Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > International > Fukushima, le pire des scénarios

Fukushima, le pire des scénarios

Il fallait s’y attendre, à force de verser de l’eau sur les réacteurs détruits, et à force de remplir réservoirs après réservoir, l’eau, considérablement radioactive, fuit en quantité dans l’océan, et ceux qui, pour nous rassurer, évoquent la dilution, oublient une donnée essentielle, la chaine alimentaire va en être affectée.

La fable de l’arrêt à froid, décrété en décembre 2011 a de toute évidence fait long feu, et Tepco avoue maintenant que, depuis mai 2011, 300 tonnes d’eau très radioactive se déversent chaque jour dans l’océan.

En 4 petites minutes, ce dessin animé simple et pédagogique avait déjà compris dès le 18 mars 2011 le problème insoluble qui allait se poser à Fukushima, depuis la catastrophe du 11 mars 2011 et le 17 mars 2011, Roger Nymo, l’un des nombreux lanceurs d’alerte concernant ce sujet, évoquait un pire qui serait à venir. lien

Le pire ? Nous y voila maintenant, et le 6 aout 2013, Shinji Kingo, responsable de la NRA (autorité de régulation nucléaire japonaise) à décrété une situation d’urgence.

Cette eau déversée dans le Pacifique est chargées de 20 et 40 milliards de becquerels (tritium, de strontium, de césium et d’autres éléments radioactifs), soit plusieurs dizaines de milliers de fois la dose limite admise pour l’eau de mer. lien

Cette carte montre de quelle manière ces fuites se produisent.

Alors bien sur, Tepco assure qu’il va colmater les fuites en injectant dans le sol un produit chimique afin de le rendre étanche, solution qui d’après le quotidien japonais Asahi, ne serait pas du tout efficace au niveau des nappes phréatiques. lien

Arnold Gundersen, scientifique reconnu par ses pairs comme expert en matière nucléaire, est convaincu qu’il n’y a aucun moyen d’empêcher cette eau de rejoindre l’océan, et que cela durera pendant au moins 20 à 30 ans. lien

Comme le dit Laure Hameaux, porte parole du réseau « Sortir du Nucléaire » : « pour nous ce n’est pas une surprise. Nous travaillons avec des experts indépendants depuis le début de la catastrophe. Il ne pouvait pas en être autrement, l’accident de Fukushima ne pouvait qu’empirer. Il ne pouvait pas être réglé en quelques semaines  » ajoutant : « les océans vont être contaminés, et par conséquence toute la chaîne alimentaire de ce millier aquatique » et concluant au sujet de la solution envisagée par Tepco concernant les nappes phréatiques : « on va pouvoir pomper une partie de l’eau, mais la radioactivité va rester. On ne peut pas la faire disparaitre. Il n’y a pas de solution (…) les ennuis ne font que commencer ». lien

D’ailleurs, dès le mois d’octobre 2012 Ken Buesseler, chimiste à l’institut océanographique de Wood Hole, s’interrogeait sur les raisons de l’importante radioactivité trouvée sur les poissons péchés au large de Fukushima, supposant déjà des fuites provenant de la centrale. lien

La situation s'aggrave donc à Fukushima, d’autant que les 3000 techniciens et ouvriers qui tentent de préparer le démantèlement de la centrale dévastée sont en permanence confrontés à de nombreuses avaries dans des lieux rendus inaccessibles compte tenu du niveau élevé de radioactivité. lien

Shinji Kingo, patron de la NRA, s’inquiète des lacunes dont fait preuve l’exploitant nucléaire et Mitsuo Uematsu du centre pour la collaboration internationale se veut rassurant, déclarant : « jusqu’à ce que nous connaissions la densité exacte et le volume de l’eau polluée qui se déverse, je ne peux pas honnêtement spéculer de l’impact sur la mer ». lien

Affirmation qui vient d’être démentie.

Un autre veilleur de Fukushima, Etienne Servant, raconte, dans un communiqué récent ce qui s’est passé, et comment on en est arrivé là, rappelant que cette pollution de l’océan n’est pas une nouveauté, et qu’elle est effective depuis le premier jour de la catastrophe.

Le mur en béton que Tepco avait construit pour empêcher ces fuites vers l’Océan a finalement provoqué une accumulation de l’eau contaminée, et un débordement fatal dans la mer.

Dénonçant le silence consternant et complice de la plupart des médias, Servant a décidé de s’embarquer dès le 3 mai 2014 dans un voilier et de rejoindre le Japon en passant par le détroit de Bering et la mer de Chine avec comme but de faire des mesures de la contamination tout au long de son voyage. lien

En effet, c’est maintenant sur l’autre rive du Pacifique que l’inquiétude s’installe, car Joseph J.Mangano et Janette Sherman, chercheurs notoires, ont constaté dans un rapport récent , d’une part un niveau élevé de radioactivité sur la cote Ouest des USA, et d’autre part une tendance à l’hypothyroïdie chez les nouveaux nés américains, après la catastrophe de Fukushima.

Pour arriver à ce constat, les chercheurs se sont basés sur des mesures relevées dans 18 sites situés sur la cote Ouest des Etats Unis. lien

Mangano et Sherman ont étudié l’hypothyroïdie congénitale chez les nourrissons nés entre mars 2011 et novembre 2011, en se basant sur des tests de dépistage néonatal. lien

Résultat : ces cas d’hypothyroïdie congénitale sont en augmentation de 16% dans les 5 états qui bordent le Pacifique, et dès mars 2011 des concentrations d’iode radioactif avaient été mesurées jusqu’à 211 fois supérieures à la norme autorisée. lien

D’ailleurs, dès le 6 avril 2013, les 2 chercheurs américains avaient mis en garde les populations du risque que représentait Fukushima, malgré les assurances données par les responsables gouvernementaux américains, affirmant qu’il n’y avait rien à craindre de la catastrophe japonaise.

Avec ce nouvel épisode de déversement de radioactivité dans l’Océan Pacifique, il est a craindre que la chaine alimentaire ne soit durablement touchée, car même s’il est vrai que cette énorme quantité de radioactivité sera dispersée dans l’océan, il est vraisemblable que la radioactivité va bientôt se trouver dans nos plats quotidiens, et qu’il va falloir être très attentifs à la qualité des poissons qui seront proposés aux étalages de nos poissonniers.

En effet, le vrai problème ne concerne plus seulement le Japon aujourd’hui, mais une bonne partie de la planète, car si les USA admettent maintenant être concernés par la catastrophe japonaise, par le biais de la chaine alimentaire, nous allons être tous plus ou moins touchés.

On sait que les poissons se nourrissent de plancton, les petits étant finalement mangés par les plus gros, lesquels se retrouvent dans nos assiettes.

Or la pollution radioactive se fixe d’abord sur les plantes, le plancton, les algues, et elle se retrouvera finalement concentrée dans les gros poissons.

Si les facteurs de concentration du césium sont de l’ordre de 50 pour les mollusques et les algues, ils montent à 400 pour les poissons.

Comme le césium 137 a une période (ou demi-vie) de 30 ans, l’accumulation de ce dangereux produit radioactif va se prolonger pendant un siècle, avec les conséquences que l’on imagine pour les poissons et les humains qui les mangeront.

Considérant qu’il est quasi impossible de tout contrôler, quelle garantie avons-nous aujourd’hui sur l'éventuelle nocivité des poissons que l’on nous propose à la vente en Europe ?

D’autre part, alors que l’on considérait jusqu’à récemment qu’il n’y avait pas d’échange entre le Pacifique Nord et le Pacifique Sud, on sait aujourd’hui que l’importante barrière formée par les courants équatoriaux n’empêchent pas que des échanges se produisent. lien

Déjà au mois d’aout 2011, 15 thons pêchés au large de San Diego présentaient des niveaux de césium relativement élevés. lien

Plus tard, en juillet 2013, un bar, capturé au large du Japon a révélé un niveau de radioactivité 10 fois supérieur à la limite organisé, soit 1000 Bq/k, (lien) ce qui n’est rien par rapport au poisson péché en janvier 2013 qui lui, présentait un niveau impressionnant de radioactivité, égal à 254 000 Bq/k. lien

Pour finir, au-delà de ces rejets dans l’océan et des poissons contaminés, le problème avec les vapeurs radioactives qui s’échappent du réacteur n° 3 perdure, et si parfois, on ne les perçoit plus, c’est seulement du à la différence de température extérieure.

Le matin, quand l’air est frais, les vapeurs sont visibles, et disparaissent dans la journée, avec l’augmentation de la chaleur, mais la radioactivité continue pourtant de s’échapper, même si elle n’est plus visible. lien

Or ce réacteur est le plus problématique, puisqu’il fonctionnait avec du MOX, contenant du plutonium, et cela va faire au moins un mois que cette vapeur s’échappe du réacteur. lien

Ajoutons pour la bonne bouche que la piscine du réacteur n°4 contient toujours 1535 barres d’uranium, et que, si depuis le mois de mars 2013, Tepco a démarré la construction d’une structure métallique destinée à les recevoir, la situation demeure préoccupante, le moins qu’on puisse dire.

D’ailleurs, en avril 2012 Akio Matsumura, un diplomate japonais, avait déjà expliqué en 7 minutes de quelle nature était le danger qui planait autour de cette piscine de refroidissement. vidéo

Et pourtant, aujourd’hui encore, il reste dans le monde de chauds partisans de l’énergie nucléaire, convaincus qu’il n’y a pas d’alternative.

Comme dit mon vieil ami africain : « l’eau douce coulant sur la pierre dure finit toujours par la percer ».

L’image illustrant l’article provient de « frapna-zeropesticide.fr »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

A réécouter l’émission de fr Culture du 20/10/2012. lien

Une pétition à signer pour défendre les énergies propres.

Films à voir : « fukushima, chronique d’un désastre  » ARTE

Terre Souillées, documentaire de Marie Dominique Robin

Beaucoup de vidéos sur le site de Scoop It.

A lire : « Fukushima, récit d’un désastre » de Michaël Ferrier

A découvrir : ce reportage dans la zone interdite, ainsi que ces vidéos décrivant chronologiquement la catastrophe.

Sites à visiter :

Le blog de Fukushima

Fukushima Diary

Scoop It

Next-up organisation

Blog de Jean Pierre Petit

Site de la CRIIRAD

Site de l’ACRO

ENENEWS

Articles anciens

Tchernobyl, drôle d’anniversaire (12 mars 2011)

Fukushima, mon amour

Fukushima, Sarko pète les plombs

Fukushima, et maintenant ?

Fukushima, nuages noirs à l’horizon

Entre fusion et confusion

Fukushima, le monde du silence

Au pays du soleil, le Vent !

Fukushima, le syndrome Japonais

Fukushima, la fuite en avant

Le thon, du sushi à se faire

Fukushima, plus jamais ça

C’est foutu…shima

L’exode nucléaire

Ça fume à Fukushima

Nucléaire, la cible terroriste

Fukushima, le mensonge organisé

Faire reculer le crabe

Le Japon bientôt inhabitable ?

Le silence des salauds

On a retrouvé le corium de Fukushima

La France a peur

Fukushima, tragédie en sous sol

Fukushima, tournée mondiale

Fukushima, un silence inquiétant

Fukushima, le début de la fin

Nucléaire, explosion des prix

Penly du feu et des flammes

Les normes sont-elles normales ?

Fukushima, quand c’est fini, ça recommence

Fukushima, l’en pire Japonais

Le mensonge nucléaire de sarközy

Palmiers contre nucléaire

Promo nucléaire : pour toute centrale achetée, leucémie en prime !

Fukushima, les limites du cynisme

Ce cher nucléaire

Nucléaire, de la fission aux fissures

La fable du thorium

L’hallali nucléaire

Fukushima, la stratégie de l’oubli

Fukushima s’enfonce-t-il ?

Fukushima hors contrôle


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (76 votes)




Réagissez à l'article

194 réactions à cet article    


  • olivier cabanel olivier cabanel 9 août 2013 15:27

    schweitzer

    quelle étrange façon de retourner la situation !
    comment pourrais-je souhaiter que ce soit aussi grave ?!!!
    comme tout le monde, j’aurais souhaité que ça ne le devienne pas.
    mais de croire, comme vous le faites, que ça ne l’est pas relève d’une sorte d’aveuglement.
    vous tentez de vous rassurer ? ou vous le pensez vraiment ?
    ça fait penser à ce type qui, tombant du sommet d’un gratte ciel, dit, chaque fois qu’il passe un étage, « jusqu’à présent, tout va bien »
     smiley

  • Calva76 Calva76 9 août 2013 19:10

    Trop tard !

    Rosemar vous a précédé dans le souhait d’une dynamique du pire... smiley

  • olivier cabanel olivier cabanel 9 août 2013 19:15

    calva

    j’ai lu son article tout à l’heure... au contraire, je pense que nos deux articles sont complémentaires...
     smiley

  • olivier cabanel olivier cabanel 9 août 2013 23:17

    schweitzer

    ouh la !
    là vous avez été excellent !
    peut etre un peu trop autosatisfait ?
    mais personne n’est parfait.

  • olivier cabanel olivier cabanel 10 août 2013 18:23

    onecekiniou

    vous allez un peu vite en besogne !
    avez vous des preuves qu’il manque des boulons aux pylônes ?
    si vous lisez bien l’article : « des boulons identiques à ceux qui sont utilisés pour les pylônes »
    rien ne dit qu’ils viennent de ces pylônes.
    mais enfin, je vous laisse enquêter : vous avez toutes les compétences et l’objectivité pour le faire.
     smiley
    mais in fine, je me demande à quoi rime votre commentaire ?
    n’y aurait-il pas la volonté de discréditer les écologistes dans leur ensemble ?
    et d’attirer l’attention ailleurs qu’à fukushima, objet de cet article
     smiley

  • anomail 12 août 2013 12:35

    @schweizer.ch

    Focaliser l’attention sur le messager pour occulter le message.

    Quelle technique éculée.


  • sylvie 12 août 2013 19:20

    technique d’écu...ur smiley


  • ubick 14 août 2013 18:20

    L’autruche vitruelle sort parfois la tête du sable, juste pour aller oisivement poser sa crotte sur un article qui la dérange...Curieux animal. Espèce en voie d’extinction , on ne les pleurera pas...


  • BOBW BOBW 15 août 2013 15:05

    On peut dire qu’à l’époque , L’incendie du Reichstag et les premiers camps qui commençaient à fumer vous auraient aussi probablement laissé«  de marbre »


  • joletaxi 9 août 2013 15:45

    pffff le carabinier d’Offenbach à barbe blanche tente de se faire mousser

    il y a un autre article sur le sujet, vous avez raté votre petit effet.
     et ça ferraille dur.
    tous les glandeurs de comptoir de votre bistrot sont là.

    dites donc, j’ai survolé l’article en diagonale,et je constate encore une fois, que vous n’avez rien compris à la problématique
    Fou ça, hein, les infos sont sur le site de Tepco depuis une semaine, ISNR a publié un communiqué expliquant le problème, et vous continuez à raconter n’importe quoi.
    je vous remets le lien

    http://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Pages/20130807_Fukushima -fuites-eaux-contaminees.aspx

    lisez, au besoin avec le doigt, prenez votre temps(en plus c’est en français, ça devrait le faire... quoique) si vous avez des questions n’hésitez pas.

    Par contre, je suis heureux de savoir que Gugusnarson va bien,
    Des nouvelles de Gagakuku ?

    je vous laisse, vous avez du boulot.


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 août 2013 16:32

      jolemarteau

      la chance que nous avons sur ce site, c’est que vous, vous avez tout compris.
      sacré Jo...
       smiley

    • Redj Redj 9 août 2013 17:53

      Se fier à l’irsn, c’est comme se fier à Ricard pour une é&tude sur l’alcoolisme...


      pitoyable !

    • olivier cabanel olivier cabanel 9 août 2013 18:06

      jo

      votre problème, c’est que vous manquez de sens critique
      ce matin, sur l’antenne de france culture, il y avait une ponte de l’irsn...le patron lui même peut-être... bref lorsque le journaliste à dénoncé le mensonge de Tepco, le ponte en question a rétorqué : « je ne peux pas vous laisser dire ça ! »...
      le journaliste d’ajouter... « alors vous auriez dit quoi, à la place ? »
      .« ..euh...j’aurais dit que Tepco n’a pas toujours dit toute la vérité... »

      ce qu’on appelle avoir le sens de la nuance.
       smiley
      alors vous voyez, vos liens de l’irsn... smiley... du vent, rien d’autre.

    • joletaxi 9 août 2013 19:26

      moi je veux bien, tous ceux qui ne vont pas dans votre délire sont des menteurs au service de l’empire

      j’ai bon là ?

      sauf que ces infos, communiquées par Tepco,sur des mesures de raidoactivité dans un des puits de contrôle en bord de mer, ils pouvaient tout aussi bien ne pas en parler ?
      Qui à votre avis est constamment sur zone ?
      qui fait des mesures ?
      qui, à part les techniciens de Tepco ?
      Mme Rivasi, peut-être ?

      Et quand vous affirmez que Tepco déverse 300 tonnes d’eau polluée par jour, soit vous n’avez rien compris au problème auquel Tepco est confronté, et dont il expose les implications,soit vous mentez.

      voulez-vous le lien officiel qui explique cette situation ?
      flute c’est en anglais, et vous n’y entravez ke dalle.

      par contre il y a des petits dessins, en tant qu’architecte(excusez-moi, mais chaque fois que je traite quelqu’un d’architecte ,j’ai l’impression de l’insulter, enfin, c’est moins violent qu’avocat)
      cela devrait vous parler non ?

      sacré Cabanel, j’sais pas pourquoi, mais je vous aime bien, (surtout quand il pleut d’ailleurs, allez savoir ?)


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 août 2013 23:18

      Redg

      très bon !
      mes applauses !
       smiley

    • frugeky 10 août 2013 00:03

      joe le taxi, c’est sa vie...

      Mais pourquoi joe en veut-il autant aux anti-nuke ?
      La réponse est ici http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/06/10/2519917_franquin-et-le-nucleaire.html et répétons avec lui : « Avec le nucléaire, on peut même se passer du soleil. »

    • olivier cabanel olivier cabanel 10 août 2013 07:19

      frugeky

      je ne me lasse pas de cette merveilleuse planche de Franquin !
      je la remet sur ce lien
      ça fait du bien là où ça passe !
       smiley

    • alinea Alinea 10 août 2013 13:35

      Je vous trouve pessimiste : TEPCO tente, au bout de deux ans et demi, de colmater, avec des produits chimiques dont l’innocuité est prouvée ; je me demande ce qu’il vous faut de plus !
      Ne vous inquiétez pas, on s’occupe de tout !
      En attendant, peut-être est-il préférable de ne pas manger trop de poissons ; mais cela est une aubaine, justement, des poissons, il y en a de moins en moins !
      Bon dimanche
      Carpe diem


    • olivier cabanel olivier cabanel 10 août 2013 13:41

      Alinea

      tu as raison, soyons optimiste, demandons l’impossible.
       smiley

    • nuage magique nuage magique 10 août 2013 22:08

      @joletaxi

      bonsoir

      Tepco ne fait que de désinformer, cela va faire des mois qu’il est question de fuites dans l’océan, tout comme ça va faire des mois qu’il est question d’eau de pluie qui par infiltration dans un sol contaminé va automatiquement venir polluer des nappes phréatiques... vous allez attendre que Tepco vous le marque sur leur site pour prendre conscience de ce problème ? Tepco est connu pour avoir minimiser la situation pendant des mois avant que cela soit trop flagrant, il y a encore peu on pouvait lire que la centrale était sous contrôle

      puis vous pouvez parler de l’autosuffisance de l’auteur, ça se voit que vous vous lisez pas vous même.... en attendant ça va faire des mois que des gens comme luo préviennent les gens que ça allait arriver, allez lire tous les écrits de jean pierre petit sur le sujet par exemple.... et maintenant que ça arrive normal que ceux qui ont prévenu le rappelle...


    • anomail 12 août 2013 12:37

      « tous les glandeurs de comptoir de votre bistrot sont là »

      Vous êtes tout aussi fidèle au poste smiley


    • anomail 12 août 2013 12:40

      « j’ai survolé l’article en diagonale,et je constate encore une fois, que vous n’avez rien compris à la problématique »

      Donc c’est vous qui « survolez en diagonale » les articles et c’est M.Cabanel qui ne comprend rien.

      Étrange...


    • sylvie 12 août 2013 19:22

      tonimaurus, non les empafeurs web n’existent que depuis peu, création de la communauté EU


    • LE CHAT LE CHAT 9 août 2013 15:59

      l’avantage , c’est que les japonais peuvent manger les sushis la nuit sans éclairage .....


      • osoleil osoleil 9 août 2013 16:12

        Bientôt tout l’Ocean Pacifique ... smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 9 août 2013 16:33

        au Chat,

        te moques pas ! à ce niveau, j’ai peur que les japonais n’aient pas trop le sens de l’humour !
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 9 août 2013 16:37

        osoleil

        oui, tout l’océan
        300 tonnes d’eau radioactive par jour, depuis quasi le début de la catastrophe, ça commence a faire beaucoup !
        900 jours par 300 tonnes...270 000 tonnes d’eau pleine de cochonneries radioactives !
        et n’oublions pas que dans l’air, ce qui sort depuis le 11 mars 2011 continue de partir dans l’atmosphère...retombe sur la terre quand il pleut... via les rivières...puis l’Océan...
        je crois qu’on ne réalise pas l’ampleur de la catastrophe.
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 9 août 2013 17:00

        Démosthène

        oui, j’en suis conscient,
        je crois qu’une grande majorité d’humains a fini par comprendre dans quel merdier nous a plongé cette énergie mortifère.
         smiley
        merci de votre commentaire

      • joletaxi 9 août 2013 17:44

        il a rien compris, cela devient pathétique

        et il recommence ses calculs à la noix ,comme pour deepwater(la catastrophe qui allait tous nous faire mourir)

        vous avez lu le lien ?
        voulez-vous que nous reprenions ensemble ?
        paraît que l’on doit ménager les vieilles personnes.


      • Calva76 Calva76 9 août 2013 19:44

        270 000 t d’eau contenant des cochonneries radioactives (on se sait pas lesquelles ni les quantités mais moins de 0.000000001 t).


        A diluer dans les 715 000 000 000 000 000 t de l’ocean Pacifique sur le 1340 millions de km-cubes de tous les océans.

        Vous connaissez l’homéopathie ?
        Au delà de 12 CH de dilution on estime la concentration statistique à nulle.
        Et bien le rapport ci-dessus est bien supérieur ! smiley

        Inutile de répondre car je l’ai bien compris :
        Quelque soit la réalité, les sciences, l’histoire etc. le nucléaire c’est pouaaaah, beuuuuurk, pas bien. smiley

        Et tant-pis que l’on raconte n’importe quoi ou que l’on mente puisque c’est pour la bonne cause. smiley
        CQFD ?

      • olivier cabanel olivier cabanel 9 août 2013 20:38

        Calva

        comme j’ai essayé de l’expliquer, c’est le problème de la chaîne alimentaire qui est en cause.
        rappelez vous, les petits poissons sont mangés par des plus gros, lesquels sont mangés par d’autres encore plus gros (c’est l’illustration de l’article)... or les petits en se nourrissant absorbent la radioactivité, laquelle s’accumule tout le long de la chaîne et finit en fin de compte dans le corps du poisson le plus gros... ;celui que nous mangeons.
        alors même si, comme vous le faites remarquez, il y a « dilution », le danger est là.
        c’est pour cette raison que les poissons décrits dans l’article étaient si radioactifs.

      • osoleil osoleil 9 août 2013 20:39

        Effectivement Olivier, quelque soit la precision des chiffres, la planète dans sa totalité est arrosée par les « progrès » que l’homme s’enorgueillit d’avoir fait depuis quelques siècles.
        Sauf que là c’est le bouquet, quelques chose me dis que si les écritures parfois très anciennes nous décrivent l’enfer comme quelque chose d’ardent, le nucléaire ni est pas pour rien ... ;/-)


      • dom y loulou dom y loulou 10 août 2013 13:27

        l’enfer sera chaud...


        le grand bain dans l’océan d’Amour éternel vous avez eu la chance de le voir se déverser sur vous et de ressentir comment VOUS vous le ressentirez avec votre propre conscience chargée de plus ou mons de petits ou de grands crimes...

        loupée cette chance inouïe que le coeur galactique vous donne tous les 26’000 ans ?? 

        déjà oublié ? Comme c’est triste... Mais pas lui et chaque goutte d’eau de conscience y retourne apporter ses mémoires afin d’élargir la conscience 

        et ce maître de maison là nettoie nos cieux massivement aujourd’hui dont les écolos « officiels » (comme tous ces menteurs patentés de 666 des merdias qui ne racontent plus que pouick) sont incapables de se réjouir n’aimant voir que des catastrophes partout apparemment, celles que leurs petits copains technocrates orchestrent savamment

        se contrefoutent que des saumons remontent la seine ou que les truites rebatifollent dans des lacs de plus en plus purs ou que les nuages absolument purs et radieux sillonnent les cieux 

        incapables de se réjouir de respirer de l’air pur au centre des villes, même des mégapoles, partout où sont placés des obolix, tellement cela leur crèverait le cul de dire « merci » 

        interdiction de voir la FIN DU SMOG ou même qu’il y a plus de radioactivité à Rennes ou en Norvège qu’à Tokyo !! 

        parce que les japonais ont essayé d’user des obolix en quartz fumés, ceux-ci tiennent leur couleur de l’absorbtion de la radioactivité, la fonction de leurs rayons prismés, couleurs électriques, toute trouvée 

        c’est quand que vous tiendrez compte des révélations de l’éveil monsieur cabanel et que vous vous réjouirez d’une atmosphère complètement requinquée bientôt et de la renaissance de la planète par des pluies purifiées ? jamais ? 

        La mentalité babylonienne vous entraine-t-elle donc dans ses abysses que seule la noirceur soit intéressante ?

        presque une volonté de mort 


        la malhonnêteté, vous devriez le savoir, est un fléau pire que la radioactivité, issu toujours de la jalousie, l’honnêteté son remède (Ludus.ch) 

        au syndrome de la démesure l’humilité est de mise

        surtout devant les sept grands piliers de la vie qui opèrent massivement sur notre monde maintenant, c’est exponentiel, les nuages purs à leur tour produisent les rayons prismés salvateurs et notre ciel devient une féerie de tous les instants


        le dr Emoto est plus utile avec son appel à remercier et demander pardon à l’eau de l’océan pollué ainsi,

        car il est vivant l’océan et a regroupé les déchets de plastique pour nous les relancer dessus

        que feriez-vous à sa place dites ?

        mais le babylonien veut absolument maltraiter la vie pour se prouver sa pensée créatrice et ses pouvoirs supposés, « l’univers n’étant que pensée » il croit qu’il s’agit de la sienne

        de celle de cet être qui ne veut s’aligner aux lois harmoniques et se plaint constamment de ne trouver que déséquilibres que le système des technocrates engendre. 

        Ensuite il en fourgue la faute sur « l’homme » qu’il ne serait pas puisque lui serait un dieu...

        pitoyable maladie mentale d’une babylonie entièrement en dehors de l’esprit maintenant et peuplée de parodies inexistantes, de reflets sordides sans substance propre

        mais, se dit-il le mystifié, il transformera l’univers en barbapapa incandescent...


        projetobolix.org 
        aidez-vous vous même en appliquant les remèdes aux fléaux

        et si vous ne le faites pas arrêtez de vous plaindre ou de quémander à ces baillifs de rottenchilds pathétiques 



        « priez et je combattrai pour vous » nous a-t-on dit des millions de fois

        pourquoi aimez-vous tant l’oublier ?

        dernier rappel

      • Gabriel Gabriel 9 août 2013 16:54

        Bonjour Olivier,

        Hors du problème nucléaire posons nous la question suivante : « Est il intelligent de mettre en place une technologie dont on sait pertinemment quand cas d’incident majeur, nous serons dans l’incapacité absolue de trouver une solution pour stopper la catastrophe ?... » Un peu comme si vous décidiez de vous déplacer en automobile sans que celle-ci soit équipée d’un système de freinage. Mais peut-être que nos amis les pros nucléaire et en particulier Joletaxi connaissent déjà la solution miracle et dans ce cas, ils seraient sympa de nous l’a communiqué…


        • olivier cabanel olivier cabanel 9 août 2013 17:06

          Gabriel,

          effectivement, c’est comme ça qu’il aurait fallu poser la question !
          merci.

        • reveil 9 août 2013 17:00

          Pour les pro nucléaires voici une carte de la pollution radioactive de l’océan pacifique en mars 2012 puis en juillet 2013, cette carte provient du NOAA, celà se passe de commentaires...
          http://www.hisse-et-oh.com/assets/show_popup/75540
          http://www.hisse-et-oh.com/assets/show_popup/75561


          • reveil 9 août 2013 17:09

            Voici un autre excellent blog d’information http://fukushima.over-blog.fr/%C2%AB-urgence-%C2%BB-%C3%A0-fukushima-daiichi pour les agneaux prédemment cités qui montre la situation désespérée dans lequel se trouve plongé le Japon sans parler des pays de la zone pacifique.


            • olivier cabanel olivier cabanel 9 août 2013 17:21

              reveil

              ce blog que vous signalez est le premier que j’ai donné en fin d’article, et effectivement, il est très complet.

            • soi même 9 août 2013 17:09

              Merci de nous rappelez à notre mémoire si fragile la dur réalité de ce pays, quel est la leçon que l’on va retenir de tous cela ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès