Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Égypte : le scénario algérien

Égypte : le scénario algérien

L'armée a changé de camp sans doute parce que l'accélération donnée par les FM ne la satisfaisait pas non plus : elle ne voulait pas perdre ses privilèges comme en Turquie. Elle est un État dans l'État. Une telle position ne peut pas être perdue. Les FM voulaient tout tout de suite.

Faut-il pour autant cautionner le "coup" ? Délicate question tant les FM manipulaient les urnes en fabriquant via des religieux aux ordres des fatwas intimant "les" musulmans de "bien" voter. N'oublions pas que même les partis salafistes ont soutenu le "coup" tant eux-mêmes avaient du mal à se faire entendre par des FM avides de pouvoir et de suppression jusqu'à mettre à mal le tourisme des pyramides jugé "haram". Observons ce qui se passe au Zimbabwe où le tyran Mugabe a réussi à expulser un million d'inscrits.

Que faire dans ce cas ? Abandonner ? Laisser faire ? Laisser les islamistes gouverner jusqu'à l'explosion ? Le clash ? Pourquoi pas. C'était la position que j'ai défendu pour l'Algérie. Il faut créer un processus qui balaie à la fois les islamistes et l'armée. Or, en laissant celle-ci faire le boulot politique le camp dit "laïc" devient dépendant d'elle. Ce qui imprime dans ce cas une évolution autoritaire voire tyrannique.

Observons également que l'Arabie a soutenu le coup, de même que le Qatar afin sans doute de contrecarrer l'influence iranienne croissante, bien que Morsi soutenait le coup contre Assad. En fait l'Arabie profite de l'occasion pour empêcher que le camp laïc profite de l'occasion pour s'émanciper de l'armée. Il s'agit donc d'un jeu à somme nulle alors qu'il s'agirait de se débarrasser des deux en même temps. On a le même problème en France : comment se débarrasser en même temps de l'étatisme gaulliste et socialiste qui empêche le pays d'avancer ?…


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 19 août 2013 12:18

    Cette fois-ci l’ article est meux écrit que le précédent et on peut suivre le fil de votre argumentation.
    Votre premier point de vue se défend sauf qu’ on peut penser l’ armée est le point de passage obligé permettant d’ éviter le chaos et la guerre civile en attendant que le camp laïc reprenne les choses en main avec une certaine normalité, et un retour à une démocratie représentative.Ça paraît illusoire de liquider armée et FM d’ un seul coup.
    Rien à redire donc sur votre perception du conflit, si ce n’ est votre conclusion qui met en parallèle deux situations qui n’ ont rien à voir.Vous dites :
    « On a le même problème en France : comment se débarrasser en même temps de l’étatisme gaulliste et socialiste qui empêche le pays d’avancer ?… »
    Encore une fois vous faites un passage du coq à l’ âne... une affirmation gratuite, non fondée,qui n’ a rien à voir avec ce qui précédait.
    Pensez-vous sérieusement Lucien qu’ on puisse comparer la situation extrêmement grave des pays islamiques en pleine dépression face au danger intégriste avec celle d’ une démocratie occidentale en proie à des difficultés dans la lutte contre la crise économique ?
    Vous vous améliorez Lucien mais il vous manque la rigueur....vous ne pouvez vous empêcher de faire des raccourcis simplistes.Dommage car ça altère inutilement votre crédibilité et certains de vos points de vue qui sont défendables.


    • jaja jaja 19 août 2013 12:46

      Les Frères musulmans au pouvoir étaient sur le point d’être renversés par le mouvement populaire et ses manifestations gigantesques. L’armée dont les plus hauts dirigeant possèdent entre 20 et 40% des richesses égyptiennes et font donc partie de la bourgeoisie cairote a décidé d’intervenir militairement contre Morsi et son gouvernement afin de paralyser l’avancée de ce mouvement menaçant ses positions...

      D’ailleurs personne ne parle, par exemple, de la répression des grévistes de Suez menée par la police militaire qui est évidemment hostile au mouvement ouvrier et aux masses égyptiennes réclamant une justice sociale que l’armée fasciste issue du régime Mubarak ne lui donnera pas pas plus que les Frères musulmans ne l’ont fait....

      Ces deux forces réactionnaires vont maintenant s’affronter éclipsant un mouvement populaire dont certains leaders de gauche ont cru bon de soutenir l’armée des massacreurs qui finira bien vite par se retourner contre eux et surtout contre les masses qu’ils dirigent ainsi dans le mur...

      L’armée soutenue ouvertement dans la région par l’Arabie saoudite et plus discrètement par Israël n’agira pas différemment des Frères concernant le terminal de Rafah et le respect des accords dits de paix avec les autorités sionistes...

      Quand à la guerre civile et savoir si le scénario algérien se reproduira on verra... Mais j’en ai bien peur. Déja aujourd’hui au moins 24 policiers ont été tués dans une embuscade dans le Sinaï... et parmi le million de membres de la Confrérie nul doute qu’un certain nombre est bien décidé à venger ses morts...

      Le mouvement populaire, ses grèves et sa lutte pour plus de justice sociale risque bien de passer au second plan pour un bon moment....


      • El_Arabi_El_Acil El_Arabi_El_Acil 19 août 2013 17:33

        Ce qui se passe en Egypte n’a rien à avoir avec ce qu’est passé en Algérie.
        Dans le pays des pyramides, les frérots sont seuls et ont le vent qui souffle du bon coté
        (heureusement ou malheureusement ?)

        Par contre , en Algérie , et je suis bien placé pour le savoir , les frérots se cachaient derriere l’Islam pour perpetrer ce qu’Hitler na pas pensé à faire.

        Je ne vais pas entrer dans les détails mais , ces sanguinaires , et c’est très important de le signaler , avaient trouvé gite et couvert au Maroc où ils etaient libres de mouvement.
        Le roi H2 du Maroc est allé , et avec audace , jusqu’à dire : laissons faire pour voir ce que donne un état théocratique.
        Venant d’un pays ami et frère , c’est ce qu’on appelle de la lâcheté.

        L’Arabie Saoudite et les les autres bédouins du désert finançaient et leur assuraient une couverture médiatique.
        La France , oui , même la France, pensait avoir à faire à des meskins traqués par le pouvoir Algérien.
        A l’époque , l’ancien président Zeroual avait averti que la pieuvre avait des tentacules qui pouvaient , d’un jour à l’autre, se retrouver de l’autre bord de la mediterranée.

        Ce qui était prévisible , arriva !
        Et c’est ainsi que le Kelkal est apparu avec la boucherie dont il a été l’auteur dans le métro Parisien.
        La France les laissait faire sur son territoire, et , parfois même , essayait de s’imisser dans affaires d’un état souverain au point où elle a sorti de son chapeau l’expression : « qui tu qui » pour jeter le doûte sur l’armée de l’époque .

        Aucun état , je dis et je précise AUCUN ETAT n’est venu au secours de l’Algerie ne serait_ce que pour lui vendre l’armement qu’elle demandait.
        C’est grâce au rappel des anciens guérrilléros de l’Armée de Libération Narionale qui ont combattu l’armée coloniale en Algérie 1954 / 1962 , connaissant le moindre recoin des maquis Algériens , et avec les militaires ANP , que la horde sauvage a été mise hors d’état de nuire.

        Ces brigands de grands chemins utilisaient l’Islam pour s’attirer la sympathie du peuple tout comme au Mali , tout comme en Libye et surtout ( et le cas est flagrant) en Syrie . Tous les ramassis du monde , ne connaissant RIEN de l’Islam se retrouvent pour combattre leurs frères de religion , leurs frères de langue , leurs frères de sang.

        Et le comble des combles, devant le déluge de feu , et devant l’exode des populations Syriennes, les bédoins du Qatar en chech , gandoura, tarbouche , babouches et chapelet bien apparent , se présentent dans les camps des fugitifs pour choisir les meilleurs créatures que DIEU a créées pour les acheter afin de garnir leur harem.

        Et devant tout cette sauvagerie sans nom , l’occident regarde , admiratif , jetant l’huile sur le feu (armement+finance +couverture politique) , pour qu’il y ait plus de morts , plus de victimes.

        Incroyable !!! et ceci se passe avec la bénédiction des sociétés qui se disent évoluées , avec la bénédiction de celle qui fut traîtée de « machin » par la bouche même du général De gaulle.

         


        • antyreac 19 août 2013 19:20

          De toute manière avec ou sans FM l’Egypte est dans les sales draps


          L’Egypte a un avenir bouché par les mauvaise nouvelles( L’Egypte fait face à de manœuvres d’asphyxie (retenue d’eau du Nil en Ethiopie, Canal Ben Gourion, concurrentiel du canal de Suez)) sans parler du fait que c’est un pays grand comme 2X la France mais qui ne vit que sur 5 à 6% du territoire avec une population de 81 millions d’habitants.
          Cette réalité fait d’Egypte un pays au bord de l’asphyxie donc quelque soit l’issu du conflit avec les FM l’Egypte se trouve face aux énormes difficultés qui ne pourra résoudre seul et surtout pas avec les FM à la tête du gouvernement.

          • lionel 20 août 2013 09:10

            « De toute manière avec ou sans FM l’Egypte est dans les sales draps »


            Nous sommes tous dans de sales drap... Cela devrait nous inviter à la compassion, à l’auto-compassion... Bonne journée à Antireac et à toutes et tous...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès