Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > En Russie, faut pas pussy…

En Russie, faut pas pussy…

En préambule, il est bon de préciser que bien que de culture catholique je suis complètement athée et je n’ai aucune envie d’aller vivre en Russie sous la présidence de Poutine, mais j’ai trouvé hallucinant le déferlement médiatique sur les Pussy-Riot pendant trois semaines. A un moment, j’ai même fait le rapprochement avec la position de la Russie au conseil de sécurité à propos de la Syrie…c’est vous dire !

La presse internationale a pris fait et cause pour les jeunes Pussy-Riot. En fait de presse internationale je voulais dire américaine, car les principales agences de presse mondiales et généralistes du monde occidental, qui ont leurs sièges dans des pays de l’OTAN, sont alignées sur les positions américaines. Mais en Asie, dans le monde musulman, en Amérique du sud ou en Afrique où 36 mineurs grévistes ont été abattus par la police, l’affaire Pussy-Riots a été reléguée au second plan. Alors que chez nous ce sont les 36 mineurs qui ont eu un écho moins important, à chacun ses priorités ! Pour rentrer dans l’histoire occidentale il vaut mieux être en prison en Russie que mourir pour défendre ses droits dans un système capitaliste ! Il faut quand même savoir que pour ce genre de manifestation à l’intérieur d’une église, le code pénale russe prévoit 7 ans d’emprisonnement, avec 2 ans elles ne s’en tirent pas trop mal !

L’affaire des Pussy-Riot nous interpelle sur la liberté d’expression en Russie, mais il faut rappeler que leurs nombreuses et précédentes actions n’ont pas été condamnées. Pourtant il y en a de vraiment gratinées. Parmi elles, l’organisation d’une orgie sexuelle avec des femmes enceintes dans un musée pour un défit au président Medvedev (voir ici), se masturber avec une carcasse de poulet dans une épicerie et en sortir en marchant avec la carcasse enfoncée dans les parties génitales (voir ici), un simulacre de pendaison dans un supermarché sous le regard des clients et des enfants (voir ici), ou encore tenter d’embrasser sur la bouche des représentants de l’ordre du même sexe. Ajoutez à cela, le fait de dessiner à la peinture des pénis géants sur les routes (voir ici) et même juste en face du siège du KGB, ou encore renverser et détruire des véhicules de police la nuit venue (voir ici). Leur action dans la cathédrale était juste la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Je pense d’ailleurs que si les Pussy-Riot avaient organisé une telle action à la Synagogue de Jérusalem ou à la Mosquée sainte Sophie d’Istanbul, cela n’aurait pas non plus été apprécié par les croyants concernés…

Les Pussy-Riots font partie d’un groupe anarcho-artistique « VoÏna » qui veut dire guerre et ont reçu sur décision d’un jury indépendant un prix d’Etat pour une peinture très contestée dans la société russe. À noter qu’un des mentors du groupe s’est fait filmer alors qu’il saccage des icônes à coups de hache, peut-être en écho au coup de marteau porté sur le plexiglas protégeant la photographie intitulée « Piss Christ » exposée à Avignon. Par contre je ne comprends pas trop leurs délires à caractère sexuelle qui sont plus dans l’obscénité que la revendication, à moins qu’il ne s’agisse d’un message subliminal donc je ne saisisse pas le sens.

On sait que la liberté d’expression et la religion ne font pas bon ménage et cela dans n’importe quel pays. Mais au delà de ça et bien que la Russie ne soit plus communiste, elle continue à être un épouvantail auprès de l’occident. Depuis la fin des années Eltsine et l’effondrement du système, le retour d’une Russie indépendante, forte économiquement et militairement ne plait pas à tout le monde. Alors, les Pussy-Riots sont-elles récupérées ou sont elles le reflet des mouvements hippies des années 68 qui voulaient mettre à bas la famille, la patrie et la religion… On sait ensuite que la majeure partie de « ces révoltés » ont très bien réussi dans la société qu’ils avaient tant décriée et qu’ils se retrouvent pour la plupart du coté de l’ordre, de la famille et de la patrie !

LE RUSSY-PIOTTE pour Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2012/09/03/en-russie-faut-pas-pussy%E2%80%A6/


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 4 septembre 2012 12:15

    Chez nous elles s’en seraient tirées avec un sursis ou une amende et pas deux ans de travaux forcés pour leur bronca dans un lieu de culte : voilà la différence.

    Ce sont des punkettes qui punkisent et je trouve qu’elles font ça TRES bien : bravo les filles !


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 4 septembre 2012 12:22

      Ceci étant dit il s’agit vraissemblablement d’un outrage public aux bonnes moeurs et elles doivent l’assumer.


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 4 septembre 2012 12:54

      Elles auraient du faire leur show sur le parvis de la cathédrale comme les potes de Caroline Fourest pour éviter les problèmes et l’une ou l’autre aurait pu se dénuder pour attire l’attention ainsi que les médias.


    • bernard29 bernard29 4 septembre 2012 13:45

      oui, mais peut être que dans une église elles se sentaient plus en sécurité et protégées, pour réaliser une performance d’art contemporain.


    • robin 4 septembre 2012 13:45

      Si l’éloge permanent de l’avillissement le plus crasse , des pratiques impures et de la provocation violentes est devenue un art alors vive les artistes.......lol !


    • bernard29 bernard29 4 septembre 2012 14:05

      c’est pas ça l’art contemporain ? ah bon !!


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 4 septembre 2012 14:06

      Personellement en tant que fan de Deaaath Metal je trouve qu’elles sont trop modérées et pas assez outrancières dans leur attitude tout en pensant que c’est une erreur de faire ce genre d’histoires dans un lieu de culte qui n’a pas sollicité la performance et porter de ce fait atteinte à la liberté de culte qui est protégée par les droits de l’homme.

      Il y a suffisamment de salles de spectacles pour faire leur show qui est à mon avis de toute façon trop soft.

      Elles auraient du faire un truc comme ceci :

      http://www.youtube.com/watch?v=lty4o-LktNA&feature=related

      Feast your eyes !


    • bernard29 bernard29 4 septembre 2012 16:06

      Il est de tradition que l’église aide les plus faibles. Souvent les églises, au gand dam des curetons, étaient une sorte de refuge. Elles appelaient l’église à l’aide. Bon c’est vrai quelles auraient du savoir que le goupillon soutient souvent le sabre.

      Sinon, c’est un peu énervé comme cantique, d’accord, mais enfin Jésus était aussi un révolté...si je m’en souviens un peu. Quand même, elles n’ étaient même pas dénudées .... Bien souvent il y a quatre grenouilles de bénitiers qui chantent a tue tête dans les églises et on n’en fait pas un foin. Vous avez déjà vu Morano ou Boutin dans une église. ? C’est pire je pense...


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 4 septembre 2012 17:43

      En ce qui me concerne, j’ai bien aimé le coup du poulet et la copulation au musée.

      J’ai même souri.

      Dommage qu’elles ne font pas du Deaaaaaaaaaaaaaaaaaaaath Metal, elles auraient une aura planétaire bien plus grande que Lady soit disant Gaga.

      Enfin, avec deux ans de bagne elles auront peut être suffisemment la rage pour faire du Metal.


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 4 septembre 2012 18:55

      Ouais ben la Cécile Duflot, là, peut être qu’elle devrait faire le coup du poulet et du musée pour renforcer sa crédibilité dans son combat pour la liberté des Pussy Riot.




    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 4 septembre 2012 18:58

      Peut être même qu’il faudrait organiser une manif avec nos politiciennes qui font toutes ensemble le coup du poulet et du musée dans la rue pour impressionner Poutine et les Mollahs d’Iran.


    • ANNA-ANNA 7 septembre 2012 09:14

      Voila une vidéo,

      http://www.youtube.com/watch?v=mg4hhAxtFKg 
       
      qui nous montre « une performance » de ce groupe « Voina » dans un supermarché russe. Cette vidéo est tournée depuis quelques années déjà. On reconnaît les filles des Pussy Riot (en plus jeune) et les mecs de Voina en train d’effectuer une « pendaison » de trois personnages symbolique :

      Un homosexuel, un juif et un tadjik

      Je me demande pourquoi cela n’a pas ému toute la France, avec le Crif et SOS Racisme a la tête...Et pourquoi aujourd’hui personne n’en parle ?

      http://plucer.livejournal.com/97416.html 


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 4 septembre 2012 12:29

      Vla la vidéo de l’incident pour ceux que ça intéresse...

      http://www.youtube.com/watch?v=Yr0jNui5Qw8

      Vu le service d’ordre local elles ont eu de la chance de ne pas se faire tabasser avant l’arrivée de la police.


      • robin 4 septembre 2012 13:43

        « A un moment, j’ai même fait le rapprochement avec la position de la Russie au conseil de sécurité à propos de la Syrie…c’est vous dire ! »

        ROBERT GIL deviendrait donc complotiste ?.......mais ça s’arrose lol !


        • MIGOU 4 septembre 2012 16:11

          A vérifier, mais il me semble qu’en France, l’auteur de dépôt de lard sur des tombes musulmanes (a priori sans multirécidive comme dans le cas des Pussy Riots) a été condamné à trois mois de prison ferme. Comme quoi les atteintes aux convictions religieuses sont aussi condamnées chez nous et avec des échelles de peine somme toutes comparables.La vraie différence, c’est que tous les cultes ne sont pas protégés de la même manière en France, où c’est plutôt rigolo de profaner les églises (mais non, ce ne sont pas des profanations, juste quelques gestes un peu déplacés, et encore), de salir ou de détruire des crucifix (en fait, on en fait facilement de l’art), ou les gens très tolérants ont gagné le droit d’être très intolérants.
          Sur la forme, il aurait été correct de mentionner Alexandre Latsa qui a inspiré beaucoup de références de l’article (v. sur Ria Novosti : http://fr.rian.ru/tribune/20120808/195607508.html).


          • sylvie 4 septembre 2012 17:29

            Normal Mighou, profanation de sépultures cela peux aller jusqu’à 15 ans, quand on cherche la merde parfois on la trouve, malheureusement c’est trop rare


          • Mr Mimose Mr Mimose 4 septembre 2012 17:29

            Si on allait à la synagogue de Paris s’enfoncer un chandelier à sept branches dans le cul en criant à la gloire de Nentayahou, on serait cool ? On serait soutenu par Madonna et Sting ?



            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 4 septembre 2012 17:49

              T’as peut être intérèt à regarder dans le code pénal pour savoir ce que tu risques avant de faire ce que tu dis.

              Vu que ce genre de situation est assez rapidement explosive.


            • sven 4 septembre 2012 19:06

              Qu’il est difficile de défendre les droits de l’Homme ! Ca vous amène à vous trouver constamment en mauvaise compagnie. Combien de ces politiciens français qui défendent les Pussy Riot, applaudissent, ou ne font rien pour défendre les accusés de Tarnac ou Adlène Hicheur (6 ans de prison pour un email sans suites) ? Combien font semblant de croire qu’en France, avec les lois concernant les récidives, les lois condamnant les actions collectives, les circonstances aggravantes : en bande, de nuit, ces anarchistes multi-récidivistes n’auraient pas été condamnées aussi lourdement en France, voire plus lourdement. Ils ne font rien pour changer ces lois. Il faut croire qu’une majorité de nostalgiques de la Guerre froide cherchent d’abord à la ranimer avant de défendre les Droits de l’Homme dans leur propre pays !


              • le poulpe entartré 4 septembre 2012 20:59

                Des dindes farcies au poulet et qui se retrouvent en cage ; quoi de plus normal ?

                Ces sous-produits sponsorisés par l’empire et ses laquais pour avilir et dégueulasser sont emblématiques de l’admiration benoite du culte que l’occident répand un peu partout où il a des intérêts à conquérir : la merde avec un alibi artistique.


                • bernard29 bernard29 4 septembre 2012 22:42

                   « que l’occident répand un peu partout » .
                   en effet l’Art Contemporain est né en occident et gagne les espaces glacés de Sibérie. C’est la mondialisation. Vous voulez mettre des barrières à l’Art et garder à ça pour vous ? Vous n’êtes pas trés partageur .. La civilisation progresse malgré tout ... Enfin , je crois..


                • le poulpe entartré 6 septembre 2012 22:04

                  Encore un maboule siphonné qui voit de l’artistique là où trois connes agitent leurs gras doubles avec un sac poubelle sur la tête. Ces dégénérées avec un bâton de la CIA dans les fesses (autrement dit manipulées comme une bande d’âne) se piquent d’art. Grossière erreur : c’est rien que de la merde. Partager la merde ? Gardez ça dans votre bicoque et faite Cocorico !


                • Aldous Aldous 5 septembre 2012 09:44
                  Article qui remet les pendules à l’heure, utile etant donné que la propagande continue autour de PR.

                  Je rectifie juste un point : Saint Sophie n’est plus une mosquée mais un musée.

                  Pour nos amis ferus de mystique escatologique, je signale qu’une crois est apparue à travers le stuc avec lequel les musulmans ont recouvert les mosaiques chrétiennes :

                  http://photogwen.free.fr/indexistanbul/slides/Ste%20Sophie%20une%20croix%20changee.html

                  Certains y veront un signe divin smiley



                  • spartacus spartacus 5 septembre 2012 10:22
                    « presse internationale je voulais dire américaine, »

                    Je me disait bien qu’avec Gil ça ne pouvait venir que de la CIA...
                    Impossible d’avoir un texte sans le bouc émissaire américain !
                    Ça en devient ridicule.

                    La dernière fois, il c’est coupé avec une enveloppe, c’était la faute des Américains qui osent faire la promotion des enveloppes coupantes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès