Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Et si le qatarisme était une bénédiction ?

Et si le qatarisme était une bénédiction ?

En réponse à l'article de Salah Horchani : Le qatarisme, ce fléau qui nous menace ! Aujourd’hui, la Tunisie, et demain, qui sait, la France !

 
Prélude : Je ne connais pas Salah Horchani. En faisant son auto-promotion, il a publié sur ma page FB (Abou-Hakim El Omrani) un lien vers son article. Je lui ai répondu : "qu'est-ce que c'est que ce torchon que tu as publié ? Tu appelles ça un article ? Ma foi c'est à mon avis le pur produit de la médiocrité que nous avons subie durant deux décennies sous le règne de Zaba (Ben Ali). Il suffit que tu répondes à cette question : est-ce que tu peux présenter ce torchon à un jury universitaire et le défendre avec des preuves réelles et sans idéologie francophile ? Khatar en arabe est proche phonétiquement de Qatar !! Jamais lu des conneries pareilles.."
Il m'a répondu : "Abou-Hakim El Omrani habite à Doha, je comprends sa réaction".
On appelle cela à Doha comme à Tunis : un coup bas ! J'ai donc décidé de lui répondre.
 
Au sujet du sommaire : un rapide coup d'oeil sur les têtes de paragraphes (numérotés de 0 à 5 avec un avertissement et des notes et références) donne l'impression d'être face à un article structuré avec des analyses logiques et une argumentation. Nous savons toutefois que tout analyste laisse un espace au doute, au questionnement, à la remise en question et à l'opinion contraire ! Mais à lire les titres de paragraphes, puis les contenus, on est frappé par le ton sûr ex-cathedra qui rappelle aisèment le discours idéologique (qu'il soit trotskyste ou fondamentaliste islamiste, tiens ! Wahhabite justement). Alors tout comme le sommaire ne fait pas la substance de l'argumentation, et que l'habit ne fait pas le moine, ce n'est pas parce qu'on porte un trois-pièces qu'il est garanti qu'on a les chaussettes propres ! Excusez ce qui semble du sarcasme, c'est juste une réponse à la hauteur de celui qui appelle un Président de la République arrivé démocratiquement au pouvoir : Tartour. Sobriquet extrêmelent péjoratif et insultant qui désigne une personne sans valeur, "un pov' mec" en langage familier. Pire encore lorsque la personne méprisée est un champion des droits de l'homme dans le monde arabe. Le New York Times a été plys clairvoyant, il a donné son (co) éditorial une fois à Marzouki, du jamaus vu de mémoire de présudent arabe. Amanpour sur CNN l'a interviewé aussi. Ce n'est pas tous les jours que cela arrive. 
 
Au sujet de cet "Avertissement : Les libertés d'opinion, d'expression et de la presse sont menacées en Tunisie"
L'auteur nous propose un vrai "procès d'intention" en citant la très controversée Néjiba Hamrouni, Présidente du Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT) qui est loin d'être ce dont rêvent les démocrates tunisiens ni la nouvelle génération, ayant été une brave employée de l'ancien régime et qui a su après la Révolution lobbyer adroitement pour garder dans le paysage médiatique tunisien toute la "vieille garde au complet" à l'exception de deux indéfendables : Borhène Besaies (ténor médiatique de Ben Ali) et Oussama Romdhani (chef d'orchestre de l'Agence Tunisienne de Communication Extérieure, le puissant outil de propagande internationale de Ben Ali). Au lieu de défendre la liberté de la presse, la SNJT s'est mise à défendre tous ces journalistes qui durant deux décennies ont empoisonné le paysage médiatique avec leurs courbettes à Ben Ali. C'est cette vieille garde qui régit aujourd'hui le paysage médiatique tunisien, le soumettant de la manière la plus impudique au service de Caid Essebsi et son parti Nida Tounes, copie fade de l'ancien régime.
Je préfère de mon côté citer des références un petit peu plus sérieuses. Dans son rapport sur la liberté de la presse, Freedom House publie dans son Rapport sur la Liberté de la Presse 2013 dans la région Moyen-Orient Afrique du Nord ce qui suit : "Alors que deux des pays du Printemps Arabe, la Libye et la Tunisie ont largement sauvegardé leurs acquis importants de l'année passée" (trad. de l'original anglais : While two of the Arab Spring countries, Libya and Tunisia, largely retained their significant gains from the previous year). Ce rapport a été publié le 1er Mai 2013 alors que la marche de protestation citée dans l'article aura lieu deux jours plus tard, le 3 Mai 2013 parce que le moindre fait et geste de la Troika au pouvoir est régulièrement et farouchement (idéologiquement) combattu par la clique de Nida Tounes et d'une gauche caviar qui n'ont pas encore digéré leur défaite électorale (on les appelle en Tunisie les zéro virgule, en référence au pourcentage des voix qu'ils ont raflé).
Avec toutes les réserves que je puisse postuler sur Freedom House, elle est sûrement beaucoup plus crédible ques les coups de gueule de Salah Horchani.
Nous pouvons même laisser tomber tout ce beau monde et lire ce commentaire sur l'article de Salah Horchani publié par Henri Diacono alias Henri François le 4 mai 04:51 en bas de page : 
"Loin de moi Horchani, de mettre un bémol à vos alertes concernant « les dangers que courent actuellement les journalistes tunisiens » dont une grande partie, notamment dans la Presse écrite et quelques sites crées sur le web, d’expression française, sont d’une excellente qualité. Mais en tant qu’ancien professionnel sculpté à la rigueur de l’Agence France Presse, force est d’admettre que quelquefois, j’insiste sur ce mot, la liberté d’expression retrouvée dans ce petit pays a donné lieu à une multitude de supports, écrits comme « parlés » au sein desquels le professionnalisme fait cruellement défaut. " fin de citation
Une clairvoyance qui fait cruellement défaut à Salah Horchani...
 
Au sujet du paragraphe 0 intitulé : comme son nom l'indique !
Il est difficile d'imaginer ou d'inventer une entrée en matière aussi ratée, sournoise et de mauvaise foi.
L'auteur se prévaut de sa connaissance de l'arabe pour "fourguer" aux lecteurs francophones un produit de très mauvaise qualité. Salah Horchani nous informe magistralement, le ridicule ne tue point, que "Le mot " خطر" signifie en arabe " DANGER" et s’écrit phonétiquement "KHAṬAR" , terme très proche, phonétiquement, du terme " QATAR" " (sic). Horchani utilise même la majuscule pour mettre en relief sa trouvaille (scientifiquement abherrante).
C'est exactement comme si je disais en arabe à des lecteurs arabes qu'en français le terme "bon" est phonétiquement très proche du terme "con", que le terme "France" est phonétiquement très proche du terme "transe", que "Japon" est très proche de "Lapon". 
Je leur évite les majuscules, il n'y en a pas en arabe, Dieu merci !
Un graphiste ou un épigraphiste vous dirait peut-être que le seul effet est visuel, puisque les mots : DANGER, KHATAR et QATAR sautent à l'oeil et créent peut-être une impression de parenté que Salah Horchani cherche à faire passer à tout prix. Ne parlons ni de démagogie, ni de manipulation, nous avons à faire avec un universitaire bourguigon et tunisien ! Et ce n'est que l'entrée en matière.
 
Au sujet du paragraphe 1 intitulé "Le Qatarisme"
Je ne suis pas en désaccord avec ce néologisme, même s'il renvoie au Catharisme des gnostiques et que les lexicologues les classeraient dans les homophones et antonymes. Le problème avec Qatarisme est la signification qu'on lui donne. La question est de savoir combien de personnes pensent que le Qatarisme loin d'être un fléau, est bien une manne avec des pétro et des gazodollars utilisés pour la première fois de l'histoire peut-être au service des Arabes et non dépensés dans les boites chic de Paris et New-York comme nous voyons depuis des décennies, Al-Jazeera, des investissements bien placés et diversifiés, un PSG en passant, une Vision 2030 qui tend vers la société du savoir et plus... Et même une cerise sur le gâteau : la première coupe du monde dans le monde arabo-musulman, du jamais vu jusque-là. 
Le citoyen lambda a bien le droit d'avoir son point de vue, n'est-ce pas Salah Horchani ?
Il y a une différence entre une critique étayée et une hargne écumant la haine contre tout ce qui est moyen-oriental.
 
Au sujet du par. 2 intitulé : Aperçu non exhaustif du qatarisme en France et en Tunisie
Loin d'être exhaustif en effet. J'appelle plutôt expéditif ce pamphlet incroyable qui inculpe le Qatar d'avoir -tenez-vous bien- d'avoir des recettes de gaz et de pétrole et d'être devenu le premier investisseur du monde. 
Dans l'économie politique de Salah Horchani, il faut garder les gazodollars dans les banques et il faut surtout éviter d'investir tous azimuts. Je ne pense pas que le gouvernement britannique, français ou grec partagent cette vision... A suivre la thèse de Salah Horchani, tous ces commis de l'Etat qui débarquent quotidiennement pour faire les yeux doux au fonds souverain qatari doivent être complètement fous ! 
Personnellement, je trouve que le PSG vient de passer une superbe saison !
Une lecture complètement "à côté de la plaque" fait dire à notre universitaire franco-tunisien que le Qatar travaille à ramener les pays qu'il soumet à l'âge de pierre (ça me rappelle les propos haineux de Rumsfield au sujet de l'Iraq) et à instaurer un Califat wahhabite. 
On est en pleine fantascience. 
Il existe au Qatar trois tendances : les Wahhabites, les Frères Musulmans, et les modernistes. Les premiers représentent le "troisième-âge" dirait-on, les seconds ont trouvé refuge au Qatar (pays d'asile dans le monde arabe) lorsqu'ils étaient persécutés et ont su s'organiser convenablement en s'infiltrant notamment à Al-Jazeera où ils sont relativement puissants avec Qaradhaoui. Les troisièmes sont représentés (voici un tuyau vital :) par l'Emir du Qatar, son épouse Cheikha Mozah et son fils le Prince Héritier Cheikh Tamim et par la nouvelle génération des Al Thani. Rappelons à notre universitaire hâtif qu'il y avait un autre prince héritier avant Tamim, la bonne lecture consiste à comprendre le nouveau choix apportant le moderniste Tamim au pouvoir. Cheikha Mozah est une femme exceptionnelle qui châpeaute le "meilleur campus universitaire du monde arabe" Qatar Foundation, moderne, ouverte et extrêmement courageuse, elle est le fer de lance du courant moderniste du Qatar, et les femmes démocrates gagneraient à la sountenir et l'encourager dans sa lutte. Elle ne porte pas de Burqa et son voile est très léger. Où est le Wahhabisme si ce n'est dans la tête de l'auteur ?!
Le reste, c'est du business et des investissements qui s'adaptent au marché ; les Qataris n'ont jamais prétendu être communistes...
Quand Salah Horchani parle de la prouesse des Qataris d'acheter 150 hôtels en Tunisie, il laisse de nouveau l'analse pour plonger dans la science fiction. Nous avons en Tunisie un parc d'hôtels (pas tous) financés par les banques mafieuses tunisiennes contre pots-de-vin et complètement croulants aujourd'hui parce que jamais entretenus. Leurs promoteurs se contentaient d'encaisser les entrées sans se préoccuper nullement de la maintenance. Ajoutez à cela une politique commerciale du tourisme qui a consisté durant les années Ben Ali à aller chercher le plus bas de gamme et vous aurez une course de la part des hôteliers pour couvrir leurs frais aux dépens du service, et ainsi de suite dans un cercle vicieux infernal de bradage des prix et de services lamentables... Ce sont ces hôteliers qui mettent leurs hôtels en vente, et les Qataris ne sont pas fous pour les acheter. Une rapide étude de l'offre et les investisseurs qataris ont fui. 
Encore une information erronée qui gonfle cette propagande anti-qatarie de Salah Horchani.
Juste deux mots au sujet du décimage des gazelles dorcas et autres quadripèdes et volatiles dont les outardes Houbaras. Salah Horchani ne rentre pas dans les détails lorsque l'information disponible n'étaye pas ses thèses, moi j'appelle cela de la démagogie. Il est vrai que certains Cheikhs ont porté atteinte à notre faune, mais le champion incontesté de ce carnage était feu l'ancien ministre de l'intérieur saoudien Nayef Ben Soltane, le meilleur ami de l'ancien Président Ben Ali. Pourquoi les pseudo-défenseurs de la faune n'ont pas ouvert la bouche alors ? Les photos publiées par Salah Horchani comme des dizaines d'autres sur les réseaux sociaux figurent des massacres en Arabie et non en Tunisie.
 
Enfin, l'auteur replonge dans les procès d'intention lorsqu'il écrit, je cite : "en attendant de lui céder nos sites archéologiques, historiques et touristiques de Carthage, de Kairouan et d’ailleurs, pourquoi pas !, à la manière du scénario qui s’est opéré en Egypte ." Mais toutes les chaines arabes ont déclaré que le scénario égyptien était une intox pure et dure, complètement inexistante !!!
 
Au sujet du par. 3 intitulé : Le qatarisme, ce wahhabisme conquérant et rampant
Je passe outre les diatribes au sujet des chaines francophones sensées diffusées le wahhabisme. Encore une fois, un pêle-mèle qui donne l'impression des fois d'un bourrage de paragraphe pour l'allonger vainement. Le petit clin d'oeil pour Tariq Ramadhan est certainement une petite précaution envers l'universitaire suisse parce que ce dernier est connu pour son adresse à clouer le bec aux défenseurs des théories phantasmagoriques.
Pour le wahhabisme, lire mon explication au paragraphe précédent.
 
Au sujet du par. 4 intitulé : Qatarophilie du Président Tunisien et qatarophobie de son Peuple
J'ignore le crédit académique de Salah Horchani, mais à lire son article, je n'enverrai pas mes enfants à la fac où il enseigne. Cette légèreté dans l'analyse, cette vanité du m'as-tu-vu, et ce mépris envers des nations entières n'ont rien à voir avec l'académie, l'université ou la rigueur journalistique...
Par contre, j'enverrai les yeux clos mes enfants étudier dans une fac où enseigne Moncef Marzouki.
Comme cette réponse commence à se faire longue, je vais expliquer à l'irrespectueux Salah Horchani ce qu'il n'est pas arrivé à percevoir, aveuglé par son idéologie, ou présentant patte blanche à une certaine France. Je vais même faire mieux, je vais laisser quelqu'un d'autre perler à ma place. Dans une émission sur Al-Jazira, Azmi Bechara, l'intellectuel palestinien chrétien et ancien député au Knesset israélien, réfugié actuellement au Qatar, et écrivain de temps en temps au Mobde Diplomatique (Salah Horchani peut toujours essayer) a dit en substance : le génie de Moncef Marzouki a été de créer la Troika, regroupant les islamistes de Nahdha avec les laïcs et les séculaires du Takattol et du CPR ; Marzouki s'est sacrifié politiquement mais a fait le choix patriotique : éviter à la Tunisie la scission nette de la société en Islamistes contre laïcs, ce qui aurait incontestablement amené le pays (trop d'armes en Lybie et bon marché) vers une guerre civile sanglante. C'est ce qu'ont essayé de créer malgré la Troika les renseignemenrs de certains pays occidentaux. Le souvenir du Sarkozien Boris Boillon en Tunisie n'est oas des meilleurs dans l'histoire diplomatique tuniso-française !
 
Enfin, je suis aussi universitaire, aussi citoyen et aussi prétendant démocrate que toi Salah Horchani. Il y a toutefois une différence fondamentale entre nous : je respecte l'être humain, qu'il porte un chapeau melon, un bérêt basque ou un turban comme les Cheikhs du Golfe, je les respecte. Je ne débite pas de sournoiseries ou de mensonges parce que je m'exprime dans une langue qu'ils ne comprennent pas. Les Américains appellent cela "self-esteem", en arabe nous disons "احترام الذات" ou le respect de soi.
Alors Salah Horchani, avant de demander aux Tunisiens de se réveiller, tu gagnerais beaucoup à te concentrer sur la défense des seuls intérêts tunisiens !
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.41/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

101 réactions à cet article    


  • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 11 mai 2013 11:37

    Juste quelques précisions concernant l’auteur de cet article

    Abou- Hakim El Omrani (aliasAbdelouadoud El Omrani, ou réciproquement) est un expatrié tunisien résidant à Doha (capitale du Qatar, pour les non-initiés), traducteur de son métier, probablement, traducteur officiel, entre autres, de la Poupée-Barbie-Banane , la Cheikha Mozah [la Première 1/3 dame du Qatar, puisqu’elle partage ce titre avec les deux autres épouses de l’Émir Hamad ben Khalifa Al Thani, inconnues des médias], voir à son sujet, le lien suivant :

    http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/le-torchon-brule-entre-son-altesse-134479

    et, de surplus, partisan du parti le CpR de Moncef Marzouki, Président provisoire de la République Tunisienne, comme il ressort de sa Page Facebook dont le lien est :

    https://www.facebook.com/abouhakim.elomrani

     

    Et mon mot de la fin :

    « Il ne faut pas perdre son temps à avancer des arguments de bonne foi face à des gens de mauvaise foi » (Hassan II)

    Salah HORCHANI


    • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 11 mai 2013 12:03

      Notre auteur est doublement qatarophile : idéologiquement et pécuniairement !

      Quant à mon article qui a inspiré Abou- Hakim El Omrani (alias Abdelouadoud El Omrani, ou réciproquement), à savoir : Le qatarisme, ce fléau qui nous menace ! Aujourd’hui, la Tunisie, et demain, qui sait, la France !, j’ai mis son lien sur les pages facebook de plusieurs sympathisants et dirigeants du CpR ( dont celle de Moncef Marzouki, Président provisoire de la République Tunisienne), principalement, celles des plus qatarophiles parmi eux dont fait doublement partie Abou- Hakim El Omrani (aliasAbdelouadoud El Omrani, ou réciproquement), doublement, dans le sens idéologiquement et pécuniairement !

      Salah HORCHANI


    • Abdelouadoud El Omrani 11 mai 2013 12:37

      Salah Horchani n’a pas répondu à mes arguments, mais s’est contenté de nous proposer deux jugements de valeur : je suis qatarophile idéologiquement et pécunièrement dit-il. Les mêmes coups bas ! Rappelons que dans l’ABC du débat, il faut débattre les idées et non la personne.

      Il ne découd donc pas de son très fort académisme et sa trés forte argumentation...

      Ce qu’il avance est faux : idéologiquement, je suis social-démocrate, j’étais au CPR que j’ai quitté lorsque son excercise interne s’est éloigné de la démocratie et de la concertation. Je suis actuellement membre fondateur du Parti social-démocrate tunisien : LE COURANT DEMOCRATIQUE ou Attayyar avec M. Mohamed Abbou, ex- secrétaire général du CPR.

      Pécunièrement, je suis propriétaire d’une des meilleures boites de traduction du monde arabe dont je ne citerai oas le nom par respect des règles de ce forum qui interdisent la pub. Parmi mes clients il y a l’UNESCO, la CCI, quelques uns des meilleurs musées et des meilleurs éditeurs du monde francophone et anglophone, je ne dépends « pécuniairement » nullement du Qatar bien que j’y réside.

      Enfin, Salah Horchani a présenté son point de vue, j’ai présenté le mien. Que les lecteurs se fassent leur propre idée est ce qu’il y a de plus légitime.

      Je précise quand même aux kecteurs qu’ill y a une tendance parmi une certaine gauche caviar en Tunisie á attaquer le Qatar á tort et á travers parce qu’ils sont convaincus qu’il soutient le Parti islamiste tunisien Nahdha. Mais ce que nos illuminés de gauche n’arrivent pas à percevoir c’est que certaines organisations cariratives qataries soutiennent en effet Nahdha, mais l’Etat qatari soutient la Tunisie.
      En première page du quotidien qatari Al-Arab du Jeudi 9 Mai 2013, nous lisons que le fonds d’amitié tuniso-qatari vient d’allouer 100 millions de dollars qui devraient créer 20.000 postes d’emploi dans les cinq prochaines années. Voilà ce qui intéresse les chômeurs tunisiens/es : une preuve d’amitié sonnante et trébuchante. 
      Le reste n’est en grande partie que discussions de salon.

    • Constant danslayreur 11 mai 2013 13:24

      Ne vous fatiguez pas l’auteur Salah Horchani est aussi tunisien que je suis gaulois pur suche comme dirait Johnny.

      J’ai ma petite idée sur son profil mais sans preuves je préfère m’en tenir aux faits, c’est bel et bien un lobbyiste défendant des intérêts qui se moquent comme d’une guigne de ceux des tunisiens.

      Demandez-lui donc pourquoi il n’a pas répondu à la question ci-après sur un de ses propres fils...

      http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/en-deuil-pour-ma-tunisie-pour-le-130220#forum3624883


    • Abdelouadoud El Omrani 11 mai 2013 13:44

      Belle risade oui ! J’ai vu qu’il a posté au nom de Dwabala mais a signé Salah Horchani. Il doit s’auto-voter des +1.


      No comment

    • Alliance Rebelle Alliance Rebelle 11 mai 2013 17:42

      " la Cheikha Mozah [la Première 1/3 dame du Qatar"


      madame 1/3 .... mdr !
      mozah une conasseuse qui finira incha allah en exil ejecté par un autre massskhot el walidine ! comme son masskhote de mari

      • A monsieur El Omrani. Sans être d’accord avec l’obstination quelquefois excessive et désordonnée de votre « compatriote acharné », je n’apprécie pas du tout, mais pas du tout, votre plaidoyer. Pour une première raison très valable. Peu importe les « soi-disant » bienfaits financiers du Qatar (dans l’immobilier uniquement ou presque ...ou plus que quelquefois dans les mosquées) dans mon pays natal (ma famille s’y était installée depuis 1753) où, italo-maltais-berbère de nationalité française abreuvé de la culture de La France tout en conservant les sentiments de celui qui m’a vu naître, au sein duquel en paix, je suis revenu vivre depuis une quinzaine d’années, bref, je constate que vos « protecteurs » (qui ne donnent pas sans retour escompté) essaient avec une tartufferie immonde - j’appuie sur ce mot - d’y introduire son obscurantisme absurde et même criminel (oui criminel). Par le biais d’une religion qui demeurerait respectable si les nouveaux riches du désert ne tentaient de semer ailleurs par des prédicateurs virulents et par son interprétation erronée du Livre. Je n’oublie pas encore que votre ancien leader ayant résidé en France pendant 10 ans et n’ayant jamais participé à la révolution tunisienne, ni vous d’ailleurs, a fustigé à Doha justement, la laïcité qu’on désire tant installer chez nous. Je n’ai jamais été à la tête d’une quelconque société, ni parti, mais en tant que journaliste ayant roulé sa bosse, je ne peux m’empêcher de me poser une question essentielle pour tout honnête homme vivant le 21° siècle. Comment pouvez vous vivre dans ce pays grand comme un timbre poste où règne une telle ignorance de l’évolution de l’espèce humaine ?
      • Seconde raison. Au sortir de la plupart des mosquées tunisiennes, je commence à être effrayé de constater que, le vendredi, les fidèles d’âge moyen donc supposés matures, sont actuellement supplantés par une jeunesse, très jeune même, venue ingurgiter innocemment les propos incendiaires de ceux envoyés par les vôtres.
      • Troisième raison enfin, mais qu’a donc été faire votre pays d’exil (on ne doit pas y payer beaucoup d’impôts) d’abord en Libye (à peine), mais en masse actuellement en Syrie (avec, comme toujours, et encore les gros financements avérés des trublions) sinon obéir, en claquant des sandales, aux ordres du diabolique Oncle Sam.
      • Et puis à bien y regarder l’Occident qui accepte votre engageent et surtout vos pétrodollars et que vous croyez aider à « trouver une solution » vous écartera comme ils écartera aussi soyez en convaincu...Israël.
      • Salut !

    • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 12 mai 2013 02:26

      Vous n’avez rien vu et vous n’avez rien compris, l’auteur : c’est Dwaabala, auteur chez AgoraVox de 18 articles (voir son tableau de bord), qui a posté la réaction Dwaabala (---.---.---.35) 6 février 19:49  du lien :

      http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/en-deuil-pour-ma-tunisie-pour-le-130220#forum3624883

      à moins qu’il m’ait donné son identifiant et son mot de passe !

       


    • Abdelouadoud El Omrani 12 mai 2013 16:37

      Bien noté, merci. Je ne partage presque rien mais je respecte. Vous m’inculquez un possessif injuste : vos émirs, vos pétrodollars, votre pays d’exil...

      Le presque se rapporte aux jeunes sortant des mosquées où on leur ingurgite des légendes d’un autre âge ( mais pas toujours), je partage.
      Pour le reste, je ne défends pas. J’ai construit mon point de vue sur des faits, pour me faire changer d’avis, il faur des faits et non de la lasturbation intellectuelle.

      Salut,

    • Abdelouadoud El Omrani 12 mai 2013 16:38

      Le commentaire était destiné a M. Henri Diadono


    • vesjem vesjem 12 mai 2013 16:54

      merci pour ces bonnes infos qui éclairent le néophyte qui je suis ; ce site a cette faculté d’ouvrir nos yeux et oreilles aux mensonges et vérités , ainsi d’accéder à une meilleure compréhension de ce monde .


    • CASS. CASS. 14 mai 2013 03:49

      bref il est grand temps que les chrétiens etc etc musulmans qataris saoud barhein turque(je parle des peuples et pas de leurs soient disants représentants) ,s’inspirent à nouveau du premier vrai modéle de premier monothéisme éthique issu des perses Iran et de nul autre« vous pouvez croire au dieu que vous voulez mais aucun n’a le droit d ’agresser de massacrer etc etc de voler de piller ses voisins au nom de ce dieu » le respect le partage l’anti mensonge. et ça c’est pour les impérialo sionistes bauer rothschildiens khazars qui ont inventé l’idéologie nazie et l’on mise en place et financé via banque english aussi par ex ; en se servant deleur pantin jacob et leurs complices cathos jésuites et leurs adeptent, qui n’ont jamais rien inventé mais toujours menti !!! agressé massacré pillé volé au nom de leur dieu pour enrichir toujours une poignée de cupides qui estiment que tout leur appartient et que toute la planéte est leur propriété.


    • wesson wesson 11 mai 2013 15:06

      bonjour l’auteur, 


      merci pour votre article avec lequel je ne partage pas tout, toutefois votre opinion sur le travail actuel de Moncef Marzouki en Tunisie, je suis vraiment d’accord.

      Pour ceux qui voudraient un peu se faire une idée sur la situation complexe qu’il doit gérer dans son pays, le mieux est peut être de l’écouter dans un entretient de 1H qu’il a donné au micro d’une émission amie « La bas si j’y suis ». C’est très éclairant, et ça donne un espoir. Mesuré certes, mais espoir quand même.

      Les choses ne sont jamais très simples, et une révolution passe toujours par des phases plus ou moins heureuses. On pourra porter un jugement là dessus dans quelques années, en attendant voyons ce qui va sortir de la nouvelle constitution avant de nous faire des idées et des préjugés trop arrêtés. 

      En tout cas merci pour cet article que je trouve intéressant. Et sur votre cas personnel, je note que M. Horchani préfère se livrer à une attaque ad hominem et un procès d’intention - puisque vous résidez à Doha c’est que vous êtes forcément un partisan du wahhabisme - plutôt que de répondre aux arguments que vous développez.

      • Abdelouadoud El Omrani 11 mai 2013 15:32

        Bonjour M. Wesson,

        J’apprécie beaucoup votre pondération. En effet, nul ne detient la vérité entière, nous avons besoin de toutes les opinions et critiques. Même si en Tunisie, nous ne sommes pas les meilleurs de la classe, il y a beaucoup de bonnes volontés ; celles-là qui ont vraiment besoin des bonnes volontés de toutes les latitudes (et françaises, mon Dieu oui !)

      • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 11 mai 2013 16:07

        wesson

        Dites-moi, franchement, que peut-on répondre à un argument du type :

        « Les troisièmes [les modernistes] sont représentés (…) par l’Emir du Qatar, son épouse Cheikha Mozah (…)Cheikha Mozah est une femme exceptionnelle (…)moderne, ouverte et extrêmement courageuse, elle est le fer de lance du courant moderniste du Qatar »,

        Cheikha Mozah, deuxième co-épouse [avec deux autres, dont l’une, la troisième, a été acceptée par notre « moderniste » Cheikha Mozah en tant membre du harem] de notre« moderniste » polygame l’Émir du Qatar, « le Qatar dont le régime, les libertés et les droits des citoyens (en particulier, ceux des femmes) se situent à des années-lumière du Printemps arabe, pays de l’apartheid, par excellence, où vivent, trois fois plus d’hommes que de femmes, à cause du fait que 65% de ses habitants sont composés par la sous-classe d’une population de travailleurs immigrés, à quasi-totalité masculine :

        http://www.qsa.gov.qa/eng/PopulationStructure.htm

        sous-classe ghettotisée, marginalisée dans la vie de la cité et surexploitée, travaillant dans des conditions violant les règles les plus élémentaires des droits sociaux et du travail, le Qatar, pays non francophone, devenu, depuis octobre 2012, par décision inattendue, membre associé de l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie), et ce, sans être passé par le statut d’observateur, comme l’exige la règle convenue, fait qui risque de déstabiliser, aussi, l’OIF en lui faisant perdre sa spécificité !, le Qatar qui n’a pas hésité à condamner à la perpétuité le poète Mohammed al-Ajami, alias Ibn al-Dhib, pour avoir écrit en 2011 un poème ayant pour titre « Poème du Jasmin » où il rendait hommage à la Révolution Tunisienne, exprimant l’espoir que le changement puisse toucher d’autres pays arabes en clamant « nous sommes tous la Tunisie face à une élite répressive » ; voir à ce sujet, sur le Lien [4], le Communiqué d’Amnesty International intitulé « Qatar : Outrageous life sentence for « Jasmine poet » ».

        Quant aux réponses aux restes de contre-vérités énoncées par l’auteur, elles sont contenues dans mon article qui l’a inspiré (et ses commentaires), à savoir :

        Le qatarisme, ce fléau qui nous menace ! Aujourd’hui, la Tunisie, et demain, qui sait, la France !

        ainsi que dans l’article se trouvant sur le lien suivant :

        http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/le-torchon-brule-entre-son-altesse-134479,

        article dont est extrait le passage ci-dessus décrivant, succinctement, ce que c’est cet Émirat.

        Salah HORCHANI


      • Mais Wesson avant de tenir des contre vérités, venez un peu vivre la Tunisie d’aujourd’hui sur place, plutôt que d’écouter les propos actuels d’un homme qui fut président de la Ligue des Droits de l’Homme tunisienne, qui a vécu dix ans d’exil doré aux frais de la princesse française grâce à Jack Lang à 6000 euros mensuels. Qui en tant que Président Provisoire qui n’a d’autre pouvoir que de voyager aux frais de la République locale, qui perçoit un salaire de 30000 dinars (15000 euros) par mois, donc plus que notre cher Hollande, qui reçoit en grande pompe dans son palais et sans sourciller les « vertueux » prédicateurs renommés de la violence religieuse, qui a eu l’outrecuidance devant les télévisions et journalistes locaux, de baiser la main d’un cheik du Qatar venu remettre au pays le chèque auquel il est fait allusion par l’auteur, émis par un consortium international et non par le seul Qatar.

        • L’homme que vous respectez est, comme son compère qui dirige les religieux malfaisants de la Tunisie d’aujourd’hui, que le Qatar que vous semblez approuver, avec d’autres, essaient de pourrir à leur profit le pays, en se désintéressant des citoyens. Venez donc en Tunisie, voir de l’intérieur, écouter, discuter, vous informer à travers une presse enfin libre et vous changerez d’avis. A moins que vous n’éprouvez pour ce petit pays qui a su être si généreux et qui le restera, je l’espère, ne vous intéresse pas du tout. Ou que vous le méprisez.

      • wesson wesson 12 mai 2013 01:44

        Monsieur Horchani,


        vous me parlez du Qatar comme de l’antichambre de l’enfer, et qui sait je peux être d’accord avec vous. Mais là n’était pas le sujet, je crois bien que nous parlions de la Tunisie.

        Ne me prenez pas non plus pour plus naïf que je ne le suis, un pays n’as pas d’amis, il n’as que des intérêts, et il cherche à les défendre. Il ne vous aura certainement pas échappé que depuis que Ben Ali a été viré de Tunisie, les investisseurs s’y font rare. Hors, le fondement de cette révolution tunisienne était avant toute chose social - pour le dire grossièrement, que tout le monde puisse vivre de son travail.

        Bref, il est parfaitement normal que les derniers qui souhaitent encore investir dans le pays y soient reçus avec tout du moins certains égards. Ne pas le faire pour le coup précipiterait le pays dans des problèmes bien plus cruciaux et immédiat à mon sens. En tout cas c’est mon avis, et à moins que vous n’ayez des investisseurs estampillés Kasher à substituer à ceux du Qatar, j’ai bien peur que Moncef Marzouki soit encore amené à bouffer la version locale de son chapeau en recevant ces « diables » là.

        En tout état de cause, pour la France, rassurez-vous, elle fera avec le Qatar exactement comme elle entends faire avec la Chine. On veut bien de son pognon, de leur vendre des trucs et y délocaliser nos boites, mais on n’acceptera ni ses marchandises, ni ses gens, ni même ses investissements si ils débouchent sur des prises de contrôle. ça il y a que les Américains qui ont droit à cela, vu que on est déjà une de leur colonie.

        en tout état de cause, M. Horchani si vous voulez me démontrer que le Qatar est un régime théocratique rétrograde qui n’est pas encore sorti du moyen âge, ne perdez pas votre temps je suis déjà convaincu. Mais est-ce une raison suffisante pour que la Tunisie refuse de recevoir ses dirigeants ? Assurément non, en tout cas pas à mon avis.

      • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 12 mai 2013 02:50

        @ wesson

         Monsieur wesson, vous avez écrit :

        « En tout état de cause, pour la France, rassurez-vous, elle fera avec le Qatar exactement comme elle entend faire avec la Chine. On veut bien de son pognon, de leur vendre des trucs et y délocaliser nos boites, mais on n’acceptera ni ses marchandises, ni ses gens, ni même ses investissements si ils débouchent sur des prises de contrôle ».

        Cela est aussi valable pour nous : on n’acceptera ni ses dons, ni ses prêts, ni même ses investissements s’ils débouchent sur une colonisation économique et cultuelle du pays. D’ailleurs un des slogans le plus criés dans les manifs anti-Qatar en Tunisie est « Khobz ou ma oua Qatar la  » que l’on peut traduire par «  Rien que du pain et rien que de l’eau et pas de Qatar  ».


      • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 12 mai 2013 15:15

        @ wesson

         

        Quant à Moncef Marzouki et son Parti le CpR, l’auteur lui-même a écrit  dans son commentaire ci-dessus référencé Abdelouadoud El Omrani (---.---.---.48) 11 mai 12:37

        « j’étais au CPR que j’ai quitté lorsque son excercise interne s’est éloigné de la démocratie et de la concertation. Je suis actuellement membre fondateur du Parti social-démocrate tunisien : LE COURANT DEMOCRATIQUE ou Attayyar avec M. Mohamed Abbou, ex- secrétaire général du CPR ».

        Il est à noter que même Mohamed Abbou, Secrétaire général du CpR, a tourné le dos à Moncef Marzouki et son Parti ; c’est tout dire !

         

         

         

         

         


      • leypanou 11 mai 2013 16:07


        « Cheikha Mozah est une femme exceptionnelle qui châpeaute le »meilleur campus universitaire du monde arabe" Qatar Foundation, moderne, ouverte et extrêmement courageuse, elle est le fer de lance du courant moderniste du Qatar, et les femmes démocrates " : vous avez fait votre travail de caresser dans le sens du poil aujourd’hui ! Au fait, n’y-aurait-il pas une base etats-unienne au Satar non ? C’est vrai que cela fait très moderne, un modernisme sous les ailes du grand Oncle, le reste est du bla bla.


        • Abdelouadoud El Omrani 11 mai 2013 16:40

          Je ne caresse pas dans le sens du poil, je lis une réalité que vous semblez ignorer : le Qatar est au coeur de l’Arabie, c’est-à-dire la région la plus conservatrice du monde arabe. Lorsqu’elle est apparue il y a quelques années à la télé, il y a eu un tollé général. Aujourd’hui, Cheikha Mozah donne des conférences dans les universités américaines et porte des vêtements Valentino. Dans votre lecture, vous avez un besoin urgent de ce qu’on appelle « la relativité culturelle », Doha n’est ni Paris ni même Tunis.

          Les intellectuels arabes enregistrent quand même que le magazine Addawha Doha a distribué avec son édition du mois de Juin 2012 le livre-phare dans le monde arabe de défense des droits de la femme : « Notre femme dans la charia et la société », (version e-book arabe ici) du syndicaliste et réformateur-pionnier tunisien Tahar Haddad. Voici un travail de fond qui permet d’expliquer ce que le modernisme arabe pourrait apporter au Qatar.

          Quant à la base américaine, il y en a même une française que je sache, la question est la suivante : que proposez-vous ? Que les Ricains et les Frenchies partent ? Le pays est tellement riche qu’il serait « avalé » en 24 heures par quelques puissants voisins. Ils font la garde et touchent leurs soldes, eh oui ! Ce sont les amertumes de la Realpolitik, ou en français plus classique : le réalisme ! Personne n’a dit que c’est bien, les Arabes ont un joli proverbe pour celà : مكره أخاك لا بطل. Ton frère agit par obligation, non par héroïsme !

        • leypanou 11 mai 2013 16:58

          Avalé en 24heures par quelques puissants ? Au 21ème siècle, on peut « avaler » impunément un pays souverain ? Et le grand ami du Qatar que sont les Etats-Unis, sous couvert hypocrite de la « Communauté Internationale » va laisser faire ? Qu’est-il advenu de Saddam Hussein quand il s’est permis d’« avaler » son « petit voisin » du Koweit ? Et le Qatar peut se permettre de financer les « combattants de la liberté » un peu partout au Moyen Orient ou en Afrique du Nord sans avoir les moyens de se défendre lui-même ? Allons, allons, un peu de sérieux !!!


        • Abdelouadoud El Omrani 11 mai 2013 18:39

          @ Leypanou au sujet d’avaler les autres :

          Il y a plusieurs moyens d’avaler un pays, la méthode Saddam n’est pas pratiquée par les ayatollahs d’Iran, ce sont des joueurs d’échec et sont plus fins. Regardez le bordel qu’ils foutent en Syrie. L’opposition syrienne ne combat pas Bachar le fantôche, elle combat les Iraniens et leurs acolytes du Hezbollah...

          Au Bahrain, la grosse pierre d’achoppement dans les négociations entre le gouvernement et l’opposition 100% chiite est la suivante : quand on traite un dossier, ces messieurs de l’opposition baharainie doivent avoir l’aval des Ayatollahs d’Iran, pas moins que ça. Bonjour l’ingérence. On appelle ça en Arabe wilayat al-fakih, i.e. Le gouvernement du fékih.

          Ceci dit, je ne cautionne nullement la réaction du gouvernement du Bahrain.

        • leypanou 11 mai 2013 23:01


          Je soupçonnais qu’il y avait de l’Iran derrière votre position, maintenant c’est clair. Soyons sérieux : « L’opposition syrienne ne combat pas Bachar le fantôche, elle combat les Iraniens et leurs acolytes du Hezbollah... ». Il est fantôche de qui Bachar el Assad ? de l’Iran ? de la Russie ? Vous ne vous rendez pas compte du ridicule de votre position. Et l’opposition syrienne combat les Iraniens et leurs acolytes du Hezbollah en assassinant des dizaines de milliers de soldats syriens, des femmes et des enfants ainsi que des fonctionnaires qui ont le seul tort d’être fonctionnaires , tout en essayant de faire porter cela sur le dos de l’Armée syrienne, c’est pour combattre l’Iran ?

          C’est vrai que pour des gens comme vous, l’Iran est le mal absolu : impliqué dans des coups d’état et déstabilisations un peu partout dans le monde, a des bases militaires ainsi que navales un peu partout sur la terre, destitue des gouvernements démocratiquement élus qui ont le tort de ne pas être à leur solde, reconnait aussi tout de suite des présidents issus de coups d’état qui ont le grand mérite dans la bonne ligne, c-à-d à la solde, etc, etc...


        • Alliance Rebelle Alliance Rebelle 11 mai 2013 17:29

          soutenir le qatar ou defendre ce pays qui est un veritable cancer dans le corps de la communauté arabo-musulmane , ben la il faut le faire

          le qatar , une dictature du moyen age , que j’appelerais plutot quatar S.A. , car dirigé comme une entreprise privé , ou les citoyens n’ont aucun droit , voir le dernier poete condamné et dont je ne me souviens plus du nom 
          le qatar , pay dirigé par un « masskhout el walidine » qui as ejecté son propre pere qui la mis au monde , rien que ca on a tous compris
          le qatar qui finance et arme la pseudo rebellion en syrie avec objectif la destruction de ce beau pays , la syrie
          le qatar qui finance et arme l’autre rebellion terroriste « sunnite » en irak ou les attentats terroristes sont quasi qotidien contre des civils
          le qatar ce grand cancer ...

          • CASS. CASS. 14 mai 2013 05:10

            le Qatar ce grand ami d’us shrael et de Paris succursale du zionistan. en effet le grand cancer a de sacrées metastases qui gagnent de plus en plus de terrain, derniers resistants à la tueuse maladie la Syrie de Bachar, le Hezbollah et Perse Iran.


          • Alliance Rebelle Alliance Rebelle 11 mai 2013 17:39

            le plus grand danger pour les tunisiens en ce moment , et pour nous tous nord africains , c’est de nous eloigner au plus vite de ces cancers wahabo-terroristo-gene que sont les monarchies du golf

            c’est notre seul chance de garantir a nos enfants un avenir humains parmis les peuples de l’humanité sur terre

            a defaut tenir encore le temps que le petrole s’epuise et que ces chameliers d’hier en arabie retourne d’ou ils sont venu : a leurs tentes & chameaux !
            car si y’a une chose dont je suis sur et certain c’est que la racaille des pays du golf malgres tout les milliards de milliards de dollards en leurs posseission n’ont rien apporté a la communauté arabo-musulmane en particulier , a l’humanité en general ... meme pas a eux meme en verité
            ils ne sont que les selles de l’humanité , des dechets de l’humanité n’apportant que fanatisme destruction et terrorisme ... les 3/4 des terroristes du 11 septembre n’est il pas eux meme des saoudiens ? 
            en attendant la fin du petrole et du gaz chez eux pour qu’ils retourne a leurs tentes & chameaux prions dieu qu’il nous epargne de ce cancer !

            • Abdelouadoud El Omrani 11 mai 2013 18:53

              Juste une information (mais de taille) : dans dix ans, les retours sur investissements du Qatar dépasseront allégrement ses entrées en pétro et gazodollars.


              Retenons tout de même que le Qatar a des réserves de gaz naturel (c’est clean et écolo) qui au taux d’exploitation actuel (77 MD de m3/an) dureraient juste... deux siècles, c’est-à-dire 200 ans. Donc les tentes et les châmeaux ce n’est pas pour demain matin !

            • CASS. CASS. 14 mai 2013 04:44

               « les 3/4 des terroristes du 11 septembre n’est il pas eux meme des saoudiens ? » 3/4 mossad 1/4 saoudiens en paravant emir ok. fournisseurs de terroristes wahhabisés(version islamisme fasciste madin péninsule arabique, saoud et english) associés à us shrael depuis (et à Paris umps et cie dont fn sionisés) wahhabisme fournisseur du terrorisme international utile au pire cancer terroriste l’impérialisme sioniste.


            • travelworld travelworld 11 mai 2013 17:39

              Chantage contre l’Etat Français pour avoir de nouveaux droits de trafics aériens sur la France....
              Sinon ils n’achètent plus d’Airbus, évidement pour Air France déjà en difficulté ce serait une catastrophe.
              Ce genre de chantage doit conduire les Européens à ne plus prendre ce genre de compagnies, c’est inacceptable !!!!


              • Abdelouadoud El Omrani 11 mai 2013 18:47

                Donc, lorsque les Européens font pareil, c’est du business, la loi du marché et les règles de la négociation. Je suis sûr qu’on enseigne cela aux loubards de HEC Paris.


                Quand le Qatar le fait, on tire tout de suite cette vieille arme rouillée typiquement française : le mépris. On appelle dans ce cas, cette pratique : du chantage.

                Si on enlève les lunettes de bois, on verrait qu’on n’a que la monnaie de sa pièce : ces techniques de négociation font partie intégranre du système économique et commercial occidental régnant.

                Cela ne veut nullement dire que c bien, évidemment. 

              • Alliance Rebelle Alliance Rebelle 11 mai 2013 20:00

                 Abdelouadoud El Omrani : « Juste une information (mais de taille) : dans dix ans, les retours sur investissements du Qatar dépasseront allégrement ses entrées en pétro et gazodollars. »



                mdr ! le jour ou le qatar servira plus a rien pour l’empire , il sera dans leur cible comme « pays a liberer » , et tous ses investissments a l’etranger disparaitrons comme on disparu les milliards de khadafi et tous l’or de khadafi
                un cancer reste un cancer , et si en plus le cancer est un arabe , soyez sur que l’empire le razera , surtout si en plus il peut combler son deficit budgetaires
                son fric au qatar , y’aura un mouvement genre « bien mal acquis » de la part de l’empire pour le ruiner
                incha allah , le qatar subira le sort de khadafi , car ceux qui dine avec satan sont les premieres victimes de satan

                vous devriez cesser de soutenir ce cancer qui est derrier ces rats wahabites qui egorgent des civils en syrie , qui a detruit la lybie , qui n’as de maitre que mammon
                quand a son rejeton de fils et sa madame 1/3 de mes 2 , leurs sort sera la mort avec un peu de chance
                pas de place pour la racaille ennemies de l’humanité !

                • Alliance Rebelle Alliance Rebelle 11 mai 2013 20:14

                  Abdelouadoud El Omrani : " Au Bahrain, ... l’opposition 100% chiite .... " 


                  je comprend que vous soutenez la dictatures feodal du bahreins au nom de la lutte conte les chiites , parceque les bahreinis sont majoritairement chiites ?

                  eh ben la j’ai tous compris et inutiles d’aller plus loin avec vous !
                  en ce qui me concerne , malgres que je sois sunnite , je considere les chiites plus proche de dieu et de l’islam que ces gros porcs wahabite du golfs et leurs rats wahabite sanguinaires qui pullulent en syrie 
                  les chiites sont bien plus digne de vivre librement et pacifiquement sur cette terre en verité que ceux que vous soutenez !

                  • Abdelouadoud El Omrani 11 mai 2013 20:20

                    Je ne soutiens pas les dictatures féodales. Le Qatar est une monarchie constitutionnelle.


                    Je n’ai rien contre les Chiites, je suis contre le régime théocratique des Ayatollahs iraniens, qui lui, est féodal et moyenageux et qui travaille à instaurer le croissant chiite.

                    Les Iraniens sont une nation exceptionnelle et magnifique !

                  • Alliance Rebelle Alliance Rebelle 11 mai 2013 20:30

                    l e qatar est monarchie constitutionnelle 

                    hahahaha ! , zaama zaama ! une constitution faite sur mesure pour le tyran au pouvoir !

                    quand au regime theocratique des ayatollah , il est moins theocratique et plus progressiste que votre « monarchie constitutionnelle »
                    en iran au mois le gouvernement est elu contrairement a vos monarchies constitutionnelle ou le pouvoir est une affaire de famille
                    en iran , le petrole sert au devellpoement du pays qui produit de tous 
                    suffit de voir ici a agadir ( maroc ) le nombre de mobylette de marque iranienne en vente 
                    contrairement a vos monarchies constitutionnele qui produise que dalle et importe tout

                    en verité BAZAF 3LIK L’IRAN ! ( c’est trop pour toi l’iran ) !
                    un conseil : va rejoindre ton chamelier pendant qu’il as encore du petrole sous son desert de sable 

                  • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 11 mai 2013 21:42

                    Quelques Articles à méditer de la Constitution du Qatar !

                    Article 17

                    The financial emoluments of the Emir as well as the funds allocated for gifts and assistance shall be determined by a resolution issued annually by the Emir.

                    Article 77

                    Al-Shoura Council shall consist of forty-five Members thirty of whom shall be elected by direct, general secret ballot ; and the Emir shall appoint the remaining fifteen Members from amongst the Ministers or any other persons. The term of service of the appointed Members in Al-Shoura Council shall expire when these Members resign their seats or are relieved from their posts.

                    Article 106

                    1. Any draft law passed by the Council shall be referred to the Emir for ratification.

                    2. If the Emir, declines to approve the draft law, he shall return it a long with the reasons for such declination to the Council within a period of three months from the date of referral.

                    3. In the event that a draft law is returned to the Council within the period specified in the preceding paragraph and the Council passes the same once more with a two-thirds majority of all its Members, the Emir shall ratify and promulgate it. The Emir may in compelling circumstances order the suspension of this law for the period that he deems necessary to serve the higher interests of the country. If, however, the draft law is not passed by a two-thirds majority, it shall not be reconsidered within the same term of session.

                    Source :

                    http://www.wipo.int/wipolex/fr/text.jsp?file_id=225262


                  • CASS. CASS. 14 mai 2013 05:25

                    @ Par Alliance Rebelle : bien dit et très vrai , c’est une évidence les chiites sont pacifiques et prônent le pacifisme le partage l’équité la tolérance et le respect.


                  • CASS. CASS. 14 mai 2013 05:29

                    @ Par Alliance Rebelle : Bien dit et en effet les Chiites sont des pacifiques qui prônent le pacifisme, le partage l’équité le respect et la tolérance.


                  • Abdelouadoud El Omrani 11 mai 2013 20:33

                    @ Alliance Rebelle,

                    Comme vous dites que vous êtes musulman, je comprends votre colère concernant la manière avec laquelle l’actuel émir a pris le pouvoir : vous avez parlé d’évincer son père, et nous sommes d’accord que pour nous autres musulmans c un péché terrible.

                    Ne croyez donc pas qu’il se soit gratté la tête et qu’il se soit dit un matin : tiens, je vais usurper le pouvoir. En fait, son père était de l’ancienne école, celle des sultans qui ouvrent chaque matin leur Diwan aux doléances des sujets et leur distribue des enveloppes plus ou moins bourrées de billets verts. Entre-temps, les Britanniques raflaient le gaz et le pétrole. Le pays avait une infrastructure rudimentaire et des services aux citoyens d’un autre temps.

                    C’est donc toute la dynastie Al Thani qui a siégé et décidé le changement. Depuis 1995 à ce jour, le pays a été complètement modernisé, les salaires des citoyens sont parmi les meilleurs du monde, puis Al-Jazeera, Qatar Foundation, Hôpitaux, écoles, coupe du monde handball 2015, fifa 2022 et j’en passe...

                    • Alliance Rebelle Alliance Rebelle 11 mai 2013 20:40

                      Abdelouadoud El Omrani  : « Le Qatar est une monarchie constitutionnelle »


                      une constitution du tyran , par le tyran , et pour le tyran !

                      hahahaha !
                      une constitution du chamelier né dans une tente , un masskhote el waladine qui as ejecté son proppre pere suite a un coup d’etat avec la benediction des ayatollah de la maison blanche / wachington

                      ben qu’est qui faut pas entendre comme connerie alors
                      suffit d’une constitution pour qu’une tyrannie medieval feodal esclavagiste terroriste etc ... puisse etre consideré comme frequentable

                      au faite l’auteur , je te signal qu’au maroc , ici , la constitution , c’est depuis 1962 q’on est une monarchie constitutionnelle

                      c’est vrai que dans les années 60 , suite a ce grand bond en avant ( instauration de la constitution au maroc ) le maroc est devenu une grande democraties liberal droits de l’hommiste etc...

                      MDR ! pitanne quel conneries ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès