Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > François Hollande... La rhétorique du renoncement ou de la trahison

François Hollande... La rhétorique du renoncement ou de la trahison

Monsieur le Président F. Hollande ;

Vous êtes décidément le roi de la rhétorique du Renoncement et (ou) de la Trahison.

Je ne rappellerai que pour le principe la couleuvre du Pacte de Stabilité que vous a fait gober la Chancelière en guise de bizutage.

Vous aviez enchainé ensuite très fort avec vos voltefaces successives sur les réformes fiscales puis sur l’écotaxe assassinée en pays breton ; vous avez ensuite rivé le clou avec la politique de l’offre, les CICE et Pacte de Responsabilité censés dégager quelques 40 Milliards pour les entreprises en affirmant alors vos convictions résolument socio-démocrates libérales.

Pour la bonne cause de l’emploi ! On connait le résultat avec un chômage battant tous ses records de mois en mois malgré les multiples formations ou radiations tentant de faire baisser les chiffres !

Vous vous dispersez en commémoration de la guerre de 14-18 en une suite de moments quasi festifs alors qu’il s’agit là de rappeler un odieux et inutile massacre que le jeu des alliances et des marchands de canons a mis en place au nom de la gloire des armées et de la Nation.

Il n’y a plus de Nation, plus de gloire…seulement les dures exigences d’une Commission pourtant repoussée par la Souveraineté Populaire en 2005. Il n’y a plus d’Armée nationale, seulement des mercenaires qui triplent leur solde sur des théâtres d’opérations.

Mais vous aimez la Guerre, ayant applaudi à l’intervention en Libye et bondi sur le Mali à la poursuite des islamistes revigorés par la chute de Kadhafi ; Vous voila aussi en Centrafrique aux prises avec les milices proches de votre plus grand allié tchadien ! Attention aux contradictions africaines !

Vous vouliez intervenir en Syrie… Heureusement que nos amis Anglais et même notre Seigneur Américain ont des institutions plus démocratiques que les Nôtres.

Fini le Président normal ! Vous vous voyez bien en chef de guerre au chevet de la Nation meurtrie par les lâches attentats ! Tant pis si parmi vos invités à la Grande Marche du 11 janvier figurent les principaux argentiers du terrorisme islamiste et les plus grands fauteurs de guerre du Moyen Orient !

Lors de la conférence de presse du 5 février 2015 vous vous complaisez à rappeler les interventions militaires de la France :

« Ensuite, sur la défense et sur nos soldats, ils exercent des missions périlleuses, partout. D'abord sur les opérations extérieures, Mali, maintenant Sahel, Irak, et nous avons eu à connaitre un certain nombre de sacrifices et de pertes.

Depuis que je suis président de la République, je participe à des hommages, le plus souvent à nos soldats, pas toujours à nos soldats, aussi à des policiers, à des gendarmes. »

Vous caressez même le fantasme de puissance du feu nucléaire :

« Ce débat n'est pas ouvert en France, mais il l'a été, et j'entends aussi que notre force de dissuasion soit modernisée autant qu'il est nécessaire, et toujours avec le principe de suffisance, et donc dans la transparence sur les armes nucléaires dont la France dispose. »

Vous n’écartez pas la menace de guerre en Ukraine contre la Russie :

« On croit toujours que la guerre c'est pour les autres, on pense toujours que la guerre c'est loin, que la guerre ce n'est pas pour notre génération - c'était pour les temps de nos parents, de nos grands-parents »

Et vous précisez ainsi votre analyse qui semble faire peu de cas des séparatistes du Donbass :

« Il y a donc, à partir d'aujourd'hui, deux options : soit on rentre dans une logique qui consiste à armer les protagonistes, puisque les uns le font - les Russes par rapport aux séparatistes – alors faisons-le pour les Ukrainiens pour leur permettre de se défendre. On m'expliquera la différence qu'il y a entre une arme défensive et une arme offensive ? Mais c'est une précaution de langage pour dire qu'on pourrait être prêts à armer les Ukrainiens ; et puis il y a une autre option, elle n'est pas sûre de réussir, mais si elle n'est pas tentée nous ne le serons jamais, c'est l'option de la diplomatie, de la négociation, elle ne peut pas être prolongée indéfiniment »

Ainsi, vous présentez votre intervention à Kiev puis à Moscou, comme une ultime tentative et en même temps comme un gage de bonne volonté au service de la Paix :

« Que la France et l'Allemagne, et j'insiste beaucoup là-dessus, la France et l'Allemagne ont fait en tant qu'Européens, en tant qu'amis de l'Ukraine, de la Russie, tout ce qu'elles pouvaient faire ces deux grandes nations pour agir.  »

Pendant que votre grand ami Obama est en train de fourbir les quelques 3 milliards d’armes qu’il s’apprête à livrer à l’Ukraine et que l’OTAN s’établit sur son pied de guerre vous vous en lavez les mains à la Ponce Pilate. Le Young Leader que vous êtes ne va tout de même pas contrarier les objectifs américains ! On peut même craindre que votre escapade slave ne soit que le prélude d’un échec anticipé et d’une nouvelle escalade du conflit voulue par l’Oncle Sam !

« Je le dis aussi pour les Russes qui s'inquiètent toujours, qui pensent qu'il y a la main des Américains,… »

Si l’on suit ainsi votre rhétorique on s’achemine donc vers une guerre intestine, entre européens, hors de toute pression ou intervention américaine. Votre « lucidité » ou votre cynisme est terrifiant d’aveuglement quand je pense que l’on vous a délégué le pouvoir d’appuyer sur la gâchette nucléaire sans même en référer au Parlement !

Votre analyse pour la Syrie est diamétralement opposée : 

« La Syrie, il n'y a pas d'Etat ou un régime - et ce n'est pas pareil - qui ne contrôle plus d'ailleurs son territoire et il y a des forces djihadistes, fondamentalistes autour de Daech - pas seulement autour de Daech - et nous ne pouvons pas intervenir si ça peut être un facteur favorable ou pour le régime pour continuer à massacrer sa population, ce qu'il fait avec des bombardements ou pour laisser une place à des groupes qui veulent en fait notre perte. Donc, nous soutenons ce que nous faisons d'ailleurs depuis deux ans, nous soutenons ce que nous appelons les forces démocratiques en Syrie - et il y en a » 

L’armée Ukrainienne est intervenue à l’arme lourde sur les populations du Donbass qui occupaient sans violence des bâtiments publics et vous n’avez rien dit ; Israël a massacré dans le même temps les populations civiles prisonnières de Gaza à coup de chars, de drones, de missiles, et vous n’avez rien dit !

La France doit elle toujours se ranger dans le sillage Américain ? Jusqu’à la guerre ?

Pour en retour entendre le cynique « Fuck the UE ! » de Victoria Nuland du Département d’Etat américain !

Où sont les intérêts de la France dans toutes ces multiples interventions en sous-traitants des USA ?

« Et qu'on me comprenne bien, la France, elle ne peut pas régler tous les conflitsdu monde. On l'appelle partout, en Lybie où c'est le désordre le plus absolu, le chaos, on la sollicite. Au Nigéria, au Cameroun, dans la zone du Sahel on l'appelle. En Syrie j'ai été sollicité. La France, elle ne peut pas être la seule puissance du monde à agir avec des moyens militaires et financiers »

Le burn out n’est pas loin, Monsieur le Président ; il est temps de redescendre sur terre, de prendre du recul et de régler les problèmes français : la désindustrialisation, le chômage de masse, la fracture sociale particulièrement dans les quartiers défavorisés et l’anomie collective résultant de la perte progressive de tous les éléments de souveraineté.

Ce n’est pas l’illusion européenne que vous cultivez avec une emphase mégalomane qui permettra de les résoudre.

 « Je fais l'Europe, je fais avancer l'Europe et pour faire avancer l'Europe , il y a d'abord, vous l'avez dit, le compromis que nous devons avoir chaque fois avec l'Allemagne pour montrer le chemin. C'est notre responsabilité. »

Votre responsabilité, c’est d’abord de défendre les intérêts de la France et des Français. L’Histoire et le Peuple Jugeront.


Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • diogène diogène 7 février 2015 07:39

    « L’Histoire et le Peuple jugeront. »


    L’histoire et le peuple ne font pas toujours bon ménage.

    L’histoire officielle est souvent écrite par des idéologues comme Michelet et non pas des scientifiques. Pour une analyse objective des réalités, il faut utiliser les techniques des anthropologues et oublier la verve des historiens.


    Quant au peuple, de quel peuple parlez-vous ? Celui de 1789 ?

    il avait bon dos, ce peuple-là !

    Les historiens lui font endosser les horreurs de la terreur et oublient l’enrichissement des notables locaux par la vente des biens nationaux, résultats de la confication des biens de l’église et de quelques aristocrates.

    Et puis, on sera bien avancés quand sera venu le moment de « juger ».

    Le mal sera fait et on pourra toujours contempler les ruines.



    • ARMINIUS ARMINIUS 7 février 2015 08:57

      Pourriez- vous faire le même inventaire pour Sarkozy, avec son tout récent diplôme du« plus gros menteur » ? Et pour Chirac( Supermenteur) dont on sait qu’il avait aussi le doigt sur le bouton nucléaire « alors qu’il n’avait plus toutes ses tasses dans l’armoire ».
      Je pense que l’Histoire et le peuple aurons encore bien plus à juger...


      • redrock redrock 7 février 2015 10:06

        Chirac n’a pas fait la guerre du golfe 2 et a fait le référendum sur le TCE.
        Sarkozy a effectivement un bilan plus lourd:guerre en Libye, trahison du vote sur le TCE mais il n’a pas trahi son camp, il a eu une bonne initiative en allant discuter directement avec Poutine en 2008 après la guerre de Géorgie.
        Hollande trahit son camp et aurait fait toutes les guerres des USA plus les siennes... La Totale !


      • Jelena XCII 7 février 2015 17:25

        Chirac c’est la pute qui déclara la guerre à la Serbie malgré l’alliance durant les 2 grandes guerres... Pour le récompenser, les amerloques lui avait offert un diner d’honneur à la Maison Blanche.


      • cyberfurax 7 février 2015 10:21

        Hollande plus atlantiste que Sarko !!! Qui l’eut cru ???


        • Laulau Laulau 7 février 2015 13:17

          Moi !
          Les sociaux démocrates ont toujours été bien plus atlantistes que la « droite bonapartiste ».
          Je vous rappelle que, sous Mitterand, nous avons participé à la première guerre d’Irak, ce qui provoqua par ailleurs la démission de Chevennement.


        • cyberfurax 7 février 2015 10:28

          Je crois pour ma part qu’il vaut mieux abandonner le crime de haute trahison, nous devrions mettre le curseur trop bas, sous peine de devoir fusiller 90% des élus qui ont laissé, en grande partie à leur profit et celui des leurs, se déliter notre société à ce point


          • elpepe elpepe 7 février 2015 13:15

            Oui vous avez raison sur le fait que nos élus et dirigeants ont grandement trahi, sacrifier et massacrer la France pour préserver et grandir leurs petits internets,
            Mais l’histoire est incapable de juger correctement, et si d’aventure il lui en prenait l’envie ca serait un désastre, additionnant le chaos ...
            Dixit tous les statues du General Clemenceau, l’anéantissement du peuple est une grande tradition bourgeoise, qui dépasse de loin nos frontieres, voir temporelles, pour vu que le champagne coule a flot et les putes abondent, pendant que l’on hachait menu du poilu ...


          • Dom66 Dom66 7 février 2015 12:48

            Salut Redrok, vous avez été trop élogieux envers notre Flamby 1er, quelle honte pour la France d’être arrivé à ce point aux ordres des USA et d’Israël, et de jouer au Président va-t-en guerre. Sont voyage en Ukraine et à Moscou avec la grosse Mère Kel est un exemple de ridicule ; Poutine à eu très peur.


            • Hieronymus Hieronymus 7 février 2015 13:00

              Le Young Leader que vous êtes

              là est le noeud du problème, cette officine formée et approuvée en son temps par l’atlantiste Giscard est une véritable 5ème colonne US au sein du pouvoir politque français !

              tous les ex-Young leaders devraient être exclus à vie de la politique française, interdits d’élection, de mandat, de responsabilité ; pire, cet épisode de leur existence devrait être la marque de la traîtrise de leurs petites personnes, qui à fin de carrièrisme, n’ont pas hésité à se faire l’instrument de nos pires ennemis...

              depuis des siècles, l’adversaire principal de la puissance française a toujours été l’Angleterre, puis s’est transposé aux Etats Unis, c’est en fait devenu un tandem anglo-américain, le but de cette organisation « Young leader » n’a jamais été autre chose que de vassaliser un peu plus la France, sur le coup c’est bien joué, la honte c’est que personne n’en parle, or il s’agit de haute trahison !

               smiley


              • diogène diogène 7 février 2015 17:49

                Quand De Gaulle était à Londres, il ne disait pas que le pire ennemi de la France était l’Aangleterre (ou plutôt le Royaume Uni).


                Un rival dans l’histoire sans aucun doute !

                Le pire ennemi certainement pas !

              • Hieronymus Hieronymus 8 février 2015 15:31

                non il ne le disait pas, et pour cause...
                il peut y avoir des alliances temporelles contre un ennemi temporel
                mais fondamentalement l’ennemi c’est l’Anglois et ce depuis le XIII siècle
                .
                De Gaulle a eu les pires brouilles avec Churchill
                une fois aux affaires, il s’est toujours méfié de l’Angleterre (dont il ne voulait absolument pas dans l’union européenne) et de la puissance américaine, bon je vais pas faire la liste des « affronts » qu’il leur a infligés mais ça a fini par lui couter son poste en Mai 68


              • cevennevive cevennevive 7 février 2015 13:09

                Belle lettre, la lira-t-il ?


                Au début de sa présidence, il lui pleuvait dessus.
                Puis, il lui est tombé du caca de pigeon.
                Quelle sera la suite ? Une belle bouse de vache peut-être ?

                Je pense qu’il ne vaut guère mieux...
                Triste sire.


                • Fergus Fergus 8 février 2015 09:36

                  Bonjour, Cevennevive.

                  D’accord sur le « caca » tombé sur Hollande. Cela dit, il est dommage que cette lettre n’ait été écrite que dans un esprit de charge.

                  Certes, Redrock a eu raison de dresser ce bilan peu flatteur de l’action de Hollande. Mais cet exercice aurait gagné à s’en tenir aux véritables griefs, à ceux qui sont indiscutables et insupportables. Voici quelques exemples des points qui m’ont gêné :

                  Reprocher à Hollande, en cette année anniversaire de 2014, d’avoir participé à de nombreuses commémorations de la Grande Guerre me semble malvenu : que n’eût-on pas dit si le président de la République avait zappé ces commémorations ? Le tollé eut été général, et cela sans le moindre rapport avec la couleur politique du mis en cause.

                  Il est d’autre part faux de qualifier les soldats français de « mercenaires ». Certes, on peut désapprouver les interventions sur les « TOE » - et c’est mon cas -, mais cela s’inscrit dans le cadre de considérations géopolitiques globalement assez largement soutenues par nos compatriotes et qui ne visent pas à soutenir ici et là des chefs d’Etat douteux menacés par des opposants internes, mais à lutter – à tort ou à raison – contre l’établissement d’un califat subsaharien.

                  Sur la Syrie, bien malin qui peut dire quelle était – et quelle est – la bonne décision.

                  En ce qui concerne la marche du 11 janvier, là aussi le regard porté est injuste : Hollande avait invité quelques chefs d’Etat et de gouvernement démocrates, et il ne peut en aucune manière être tenu pour responsable de la venue de personnes comme Netanyahou, Orban ou les obscurantistes du Golfe persique qui se sont invités eux-mêmes. Impossible de leur refuser la participation sans créer de graves problèmes diplomatiques !

                  Cordialement.


                • Vipère Vipère 8 février 2015 11:08


                  Bonjour à tous

                  Fergus dit :

                  « En ce qui concerne la marche du 11 janvier, là aussi le regard porté est injuste : Hollande avait invité quelques chefs d’Etat et de gouvernement démocrates, et il ne peut en aucune manière être tenu pour responsable de la venue de personnes comme Netanyahou, Orban ou les obscurantistes du Golfe persique qui se sont invités eux-mêmes. »
                                             ***
                  Mais je m’inscris en faux !

                  C’est dédouner le chef de l’Etat que soutenir qu’il ne « peut être tenu pour responsable de la venue de personnes.... » 

                  Croyez vous vraiment que les « indésirables », j’assume mes propos et le vocable, soient venus sans l’assentiment de F. HOLLANDE ? personnellement, je ne le crois pas, et nous sommes nombreux à le penser. 

                  Quand à créer des incidents diplomatiques, là c’est franchement à se tordre de rire, ce qui sous-entend que la diplomatie française en serait à ses premiers balbutiements et qu’elle aurait été impuissante à régler un problème aussi léger que celle de la présence, de personnaligtés étrangères non conviées à un évènement franco-français ? A quoi sert alors la diplomatie et les diplomates français, s’ils sont aussi peu efficients ? smiley

                  N. Sarkozy, a imposé aux français Mouamar Khadafi, sa tente, ses femmes, visibles sur la place publique, sans s’embarrasser de diplomatie vis à vis de ses électeurs qui n’auraient peut-être pas désiré un étalage de foire, aussi folklorique, marquant le passage d’un chef d’état libbyen, surtout lorsque l’on connait la suite funeste.
                  m
                  Mais les français savent désormais à quoi s’en tenir sur N. SARKOZY, le personnage et ses méthodes : les cajoleries d’abords et les trahisons et c’est une constante chez lui, mais F. HOLLANDE n’a rien à lui envier, car lui aussi sait user de la diplomatie quand bon lui semble et s’en affranchir lorsqu’il veut exercer ses propres volontés. 

                • Fergus Fergus 8 février 2015 11:19

                  Bonjour, Vipère.

                  « Croyez vous vraiment que les « indésirables », j’assume mes propos et le vocable, soient venus sans l’assentiment de F. HOLLANDE ? personnellement, je ne le crois pas, et nous sommes nombreux à le penser. » 

                  Bien sûr qu’ils sont venus sans l’assentiment de Hollande. A l’Elysée, on ne voulait pas notamment pas d’Orban, son pays étant l’un des pires contre-exemples d’Europe en matière de liberté d’expression des médias. Mais il était évidemment impossible de déclencher une polémique diplomatique en période de deuil et de recueillement. Quant à Netanyahou, il n’était pas question qu’il vienne jusqu’au moment où Abbas a décidé de s’inviter au défilé. Dès lors, le chef du gouvernement israélien a tenu à être également présent pour ne pas être en reste. Et Hollande, comme ses collaborateurs, n’ont pas pu s’y opposer. Même chose pour les autres « indésirables ». Posez-vous la question de savoir ce qui aurait été dit si l’Etat français s’était engagé dans des refus opposés à ces personnages : on aurait hurlé - à juste titre - pour dénoncer le « manque de dignité des autorités » en ces pénibles circonstances.


                • GrandGuignol GrandGuignol 8 février 2015 11:50

                  "Posez-vous la question de savoir ce qui aurait été dit si l’Etat français s’était engagé dans des refus opposés à ces personnages : on aurait hurlé - à juste titre - pour dénoncer le « manque de dignité des autorités » en ces pénibles circonstances."

                  Ce qui est indigne c’est de se pavaner avec des dirigeants qui sont aux antipodes de la liberté d’expression...

                  Quoique en matière de liberté d’expression la France est bien mal barrée...

                  Qui se ressemble s’assemble.


                • Fergus Fergus 8 février 2015 11:56

                  Bonjour, Grandguignol.

                  OK, comme vous, je trouve cela sinon indigne, du moins inapproprié et même choquant. Mais nous réagissons comme citoyens lambda et non comme des personnalités en charge de la conduite des affaires d’un Etat de premier plan, de surcroît sous le regard des caméras du monde entier en ce 11 janvier. Et notre regard est forcément très différent de celui des hommes de pouvoir en de telles circonstances.


                • GrandGuignol GrandGuignol 8 février 2015 12:22

                  Bonjour Fergus,

                  C’est justement cette complaisance à accepter l’inacceptable qui pose problème.

                  Croyez vous qu’un Chavez, aurait accepté une telle mascarade ?

                  Quand on représente un peuple on se doit d’affirmer ses convictions et non se soumettre comme un larbin.

                  Mais comme je l’ai dit dans mon précédent message, dans ce défilé il n’y avait pas de disharmonie....Hollande et son gouvernement sont dans la ligne droite (extrême) qui mène à la dictature (rose).


                • Vipère Vipère 8 février 2015 12:22
                  Bonjour Fergus

                  Vous dites :

                  « Posez-vous la question de savoir ce qui aurait été dit si l’Etat français s’était engagé dans des refus opposés à ces personnages : on aurait hurlé - à juste titre - pour dénoncer le « manque de dignité des autorités » en ces pénibles circonstances. »
                                               ****

                  Je me pose la seule question qui vaille : êtes vous dans les secrets d’Etat pour être aussi péremptoire en matière de politique étrangère, le cas échéant vos propos ne relèvent que de la croyance, et en cela chacun à la sienne propre, ce qui est parfaitement légitime. 

                  Que vous gardiez une confiance et un crédit indéfectible à F. HOLLANDE se lit dans tous vos propos, mais souffrez que je ne les partage pas.

                  De plus, vous placez le « manque de dignités des autorités », là où il n’a pas lieu d’être. Le veto du NON aux « indésirables » aurait marqué la volonté pour les tenants du pouvoir de se libérer de la servilité et de la déférence aux puissances dictatoriales et d’argent, représentés par ces personnages dont la présence incongrue marque et marquera à jamais ce défilé endeuillé. 




                • alinea alinea 8 février 2015 13:05

                  Fergus,
                  Pour l’armée, je ne saurais le dire, je ne connais pas grand chose à ce monde là.
                  Je pense que l’auteur voulait dire ( en tout cas c’est comme ça que je l’ai compris), qu’un gouvernant « d’apparat » ne fait que cela : inauguration de monuments, commémoration, remise de médaille, enfin bref !! et gueuletons bien sûr !! Je n’ai pas compris que Hollande n’aurait pas dû s’y rendre !
                  Oui, la présence de Netanyahu n’était peut-être pas voulue, mais leur petit cinoche cinématographique pour masquer leur isolement, franchement, ça fait pitié !! Il y avait une belle brochette à faire griller en enfer quand même, non ?
                  Je pense, enfin non, je sais et constate, qu’à partir d’un certain moment, on n’a plus envie de s’embarrasser de détails qui nuanceraient, peut-être, la noirceur du tableau : la colère empêche cela, et comme j’ai aussi cette colère, je la trouve légitime !! smiley


                • Fergus Fergus 8 février 2015 13:48

                  @ Vipère.

                  « Que vous gardiez une confiance et un crédit indéfectible à F. HOLLANDE se lit dans tous vos propos, mais souffrez que je ne les partage pas. »

                  J’éprouve sans doute un rejet de la politique de Hollande très proche du vôtre, contrairement à ce que vous croyez, et sur le fond de l’action du gouvernement mes articles et commentaires sont en général très sévères tant l’électeur de la gauche radicale que je suis se situe aux antipodes des initiatives prises par le pouvoir en place.

                  Cela ne m’empêche pas pour autant d’essayer de prendre du recul sur les évènements afin de ne pas réagir en étant guidé par ma passion, mais par ma raison d’observateur le plus neutre possible.

                  Pour ce qui est des « secrets d’Etat », évidemment je n’y ai pas accès. Néanmoins, entre la lecture d’essais sur le fonctionnement des sphères du pouvoir et les rapports que j’ai eu avec des journalistes très proches de ces sphères, je crois pouvoir me faire une bonne idée de la manière dont les gouvernant continuent de fonctionner en de telles occasions. Mais je vous concède bien volontiers que cela ne fait pas de moi un expert.



                • Vipère Vipère 8 février 2015 17:17


                  Fergus

                  Contrairement peut-être à vous, et compte tenu de mon tempérement volcanique, je suis plutôt pour la déconstruction des mythes, de tous les mythes. 

                  Garder les mythes en l’état, c’est s’exposer à revivre toujours les mêmes choses.

                  Imaginez, une belle journée, que l’on revit une fois, deux fois, trois, cela finit tout de même par lasser, mais que dire une journée horrible qui revient sans cesse ?

                  D’une politique insoutenable et de ses représentants qui reviendraient sans cesse comme un cauchemar parce que l’on aurait pas le courage de reconnaître qu’ils sont mauvais ?

                  Ce serait irresponsable et injuste pour ceux qui les subissent très durement !

                • Fergus Fergus 8 février 2015 17:54

                  @ Vipère.

                  « D’une politique insoutenable et de ses représentants qui reviendraient sans cesse comme un cauchemar parce que l’on aurait pas le courage de reconnaître qu’ils sont mauvais ? »

                  Vous avez raison, il faut le dire, et même le clamer haut et fort. Mais hélas ! tout cela est de peu de portée tant qu’une majorité de nos concitoyens reconduisent toujours les mêmes dans les fonctions de gouvernance. Croisons les doigts pour que les offres alternatives soient enfin à la hauteur pour nous laisser espérer un changement profond de la classe politique.


                • bluerider bluerider 8 février 2015 23:29

                  c’est justement par des gestes diplomatiques forts que le reste du monde juge. chirac a dit NON en 2003. Point barre. Il a ajouté "les américains sont en colère ? Ca leur passera ! dans cette lettre je trouve par contre que l’auteur oublie les erreurs commerciales de laFrance : s’aligner sur les sanctions Us contre l’Iran nous a coûté 2 AULNAYs pour RIEN... la retenue des Mistrals risque de nous coûter 126 rafales à l’Inde, la vente d’Alsthom à GE est un scandale sans équivalent dans toute la 5ème république, le renflouement des banques en 2008 est une trahison du peuyple sans précédent ( bon,c’était sous sarko) etc... et les affaires, et les 82 milliards d’évasion ou de fraude fiscale avérées selon Bercy...


                • redrock redrock 9 février 2015 11:07

                  je ne reproche pas les commémorations de 14 mais leurs caractères festifs en lieu et place de remémorer un épisode tragique.

                  Nos soldats sont des volontaires recrutés en cdd et rémunérés et formés pour cela avec solde triple en opération ; ce sont donc bien des mercenaires au premier sens du terme au moins pour une partie d’entre eux ; la légion étrangère correspond à la définition commune de mercenaire : soldat étranger agissant pour la solde.

                  les chefs d’état présents à la marche étaient les Invités du Président mais surtout les représentants de la Coalition contre Daesh


                • Layly Victor Layly Victor 7 février 2015 13:30

                  Vous semblez critiquer la force de dissuasion nucléaire, si j’ai bien compris. A l’époque, quand elle a été soutenue par De Gaulle, c’était le seul moyen de prouver au monde qu’il était possible d’avoir une défense, et donc une diplomatie, indépendante des US. De Gaulle a d’ailleurs été cohérent en étant le premier à pratiquer une politique d’ouverture en direction de l’URSS et de la Chine. D’autre part, la force de dissuasion nucléaire a été un tracteur puissant de notre industrie et de notre recherche appliquée : spatial, aéronautique, électronique, matériaux composites, calcul numérique et simulation.
                  Certes, la force nucléaire stratégique n’apparaît plus vraiment utile aujourd’hui (bien que la menace nucléaire que la folie israélienne fait peser sur le proche orient soit elle bien réelle). C’est quand même le dernier point sur lequel Hollande n’a pas encore trahi.
                  Pour ce qui est du parc électronucléaire français, qui est l’héritage des efforts de la nation depuis la libération, gauche et droite confondues pour une fois, Hollande s’est engagé sur la voie de la trahison, et des fumeuses EnR (alors même que l’Allemagne est en train de faire marche arrière), uniquement pour des accords électoraux avec les Verts. C’est quelque chose qui va coûter très cher.
                  Mais il y a une trahison monumentale, dont personne ne parle, et qui représente une condamnation à long terme de notre pays, c’est la destruction totale de l’éducation nationale, de l’enseignement, et en particulier de l’enseignement des Mathématiques (savez vous que l’initiation au calcul intégral a été supprimée du programme de terminale S ?). J’ai pu constater, à travers des cours que j’ai donnés et dans mon activité d’ingénieur de recherche, la baisse phénoménale du niveau. Tous les profs de prépa le savent aussi. Il n’y a pratiquement plus aucun ingénieur qui sache aligner deux équations : les calculs sont soit-disant faits par les ordinateurs (quelle bêtise !).
                  Pendant ce temps, les Chinois et les Coréens sont en train de monter vers les sommets, et Hollande propose d’avoir recours massivement aux tablettes numériques (pour un apprentissage « ludique » des maths). Puisque vous êtes au sommet de notre système éducatif, je crois que ceci vous concerne.
                  Quand je vois le grand mathématicien Cédric Villani se pavaner aux côtés de la Najat et de la Hidalgo, avec leurs tablettes et leurs « mathématiques ludiques », je suis consterné. Certes, il a besoin de subventions pour son Institut Henri Poincaré (cher à mon coeur), mais ce n’est pas une raison pour trahir ses propres idéaux.
                  A part ces remarques, je soutiens votre article.


                  • joletaxi 7 février 2015 14:19

                    concernant la problématique de dissuasion nucléaire, on ne réécrit pas l’histoire, et faire un bilan quand la partie est jouée n’a pas de sens.
                    Faire tourner des sousmarins (tiens j’ai vu l’autre jour que même le portugal, a des sous marins, pour la pêche à la morue sans doute ?) alors que nos ennemis sont de lautre côté du périph n’a pas beaucoup de sens.
                    Et les dernières « aventures » militaires des européens ont montré que nous n’avons plus le niveau.

                    concernant les ENR, je vous propose un moment de détente, à transmettre d’urgence à nos parasites de l’Ademe, Mme Royale elle, je suis pas sur qu’elle comprenne

                    http://revue-progressistes.org/2014/12/04/quand-la-zdf-ridiculise-le-modele-energetique-allemand/

                    ceci est sans doute hors de portée de leur niveau mais, on ne sait jamais

                    http://notrickszone.com/2015/02/07/germany-2014-report-card-is-in-its-25000-wind-turbines-get-an-f-averaged-only-14-8-of-rated-capacity/#sthash.UGPAO8g4.dpbs

                    sinon, joli temps non ?


                  • redrock redrock 8 février 2015 00:32

                    Une partie de la destruction du système éducation nationale qui a connu son pic d’efficacité (niveau et démocratisation)(pour le Lycée) fin 80, début 90 provient des influences croisées Jospin, Meirieu et surtout Allegre et pour le reste de la crise sociale rampante ;
                    La détérioration de l’enseignement des mathématiques s’est accélérée avec la suppression de la Terminale C qui a eu un impact extrêmement négatif sur les lycées hors des grands axes économiques ou culturels. On peut dire que depuis cette date il n’y a plus égalité des chances pour ces établissements d’amener leurs élèves au plus haut niveau scientifique (sauf très rares exceptions)
                    Les grands lycées ont gardé leurs élites et les plus grandes écoles ont conservé leur niveau mais au détriment de la démocratisation ; L’école mathématique française garde ainsi son niveau mais est de plus en plus coupée de la masse des étudiants.

                    Cedric Villani grand mathématicien est moins pertinent au niveau géopolitique car il est un Young Leader 2012 tout comme Emmanuel Macron,
                     tout comme , Frédérique Bredin, François Hollande, Anne Lauvergeon, Bruno Le Roux, Arnaud Montebourg, Aquilino Morelle, Pierre Moscovici, Alain Richard, Marisol Touraine, Najat Vallaud-Belkacem, Fleur Pellerin…Nicolas Bazire, Jérôme Chartier, Yves Censi, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, François Léotard, Emmanuelle Mignon, Eric Raoult, Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez, …Nicolas Dupont Aignan, Alexandre Bompard, Hedwige Chevrillon, Jérôme Clément, Annick Cojean, Jean-Marie Colombani, Emmanuel Chain, Matthieu Croissandeau, Louis Dreyfus, David Fontaine, François Dufour, Stéphane Fouks, Bernard Guetta, Sylvie Kauffmann, Yves de Kerdrel, David Kessler, Laurent Joffrin, Philippe Manière, Dominique Nora, Olivier Nora, Christine Ockrent, Denis Olivennes, Pascal Riché, Thierry Pfister, Mathieu Pigasse, …Philippe Askenazy, Guy Sorman, …Bertrand Badré, Henri de Castries, Hakim El Karoui, Pierre Mariani, Alain Minc, Mathieu Pigasse, …

                    Il y an a plus qu’on ne croit, ce n’est pas la Francafrique mais l’Américafrance !


                  • aldous II aldous II 7 février 2015 13:51

                    La France victime du djihadiste intellectuelle BHL est le groupe des interventionniste humanitaire Le french DOCTOR, comme on ne pas couche de Ruquier, et la propagande des médias officielle, le quelles prend le discours djihadiste des ce BHL, et les autres qui dans leur discours djihadiste intellectuelle ont entrainé la France jusque a Charlie hebdo est ce morts. Mais le danger ce que leur objective ce la destruction de la France est ces habitants ces résidents nous, donc ce le peuple qui doit d’agir comme en Grèce dire « que la France ne désire pas la guerre et que le gouvernement supprime ces djihadiste intellectuelle qui corrompe plus la population que le soit disant site d’internet, car les discours de BHL ont amène la France ce soir à Moscou pour éviter une guerre nucléaire, le rôle du président ce de protéger les français et non wall street ou Israël. 


                    • aldous II aldous II 7 février 2015 13:54

                      le people doit de demander a la republique de sortir de L’OTAN-NATO comme le président de gaule a dit, a fait est ce soir ont constate que lui avais raison : Sarkozy a fini avec la republique quand il a Lesse la France perdre sa liberté en ce plient a l’OTAN.NATO.


                      • soi même 7 février 2015 14:01

                        Il est bon de bien comprendre, que l’on a bien affaire à une corruption politique qui dure depuis 1 siècles, il vous faut vous rendre à l’évidence, arrêter de bander pour ces hommes et femmes politiques, ils sont déterminer et ils nous ont vendues au plus offrant !

                         


                        • soi même 8 février 2015 11:46

                          Et les pires dans l’affaire n’est pas l’homme politique de base du PS et de l’UMP, c’est le FN, NPA , FG , tous ces micros parties, qui font en définitif par leurs oppositions à ce que cela se réalise d’une manière inaperçue !


                        • mario mario 7 février 2015 14:50

                          je ne suis pas d’accord avec l’auteur. François Hollande est un homme bien et sincère, tres inteligent, humain et claivoyant .
                          sauf que toutes ses qualités lui viennent de ses conseillés en tout genre, dont pour une plus grand part sont des permanent de l’émission «  »c dans l’air«  » .......


                          • o.man 7 février 2015 14:59

                            pas que .... il y a ceux qui ont des accès à lÉlysée par la petite ou la grande porte , les BHL , Atalli et autres chef de gouvernement peu recommandables .


                          • mario mario 7 février 2015 15:50

                            c’est vrais . mais « c dans l’air » c’est le top ! ma femme me dit toujours......(m’appelle pas colombo quand meme ) mais pourquoi tu ris ? le sujet est serieux non ? ( la sounoise ! )


                          • redrock redrock 8 février 2015 00:35

                            c’est de l’humour ... noir !


                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 7 février 2015 17:08

                            Comme dirait le philosophe, Hollande est un président qui n’agit pas mais qui est agi, peut-il mieux faire : Impossible et à l’impossible nul n’est tenu !


                            • Enabomber Enabomber 7 février 2015 17:12

                              Il est autant agi que le précédent était agiT


                            • porcinet 7 février 2015 17:50

                              Justement, des factions ouvertement fascistes et très bien financées par les US/Israel comme Greystone et Academi (ex-Blackwater de sinistre mémoire) doivent être détruites et éliminées définitivement du spectre tout comme le soi-disant Etat Islamique créé et financé par les mêmes.

                              Ces horreurs spéciales créées par la CIA et d’autres services fomentent le désordre, le chaos, la guerre civile et le délitement des Etats gênants, mais ils en attendent ensuite des effets extrêmement lucratifs : prise de contrôle de gisements pétroliers et gaziers, accaparement des sources économiques, contrats d’armements juteux, installation de mafias aux ordres, traite d’esclaves économiques et sexuels, abandon de l’Etat de droit pour le deal économique de gré à gré le canon sur la tempe.

                              La merveille annoncée de la liberté occidentalo-européenne est le miroir aux alouettes de la révolution orange préparée par les officines de la CIA. « Vive le Maidan » hurlé et filmé à sens unique par nos médias autistes et lobotomisés depuis des années, inconscients que cette furie meurtrière pro-nazie se solde par des milliers de morts civiles. Bientôt l’Europe entière ! comme le chantent nos ravissants crétins Hollande/Merkel bras-dessus, bras-dessous ivres de schnaps et de gloire de s’être montré comme l’avant-garde anti-poutinienne au service de Obama-Cameron-Netanyaou. Mais les lendemains vont déchanter et là ils auront leurs peuples en face et ce sera fini de faire les jolis cœurs devant les photographes ! ATTENTION, j’ai peur pour eux car ils sont d’une imbécillité rare ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès