Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Et pendant qu’on sauve les banques, on laisse crever les (...)

Et pendant qu’on sauve les banques, on laisse crever les Africains

La crise financière qui nous accable est déjà un scandale en elle-même : les excès de ceux-là mêmes qui nous y ont plongé continuent, pendant que les peuples ont déjà commencé à rembourser la facture pour eux. Mais le plus gros scandale n'est peut-être pas celui-là : à quelques milliers de kilomètres de là, des millions d'êtres humains sont en train de mourir de faim, sans que la communauté internationale ne trouve rien d'autre à faire que de constater son échec.

Pourtant, et au delà des sinistres comparatifs que l'on peut faire à ce sujet, ces deux crises simultanées devraient nous faire comprendre ce qui est réellement en train de se passer : le capitalisme est en train de tuer non seulement la démocratie dans les pays qui ont eu la chance d'en pouvoir bénéficier- ce qui est déjà grave ; mais surtout de laisser crever des enfants, des femmes et des hommes innocents…

Il faut bien comprendre qu'en acceptant de sauver les banques par l'injection de centaines de millions d'euros dans le système, nous acceptons également de ne pas les employer à autre chose, que ce soit en Afrique ou ailleurs. Et les peuples, les individus qui composent ce peuple, sont tout aussi responsables de cette situation que les dirigeants qu'ils laissent faire.

Car ces deux crises sont liées par le même système qui fonde les inégalités dont il se nourrit pour fructifier, au mépris des droits les plus élémentaires, et jusqu'à la vie elle-même. Comment ?

En usant leurs ressources qui nous servent à produire du Fukushima, en corrompant leurs régimes pour y faire nos profits, en exploitant leurs peuples pour en faire nos esclaves, nous avons créé les conditions de leur misère, et nous avons bâti sur elles notre propre prospérité.

Nous sommes responsables également du réchauffement climatique par nos pratiques productivistes , responsables aussi des guerres civiles pour posséder des terres qui seront revendues aux Chinois ou à d'autres, responsables encore d'armer ces guerres, ou de leur faire miroiter un “ailleurs” qu'on leur refuse d'atteindre une fois parvenus à nos frontières….

Pourquoi s'étonner, après, que tous ces gens désirent plus que tout s'échapper de l'enfer que nous avons contribué à construire pour eux ?

Et on les refuse à l'entrée de nos pays, sous prétexte de “crise financière”, alors qu'on vient juste de trouver plusieurs centaines de milliards d'euros pour continuer à regarder sur nos écrans plats nos semblables crever en 3D sous nos yeux compatissants ?

Comment peut-on continuer à laisser faire cela ? que sont devenus les droits de l'homme, que sont devenus les hommes ?

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  3.52/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Yvance77 27 juillet 2011 10:27

    Salut,

    Bah c’est simple en fait ! Ce sont des noirs qui crèvent, dans un pays de merde que rien d’intéressant n’est à extraire pour nos financiers de tout poil.

    Pas d’or, pas d’hydrocarbures, encore moins de gaz ni mines de diamants divers... une zône pauvre longue comme désert sans fin.

    Pourquoi nos grands argentiers et, nos valeureux politiques, iraient se casser le fion, pour un truc qui ne va pas rapporter un kopek à leur économies respectives ?


    • xray 27 juillet 2011 15:33


      Qu’elle soit matérielle ou cérébrale, la misère est le fondement de la société de l’argent ! 

      Les curés sont optimistes ! Ils affirment que 20 milliards d’habitants sur la planète, c’est possible. (Les curés vivent de la misère qu’ils produisent.) 

      L’hypocrisie religieuse
       
      http://echo-athees.over-blog.com/ 

      DEPUIS 5 000 ANS ! QUOI DE NEUF ? 
      http://echo-agnostiques.over-blog.com/article-depuis-5-000-ans-quoi-de-neuf-55838469.html 



    • C EST LE PLUS GrOS SCANDALE DU MILLENAIRE.. 

      L’ EUROPE FAIT DES AFFAIRES AVEC LES DICTATEURS AFRICAINS..qui laissent mourir de faim les enfants africain......puis VEND DES ArMES..et parachute du lait en poudre...ou il n’y a pas d’eau................QUEL CYNISME ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;;

      QUI DONNENT DE GROS BENEFICES....QUE SE REPARTISSENT LES TRES RICHES
       
      ACTIONNAIRES ET SE FONT PAYER POUR LEURS PERTES .....PAR NOS IMPOTS DES
       
      BANkSTERS 


    • Fergus Fergus 27 juillet 2011 10:41

      Bonjour, Caleb.

      Yvance a raison, rien à tirer de suffisamment juteux en termes de profits pour les multinationales dans cette « corne de l’Afrique ». Et tant pis si des enfants meurent par milliers, les bras décharnés, le ventre gonflé et le visage couvert de mouches !

      L’aide aux banques et à leurs dirigeants irresponsables a atteint, au niveau mondial, des sommets exorbitants prélevés sur le bien commun. Il suffirait à la communauté de mobiliser moins de 1/1000e de l’effort consenti à ces banques pour enrayer cette famine et sauver les populations en voie d’agonie.

      Mais de cela, les Obama, Medvedev, Jintao, Sarkozy et autres Merkel n’ont cure. Seuls comptent leur réélection et le profit des puissants de l’ombre qui les ont placés au poste qu’ils occupent. Quant aux moribonds africains, qu’ils crèvent puisque c’est là leur destin...


      • frugeky 27 juillet 2011 10:43

        Bonjour,
        je refuse la responsabilité de ces morts, je n’ai pas à porter toute la misère du monde sous prétexte que je suis né là où je suis né.
        Vous constatez tous les jours le nombre d’opposants à cette politique injuste qui va faire la guerre en Libye sous des prétextes fallacieux, qui appauvrit les plus pauvres au bénéfice des plus riches.
        L’impuissance dans laquelle nous sommes à changer le monde, pour l’instant je l’espère, ne fait pas de nous les complices de cette cliques d’assassins qui nous gouverne.


        • cameron 28 juillet 2011 18:09

          On peut bien vouloir se payer une bonne conscience en inclinant sa responsabilité. LA vérité c’est que l’Europe ne reussit à financer son train de vie que sur le sang et les cadavres des autres.

          Combien de francais sont descendus dans la rue pour manifester contre l’attaque de la france en CI, en Libye ? Combien de francais pourraient accepter de ne plus acheter l’essence pour son véhicule en pensant que cela est le résultat des guerres de la france en afrique ?

          Combien de francais marchent pour se rebeller contre les hostilités contre l’immigration légale pendant que dans le mm temps les pays d’origines sont pillés en faveur de la france ?

          Combien de francais s’étonne de consommer du Café « made in France » alors que moins de 1% de cette population sait à quoi cet arbre ressemble ?

          Combien de francais manifestent contre la baisse du pouvoir d’achat en augmentant par là la pression sur leur dirigeant de chercher us et moyens pour se maintenir, quite À faire les guerres ouvertes et voilées pour le contrôle des matières premières ?

          Bref nous sommes responsables par nos actes de ce qui se passe ici et là sur la planète. Ca ne sert À rien de se voiler les yeux.

          2012 n’est plus bien loin. Nous verrons si les francais vont se souvenir k la gauche et la droite ont voté pour la guerre en Libye et ont soutenu la guerre en CI. Et après revenons débattre des responsabilités.


        • oncle archibald 27 juillet 2011 11:07

          Assez de baratins, des actes : tous à nos chéquiers ! Les responsables qu’ils aillent au diable, et que ceux qui ont encore un peu de dignité aident ceux qui sont dans la merde. Vite !


          • jluc 27 juillet 2011 12:15

            la liberté et l’égalité sont déjà privatisées, on est en train de privatiser la solidarité et la fraternité.
            La vie humaine a déjà un prix et un coût ; elle est rentable ou pas. Le cours est fortement en baisse en Afrique.


            • beneolentia beneolentia 27 juillet 2011 12:23

              @ L’auteur :
              « Nous sommes responsables également du réchauffement climatique par nos pratiques productivistes »

              Sans rire ? moi je n’y crois pas au réchauffement causé par l’homme.
               Vous êtes pour la taxe CO2 ?

              Je vous renvoie a cette excellente vidéo qui vous montre que l’on vous ment encore...

              http://www.dailymotion.com/video/x7jwfb_rechauffement-climatique-une-arnaqu_news


              • Roosevelt_vs_Keynes 27 juillet 2011 18:48

                D’ailleurs, qui a entendu parler de la plus grande fraude du GIEC, mise en lumière la semaine dernière ?

                Le réchauffement climatique est une arme de réduction de la population mondiale. Notre arme à nous : faire fermer Wall Street.


              • Attilax Attilax 28 juillet 2011 01:17

                Très instructif, cette video. Je ne pensais pas que l’ampleur du mensonge était grande à ce point, c’est juste hallucinant.


              • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 27 juillet 2011 12:27

                « Mais le plus gros scandale n’est peut-être pas celui-là : à quelques milliers de kilomètres de là, des millions d’êtres humains sont en train de mourir de faim, sans que la communauté internationale ne trouve rien d’autre à faire que de constater son échec. »


                Ces malheureuses gens ne meurent pas de famine mais de l’incompétence de leurs gouvernants !

                Effectivement, la famine comme conséquence de la sécheresse s’explique parfaitement, hélas, par l’incompétence des gouvernants africains renforcée par celle des pays bailleurs de fonds d’Aide Publique au Développement (APD) (Économique ?), tous incapables d’anticipation des crises alimentaires (malgré les très coûteux et inutiles Stocks Nationaux de Sécurité) et qui, chaque année, gaspillent l’APD dans des programmes et des projets de Sécurité Alimentaire parfaitement ineptes.

                Herman van Rompuy, José-Manuel Barroso, Andris Piebalgs et leurs subordonnés sont incompétents ! ! !...


                = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

                Exemple d’incompétence & de manque d’esprit d’anticipation :


                Quote
                Nairobi, 21 février 2011 (IRIN)
                 – (Extraits) 
                Depuis novembre, les pays d’Afrique de l’est ont enregistré des conditions de sécheresse sévère, qui vont probablement empirer durant les prochains mois. Selon des données publiées récemment par l’Organisation météorologique mondiale (OMM), les répercussions météorologiques de La Niña en sont largement responsables. (…)
                Unquote

                La catastrophe humanitaire (famine) qui se profile dans la Corne de l’Afrique a pour origine une sécheresse, qui peut durer plusieurs années, provoquée par le phénomène climatique « La Niña ».

                Cette sécheresse détruit les récoltes de produits vivriers et le bétail.

                Les agriculteurs et les éleveurs se trouvent donc en situation de sinistrés économiques et doivent être secourus en tant que tels par la solidarité nationale ou/et internationale si la première est défaillante. Ces secours doivent inclure une aide alimentaire conjoncturelle gratuite ainsi qu’une aide structurelle, également gratuite, pour reconstruire leur outil de production sinistré (semences, intrants, bétail, etc.).

                Selon le credo des bailleurs de fonds d’aide au développement, normalement, les autorités politiques des pays sinistrés doivent détenir des Stocks Nationaux de Sécurité constitués de céréales ou/et de fonds financiers disponibles pour importer, en urgence, les produits alimentaires nécessaires aux distributions gratuites d’aliments en faveur des agriculteurs et éleveurs sinistrés avant que ne se déclare la famine.

                Si l’on peut comprendre que cela ne fonctionne pas en Somalie du fait de la guerre civile, il est plus difficile de comprendre l’impéritie des gouvernements du Kénya et d’Éthiopie.

                Bien évidemment, les secours aux sinistrés économiques doivent être mis en oeuvre en anticipation des dégâts provoqués par le phénomène climatique.

                Ce n’est manifestement pas le cas puisque ces dégâts sont « déjà » évidents en la personne des enfants fortement malnutris.

                Qui est donc responsable de cette carence, de cette incapacité d’anticipation de la crise ?...



                • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 27 juillet 2011 12:28

                  Quand le ridicule et l’incompétence le disputent au tragique et au pathétique au Togo :
                  Acheter pour augmenter le stock de sécurité au moment où les prix sont élevés sur le marché (période de « soudure ») consiste à « accroître la pénurie » et à faire augmenter les prix !
                  Bel exemple de régulation de marché et de gestion de la Sécurité Alimentaire ! ! !

                  Quote :
                  Renforcement du stock de sécurité des produits céréaliers au Togo : L’ANSAT lance une campagne spéciale d’achat de 3440 tonnes de céréales

                  http://africabusiness.com/2011/06/07/renforcement-du-stock-de-securite-des-produits-cerealiers-au-togo-l%E2%80%99ansat-lance-une-campagne-speciale-d%E2%80%99achat-de-3440-tonnes-de-cereales/

                  L’Agence Nationale de Sécurité Alimentaire au Togo (en sigle ANSAT) a lors d’une rencontre à Lomé, lancé officiellement le samedi 4 juin 2011, une campagne spéciale d’achat de 3.440 tonnes de céréales (notamment le mais, le sorgho et le riz blanc localement produit), en vue de renforcer le stock de sécurité de ces produits au Togo.

                  Cette action est à saluer dans la mesure où elle constitue une réplique des autorités togolaises à la flambée des prix des céréales ressentie sur le marché togolais depuis déjà près de deux semaines.

                  À Lomé, le prix des céréales à la veille de cette campagne qui vient d’être déclenchée fluctuait entre 500f CFA et 575f CFA voire 600fcfa avec une tendance à la hausse selon des sources dignes de foi.

                  A l’intérieur du pays, ces prix variaient entre 400f CFA et 475f CFA avec également une tendance à la hausse, selon ces mêmes sources.

                  Pour cette campagne qui a démarré automatiquement dès son lancement pour une durée de 3 semaines, c’est un budget total de 800 millions de FCFA qui ont été accordés par le gouvernement togolais à l’ANSAT.

                  Il faut tout de même souligner que l’aggravation des prix des produits céréaliers au Togo a surpris plus d’un surtout quand on sait que le pays avait réalisé un excédent céréalier dans l’ordre de 76 000 tonnes au cours de la campagne agricole 2010-2011.

                  ‘’Mais cette augmentation des prix est une conjonction de plusieurs facteurs’’, a expliqué le lieutenant-colonel AGADAZI directeur général de l’ANSAT .Il s’agit des facteurs relatifs à la production des céréales, à la disponibilité des stocks en temps réel, ainsi qu’à l’accessibilité des zones de production.
                  Unquote

                  Addendum :
                  Cela va sans dire, mais cela va mieux en le disant, au Togo, au lieu d’acheter des céréales pour augmenter le stock de sécurité, il faudrait 
                  vendre d’urgence partie de ce stock de sécurité pour accroître l’offre et réduire la tension sur les prix.

                  Mais, tout cela a déjà été dit et écrit au tyran qui sévissait au Togo dès 1986...


                • BOBW BOBW 27 juillet 2011 21:31

                  Pour info : à lire


                • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 28 juillet 2011 13:13
                  Par BOBW (xxx.xxx.xxx.43) 27 juillet 21:31
                  Savez-vous si le résultat de cette missive à ce cher (coûteux) van Rompuy a été positif ?

                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 27 juillet 2011 12:35

                  En plus, en Somalie, les milices islamistes disent qu’il n’y a pas de famine.

                  Est ce que l’auteur suggère d’y envoyer des troupes pour que l’aide humanitaire puisse être distribuée ou bien et article n’est il finalement qu’un larmoyage stérile ?


                  • oncle archibald 27 juillet 2011 14:12

                    De nombreuses ONG contournent le problème des islamistes. Il suffit de savoir si ce qui importe est de faire manger des affamés ou de se voir à la une des journaux avec un sac de riz marqué « médecins sans frontières » sur l’épaule.

                    « Si les insurgés shebab refusent toujours le retour en Somalie des organisations humanitaires expulsées à partir de 2009, une vingtaine d’ONG internationales y opèrent depuis deux ans avec une relative efficacité, sans présence expatriée et sous le strict contrôle des islamistes.

                     »Nous arrivons à travailler, même si c’est parfois frustrant« , résume Yves Van Loo, porte-parole à Nairobi du Comité international de la Croix Rouge (CICR), présent de façon permanente en Somalie depuis 1991.

                    Face à la famine qui sévit selon l’ONU dans le centre-sud somalien sous domination shebab, le CICR a pu distribuer ce week-end près de 400 tonnes de nourriture aux populations, »en toute transparence« et en gardant »le contrôle de A à Z« de toute l’opération.

                    Depuis le bannissement de plusieurs ONG —essentiellement anglo-saxonnes— pour »espionnage« et prosélytisme chrétien, une vingtaine d’organisations, parmi lesquelles des acteurs majeurs du monde de l’humanitaire poursuivent donc tant bien que mal leurs opérations au coeur des territoires islamistes. Sans toutefois de distribution massive d’aide alimentaire aux populations, que refusaient jusqu’ici les shebab.

                    Aux côtés du CICR, on trouve Médecins sans frontières (MSF), Action contre la faim (ACF), Solidarités international, Danish Refugee Council, Norwegian Refugee Council, ou l’ONG italienne (Coopi)...

                    En deux ans, ces ONG, qui ne disposent pas d’employés occidentaux sur place, ont pu mettre en oeuvre de nombreux programmes. Elles travaillent le plus souvent avec des représentations permanentes, et des équipes locales somaliennes expérimentées.

                     »Les expatriés pilotent les projets depuis Nairobi, sur le principe du remote control« (contrôle à distance), explique Emmanuel Rinck, directeur du NSP, un programme d’appui aux ONG intervenant en Somalie.

                    Aux expatriés les décisions stratégiques, relatives à la gestion des projets, la signature de contrat, les recrutements ou encore les transferts d’argent. Aux Somaliens la mise en oeuvre des opérations.

                     »Notre staff est issu et travaille avec les communautés locales : il a une compréhension totale de la situation (...) et assez de compétences pour mener nos activités« , assure le directeur pays d’ACF, Jens Oppermann. »


                  • caleb irri 27 juillet 2011 23:29

                    @ Alois Frankenberger

                    Non, l’auteur ne suggère pas d’y envoyer des troupes. Ni de ne pas en envoyer. Il suggère simplement de changer le système qui permet ça.

                     


                  • Bulgroz 27 juillet 2011 12:35

                    Quelle est cette fatalité qui nous condamne à devoir aider sans cesse les peuples Africains ?

                    Quelle est cette fatalité qui fait que les pays africains sont incapables de subvenir aux besoins les plus élémentaires de leurs populations ?

                    Pour avoir les réponses, lire le discours de Dakar de Nicolas Sarkozy et vous comprendrez tout..

                    Mais chut !!, la vérité n’est pas bonne à dire.


                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 27 juillet 2011 12:45

                      Sinon, ceci pourrait être un début d’explication ...

                      http://www.youtube.com/watch?v=GhxqIITtTtU

                      Enjoy !

                       smiley


                      • darkcrystal darkcrystal 27 juillet 2011 12:51

                        @ Alois Frankenberger

                        Mort de rire la vidéo :)


                      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 27 juillet 2011 12:54

                        D’ailleurs, le singe me fait penser à un ... Norvégien !

                        Pas vous ?


                      • beneolentia beneolentia 27 juillet 2011 13:07

                        Whaou, c’est sérieux le sujet, j’ai déjà deux moins a cause d’une vidéo qui me fait rire, on vas interdire l’humour bientôt ??? remarque on a déjà sanctionné bigard pour le 9/11 donc finalement la police de la pensée est bien en marche !

                        Ne riez plus citoyens ! Le rire est interdit !


                      • beneolentia beneolentia 27 juillet 2011 13:17

                        erratum, je voulais parler de darkcrystal
                        bon, j’arrête de boire et je vais me coucher

                        pfff, ou bien je continue avant qu’ils décident aussi d’interdire l’alcool parce que c’est bon pour ma santé ?


                      • caleb irri 27 juillet 2011 23:38

                        pas mal, ils sont forts !
                         smiley)

                        merci pour la rigolade...


                      • BA 27 juillet 2011 13:08

                        Mardi 26 Juillet 2011 :

                         

                        Dette des Etats : Italie et Espagne se financent au prix fort.

                         

                        L’Italie et l’Espagne étaient actifs sur les marchés ce mardi et ont subi de plein fouet la hausse des coûts de financement.

                         

                        Le Trésor italien a émis des obligations à six mois pour un montant de 7,5 milliards d’euros. Les taux d’intérêts sont en forte hausse par rapport au dernier placement : 2,269 %, contre 1,988 % à l’occasion de la précédente émission de même échéance.

                         

                        1,5 milliard d’euros de titres à deux ans ont également été levés, avec des taux qui se sont envolés à 4,038 %, contre 3,219 % lors de la précédente émission.

                         

                        Le Trésor espagnol a pour sa part levé 2,885 milliards d’euros de bons à 3 et 6 mois. Tout comme l’Italie, l’Espagne subit tout autant l’envolée des taux d’intérêts.

                         

                        Les taux sont montés à 1,899 % pour l’émission à 3 mois (contre 1,568 % lors de la dernière émission de cette échéance le 21 juin).

                         

                        Les taux sont montés à 2,519 % pour l’émission à 6 mois, contre 1,776 % le 21 juin dernier à l’occasion de la précédente émission de même échéance.

                         

                        Le répit n’aura donc été que de courte durée sur le marché de la dette des Etats. Et ce, malgré l’accord sur la Grèce entériné entre les ministres des Finances de la zone euro vendredi dernier.

                         

                        La Banque d’Italie a annoncé que « cette hausse des taux illustre les inquiétudes et les doutes des investisseurs quant aux mesures prises lors du sommet européen de Bruxelles ».

                         

                        http://www.oblis.be/fr/dette-des-etats-italie-et-espagne-se-financent-au-prix-fort-12885


                        • Marc Bruxman 27 juillet 2011 19:05

                          Comme je le dis ici depuis fin 2008, la prochaine bulle à exploser sera la bulle de la dette publique. On tire les derniéres cartouches en ce moment mais ce qui doit arriver va arriver. La bulle de la dette publique va éclater sans que personne ne puisse la renflouer.

                          Dès qu’un maillon aura sauté (peu importe lequel), les faillites en cascade vont se propager. Et c’est alors techniquement « game over ». Cela va faire une belle panique partout dans le monde.

                          Le plus probable est que les états vont alors reprendre leur pouvoir de création monétaire afin d’éviter un « meltdown » et que chacun s’en contentera. Mais cela va compliquer les réglements internationaux et lancer une guerre des monnaies qui va tous nous appauvrir par l’inflation, seule solution technique et comptable au problème.


                        • oncle archibald 27 juillet 2011 14:04

                          Sur un site « citoyen » une agora ou la vox populi devrait pouvoir se faire entendre, sur un sujet aussi grave et prenant que celui-là, des hommes, des femmes des enfants qui meurent de faim,par milliers,  au XXI eme siècle, on parle de quoi ?? de politique, de dette internationale, de leurs dirigeants, des nôtres ... Et on comprend tout ... 

                          La gôôôche généreuse (avec le pognon des autres, surtout pas le mien, je vote pour les malheureux c’est bien suffisant), n’est pas là. 

                          La droite si prompte à faire la morale à tout un chacun (vous n’avez pas le monopole du coeur ! ni celui du coeur de pierre ! regarde la poutre qui est dans ton oeil .. pas la paille grosse comme une poutre qui est dans le mien !), n’est pas la non plus ...

                          C’est une affaire d’hommes qui pensent qu’ils sont frères, rien de plus. Que les responsables de cette situation aillent au diable, que nos dirigeants y aillent aussi et que les hommes de bonne volonté aident ceux qui, d’inanition, ne peuvent plus bouger. On en crève tous du baratin, c’est agir qu’il faut !

                          • Marc Bruxman 27 juillet 2011 18:58

                            Cher monsieur,

                            Vous avez de la chance d’être riche et de pouvoir passer du temps à philosopher sur Avox.

                            Le monde entier ne peut pas vivre comme vous, il faudrait cinq planétes. Vous n’avez pas l’impression d’être riche et de rouler en Porche Cayenne, ce n’est pas grave. Le monde entier ne peut pas vivre comme VOUS. En tout cas, pas dans les conditions actuelles.

                            Par ailleurs, vous n’êtes pas sans ignorer que nos pays sont endettés. Lorsque vous êtes fortement endettés, donner à un clodo n’est pas forcément la meilleure chose à faire. Si vous êtes riches au contraire, vous pouvez (devez) faire de la charité afin que votre thune ne finisse pas au cercueil.

                            Il en va de même pour nos pays ! Lorsque la France sera à l’équilibre financier, elle pourra aider l’affrique. En attendant, occupons nous de nous même et de nous sortir de la merde. Et laissons les affricains s’occuper d’eux. Les chinois ont réussis à s’en sortir tout seul, peut être y parviendrons t’ils  !


                            • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 27 juillet 2011 19:49

                              « Par ailleurs, vous n’êtes pas sans ignorer que nos pays sont endettés. »
                              ou bien
                              Par ailleurs, vous n’êtes pas sans savoir que nos pays sont endettés. ? ? ? ...


                            • caleb irri 27 juillet 2011 23:51

                              @ Marc Bruxman

                              Effectivement, j’ai cette chance. Et j’en profite, comme vous, pour réfléchir sur le monde ou pour calculer combien de planètes il faudrait pour nourrir tout le monde comme moi. Ou alors pour me dire qu’il est incroyable qu’avec le degré de technologie que nous possédons, nous soyons toujours incapables de nourrir (même pas comme moi) toute la population. Ensuite je me dis que peut-être, si on réfléchissait le problème autrement, toute notre technologie qui sert aujourd’hui à faire du profit pourrait servir à faire en sorte de nourrir et de loger tout le monde, même « pas comme moi »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès