Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Faut-il se méfier du Nouvel Ordre Mondial ?

Faut-il se méfier du Nouvel Ordre Mondial ?

"Le Nouvel Ordre Mondial devra être construit en partant du bas plutôt qu’à partir du haut… mais la destruction de la souveraineté nationale, en l’érodant morceau par morceau réussira beaucoup plus que le démodé assaut frontal."

Richard Gardner, « The Hard Roas to World Order », Foreign Affairs, Avril 1974, p.558.

Intégré aux nouveaux programmes d’Histoire des terminales 1 , dans la séquence sur les relations internationales du monde de l’après-guerre, le Nouvel Ordre Mondial n’est pas seulement qu’une lubie des théoricien du complot.

C’est un concept bien réel, mainte fois exprimé par les grands dirigeants du monde.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’exactement que le Nouvel Ordre Mondial ?

Plusieurs heures de recherches ont été nécessaires, de façon à avoir un regard critique au sens large sur le Nouvel Ordre Mondial.

Les racines du fondement du Nouvel Ordre Mondial, ou New World Order, représentent à l’origine un concept géopolitique de l’après-guerre froide, cherchant l’alignement idéologique des gouvernements mondiaux sur le modèle américain, par l’unipolarité 2.

En effet, l’après-guerre, a été marquée par la prédominance sur le monde des deux superpuissances américaine et soviétique.
Le monde était donc partagé, on parle alors de bipolarité.
On peut aussi rajouter que le Nouvel Ordre Mondial a pour but de redonner une place et la parole à tous les États du monde. Beau concept !
 
Sur Wikipédia, j’ai pu lire que le Nouvel Ordre Mondial « est le nom qui fut donné par certains historiens au début des années 1990, dans le cadre d’une vision du monde propre à l’après-Guerre froide.3 » mais également que « Utilisée pour la première fois lors d’un discours prononcé au Congrès américain le 11 septembre 1990 par le président George H.W. Bush, l’expression « nouvel ordre mondial  » s’inscrit dans la lignée des formules exprimant l’idée de nouveauté dans la diplomatie américaine, après la « nouvelle donne » de 1932 et la « nouvelle frontière » de 1960. »
Le « Nouvel Ordre Mondial  » serait donc lié à la chute de l’Union Soviétique.

 1990 ?
Non pas vraiment, le terme « Nouvel Ordre Mondial  », trouve sa source bien avant.
Tout d ’abord la phrase d’introduction de ce papier datant de 1974.
Puis en fouillant un peu les archives du Net, je l’ai retrouvé sur un journal canadien (québécois) datant du 27 février 1975.
Le journal en question s’appelle « En Lutte  ». Il a été crée en mai 1973 par Charles Gagnon et devait être porteur de son mouvement marxiste-léniniste.
Extrait en question : « En refusant de porter le fardeau de la crise du capitalisme, le prolétariat canadien rejoint le camp du front uni des forces anti-impérialistes qui luttent pour un nouvel ordre économique mondial.4  »
En 1981, encore dans un journal canadien « Le Devoir » (québécois), un article intitulé « Pour un nouvel ordre mondial – Une initiative des Églises d’Allemagne » 5
 
En 1984, dans un article du « Monde diplomatique  », « La liberté se conquiert » on peut lire : « Il n’y a plus de duperie possible. Le nouvel ordre économique mondial pour lequel nous luttons et continuerons de lutter ne peut se réaliser que si nous parvenons à ruiner l’ancien ordre qui nous ignore, si nous imposons la place qui nous revient dans l’organisation politique du monde, si, prenant conscience de notre importance dans le monde, nous obtenons un droit de regard et de décision sur les mécanismes qui régissent le commerce, l’économie et la monnaie à l’échelle planétaire. Le nouvel ordre économique international s’inscrit tout simplement à côté de tous les autres droits des peuples – droit à l’indépendance, au libre choix des formes et des structures de gouvernement – comme le droit au développement. 6 »
 
En 1985, toujours dans « Le Monde diplomatique », dans un article intitulé « Une bête à abattre : le « tiers-mondisme », extrait : « Et ils veulent, n’en déplaise à Liberté sans frontières, un "nouvel ordre économique international" , ainsi qu’un "nouvel ordre mondial de l’information " fondé sur autre chose que la vente des technologies de pointe en matière de communication. 7  »
 
Il n’y a qu’à rechercher le terme « Nouvel Ordre Mondial » sur les archives du Net pour trouver son existence bien avant 1990.
En 1987, Mitterand exprime aussi la nécessité de créer un Nouvel Ordre.4
A la chute du mur de Berlin en 1989, une archive de France Info « 1989 : naissance d’un nouvel ordre mondial  »8
En 1989 également, cet extrait d’un discours de Mittrand « Les résolutions adoptées par l’ONU, que nous avons votées, représentent à mes yeux la garantie suprême d’un ordre mondial fondé sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. De ce droit, nous avons le plus grand besoin. Nos libertés, notre indépendance, notre sécurité sont à ce prix. Il faut que vous en soyez sûrs : protéger le droit dans le Golfe, au Moyen Orient, aussi loin de nous qu’ils semblent sur une carte de géographie, c’est protéger notre pays. Ne laissons jamais à la loi du plus fort le soin de gouverner le monde. Un jour ou l’autre, elle s’installerait chez nous ». Site de l’INA
Voilà donc maintenant plus d’une vingtaine d’années, qu’un Nouvel Ordre Mondial doit émerger, doit vivement être créé, doit être instauré, doit être constitué, doit s’établir, doit se construire ( expressions utilisées de façon récurrente au cours de ces vingt dernières années par les dirigeants en place au pouvoir) afin d’assurer à tous les peuples une justice sans précédent.
 
Le Nouvel Ordre Mondial est-il alors un mythe, une réalité, un fantasme, un complot ?
 
Disons en fait que les années 1990, voient l’apparition de l’idée du Nouvel Ordre Mondial comme un complot mondial dirigé par les élites.
Trop beau pour être vrai, trop poli pour être honnête sans doute.
Il faut dire que tout n’est pas très clair.
D’une part des déclarations provenant justement de ces élites.
 
Prenons le célèbre Rockefeller fondateur du groupe Bieldeberg.
A plusieurs reprises, Rockefeller, parle du Nouvel Ordre Mondial, mais difficile de garder une opinion neutre.
En vrac, « Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d’autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l’exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés. »
 
« "Nous sommes à la veille d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial. »9
 
D’autre part, car depuis toutes ces années c’est la même rengaine.
On entend parler du Nouvel Ordre Mondial, mais finalement, personne ne l’a vu !
Personne n’a vu se mettre réellement en place une gouvernance juste et équitable.
Bien sur il y a le FMI, l’ONU, l’OMC,l’Europe,... les G20, G8, dont d’ailleurs le prochain qui se tiendra en novembre à Washington, devrait aborder le sujet du BRIC (Brésil, Russie, Inde, et Chine), c’est-à-dire les pays émergents.
 
Les mots qui définissaient la situation d’hier, raisonnent encore aujourd’hui.
Les tensions n’ont pas disparu, elles ont seulement changer de camps, changer d’axe même, car avant nous avions le Bloc Est contre Ouest, et maintenant c’est Nord-Sud.
La domination des pays riches sur l’économie mondiale est dénoncée par les altermondialistes. Ils accusent l’OMC d’organiser la mondialisation au seul bénéfice du « club » des pays occidentaux. Beaucoup d’Etats du Sud refusent d’accepter des normes « universelles » qu’ils considèrent comme « occidentales ».
A croire que le Monde est en Crise perpétuelle.
Écoutez au passage le discours en note de François Mitterrand, qui parle de désarmement. On croirait entendre les mots d’Obama.
 
En ce qui concerne la situation actuelle de la France quant au Nouvel Ordre Mondial, on peut dire que cela semble important aux yeux de Nicolas Sarkozy.
Lui qui a su créer sa popularité grâce à ses méthodes de communication, on ne peut que prendre ses discours et autres messages au sérieux.
Quel serait son but de parler du Nouvel Ordre Mondial, si cela ne lui tenait pas à cœur ? S’il n’avait pas un objectif ?
En toute simplicité, je suis allée sur le nouveau site de l’Elysée ( version Maison Blanche), dans la section discours.
J’ai fais une recherche toute simple également, en tapant « nouvel ordre mondial ».
 
Etonnement ou pas, Nicolas Sarkozy, en parle tout de même assez régulièrement ou gravite autour.
J’ai pu compter 9 vidéos concernées.
La première date de février 2008.
La Crise a été un bon tremplin pour mettre le Nouvel Ordre Mondial sur le tapis.
Et la dernière date de janvier 2010.
Pour visionner tout ça, vous avez ce qu’il vous reste à faire. Libre à vous ensuite d’y entendre ce que vous voulez.
 
Le Nouvel Ordre Mondial est donc maintenant économique, culturel, social, écologique.
 
En conclusion, je dirais que le Nouvel Ordre Mondial est quelque chose de flou.
Les politiques en parlent, mais ne nous donnent pas concrètement d’informations sur le pourquoi de sa nécessité, à quel prix, et comment ?, et ce au niveau mondial.
Normal dans ces cas que l’on puisse lire tout et n’importe quoi. Il y a de quoi spéculer.
Je finirais également sur ce dernier extrait, qui démontre bien, que le Nouvel Ordre Mondial, on ne sait pas exactement en quoi ça consiste, et qui le souhaite et le dirige.
« Le « nouvel ordre mondial  » est d’ailleurs une expression inventée par George Bush (père) en 1990 pour légitimer l’intervention contre l’Irak, coupable d’avoir annexé le Koweït. Cette guerre du Golfe s’est faite en janvier 1991 avec l’accord de l’ONU et la participation de nombreux Etats. Mais ce relatif consensus s’est vite dissipé. Les Etats-Unis sont prêts à se passer de l’ONU quand celle-ci ne veut pas autoriser leur action. L’opération militaire menée en 2003 en Irak pour renverser le régime de Saddam Hussein est un exemple de cet unilatéralisme.  »
 
Pourquoi alors dire que George Bush l’a »inventé » en 1990 ?
 
Au jour de cet article, l’Euro est crise.
L’Europe, s’effrite.
Mais reprenons le journal « En lutte », qui en 1975, disait déjà :
«  Le monde est en plein bouleversement. Il est comme une vieille marmite en ébullition qui serait sur le point d’éclater. En effet, pas un jour ne se passe sans qu’un évènement de la conjoncture internationale ne vienne rappeler que des transformations fondamentales s’opèrent en ce moment dans le monde à un rythme accéléré.  »
 
Finalement les discours sont toujours plus ou moins les mêmes, il n’y a qu’à s’y intéresser et regarder pour s’en rendre compte.
Serions-nous vraiment manipulés ?
Quel est concrètement ce Nouvel Ordre Mondial ?
 
Une enquête passionnante qui remet forcément en cause les dirigeants et l’efficacité et la justice des gouvernements du monde d’aujourd’hui.
 
"L’ennemi numéro 1 de tout État est l’homme qui est capable de penser par lui-même sans considération de la pensée unique. Presque inévitablement il parviendra alors à la conclusion que l’État sous lequel il vit est malhonnête, insensé et insupportable, ainsi, si cet homme est idéaliste il voudra le changer. S’il ne l’est pas, il témoignera suffisamment de sa découverte pour générer la révolte des idéalistes contre l’État."
Henry Louis Mencken Journaliste, écrivain et libre penseur, l’un des écrivains américains les plus influents du 20e siècle (1880-1956)
 
 
Autre sites à visiter pour une vue d’ensemble (avec ou sans vidéos) :
 
 


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 13 mai 2010 11:05

    Bonjour,

    «  »L’ennemi numéro 1 de tout État est l’homme qui est capable de penser par lui-même sans considération de la pensée unique. " alors là, l’ennemi numéro un c’est tout le monde sauf ceux qui votent et militent, c’est à dire peu. C’est bien d’y avoir pensé, à mettre tout le monde en rang pour ne voir qu’une tête, mais ça marche pas, car celui qui se domine lui même est plus fort ( par la pensée ) que celui qui veut dominer le monde...

    Il est pourtant important de croire que le nouvel ordre mondial ne doit son succès qu’à la soumission totale de quantités des serviles consommateurs, petits pions accros au grand marché de dupe. sans la complicité de myriades de petites pièces d’un immense puzzle façon monopoly, rien ne serait possible.


    • JoëlP JoëlP 13 mai 2010 12:28

      Le N.O.M., c’est comme le concept de réforme dans le monde sarkosiste, pour le commun des mortel c’est une idée floue, vague, quasi inexistante... Le N.O.M ou la réforme semble furtive pour le peuple mais dans le fond, pour les décideurs, la direction est très claire, c’est imposer le libéralisme... dans les deux cas.


    • Alpo47 Alpo47 13 mai 2010 11:26

      J’ai bien peur que le concept ne soit flou que pour « les masses ».
      Pour ce qui est des dirigeants économiques ou politiques, c’est bien clair. Et c’est l’ignorance des masses, auxquelles on parle par exemple de gouvernance économique en europe.... histoire d’installer progressivement cette notion ... etc.. qui leur permet d’avancer pas à pas.


      • JL JL 13 mai 2010 11:40

        Nouvel ordre mondial ? Je ne crois pas que l’on puisse appeler cela l’ordre. Tout au plus pourrait-on parler de nouveaux acteurs sur la scène internationale.

        Quant au rôle que jouent les marchés, disons les spéculateurs, ce serait plus du chantage et le chacun pour soi que de la gouvernance.


        • BA 13 mai 2010 11:55

          Bruxelles veut contrôler en amont les budgets nationaux.

          La Commission de Bruxelles a jeté un pavé dans la mare, mercredi 12 mai. Dès 2011, elle propose que les grandes lignes des projets de budgets nationaux lui soient communiquées au printemps, et examinées par les ministres européens des Finances, avant même que les parlements nationaux se prononcent.

          (Dépêche d’agence)

          Citoyens français !

          Citoyens français, laissez-moi vous présenter vos nouveaux maîtres :

          José Manuel Durão Barroso

          Catherine Ashton

          Viviane Reding

          Joaquín Almunia

          Siim Kallas

          Neelie Kroes

          Antonio Tajani

          Maroš Šefčovič

          Janez Potočnik

          Olli Rehn

          Andris Piebalgs

          Michel Barnier

          Androulla Vassiliou

          Algirdas Šemeta

          Karel De Gucht

          John Dalli

          Máire Geoghegan-Quinn

          Janusz Lewandowski

          María Damanáki

          Kristalina Georgieva

          Günther Oettinger

          Johannes Hahn

          Connie Hedegaard

          Štefan Füle

          László Andor

          Cecilia Malmström

          Dacian Cioloş

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_Barroso_II


          Maintenant, si vous n’êtes pas contents, vous devrez vous adresser aux oligarques cités ci-dessus.

          Fin de la démocratie française.

          Début de l’oligarchie européenne.


          • mokhtar h 13 mai 2010 12:24

            A l’auteur
            Article peut être un peu trop général, où l’expression n’a pas la même signification, selon les époques.
            L’expression brute remonte un peu loin que celle des canadiens en 1974.
            Une précision : Le sommet d’Alger des pays non alignés en septembre 1973 avait consacré l’expression « nouvel ordre économique international ». Peut être pourrait-on la retrouver à des dates antérieures (?). Mais là, rien à voir avec le nouvel ordre de Bush. Il s’agissait, à l’époque des revendications des pays pauvres pour des relations internationales plus justes, sur le commerce des matières premières, la dette, l’échange inégal, l’accroissement de l’aide au développement et une démocratisation des institutions internationales (Fmi notamment), etc.


            • vero87 13 mai 2010 12:29

              "Fin de la démocratie française.

              Début de l’oligarchie européenne.« 

              exact ! plutot fin de la democratie ...où que ce soit !

              et je fais un copié-collé un peu plus bas d’un post que j’ai envoyé suite à un article qui a eu bien peu de reactions , ce qui prouve je crois que les consciences sont un peu endormies et les esprits encore bien naïfs quant à la suite des évènements...

              le concept n’est pas du tout flou , au contraire tres clair pour qui veut bien décryter en profondeur et sous divers angles d’analyse, quant à la gouvernance mondiale qui fait tant sourire elle est entrain de se mettre en place sous l’oeil incrédule de »la masse« qui ne veut pas croire que c’est possible !

              Nous sommes à la première marche de la mise en place d’une gouvernance mondiale .
              pour ce projet de gouvernance européenne , tous les état crient »haro" mais tous ont voté Barroso !!
              On commence à preparer les esprits , pour cette prise en main des budgets par les technocrates .,( pour ne pas dire les grands groupes financiers !!)
              Et ,arroseurs arrosés , les parlementaires qui nous ont dépossédés d’un vote « NON » à l’europe , vont se trouver à leur tour dépossédés de leur vote du budget de l’etat !
              Et du meme coup , adieu définitif à la démocratie !
              La préparation psychologique est en marche : on lance l’idée, les instigateurs eux-memes s’élèvent apparemment vivement contre une telle perspective et ..... ds quelques temps , nécessité de crise oblige , cela se fera au nom de la raison et présenté comme la seule solution européenne raisonnable .....
              On ouvrira ainsi le champ à un début de controle de la répartition des roles de chaque état
              au niveau économique , industriel etc.... en fonction des compétences auxquelles les populations seront formées , préparées , orientées ....( et ça commence à venir de loin avec la mise sous controle de l’education qui va se plier aux specificités régionales,-ex : à la disparition de l’industrie en france- .... )
              Au final , à la dermière marche , ce seront des groupes financiers qui règleront et administreront des poles géographiques de compétences au niveau mondial où la notion d’état aura totalement disparu ,avec des peuples au service d’un marché complètement abstrait , mais souverain , reduits à l’esclavage économique pour continuer à faire fructifier
              la manne financière ....
              Je regrette que votre article n’ai pas suscité davantage de réactions car je pense vraiment que nous arrivons à un moment charnière, où vont se mettre en place des orientations essentielles pour les gouvernanaces futures .


              • Yvance77 13 mai 2010 13:00

                Salut,

                Ce qui est tout de même d’une folie inouie, c’est cette volonté acharnée à vouloir créer une gouvernance mondiale pour le contrôle de la masse laborieuse.

                C’est tou bonement impossbile à réaliser ... un gamin de 5 ans sait cela en cours de récréation.

                Jacques à dit ... tu joues ... et moi je veux pas. On fait quoi ensuite !!!

                Je n’ai que peu de choses en commun avec : un sud africain des townships, un argentin de la pampa, un guerrillo sandiniste, un retoqué de l’Oural ... voir un suédois qui peut pas bronzé.

                Je n’ai rien à faire avec eux, dans ce même moule ... par contre nous pouvons échanger entre nous quand bon nous semblera et pas sur ordre.

                A peluche


                • franchamont franchamont 13 mai 2010 13:31

                  « échanger entre nous quand bon nous semblera et pas sur ordre », d’accord, mais il te faudra des règles d’échange si tu ne veux pas subir la loi du plus fort. C’est comme à la récré, le premier lieu d’apprentissage de la politique, le premier aussi où l’on doit perdre sa naïveté enfantine si l’on veut survivre. On y apprend aussi à s’unir pour la mettre aux frimeurs et aux casseurs.

                  Un ordre mondial n’a rien de négatif en soi. Tout dépend de ce qu’il contient, de ce qu’il encourage et de qui en bénéficie ou en souffre. Par les lois et les institutions internationales il en existe déjà un. La question est de le faire respecter et de l’améliorer en faveur des peuples et des groupes sociaux tout en favorisant la diversité, et non pas en faveur d’une oligarchie. L’ordre mondial de Bush & Co n’est sûrement pas le nôtre et il faudra se battre pour l’imposer.



                • katalizeur 13 mai 2010 13:39

                  @ tous......bonjour

                  le nouveau desordre mondial a du plomb dans l’aile....il aurait du etre en place depuis 1987 selon le plan des ses instigateurs ( pour ne pas polluer le debat je ne dis pas de qui il s’agit ;........ ??? )...

                  le monde musulman avec a sa tete l’iran ne pliera a ce monde esclavagiste a venir, le monde chretien avec la revolution bolivarienne et le venesuela de Chavez se met lui aussi en travers du chemin que nous balise l’oligarchie pour nous conduire dans l’enclos......la chine, la russie et quelques autres pays sont contre meme si au jour d’aujourd’hui certains n’osent pas le dire ouvertement....

                  .....bref...ce nouvel ordre mondial sera dans le futur reduit a l’occident et quelques satellites ( pays du maghreb )

                  donc mesdames , messieux faites vos jeux......le choix est simple, l’esclavage ou la resistance......me concernant........ mon choix est fait.........


                  • fonzibrain fonzibrain 13 mai 2010 13:40

                    Quand les gens intelligents se piquent de ne pas comprendre, il est constant qu’ils y réussissent mieux que les sots (André Gide).
                    la preuve,quand ils entendent cela :
                    “Quelques-uns croient même que nous (la famille Rockefeller) faisons partie d’une cabale secrète travaillant contre les meilleurs intérêts des États-Unis, caractérisant ma famille et moi en tant qu’internationalistes et conspirant avec d’autres autour de la Terre pour construire une politique globale plus intégrée ainsi qu’une structure économique – un seul monde si vous voulez. Si cela est l’accusation, je suis coupable et fier de l’être.”

                    David Rockefeller, MEMOIRES, page 405

                    Hé bien,ils ne comprennent pas !



                    • Agor&Acri Agor&Acri 13 mai 2010 14:56

                      « ...qui leur permet d’avancer pas à pas »

                      En mars 2009, les lecteurs du forum du
                      SILENCE DES LOUPS (Décryptage d’un monde interdit aux moins de 16 dents)
                      ont pu lire ceci :
                      ___________________________________________
                      ...
                      je vous invite à méditer sur ce petit conte d’Olivier Clerc (écrivain et philosophe) d’une grande richesse d’enseignement.
                      Il s’agit du principe de la grenouille chauffée.
                      "Imaginez une marmite remplie d’eau froide dans laquelle nage tranquillement une grenouille.
                      Le feu est allumé sous la marmite, l’eau chauffe doucement.
                      Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue à nager.
                      La température continue à grimper. L’eau est maintenant chaude..
                      C’est un peu plus que n’apprécie la grenouille, ça la fatigue un peu, mais elle ne s’affole pas pour autant.
                      L’eau est cette fois vraiment chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle s’est affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien.
                      La température continue à monter jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir.

                      Si la même grenouille avait été plongée directement dans l’eau à 50°, elle aurait immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l’aurait éjectée aussitôt de la marmite.
                      Cette expérience montre que, lorsqu’un changement s’effectue d’une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte.

                      Si nous regardons ce qui se passe dans notre société depuis quelques décennies, nous subissons une lente dérive à laquelle nous nous habituons.
                      Des tas de choses qui nous auraient horrifiés il y a 20, 30 ou 40 ans, ont été peu à peu banalisées, édulcorées, et nous dérangent mollement à ce jour, ou laissent carrément indifférents la plupart des gens.

                      AU NOM DU PROGRÈS et de la science, les pires atteintes aux libertés individuelles, à la dignité du vivant, à l’intégrité de la nature, à la beauté et au bonheur de vivre, s’effectuent lentement et inexorablement avec la complicité constante des victimes, ignorantes ou démunies.
                      Les noirs tableaux annoncés pour l’avenir, au lieu de susciter des réactions et des mesures préventives, ne font que préparer psychologiquement le peuple à accepter des conditions de vie décadentes, voire DRAMATIQUES.
                      Le GAVAGE PERMANENT d’informations de la part des médias sature les cerveaux qui n’arrivent plus à faire la part des choses.
                      Lorsque j’ai annoncé ces choses pour la première fois, c’était pour demain.
                      Là, C’EST POUR AUJOURD’HUI.
                      Alors si vous n’êtes pas, comme la grenouille, déjà à moitié cuits, donnez le coup de patte salutaire avant qu’il ne soit
                      trop tard".
                      _________________________________

                      Et depuis plus d’un an, ce forum argumente fort justement sur cette idée que :

                      "Le combat que nous devons à présent mener, c’est celui d’une Démocratie atrophiée contre un système tenu par des financiers omnipotents, qui tiennent la bride serrée sur l’essentiel des Media et des Politiques".

                      Le Nouvel Ordre Mondial est axé sur la PRODUCTION de richesses au bénéfice d’une oligarchie. Le bien-être des populations (= main d’oeuvre productive« ) passe loin derrière le CONTROLE des populations, y compris le contrôle de la parole publique.

                      Il faut aujourd’hui être aveugle pour ne pas percevoir l’ampleur de la dérive sécuritaire : c’est le contrôle de leur propre population que les Etats installent (il a bon dos le terrorisme !)

                      Et se sont des populations sous contrôle qui s’apprêtent à être livrées aux élites mondialistes.

                       »Donnez le coup de patte salutaire avant qu’il ne soit trop tard".
                      Entrez en résistance contre les rouages oppressants du système.
                      Renseignez-vous sur les mouvements déjà existants.

                      Plus une seule voix pour l’UMP ou le PS (ils verrouillent le système).

                      Plus une seule voix pour ceux qui ont commis un déni de démocratie
                      en votant « pour » la réforme du titre XV de la constitution permettant la ratification du Traité de Lisbonne ...alors que les Français avaient dit non par referendum.

                      En restant passifs, vous collaborez avec ceux qui assombrissent l’avenir de vos enfants.


                      • Dinu pass Dinu pass 13 mai 2010 15:11

                        Plus une seule voix pour l’UMP ou le PS (ils verrouillent le système)...

                        Effectivement plus une seule voix et ne plus avoir peur de dire ce que l’on pense ! Ne pas oublier de parler du 11/09 et du million d’irakiens morts...tout cela pour clouer le bec aux gauchistes donneurs de lecon de morale...


                      • vero87 13 mai 2010 15:11

                        ah , tiens « la réserve des élus français sur l’examen des budgets par bruxelles » aujourd’hui , prend déjà la place de leur indignation d"hier !!!
                        ça évolue tres vite !
                        la démocratie ,c’est terminé et selon leur expression favorite , la situation est sous controle !
                        on nous laisse quelques espaces de liberté sans conséquence, histoire de nous faire croire que d’autres lendemains sont possibles , mais à mon avis les lendemains qui nous attendent ne vont pas beaucoup chanter !


                        • Maldoror Maldoror 13 mai 2010 16:37

                          I Sur le sujet, il faut lire La marche irrésistible du Nouvel ordre mondial de Pierre Hillard.
                          Toutes les infos qu’il avance sont sourcées, il fait une généalogie et analyse les transformations à l’œuvre.

                          II Je conseille également « 
                          Crise ou coup d’Etat ? » de Michel Drac.

                          Plus axé sur la crise économique actuelle ( du capitalisme américanocentré), et qui décrit très bien les mécanismes qui ont mené à la crise. Sorti en janvier 2009, donc avant la crise de l’euro, il est cependant lucide sur les marges de manœuvre et la vulnérabilité de l’Europe :
                          Les dirigeants de l’anglosphère s’organisent donc pour remodeler leur zone d’influence sur de nouveaux schémas, plus inégalitaires (...) Ce remodelage de la structure de classe a été préparé par une fausse reprise, orchestrée pour rendre possible, en sortie de crise, un coup d’Etat déguisé".(...)
                          "Ces grandes banques, dûment recapitalisées par un pouvoir qui n’est jamais que leur émanation, et cela depuis des décennies, sont en réalité moins en difficulté que les grandes banques européennes (...).Les USA sont encore en mesure de la modeler (la crise) à leur convenance - (...) afin de conduire une guerre financière secrète contre les protectorats européens, délibérément fragilisés.
                          (...) le protecteur est bien décidé à faire retomber le poids de sa faillite sur son protectorat, afin de se positionner au cœur d’un empire occidental qui restera sous domination de la finance anglo-saxonne.

                          http://www.amazon.fr/Crise-coup-d%C3%89tat-Michel-Drac/dp/2355120250/ref=cm_cr-mr-title

                          III A lire également, la vision géostratégique de Zbigniew Brzezinski dans son ouvrage « The Grand Chessboard » où l’on voit bien que le mode de pensée de cet influent personnage se situe sur deux plans, en 1997 lors de la sortie de son livre : 1) faire perdurer la prédominance américaine aussi longtemps que possible ; 2) construire un nouvel ordre mondial, supranational, au profit essentiellement des banquiers et des multinationales.
                          http://www.amazon.fr/grand-%C3%A9chiquier-Zbigniew-Brzezinski/dp/2012789447/ref=cm_cr-mr-title

                          IV Et enfin, « A Century of war : Anglo-american politics and the new world order » de William Engdahl (traduit en français aussi)
                          que je suis en train de lire actuellement, et qui me semble absolument majeur, il trace très bien les ressorts de l’histoire de ces deux derniers siècles, de ses guerres, du mode de domination thalassocratique, financière etc. ex : le rôle des financiers anglais dans le déclenchement de la 1ère guerre mondiale, dirigée contre la puissance industrielle et continentale allemande. ; l’Empire Britannique, la guerre de l’Opium etc.
                          http://www.amazon.fr/Century-War-Anglo-American-Politics-World/dp/074532309X/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=english-books&qid=1273761136&sr=1-1


                          • Pacalvotan Pacalvotan 13 mai 2010 17:08

                            Ce qui est sur, c’est que le NOM est un projet et que Bilderberg ( ils se réunissent en Espagne cette année) est une réalité comme le sont les « commandements » des Georgia Guidestones.


                            • sisyphe sisyphe 13 mai 2010 17:36

                              Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés. »

                              Tout est dit.

                              Liquidons les pays, les démocraties, ces vieilles lunes de l’ancien monde, et instaurons la dictature transnationale des mafias financières.

                              On est en plein dedans
                              En douceur et profondeur...


                              • Leviathan Leviathan 13 mai 2010 17:37

                                Le nouvel ordre mondial est entre autre, un projet maçonnique de la « Fabian Society ».
                                http://www.universalis.fr/encyclopedie/fabian-society-societe-fabienne/

                                Encore et toujours, pour en savoir plus, il vous faut lire :
                                - « La véritable histoire des bilderbergers » de Daniel Estulin.
                                - « Rencontres au sommet » de Michael Gama.


                                • Leviathan Leviathan 13 mai 2010 17:39

                                  ainsi que :
                                  - la conférence de Pierre Hillard sur « la marche irrésistible du nouvel ordre mondial »


                                  • Germain de Colandon 13 mai 2010 19:17

                                    Pour les Historiens un peu « branques » dans notre genre, le Nouvel Ordre Mondial pourrait remonter au 18e siècle en Bavière...

                                    Sinon, plus près de nous, il y a ceci d’assez drôlatique...

                                    http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-31634059.html

                                    http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-31675226.html

                                    Germain de Colandon


                                    • François M. 13 mai 2010 20:00
                                      Pour compléter votre excellent dossier :

                                      Le nouvel ordre mondial s’affiche publiquementhttp://les7duquebec.wordpress.com/2009/03/31/le-nouvel-ordre-mondial-saffiche-publiquement/comment-page-5/#comment-15032

                                      Voici la liste de différents politiciens et médias qui ont ouvertement demandé la venue d’un nouvel ordre mondial :

                                      - Le Haaretz : Will the US financial crisis lead to a New World Order ? Many world leaders are now calling for a global government.

                                      - Time : Obama’s New World Order

                                      - Baron David de Rothschild sees a New World Order in global banking governance

                                      - The Scotsman : New World Order : Global co-operation, nationalisation and state intervention – all in one day

                                      - CNN : G-20 : Shaping a New World Order

                                      - AFP : G7 sets sights on new world economic order

                                      - Gorbachev laments New World Order behind schedule, blames US for new Cold War

                                      - The Financial Times : And now for a world government

                                      - Marketwatch : How realistic is a North American currency ?
                                      Uniting U.S., Canada, Mexico money could result from crisis

                                      - Isracast : Gaza & Obama’s New World Order

                                      - Asia Times : The IAEA and the new world order

                                      - Time Magazine : New World Order

                                      - The Times : The New New World Order
                                      The West’s foreign policy priority is no longer terrorism : it is to tame the new great power nationalisms and harness them to democratic ideals

                                      - Henry A. Kissinger : The chance for a new world order

                                      - NEWSWEEK : We Need a Bank Of the World

                                      - Gordon Brown calls for new world order to beat recession

                                      - Sarkozy Calls for “New World Order” at UN

                                      - Merkel, Brown Call for Global Economic Rules

                                      Difficile d’argumenter que le nouvel ordre mondial est l’affaire de conspirationnistes alors qu’autant de chefs d’État, d’importants personnages et de médias l’ont si ouvertement et publiquement annoncé. En fait, l’appellation contrôlée de nouvel ordre mondial est tellement à la mode que le futur complexe destiné à remplacer les tours jumelles du défunt World Trade Center (WTC) portera le nom de One World Trade Center !


                                      • Maldoror Maldoror 13 mai 2010 20:47

                                        Normal puisque le principe de groupes comme Bilderberg, Le Siècle & co est de réunir l’élite économique, politique, financière et aussi médiatique.
                                        Ce beau monde fonctionne en vase clos de façon parfaitement anti-démocratique et cela abouti au final à une propagande pro-nwo comme on a pu le voir avec le Traité constitutionnel européen.


                                      • Clouz0 Clouz0 13 mai 2010 20:06

                                        Je cherche JoseW.

                                        Où est-il ?

                                        Je voulais lui proposer quelques nouveaux produits dérivés, ciblés anti-NWO.
                                        Il vend si bien les Tshirts et les casquettes. (et les pins aussi smiley )

                                        Si vous le voyez dites-lui que j’ai plein de nouveaux trucs attrape-gogos, comme il en raffole.


                                        • Leviathan Leviathan 13 mai 2010 20:27

                                          Pour en savoir plus, visionnez également :
                                          - « Endgame : BluePrint for Global Enslavement » documentaire d’Alex Jones.
                                          - « Le jeu de l’argent » des Archives Oubliées.


                                          • moebius 13 mai 2010 23:13

                                             Complot lunettes noirs et coke ? arf ! arf ! jouissance, maitre du monde, snif snif, complot ! 


                                            • moebius 13 mai 2010 23:16

                                              Tu l’a dit Robert, remet nous ça ! c’est ma tournée, alcool sentimental, complot, nous sommes tous baisé


                                              • Pierre Boisjoli Pierre Boisjoli 14 mai 2010 01:20

                                                On ne va pas vers une plus grande stabilité, mais vers une plus grande instabilité. L’Afganistan et le Pakistan sont le centre de cette nouvelle mouvance du monde islamique et il faut s’attendre à une contagion des esprits rebelles contre l’Amérique.
                                                La crise ne se règlera qu’avec la venue du Fils de l’Homme, économiste et gauchiste qui croit au diagnostic du Capital de Marx. « La religion, c’est l’opium du peuple. » Le Fils de l’Homme descendra d’un escadron d’avions lorsque son heure sera venue et cela est conforme à la prédiction de Nostradamus comme quoi il descendra sur des machines volantes. Il ne sert à rien de vouloir précipiter cette venue ; Dieu en a le contrôle.
                                                Pierre Boisjoli
                                                le conseiller divin
                                                le seigneur des seigneurs
                                                le roi des rois
                                                le prince de la paix


                                                • Dominique TONIN dume 14 mai 2010 08:45

                                                  Comme toute personne responsable, je me pose des questions sur le NOM et surtout sur la personnalité et la finalité de ceux qui en tirent les ficelles.
                                                  Je crains que notre situation économique Française et plus globalement européenne ne soient favorables à la mise en place de ce NOM. La situation serait différente si nous étions forts économiquement parlant.
                                                  Le problème c’est qu’à ce jour on ne peut faire confiance pratiquement à aucun gouvernant de pays dans la zone €uros, sauf qqes exceptions, mais surtout pas la France. Pas plus qu’il ne faille signer un chèque en blanc à Bruxelles et aux députés Européens qui vivent également grassement sans transparence de leurs comptes . Autant ils sont en déficit et qu’on ne le sait pas !
                                                  Il existe une réelle DEFIANCE vis à vis des politiques, de ts poils, des banquiers et de ceux qui « magouilles » qque chose dans notre dos. SARKO qui site souvent le NOM et DSK trop bien implanté et influent au FMI)
                                                  A ce jeu, je ne ferais confiance qu’en moi même et au peuple Français, à qui on n’a rien demandé et qui ne veut certainement pas du NOM.
                                                  C’est pour toutes ces raisons qu’en temps que Chef d’etat, je m’opposerais vivement au NOM et aurait la délicatesse d’en renseigner mes concitoyens et leur demander leur avis par voie référendaire.
                                                  Pour ne pas tomber dans le piège du NOM, changeons les brebis galleuses qui veulent nous indexer et votons pour le « PF » :
                                                  www.peuplefrancais.fr

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès