

D’après une information de l’agence de presse iranienne PressTV, “l’Arabie saoudite fait face à une grogne grandissante et la population exige justice et libération des prisonniers politiques depuis l’an dernier. Les manifestations anti-gouvernementales proviennent le plus souvent de l’est du royaume mais malgré qu’elles soient violemment réprimées, il apparaît qu’elles gagnent le pays tout entier.”

“[...]le militant des droits de l’homme Muhammad Albajady poursuit sa grève de la faim pour protester contre sa mise en détention sans procès qui dure depuis un. Des activistes disent qu’il a refusé de manger voilà 16 jours.”

(…)

“Des saoudiens ont tenu des manifestations pacifiques dans la province de l’est, principalement à Awamiya et à Qatif, depuis février dernier sur les mêmes revendications, exigeant réformes, liberté d’expression et libération des prisonniers politiques.”

(…)

“Les manifestants veulent également mettre fin aux discriminations économiques et religieuses dans leur région riche en hydrocarbures. Plusieurs manifestants ont été tués et des dizaines d’activistes arrêtés depuis le début du mouvement dans la région.” (…)

L’information a d’ailleurs été tue par la plupart des médias mainstream qui plaident pour une intervention en Syrie en prétextant le massacre de la population syrienne, et le fait qu’elle a le droit à la démocratie. L’Arabie saoudite déclarait même par la voix du monarque Abdallah ibn Séoud, que “le royaume saoudien ne pourrait jamais se défaire de ses obligations religieuse et morale à l’égard des événements en Syrie” et s’érigeait contre “les violations continues systématiques à grande échelle des droits de l’homme et des libertés fondamentales“. Un monarque qui prône la démocratie et qui annonce défendre les libertés fondamentales mais qui n’a nullement hésité à envoyer un convoi pour mater le printemps arabe touchant Bahreïn pour soi-disant “maintenir l’ordre et la sécurité“.

Ainsi, l’hypothèse qui se dessine de plus en plus est que les prétendues révolutions arabes ne prennent que dans les pays où il est possible de les utiliser pour enfin changer le régime en place qui ne serait pas assez conciliant avec certains intérêts.

L’Arabie saoudite étant déjà l’allié des États-Unis et d’Israël, il ne faudrait pas la déstabiliser, sinon qu’est-ce qui pourrait soutenir le pétro-dollar ?

Le Bahreïn est un pays trop proche de l’Arabie saoudite, or il semble que l’on souhaite des révolutions assez loin du régime wahhabite, pour précisément éviter une propagation incontrôlée.

Quant à la Syrie qui n’est pas assez soumise aux États-Unis et à Israël, mais aussi du fait de ses liens étroits avec l’Iran, cible prioritaire des judéo-protestants, il faut que son régime change pour un pouvoir sunnite or il est actuellement chiite. Rappelons que la Syrie et l’Iran sont très liés et qu’une attaque contre l’Iran présuppose une Syrie faible, c’est-à-dire une élite syrienne acquise à la cause sioniste, soit pour passer à travers elle pour une attaque aérienne israélienne, car nous savons que le prochain pouvoir sera lié à Israël, soit pour éviter de créer un second front car les armées libanaise (roquettes du Hezbollah), syrienne et iranienne ont de véritables capacités offensives.

Le Bahreïn, la Syrie, l’Iran et cette province de l’est de la péninsule arabique ont une forte composante chiite. Or en Arabie sunnite, ils sont tenus pour hérétiques : cela explique sûrement la différence de traitement.

___

Twitter : @TwitAGESC

Site internet : http://agesc.wordpress.com/



Sur le même thème

Des guerres interconfessionnelles au Moyen-Orient aux bouleversements géostratégiques du XXIe siècle. Les véritables dimensions des conflits armés
Irak l’embrasement
Le FMI et la révolution verte
Alger-Le Caire : nouvel axe de la résistance contre le terrorisme islamiste-impérialiste-sioniste
Genève 2 Que va-t-il en sortir ?


Les réactions les plus appréciées

  • Par Unispourlemeilleuretpourlepire (---.---.---.35) 8 mars 2012 14:19

    Mais qu’il y ait un vent de changement qui souffle en Syrie, je suis d’accord, c’est légitime, et le pouvoir en place doit en tenir compte. Mais ne faites pas votre naïf. Il est maintenant prouvé que des régimes extérieurs ont financé et appuyé « l’insurection » en Syrie.
    Quoi qu’on en dise, le régime syrien est un régime laïc car baassiste, où les communautés religieuses cohabitaient de façon relativement paisible.
    Qu’arrivera-t-il si Bahcar est renversé et que les suunites se retrouvent en majorité. Est -ce que les suunites extrémistes seront tenus ? Y aura-t-il des nettoyages ethniques comme c’est le cas actuellement en Lybie avec les populations noires ?

    Je ne soutiens pas l’entreprise de déstabilisation actuellement mise en oeuvre en Syrie, qui a pour objectif de favoriser un Islam radical dans cette partie de la région.
    Après si vous cautionnez cela, c’est autre chose.

  • Par Unispourlemeilleuretpourlepire (---.---.---.35) 8 mars 2012 13:39

    @ Allah Jacta-Est

    Votre message est complètement paradoxal et quelque peu contradictoire avec ce que j’ai pu vous voir dire sur la Syrie. Vous vous plaignez des islamistes, mais quand un régime laics (car bassiste) se fait attaquer de l’extérieur par des « résistant » dont on sait que certains sont des islamistes radicaux, et que vous cautionnez cela en quelque sorte, je ne comprend pas bien... Schizo ?

    @ l’auteur,
    Merci pour cet article, je ne savais pas que ça commencé à bouger là-bas.

  • Par Ger. (---.---.---.34) 8 mars 2012 16:50

    d’accord avec l’article, sauf qu’en Syrie Bachir El Assad est alaouite (branche du chiisme, honni à la fois par les dirigeants wahabites (saoudiens) et les chiites orthodoxes. Ceci dit le gouvernement syrien est formé de sunnites, de chrétiens de diverses obédience, de druzes et d’alaouites, bref un gouvernement d’union qui n’a pas l’intention de se faire bouffer par les islamistes, ni par les Américains (disons les Etatsuniens).
    Evidemment nous sommes soumis à une désinformation scandaleuse concernant la situation dans ce pays. Bachar El Assad n’est surement pas un saint, mais la peur de voir les islamistes radicaux arriver au pouvoir rassemble derrière lui la majorité de la population, n’en déplaise à l’Obervatoire des droits de l’homme syrien, proche des frères musulmans, et basé...à Londres et non reconnu par la FDIH
    JG

  • Par Ouallonsnous ? (---.---.---.4) 9 mars 2012 08:43

    C’est quoi, la majeure partie des états du monde Allah Jacta-Est ? Les satellites et obligés des anglo-américains ?

Réactions à cet article

    • Par Unispourlemeilleuretpourlepire (---.---.---.35) 8 mars 2012 13:39

      @ Allah Jacta-Est

      Votre message est complètement paradoxal et quelque peu contradictoire avec ce que j’ai pu vous voir dire sur la Syrie. Vous vous plaignez des islamistes, mais quand un régime laics (car bassiste) se fait attaquer de l’extérieur par des « résistant » dont on sait que certains sont des islamistes radicaux, et que vous cautionnez cela en quelque sorte, je ne comprend pas bien... Schizo ?

      @ l’auteur,
      Merci pour cet article, je ne savais pas que ça commencé à bouger là-bas.

    • Par Unispourlemeilleuretpourlepire (---.---.---.35) 8 mars 2012 14:19

      Mais qu’il y ait un vent de changement qui souffle en Syrie, je suis d’accord, c’est légitime, et le pouvoir en place doit en tenir compte. Mais ne faites pas votre naïf. Il est maintenant prouvé que des régimes extérieurs ont financé et appuyé « l’insurection » en Syrie.
      Quoi qu’on en dise, le régime syrien est un régime laïc car baassiste, où les communautés religieuses cohabitaient de façon relativement paisible.
      Qu’arrivera-t-il si Bahcar est renversé et que les suunites se retrouvent en majorité. Est -ce que les suunites extrémistes seront tenus ? Y aura-t-il des nettoyages ethniques comme c’est le cas actuellement en Lybie avec les populations noires ?

      Je ne soutiens pas l’entreprise de déstabilisation actuellement mise en oeuvre en Syrie, qui a pour objectif de favoriser un Islam radical dans cette partie de la région.
      Après si vous cautionnez cela, c’est autre chose.

    • Par AGESC (---.---.---.86) 8 mars 2012 14:35
      AGESC

      merci à vous

    • Par Abou Antoun (---.---.---.242) 8 mars 2012 15:53
      Abou Antoun

      il faut que son régime change pour un pouvoir sunnite or il est actuellement chiite.
      Plus précisément ’alaouite’, ce qui sur place n’est pas vraiment vu comme la même chose.

    • Par Ouallonsnous ? (---.---.---.4) 8 mars 2012 23:16

      Israél n’est pas un état, mais une colonie sioniste en Palestine, qui ne subsiste que grâce à l’appui militaire des états-uniens et de l’UE !

    • Par Ouallonsnous ? (---.---.---.4) 9 mars 2012 08:43

      C’est quoi, la majeure partie des états du monde Allah Jacta-Est ? Les satellites et obligés des anglo-américains ?

  • Par Ger. (---.---.---.34) 8 mars 2012 16:50

    d’accord avec l’article, sauf qu’en Syrie Bachir El Assad est alaouite (branche du chiisme, honni à la fois par les dirigeants wahabites (saoudiens) et les chiites orthodoxes. Ceci dit le gouvernement syrien est formé de sunnites, de chrétiens de diverses obédience, de druzes et d’alaouites, bref un gouvernement d’union qui n’a pas l’intention de se faire bouffer par les islamistes, ni par les Américains (disons les Etatsuniens).
    Evidemment nous sommes soumis à une désinformation scandaleuse concernant la situation dans ce pays. Bachar El Assad n’est surement pas un saint, mais la peur de voir les islamistes radicaux arriver au pouvoir rassemble derrière lui la majorité de la population, n’en déplaise à l’Obervatoire des droits de l’homme syrien, proche des frères musulmans, et basé...à Londres et non reconnu par la FDIH
    JG

  • Par AGESC (---.---.---.86) 8 mars 2012 18:40
    AGESC

    Bonjour CoolMel,

    En effet, les iraniens ont des intérêts dans cette région ! mais l’information a été toutefois reprise par certains médias, bien que en catimini :

    http://www.bbc.co.uk/news/world-mid...

    http://www.bloomberg.com/news/2011-...

    Nous avons choisi « PressTV » ici car ils ont « réactualisé » le problème, voilà tout

  • Par AGESC (---.---.---.86) 8 mars 2012 23:25
    AGESC

    Des remontrances ont été effectuées concernant l’appellation « régime wahhabite » : il apparaît que cette appellation ne convient nullement ; nous avons modifié l’article en conséquence sur notre site.

  • Par jaja (---.---.---.129) 9 mars 2012 09:04
    jaja

    L’on voit bien que partout, y compris en Arabie Saoudite ou a Bahreïn, les peuples arabes cherchent à se libérer de régimes dictatoriaux qui les oppriment. Des décennies déja que ceux qui soutiennent le peuple palestinien martyr espèrent le renversement des tyrans qui tous ont ou font encore semblant de louer la Résistance palestinienne tout en ayant dirigé un jour les armes contre elle et ses militants..... Le tout en négociant plus ou moins secrètement avec Israël et les Américains.

    Que les impérialistes US cherchent à changer des régimes à leur profit en soutenant leurs fantoches c’est une certitude... Est-ce une raison pour condamner des peuples à vivre sous le joug tout en ayant la certitude qu’aucun coup de fusil contre l’ennemi sioniste ne sera tiré par des régimes qui n’ont que la bouche contre l’ennemi mais le fer contre leur propre population....

  • Par cistus (---.---.---.161) 11 mars 2012 17:20

    Que la pire dictature musulmane soit alliée à la pire dictature Juive et à la pire dictature chrétienne est un bien grand mot. Je dirai qu’ils vénèrent les mêmes dieux, l’argent et le pouvoir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !






Palmarès