Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Elle fait un malaise et l’équilibre du monde vacille, par André (...)

Elle fait un malaise et l’équilibre du monde vacille, par André Bouny

Ami(e)s à la ville, adversaires en campagne.

La campagne électorale dans la course à la Maison Blanche est un cirque pathético-burlesque. Le Républicain milliardaire de l’immobilier, Donald Trump, catcheur de Latinos suggérant aux partisans du port d’arme qui le soutiennent qu’ils pourraient s’en servir contre son adversaire investie par les Démocrates : Hillary Rodham-Clinton, pas moins fortunée, mariée à l’ancien président éponyme. À la suite de quoi les détracteurs de Trump voulant refaire la Grande Amérique le moqueront au moyen de sculptures clones, caricatures de silicone plus grandes que nature. Elles surgiront d’est en ouest des États-Unis d’Amérique, à New York, Cleveland, Los Angeles, San Francisco, et Seattle. Elles le représentent entièrement nu, morphologie sénescente affublée d’un sexe aux dimensions réelles d’un gland de chêne. Distancé dans les intentions de vote, Trump fera vérifier, en direct par voie de télévision, la solide implantation de sa chevelure soupçonnée d’être une perruque, c’est sans fin…

Mais voici que, lors d’une commémoration à New York, le 11 septembre, en mémoire des attentats de 2001 contre les tours jumelles, son adversaire démocrate fait un malaise. Un bulletin officiel de santé fait état d’une pneumonie. Alors refont surface les précédents de la fragile santé de la candidate, déjà évoqués par son adversaire : thrombose consécutive a une commotion cérébrale réelle il y a quelques années, brièveté de ses discours qui serait due à son épuisement…, tandis que la rumeur évoque un sosie la représentant, et que l’un de ses gardes rapprochés serait un médecin seringue en poche prête à l’emploi au cas où ; que son homosexualité supposée et autres suspicions de meurtres sur les sources ayant révélé l’affaire de ses emails privés recélant des informations classées secrètes lorsqu’elle était secrétaire d’État de Barak Obama…, enfin que ce dernier malaise pourrait être la conséquence d’un empoisonnement (à la Poutine ?). 

De son côté, la candidate démocrate avait invoqué l’âge avancé de son adversaire, que séparent seulement deux années du sien, tandis que son état de santé semblait précaire ; rappelons ici que tous deux sont de fervents partisans de la peine de mort. Malgré la posture politique de Trump, ces deux finalistes restent plus offensifs et interventionnistes que leur prédécesseur au pouvoir ; le Républicain par tempérament, la Démocrate par expérience et conviction.De nouveaux attentats sur le territoire viennent compliquer le débat.

 

Les deux candidats investis courent la campagne en avion, d’État à État :

Compte rendu de Presse pour illustration :

 

Ici, Trump : Illustration FIGARO PREMIUM Donald Trump s'apprête à descendre de son Boeing privé pour aller tenir un meeting à Colorado Springs, samedi. Crédits photo : MANUEL NGAN/AFP {JPEG} Illustration LE FIGARO PREMIUM Donald Trump s’apprête à descendre de son Boeing privé pour aller tenir un meeting à Colorado Springs, samedi. Crédits photo : MANUEL NGAN/AFP 

 

Ici, Clinton : LE FIGARO PREMIUM Hillary Clinton, dimanche dans son avion de campagne à l'aéroport de White Plains dans l'état de New York, lors d'une déclaration à la presse après l'annonce de l'explosion de Chelsea à New York. Credits photo : Andrew Harnik/AP {JPEG} Illustration LE FIGARO PREMIUM Hillary Clinton, dimanche dans son avion de campagne à l’aéroport de White Plains dans l’état de New York, lors d’une déclaration à la presse après l’annonce de l’explosion de Chelsea à New York. Credits photo : Andrew Harnik/AP

 

Après ces péripéties, retentit le véritable coup de tonnerre. À moins de deux mois de la consultation électorale, Trump ferait jeu égal dans les intentions de votes. Si l’on s’achemine vers la doctrine protectionniste et isolationniste promise par le candidat républicain, qui n’hésite cependant pas à évoquer la paix par la force et l’utilisation de la bombe atomique en Europe et au Moyen-Orient, soudain la planète apeurée tremble. Un désengagement états-unien grandit et épaissit l’ombre de Poutine sur l’Europe, ce dernier voulant rétablir l’influence de la Grande Russie depuis les anciens pays satellites jusqu’en Asie centrale. L’Europe surprise sans défense commune verrait s’en aller l’Otan et le parapluie américain. Le Royaume-Uni désuni serait isolé et les anciens pays dits de l’Est hostiles à la répartition des migrants remis au pas par l’administration de Bruxelles ; l’Iran et les pays arabes auraient les mains libres face à Israël et sa bombe atomique ; la Chine pourrait accélérer sans vergogne son influence en Afrique et surtout son expansionnisme en Asie du Sud-est… Bref, le brasier.

Mais les forces contraires des intérêts de l’empire sont si complexes qu’il se pourrait que, pour survivre, Trump élu mette beaucoup d’eau dans son vin, craignant par ailleurs un effet de loupe sur la Trump Tower, située au 725 de la 5e avenue, et autres joyaux patrimoniaux, mais pas seulement… Certes pareil sujet mérite davantage un gros ouvrage qu’un article.

Toutefois, ce billet puisse-t-il rappeler que l’empire qui nous préoccupe nous occupe.


Moyenne des avis sur cet article :  3.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 19 septembre 17:53

    Il parait qu’elle est contagieuse !


    • Las_Casas Las_Casas 20 septembre 16:46

      @Jeussey de Sourcesûre
      Dommage qu’elle n’a pas crevée


    • Massada Massada 19 septembre 18:06

      La piste islamiste se précise dans l’attentat de New-York, c’est pas bon pour Hillary.



      • MAIBORODA MAIBORODA 19 septembre 18:39

        @Massada


        Et pour vous, Massada ? 

      • agent ananas agent ananas 19 septembre 19:14

        @Massada
        ... c’est pas bon pour Hillary.
        Pour une fois je suis d’accord avec vous.


      • Clocel Clocel 19 septembre 18:20

        Le champagne est au frais,,, je désespère pas... smiley


        • François Vesin François Vesin 19 septembre 23:54

          @Clocel
          La seule chose encore digne que l’on puisse faire sur un navire qui coule,

          c’est effectivement de sabrer le champagne en écoutant jouer l’orchestre.

          Quelque que soit celle ou celui que la machine truquée désignera, nous n’aurons
          à faire qu’à une marionnette actionnée par celui des lobbys qui l’emportera.

          En revanche, il n’est jamais trop tard pour profiter d’une escale et descendre...
          pour autant qu’on ne soit pas un larbin enfermé dans la cale où croupissent
          les dirigeants européens et leurs opposants présumés !!

        • Clocel Clocel 20 septembre 08:10

          @François Vesin

          - Descendre où, François, les ténèbres s’étendent partout.

          Il n’y aura pas de Valinor pour notre génération, lorsque la galère coulera, la chiourme sera engloutie, enchaînée aux bancs de nage...

          - Que disent tes sinogrammes ?


        • Clofab Clofab 19 septembre 18:55

          L’idéal serait que Killary ne soit pas médicalement (physique ou mental) en état de continuer et que Bernie Sanders soit propulsé pour les Démocrates. Je pense que cet homme est beaucoup plus raisonnable que les deux énervés, de l’élection US en novembre dépendra la paix dans le monde. 


          • zzz999 20 septembre 13:44

            @Clofab

            L’oligarchie ne le permettrait jamais, or c’est elle qui est aux commandes.


          • Filibert (---.---.151.243) 19 septembre 18:58

            La Killary (Serial Killer avec plus de 70 morts dans son entourage) aimerait lancer la troisième guerre mondiale pour obéir à ses maître du Nouvel Ordre Mondial et est maintenu en vie grâce à une clinique privé située dans l’appartement de sa fille (fausse couverture), pour ensuite laisser la place au vice-président par « empêchement », mais le problème du gouvernement de l’ombre, c’est que l’écart en Killary (Surnom aux USA) et Donald est de plus de 30% ce qui va être très difficile pour truquer les machines à voter comme pour l’élection de Bush !
            Killary a des difficultés pour remplir des salles de 1000 places, alors que Trump remplit des espaces de 20.000 places !
            Un sondage sur 145.000 personnes : Trump 70% - Killary = 8% (4ème sur 5 candidats) par ABC News vite effacé !


            • agent ananas agent ananas 19 septembre 19:11

              L’état de santé d’Hillary Clinton serait bien plus sérieux qu’il est admit dans les médias.
              Le jour même où Hillary fait son commentaire de « panier de déplorables », une pneumonie a été diagnostiquée. Pourquoi aller à un gala de charité le soir même si elle est malade et que la pneumonie est contagieuse ?
              Si Hillary a une pneumonie, pourquoi a t’elle été envoyée à l’appartement de sa fille Chelsea et non à l’hôpital ? Après tout n’a t’elle pas été informée de ce diagnostique deux jours plus tôt ?
              En sortant de l’appartement de sa fille (après son malaise aux cérémonies du 11/9) elle affirme se sentir « great ». Pourquoi n’avoue t’elle pas publiquement la vérité une fois pour toute si elle a une pneumonie ? Et pourquoi Hillary risquerait d’infecter la petite fille qui lui a apporté des fleurs à sa sortie de chez Chelsea ?
              En attendant la rechute ....


              • Samson Samson 19 septembre 23:39

                « Elle fait un malaise et l’équilibre du monde vacille »

                Rassurons-nous ! Lle monde n’a pas attendu son malaise pour vaciller !

                Quant au brasier que vous nous prédisez en cas de victoire de Donald Trump, il brûle déjà fort bien et c’est la dame de vos pensées qui en a longtemps - de la Libye à l’Irak en passant par Ukraine et Syrie - distribué les allumettes ! Malgré un goût prononcé pour le merveilleux et les belles histoires, j’éprouve donc quelque peine à croire que son élection à la présidence la métamorphosera en pompier ! Même le choix d’une Monica Lewinsky eut été mieux indiqué pour ce rôle !

                La politique agressive de l’OTAN ne préservera pas plus l’Europe de l’épée de Damoclès nucléaire que de sa submersion sous le flux de réfugiés fuyant le chaos meurtrier déclenché et financé par l’Empire et ses vassaux au Moyen-Orient et en Afrikanistan. Mais alors que financièrement et économiquement, l’Empire s’effondre et entraîne inexorablement le Titanic €uropéen avec lui vers l’abîme, le péril d’un va-tout militaire occidental pour en découdre et soumettre - une bonne fois pour toute - à la « Pax Romana » Russie, Chine, Iran, ... et tout barbare assez effronté pour lui tenir tête va croissant.

                L’avantage de Donald Trump, c’est que le pire n’est pas certain tandis qu’avec Killary - âme damnée d« un lobby militaro-industriel contre lequel Eisenhower nous mettait déjà en garde - on ne sait que trop bien à quoi s’attendre et son usage immodéré de l’épouvantail »Poutine" accentue encore la menace de voir notre vieux continent réduit en cendres.

                Tout compte fait et du point de vue européen, le malaise de la dame m’apparaît plutôt bon signe ! smiley


                • leypanou 20 septembre 00:30

                  épaissit l’ombre de Poutine sur l’Europe, ce dernier voulant rétablir l’influence de la Grande Russie depuis les anciens pays satellites jusqu’en Asie centrale. : vous voyez çà vous ? Moi, non.

                  Ce que vous affirmez là c’est ce que martèle Le Monde et cie et pour les anciens pays satellites, je n’ai pas vu de dirigeants qui sont plus atlantistes. Même la Yougoslavie, devenue la Serbie, a des dirigeants au cerveau complètement vassalisé malgré ce qu’elle a enduré dans les années 90.


                  • fred.foyn fred.foyn 20 septembre 06:51
                    heu...200 bombes nucléaires des USA sont déployées en Europe, pointées sur la Russie...sans compter celles de la France, du RU et d’Israêl... !
                    C’est la politique des « fous de dieu » made in USA envers Poutine devenu la cible à abattre...
                    La campagne actuelle pour mettre un nouveau « Pantin » à la maison blanche, n’est en réalité qu’une formalité pour le petit monde politique de ce pays, les véritables dirigeants restant dans l’ombre détiennent le pouvoir sur le reste de la planète...

                    • Clofab Clofab 20 septembre 13:46

                      @fred.foyn
                      « La campagne actuelle pour mettre un nouveau « Pantin » à la maison blanche, n’est en réalité qu’une formalité pour le petit monde politique de ce pays, les véritables dirigeants restant dans l’ombre détiennent le pouvoir »


                      VRAI, Idem pour la France ! 

                    • Trelawney Trelawney 20 septembre 08:48

                      Aux USA, l’élection présidentielle est un mélange de suffrage universel (c’est le peuple qui vote) et de suffrage des grands électeurs (les élus). Aux USA le décompte est souvent compliqué et sujet à caution.

                      Quoiqu’il en soit, si Hillary obtient 70% des votes des grands électeurs elle est assurée d’être présidente et cela même si Trump obtient la majorité large au suffrage universel. Une immense majorité de Républicains vont voter Hillary, c’est à dire contre leur camp, car ils ne veulent pas voir un président milliardaire, indépendant, qui paie sa campagne tout seul et ne veut pas de soutien financier. Ces républicains voteront démocrate, car ceux qui les financent leurs ont dit de voter démocrate.

                      Mais il existe encore des gens que cette farce démocratique intéresse. Ne vous inquiétez pas, ils sont très peu nombreux aux USA, car les américains ne sont pas tous abrutis au point de croire que le peuple détient les clés du pouvoir


                      • zzz999 20 septembre 13:46

                        n peut compter sur l’oligarchie pour nous concocter un assassinat de Trump ou une saloperie dont elle a le secret pour empêcher un élément éventuellement incontrôlable comme Trump de lui échapper.


                        • Onecinikiou 21 septembre 06:37

                          @zzz999


                          Absolument, il est fort possible que Trump connaisse un problème de frein sur sa voiture avant les élections. Ne pas oublier qu’aux Etats-Unis, l’oligarchie aux manettes n’hésitera jamais à reproduire un destin à la Kennedy afin de tenter de préserver ses intérêts colossaux.

                          Démontrant par la même toutes les limites du raisonnement de nos gauchistes, éternels idiots utiles et caution des ploutocrates cosmopolites et de la Banque, que de ne pas voir (comme le nez au milieu de la figure pourtant) que Trump est infiniment moins soutenu par ces derniers que son adversaire et pretendue démocrate Clinton, ce qui ne les empêchent nullement de la soutenir inconditionnellement par bêtise et ignorance politique crasse...

                        • zygzornifle zygzornifle 20 septembre 16:52

                          Si elle est élue c’est la que l’équilibre du monde vacillera ....


                          • ENZOLIGARK 21 septembre 07:36

                            Nous avions deja ... : ... L ’ homme providentiel [ Music en VO by Silmarils ] ... ENORME ... ; ... Qui nous offrira une ... Femme providentielle  ? !!! . ... АФФ ИСС ...


                            • nours77 nours77 25 septembre 16:47

                              Depuis deux ou trois semaines, c est la doublure qui a remplacée Mme Clinton et je pense que l on ne reverra pas la vrai.

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en rouge.

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès