Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > « Flottille de la liberté », Israël au dessus des lois ?

« Flottille de la liberté », Israël au dessus des lois ?

Nous avons tous été témoins de l’affaire, toutes les télévisions du monde ont rediffusé les même images. Tout les peuples de la terre ont, en commun et à leurs manières, montré leur désapprobation. Tous, choqués, ont montré qu’il ne veulent plus de cela, qu’Israël ne peut plus bafouer les lois internationales et que son impunité ne peut plus durer. La protection divine et américaine d’un gouvernement sioniste extrémiste se traduit par un peuple palestinien qui souffre, des voisins qui ne peuvent répondre aux agressions et des israéliens stigmatisés pour des actes qu’ils ne soutiennent pas perpétués par un noyau sioniste raciste. Cela peut il durer ainsi ?
 
flottille de la
libertéJe ne veux pas répéter ce que tout le monde explique déjà, mais il est tout de même important de préciser ce dont on parle. Donc voici un petit rappel des faits : La flottille de la liberté avait annoncé son intention d’accoster à Gaza pour apporter du matériel humanitaire destinés aux habitants survivants à l’agression inexcusable de janvier 2009. L’armée israélienne a aborder les quelques navires battants pavillon turc dans les eaux internationales. Première précision, le blocus accepté par l’ONU sur Gaza ne concerne que les armes, pourtant Israël bloque tout les navires approchants de la côte ; sous prétexte qu’il y a toujours des armes cachées. Deuxième précision, les eaux internationales sont neutres, et il est interdit d’y effectuer quelques opération que ce soit à l’encontre de navires battant pavillon de pays n’étant pas en guerre. Or si l’on peut considérer que le Hamas soit en guerre contre Israël (ce qui est discutable puisqu’il s’agit ici d’agresseurs et d’agressés et non de béligérants), la Turquie ne l’est pas ; de plus les associations humanitaires ne peuvent jamais être attaquées. Ces lois, acceptées par tous existent depuis la création de l’ONU. (lire l’article de Courrier International)
droit maritimeLes règles concernant les eaux internationales ont été ratifiées et signées à Genève en 1958 et à Montego Bay en 1982. Israël qui ne reconnaissait pas les eaux nationales palestiniennes n’ont pas signé ces traités, pourtant les règles sont acceptées par tous et considérées comme légitimes. Ainsi l’État côtier dispose d’un droit de poursuite en haute mer, lorsque la poursuite a commencé dans une zone relevant de la juridiction de l’État poursuivant, mais aussi ce même état a pour obligation de prêter assistance et secours à quiconque en péril ainsi que de réprimer et de coopérer à la répression de la piraterie, du transport d’esclaves, du trafic de stupéfiants et des émissions radioélectriques interdites (sources wikipedia). Ces règles internationales ont plusieurs fois été violées : La France l’a fait en attaquant le Rainbow Warrior dans les eaux territoriales néo-zélandaises, elle a été punie à une lourde amende qu’elle vient seulement de finir de payer. Il serai très choquant qu’Israël ne soit pas poursuivit par le tribunal international du droit de la mer, cela serai un coup porté à la paix mondiale et ouvrirai la porte à tout les abus.
Israël va à l’encontre des règles internationales en bloquant le travail des ong, même celles envoyées par l’ONU, et ce depuis l’attaque de Gaza en 2009. Pourtant l’ONU ne relève pas cet affront et laisse Israël tuer en toute impunité ses employés. On assiste ici à un bras de fer entre la Turquie et le gouvernement sioniste de Netanyahou (article à ce sujet), malheureusement les victimes sont encore et toujours les palestiniens. Il parait évident que le coup des forces armées ai été préparé, Israël, très puissant pour influencer les médias avait préparer son excuse : les humanitaires cherchaient les ennuis en entrant dans les eaux nationales alors qu’ils savaient très bien qu’il seraient stoppés en raison du blocus. Or l’attaque a eu lieu dans les eaux internationales, y a t’il eu une erreur quand au lieu de l’abordage ? En tout cas l’excuse israélienne ne tiens plus et l’opinion ne croie pas au mensonge des ONG va t’en guerre.
free gazaLes réactions internationales ont été immédiates et fortes. je ne parle pas des gouvernements occidentaux et américains qui ont été trop laxistes face aux crime. Pour des raisons économiques et en réponse à l’action efficace des lobbies, nos gouvernement nous couvrent de honte et ne mesurent pas les conséquences de leurs actes irréfléchis. Au contraire les gouvernements indépendants ont réagit violemment. Je ne parle pas non plus de ceux ayant un parti pris pour les palestiniens car ceux-ci, même si leur réponses sont justifiés, font preuve de subjectivité. Non, les gouvernements les plus surprenants sont ceux n’étant pas alignés, Chavez pour ne parler que de lui, venait de signer une importante commande d’armes auprès d’Israël, ce qui ne l’a pourtant pas empêcher de dénoncer fermement cet acte de barbarie et cette violation des règles internationales. Ce qu’Israël n’avait peut-être pas prévu est la réaction immédiate, spontanée et générale de tout les peuples du monde, de Paris à Jakarta, les musulmans et les non musulmans sont descendus dans les rues pour fustiger l’agresseur. Je salue ces peuples solidaires des droits de l’homme et des difficultés que vivent les palestiniens. (voir ici l’ong qui a organisé la flottille)
Mais il ne faut pas se tromper de « méchant », le peuple israélien n’est pas sioniste, raciste et va t’en guerre. Les israéliens, dans leur majorité aspirent à la paix et malgré ce que disent certains journaux, ils n’acceptent pas que leur gouvernement viole les lois en leur nom. Il est naturel que les peuples solidaires des palestiniens associent Israël et les israéliens, on leur a toujours présenté les choses simplifiées à l’extrême. Mais les israéliens ne doivent pas être choqués de cela et de leur drapeau qui brûle, par ces signes, le monde remet en cause la politique sioniste d’Israël et non l’existence même du peuple juif. Nous sommes frères et nous dénonçons les actes barbares. Personne ne souhaite éliminer les juifs, seuls quelques dirigeants utilisent ce discours avec des objectifs électoralistes, au lieu de nous diviser, cette affaire prouve notre unité contre la barbarie. Encore une fois on peut mesurer l’abîme qui sépare les intérêts de nos hommes politiques et ceux des peuples qu’ils gouvernent. (images des manifestations à travers le monde)
gaza quebecL’aide humanitaire doit pouvoir être apportée à tout ceux qui souffrent, le respect des droits de l’homme est plus important qu’un quelconque intérêt politico-économique. Cette affaire est un cap dangereux et il serai inconscient de sous estimer son impact. Si les règles internationales, telles que celles des espaces marins, sont bafoués, on ouvre la porte à tout les excès. Si l’on ne punis pas Israël aujourd’hui, on autorise tout les tyrans du monde à faire ce qu’ils veulent. La légitimité des règles et des institutions est remise en cause. En droit internationale comme en droit national la jurisprudence fait loi, si on laisse Israël faire fi des règles, on laisse tout le monde faire de même. (trouver une manifestation près de chez vous)
Je ne suis pas sûr que les pays complaisants mesurent vraiment les conséquences possibles de leurs actes inconscients. Le peuple palestinien ne peut plus être tué et brimé de la sorte, si les israéliens souhaitent vivre en paix à l’abri des bombes humaines ils doivent accepter enfin de laisser la Palestine aux palestiniens, tout peuple à le droit d’être maître de son destin. Encore une fois je regrette l’inconscience des pays occidentaux qui ne mesurent pas l’effet de leurs non-actes et qui agit contre l’avis de ses citoyens. Je terminerai en ayant une pensée pour ces volontaires morts en voulant aider ceux qui souffrent, heureusement que l’humain peut être bon, généreux et désintéressé lorsqu’il agit avec son coeur. (le blocus en chiffres)
enfant de gazaAu dernières nouvelles les militants ont tous été libérés (expulsés) en Turquie et le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon a appelé à une levée sans condition du blocus qui affame les palestiniens. Sous excuse de cacher des armes, les palestiniens meurent de faim tout les jours. (RDV à la manifestation du Havre en soutiens aux palestiniens contre le blocus inhumain qui les oppresse)

Moyenne des avis sur cet article :  4.35/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • Free Palestine Free Palestine 4 juin 2010 10:17

    « des voisins qui ne peuvent répondre aux agressions »

    Ce n’est pas tout à fait exact !!! Les islamo nationalistes du Hezbollah Libanais ont montré la voie, ils ont expulsé Israël et son équipe de supplétif (Als armée du sud Liban en 2000) du pays du cèdre ,un retrait nocturne sans gloire après des années de harcèlement et des pertes considérables pour les sionistes,l’agression sauvage de 2006 n’a eu d’autre résultat qu’un nouveau camouflet et une nouvelle humiliation,sans sa maitrise des airs et son soutien sans faille d’un occident complice et criminel ,ce cancer serait en bien mauvaise posture,il faut néanmoins remercier le gouvernement de Guy Mollet d’avoir introduit des armes nucléaires au moyen,programme dont la France peut revendiquer la paternité.

    Ce sont les socialistes français (gouvernement Guy Mollet, avec Maurice Bourgès Maunoury, Ministre de la Défense Nationale à l’époque) qui ont offert l’arme nucléaire à Israël en 1956 lors de l’agression coloniale franco-anglaise contre l’Égypte (affaire dite de Suez). Le prix à payer pour la participation de l’entité sioniste à l’agression mais aussi la preuve d’une adhésion sans complexe des socialistes français au sionisme.


    • massina 4 juin 2010 17:43

      Votre réaction est normale, on voit bien de quel camps vous faites partie ! votre devise est : DEFENDRE L’INDEFENDABLE !


    • armand 4 juin 2010 18:56

      @jacob, en prenant votre « argument » au pied de la lettre, ET alors ?
      qu’un groupe religieux tante d’aider ses frères, cela est t’il opposable à un gouvernement
      qui impose sa religion par la violence et le meurtre ?


    • Leila Leila 4 juin 2010 11:12

      « le peuple israélien n’est pas sioniste, raciste et va t’en guerre. »

      Je dois, hélas, démentir cette affirmation. Tous les sondages montrent qu’une grande majorité de la population israélienne est sioniste et anti-arabe. C’est la conséquence de la propagande assénée à la population depuis cinquante ans et de la conscription obligatoire : trois ans de service militaire pour les garçons, deux ans pour les filles. L’armée israélienne est une grosse machine à endoctriner.

      • Shaytan666 Shaytan666 4 juin 2010 12:45

        Mais Leila, 99,9 % des Israéliens de confession juive sont sionistes, comme je le faisais remarquer à Morice des mouvements comme « La paix maintenant » ou « Gush shalom » sont également sionistes, c’est écrit en toutes lettres. Ils sont tout comme moi d’ailleurs pour deux États indépendants vivant côte à côte en toute sécurité.
        Être sioniste ne veut pas exclusivement dire d’être pour le « Grand Israël » mais uniquement être pour un État israélien dans ses frontières de la ligne verte avec bien entendu retrait de toutes les colonies.


      • Shaytan666 Shaytan666 4 juin 2010 18:20

        Tonimarus 45, bonsoir ou bonjour,
        Pourquoi doutez vous de mon honnêteté, j’ai déjà, ici même, écrit mon opinion et je vais encore une fois la répéter.
        Oui je suis pour deux Etats indépendants, aussi bien Israéliens que Palestiniens doivent se reconnaître mutuellement, Israël doit évacuer tous les territoires conquis lors de la guerre de 1967, Israël doit assurer une « liaison sûr » entre Gaza et la Cisjordanie en échange les Palestiniens doivent s’engager à respecter la sécurité d’Israël. J’ai un peu plus difficile avec Jérusalem qui est un vrais problème épineux, pour moi aucun des deux Etas ne peuvent en faire leur capitale et le nec plus ultra serait que cette ville soit placée sous mandat intenationnal comme prévu dans la résolution 181.
        Tant que certains intervenants ici seront pour la destruction et la disparition totale de l’État d’Israël, je continuerai à les soutenir. Contrairement à certains donneurs de leçons que je ne nommerais pas mais qui se reconnaîtront je suis moi totalement dans l’esprit de mouvements comme « La paix maintenant » ou « Gush shalom ».


      • Zoorro 4 juin 2010 12:37

        A l’auteur,

        Vous êtes bien gentil, mais du fait qu’Israël n’a pas ratifié la convention de Montego Bay (il en va de même pour la Turquie), on ne voit pas comment on pourrait lui opposer celle-ci en l’occurrence.
        Il y a tout plein d’arguments bien plus naturels et bien plus légitimes pour ramener Israël à la raison, comme par exemple le sort déplorable fait aux Gazaouis.

        Et puis votre texte contient de jolies perles comme celle-ci : « le peuple israélien n’est pas sioniste » ...

        Un conseil, à l’avenir faite plus court et relisez attentivement.


        • slipenfer 4 juin 2010 14:54

          smiley bonjour Zoorro 


        • pigripi pigripi 4 juin 2010 12:38

          @leila
          ous les sondages montrent qu’une grande majorité de la population israélienne est sioniste et anti-arabe. C’est la conséquence de la propagande assénée à la population depuis cinquante ans et de la conscription obligatoire : trois ans de service militaire pour les garçons, deux ans pour les filles. L’armée israélienne est une grosse machine à endoctriner.

          On remplace israélien et sioniste dans votre phrase par arabes, musulmans, propalestiniens, palestiniens, Hamas, Fatah, FPLP, etc. et ça donne exactement la même conclusion.
          Et, c’est parce que entre sémites, on est frères, même ennemis......


          • pigripi pigripi 4 juin 2010 12:39

            @auteur

            Pourquoi les français arrêtés par les israélos n’avaient pas de drapeau français ?


            • boddah boddah 4 juin 2010 15:48

              D’accord avec vous, je déplore le trop petit nombre de français, alors qu’il y avait 3 députés allemands et une député belge (ok elle est descendue avant). Comme quoi avec notre gouvernement complaisant on peut aussi penser que le peuple l’est. J’espère que non !


            • pigripi pigripi 4 juin 2010 12:46

              Si l’on ne punis pas Israël aujourd’hui, on autorise tout les tyrans du monde à faire ce qu’ils veulent.

              Ok, on punit Israël pour être sûr de libérer les peuples tyrannisés comme : Nord Coréens, Iraniens, Syriens, Soudanais, Birmans, Congolais, Lybiens, Algériens, etc.


              • Dingo117 4 juin 2010 16:25

                Bravo pour avoir comparer l’état d’Israël aux pays que vous croyez être des tyrannies, mais :
                la connerie des autres ne justifie en RIEN la nôtre !
                Désolé !


              • pigripi pigripi 4 juin 2010 12:52

                Quand on ne hurle pas avec les loups Gagavox censure. Article proposé le 1er juin....

                Je n’y étais pas. Vous non plus. Il n’y avait pas de journalistes professionnels connus dans l’expédition. Pour l’instant, les seuls témoignages directs émanent de militants pro palestiniens, anti sionistes et anti israéliens qui expriment clairement leurs convictions  dans quelques interviews, encore sous le coup de l’émotion.

                La responsabilité des organisateurs de Free Gaza est immense car ils ont en tout connaissance de cause envoyé quelques centaines de personnes au casse pipe en bravant ouvertement ceux qu’ils qualifient de nazisionistes, des israéliens cruels et criminels à leurs yeux.

                Rendons à César ce qui lui appartient.

                 http://www.freegaza.ps/files/news_images/intro/(0)2DBF70EB6.jpg

                 Voyons ce que nous raconte Free Gaza sur ses projets humanitaires en parcourant son site officiel.
                 http://www.freegaza.org/fr , l’entité explique sa mission

                Nous voulons brisé le siège de Gaza. Nous voulons réveiller la conscience internationale sur la fermeture de la Bande de Gaza qui est devenue comme une prison. Nous voulons pousser la communauté internationale à revoir sa politique de sanctions et à mettre fin à son soutient à la continuelle occupation israélienne. Nous voulons soutenir le droit de la Palestine à accueillir les internationaux comme visiteurs, observateurs humanitaires, travailleurs humanitaires, journalistes ou autres.

                Nous n’avons pas demandé et ne demanderons pas la permission d’Israël. Notre intention est de vaincre ce siège brutal en utilisant la résistance civile et l’action directe non-violente et d’établir une ligne maritime permanente entre Chypre et la Bande de Gaza.

                 

                Il est fort vraisemblable que la majorité des passagers de la flottille Free Gaza ait eu des intentions strictement humanitaires et soient sincères mais elles avaient adhéré à un projet qui disait clairement qu’on ne demanderait pas la permission d’Israël et que son intention était de vaincre ce siège qu’elle qualifiait elle-même de brutal.

                C’est donc en toute connaissance de cause que ces personnes bravaient un blocus brutal.

                Elles ne s’attendaient pas à être reçues avec des colliers de fleurs, elles savaient qu’elles se mettaient en danger vital face à l’ennemi israélien qu’elles disent sans pitié et qu’elles risquaient de perdre leur précieuse cargaison humanitaire au mépris des généreux donateurs puisque des chargements humanitaires traversent régulièrement la frontière pour approvisionner Gaza. Cette cargaison, c’était sans doute un bonus au détriment des donateurs.

                Il est clair que Free Gaza risquait gros dans une entreprise destinée avant tout à provoquer Israël et ses alliés. 

                Free Gaza s’est comportée à l’image des gamins qui volent des voitures, sont poursuivis pas la police, finissent dans un fossé victime de leur propre connerie mais son considérés comme martyrs par leurs copains qui accusent alors la police de crime-qui-ne-restera-pas-impuni et leur érigent des stèles de martyrs comme à Vitry sur Seine. 

                On ne peut pas dans un même temps qualifier les israéliens de nazis, les provoquer ouvertement en affirmant qu’on ne leur demandera pas la permission de rentrer dans les eaux territoriales et ensuite ameuter l’opinion internationale parce qu’on a reçu des coups prévisibles. C’est pourtant ce qu’a fait Free Gaza et tous ceux qui la soutiennent. Les leaders de l’organisation ont en connaissance de cause entrainé dans leur aventure des personnes sincères et généreuses qui pensaient faire du bien aux gazaouis, tout comme les militants de l’arche de Zoé qui pensaient sincèrement sauver de pauvres petits enfants africains.

                Malheureusement, dans toutes les organisations humanitaires, il y a du sentiment mais surtout de la politique et de la manipulation à des fins très éloignées des bons sentiments des bénévoles. 

                Maintenant, Free gaza ne parle plus sur son site que de la liberté de naviguer dans les eaux internationales, soutenue en cela par les gouvernements du monde entier. Et, en effet, il semble que ce soit la seule erreur des Israéliens. Pourquoi n’ont-ils pas attendu que la flottille soit entrée dans leurs eaux territoriales pour arraisonner les bateaux ? Bizarre. Comme ils sont loin d’être idiots la question est de savoir s’ils ont agit délibérément en connaissant les risques, si leurs boussoles se sont emballées, s’ils sont suicidaires ou s’ils avaient des raisons stratégiques qui nous échappent mais que, je l’espère, nous connaitrons bientôt. 

                Il faut avoir le courage de rendre à César ce qui lui appartient et, en l’occurrence de renvoyer les leaders de Free Gaza à leur responsabilité dans la mort de 9 personnes, les blessures des passagers et des militaires israéliens, le retard dans la livraison de biens humanitaires, l’emprisonnement des personnes qu’ils ont entrainées dans une entreprise irresponsable.

                Mais si le but était de rassembler l’Oumma et de faire l’unanimité contre Israël en déclenchant une nouvelle vague d’antisémitisionisme, alors bravo les chefs.

                Quant aux gazaouis, hormis le Hamas, je ne suis pas sûre qu’ils y aient gagné quelque chose.


                • agent orange agent orange 4 juin 2010 17:29

                  pigripi

                  N’inverse pas les rôles et les responsabilités.

                  Si l’on suit ton raisonnement, c’est comme si on entrait de force dans la maison de quelqu’un, se faisait tirer dessus, tuait le propriétaire pour ensuite invoquer la légitime défense.


                • Dingo117 4 juin 2010 16:31

                  Pour sûr !
                  Ils vont encore trouver plein d’armes de destruction massive genre : couteaux suisse et manches à balai qu’ ils vont exposer comme preuves ...


                • Dingo117 4 juin 2010 16:38

                  Ils faut être vraiment naïf pour accorder totale confiance aux communiqués émis de la part des pirates !


                • nada 6 juin 2010 23:25

                  "durant le mois d’avril 2010, 2647 camions ont franchi la frontière de Gaza en provenance d’Israël. Avant la prise de contrôle du territoire par le Hamas, en juin 2007, on en comptait en moyenne 12 000 par mois. Donc Gaza reçoit aujourd’hui environ 22 % de ce qui arrivait avant juin 2007. "

                  l’article


                • jaja jaja 4 juin 2010 14:25

                  Les Italiens de la flotille parlent de cadavres jetés à la mer après avoir été exécutés d’une balle dans la tête... 22 personnes manqueraient à l’appel...

                  En tout cas demain tous dans la rue....

                  Samedi 5 Juin 2010

                  Paris : RV à 15 heures à Bastille

                  Toulouse : RV à 15h30 Palce du Capitole

                  Montpellier : RV à 12 heures place de la Comédie

                  Marseille : RV porte d’Aix à 15 heures

                  Strasbourg : RV place Gutenberg à 15 heures


                  • dootjeblauw 4 juin 2010 17:28

                    Les avions transportant 520 volontaires humanitaires et les dépouilles de neuf militants tués par les forces israéliennes de sécurité lundi sont rentrés au pays hier jeudi, beaucoup des rescapés faisant état de mauvais traitement subis de la part d’officiers de l’armée israélienne et d’autres responsables israéliens, certains affirmant que tout le monde ne rentrait pas. En effet, certains militants disent que des personnes qui se trouvaient initialement à bord des navires de la flottille sont portés manquants. Ils rapportent aussi des faits horrifiants de carnage et de barbarie à l’état pur des responsables israéliens. Dans un récit choquant, le Président de la Fondation de l’Aide Humanitaire (Insani Yardım Vakfı - IHH) Bülent Yıldırım, qui est rentré jeudi, a ainsi dit qu’un photographe prénommé Cevdet a été tué d’une balle dans le front par un soldat qui se trouvait à un mètre de lui. « Notre Cevdet [Kılıçlar]…, c’était un membre de la presse. Désormais, c’est un martyr. Il ne faisait rien d’autre que prendre des photos. Ils lui ont fracassé la boîte crânienne. Nous avons compris immédiatement qu’ils tiraient à balles réelles. Les balles ‘en caoutchouc’ tuent, elles aussi, lorsqu’elles sont tirées de très près, entre un mètre-et-demi et deux mètres… » Today’s Zaman est un quotidien turc en langue anglaise. Kevin Ovenden, de Grande-Bretagne, un militant passager du bateau arrivé à Istanbul jeudi, a dit lui aussi qu’un homme qui avait dirigé un appareil photo en direction des soldats a été tué d’une balle réelle en plein front, la blessure de sortie de la balle ayant emporté l’arrière de son crâne.

                    Il a été également rapporté que les états officiels israéliens sur le nombre des tués ne sont pas véridiques. Ainsi, M. Yıldırım a dit que « jusqu’à présent, ils ont rendu neuf corps, mais notre liste comporte d’autres noms. Il manque des personnes  ». Parlant à des journalistes à l’aéroport international Atatürk peu après son retour, M. Yıldırım a déclaré : « Nous avons vu trente-huit blessés, qui nous ont été rendus par les médecins après l’attaque. Maintenant, ils disent qu’il y a eu vingt-et-un blessés…  » M. Yıldırım était à bord du principal bateaux de passagers, le Mavi Marmara, que la marine israélienne a pris d’assaut au début de son raid.

                    Un autre témoin, Yücel Köse, qui se trouvait sur le (bateau) Gazze (Gaza, en turc) a repris les allégations de M. Yıldırım concernant des personnes manquantes. « 
                    Le Mavi Marmara a été bombardé sous nos yeux. Ils ont jeté les blessés à la mer,  » a-t-il dit. M. Köse a ajouté que les soldats étaient furieux après que certains de leurs hommes eurent été faits prisonniers par des militants, à bord du Mavi Marmara.

                    Les corps ont été autopsiés


                    Le Centre Turc de la Médecine Légale a procédé à l’autopsie de certains des corps. Ses constatations n’ont pas encore été rendues publiques. Il faudra quelques semaines avant que les experts disposent de tous les résultats des autopsies, mais des déclarations initiales de certains médecins légistes confirment le récit fait par M. Yıldırım au sujet de tirs à très courte distance. D’après le responsable du IHH Ömer Yağmur, qui a pu conférer avec ces médecins, Furkan Doğan (19 ans) a été tué de quatre balles dans la tête – toutes tirées quasi à bout portant – et d’une balle dans la poitrine, elle aussi tirée quasi à bout portant. Il a indiqué que Doğan était étudiant d’un lycée privée de la ville de Kayseri et qu’il envisageait de faire médecine.


                    L’institut légal a également confirmé hier que huit des neuf corps ramenés d’Israël sont ceux de citoyens turcs. La neuvième victime a été identifiée comme citoyen américain d’origine turque. Plus de 500 militants rapatriés de Turquie ont été examinés jeudi par cent-vingt médecins experts en médecine légale et leurs assistants.


                    Des personnes ont été jetées à la mer


                    Le militant İdris Şimşek, également rentré jeudi, affirme que quatre militants blessés ont été jetés à la mer. M. Şimşek a également indiqué qu’il y a eu une pression psychologique énorme sur les militants. Il a dit qu’ils s’attendaient à un certain harcèlement, mais qu’il n’avait aucune idée de ce qui allait se passer, notant qu’ils ne s’attendaient absolument pas à une attaque armée. Il a aussi mentionné qu’il n’y avait aucune arme, même pas ce petit couteau suisse dont certains organes de la presse étrangère ont allégué qu’il se trouvait sur le bateau. Il a dit, comme nombre d’autres militants, que la personne qui agitait un drapeau blanc en signe de reddition a été abattu par des soldats israéliens. Il a dit avoir vu beaucoup de personnes gisant dans des mares de sang après que les soldats eurent tiré.


                    Erol Demir, un autre militant à bord du Mavi Marmara, a dit qu’ils avaient filmé le chaos et le carnage à bord du bateau, soulignant que ces documents vidéo montreront le véritable visage des soldats israéliens au monde entier. « 
                    Ils ont même tiré sur ceux qui s’étaient rendus. Beaucoup de nos amis ont assisté à cela. Ils m’ont dit qu’il y a eu des gens menottés, qui ont été flingués  ». Tous les militants ont indiqué que des hélicoptères israéliens ont balancé de l’eau de mer glaciale sur les bateaux trois heures durant.

                    Hakan Albayrak, un journaliste du quotidien (turc) Yeni Şafak, qui était à bord, a dit : « 
                    C’est un massacre au sens complet du terme qu’Israël a commis là. Ils nous ont attaqués alors que nous étions dans les eaux internationales. Nous avons protégé notre bateau. Nous n’avions aucune arme. Je pense qu’il y a plus de victimes (qu’ils ne le disent) ».

                    La militante Özlem Şahin Ermiş a indiqué que soixante soldats l’ont prise en otage. Les prisonniers étaient harcelés par des chiens d’attaque en furie et certains d’entre eux ont été cruellement mordus. Elle a aussi relevé qu’on n’a rien donné à manger aux prisonniers, ni à boire, durant leur premier interrogatoire à bord du bateau.


                    • armand 4 juin 2010 19:05

                      @dootjetblauw, vous savez si 620 partent et 520 reviennent l’addition est rapide, nous sauront un jour mais quand ?
                      souvenez vous des juifs Ethiopiens qui tentaient en pirate de rejoindre israel et ont été jetés à la mer ...


                    • BOBW BOBW 5 juin 2010 10:45

                      Tous ces témoignages nous remémorent hélas de tragiques images du passé  :
                       Celles ou des uniformes vert-de-gris à casquette abattaient froidement d’une balle dans la tête des Résistants « Terrorists », accompagnés de féroces bergers.
                      « Gott mit uns » : (Dieu est avec nous ou nous garde,était inscrit sur leur ceinturon)
                      Le comble c’est qu’avec une auréole autour de la tête les meutriers et leurs défenseurs s’indignent de ces justes comparaisons.


                    • jaja jaja 4 juin 2010 18:56

                      Les premiers témoignages sont accablants pour les soudards sionistes :

                      "Les soldats Israéliens ont tiré à la tête des passagers"
                      vendredi 4 juin 2010 (16h14)


                      3 commentaires

                      Vendredi 4 Juin 2010

                      "Les soldats Israéliens ont tiré à la tête des passagers"

                      C’est ce que dit la cinéaste Brésilienne, Iara Lee. Les Israéliens, raconte-t-elle, "avaient des armes comme si c’était une guerre".

                      Hier ont commencé à arriver les premiers témoignages des personnes qui étaient à bord de la flottille « La Liberté », attaquée lundi matin par la Marine Israélienne. La cinéaste Brésilienne, Iara Lee, en a fait au cours d’une rencontre avec la presse de son pays un reportage des plus cruels.

                      Les Israéliens « ont tiré à la tête des passagers », a-t-elle accusé.

                      Selon Lee, qui était sur le bateau Mavi Marmara, "quand ils ont commencé à envahir (le bateau), ils ont convoqué toutes les femmes dans la partie basse« . Elle poursuit : »Ils sont entrés et ont commencé à tirer (...) en disant que nous étions des terroristes, ce qui était absurde. Ils entrèrent là où nous étions, nous, les femmes. Beaucoup étaient habillés de noir avec des armes gigantesques, comme s’ils se trouvaient en guerre."

                      "Nous avons espéré qu’ils tireraient dans les jambes, ou en l’air, seulement pour faire peur, mais ce fut directement. Ils tirèrent à la tête des passagers", a-t-elle raconté au journal Folha de Sao Paulo.

                      La députée Israélienne Hanin Zuabi, du parti nationaliste arabe Balad, a dit qu’elle avait peur de mourir sur le Mavi Marmara.

                      "J’avoue que j’avais peur.

                      Je croyais ne pas sortir vivante de ce bateau", dit-elle à sa libération par la police et elle a ajouté : "Hier (le lundi), Israël nous a imposé le silence, maintenant, nous voulons donner notre version".

                      Suite en espgnol : http://bellaciao.org/es/spip.php?article7163


                      • vergobret 4 juin 2010 19:19


                        Excellentissime introduction, le reste du texte à l’avenant, simple et précis, pondéré et incisif.

                        Pour la Rue Abu Jamil que vs me faites découvrir, sur LCP, c’est libre de droit :
                        http://www.lcpan.fr/spip.php?page=recherche&recherche=Rue+Abu+Jamil

                        Une journaliste de Lci qui semble dépitée et amère évoquant l’accueil des humanitaires retour de gaza en France et le comparant avec celui reçu ailleurs. Obsevez bien les 2 journalistes de Lci :
                        http://www.wat.tv/video/heurts-entre-pro-juifs-pro-2tq83_2exyh_.html

                        Sur Mécano on peut voir la photo du plus jeune tué, 19 ans, étudiant et associatif humanitaire. Si jeune et déjà impliqué dans le droit. Il ne lui ont pas fait de cadeau.


                        • Ali 4 juin 2010 19:58

                          allez !! un peu de pub

                          www.indigenes-republique.fr


                            • boddah boddah 4 juin 2010 23:20

                              Oui je comprend l’anglais, et oui vos « preuves » de droit au meurtres israéliens sont discutables. Mais en vous lisant il ne me vient qu’un seul commentaire : vous êtes MDR, bravo ! moi je pleure de tant de violence et je ne vois aucune raison d’être mort de rire. plutôt macabre comme humour, MORT de rire...


                            • moebius 4 juin 2010 21:26

                              Il faudrait aussi un peu parler du Hamas qui a pris les habitants de Gaza en otage et qui fait un tiomphe dans cet article trop humain à mon gout et qui prend le parti de l’initiateur de cette merveilleuse croisiére dans l’inconscience de sa top jeune humanité si bonne que c’est du pain qu’il est bon, Initiateur qui n’est autre que le sympatique et gentil organisateur du gentil gouvernement conservateur turque proche des gentils et si humain putchistes qui ont pris le pouvoir dans cette étroite bande qui est devenu une espéce de centre du monde ou a lieu le sacrifice qui nous délivrera du mal


                              • boddah boddah 4 juin 2010 23:23

                                juste une précision, que l’on trouve le Hamas extrême, soit. Mais il a été élu, il faut respecter la démocratie, même si les choix d’une société ne se comprennent pas toujours il faudrait au contraire encourager ce début de démocratie ou l’élection a été plus démocratique qu’en GB selon les critères des observateurs de l’ONU.

                                PS : je ne dis pas que j’aime le Hamas

                              • moebius 4 juin 2010 22:15

                                Dans un discours à Konya (centre), retransmis en direct à la télévision, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a affirmé que le Hamas, le mouvement islamiste radical palestinien qui a souhaité la destruction d’Israël, n’est pas un groupe terroriste.

                                « Le Hamas a des résistants qui luttent pour défendre leur terre. Ils ont remporté une élection », a-t-il déclaré.

                                « Je l’ai dit aux responsables américains... Je ne considère pas le Hamas comme une organisation terroriste. Je pense la même chose aujourd’hui. Ils défendent leur terre », a-t-il ajouté.


                                • jaja jaja 4 juin 2010 22:29

                                  Erdogan ferait mieux de rompre complètement et définitivement toutes relations diplomatiques, économiques et militaires avec l’État sioniste et participer à l’armement des résistants palestiniens....

                                  Parler c’est bien, agir c’est mieux !


                                • Le péripate Le péripate 4 juin 2010 22:41

                                  Et dire qu’il y a des gens qui souhaitent simplement rester tranquilles. Très dangereux ça, la tranquillité.

                                  Il faut interdire la tranquillité. M-o-b-i-l-i-s-a-t-i-o-n. MOBILISATION. MoBiLiSaTiOn.


                                • jaja jaja 4 juin 2010 23:05

                                  Péripate ce que vous appelez tranquillité c’est foutre en l’air tous les droits sociaux, mettre les États à genoux.. Tous sauf un, l’État colonial sioniste, que vous défendez ici bec et ongles dans tous vos commentaires..

                                  De même que défendre le sinistre Pinochet le « politique » favori des « libéraux » (qui sans les fascistes n’ont aucune chance d’imposer leur société régressive) n’est pas le signe le plus évident de cette tranquillité que vous vantez hypocritement ci-dessus...


                                • Le péripate Le péripate 4 juin 2010 23:49

                                  Non, c’est vrai ?

                                  Je ne pensais pas faire autant de mal que ça en restant tranquille.

                                  Une question me taraude, mais elle n’a qu’un strict intérêt intellectuel et ne saurait être une interrogation sur l’action, que je vous laisse bien volontiers.

                                  Vous dîtes toujours « foutre en l’air les zakisocios ». Bien. Si je comprends bien, c’était mieux avant. Mais comme avant avant (enfin le avant d’avant le avant, si vous voyez) c’était moins bien que maintenant, il faut bien qu’il y ait un avant qui soit un sommet en mieutitude. Sous Pompidou ? De Gaulle ? Ou comme Sartre le disait, sous l’Occupation ?

                                  À quelle époque auriez-vous aimé vivre, une époque où c’était mieux qu’aujourd’hui ? Ou à quelle époque souhaitez-vous retourner ?

                                  Ca aiderait certainement à la mobilisation. smiley


                                • moebius 4 juin 2010 22:28

                                   Voila, maintenant vous choissisez votre camp..ou vous enevoyez des missiles ou vous envoyez des missiles. Quand a les recevoir sur la tronche sachez que c’est le fruit d’un hasard bénévole qui préside notre destiné ? Dieu vous aurai chosi pour accomplir une volonté... personellement , et aprés murs reflexion et n’étant pas le moins du monde croyant ou idéologues et sans le moindre espoir quand à cette humanité qui n’ne finira jamais de se lancer a la gueule ses missiles et son humanité si humaines, je choisi, je suis pour le maintient de ce blocus et pour faire bonne mesure pour l’extermination totale de l’humanité sans distinction de race de continent et de parcelle du cadastre


                                  • moebius 4 juin 2010 22:35

                                    le monde a toujours tourné dans un sens relatif a notre sens humain de la rotation terrestre par rapport a l’axe polaire. Le soleil se léve et se couche et ce spectacle est réjouissant


                                    • Nicolas 4 juin 2010 23:01

                                      C’est ainsi que Nicolas de Cues (1401-1464) définissait l’univers :

                                      la machine du monde aura pour ainsi dire son centre partout et sa circonférence nulle part, puisque sa circonférence et son centre sont Dieu qui est partout et nulle part. »

                                      Ou la relativité de la notion de centre en fonction de la position de l’observateur, et ce un siècle avant Copernic.

                                    • moebius 4 juin 2010 22:43

                                      Je n’ai pas le moindre désir de participer à l’armement de quiconque. Erdogan se fiche des palestiniens de la bande, son probléme c’est la rue , celle qui court en bas de l’appart qu’il habite avec sa famille et qui gronde


                                      • moebius 4 juin 2010 22:53

                                         si cela s’adresse a ma cher paranoia et a tout mes semblables qui n’ont plus rien à foutre de votre trop plein d’ humanité, je vous dirais que nous sommes trés certainement beaucoup moins tranquilles que vous ne sembliez le croire, vous, qui vous complaissez à nos yeux las dans un confort ...humain et que nous sommes trés certainement beaucoup plus mobiles que vous n’étes mobilisables et mobilisés

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès