Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Évolution des mœurs : quel avenir pour l’homme ?

Évolution des mœurs : quel avenir pour l’homme ?

Dans la foulée de l’article publié hier sur « l’évolution des mœurs : que veulent les femmes ? », penchons-nous aujourd’hui sur le cas des hommes. Quel avenir ont-ils lorsque l’on constate que la femme ne compte plus vraiment dans le mariage et la maternité ?

Société - Il n’est pas rare de voir les hommes considérer le mariage comme l’aboutissement de leur vie d’étudiant, comme la rampe de lancement d’une nouvelle vie bien confucéenne, bien patriarcale.
 
« Le mariage est la chose la plus importante qu’il puisse arriver dans ma vie, c’est une réelle source de bonheur » disait hier un jeune Coréen de 36 ans, toujours à la recherche de l’âme sœur.
 
La solitude, il va cependant falloir que les jeunes Coréens s’y fassent. Au moins jusqu’à la trentaine. Il n’y a qu’à voir l’âge moyen des hommes lors du mariage. De 29.1 ans en 1999, il est passé à 31.6 ans en 2009. Les femmes attendent en moyenne jusqu’à 28.7 ans pour faire le pas (en comparaison, il n’est pas rare de voir des ajumma, femmes généralement de plus de 50 ans, être mariée depuis l’âge de 20-22 ans).
 
La vision du mariage n’est pas la même, que l’on soit un homme ou une femme. Pour l’un, c’est la stabilité et le confort et pour l’autre, un sacrifice.
 
Et là encore, on comprend un peu mieux que l’homme s’imagine vivre le bonheur parfait en se mariant. Une récente enquête révélait par exemple que 70.6% des hommes s’estimaient heureux avec leur femme… 60.8% des femmes pensent la même chose avec leur mari. Un déséquilibre assez important.
 
Après, les mentalités évoluent aussi. Si les générations des quadragénaires/quinquagénaires ont rabâché à leurs enfants qu’un homme ne peut vivre seul toute sa vie (ça passe moins bien qu’une femme), les jeunes Coréens finissent cependant par se faire une raison lorsqu’il regarde leur finance et le nombre croissant de divorces.
 
« Pourquoi devrais-je me marier pour divorcer peu de temps après ? Le salaire que je touche est suffisant pour vivre seul dans un bon environnement, mais le partager… ça ne me parait pas être une bonne idée » indique Choi Jong-Yun (29), célibataire mais qui espère tout de même trouver l’amour plus tard.
 
En Corée du Sud, le mariage n’est pas l’union de deux êtres, mais l’union de deux familles. Et c’est là que se pose un problème certain. Car la famille de l’époux voudrait être mieux traitée que celle de la femme, comme culturellement cela a été le cas pendant des années (siècles ?).
 
Les hommes veulent le bonheur par le mariage, mais la réalité économique crée un frein de plus en plus important. La culture coréenne veut que l’homme, lors de son mariage, possède un appartement (et non loue) ou au moins 100 millions de wons (soit 88 403 dollars) placés. Si vous n’êtes pas chez Samsung ou LG (ou autres conglomérats), que vous avez à peine 30 ans, il n’est pas sûr que vous soyez à même de réunir un tel montant (les études sont longues et les hommes ont deux années de service militaire).
 
L’avenir de l’homme, dans une société où son pendant féminin croît de moins en moins au mariage mais espère toujours retirer le bon côté financier de l’opération le cas échéant, et dont la famille pousse toujours pour faire passer le cap de l’union au fiston, est loin d’être radieux.
 
Dans de telles conditions, il est facilement compréhensible de voir les fermiers coréens (imaginez la difficulté à trouver une femme en Corée !) s’orienter vers des épouses venant du Sud-est de l’Asie ou de la Chine.
 
Bref, une question subsiste : que veut dire le mariage en Corée ? Peut-être qu’il ne veut plus rien dire de manière générale et que la vie en concubinage n’est pas loin de faire son apparition dans la péninsule, tout allant toujours très vite en Corée du Sud...
 
Après, il y a toujours des exceptions à la règle...
 
Arosmik - 20101013
 
Découvrez la Corée du Sud sur Bienvenue en Corée du Sud
Suivez toute l’actualité en français sur Twitter
Devenez fan de Bienvenue en Corée du Sud sur Facebook

Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • kemilein 13 octobre 2010 22:11

    "Une récente enquête révélait par exemple que 70.6% des hommes s’estimaient heureux avec leur femme… 60.8% des femmes pensent la même chose avec leur mari. Un déséquilibre assez important."

    certain hommes sont heureux et n’ont rien a faire de l’avis de leur femme
    il en va de même pour certaine femme, souhaitant un environnement stable pour leur progéniture avec un mec à la situation sociable enviable, tout en ayant des aventures (<je ne suis ni pour ni contre, ça ne regarde que eux), parfois même le rejeton n’est pas celui du mari alors qu’il le croit.

    bref la vie c’est compliqué, la culture n’aide pas (en même temps il en faut bien...)

    faut être prudent.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Arosmik

Arosmik
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès