Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Fin de mandat pour Paul Biya : RDPC au pouvoir cherche « nouveau actuel » (...)

Fin de mandat pour Paul Biya : RDPC au pouvoir cherche « nouveau actuel » président

A la veille de la fin du mandat de cinq ans du président national du parti au pouvoir, le 6 juillet, un communiqué du Comité central du parti a annoncé la tenue d’un congrès extraordinaire le 21 juillet prochain à Yaoundé. Mais ce congrès pourrait avoir d’autres enjeux que la légalité des textes du parti.

C’est vendredi dernier qu’est arrivé à échéance le mandat de cinq ans de Paul Biya, président national du Rassemblement démocratique du peuple camerounais, chef de l’Etat. Alors que le congrès du parti au pouvoir (RDPC) était attendu depuis la réunion du bureau politique du 15 mars 2004, il aura fallu attendre plus de deux ans avant de connaître la date du 3e congrès extraordinaire du parti au pouvoir, annoncé pour le 21 juillet prochain à Yaoundé. Arrivé au pouvoir le 6 avril 1982, l’actuel chef d’Etat camerounais a créé son parti le 24 mars 1985.

En réalité, le parti au pouvoir n’a pas l’habitude des congrès réguliers. Il faut remonter à 2001 pour retrouver un congrès extraordinaire, et à 1996 pour le dernier congrès ordinaire du parti. A défaut d’un congrès ordinaire, au cours duquel habituellement on procède au renouvellement du bureau et des autres organes, on se contentera donc d’un congrès extraordinaire qui, comme son nom l’indique, devra obéir à un ordre du jour inaccoutumé. Au niveau du bureau politique du parti, dont certains membres sont morts au cours des derniers mois et années, le remplacement ne semble pas être à l’ordre du jour, ce qui n’est pas le cas de la désignation d’un nouveau président du parti « des flammes » à la veille des municipales et législatives de l’année prochaine. Même si, pour le député RDPC du Nyong et Kelé (département dans la même province que Yaoundé) Ferdinand Ndinda Ndinda : « La différence entre un congrès ordinaire et un congrès extraordinaire est que le congrès ordinaire obéit à une plate-forme déjà établie, et le congrès extraordinaire suit un ordre du jour qui reste encore à spécifier... rien ne laisse croire qu’on ne remplacera pas les personnes décédées du bureau politique ».

Légalité partisane et manœuvres pour 2011

Cette désignation aurait un enjeu particulier à la veille d’une présidentielle, mais elle n’est pas pour autant accessoire. Il faut sans doute rapprocher la désignation ou la confirmation du président du parti du processus plus large de l’alternance politique dans cinq ans au Cameroun. D’autant que selon les textes du parti, le président du RDPC est aussi le candidat naturel du parti à l’élection présidentielle. Une réélection (très probable) de Paul Biya à la tête du parti au pouvoir au cours de ce congrès de juillet 2006, et sans la modification de la disposition statutaire y afférant, voudra clairement signifier la volonté du parti de voir Paul Biya rempiler à la présidentielle de 2011. Le député Ndinda Ndinda demeure cependant prudent.

Pour lui, le jeu politique camerounais ressemble aux échecs : « Tous ceux qui s’avancent trop dans les prévisions du calendrier politique au Cameroun et du RDPC prennent des risques, car d’ici à 2011, beaucoup de choses peuvent arriver... On attendait ainsi à l’Assemblée nationale lors de la session de juin le projet de loi sur la CENI (Commission électorale nationale indépendante), on a plutôt eu des lois sur les Régions, le Sénat, les tribunaux régionaux ou la liberté de la presse. La réélection du président du parti marque la volonté pour le président national de rester dans la légalité. »

Il reste que la constitution du Cameroun, en son article 6 alinéa 2, stipule : « Le président de la République est élu pour un mandat de sept (7) ans renouvelable une fois ». Or le président Paul Biya a entamé, en octobre 2004, son deuxième, et dernier septennat, sauf modification de la constitution avant 2011.

François BMG


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • miyo-nuarre (---.---.193.194) 18 décembre 2006 09:45

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires

  • 18/12 09:45 - miyo-nuarre