Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Fukushima, et maintenant... ?

Fukushima, et maintenant... ?

Cela fait 5 jours que le drame s’est abattu sur le Japon, et malgré l’ampleur du désastre, les japonais hébétés, mais zens, s’interrogent sur leur avenir.

C’est une date noire qui, comme celle de Tchernobyl, restera dans l’histoire :

Le 11 mars 2011 à 14h46 heure locale : un séisme de force 9 a frappé le Japon, entraînant la mort d’au moins 10 000 personnes, et mettant à mal le parc nucléaire Japonais.

Le 15 mars, le commissaire européen à l’énergie Gunther Oettinger à utilisé pour définir ce drame le mot « apocalypse ».

« Pratiquement tout est hors contrôle, je n’exclue pas le pire dans les heures et les jours à venir » a-t-il déclaré. lien

On sait maintenant qu’un expert japonais, Ishibashi Katsuhiko, faisant partie d’une commission, avait mis en garde dès 2007 sur le risque couru par ces centrales, et n’ayant été écouté, il a claqué la porte de cette commission.

lien

Pour Xavier Rabilloud, porte parole du réseau « sortir du nucléaire », alors que l’accident a été classé au niveau de gravité 6, et que la situation de la centrale semble désormais totalement hors contrôle, il s’agit d’une catastrophe équivalent à « plusieurs Tchernobyl » lien

Fukushima Daiichi a perdu définitivement 4 réacteurs, et seule bonne nouvelle, l’exploitant Tepco affirme avoir pu mettre à l’arrêt les 4 tranches de Fukushima Daini, ayant pu en rétablir l’électricité. lien

Sur ce lien les différents évènements de la journée du 15 mars.

Lors de celle-ci, le taux de radioactivité à Tokyo a été mesuré (vidéo) en constante augmentation de 10 fois supérieur à la normale et il est inenvisageable d’évacuer les 35 millions d’habitants que compte cette ville avec sa banlieue. lien

On le sait, un nouveau séisme, de force 7, a secoué à nouveau l’ile Japonaise, maintenant l’inquiétude des japonais, dont 5,6 millions d’entre eux, toujours privés d’électricité dans la ville de Tokyo, se sont calfeutré dans le froid de leurs appartements ou de leurs bureaux, sur les conseils de leur premier ministre, Naoto Kan.

« Restez à l’intérieur, fermez les fenêtres, n’allumez pas les ventilateurs, et ne sortez pas votre linge » a demandé Yukio Edano, porte parole du gouvernement, aux habitants les plus exposés. lien

Lors du premier séisme, un cameraman amateur a pu filmer une scène effarante montrant la danse des buildings. vidéo

Côté nucléaire, deux brèches de 8 mètres de large sont apparues dans l’enceinte de confinement du réacteur n° 4 (lien) et l’enceinte de confinement du réacteur n° 2 n’est plus étanche, laissant s’évacuer la radioactivité. lien

Sur ce lien, on peut constater l’étendue des dégâts sur le bâtiment du réacteur.

On peut suivre en direct l’actualité au Japon sur la télévision publique NHK. lien

Il y a maintenant, et pour l’instant, 7 réacteurs qui posent problème. lien

Au Canada, on commence à s’inquiéter, à la lumière des mesures de radioactivité indépendantes, qui prouvent que le nuage radioactif est sur le point d’atteindre les côtes du Pacifique.  lien.

En effet, le Jet Stream emporte la radioactivité en direction de Vancouver et de toute l’Amérique du Nord. lien

Sur cet autre lien, on peut découvrir le déplacement de la pollution depuis le Japon.

Quant à l’eau radioactive déversée par millions de litres sur les réacteurs pour en faire baisser la température, elle est maintenant dans la mer, ce qui n’encouragera pas les amateurs de sushis.

Alors que la Chancelière Merckel décide avec sagesse d’arrêter immédiatement 7 réacteurs, de stopper les projets nucléaires, annonçant un moratoire sur l’allongement de la durée de vie des réacteurs de son pays, faisant une louable marche arrière, (lien) notre petit président, droit dans ses bottes, déclare qu’il n’est pas question de se remettre en question une seule seconde.

Tout au plus, comme à l’accoutumée, devant le danger et les risques que nous font encourir sa décision unilatérale, il veut bien accepter un contrôle de nos 58 réacteurs afin, on l’aura compris, de faire tomber la pression populaire, sachant d’avance que les contrôles révèleront que « tout va bien, dormez en paix, braves gens  » et que « la France, championne en la matière, possède la technologie la plus en pointe dans le monde en matière de nucléaire ». lien

Ce qui reste à prouver…

Et puis Sarközy est mal renseigné quand il affirme que les réacteurs français ont une « double coque » : ce qui n’est vrai que pour 24 réacteurs, pas pour les 34 autres.  lien

Et quand il affirme que l’EPR résisterait à la chute d’un avion de ligne, il se trompe une fois de plus. lien

La liste des accidents nucléaires survenus en France et dans le Monde est sur ce lien.

Ceux qui se sont produits en France sont sur celui-ci : lien

Avons-nous oublié de quelle manière outrancière, Sarközy a défendu l’énergie nucléaire ? vidéo

« Je serais celui qui développera l’énergie nucléaire »

En effet, à la lumière de l’EPR finlandais, qui devait être opérationnel en 2009, le sera peut-être en 2013, et qui devant couter 3 milliards d’euros a passé la barre des 7 milliards,  on est en droit de s’interroger sur la fiabilité des centrales nucléaires françaises. lien

D’autant que, comme un contrat a été signé entre la France et la Finlande sur la base de 3 milliards, le dépassement est pour nos poches. lien

à la lumière des exercices d’alerte dans les centrales qui dépassent tous allègrement le minimum de temps exigé, à savoir le ¼ d’heure, voisinant plutôt avec l’heure, et à la lumière des nombreux accidents, minorés comme à l’accoutumée en incidents, on peut légitimement contester les affirmations présidentielles.

A Bugey par exemple, lors d’un exercice d’alerte, il n’a pas été possible d’accéder au circuit d’eau pour éteindre un incendie fictif.

Sur ce lien, un florilège sur ces exercices ou les couacs se multiplient, qui laisse planer un doute réel sur nos capacités d’intervention en cas d’accident.

Et puis ce serait oublier que nombreuses de nos centrales sont sur des zones sismiques, ont été maintes fois rafistolées, et ne présentent pas toutes les garanties en matière de sécurité. lien

La centrale de Fessenheim, par exemple, mainte fois réparée, et dont le gouvernement veut prolonger la vie, est sur une zone sismique qui peut atteindre des séismes de force 7, le fossé tectonique étant toujours actif. lien

Outre Fessenheim, évoquons aussi le site du Tricastin, celui de Cruas-Meysse, et en Rhône Alpes, ce ne sont pas moins de 4 centrales qui se trouvent dans des zones à risques sismiques.

Mais le pompon, c’est ITER à Cadarache qui l’a décroché en organisant un gaspillage prévisible d’au moins 10 milliards d’euros pour une installation expérimentale en pleine zone sismique. lien

Au sujet de Cadarache, une drôle de « farce juridique » est en train de se jouer.

C’est là que l’on produisait le MOX (à ciel ouvert), celui-là même présent dans les réacteurs japonais, et le Conseil d’état, saisi par des organisations anti-nucléaires, devrait rendre sa décision sous peu sur une demande de suspension de démantèlement d’un atelier de plutonium. lien

Entre les EPR, ITER, et les ratages, comme celui de Crey Malville, toujours en cours de démantèlement, ce ne sont pas moins de 34 milliards qui auront été gaspillés en pure perte, et qui auraient pu être investis dans les énergies renouvelables.

Pourtant les solutions énergétiques propres ne manquent pas, comme à Lille, où une centaine de bus tournent grâce au méthane produit par les déchets ménagers de la métropole lilloise. lien

On sait aujourd’hui qu’avec le méthane découlant de l’activité humaine et animale, on pourrait faire tourner tous les véhicules, poids lourds y compris, du pays. lien

Les solutions alternatives propres ne manquent pas, entre la géothermie profonde, l’hydraulique, l’éolien, le solaire, le bio-méthane, etc.

Mais revenons au Japon.

Que faire pour se protéger ?

A part la prise indispensable de pastilles d’iode, à prendre au moins 6 heures avant que la radioactivité nous atteigne, on peut trouver quelques conseils indispensables sur ce blog.

Que nous réserve cet avenir ?

Un changement radical de mentalité, ou une continuation dans cette course folle ?

A 10h, le 17 mars 2011, il nous est proposé d’observer une minute de silence pour le Japon. lien

Comme disait mon vieil ami africain :

« Celui qui est sur le dos de l’éléphant ne doit pas craindre la rosée ».

 

L’image illustrant l’article provient de « whyfiles.org »

Un grand merci à tous les internautes qui m’ont aidé à rédiger celui-ci.


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (106 votes)




Réagissez à l'article

526 réactions à cet article    


  • dogon dogon 16 mars 2011 09:14

    Bonjour Olivier,
    Et, bien évidemment, Areva, le leader mondial dans cette activité et grand pourvouyeur de fonds « ésotériques » de la Sarkosie ne trouvera rien à redire aux gesticulations du Nain de Jardin de l’Elysées.
    De plus, pour des soi-disant considérations d’« éfficience économique », une part de ses activités devraient revenir à EDF. Autant dire que si l’une des « femmes les plus puissantes du monde » (Anne Lauvergeon) ne résiste pas, c’est à Henri Proglio que revient le bébé.
    Dans le mélange des genres, on ne fait pas mieux.

    Où comment choisir entre la peste et le choléra ?
    Mais le doit-on vraiment quand on connait toutes les autres solutions envisageables pour une véritable énergie propre et durable ?

    bonne journée


    • olivier cabanel olivier cabanel 16 mars 2011 09:27

      dogon,
      juste après avoir proposé l’article, j’ai eu encore quelques infos croustillantes :
      d’après un rapport de l’ASN, le nombre « d’incidents » nucléaires en France à doublé en dix ans !
      http://www.europe1.fr/France/Hausse-inquietante-des-incidents-nucleaires-455587/
      d’autre part, sarko qui vante la technologie japonaise a commis quelques bourdes en affirmant que les centrales françaises avaient une double coque.
      si c’est vrai pour 24 de nos réacteurs, c’est faux pour les 34 autres.
      http://www.marianne2.fr/sarkofrance/Japon-Sarkozy-pense-a-sa-filiere-nucleaire_a381.html?com
      il affirme que l’epr résisterait à la chute d’un avion de ligne !
      encore tout faux, la preuve :
      http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/aeronautique-1/d/terrorisme-le-reacteur-epr-vulnerable-a-la-chute-dun-avion-de-ligne_8961/
      et enfin, j’ai appris qu’edf a falsifié les données sismiques pour économiser sur la sécurité de 32 réacteurs nucléaires français !
      http://observ.nucleaire.free.fr/
      sarko le roi des baratineurs.
       smiley
      et enfin l


    • dogon dogon 16 mars 2011 09:41

      Et dire qu’en recyclant nos déchets organiques et en investissant dans l’énergie libre, nous pourrions nous faire des c... en or (cf. la doc envoyée par Cathy30).

      Je me demande à quel niveau on en est dans le classement de Transparency International. Là aussi, on ne doit pas être bon et j’ai peu d’espoir que ça s’améliore.
      Le NdJ de l’Elysées est décidement à côté de ses pompes mais pas de son portefeuille. C’est la seule explication que je vois.

       smiley


    • papi 16 mars 2011 10:54

      @dogon

       Déchets organiques ///

       Nos paysans savent depuis longtemps qu’en épendant de la merde on peut faire du blé.. lol


    • dogon dogon 16 mars 2011 11:01

      Oui Papy,
      Et polluer les rivières et les plages.
      Alors qu’on pourrait faire fonctionner des centrales à méthane avec.

       smiley


    • Fergus Fergus 16 mars 2011 09:37

      Salut, Olivier.

      Excellent article, une fois de plus, et très bien documenté.

      Sarkozy risque d’avoir beaucoup plus de mal à vendre ses EPR indestructibles (mais le Titanic l’était aussi en son temps !) dans les années qui viennent. L’Inde, intéressée par un réacteur de ce type, avait même fait savoir AVANT FUKUSHIMA qu’elle n’achèterait cette technologie qu’assortie d’une prise en compte des assurances en cas de catastrophe par... l’Etat français ! Je souhaite bien du plaisir à Lauvergeon et Proglio pour leurs négociations à venir.

      Quant à Sarkozy, inutile de l’évoquer désormais tant il est hors course comme le montre le sondage Ipsos Logica du jour : battu par DSK (33%) et Le Pen (19%), il ne serait même pas au second tour avec ses 18%. Même face à Aubry et Hollande (tous deux à 23%), il serait devancé et se trouverait à égalité avec Le Pen (21%).

      Mais revenons aux moutons nucléaires, infiniment plus sérieux dans l’actualité du moment. Contrairement aux accusations déplacées d’indécence proférées dans un premier temps par l’UMP et Royal, les écolos ont bien entendu eu raison de réclamer l’organisation d’un débat national sur le nucléaire en vue de la remise à plat de la filière ou d’une éventuelle sortie du nucléaire à 25 ou 30 ans. L’indécence serait d’éluder cette demande, ce que le gouvernement semble avoir compris, au moins en apparence. Mais il ne s’agira pas ici de mettre sur pied de vagues comités Théodule ou d’évacuer la question par un débat tronqué à l’Assemblée nationale. Nul doute à cet égard que la question nucléaire va s’inviter au coeur de la campagne présidentielle, et c’est enfin une bonne nouvelle ! 

      Cordiales salutations.


      • olivier cabanel olivier cabanel 16 mars 2011 10:04

        Fergus,
        oui, j’ai entendu ce sondage ce matin,
        il doit être fou de rage...ceci dit, la candidature de dsk ne me passionne pas.
        il est tout aussi pronuk que sarko et que bien des socialistes, a moins que les mentalités ne se mettent enfin à évoluer.
        au sujet de l’article, il faut bien y ajouter les infos données à Dogon, en début de com,
        je les ai reçues tard mais elles figurent sur la version qui sera publiée dans centpapiers.
         smiley


      • eugène wermelinger eugène wermelinger 16 mars 2011 14:04

        Bonjour Olivier et les autres Pour ma part des amis japonais m’informent en direct, je transmets ici :

        chaque jour depuis le début. 
        Bon courage à eux, et pauvres de nous qui sommes sur la mauvaise pente. Voir ici :
        Cordialement

      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 16 mars 2011 16:25

        Salut Olivier, Fergus.

        Ce sondage catastrophique va le faire entrer en fusion.

        Plus sérieusement, je viens de lire que les japonais veulent envoyer « un camion citerne doté d’un canon à eau de pompier » pour tenter de refroidir le réacteur 4. Vu la chaleur qui se dégage du coeur ça paraît saugrenu. Autant essayer de détourner le nuage radioactif avec un soufflet à barbecue.

        De son coté l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) estime qu’il reste 48 heures aux secours pour « rétablir le niveau d’eau dans la piscine de stockage du combustible sous peine de rejets radioactifs « très importants » ». Une fois ce délai écoulé les rejets radioactifs « pourrait atteindre la même gamme de rejets que Tchernobyl ».

        Si quelqu’un a une idée moins grotesque que cette histoire de camion citerne arroseur c’est le moment de se signaler.


      • galien 16 mars 2011 16:27

        Et pourquoi ne pas regarder la télé japonaise pour en savoir plus ?
        http://www.ustream.tv/channel/nhk-world-tv


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 16 mars 2011 16:29

        @ Gallien

        Et en plus ils parlent anglais. Merveilleux. Merci pour le lien.


      • galien 16 mars 2011 16:36

        Compteur Geiger
        http://www.ustream.tv/channel/geiger-counter-chiba

        geiger_counter_chiba

        RADEX RD1503スペック
        http://ea4eoz.ure.es/radex1503.html

        0.16くらいは普通です。(自然放射線)
        measurement : μSv/h (micro sievert/hour)
        hardware : RADEX RD1503
        Location : Chiba pref.
        (200km south of Fukushima Nuclear Plant,10 km NorthEast of Tokyo)

        ※It stops when blacking out.

        http://ja.wikipedia.org/wiki/%E9%BB%92%E9%89%9B%E7%82%89


      • olivier cabanel olivier cabanel 16 mars 2011 10:06

        orion,
        les journalistes sont parfois un peu paumés, ou volontairement discrets,
        y a un certain Cirou (sur europe1) qui est l’exemple même du désinformateur. un monument !!!
        sur le lien que j’ai donné (télé japonaise en direct) on voyait tout à l’heure les hélicos balancer de l’eau sur les réacteurs.


      • slipenfer 16 mars 2011 14:17

        Bonjour Olivier

        je met un document rare sur l’affaire plogoff en Bretagne 50 mn
        une vrai bataille rangée,et les interview des protagonistes
        ça avais chier sérieux à l’époque)

        en téléchargement ci dessous et une explication pour les pas habitués au DownLoad smiley

        http://www.fileserve.com/file/MsPzk2A

        si le lien fait directement en cliquant sur l’adresse passer à 3

        1-entrer l’adresse dans la barre de navigation
        2- se rendre a la page indiquée (le petite fléche au bout de l’adresse)
        3- Sur la page fileserve (ckiquer membre gratuit)
        cliquer sur téléchargement plus lent
        enter le mot de passe indiquer
        attendre 30 sec

        enregistrer sous (le dossier que vous voulez)
        environ 17 mn de téléchargement


      • Yvance77 16 mars 2011 09:51

        Salut,

        Quoi faire maintenant ? Bonne question en effet.

        Eh bien je ne vois guère que la prière car pour le reste, l’homme étant l’animal le plus barré ici bas, je ne vois pas comment il pourrait tirer des eneignements de ce qui vient de se produire.

        Il fait comme s’il était unique et indispensable... alors que si nous n’existions plus, il n’y aurait aucune destruction des chaines écologiques et autres.

        A pleurer devant tant de bétises


        • olivier cabanel olivier cabanel 16 mars 2011 10:08

          Yvance,
          oui,
          il faut peut-être aussi acheter un compteur de radioactivité...
          200 € environ sur le net.
          si j’ai bien estimé, leur nuage pourrait nous visiter vers le 21 mars.
          tu parles d’un printemps !
           smiley


        • Yvance77 16 mars 2011 11:52

          Bonjour Mister Cabanel,

          Ce jour de mars c’est surtout l’anniversaire de ma maman ... je sais désormais quoi lui faire comme cadeau de la part des hommes :(

          Désolé j’ai pas pu m’en empècher smiley


        • non666 non666 16 mars 2011 09:51

          L’exploitant etait connu pour avoir trafiqué ses comptes rendus de securité et avoir dissimulé plus de 500 incidents.
          Les economies etaient du pour la plupard a la logique de stricte rendement economique.

          Le retour de boomerang est pour bientot en France ou la PRIVATISATION du parc nucleaire est en route dans le silence general.
          Le socialiste Ayrault a modestement lancé le sujet hiers, mais evidemment , il est resté tres discret sur les beneficiaires.
          En effet personne ne montre du doigt Bouyghes impunement si il veut continuer a passer à la TV..
          Cettte entreprise clef de voute de la sarkozie, apres avoir recuperé les premières prisons privées a Orleans vient de prendre 20% dans le nucleaire.
          Comme Suez qui se cache derriere l’ancien operateur Privé GDF, le Bouyghes arrive avec un masque....

          http://www.enerzine.com/2/739+Bouygues-vers-une-diversification-dans-le-nucleaire+.html


          http://www.france24.com/fr/20100901-nucleaire-bouygues-admet-difficultes-le-chantier-lepr

          Le pillage du bien commun par les doigts crochus est deja bien entamé.
          Sarkozy rendra la France propre et bien nettoyée de tout ce qui est profitable par ses amis.




          • olivier cabanel olivier cabanel 16 mars 2011 10:10

            non666
            çà me parait un scénario bien plausible,
            le NDJ est en train de tout privatiser, et proposer des cadeaux à ses amis, sa famille.
            il se dit qu’il faut presser le mouvement, vu que son élection en 2012 devient moins probable.
             smiley


          • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 16 mars 2011 13:56

            Bonjour,

            Voir en complément cet article de Rue89 sur la précarité dans ce milieu. Merci les privatisations.


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 16 mars 2011 19:17

            salut à tous,

            « Entre les EPR, ITER, et les ratages, comme celui de Crey Malville, toujours en cours de démantèlement, ce ne sont pas moins de 34 milliards qui auront été gaspillés en pure perte, et qui auraient pu être investis dans les énergies renouvelables. » c’est le même qui avait promis : M. Sarkozy veut investir un euro dans le renouvelable pour un euro ...

            9 juin 2009 ... La parité d’investissement nucléaire-renouvelable a pour objectif de ... Pour aider au développement de l’énergie solaire et éolienne, M. Sarkozy a .... Un pour le lobby, un pour la démocratie. Un euro pour un euro. ...

            Avec tous les investissements balancés dans la militaro nucléaire dont on ne peut pas attendre mieux qu’une transparence zéro, on roulerait tous en véhicule léger électrique animé par solaire de toiture et tous nos équipements ménagers basse tension voire éolien local

            Mais est-il encore temps ? 


          • Leo Le Sage 17 mars 2011 18:59

            Par non666 (xxx.xxx.xxx.229) 16 mars 09:51
            Commencez par écrire en bon français SVP.
            Votre clavier n’est pas en QWERTY à ce que je sache...

            Je ne pense pas que le rendement économique soit la première raison des économies mais un soucis de rentabilité et surtout rendre compte aux patrons.

            Ce que beaucoup de personnes ne savent pas apparemment c’est que le secteur électricité n’avait pas fait des investissement digne de ce nom depuis des années.
            Ils vont le faire pour des raisons concurrentielles mais aussi de normes à respecter.

            Et qui va payer la facture ?


          • kéké02360 16 mars 2011 09:52

            @ Olivier

            Pour répondre à mon questionnement sur << Sarkosy pête les plombs >> tu me renvoies à ton nouvel article , est-ce ici !???

            je fais un copié collé de mon questionnement mais t’es pas obligé de répondre smiley  :

            @ OLIVIER

            << ceci dit, les leaders écolos ne sont pas tant à la traine,
            j’en suis. >>

            ( je vais pas te demander de me dire qu’euroécologie est un parti de droite, tu n’y es pas encore prêt ! ) ( je te le demanderai après les élections 2012 si nous sommes encore vivants cela va de soi !!!  )

            Par contre si tu me dis que le PS est un parti de droite et que tu souhaites sortir de l’europe et de l’euro au plus vite je te dirais qu’effectivement t’es pas tant à la traine que çà !!!!!

            Mais dans le cas contraire je dois amicalement te dire que les électeurs n’en peuvent plus , ne peuvent plus rien pour toi , pour vous les LEADERS !!!

            Entre nous je préférerais plutôt être représenté par un(e) citoyen(ne) un peu naïf(ve) désigné(e) en constituante plutôt que par un LEADER << qui sait tout sur tout >> élu avec des voix du PS !!!

            C’est ma faiblesse , je préfère les produits naturels 


            • olivier cabanel olivier cabanel 16 mars 2011 10:14

              kéké
              oui, c’est bien là,
              pour completer l’article, il faut prendre les 4 liens proposés dans le premier commentaire,
              j’ai eu les infos trop tard.
              pour le PS, j’irais pas jusqu’à le cataloguer« de droite », en me disant qu’il y a « plusieurs sensibilités » au sein de ce parti.
              ceci dit, pour moi, si Eva Joly se présente, mon choix est fait,
              et le mélanchon est pas mal cette année.
              comme toi, les leaders me gonflent un peu malgré tout, j’aime mieux une structure de décision horizontale que pyramidale,
              les chefs, et les sous-chefs j’en ai soupé jusque là.
               smiley


            • kitamissa kitamissa 16 mars 2011 13:24

              je préfère Angélina Jolie !


            • Yohan Yohan 16 mars 2011 10:51

              C’est le bar des soucoupistes ici ?


              • olivier cabanel olivier cabanel 16 mars 2011 11:15

                yohan
                mais dites donc ! qu’est que vous faites là ?!
                vous allez me reprendre tout de suite votre pelle et votre seau, et me finir ce château !
                non mais !!!
                 smiley


              • slipenfer 16 mars 2011 11:21

                @Yohan
                Oui tu as raison,mais tu verra ça fait un peu drôle au début mais on
                s’y fait vite
                je te souhaite la bienvenu
                tu peu retirer ton casque l’aire est respirable smiley


              • slipenfer 16 mars 2011 11:24

                Dans le, bac a sable tu trouveras des Rhomboèdres
                essai de les placer dans les espaces cubique c’est très
                amusant smiley


              • non666 non666 16 mars 2011 11:59

                lol comme dsisent les djeunz.
                Tall s’est trompé de pseudo.
                Il a pris le bien dissimulé yohan pour lacher une caisse de tall....


              • Yohan Yohan 16 mars 2011 12:02

                ça va. vous vous amusez bien les fachos de gauche smiley smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 16 mars 2011 13:06

                yohan
                nous amuser ? nous ?
                non, on fait juste s’intéresser à la planète, et à ce qu’en font quelques malades,
                vous devriez finir ce château.
                c’est pourtant pas compliqué.
                 smiley


              • ZEN ZEN 16 mars 2011 11:02

                Bonjour !
                Des « soucoupistes » ?... smiley
                Certains préfèrent le déni smiley
                J’ai déjà posté hier cette info livrée par Médiapart et par Plenel hier soir à « Ce soir ou jamais »
                La fatalité a bon dos !

                Japon : la catastrophe nucléaire avait été prévue

                «  A moins que des mesures radicales ne soient prises pour réduire la vulnérabilité des centrales aux tremblements de terre, le Japon pourrait vivre une vraie catastrophe nucléaire dans un futur proche. » Cet avertissement est tiré d’un article paru le 11 août 2007 dans le quotidien International Herald Tribune/Asahi Shimbun (l’article est à lire ici). Son auteur est le sismologue Ishibashi Katsuhiko, professeur à l’université de Kobe (sa biographie est à lire ici).
                _Ishibashi Katsuhiko faisait partie du comité d’experts chargé d’établir les normes sismiques des centrales nucléaires japonaises. Il en avait démissionné pour protester contre la position du comité. Il estimait que les recommandations fixées par le comité étaient beaucoup trop laxistes._En d’autres termes, le professeur Katsuhiko avait prévu ce qui est en train de se produire à la centrale de Fukushima. Il avait prévenu les autorités de son pays que les centrales japonaises souffraient d’une
                « vulnérabilité fondamentale » aux séismes. Mais ses avertissements ont été ignorés tant par le gouvernement que par Tepco (Tokyo Electric Power Company), premier producteur privé mondial d’électricité, qui exploite un tiers des centrales nucléaires japonaises, dont celle de Fukushima...
                .
                L’une des raisons pour lesquelles les centrales japonaises sont vulnérables aux séismes est qu’elles ont été construites pendant une période où il s’est trouvé que l’activité sismique était relativement faible - du moins pour le Japon. On s’est basé sur cette activité pour définir la résistance anti-sismique des installations nucléaires, et on en a construit 55, ce qui fait du Japon le troisième producteur mondial d’électricité nucléaire.

                _Or, à partir de 1995 et du grand tremblement de terre qui a dévasté la ville de Kobe, il y a eu un regain d’activité sismique sur l’archipel. Il aurait été donc nécessaire de revoir à la hausse la protection anti-sismique des centrales. Pour Katsuhiko, les centrales qui ne pouvaient pas être suffisamment sécurisées devaient être fermées. Cela n’a pas été fait. Et Tepco n’a pas pris en compte les failles sismiques sous-marines, notamment dans la zone de Kashiwazaki-Kariwa. Le risque lié aux tremblements de terre a été systématiquement sous-estimé, aussi bien par les experts nationaux de la sûreté nucléaire que par l’industriel._Au demeurant, Tepco n’en est pas à son premier manquement en matière de sécurité. En 2002, l’entreprise a été au centre d’un scandale après avoir falsifié des documents d’inspection pour dissimuler des problèmes survenus sur certains de ses réacteurs. Le PDG, le vice-président et le président du conseil d’administration durent démissionner en chœur. La falsification concernait au moins trois incidents qui affectaient déjà les centrales de Fukushima et de Kashiwazaki-Kariwa...
                " (Mediapart)


                • olivier cabanel olivier cabanel 16 mars 2011 11:27

                  zen,
                  mais, c’est ce que j’évoque dans mon article.
                  vous ne l’aviez pas vu ?
                  à moins que vous n’ayiez voulu donner plus de détails ?
                  à+
                   smiley


                • Alain-Goethe 16 mars 2011 12:53

                  @ Zen

                  Tu écris :
                  «  » Cet avertissement est tiré d’un article paru le 11 août 2007 dans le quotidien International Herald Tribune/Asahi Shimbun (l’article est à lire ici). Son auteur est le sismologue Ishibashi Katsuhiko, professeur à l’univers ité de Kobe (sa biographie est à lire ici). "

                  En effet, l’info a été indiquée hier soir à la TV

                  Ce sismologue sait en plus que certains R.I.N ( réacteur Nucléaire) de la centrale de FUKUSHIMA datent de 1980 ( et meme avant .. j’ai lu .. pour certains . ;)

                  et puis ce tsunami ( hauteur vagues > 10 mètres.. ) et pas de chance .. digues de protection .. hauteur de 5 m .. ce qui est déjà qqc .. mais mais ..


                • dominique 16 mars 2011 11:03

                  bonjour Olivier,
                  m’enfin le nuage, il va s’arrêter à la frontière comme il y a 25ans. Dans le pays ou edf est roi et les centrales ont poussées comme des champignons il n’y a pas de soucis. Une « lumière » comme Claude Allègre dit : « Une catastrophe à la japonaise n’est pas possible en France », dans une tribune publiée sur Slate.fr, « il ne peut pas y avoir de tremblement de terre de magnitude 9 en France métropolitaine ni un tsunami de l’ampleur de celui qui a frappé les côtes japonaises ». Alors pourquoi, si nos gouvernant et même des anciens ministres nous disent qu’il y a pas de risques, pourquoi nous affolont nous. Il semble qu’ils soient beaucoup plus « intelligents » et réalistes que nous. Ils doivent plutot avoir peur que leurs actions chez edf ou areva se cassent la figure et qu’ils perdent leur capital. Vivement 2012 qu’un tsunami balaie tout cela et qu’enfin nos élus prennent les bonnes décisions


                  • olivier cabanel olivier cabanel 16 mars 2011 11:31

                    dominique,
                    bien sur qu’il va s’arreter à la frontière.
                    il parait que sarko va se pointer à la frontière, et avec ses petits bras musclés, il va empécher la pollution radioactive de traverser le pays.
                    c’est sarkoman !
                    c’est nouveau, çà vient de sortir.
                     smiley
                    merci de ton commentaire.
                     smiley


                  • HELIOS HELIOS 16 mars 2011 11:07

                    ... que de fantasme sur le nucleaire... !!!

                    Tiens, cela me rappelle les discours de la fin du 19eme siecle sur la vitesse des trains. L’homme ne devait pas survivre a plus de 15 km/h.
                    En fait tout ce que l’on ne connait pas fait peur et quand on a peur on dit et on fait n’importe quoi.
                    Et le nucleaire etant un peu plus compliqué que la vitesse des trains a vapeur et il y a evidement plus de gens qui ont peur.

                    Objectivement, ce qui se passe dans ce domaine est une espece de fatwa contre les activités et industries dites « nucleaires » une sorte de dogme d’interdiction.

                    Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de dangers, qu’il n’y a pas de detournements economiques, de mensonges etc, mais dans TOUS les domaines, lorsqu’il y a conflits d’idées ou d’interets, et ce quels que soient les types de conflits, il y a mensonges et manipulations des deux cotés.

                    Vous avez 2 minutes ? si oui, lisez ci-dessous, sinon, restez dans l’ignorance, apres tout chacun sa voie.

                    Alors, quels sont les vrais risques du nucleaire a l’echelle des centrales electriques courantes ?...

                    Basiquement, ces centrales sont des grosses locomotives, des machines a vapeur donc, dont la vapeur d’eau sert a faire tourner de gros alternateurs... qui font l’electricité. cette partie de la cenytrale ne pose evidement aucun probleme direct ou indirect, autre que celui de l’electricité lui-même.
                    Pour obtenir la vapeur on utilise un effet naturel des matieres radioactives qui consiste a chauffer, surchauffer et même exploser selon la masse et la concentration.

                    Le coeur des centrales nucleaires civile est composé de ces matieres radioactives faiblement concentrées, en quantités limités et placées de telles façon que l’elevation de temperature soit controlée (barre de graphite, eau, eloignement... et que le liquide caloporteur (celui qui transporte la chaleur générée dans ce coeur, vers l’eau de la machine a vapeur soit toujours assuré.

                    La mesure de securité numero une, celle qui est appliquée dans les reacteurs français est de placer ce coeur dans une enceinte de « confinement », en fait une grosse boite en beton, de façon a ce que si PLUS RIEN NE FONCTIONNE, le coeur deviendra une infame bouillie mais restera dans sa boite. Evidement de nombreuses protections on été prevues pour que cette extremité n’arrive pas, car elle offrirait a l’humanité une valise (en beton et pas en carton) a ne pas toucher pour les 200 000 ans qui viennent, sauf a la balancer dans le soleil !

                    Donc, même sans rien comprendre au nucleaire, tout le monde devrait au lieu de denigrer, exiger que l’architecture des centrales soit la plus sure possible, et on revient au probleme des avions de ligne... l’essentiel c’est que le coeur dans sa boite ne soit pas accessible a ce type d’evenement... ni aux autres d’ailleurs (tremblements, deplacement etc).
                    Les reacteurs japonais n’auraient posé aucun problemes, fondus ou pas, s’ils avaient été dans une boite qu’on aurait accrochée et balancé dans une fosse oceanique ---- ou ils auraient rejoint, precisons le, les autres matieres radioactives emises NATURELLEMENT pas la derive des continents ---- avant d’etre récuperés dans une dizaine ou une centaine d’années, refroidis et prets a etres decontaminés.

                    Ce qui se passe au Japon est exactement ce mauvais scenario, (fusion et bouillie du coeur), sauf qu’il n’y a pas la boite en beton autour...

                    C’est pour cela que tout le monde s’echine a diminuer la temperature. Tant que la fusion est limitée, c’est a dire que les elements dits « combustibles » qui ne sont que des composants radioactifs, on pourra toujours demonter ensuite quand l’arret des reactions sera faite. Si on n’y arrive pas, et vu que la boite est ouverte, il faudra, comme a Tchernobyl, se fendre d’une fabrication de cette boite « a chaud » avec naturellement beaucoup de difficultés techniques.

                    L’autre point negatif, c’est que le coeur n’etant pas dans une boite, il se permet d’emettre des « odeurs » gentille expression pour dire que ses emanations de gaz sont porteuses de molecules et poussieres diverses .... et qui vont librement se promener dans l’atmosphere avec leur radioactivité et leur nocivité chimique comme l’indique l’image de l’article.
                    De plus ces mauvais relents , vont retomber et se fixer sur tous les étages des chaines alimentaires, et ceux qui se trouvent tout en haut, comme l’homme, vont en beneficier...

                    Alors, quand on parle d’augmentation de la radioactivité a Tokyo, par exemple, on ne parle pas du rayonnement emis par le coeur lui même (la centrale donc) mais des diverses poussieres qui ont ete rejetées lors des explosions et incendies

                    Clairement, ce qu’il manque le plus au citoyen, ce n’est pas l’expression du choix democratique par referendum ou autre, mais c’est l’information claire sur les technologies nucleaires. L’ennui dans tout cela c’est que le fantasme et l’imaginaire porté par cette technologie est tel, que même avec la fourniture de la preuve et toutes les garanties possibles et imaginables, il y a rejet DOGMATIQUE de la part de certains. A titre d’exmple, il y a encore des gens qui pensent que chauffer de l’eau au micro-onde est dangereux pour la santé....

                    Alors en conclusion, je prefere discuter avec ceux qui opposent une fin de non recevoir aux technologies nucleaires, tenter de leur expliquer, de demontrer, d’evaluer, etc afin que nos societes evoluent de maniere positive, sans dogmes mais sans interdits. Il reste toujours a evaluer, et c’est là le plus difficile, la mesure de la volonté humaine et du développement face aux risques, tous les risques, de toute activité, la vie y comprise.


                    • Triodus Triodus 16 mars 2011 11:19

                      Oui, bon, tout ça je veux bien..

                      Le hic, c’est qu’avec les centrales nucléaires, on joue comme si on avait inventé la poudre avant le feu.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 16 mars 2011 11:29

                      hélios,
                      on nous a fait déjà le coup des trains tueurs à 15km h
                      bel exemple de com, et de désinformation !!!
                       smiley
                      sauf que Tchernobyl à tué 985 000 personnes,
                      combien pensez vous que Fukushima fera de morts d’ici 20 ans ?
                      plus qu’un train qui dépasse 15 km/h
                       smiley
                      allez, c’était bien essayé,
                      mais votre tentative a fait « flop »
                       smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès