Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Energie : Lorsque le Brésil mise sur le Pérou

Energie : Lorsque le Brésil mise sur le Pérou

En visite officiel au Pérou, Miguel Jorge Filho, le Ministre brésilien du développement, de l’industrie et du commerce, s’est entretenu, le 17 août, avec le Président de la République péruvienne Alan Garcia.

Le ministre brésilien qui est venu avec une délégation d’entrepreneur à été reçu dans le célèbre salon des ambassadeurs du palais présidentiel péruvien. Au termes de leur rencontre, le ministre Miguel Jorge Filho a annoncé que : « Le Brésil va devenir le plus grand acheteur d’électricité produite au Pérou » .

En effet le Brésil compte miser sur le Pérou pour qu’il lui apporte l’énergie dont il manque pour sa propre industrie. Pour cela, 5 Centrales hydroélectriques seront construite en coopération avec des entreprises brésiliennes, dont deux d’entre elles seront financées entièrement par la « Banque de fomento du Brésil ».

Une approche similaire a été commencé par le Ministre Brésilien qui souhaite également que l’entreprise Petrobras puissent bénéficier du gaz Péruvien.

Alors que déjà 90 entreprises brésilienne sont installés au Pérou, 70 nouvelles ont lors de ce voyage, annoncé leur volonté d’investir le marché local péruvien dans divers secteur stratégique comme les minerais et le pétrole .

Alors que les États Unis ont toujours voulu profiter des réserves d’énergie des divers pays d’Amérique latine, aujourd’hui ce rôle est tenu par l’UNASUR qui permet à ces pays membres de s’entraider et se développer grâce aux richesses du continent.

Le rapprochement entre les pays d’Amérique du sud est et sera la tendance de la prochaine décennie.

Article : www.unasur.fr

Serge Sedille


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • HELIOS HELIOS 26 août 2009 01:20

    ... UNASUR ou pas, c’est pas demain que le Perou va vendre du gaz au Chili !

    Pas grave, me direz vous, le Chili se dem... tout seul, Grace, entre autres, a BP et Total.

    C’est pas non plus comme ça qu’il faut proceder (pour le Perou) quand on desire que son voisin vous cede une partie de son espace maritime...
    La Bolivie n’a pas non plus tout compris, elle qui se refuse également de vendre, mais en plus impose ses conditions contractuelles a l’uruguay et l’argentine stipulant que la revente de gaz au Chili est interdite sous peine de suspension définitive de l’approvisionnement....

    Ils ne sont pas pres (les boliviens) d’avoir un nouvel acces a la mer...


    Fallait pas faire la guerre au chili et surtout pas la perdre !


    • la_gata la_gata 26 août 2009 09:14

      LePérou veut que le Chili le CEDE une partie de son espace maritime ?? ou ça ????
      ce qui existe c’est un litige porte devant la Cour Internationale de Justice.. parce qu un pays veut couper la mer en horizontale et l autre en biais ..
      et la Bolivie a par contre tout compris .. elle ne fait que suivre l’exemple, à echelle reduite , des anciens dans la matiére.. et ce qui font partout dans le monde ..
      et le manque d acces à la mer n est pas si grave que ça .. la Suisse, Autriche ,Luxembourg , Andorre etc etc n ont pas d acces à la mer non plus et se dem trés bien ..
      et la guerre on s en foute ce n est pas parce qu on a perdu une guerre que on ne peut pas s en tirer .. regarde le Japon et l’Allemagne pour citer que deux exemples.
      le probleme pour certains pays en Amerique du Sud comme le Pérou , Bolivie , Equateur etc. c’est qu ont subi une longue succesion de gouvernements des heritiers des anciens colonisateurs qui s en foutent completement du restant de la population et etaient capables de tout vendre bon marché aux étrangers pour remplir ses propres comptes bancaires et une fois fini le pillage se barrer ailleurs..
      et biensur les gens sont des fois si cons que redemandent.. la preuve Alan Garcia a ete elu 2 fois ..
      le Chili et le Brésil ont compris les prémiers que la seule façon de s en sortir c’est de vendre soi même et reinvestir dans le pays .. maintenant le Venezuela , Bolivie , Equateur, Paraguay vont dans la même voie .. vivement que le gens des autres pays du continent commencent a reflechir aussi ..


      • Unasur Unasur 26 août 2009 10:48

        @ la_gata : Je rejoins ton raisonnement, mais je voudrais tout de même rajouter que pour les élections présidentielles péruviennes, ce n’est pas que les péruviens sont con mais que la majorité des électeurs ne sont pas des gens qui analysent les tendances politiques. Ces électeurs, souvent paysans, votent surtout en fonctions des promesses qui les font les plus plus rêvé. Ils s’identifient à la couleur de peau du candidat et s’oppose régulièrement contre les candidats « dit pour les riches », droite modéré (cf Voire ce qu’il s’est passé avec Lourdes Flores pour les elections 2006, favorite des éléctions et évincé du deuxième tour suite à des attaques informationelles d’Alan Garcia et de Ollanda Humala qui l’ont fait passé comme la candidate des riches).

        La suite du face à face entre Humala et Garcia était comme un Chirac/Le pen pour la gauche, ils ont élu le moins pire...

        En ce qui concerne les relations Brésil et le reste de l’unasur, pour moi c’est très intéresssant de voir les initiatives brésiliennes en matière d’échange commerciale, le Brésil se présente comme un bon moteur économique pour la zone et un bon exemple à suivre.

        Rendez vous sur www.unasur.fr si vous voulez plus de news.

        Merci pour vos commentaires,

        Serge Sedille

         

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès