Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Facebook - L’« Etat » dangereux que redoute Israël

Facebook - L’« Etat » dangereux que redoute Israël

En réalité Facebook n'est qu'un outil, mais peut devenir une arme redoutable contre laquelle les Etats ont beaucoup de mal à lutter. Une "guerre par des moyens non-militaires", qui fait peur à Israël. Une action menée aussi sur les réseaux sociaux par le mouvement "Boycott, Désinvestissement et Sanctions". 

Un article du Jerusalem Post illustré par une image tranchante et sanglante qui accuse le Hamas, annonce un investissement plus important d'Israël dans les technologies qui lui permettront de lutter contre "les loups solitaires" des réseaux sociaux. L'expression entre guillemets est de Monsieur le ministre de la sécurité, Gilad Erdan, à l'occasion de son intervention sur les armes numériques, lors d'une table ronde de la troisième conférence annuelle Cybertech de Tel Aviv. L'ennemi désigné étant bien entendu le terrorisme mais aussi BDS.

Qui est le BDS ?

Evidemment les avis sont très partagés sur le mouvement. En voici plusieurs qui méritent notre attention.

D'abord celui de BDS France. (extrait)

 "La campagne BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) a été lancée par la société civile palestinienne en 2005, suite à des dizaines d’années de lutte contre Israël et sa politique d’apartheid.
Les Palestiniens font appel aux citoyens de conscience du monde, afin que prenne fin le plus long conflit de l’histoire récente, en leur demandant de boycotter tous les produits israéliens, mais aussi de pratiquer un boycott sportifculturel et universitaire.
Ils nous demandent également de faire pression sur les entreprises étrangères, notamment européennes, afin qu’elles arrêtent leur collaboration avec cet Etat criminel.
Enfin, ils nous demandent de faire appliquer par nos Etats les sanctions qui auraient dû être appliquées depuis des dizaines d’années devant ce déni de droit intolérable.
Il apparaît aujourd’hui que, loin des grands débats théoriques, la campagne BDS est une arme efficace pour faire plier Israël, d’autant que nous ne pouvons rien attendre de l’Onu ou des autres pays."

 

Ensuite un autre extrait et une définition complètement différente du site Le Monde Juif.

"173 associations palestiniennes, pas une de plus, pas une de moins !

« L’apartheid israélien » comme ils disent…

Ce détournement des mots fait des ravages, même en France si l’on prend, par exemple, la nouvelle définition du mot « apartheid » par le 1er ministre français, Manuel Valls. Cela reviendrait, allons-y gaiement, à qualifier de génocide, le parcage des « gens du voyage » sur des ères insalubres.

Les Palestiniens parlent d’ailleurs, en plus d’apartheid, d’un « génocide palestinien » perpétré par les « juifs » : n’en avons-nous pas assez d’être pris pour des cons ?

Parce que c’est sur cela que les Palestiniens comptent en nous vendant cette propagande, ces concepts."

 

Pour enfoncer le clou là où ça fait mal, vous pourrez lire le point de vue et la longue analyse de Noam Chomsky. 

Fort logiquement et par souci d'équité, il faut également donner la parole à un contradicteur du célèbre intellectuel américain, Gilad Atzmon

Que revendique au nom du BDS, Omar Barghouti son cofondateur

- La fin de l'occupation israélienne de 1967, avec le démantèlement des colonies de Cisjordanie et la destruction du mur.

- La fin de la discrimination juridique pour les citoyens palestiniens d'Israël.

- Et dans le cadre des résolutions de l'ONU, l'autorisation pour les réfugiés palestiniens de regagner leur domicile.

 

Pour revenir sur l'article du journal israélien.

La table ronde était organisée par le conseil israélo-américain dirigé par Adam Milstein, un investisseur immobilier et philanthrope qui considère le BDS comme une "menace existentielle". Quant à Erdan, il avait annoncé que le ministère des affaires stratégiques disposait de 100 millions de Shekels pour investir contre le mouvement qui prône le boycot des produits israéliens.

Mais le gouvernement israélien est encore plus préoccupé par la montée du terrorisme qu'il ne sait pas combattre, celui d'internet. Récolter les renseignements pour lutter contre une organisation, les Israéliens savaient le faire. Mais, selon Erdan, "aujourd'hui il y a des incitations à la télévision palestinienne et sur les réseaux sociaux, et vous vous trouvez face à des centaines de milliers d'assaillants potentiels qui peuvent sortir de chez eux pour tuer des civils innocents". 

Monsieur Gilad Erdan, n'aurait-il pas une certaine tendance à l'exagération. Une méthode bien connue de tous les responsables politiques du monde, pour justifier des mesures et des actions toujours plus sécuritaires et répressives. Quant au directeur de l'Institut pour les Etudes de Sécutité Nationale, Monsieur Amos Yadin. Ne se trompe-t-il pas de cible, lorsqu'il prétend que le pays le plus dangereux au Moyen-Orient est "L'Etat de Facebook", car celui-ci dispose d'une énergie supérieure à un grand nombre d'armées de la région. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.13/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • njama njama 1er février 10:10

    Comme Israël ne peut plus se défouler sur l’Iran en raison des Accords USA-Europe -Iran sur le nucléaire iranien et de la levée de l’embargo, « l’’Etat de Facebook » serait le nouveau bouc-émissaire ?
    La tache sera rude, il devra faire face à une immense armée de souris qui l’observent on line , à des milliards de « clic »  smiley


    • njama njama 1er février 10:46

      Il serait intéressant de savoir pourquoi Israël n’est pas d’accord avec ces revendications parfaitement légitimes puisqu’elles sont la raisons même du boycott :

      - La fin de l’occupation israélienne de 1967, avec le démantèlement des colonies de Cisjordanie et la destruction du mur.

      - La fin de la discrimination juridique pour les citoyens palestiniens d’Israël.

      - Et dans le cadre des résolutions de l’ONU, l’autorisation pour les réfugiés palestiniens de regagner leur domicile.

      Être contre le boycott voudrait donc dire être contre ces revendications « politiques »ou l’une ou l’autre de celles-ci.


      • HELIOS HELIOS 1er février 16:39

        @njama

        Israel ne peut accepter ces revendications et les gens derriere BDS le savent parfaitement.

        Ils en jouent pour perpetuer un conflit qui les nourrit, leur donne une visibilité mondiale et leur rapporte(les enrichi) plus que n’importe quel boulot... tout cela aux frais majoritairement couvert par les injections de fric fait par l’Europe. Vous savez tous qu’a chaque maison détruite, chaque trou sur une route fait par Israel, l’Europe paye la reconstruction et la réfection de la route.... j’ai des sources familiales qui me le confirment quasi quotidiennement.

        Pour la suite...

        Alors, dans l’ordre inverse... non les ce que vous appelez les réfugies palestiniens n’ont pas vocation a retourner en Israel... Israel pourrait, par exemple, reintegrer sur son territoire ceux qui y sont nés et qui ont plus de 60 ans, mais c’est déjà un grand effort pour un état confessionnel (Israel n’est pas plus un état laïque que ne l’est l’Arabie Saoudite, le Quatar ou autres Emirats et plus généralement ceux qu’on appelle les états musulmans). C’est aussi une question de demographie et de bon sens, lisez la suite plus bas a propos de « l’occupation »....

        ... non la discrimination juridique des citoyens palestiniens d’Israel ne peut se terminer, le mot même de discrimination est abusif. Dans un etat confessionnel, les intérêts des citoyens -envers le pays-sont les mêmes parce qu’ils partagent la même culture religieuse (par exemple)... et le fait de vivre a l’interieur du pays ne donne pas le pouvoir a ceux qui ne partagent pas les mêmes objectifs d’en modifier la nature. Cela se comprend, c’est une image, mais Israel ne peut accepter le système du « vers dans le fruit » même si cette image ne doit pas etre comprise en identifiant un palestinien a un vers naturellement.

        ... non, Israel ne peut pas mettre fin a l’occupation israelienne de 1967, d’abord parceque c’est un abus de langage - je ne m’etendrais pas, il faut un livre pour l’expliquer- mais en plus cela ne va pas dans le sens de l’histoire. L’histoire c’est le droit de celui qui occupe l’espace... nous l’avons nous-même vecu en Europe le même phénomène, où les occupants du Kosovo ont obtenu le droit de leur sol alors qu’ils n’était que des immigres tres recents. Les israeliens occupent des territoires qu’ils garderont puisqu’ils en sont les occupants. Cette fois cela se retourne contre des populations musulmanes alors qu’en Europe cela s’est retourné contre des populations orthodoxes.

        Demain, les 400 000 algeriens de Marseille pourraient demander l’indépendance, ils en ont un droit moral au sens où ils sont là (c’est pour cela que le FN veut stopper l’immigration et la concentration... je n’ai pourtant pas entendu parler de ce risque chez nous....

        Etre pour ou contre le boycott n’a rien a voir. il faut que les palestiniens assument et assurent leur avenir. il existe d’autres états-confetti de par le monde qui s’en sortent très bien, mais évidement, ils ne mènent pas une guerre de religion. Le jours où les palestiniens musulmans auront compris cela et qu’ils se joindront au développement de leur région, - au passage, les israéliens les aiderons business is business- tout ira vraiment mieux pour tous, en tout cas pour l’Europe qui cessera peut être de payer....

        Vive les palestioniens et vive Israel.

      • njama njama 1er février 20:12

        @HELIOS
        Israel ne peut accepter ces revendications ...

        Israel ne veut pas accepter ces revendications !

        Ils en jouent pour perpétuer un conflit qui les nourrit,...
        Il faudrait qu’ils se libèrent de cette image de « persécutés »


      • kako 2 février 00:34

        @HELIOS
        Voici un long plaidoyer qui en dit long ! Vous êtes dans le déni, comme la plupart des israéliens ou des juifs de la diaspora. En gros, vous êtes vertueux et si la guerre se perpétue, vous n’y êtes pour rien. Il y a discrimination des palestiniens, mais c’est normal, l’occupation des territoires et l’implantation de colonies, c’est normal, Gaza, vaste camp de concentration à ciel ouvert, c’est normal, en fait pour vous tout est normal. Et il est totalement anormal que ceux que vous spoliez, dépouillez, écrasez sous votre botte, viennent se plaindre. OK ! On a compris.


      • foufouille foufouille 1er février 10:54

        vraiment mdr !
        tout ce que tu fais sur fessebouc appartient à fessebouc et est autorisé par fessebouc.
        et c’est super facile de repérer des activistes quelconques.
        fiché volontairement.


        • Doume65 1er février 12:49

          « des centaines de milliers d’assaillants potentiels qui peuvent sortir de chez eux pour tuer des civils innocents »


          Oui, on a déjà vu, ça, des tas d’innocents, femmes et enfants entre autres, assassinés par des milliers d’assaillants non seulement potentiels mais bien réels et très lourdement, en Palestine.

          • leypanou 1er février 14:23

            Mais le gouvernement israélien est encore plus préoccupé par la montée du terrorisme qu’il ne sait pas combattre, celui d’internet  : quel terrorisme d’internet ? Incitation au terrorisme, je veux bien, mais terrorisme tout court, je ne vois pas du tout.


            • gruni gruni 1er février 15:23

              @leypanou


              Bonjour

              Il y a bien l’incitation au terrorisme, mais aussi autre chose, en tout cas selon les israéliens..

              « Nous avons appris qu’avant de passer à l’acte ils changent de profil sur Facebook, écrivent sur Facebook leurs intentions et informent leur famille et leurs amis qu’ils ont l’’intention de passer à l’acte. »

              Voilà il suffit donc de surveiller Facebook, tout y est écrit, paraît-il.


            • soi même 1er février 14:50

              Bon comme tous aujourd’hui, c’est labyrinthique, c’est à double sens, autant c’est redouté autant cela sert à détruire..
              Et je ne pensent pas que la propagande Israélien est en reste sur le sujet......
               !


              • Fergus Fergus 1er février 15:25

                Bonjour, Gruni

                Très franchement, je ne sais pas que penser de ce « BDS », mais une chose est sûre : les réseaux sociaux vont jouer un rôle déterminant dans l’avenir en matière de mobilisation pour ou contre les états. Et sans doute plus encore le « hacking » qui pourrait se révéler redoutable par le piratage de sites sensibles en matière de défense et d’économie.


                • gruni gruni 1er février 15:42

                  @Fergus


                  Bonjour Fergus

                  Le BDS, est une façon de faire en plus petit ce que les Etats auraient dû faire, imposer des sanctions à Israël. Son efficacité est discutable. Autrement les réseaux ont déjà joué un rôle de « mobilisation » lors des précédentes révolutions.
                  Sans oublier le piratage, comme tu le fais remarquer. Et avec le Dark web, il y a du pain sur la planche pour lutter contre la propagande et le reste.

                • Massada Massada 1er février 16:05

                  @gruni
                   
                  Le renoncement des entreprises occidentales à traiter avec Israël est souvent symbolique et n’a pas d’impact sur l’économie.
                  La grande majorité des boycotteurs ne sont pas liés à Israël et ne consentent pas un grand sacrifice en cessant de travailler avec ce pays. De même, ils ne font pas grand mal matériellement à Israël.
                   
                  En fait B.D.S n’a pas réussi à nuire à l’économie israélienne, mais au contraire, dans certains cas, les exportations israéliennes ont augmenté dans les régions où le mouvement exerce le plus de pression, c’est-à-dire la Judée-Samarie et le Golan.
                   
                  De 2000 à 2013 le produit intérieur brut d’Israël a augmenté de 54 pour cent, ses exportations ont augmenté de 80 pour cent et en Europe, où la majorité des efforts du B.D.S est la plus effective, elle a fait un bond de 99 pour cent.
                   
                  Les investissements directs en Israël ont également augmenté au cours de la dernière décennie, et ceux qui influencent le P.I.B d’Israël est plus élevé que les pays les plus développés. La statistique la plus surprenante, c’est que la part des exportations de marchandises originaires de Judée-Samarie et du Golan a augmenté de 0,5 pour cent à 3,1 pour cent, et que la grande majorité de cette croissance (2,5 pour cent) est due aux exportations vers l’Union européenne.
                   
                  Le mouvement B.D.S a également incité Israël à diversifier ses marchés d’exportation et à pénétrer de nouveaux marchés en Asie (la Chine, l’Inde, le Japon et les pays d’Asie du sud-est) et en Amérique du Sud.


                • Massada Massada 1er février 15:38

                  Israël est menacé sur trois fronts différents.
                  Le premier front est d’ordre physique (militaire), le second a lieu sur les réseaux sociaux, et le troisième, ce sont les cyber-attaques.
                   
                  Depuis 2011, une équipe de spécialistes informatiques est à pied d’oeuvre en cas d’attaque des réseaux des ministères ou des grandes entreprises israéliennes par des pirates informatiques.
                   
                  Tsahal possèdent aussi son unité de ”cyber-défendeurs”, pour déjouer les attaques contre les systèmes informatiques militaires et les institutions.
                  Jusqu’à présent les nombreuse attaques (Anonymous, Iran, Tunisie, Arabie saoudite etc...)ont toujours été déjouées sans conséquence pour Israël.
                   
                  Ces dernières années, le secteur de la cyber-défense en Israël s’est fortement développé et compte 200 entreprises locales et 20 centres de recherche en coopération avec des multinationales.
                   
                  Concernant Facebook, Une « class action », a été déposée à Brooklyn par un groupe de 20 000 Israéliens qui poursuivent en justice Facebook pour qu’il supprime tous les posts « qui contiennent des incitations à assassiner les juifs ».
                   
                  Maintenant Facebook est une arme à double tranchants, nos services de renseignements ont également commencé à répertorier le pages Facebook comportant des appels à la haine. Ils estiment qu’il s’agit là d’un excellent moyen de mettre à jour leur banque de données sur d’éventuels extrémistes susceptibles de présenter un danger pour la population civile


                  • gruni gruni 1er février 16:13

                    @Massada


                    Merci pour vos informations Massada. Il est logique qu’Israël comme que les autres Etats se défendent contre les cyber-attaques.
                    Vous écrivez, « Israël est menacé sur trois fronts différents ». Mais le plus grand danger n’est-il pas la politique de son propre gouvernement. 

                  • Massada Massada 1er février 17:19

                    @gruni
                     

                    Je peux vous retourner la question 

                    Avec – un chômage florissant – une dette abyssale – une croissance nulle – une immigration – une insécurité permanente – une soi-disant « Justice » contaminée par une bobocratie hautaine – une Ecole publique qui n’est plus que l’ombre d’elle-même !

                    Ne pensez vous pas que le plus grand danger pour la France est son propre gouvernement ?

                    Mais ce que nous avons et que vous êtes en train de perdre, c’est que nous sommes un peuple fort, patriotique, unis et solidaire.



                  • Shawford Shawford 1er février 17:24

                    @Massada

                    Tu es devenu un symbole de l’Etat d’Israël tout entier, et éternel de surcroit, ça va les chevilles ?

                    Et donc tu es asexué(e) ?


                  • gruni gruni 1er février 17:43

                    @Massada


                    Me retourner ma question ce n’est qu’un moyen de ne pas y répondre. Seulement si moi je condamne la politique d’Israël, je souhaite aussi que la paix s’installe un jour dans la région pour le bien de tous.
                    Inquiétez-vous plutôt pour Israël que pour la France.

                  • OMAR 1er février 17:56

                    Omar9

                    @Massacrada

                    Israël est menacé par une prison qu’il a lui même construit : Gaza...
                    D’ailleurs quand Israël massacre des enfants sur une plage de Gaza, il ne fait qu’exterminer des criminels-assassins évadés de cette prison, n’est-ce-pas ?

                    Israël est menacé par le ..... rire.
                    Sinon comment expliqué qu’un humoriste comme Dieudo soit plus harcelé qu’un videur de cabaret comme Liberman  ?

                    Israël est menacé par les .... USA.
                    Obama, dont le prénom est Hussein, est musulman, et tout musulman est systématiquement.....
                    C’est toi-même qui l’a écrit.

                    Israël est menacé par le divorce.
                    Eh oui, si Valls divorce, Israël perd un allié éternel...

                    Mais la plus grande menace pour Israël, reste l’usage immodéré de la hasbara.
                    Car la hasbara c’est comme la harissa, en abuser risque la création d’hémorroïdes.

                    Et là, mon vieux fais gaffe, car tu bats des records....


                  • soi même 1er février 18:36

                    @Massada (Israël est menacé sur trois fronts différents. ) comme la rumeur d’Orléans.


                  • Griffon Jaune Kylo Ren 1er février 18:39

                    @Massada/soi même

                    Connais toi toi même disait un grand penseur smiley


                  • soi même 1er février 19:44

                    @Kylo Ren, commence par toi même et dit moi le résultat outre à vin ... !


                  • Shawford Shawford 1er février 19:58

                    @soi même

                    Bonjour ici mon cerveau gauche (merci des « amabilités » à mon cerveau droit, c’est tout ce qu’il mérite cet empaffé smiley )

                    (une après midi en dissonance cognitive volontaire, c’est long très très long, on croit qu’on va trépasser, très clairement, mais réunis on est bel et bien éternels .. de connerie ou de candeur, marions les deux smiley )


                  • soi même 1er février 22:24

                    @Shawford, pou une grillade d’un steak poivre et sel

                     smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  :->

                  • troletbuse troletbuse 1er février 17:37

                    Encore un article de merde de Grounichou
                    Comme d’hab, vous ne risquez pas grand chose en vous attaquant à Fesse de Bouc En arrière-plan, vous voulez sugg&rer qu’il faudrait censurer internet. Vous n’êtes qu’un vieux facho qui n’ose pas l’avouer.

                    https://www.youtube.com/watch?v=EtHHYyK8i3Y


                    • Shawford Shawford 1er février 17:42

                      @troletbuse

                      Et toi une riche prétentieuse ? Fb c’est bon pour les smarties ?


                    • Griffon Jaune Kylo Ren 1er février 18:40

                      @Troletbuse/gronichou

                      accordez vos violons, du beau en sortira surement smiley


                    • Etbendidon 1er février 19:31

                      @troletbuse
                      Tiens j’me disais que s’il y a du grounichou il va y avoir du troletbuse
                       smiley
                      Et cerise sur le gateau deux cornichons (ça rime avec grunichon) qui jouent les trolls pas droles et qui nous cassent les burnes
                      2 trolls qui n’en font qu’un
                       smiley 


                    • Shawford Shawford 1er février 19:54

                      @etbendidon

                      Plait il ? smiley

                      ... un peu, beaucoup, passionnément, à la folie... smiley

                      ... pas du tout smiley

                      (et tu avais un joli avatar il y a quelques jours non smiley ? )


                    • troletbuse troletbuse 1er février 21:14

                      @Etbendidon
                      Ben dis donc, si Sherlock avait été aussi perspicace que toi, Conan Doyle n’aurait pas pu écrire de livres.
                      En revanche, j’te vois bien en inspecteur Gadget. smiley


                    • Shawford Shawford 2 février 21:31

                      @troletbuse/Etbendidon

                      Two for titine et titine for two

                      Alors Chutttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt je sors smiley


                    • EpiqueTête EpiqueTête 7 février 17:13

                      Passer ses journées dans des livres antiques qui vous relatent des batailles d’éléphants et des coups de sabre bien tranchants et en revenir à l’époque moderne et sa cyberguerre, c’est surprenant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès