Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Français, la Flandre vous crache dessus !

Français, la Flandre vous crache dessus !

Bonjour chers camarades d'agoravox, toutes tendances confondues.

J'aimerai intervenir plus souvent en nos colonnes mais des ennuis de santé m'obligent à mettre la pédale douce. Dans le cas présent, je n'ai pas pu m'en empêcher et vous prie d'avaliser la présente info en nos colonnes.

Mes salutations à tous et, plus que jamais, vive la presse libre !

Deux de vos députés, Jean-pol Kucheida ( PS Pas-de-Calais ) et Robert Lecou ont très récemment déposé à votre Assemblée Nationale un rapport sur la Belgique, ce non-pays qui réussit la performance de réunir sous la même bannière deux nations aussi antinomiques que la Wallonie et la Flandre qui se disputent, suite à l'écrasement des premiers, les lambeaux de Bruxelles, capitale de l'Europe, une Europe qui, elle aussi, c'est le moins qu'on puisse dire, a du plomb dans l'aile.

Ces deux misérables insectes, rejoints dans leurs finalité par la partie anti-FN de ce qui reste de l'UMP, ont osé traiter Moeder Vlaanderen de manière méprisante( ? ) de pays aux orientations de plus en plus fascisante.

Oui, ils ont osé ! Un crime de lèse-majesté.

Honnêtement, peut-on leur donner tort ? Bien sûr que non !

 

Nonobstant que la Flandre n'est pas encore un pays, la horde de barbares qui constitue désormais majoritairement sa représentation politique - et cela va de l'extrême-droite aux écologistes ! s'en est trouvée offensée, exigeant qui plus est des excuses que je vous prie de ne pas leur fournir. Un tollé général du monde politique flamand qui, par presse et politicards interposés, s'offusque, brandit ses goedendags ( massues ), vous traite de scandaleux désinformateurs, d'étrangers qui n'ont pas à s'occuper de ce qui se passe VRAIMENT chez nous ( enfin, mon ex chez-moi ), de ce sous-nationalisme encore plus aveugle qu'imbécile qui détruit inexorablement un des pays fondateurs de l'Europe.

Ce billet a pour but de vous informer presque sans parti-pris sur la manière dont la Flandre vous traite depuis avant-hier : une haine de la France, un déversement sans précédent dans l'Histoire depuis votre révolution de ...1789 !    

Pensez donc : ces pauvres Flamands tellement incompris ne sont pas fascistes, ils sont victimes ! Victimes de préjugés parce qu'ils veulent d'une Nation pure, plus brillante que les autres, égoïste par fonction, si besogneuse et fière de ses valeurs au point d'en avoir marre d'entretenir ces sales junkies de Wallons ( paroles exactes de Bart De Wever, le nouveau Führer des baraques à frites ). Ces Wallons à demi Français qui, du temps où la solidarité avait encore un sens, les ont tant aidés durant les 150 ans de la période industrielle. Ces rats francophones qui, pour cause de mondialisation accélérée, sont devenus des assistés à vie profitant tels des cigales des largesses que nos panzers de la cause flamingante refusent désormais d'entretenir suite à sa nouvelle richesse à l'allemande. Un discours parfaitement réducteur qui ne cesse de s'amplifier jusqu'à voguer dans la boue de la peste brune alors que la Wallonie se meurt de la désidustrialisation, un peu le même destin que celui qu'a connu votre département du Nord.

 

Chers Flamands si égoïstes, si Lepenistes... Les meilleurs alliés des Nazis durant la guerre de 40, ceux qui ont livré, sans qu'on ne le leur demande ! le plus de Juifs aux camps de concentrations, ceux qui par deux fois furent les alliés d'une Allemagne qui, elle au moins, a réussi à tirer les leçons du passé. Des Flqamands qui vous disent sans sourciller qu'ils se sentent mieux entre eux, que qui s'installe en leurs pénates doit d'abord respecter leur seul ordre social, leurs seuls usages, entre autres celui de ne parler que leur seule langue, jusque et y compris dans tous les rapports privés.

A quand l'étoile jaune des sous-hommes ?

 

Je vous invite à relire l'article que j'ai consacré à l'analyse de la carrière et la sémantique de leur leader dans ces mêmes colonnes il y a plus d'un an. J'y ai traité Bart De Wever de crapule du royaume et démonté tout le fallacieux de son discours, son utilisation dévoyée des mythes, ses accointances avec le FN, son intégration dans l'Internationale d'extrême-droite, son amitié avec pépé Le Pen avec lequel il a été pris en photo, ses propos sans équivoque sur la Shoa, la justification de sa collaboration avec les nazis, son vocabulaire tout en sous-entendus dénigrants et j'en passe.

J'attends toujours qu'il intente contre moi un procès en diffamation...

Dans six mois, ce bonhomme sera Maire d'Anvers. Et en 2014, il sera majoritaire au Nord du pays, assez fort pour proclamer l'indépendance de SA nation.

Mais dans notre royaume, personne et surtout pas la presse n'ose le dire. D'ici quelques semaines, un forcing effréné des élus socialistes ( les nôtres sont depuis 24 ans au pouvoir sans discontinuer, cela crée des liens, des amitiés particulières, un réseau opaque de prévarications en tous genres ) consacrera le fait de nous avoir vendus, nous Bruxellois, contre du pognon. Pas du pognon pour le petit peuple, mais pour ses dirigeants, ces maître-es prébendes, ces sbires du pouvoir absolu, ces mafieux dernière génération. Même si comme le prétend aavec une sincérité inaccoutumée notre Président de la Chambre sur qui se concentrent les salves flamingantes qui l'ont démasqué pour avoir été le principal informateur de vos rapporteurs, la Belgique est politiquement phagocytée par la Flandre, ce qui est un fait, le même oublie de dire que la Wallonie est devenue, de la même manière un état PS, toujours PS, quasiment rien que PS, à la dévotion des dirigeants PS, avec la complicité forcée du petit peuple obligé de voter PS pour obtenir un boulot, un appartement social, le droit au chômage, la faculté de débrouille sans quoi il ne serait plus rien.

Pauvre Flahaut si lâche au point d'avoir dès le lendemain renié son discours, car menacé par la Flandre de se faire retirer sa charge de Président de la Chambre des Représentants. Vous pensez : vu la rémunération dorée attachée à sa fonction, il ne s'est pas fait prier longtemps. Le réalisme au service de la cause : celle de son portefeuille.

 

Amis Français, il n'est finalement pas étonnant qu'une majorité d'entre nous aurait voté Sarko, non pas par admiration pour le bonhomme, mais par rejet de ce que signifie notre dégoûtant PS ...que je comparerai pour ma part bien plus à l'UMP version présidentielle qu'à un regroupement de camarades-ouvriers.

Pour vous donner un exemple, le camarade Di Rupo, Premier Ministre et président empêché du parti des parvenus - et accessoirement frère de deux faux-monnayeurs- a dans un grand geste de générosité bienvenue diminué la rémunération de ses Ministres de 5 pour cent ( moins l'inflation, ce qui donne en fait 1,4 pour cent ) tandis que le premier geste de Hollande fut d'amputer sa rémunération et celle de ses ministres de 30 pour cent.

Vous commencez à comprendre la différence ?

Vive Hollande, à bas les camarades au pouvoir à vie !

D'ailleurs, la rémunération de ce brave Flahaut, socialiste bon teint et membre permanent du Conseil du PS wallon, dépasse celle de votre nouveau Président. Lui et sa femelle se font plus de 25.000 euros par mois, une paille. Tenez, s'il n'était pas si gros, il pourrait revendiquer un salaire de star du foot. Il est à peine moins con que Ribéry !

 

Les efforts qu'on demande, qu'on exige du pays, ce seront chez les petits et les moyens que nos chers et si dispendieux dirigeants les ponctionneront. Je ne résiste pas à vous le signaler : l'ensemble du budget consacré aux allocataires sociaux - avant la coupe sombre qu'on leur prépare - revient moins cher que la rémunération de notre personnel politique, toutes tendances confondues. La Belgique, le paradis fiscal du politicard : 80 ministres pour vous servir ... et le reste à l'avenant. Un de nos ex- ministricules, le sieur Donfut allait jusqu'à facturer 13.000 euros par mois ses conseils de consultance à une société publique de logements sociaux. Blackboulé par l'opinion publique, il tente de revenir par la petite porte dans une autre, après des examens de compétence faussés par un jury évidemment composé de camarades PS, toujours PS puisque celui-ci occupe à lui seul plus de 67 pour cent des postes das la haute administration, alors que le peuple ne lui fait confiance qu'à 33 pour cent si l'on se reporte à a mathématique électorale, chiffre en chute libre depuis pour peu que l'on puisse accorder confiance aux sondages.

Non, ce n'est pas le socialisme qui est mauvais, c'est l'usage que ses dirigeants en font.

Je le répète : vive Hollande !

 

Lorsqu'il s'agit d'évoquer le caractère à la fois somptuaire et dévoyé de l'usage de nos deniers par le monde politique wallon, on ne peut tout à fait donner tort à la Flandre, c'est vrai. De là à accepter son si pernicieux racisme sur base de la langue, il y a là un pas à franchir. C'est vrai aussi, plus vrai encore.

Et voilà que vous avez, par la voix d'un rapport parlementaire bien fait de nous le rappeler et, par la même occasion, d'avoir osé humilier cette pseudo-nation de conquérants dans ses valeurs toutes basées sur la supériorité de la race, évidence que nos représentants francophones n'ont jamais ne fut-ce qu'envisagé aborder autrement que tout bas, tout tout bas, peut-être par crainte des excès corroborés des milices privées du flamingantisme combattant, sûrement pour garder intactes ses prébendes.

Merci à vos rapporteurs d'avoir à notre place eu le courage de traiter la Flandre de ce qu'elle est vraiment : une nation bassement fasciste, rien de moins, rien de plus.

Grâce soit rendue aux deux députés précités, ainsi qu'à leur collègue UMP des Yvellines Mr Myart, d'avoir pris la parole à notre place.

Pas étonnant que la presse flamande dans son unanimité vous crache dessus. Renseignez-vous ailleurs si vous voulez, mon titre n'a rien de péjoratif !

 

Fin de parcours. Notre déshonorant régional-socialisme collabore avec l'ennemi de la démocratie et vend notre honneur rien que pour du fric, comme une vieille pute contrainte d'accumuler les passes et ce uniquement pour maintenir le standing de vie de ses dirigeants. Dans quelques semaines, nos camarades férus de démocratie auront vendu les droits culturels et démocratiques de 200.000 francophones hyper majoritaires en périphérie bruxelloise, privant ainsi la capitale de l'Europe de son principal atout : être, comme l'avait dit De Gaulle, le trait d'union entre cultures latine et germanique.

Et le sieur De Wever rigole : l'indépendance - ou le vide total de substance de l'Etat Belge - c'est pour 2014 lorsque ce fasciste déclaré sera officiellement devenu majoritaire dans son très, très plat pays.

Non, en Belgique francophone, la lâcheté n'a pas de prix.

C'est toujours bon à savoir.

Et ce même si cette vérité nous vient de l'Hexagone, non ? 


Moyenne des avis sur cet article :  4.15/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • LeGus LeGus 1er juin 2012 11:12

    Bon la Flandre serait fasciste ou pas loin, certes, certes,...
    C’est vrai que le discours des politiciens flamingants (les indépendantistes) est très dur vis-à-vis des francophones, c’est assistés qui votent socialiste, et entretiennent une armée mexicaine d’édiles aussi incompétente que prévaricatrice....
    Mais dites moi c’est aussi votre discours là...Vous les blairez pas mais vous tenez le même discours.

    Un peu de cohérence svp.


    • asterix asterix 1er juin 2012 13:22

      Bonjour LeGus !
       
      Je ne comprends pas trop le sens de ton intervention. Mon écrit est axé sur le seul appel à la djihad de la Flandre, elle qui qui vient de se faire critiquer durement, non par moi, ni un quelconque sous-ministre avide de publicité, mais par deux rapporteurs de l’Assemblée Nationale française, un UMP et un PS, n’est-ce pas ?
      Et ils ont parlé de fascisme, non ?
      Ou alors, est-ce moi le gugusse ?
      Je nous sais compatriotes mais ici, je m’adresse au seul peuple de France. Je dirai même plus, ajouterait le professeur Tournesol-Zonebloem : en lui rapportant la réponse toute en suffisance de la Flandre qui, mauvais réflexe, a d’abord demandé à notre Ministère des Affaires Etrangères de la sommer de s’excuser. La démarche absconse type, elle s’en est vite rendue compte.. 
      As-tu parcouru les forums et les éditoriaux enflammés de la presse vloems qui se sont d’abord mis à bouffer du coq comme moi je me tape des lions, avant de dévier subtilement leur haine vengeresse sur l’informateur, vite identifié vu qu’il s’agissait du Président de notre propre Parlement, lequel s’est empressé le lendemain de se lancer dans un laïus d’une platitude ...tu vois bien ce que je veux dire, mmh ? 
      Ou, traduit en clair : comment faire d’une défaite amère face à la France une victoire retentissante sur le plan interne.
      Tout sauf cons, les flahutes !
      Or, quand on parle d’extrême-droite, majoritaire en Flandre, encore faut-il en appréhender toutes les raisons.
      Et parmi celles-ci, il y en a une qui nous retombe sur la gueule comme un boomerang : la conduite sans foi ni loi d’un paquet d’édiles PS donne à De Wever son argument majeur pour une « Flandre propre et prospère où l’on reste entre soi ».
      Un peu trop facile de m’envoyer un coup de couteau dans le dos, mon pote. Toi qui es socialo, sincère je crois, je t« invite à relire ce que je crois être ma phrase-clé. Je te la redis de mémoire :
       » Ce n’est pas le socialisme qui est en cause, c’est l’usage que ses dirigeants en font. "
      Au pouvoir depuis 24 ans, le nombre de casseroles que le PS version francophone traîne derrière donne, hélas, en partie raison à la Flandre. Du moulin à son eau, si tu vois ce que je veux dire
      Médite à ce sujet, camarade !
      Rejoins les rangs des révoltés et tu redeviendras militant, mon pote !
      Hollande est là depuis deux semaines, le réseau de pouvoir de la période Sarko est mort et enterré. Gageons ensemble que si c’est pour vingt ans, une nouvelle toile d’araignée couvrira la France.
      Le Parti Socialiste wallon en est la preuve par A + B.
      CQFD...


    • Olivier 1er juin 2012 11:37

      Texte typique des Wallons, qui passent leur temps à cracher sur les Flamands, tout en faisant des pieds et des mains pour qu’ils restent avec eux au sein de cette bizarrerie appelée « Belgique ».
      Ce pays est une espèce d’Union Européenne en modèle réduit, où une construction bureaucratique essaye de maintenir à tout prix ensemble des peuples qui n’ont pas grand chose en commun.
      Les problèmes de la Belgique sont exactement les mêmes que ceux de l’UE, le refus de prendre en compte la volonté de souveraineté et d’identité des peuples.

      La Bruxelles-capitale belge est condamnée à échouer autant que la Bruxelles-capitale de l’UE. dans son utopisme antinationaliste.
      Quant à la Wallonie, il serait temps qu’elle devienne adulte et se pense comme entité autonome et non à la remorque de constructions bancales et de combats d’arrière-garde comme celui visant à empêcher à tout prix l’indépendance de la Flandre.


      • asterix asterix 1er juin 2012 13:35

        Bonjour Olivier,
        Mon père était limbourgeois, ma mère venait de Verviers et jusqu’à l’âge de 50 ans, je n’ai vécu qu’à Bruxelles. Made in Belgium, quoi !
        Que la Flandre devienne indépendante, je m’en fous à condition qu’elle se limite à son seul territoire. Et le territoire, ce sont les habitants qui le déterminent, pas des actes unilatéraux et encore moins la trahison.
        D’accord avec toi sur le fait que Bruxelles y perdra inmanquablement son statut de capitale de l’Europe.
         Et que la Wallonie ferait bien de devenir adulte aussi.


      • Morpheus Morpheus 1er juin 2012 15:23

        « Texte typique des Wallons, qui passent leur temps à cracher sur les Flamands »

        Accusation à front renversé, typique de la mauvaise foi flamingante. C’est bel et bien le monde politique et médiatique flamand, dans son ensemble qui, depuis plus de trente ans, n’ont cessé de cracher sur les francophones, Bruxelles et la Wallonie.

        C’est bien ces politiciens flamands qui ne cesse de produire des lois et des décrets ségrégationnistes, dignes de l’apartheid, obligeant par exemple à un acheteur potentiel d’une maison en « terre flamande » qu’il prouve par un test sa connaissance de la langue et de la « culture » flamande (un exemple parmi des dizaines). C’est bien la presse flamande qui vomit sa propagande anti wallonne , raciste et xénophobe, arguant que ces derniers sont des fainéants profiteurs du chômage et des allocation sociales.

        Longtemps, très longtemps, trop longtemps, le peuple Wallon dans son ensemble, paisible et bien loin de ces haines, s’est tut sur tous les ton, à quelques exceptions prêt (J. Happart dans les Fourrons, le FDF à Bruxelles). Mais maintenant, les choses ont pris une telle dimension dans ces attaques que la coupe est plaine. Et cet article en est une manifestation.

        Que la Wallonie prenne son indépendance, je suis tout-à-fait d’accord. De toute façon, cet « état Belge » est, et a toujours été une construction artificielle pour former un état tampon entre le bloc des puissances germano-austro-hongroise, et franco-anglaise. Il est clair sur trop de points, nous n’avons plus (pas ?) de point commun avec la mentalité flamande. Ils veulent leur autonomie ? Qu’il la prenne. mais qu’ils ne s’avisent pas de prendre le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière en prime. D’ailleurs, si ce n’était pas cela, soyez sûr qu’ils auraient déjà depuis longtemps obtenu leur indépendance. Ce qui en dit long sur l’avidité flamande et leur rouerie proverbiale.


      • L'enfoiré L’enfoiré 1er juin 2012 15:28

        Quant à moi, j’aimerais pouvoir écrire sur ma carte d’identité « Zinneke », né à et habitant à Zinnekeville.
        Mais j’y pense, vous n’êtes pas au courant, un zinneke a pour traduction « bâtard ».
        Je dis cela pour situer les qualifications de chacun.   smiley


      • Sacotin Sacotin 1er juin 2012 12:18

        Asterix a écrit : « Flahaut et sa femelle ». Ça pue chez l’auteur...


        • asterix asterix 1er juin 2012 13:42

          L’héroïque XXL Altesse socialiste Flahaut, membre émérite du Comité Central qui cumule depuis vingt ans meilleures places et plus gros mandats, et sa chère épouse placée par ses soins dans la haute administration...
          Cela vous va mieux comme cela ?


        • Ruut Ruut 1er juin 2012 13:56

          La politique Belge comprise par perssonne.
          Normal il n’y as jamais de responssables (ou tellement que perssonne ne l’est.)

          Je partage la remarque de l’auteur qui illustre bien la situation politique actuelle de la Belgique qui n’as rien a voir avec sa population.


          • asterix asterix 1er juin 2012 14:37

            Bonjour Ruut !

            Comment en effet ne pas être interloqué par les spécificités de la politique belge ?
            Essayons d’expliquer cela à la France...
            En Flandre, c’est le triomphe absolu du FN et il n’y a pas d’opposition
            En Wallonie, c’est une alliance entre Copé et Maugdebourg au point qu’il n’y a même plus d’opposition.
            Et en Belgique, tout le monde se met ensemble pour crier qu’aucun ne veut de l’autre.
            En fait, c’est tout simple...
             


          • King Al Batar King Al Batar 1er juin 2012 14:09

            Moi ce que je ne comprends pas c’est pourquoi est ce que vous vous appelez Asterix ????
             smiley


            • asterix asterix 1er juin 2012 15:56

              Le village des irréductibles, voyons !


            • L'enfoiré L’enfoiré 1er juin 2012 15:59

              Comme je l’ai dit, Asterix aime son pays d’origine à l’origine.
              L’UMP a usurpé ce rôle dans une caricature en prenant le rôle des gaulois contre les envahisseurs du PS.
              Uderzo risque de ne pas être content du tout.
              En 1998, cela était suivi par une obligation de la retirer de la circulation. smiley


            • Le taulier Le taulier 1er juin 2012 14:20

              Moi ce que je ne comprend pas c’est que des députés du Nord-Pas-de-Calais, une région française qui rencontre beaucoup de difficultés économiques perdent leur temps a allez foutre le bordel dans un pays voisin.


              • King Al Batar King Al Batar 1er juin 2012 14:38

                C’est vrai que y a dejà suffisement de chomeur dans le ch’nord, qu’y z’ont pas b’zoin d’se meler des histoires des chomeurs d’à côté


              • asterix asterix 1er juin 2012 14:49

                Salut captain Tôlier,

                La démocratie, c’est aussi voir et surtout analyser librement ce qui se passe chez ses voisins en fonction de ses propres valeurs.
                Ne fut-ce que pour ne pas adopter les mêmes mesures, le même faisceau.Le contraire également mais avec nous pour voisins, cela s’avère beaucoup plus difficile.
                Le fait que ce rapport fut rédigé à la fois par un UMP et un socialiste démontre qu’il n’est pas le fruit d’un parti pris.
                Le bordel, on n’a même plus besoin de le foutre. Chez nous, il est légalement reconnu.
                Demandez à DSK ce qu’il en pense. Pour une fois, il vous dira la vérité.


              • L'enfoiré L’enfoiré 1er juin 2012 15:21

                Voir ce qu’il se passe chez nous ?
                Mais vous n’en avez pas les moyens. Pas de chaines télé qui pointent sur les nôtres.
                Par contre, nous, câblés on atteint presque le monde et entre autre, la France.
                Mais quelque part, et Asterix ne vous le dit pas, on aime notre bordel. smiley


              • Le taulier Le taulier 1er juin 2012 18:54

                La Flandre c’est pas la Syrie non plus. Et puis en matière de relation avec les minorités linguistiques je ne pense pas que la France soit la mieux placée pour donner des leçons aux autres..


              • focalix focalix 1er juin 2012 14:23

                Voilà un Bruxellois qui nous convie à la xénophobie anti-flamande et à la xénophobie anti-wallone.

                Chers Belges, en cherchant bien vous devriez trouver des gens qui savent mieux expliquer la Belgique !

                Merci par avance !


                • asterix asterix 1er juin 2012 15:02

                  Bonjour Focalisatrix. Euh pardon, Focalix !

                  En effet : ex Bruxellois du quartier maritime à Molenbeek, qui plus est !
                  64 nationalités différentes dans ma seule rue. Si j’avais été xénophobe, je ne m’en serais jamais sorti vivant. Je vais même te faire une confidence, tiens : les plus bougnouls de la rue, c’étaient et de loin des Liégeois bon teint pure souche.
                  Si tu veux mieux expliquer notre Royaume par l’absurde, ne te gênes pas, les colonnes d’AgoraVox te sont grandes ouvertes.


                • King Al Batar King Al Batar 1er juin 2012 14:36

                  JE vais peut être dire une grosse connerie, mais la Belgique, comme la tchecoslovaquie, comme l’ex yougoslavie sont des exemples flagrant qu’on ne peut pas regrouper sous un même drapeau, des peuples de cultures, de traditions et de langue différentes...

                  Donc ceux qui pensent encore que la solution du problème Israelo Palestinien ne passe pas par deux états, ne prennent pas l’histoire en considération.

                  Enfin heureusement que les flamands ont plus d’humour que les Israeliens...


                  • asterix asterix 1er juin 2012 15:12

                    Bonjour le King !
                    C’est bien toi l’auteur de nombre de papiers-chocs sur le mouvement des indignés, non ?
                    Dans un article précédent, j’ai écrit : la Belgique finira comme la Tchécoslovaquie ou la Yougoslavie, à elle de choisir.
                    Et il n’y aura sans doute que deux Flamands sur la pelouse demain à Wembley. Toute la presse du Nord se fera le plaisir d’expliquer pourquoi notre équipe nationale de foot se sera fait rosser.
                    A moins d’un petit miracle, sait-on jamais ?


                  • L'enfoiré L’enfoiré 1er juin 2012 15:25

                    Le King,
                     En comparaison avec nous, vous citez la Tchécoslovaquie.
                     Où est la différence ? Les Tchèques et les Slovaques ont leur propre capitale.
                     Bruxelles est la colonne vertébrale de la Belgique. En plein centre, dans le mille.
                     
                     La Yougoslavie ?
                     Connaissez-vous la situation économique de chacun des morceaux ?
                     
                     


                  • asterix asterix 1er juin 2012 16:06

                    Salut l’enfoiré, nous sommes potes maintenant !
                    Oui et c’est bien à cause de la seule existence de Bruxelles qu’on finira quand même par ne pas se séparer. Il n’en revient pas moins que voter la séparation de Bruxelles avec sa périphérie n’arrangera pas ni la nouvelle sociologie de la ville qui n’est plus composée que de minorités, ni son statut de capitale de l’Europe.


                  • King Al Batar King Al Batar 1er juin 2012 16:23

                    Bonjour Asterix, hélas je ne suis pas le King auquel tu penses... Je n’ai pas écrit d’article sur les indignés...
                    En revanche, je te remercie pour ta réponse.
                    Salut l’enfoiré, tu l’auras relevé ma méconnaissance dans ce domaine fait que je peux écrire une connerie, mais j’ai prévenu à l’avant (dans l’entete du post).
                    Ne le prenez pas mal, mais si les Flamand sont assez con pour se séparer, moi je trouverais ca cool que vous soyez rattaché à la France, si bien sur Hazard et Kompany joue pour l’équipe de France smiley
                    Je plaisante, mais dans ce domaine je suis bcp moins fort que vos compatriote Wallons smiley


                  • asterix asterix 1er juin 2012 16:52

                    Eden Hazard, meilleur joueur du championnat de France, belge
                    Kompany, meilleur joueur de la première ligue anglaise, belge
                    Verthongen, meilleur joueur du championnat de Hollande, belge
                    Mirallas, meilleur joueur du championnat grec, belge
                    Witsel, meilleur joueur du championnat portugais, belge.
                    Notre équipe nationale n’a plus participé au moindre tournoi international depuis plus de dix ans.
                    Une histoire belge. Sans doute est-ce le maillot national qui ne veut plus rien dire, je ne vois pas d’autre explication.


                  • King Al Batar King Al Batar 1er juin 2012 17:26

                    Justement, c’est parfait pour l’équipe de France.
                    En 2002 nous avions le meilleur buteur du championnat d’Angletette : Henry, le meilleur butur du chapionnat d’Italie Trezeguet, le meilleur buteur du championnat de France : Cissé.
                    On se fait sortir des poules sans mettre le moindre but...
                    Ca s’appelle la grande classe.
                    C’est plus dur de cracher dans la soupe que de la boire !


                  • asterix asterix 2 juin 2012 09:46

                    Thierry Henry ? Tiens, je croyais que c’était un basketteur !


                  • L'enfoiré L’enfoiré 1er juin 2012 15:18

                    La Belgique est en miniature ce que pourrait être l’Europe : fédérale.
                    Mais il y en a qui espère qu’elle soit con-fédérale.
                    J’habite dans un immeuble à appartement, un microcosme de nationalités différentes.
                    Le débat sur l’immigration est le monstre du Loch Ness qui réapparait quand on ne l’attend pas.
                    Une parole malheureuse suffit.

                    BDW, pardon Bard DeWever a changé son image.
                    Toutes mes caricatures sur lui son à jeter. Il a perdu 50 kgs, le pauvre.
                     Quant aux émoluments (on ne parle pas de salaires), il faudra chercher plutôt chez les joueurs de foot comme Hazard .
                    Tout est une question de pondération, quoi.

                    Ce que raconte Asterix, est caricaturé aujourd’hui.


                    • asterix asterix 1er juin 2012 16:14

                      Le confédéralisme rêvé par le bon Bart est en effet la pire solution pour tous. Il signifie chacun chez soi et le reste finira comme un os à ronger.
                      Il ne faut pas croire : j’aimerais aussi qu’on n’en arrive pas là. La N-VA n’est pas toute la Flandre, rien qu’un délire. Le PS n’est pas toute la Wallonie et certainement pas l’état PS voulu par une minorité de Wallons.
                      L’espoir reste, il est seulement ténu.


                    • uccle44 1er juin 2012 22:04

                      Cet article est aussi virulent que le discours le plus flamingant. Allez faire un stage chez les Grecs !


                      • asterix asterix 2 juin 2012 09:35

                        Bonjour monsieur l’ucclois,

                        De la virulence de type flamingant ? Je ne sais pas si vous me faites là ou non un compliment. Ce que j’ai voulu souligner, c’est la haine type rhinocéros du discours flamingant envers la France parce que deux députés de l’hexagone, gauche et droite réunies, ont osé dire tout haut ce que vous n’osez même pas sussurer tout bas.
                        En somme, ce n’était qu’une baffe en retour, de la légitime défense.
                        Quant au stage chez les Grecs, je vous le laisse : si Madame Lagarde leur demande de payer leurs impôts, je vous retourne le compliment. N’est-ce pas un autre Ucclois, Reynders en l’occurence, qui a légalisé les intérêts notionnels ? Vous savez bien, toute cette construction fiscale qui permet aux riches sociétés de ne pas payer d’impôts. La merde francophone, ce n’est pas que l’hégémonie socialiste, vous savez comme moi que les traîtres libéraux y contribuent aussi pour une large part. 


                      • cancrela 1er juin 2012 22:43

                        Ce texte est d’une telle absurdité que je ne prendrai pas la peine d’y apporter des contradictions.
                        Une simple phrase, pour ceux qui connaissent un peu la Belgique, il y a encore peu de temps, c’étaient les Wallons qui se foutaient de la gueule des Flamands, ce n’étaient que des arriérés, des grosses fainiasses et j’en passe.
                        Alors, M. l’auteur, un peu de pudeur.


                        • asterix asterix 2 juin 2012 09:40

                          Bonjour Monsieur,

                          Puisque vous ne voulez pas prendre la peine de me contredire, ce qui est votre droit le plus strict, je ne vois pas pourquoi vous essayez quand même - sur une ligne - de le faire.
                          Allons, M. l’intervenant, un peu de logique, svp !


                        • titi 1er juin 2012 23:38

                          « Pas étonnant que la presse flamande dans son unanimité vous crache dessus. Renseignez-vous ailleurs si vous voulez, mon titre n’a rien de péjoratif ! »

                          Dans un certain coté, ils ont bien raison de ne pas être content de l’ingérence de nos pieds nickelés de député.

                          Puis d’un autre coté ils peuvent bien cracher où ils veulent : on s’en fout... la Flandre, c’est où ça ?


                          • asterix asterix 2 juin 2012 09:44

                            Bonjour Titi
                            Mais c’est sur votre gueule qu’ils crachent, vous en rendez-vous compte ?
                            La nouveauté, c’est que la France ose s’en offusquer. Pas nous, pas nous.
                            Signé Grosminet.


                          • Vipère Vipère 2 juin 2012 09:58

                            Bonjour à tous

                            Que la Flandre crache sur les gaulois, je dirai que c’est petit, et que la bave du crapeau ne saurait atteindre la blanche colombe qui en a vu d’autres et des pires !

                            Mais, de grâce, gardez vos révolutionnaires qui nous barbent et nous rasent !
                             
                            et pas là ou il faut, voir la vidéo : histoire de poil http//kokomag.wordpress.com/2011/01/21/ni-gauche-ni-droite-rex/

                            D’ici que les technocrates de Bruxelles, n’en vienne à imposer les manif à la belge « tout dans le pantalon » à toute l’Europe.

                            on veut pas de ça chez nous, des révolutionnaires gaulois ranger les slogans et se gratter les c. !!!



                            • asterix asterix 2 juin 2012 13:20

                              Bonjour Calmos !

                              J’aime beaucoup le ton de ton intervention, nous devons quelque part être deux peaux de vache.
                              En revanche, vous qui vivez dans un pays lui aussi coupé en deux ( par l’alternance et non par des frontières ) je ne partage pas, non tes convictions car chacun a droit à la sienne, mais celles que tu as vis à vis de l’adversaire. Personnellement, je suis de gauche dans l’âme et si je critique, durement c’est vrai, nos socialistes belges, je laisse à Hollande et les siens le droit de faire leurs preuves avant, éventuellement, de les condamner, que ce soit individuellement ( DSK - ou Fabius - un socialiste ? ) ou collectivement.
                              Jusqu’ici, faut avouer que c’est plutôt Sarko et le CAC 40 qui se sont empiffrés un max et qui ont donné un très mauvais exemple de ce que devrait être une république irréprochable.
                              Ne confondons pas petit peuple socialiste et dirigeants socialistes. Tant que vous n’aurez pas une majorité nouvelle, personne ne peut donner un quelconque avis sur son action. Et cette majorité, dans tous les cas d’école, sera de toute manière minoritaire dans l’opinion, c’est votre foutu système majoritaire à deux tours qui veut cela.
                              Le vrai changement commencera du jour où la voix du citoyen introduira la démocratie.
                              Comment ? On en reparlera d’ici un petit mois si tu veux bien. Laisse d’abord à un groupe de citoyens dont je fais partie le soin de définir les différents axes de ce défi.
                              Ensuite seulement, l’un d’entre eux ou moi, peu importe, viendra vous en donner un résumé.
                              Non, on ne gouverne pas, on s’empiffre !
                              Là, tu as raison ...dans tous les cas de figure. 


                            • aspic aspic 2 juin 2012 12:04

                              @ l’auteur,

                              Chèr compatriote,

                              puis-je apporter une objection à vos écrits et votre fixation sur le politicien M Bart De Wever ?
                              Vous commencez votre article (et le titre) par l’affirmation que la presse flamande crache sur la France.
                              Vos paroles de haine ressemblent beaucoup à la fameuze radio 1000 colines du Ruanda.

                              En cherchant un peu je ne trouve que des articles flamands : disant : 
                              Le rapport du Parlement Francais est dur pour la Flandre égoiste...

                              De Standaard :
                              Frans rapport is hard voor egoïstisch Vlaanderen

                              http://www.standaard.be/artikel/detail.aspx?artikelid=DMF20120530_019

                              Puis il me semble que le rapport lui même (pour ceux comme moi qui ont pris la peine de le lire) :
                              http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i4360.asp

                              n’utilise pas du tout les mêmes mots, l’approche historique est d’ailleurs très exacte, un must

                              pour ceux qui aimeraient mieux comprendre les dessous des cartes de ce petit territoire compliqué.

                              Que la NVA trouve le rapport (ou plutôt la petite phrase durant le débat, venant d’un des rapporteurs) que «  une des composantes du NVA est bel et bien fasciste ! » inacceptable, me semble normal : la NVA n’est pas le Vlaams Belang (ouvertement d’extrême droite) !

                              4news :

                              N-VA noemt Frans rapport ’totaal onaanvaardbaar ²
                              http://4nieuws.be/show.php?key=364496&titel=N-VA%20noemt%20Frans%20rapport%20’totaal%20onaanvaardbaar

                              Je finirai par rappeler que je vous avais déjà indiqué lors de vos derniers écrits que les belges finiraient bien par trouver de nouveau un compromis, c’est ce qu’ils ont d’ailleurs fait en mettant de coté Bart De Wever et en trouvant un accord entre parties flamands en francophones.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès